Retour

endométriose

L’endométriose est une affection gynécologique fréquente et complexe.
Elle concerne 10 à 15% des femmes en âge de procréer et près de 40% des femmes infertiles.

Elle est due à la localisation de l’endomètre en dehors de la cavité utérine. Cette situation est responsable de fortes douleurs pelviennes notamment pendant la période des règles, de rapports sexuels douloureux et est également souvent associée à des troubles digestifs et à une hypofertilité.

Cette maladie peut s’étendre au-delà de l’appareil génital et atteindre d’autres organes – rectum, colon, vessie, poumons, diaphragme.
L’atteinte digestive existe dans 15 à 30% des endométrioses.

Comment poser le diagnostic de la maladie ?

– lors d’une consultation de dépistage auprès d’un gynécologue de ville, du médecin traitant ou d’une sage-femme
– une imagerie par IRM pelvienne vous sera prescrite. Le compte rendu de l’IRM vous sera demandé pour obtenir un rendez-vous au CHU.


Le Centre de diagnostic et de prise en charge pluridisciplinaire de l’endométriose

En 2016 Rouen devient le premier centre labellisé par l’Agence régionale de santé normande (ARS)

Le centre regroupe :

  • Une équipe de chirurgiens gynécologues, digestifs, urologues
  • Des radiologues experts en endométriose
  • Une secrétaire
  • Un centre de la douleur

Prendre RDV : gyneco-obst-centre-endometriose@chu-rouen.fr
L’équipe médicale vous proposera un rendez-vous avec un des professionnels du centre de l’endométriose.


Une stratégie thérapeutique adaptée à chaque patiente

Une prise en charge multi-disciplinaire propose une stratégie thérapeutique adaptée à chacune, tenant compte des signes fonctionnels, de la localisation de l’endométriose et du désir de grossesse.
Un bilan complet des lésions est réalisé par échographie, IRM, scanner, et écho endoscopie digestive.

Le dossier est discuté en réunion de concertation pluridisciplinaire.

Si une chirurgie est envisagée

  • La patiente est reçue conjointement par un chirurgien gynécologue et un chirurgien digestif en cas d’atteinte digestive.
  • Les techniques mini-invasives permettent maintenant confort et rapidité des suites opératoires et limitent les séquelles adhérentielles.

La prise en charge de la douleur

  • C’est une composante essentielle dans l’accompagnement des patientes.
  • La douleur n’est pas toujours proportionnelle à la sévérité de la maladie.
  • A côté des traitements médicamenteux, d’autres thérapies complémentaires sont proposées au centre de la douleur, pour atténuer les douleurs : acupuncture, sophrologie, mésothérapie, ostéopathie.

Notre équipe

• Chirurgiens gynécologues : Dr Clotilde Hennetier, Dr Morgane Perrin, Dr Benoit Resch, Dr Cécile Hennebert, Dr Paul Henri Goualard
• Radiologues : Dr Caroline Dominique, Dr Antonin Derinck, Dr Mickael Lair, Dr Cecile Martin
• Chirurgiens digestifs : Dr Julien Coget, Dr Rachid Chati, Dr Emmanuel Huet
• Chirurgiens urologues : Dr Clara Delcourt
• secrétaire : Marine Doublet
• Psychologue : Zoé Duffau
• Diététicienne : Anne Marie Hebert

© CHU de Rouen - Tous droits réservés