Retour

La reconstruction mammaire

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en France (environ 48 000 nouveaux cas par an). Il touchera une femme sur 8 au cours de sa vie. S’il est dépisté précocement, il peut être guéri dans 9 cas sur 10. 30 % des patientes ont une mastectomie, c’est à dire l’amputation du sein atteint.

Nos expertes

Écoutez nos expertes dans l’émission « Les experts »

FranceBleu-Normandie Podcast de l’émision Les Experts de France Bleu Normandie (100.1), du lundi 3 octobre 2016

Nos expertes vous répondent

[Question] Bonjour, J’ai été atteinte d’un cancer du sein in-situ il y a 10 ans pour lequel j’ai subi une mastectomie avec reconstruction immédiate avec une prothèse en silicone. A ma dernière échographie, il a été découvert un pli très prononcé sur cette prothèse en supéro externe sans mettre en évidence de rupture prothétique. Je n’ai pas de gêne, ni de douleur. Je voulais vous demander le temps de vie d’une prothèse, dans combien de temps devrais-je la changer ? Si ce pli pouvait poser un problème à plus long terme ? La loge sous le pectoral étant déjà faite, ce changement de prothèse entrainera-t-il autant de douleurs que la 1ere fois ? Pourriez- vous me préciser ce que vous entendez par technique microchirurgicale pratiquée au CHU ? Votre émission sur France bleu était très intéressante, je vous en remercie. Cordialement
[Réponse] Bonjour Madame,
La durée de vie exacte d’un implant mammaire n’est pas connue, mais il n’est pas définitif. L’implant est sujet à l’usure et devra probablement être changé. La durée de vie moyenne d’un implant mammaire est estimé autour de 10 ans. La présence d’un pli peut éventuellement entrainer une fragilité accrue. Il doit être surveillé cliniquement et échographiquement de façon régulière. Le changement de l’implant dans la même loge devrait entrainer moins de douleurs post-opératoires, l’espace de décollement pour l’implant étant déjà créé. Les techniques de reconstruction mammaire microchirurgicale consistent en une reconstruction du sein par vos propres tissus, qui sont transférés et dont les vaisseaux nourriciers sont anastomosés (rebranchés) sous microscope étant donné leur petite taille. Nous vous remercions de votre commentaire et sommes à votre disposition pour vous recevoir en consultation. Veuillez agréer Madame nos salutations cordiales.

[Question] Bonjour, J’ai eu un cancer du sein en juin 2013, grade 3, donc tumorectomie, chimio, radiothérapie puis hormonothérapie. La prise d’arimidex m’a fait prendre du poids, de ce fait le sein non opéré a grossi aussi avec beaucoup moins de tenue, tandis que le sein opéré est resté un peu « rétracté » et rétréci. J’ai donc une grande asymétrie entre les deux seins, en volume et en tenue qui me rappelle chaque jour ce douloureux passage de ma vie. Je voulais donc savoir quelle solution pourrait apporter la chirurgie, notamment sur le sein non opéré afin de le réduire et le relever ? Et s’il y a possibilité d’une prise en charge. Cordialement
[Réponse] Bonjour Madame, La correction d’une asymétrie mammaire post-traitement du cancer du sein est une intervention qui peut être prise en charge par la sécurité sociale. En fonction de vos antécédents, de votre poids actuel et de l’examen de votre poitrine, nous pourrons vous renseigner lors de la consultation sur les différentes techniques chirurgicales qui peuvent vous être proposées. En vous remerciant de votre question et en restant à votre disposition, veuillez recevoir Madame nos salutations sincères.

[Question] Bonjour, Je voudrais savoir combien coûte une reconstruction mammaire après un cancer du sein pour une femme qui n’est pas munie d’une assurance maladie ? Je parle du coût de l’acte chirurgical, le séjour hospitalier. Combien de jours d’hospitalisation après la chirurgie ? Je voudrais faire un cadeau à ma mère, ces renseignements me seront utiles pour préparer mon budget. Merci d’avance
[Réponse] Bonjour Madame, Le cout global d’une reconstruction mammaire ainsi que la durée d’hospitalisation sont dépendants de la technique choisie, il nous est donc difficile de vous apporter une réponse précise… L’estimation se situe environ entre 4000 et 15 000€. Nous n’avons pas d’honoraires complémentaires dans le service, le règlement est fait au CHU.  Nous vous remercions de votre question et restons à votre disposition pour toute information complémentaire. Veuillez recevoir Madame nos salutations cordiales.

[Question] Bonjour, Je possède depuis 9 ans une prothèse mammaire en silicone – il s’agit de ma seconde prothèse, la première était en sérum physio mais s’était crevée… – La chirurgienne qui me l’a posée m’avait dit qu’une prothèse mammaire devait se changer environ tous les 8 ans, lorsque j’ai parlé de cet avis à mon médecin traitant – pensant qu’il fallait que je reprenne rendez-vous pour le changement – il m’a dit que non, qu’une prothèse mammaire était posée à vie… qu’il s’agissait peut être d’un acte commercial ! Quel est votre avis sur cette question ? Je vous remercie par avance pour votre disponibilité et vous prie de croire en mes sincères salutations.
[Réponse] Bonjour Madame, Un implant mammaire est sujet à l’usure, il n’a pas de durée de vie exacte mais n’est pas définitif. On considère que la durée de vie moyenne d’un implant se situe autour de 10 ans. Nous vous conseillons un suivi clinique et radiologique régulier afin d’envisager un changement de cet implant au moment opportun. Nous vous remercions de votre attention et sommes à votre disposition pour tout autre renseignement. Veuillez agréer Madame nos salutations cordiales.

[Question] Bonjour, Après un cancer du sein en 2013, mon chirurgien malgré la taille de mes tumeurs (2 espacées d’environ 5 cm, pièce de 149 g) a pu préserver mon sein en faisant une segmentectomie, grâce à leur taille 105D. Chimio radiothérapie. Mon sein garde les stigmates de cette segmentectomie. Je décide donc 1 an plus tard de faire une reconstruction. On commence en 2015 par une symétrisation de mon sein droit et en début d’année 2016 on fait une mammoplastie unilatérale par résection monobloc sans décollement avec une greffe de ma propre aréole. Les suites sont un peu compliqué cicatrisation longue due aux rayons… Mais a presque 6 mois le résultat me plaît seul bémol la greffe de l’aréole a bien pris mais mon mamelon est plat (mamelon déjà un peu invaginé et encore plus après rayons) on ne le voit plus du tout. Mon aréole est plate. Ma chirurgienne m’a expliqué les différents moyens pour reconstruire ce mamelon. Trois je crois. Pouvez-vous me dire d’après vos expériences respectives quel procédé donne un résultat naturel. Je vous remercie à l’avance de votre réponse. Cordialement
[Réponse] Bonjour Madame, Dans notre service, la reconstruction du mamelon est habituellement effectuée au moyen de trois techniques principales : la greffe de mamelon contro-latéral, les lambeaux locaux et la dermopigmentation; il existe d’autres techniques plus rares comme la greffe de lobule de l’oreille ou la micro-réinjection de graisse autologue… Le choix de la technique dépend de vos attentes quant à cette reconstruction (volume, projection, couleur…) et du rapport bénéfice / conséquence notamment cicatricielles. Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire. En vous remerciant de votre attention et en espérant avoir répondu à votre question, nous vous adressons Madame nos salutations cordiales.

[Question] Bonjour, La reconstruction mammaire (en lipofilling) augmente-t-elle le risque de récidive ? Les activités sportives sont-elles possibles après la reconstruction ? À quelle hauteur la sécurité sociale prend à sa charge les frais de reconstruction suite à l’ablation du sein ? Un arrêt de travail est-il conseillé après ? Merc
[Réponse] Bonjour Madame, La reconstruction mammaire par transfert de graisse autologue ne provoque pas le cancer mais elle n’empêche pas sa récidive. Le risque de récidive existe malheureusement même après un traitement bien conduit. Il est donc nécessaire de réaliser un bilan clinique et d’imagerie mammaire avant et après l’intervention de manière à ne pas méconnaître une image suspecte. Les activités sportives sont bien-sûr possibles après la reconstruction en respectant un délai de repos post-opératoire de 6 à 8 semaines. Suite à l’ablation du sein, la sécurité sociale prend en charge le cout de la reconstruction hormis les éventuels compléments d’honoraires des praticiens. Nous vous conseillons habituellement un arrêt de travail de 2 à 6 semaines. Nous vous remercions de vos questions et restons à votre disposition. Veuillez recevoir Madame nos salutations sincères.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

© CHU de Rouen - Tous droits réservés - Version 20161019

La reconstruction mammaire - CHU de Rouen