Retour

Porter l’autre , Prendre soin

Exposition photographique // Arnaud Bertereau

20 juin au 7 septembre 2017

 

Depuis 2014, le CHU de Rouen et le Centre Dramatique National Normandie-Rouen mènent ensemble des actions culturelles et artistiques autour de la santé et du spectacle.
En 2015, la Cie de nouveau cirque “El Nucleo”, associée au CDN a été accueillie au CHU pour une première phase d’immersion. Les performances extrêmement sensibles et généreuses du duo formé par Edward Aleman et Wilmer Marquez, spécialisé en portés-main, ont généré une infiltration poétique à effet immédiat.

Nous avons collectivement souhaité aller plus loin dans cette démarche.

En 2016-2017, le projet « Porter l’autre, prendre soin » a émergé, avec le désir exprimé par certaines unités de soin de bénéficier d’une présence de ces artistes dans un temps plus long, un projet de résidence en somme. C’est ce que, grâce au soutien de plusieurs partenaires, nous avons réussi à mettre en action. Les artistes sont intervenus sous forme de performances et d’ateliers en partenariat avec des unités de soins dynamiques, engagées, ouvertes.
En ouvrant les espaces habituels de ressentis dans la relation du patient à lui-même, dans ses relations avec les autres et à l’hôpital, les artistes recréent un territoire de relations, d’échanges et d’imaginaires favorisant une perception sensible, poétique et apaisée de l’instant vécu.
Cristian Forero a rejoint le projet pour former un duo tout aussi sensible aux côtés d’Edward Aleman. Au cœur des services de soins, le duo d’acrobates apporte avec lui des modes d’expression nouveaux, d’autres mises en mouvements, d’autres relations possibles, d’autres façons de regarder et d’échanger entre soignant et soigné. Au carrefour de plusieurs disciplines telles que l’acrobatie au sol, la danse contemporaine, les portés acrobatiques, la danse contact, les artistes ont cherché à entrer en conversation avec la personne hospitalisée et les professionnels de santé, pour vivre ce temps de performance dans une intensité du présent.

Porter l’autre, prendre soin : Comment se soutenir physiquement et moralement au cours de cet acte commun du porté ? Comment établir le contact avec l’autre tout en le préservant ?
De cette expérience intime et sensible, Ronan Chéneau a été le témoin privilégié de ces parenthèses poétiques dont il offre quelques extraits. Un travail d’écriture a également été mené avec les adolescents hospitalisés sur le thème de « mon/ma meilleur (e) ami(e) », ce sont les textes qui vous sont donnés  à lire.

 

L’art à l’hôpital

L’art à l’hôpital, passeur d’histoires, permet au duo patient-soignant de se percevoir l’un comme l’autre comme des êtres sensibles et égaux, saisissant l’opportunité d’apprécier ensemble un geste créatif dans un environnement où on ne l’attend pas. Il peut aussi être cet espace généré par les présences artistiques où patients, soignants, proches expérimentent une rencontre inédite, surprenante, intense.

Le Centre Dramatique National Normandie-Rouen

Sous la direction de David Bobée depuis 2013, le CDN regroupe trois théâtres : le théâtre de la Foudre à Petit-Quevilly, le théâtre des Deux Rives à Rouen et le Centre Culturel Marc Sangnier à Mont-Saint-Aignan.
Un théâtre engagé sur son territoire – Un soutien à la création et à la pratique artistique : Le projet du CDN donne à réfléchir le monde depuis ses périphéries et ses identités différentielles. Lieu de création et de diffusion, le CDN propose des activités d’éducation artistique, de formation, de médiation sur l’ensemble du territoire. Il est partenaire du CHU depuis 2014.

>Site internet du CDN

La Cie El nucleo – Au cœur du projet Porter l’autre, prendre soin

El Nucleo est une compagnie formée par Edward Aleman et Wilmer Marquez, duo de porté acrobatique qui a vu le jour en Colombie il y a quatorze ans. La compagnie compte depuis d’autres membres et a posé ses valises à Rouen. Artistes associés au CDN durant 3 années, ils se sont formés à l’école nationale des arts du cirque de Châlons-en-Champagne. Brillants, généreux, ils nous invitent à revisiter les arts du cirque par une approche sensible et poétique.

Ils connaissent un très beau succès avec leur spectacle SOMOS (“Nous sommes”).

>Site internet El Nucleo

Note de Ronan Chéneau // auteur, dramaturge

« Sur bien des points, [la] pratique des acrobates rejoint celle des professionnels de santé, où l’observation et le contact, dans le soin du corps de l’autre, sont constants. Où la rigueur technique doit composer sans cesse avec l’empathie et l’écoute. Porter un corps pour le changer de lit, de service, c’est porter l’autre, mais porter l’autre ce n’est pas seulement porter un corps. C’est aussi porter quelqu’un moralement. Comprendre ce qui est ressenti. C’est une direction, un schéma qui sont rares dans nos vies : le corps des uns et des autres est au cœur de la communication, il n’en est plus l’objet ou la destination, mais le point de départ, la modalité, le langage.
Le corps porté rejoint ici celui qui le porte : si proches l’un de l’autre, les corps perdent cette fonction de machine que leur assigne depuis longtemps la pensée occidentale (Descartes…). Ils ne se réduisent plus à des mécaniques opérantes ou défaillantes, simples devantures ou enveloppes de l’âme. Puisqu’il s’agit d’être vigilant et de prendre soin, dans ce lien intime qui passe par le toucher, le corps (sa chair, ses os, sa peau…) ne peut être réduit à de l’apparence, un obstacle ou un réceptacle, il devient ce qu’il y a de plus profond, aussi complexe qu’un langage : ce par quoi tout l’être et l’âme se disent.
A si peu de distance l’un de l’autre, corps du soignant et du soigné sont plus que jamais corps en vie, porteurs d’existences. Unis comme le duo porteur/voltigeur dans un seul acte, la réalisation d’un même geste pour lequel il faut bien un porteur et un porté. Si le corps devient langage, il me semble qu’en tant qu’écrivain j’ai quelque chose à faire dans ces histoires. […] Cet acte commun du porté, de vigilance réciproque, passage possible du geste de soin au geste esthétique, me semble une porte idéale. »

Ronan CHENEAU est auteur associé au CDN Normandie-Rouen. Il a éprouvé une méthode, une « écriture de plateau » au fil de pièces écrites notamment pour le metteur-en-scène David Bobée, fidèle complice de ces dix dernières années. Ensemble, ils ont créé plusieurs spectacles. Ronan Chéneau écrit par ailleurs le roman du CDN.

>Ronan Chéneau

Arnaud Bertereau

Photographe, il a été présent pour capter l’éphémère et offrir l’opportunité de partager les différents territoires traversés par les acrobates. Diplômé de l’école des Gobelins à Paris, il est photographe indépendant, il répond à des commandes et mène des recherches plus personnelles. Il co-dirige également la galerie L’établi située rue des Bons-Enfants.

>Site internet Arnaud Bertereau

Wojtek Doroszuck

Wojtek Doroszuck est auteur vidéaste, il a mené un travail vidéo dans le cadre des ateliers proposés par le duo d’acrobates avec des adolescents accueillis en hospitalisation.

 

 

Le projet a été soutenu par la Fondation de France, la Fondation Orange, la Caisse des dépôts et consignations, la Matmut.

© CHU de Rouen - Tous droits réservés