Angioplastie

Qu’est-ce qu’une angioplastie ?

L’angioplastie (également appelée dilatation), est une intervention pratiquée pour rétablir la circulation du sang dans une artère coronaire rétrécie ou bouchée.

L’angioplastie est le plus souvent indiquée :

  • Suite à un examen ayant diagnostiqué un rétrécissement coronaire présentant un risque pour le patient (coronarographie).
  • Au cours d’un infarctus, pour rouvrir l’artère bouchée, idéalement le plus tôt possible après le début des symptômes (urgences cardiologiques).

 

Comment se passe l’intervention ?

Pour cet examen vous serez installé dans une salle spéciale (salle de cathétérisme) équipée de matériel de radiologie et d’imagerie adapté. L’angioplastie est une intervention peu douloureuse qui se déroule sous anesthésie locale. Elle dure entre 45 minutes et 1 heure 30.

  1. Un cathéter, une sorte de tube souple et creux, est introduit au niveau de l’aine ou du poignet (artère fémorale ou radiale). Il est ensuite remonté jusqu’au cœur, au niveau du vaisseau à traiter.
  2. Le médecin positionne tout d’abord un ballonnet gonflable au niveau de la zone rétrécie (Étape 1).
  3. Le ballon est gonflé ce qui écrase la plaque d’athérome à l’origine du rétrécissement et agrandit le diamètre de l’artère (Étape 2).
  4. Le ballon est ensuite dégonflé pour rétablir la circulation sanguine (Étape 3).
  5. Le cardiologue va poser un stent, sorte de mini-ressort, pour éviter que l’artère ne se rebouche (Étape 4). Après l’angioplastie, le médecin vous prescrira un traitement antiplaquettaire.

Une stent ? Qu’est ce que c’est ?

Dans la quasi-totalité des cas, le médecin décidera de poser un stent lors de l’angioplastie. Un stent est une sorte de mini-ressort que l’on introduit dans l’artère pour éviter qu’elle ne se rebouche. L’intérêt de ce dispositif médical est de maintenir l’artère ouverte grâce à la résistance du ressort.

Si vous êtes éligibles à la prise en charge ambulatoire, vous avez la possibilité de sortir le jour même (pour en savoir plu consulter notre page chirurgie ambulatoire).

Pour en savoir plus ?

Si vous souhaitez plus d’informations sur ce traitement, vous pouvez consulter :