Des épouvantails en pédiatrie

La classe d’hémato-immuno-oncologie pédiatrique et leurs enseignantes, Dany Legros et Cécile Bricout du centre d’enseignement spécialisé à l’hôpital (CESAH), ont participé au concours des épouvantails organisé par Jardiland et ont remporté le 3e prix.

Les écoliers avaient du 12 février au 16 mars pour confectionner leur épouvantail. Puis leur création fut exposée du 17 mars au 25 mars à la jardinerie du Petit-Quevilly auprès des quinze autres épouvantails.

Travail collectif à l’hôpital

Tiléo dessina une ébauche de l’épouvantail. Quand les enfants ne pouvaient sortir de leur chambre, c’est leur épouvantail qui venait jusqu’à eux. Chaque élément fut au préalable désinfecter avant de les rejoindre. Chacun des enfants ajouta sa pierre à l’édifice.

Les enfants votèrent pour son nom et Filbouchon naquit. Reflet de l’identité de l’hôpital, Filbouchon est construit avec une perche à perfusion, des ciseaux, des champs de soin stériles, des bouchons…

Remise du prix

Les employés du Jardiland de Petit-Quevilly se sont déplacés en personne le jeudi 14 juin pour remettre leur bon de 100 € aux enfants. Ce bon offrira la possibilité aux élèves du CESAH d’acheter du matériel dans le magasin de Jardiland, comme par exemple des thermomètres pour faire des relevés de températures et travailler sur la notion de graphique.

« Je m’attendais pas à gagner ! Ça m’a beaucoup plu d’imaginer cet épouvantail.  J’aurai voulu qu’il s’appelle avec un nom plus boosté comme Ratatouille ou Sébastien…. Mais j’en suis fier ! J’ai plein d’idées pour le prochain encore mieux, attends, donne-moi une feuille…. » témoigne avec grand enthousiasme Tiléo.

Retrouvez Filbouchon au 3e étage dans le service d’hémato en hôpital de jour.

A lire aussi...

Le CESAH : centre d’examen Le  Centre d’enseignement spécialisé à l’hôpital (CESAH) est également un centre...
Les 2 centres de prélèvements Covid-19 du CHU de Rouen Ouverts 7 jours sur...
Le collectif de jardiniers Les mains vertes du cœur vous ouvre les portes de...