Retour
  • sexologie urologie infirmière onsultation couple
    sexologie urologie infirmière onsultation couple

sexologie au masculin

La bonne santé sexuelle fait partie intégrante de la bonne santé globale (OMS).

Le service d’urologie propose une prise en charge spécifique de la sexualité, avec des infirmières sexologues dédiées à ce parcours de soin.

Le rôle du sexologue est d’écouter la plainte sexuelle, comprendre cette souffrance qui impacte la qualité de vie et proposer une prise en charge.

La prise en charge cognitive et comportementale

Elle  a pour objectif de  diminuer l’anxiété de performance, de modifier son comportement sexuel, d’apprendre à gérer ses émotions, d’éviter l’anticipation négative, de relancer la sensualité, d’arrêter d’être spectateur, d’améliorer son estime de soi et sa confiance en soi, d’élargissement des scripts amoureux, d’établir de nouvelle norme sexuelle, de maintenir l’intimité charnelle (peau à peau).

Sans prescription médicale

L’infirmière sexologue intervient sur :

  • l’éducation à la sexualité
  • la diminution l’anxiété de performance
  • la modification de son comportement sexuel
  • la gestion de ses émotions
  • l’anticipation négative
  • la relancer la sensualité

La prise en charge médicamenteuse

Sur prescription médicale, cette prise en charge s’accompagne d’un suivi pour améliorer la dysfonction érectiles.

  • Apprentissage aux injections intra caverneuses de prostaglandine : injection dans l’un des 2 corps caverneux du pénis d’un produit vaso actif (prostaglandineE1) qui va permettre un afflux de sang et donc une érection.
  • Apprentissage aux injections intra urétrales de prostaglandine : instillation par le méat urétral d’un médicament vaso actif (prostaglandineE1) qui va permettre un afflux de sang et donc une érection.
  • Apprentissage au maniement du vacuum : pompe qui va générer une dépression, « le vide » autour du pénis, et provoquer un afflux de sang dans les corps caverneux et crée une érection. Un anneau de constriction serre le pénis sans douleur afin d’y maintenir le sang.
  • Apprentissage au maniement de l’implant pénien : dispositif médical implanté dans le pénis et dans le scrotum permettant d’obtenir une érection.
  • Traction thérapie pour la maladie de Lapeyronie : traitement conservateur par traction des courbures de verge.

L’objectif étant une amélioration de la satisfaction sexuelle en accompagnant les hommes, les femmes vers un mieux être.

Notre équipe

 

© CHU de Rouen - Tous droits réservés