Retour

Les soins de supports en cancérologie

Vous ou l’un de vos proches êtes atteint d’un cancer ? Savez-vous que les soins de support peuvent vous aider dans votre quotidien ?

Nos experts, Le Pr Pierre Michel et Valérie Rochette, respectivement président et cadre de la Fédération de cancérologie du CHU de Rouen, ont répondu à vos questions.

 

[Question]
En quoi consistent les soins de support ?
[Réponse] Ce sont les soins qui prennent en charge les conséquences d’un cancer et de ses traitements (douleur, troubles alimentaires problèmes sociaux, psychologiques …).

[Question] On parle beaucoup de terrains favorables congénitaux pour certains cancers. Une proche parente a un cancer des intestins… Doit-on, nous qui sommes ses enfants, passer des examens particuliers ?
[Réponse] Pour cette question très particulière il faut consulter votre médecin pour avoir des informations précises et personnalisées. Les soins de support concernent les sujets malades (tous les soins de confort).

[Question] Quelqu’un dans mon entourage proche souffre de métastases osseuses. Peut-elle prétendre à une consultation douleur. Elle est actuellement suivie à Becquerel.
[Réponse] Des équipes mixtes existent entre les deux établissements pour la prise en charge de la douleur.

[Question] Comment peut-on s’informer sur les différents soins de support proposés par le CHU de Rouen ?
[Réponse] Des journées d’information sont prévues les 3 premiers jeudi d’avril 2014 sur les hôpitaux de Bois-Guillaume, Charles-Nicolle et Saint-Julien.

[Question] La prise en charge de ces soins revient à qui ?
[Réponse] Les soins de support sont pris en charge dans le coût de l’hospitalisation (hôpital de jour le plus souvent), le coût de la consultation de psychologue est pris en charge par le réseau Ono Normand (4 consultations). Le réseau onco-normand est une association de professionnels et de malades atteints de cancer dans la région Haute-Normandie.

[Question] Peut-on pratiquer le sport lorsque l’on est atteint d’un cancer ?
[Réponse] Oui, une activité sportive mais aussi simplement une activité physique (randonnée etc…). Il est démontré que l’activité physique régulière diminue le risque de cancer, diminue le risque de récidive du cancer et améliore le bien-être des patients traités pour un cancer.

[Question]
Je connais quelqu’un qui a un cancer et qui a peur de reprendre le travail. Comment l’aider ?
[Réponse] Il existe une consultation spécialisée au CHU d’aide à la reprise du travail (service de médecine du travail). C’est un problème fréquent et il faut oser poser cette question.

© CHU de Rouen - Tous droits réservés - Version 20161019

Les soins de supports en cancérologie - CHU de Rouen