Retour

Télésurveillance

La télésurveillance permet à un professionnel médical d’interpréter à distance des données recueillies sur le lieu de vie du patient.

Pour quel patient ?

Elle est mise en place pour tout patient dont la prise en charge nécessite une période de suivi médical. Elle est particulièrement adaptée aux personnes à risque d’hospitalisation ou de complications de leur maladie ( pathologies chroniques, sortie d’hospitalisation etc.)

Pourquoi télésurveiller un patient ?

La télésurveillance contribue à stabiliser la maladie. Elle permet à un professionnel de santé d’interpréter à distance des données nécessaires au suivi médical d’un patient, et la cas échéant, de prendre des décisions relatives à sa prise en charge.

Par ailleurs, elle renforce la coordination des différents professionnels de santé autour du patient.

Les bénéfices attendus de la télésurveillance:

  • Impliquer le patient dans la prise en charge de sa maladie,
  • Autonomiser le patient par le renforcement de son éducation thérapeutique,
  • Réduire les hospitalisations,
  • Faciliter le maintien à domicile des patients.

Dans quels services ?

Cardiologie

  • la télésurveillance et l’accompagnement thérapeutique de l’insuffisance cardiaque chronique
  • la télésurveillance de dispositifs cardiaques implantable

Chirurgie cardiaque

  • la télésurveillance de patients porteurs d’une assistance circulatoire (Projet TéléVAD)

Endocrinologie, diabète et maladies métaboliques

  • Diabète.
  • Télé-monitoring pour les grossesses à risque
  • Télésurveillance du diabète gestationnel

Pédiatrie

  • Télésurveillance diabétologie pédiatrique

Les conditions de mise en œuvre des expérimentations de télésurveillance sont définies par des cahiers des charges qui ont été republiés en octobre 2018 conformément à l’article 54 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018.

Conformément aux orientations du Ségur de la Santé et en prévision de la fin des expérimentations, qui doit avoir lieu d’ici au 1er août 2022, la télésurveillance médicale va rentrer dans le droit commun. L’article 36 de la loi de financement de la sécurité sociale 2022 définit les grands principes du modèle de droit commun de la télésurveillance.

L’objectif du déploiement du droit commun de la télésurveillance est de permettre le déploiement de nouvelles organisations de télésurveillance au bénéfice de nouveaux patients et pour de nouvelles pathologies.

 

© CHU de Rouen - Tous droits réservés