14
Sep
16
Sep

Journées européennes du patrimoine

Chaque année, les Journées européennes du patrimoine offrent l’opportunité de traverser l’hôpital avec un autre regard. Voici le programme des festivités, organisées par le Groupe d’histoire des hôpitaux de Rouen et le musée Flaubert et d’histoire de la médecine.

 

VENDREDI 14 SEPTEMBRE

Préfecture

 

18h30 : conférence “De l’Hôtel-Dieu à la Préfecture”. Participation du Groupe d’histoire des hôpitaux de Rouen : Philippe Hecketsweiler, Jacques Marchand, Michel Décréau et Hubert Courtois ; aux côtés de la Préfecture

 

SAMEDI 15 SEPTEMBRE

Préfecture

 

De 9h30 à 17h : Exposition à la Préfecture “Il était une fois l’Hôtel-Dieu” réalisée par le Groupe d’histoire des hôpitaux de Rouen. Des membres du GHHR seront présents toute la journée pour répondre aux questions du public sur cette exposition qui se trouvera sur le parcours de la visite de la Préfecture.

 

Musée Flaubert et d’histoire de la médecine

 

11h et 16h45 : Visites commentées des collections. Sans réservation, durée 1h15.

Pour les enfants : nouveau livret jeu, quiz Flaubert, quiz médecine pour les enfants, mise à disposition gratuitement.

14h30 : Dans le cadre des journées du matrimoine, parcours commenté sur le rôle des femmes dans l’histoire de l’hôpital, et plus particulièrement les religieuses Augustines, la sage-femme Mme du Coudray et Alice Clamageran, infirmière rouennaise qui eut un rôle au niveau international. Sans réservation, durée 1h.

16h : « Sous ma jupe » – Spectacle de la Cie Okto. Venez écouter des textes d’amour de poétesse et auteures parfois oubliées. Dans le jardin du musée. Sans réservation, durée 30 min.

 

DIMANCHE 16 SEPTEMBRE

Hôpital Charles-Nicolle

 

De 15h à 17h : Visite guidée et commentée par Jacques Marchand des parties XVII° et XVIII° de l’hôpital Charles-Nicolle : Cour d’Honneur avec visite de la salle La Rochefoucauld et de la salle du Conseil d’administration à la direction générale, visite du hall de la Porte 5 dans lequel on peut voir l’escalier Louis XIII et les tableaux des bienfaiteurs ; Cour Germont, Cour Leschevin, Pavillon Pillore et la chapelle, avec visite de l’intérieur de cette dernière.

Musée Flaubert et d’histoire de la médecine

11h et 16h45 : visites commentées des collections. Sans réservation, durée 1h15.

Pour les enfants : nouveau livret jeu, quiz Flaubert, quiz médecine pour les enfants, mise à disposition gratuitement.14h30 : Parcours commenté sur le rôle des femmes dans l’histoire de l’hôpital. Sans réservation, durée 1h.

 

16h : « Sous ma jupe » – Spectacle de la Cie Okto. Venez écouter des textes d’amour de poétesse et auteures parfois oubliées. Dans le jardin du musée. Sans réservation, durée 30 min.

 

 

En savoir plus sur le parcours commenté « Ces femmes qui ont fait l’histoire de l’hôpital »

 

L’histoire de la médecine ne retient quasiment que des noms de médecins ou de chirurgiens célèbres, et pourtant sans le dévouement et l’assistance du personnel soignant féminin cette histoire n’aurait pu s’écrire.

Le musée Flaubert et d’histoire de la médecine propose de rendre hommage à ces femmes qui ont fait l’histoire de l’hôpital au travers de 3 figures marquantes.

 

Dans les sociétés occidentales les soins dispensés aux malades ont toujours été de la compétence des femmes. Les premières femmes en charge des malades dans les hôtels-Dieu du Moyen-âge sont les religieuses soignantes, et plus particulièrement, les Augustines qui constituent le premier ordre religieux hospitalier en France. À Rouen, les Augustines sont présentes dès 1366. Le musée Flaubert et d’histoire de la médecine possède de nombreux documents illustrant leur activité : portraits, cartes postales, costume, mobilier provenant de la communauté.

 

Le musée possède également dans ses collections, un objet unique en France, inventé par une sage-femme exceptionnelle : un mannequin d’accouchement déposé à Rouen en 1778. Son inventeure est Marie-Angélique Le Boursier du Coudray, sage-femme auvergnate qui reçoit en 1758 un brevet royal afin d’enseigner « l’art des accouchements » dans toute la France. Pour cela elle met au point une « machine », mannequin en tissu doté de nombreux accessoires dont il ne reste qu’un seul exemplaire conservé à Rouen. Cette sage-femme a sillonné la France pendant 25 ans afin de former des sages-femmes et des accoucheurs à une époque où l’enseignement de l’obstétrique n’était pas organisé.

 

Pour terminer ce parcours sera présentée Alice Clamageran (1906-1998), infirmière rouennaise issue d’une grande famille protestante. Elle jouera un rôle majeur dans l’organisation de la profession d’infirmière à Rouen et bien au-delà. En effet elle fut directrice de l’Ecole d’Infirmières de Rouen, mais aussi présidente du Conseil international des infirmières de 1961 à 1965. Après Léonie Chaptal, ce fut la seconde présidente française de l’une des plus influentes organisations internationales des professions de santé. Créé en 1899 aux États-Unis, le Conseil international des infirmières prend pour modèle le Conseil international des femmes de 1888.

Les réservations en ligne ne sont pas disponibles pour cet événement.