Retour

Réhabilitation améliorée en chirurgie robotique de la prostate (RAC)

Vous allez être opéré de la prostate par voie robotique et vous avez été informé par votre chirurgien de la réhabilitation améliorée en chirurgie (RAC). L’équipe médicale et soignante reste à votre entière disposition pour répondre à vos questions.

Qu’est-ce que la RAC ?

La RAC ou réhabilitation améliorée en chirurgie vous permet de retrouver rapidement votre autonomie en étant acteur de votre prise en charge, tout en diminuant également les risques de complications.

Les grands principes de la RAC

  • Continuer l’alimentation et l’hydratation le plus tard possible avant l’intervention et les reprendre le plus tôt possible après celle-ci afin que le transit intestinal redémarre au plus vite.
  • Vous lever dès votre retour en chambre après l’intervention pour maintenir le tonus musculaire et une bonne respiration.
  • Gérer votre douleur de manière optimale pour éviter qu’elle n’entrave le retour rapide à l’autonomie.
  • Vous permettre un retour rapide à l’autonomie pour diminuer le risque de complications post-opératoires (infections pulmonaires, thrombophlébites,…).

Les différentes étapes

Avant l’intervention

  • Consultation du chirurgien et de l’anesthésiste.
  • Entretien avec l’infirmière lors d’une consultation dédiée en amont de la chirurgie.
  • Admission et installation dans votre chambre.
  • Aucun régime à suivre à la maison et alimentation normale jusqu’à 2h du matin la nuit précédente
  • Prendre 4 briquettes de jus de pomme (ou jus de raisin) la veille.
  • Préparation :
    • Dépilation de l’abdomen et douche avec savon adapté.
    • Pour la prévention des thrombophlébites, pensez à apporter les chaussettes de contention (qui vous ont été prescrites).

Le jour de l’intervention : J0

Avant l’intervention

  • Boire une boisson sucrée (jus de pomme ou jus de raisin) 2 briquettes jusqu’à 2h avant l’intervention.
  • Prendre une douche
  • Enfiler une « blouse d’opéré » et les chaussettes de contention.

Après l’intervention

  • Mobilisation : après votre retour en chambre, vous serez mis au fauteuil pendant 2 heures.
  • Alimentation : vous pourrez boire dès votre réveil. Un repas vous sera servi au fauteuil le soir de l’intervention.
  • Perfusion : la perfusion sera arrêtée et un cathéter veineux laissé en place lors de votre retour en chambre.
  • Douleur : elle sera contrôlée par des d’antalgiques oraux.

Sonde urinaire

Vous aurez une sonde urinaire reliée à un sac attaché à votre jambe pour faciliter vos déplacements. Une poche de 2L sera raccordée la nuit à la poche de jambe pour ne pas avoir à vous lever. La gestion de la sonde urinaire vous sera expliquée par le personnel paramédical du service d’urologie avant votre sortie.

Le lendemain de l’intervention : J+1

  • Retrait de la poche urinaire de nuit.
  • Mobilisation : vous augmenterez votre périmètre de marche.
  • Alimentation : reprise normale.
  • Appareillage : le cathéter veineux sera retiré.
  • Douleur : elle pourra être traitée par des antalgiques oraux.
  • Injection de traitement anticoagulant : elle sera réalisée avant votre sortie.
  • Sortie vers 11h : remise des documents par l’infirmière.

Une fois chez vous…

  • Suivi par SMS :
    • Un suivi personnalisé sera réalisé par SMS.
    • Prenez le temps de répondre aux questions qui vous seront posées.
    • Selon vos réponses, en cas de problème, vous serez recontacté par notre service.
  • Nouvelle hospitalisation à J7. Cette journée permet d’enlever la sonde urinaire et de vérifier la reprise des mictions.
  • Première consultation à M+1. Le chirurgien vous reçoit 1 mois plus tard.

En cas de problème vous pouvez contacter le CHU prostate du lundi au vendredi de 9h à 17h au 02 32 88 58 88.
En dehors de ces horaires l’équipe d’urologie est joignable 24h/24 au 02 32 88 80 66.

Quelques précautions

  • Ne pas désadapter la poche à urine de la sonde urinaire ; cela est à risque d’infection urinaire.
  • Éviter de porter des charges lourdes (>3 kg) pendant 2 mois.
  • Garder une alimentation équilibrée en évitant toutefois les excès.
  • Les injections d’anticoagulants devront être poursuivies pendant 1 mois. Les chaussettes de contention devront être portées 1 mois également.
  • Les douches sont autorisées mais pas de bain avant le 15e jour post-opératoire.
  • Les fils sur les cicatrices partiront tout seul car ils sont résorbables.

 

© CHU de Rouen - Tous droits réservés