Retour

Gastroscopie

La Gastroscopie

La gastroscopie, également appelée endoscopie digestive haute ou Fibroscopie oeso-gastroduodénale (FOGD) permet d’analyser l’œsophage, l’estomac et le duodénum (début de l’intestin grêle) via un endoscope (tube souple couplé à une caméra) que l’on introduit par la bouche.

Pourquoi faire une gastroscopie ?

Les indications sont multiples. Il peut s’agir d’explorer un reflux ou des douleurs à l’estomac, de rechercher un cancer de l’œsophage ou de l’estomac, de mieux comprendre des difficultés à avaler (blocages alimentaires ou « dysphagie ») ou encore de rechercher la cause d’un saignement digestif.

Durant la même intervention, les anomalies constatées peuvent faire l’objet d’un traitement : arrêt d’une hémorragie, résection d’un polype, dilatation d’une zone rétrécie…

Comment se déroule une gastroscopie ?  

Cet examen peut être réalisé sans anesthésie ou bien sous anesthésie générale, en fonction de l’objectif de l’intervention et des recommandations du médecin prescripteur. Vous devez être à jeun depuis au moins 6 heures. Cet examen n’est pas douloureux. Lorsque l’objectif est uniquement une analyse de la paroi digestive (diagnostic), la gastroscopie dure en moyenne 10 à 15 minutes. La durée est plus importante si l’objectif est de réaliser un traitement.

Vidéo

 

A lire aussi...

C’est l’un des cancers le plus fréquent : le 3e cancer chez l’homme et...
Avis d’experts, au programme du mois de mars 2019 : Le cancer colorectal Consultez...

© CHU de Rouen - Tous droits réservés