CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : infection;

Synonyme MeSH : Infections;

Société canadienne du cancer : http://info.cancer.ca/f/glossary/I/Infection.htm;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des infections du site opératoire dans les établissements de santé en France. Réseau Iso-Raisin. Résultats 2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/135502/486928/version/7/file/rapport_surveillance_infections_site_operatoire_etablissements_sante_francais_resultats_2015.pdf
La réduction d’incidence des infections du site opératoire (ISO) est l’un des objectifs du programme national de lutte contre les infections nosocomiales (IN). Depuis 1999, les surveillances interrégionales des ISO sont coordonnées par le Réseau d’alerte, d’investigation et de surveillance des infections nosocomiales (Raisin). Chaque année, les services volontaires de chirurgie recueillent des informations parmi une liste de spécialités « prioritaires » concernant le patient et l’intervention, dont les composants de l’index de risque NNIS. Tous les patients inclus doivent être suivis jusqu’au 30e jour postopératoire (90 jours pour la chirurgie orthopédique et les interventions sur le rachis). Les ISO sont définies selon les critères standard usuels.
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
infecté
France
infection de plaie opératoire
établissements de santé
ayant comme résultat
français
réseau
Raisins
Infection
maladie infectieuse
site opératoire
vitis
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Étude observationnelle des situations et opportunités de dépistage des infections sexuellement transmissibles en consultation de soins primaires en région Pays de la Loire
http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show.action?id=858daa96-9770-4b3a-8910-4c9d42399348
Contexte et objectif : les infections sexuellement transmissibles (IST) ont une incidence stable malgré les politiques de santé publiques menées pour améliorer leur dépistage. Nous souhaitons déterminer quelles situations cliniques, nécessitant ou permettant un dépistage des MST, sont identifiées comme tel par les praticiens en situation de soins primaires de médecine générale.
2017
false
false
false
Bibliothèque Universitaire de l'Université de Nantes
France
français
thèse ou mémoire
diagnostic
maladies sexuellement transmissibles
maladie infectieuse
Dépistage
collecte de données
Consultation
Infection
consultation
principal
soins de santé primaires
consultants
Soins
infecté
régional
dépistage systématique
orientation vers un spécialiste
infection
soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention des infections à HPV : place du vaccin Gardasil 9
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=602
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=603
Le vaccin Gardasil 9 a obtenu le 10 juin 2015 l’autorisation européenne de mise sur le marché chez les filles et les garçons selon un schéma à 3 doses à partir de l’âge de 9 ans, puis le 4 avril 2016, selon un schéma à 2 doses chez ceux âgés de 9 à 14 ans. Il est indiqué pour l’immunisation active des personnes à partir de l’âge de 9 ans contre les maladies liées aux papillomavirus humains (HPV) : lésions précancéreuses et cancers du col de l’utérus, de la vulve, du vagin et de l’anus, verrues génitales. Le vaccin Gardasil 9 contient cinq génotypes d’HPV à haut risque additionnels par rapport au vaccin Gardasil . Le HCSP rappelle que la stratégie actuelle de prévention des infections et des maladies liées aux HPV par la vaccination n’est pas modifiée : chez les filles âgées de 11 à 14 ans, et en rattrapage jusqu’à l’âge de 19 ans révolus ; chez les hommes ayant des rapports avec les hommes jusqu’à l’âge de 26 ans (HSH) ; chez les personnes immunodéprimées. Le HCSP recommande Gardasil 9 dans les situations suivantes : chez les jeunes filles non vaccinées antérieurement, que la vaccination soit initiée par Gardasil 9 selon le schéma à 2 doses chez celles âgées de 11 à 14 ans révolus ; à 3 doses chez celles âgées de 15 à 19 ans révolus ; chez les HSH, que la vaccination soit initiée par Gardasil 9 jusqu’à l’âge de 26 ans (3 doses) ; chez les personnes immunodéprimées, que la vaccination soit initiée par Gardasil 9 . Le HCSP recommande une information large et argumentée auprès des professionnels de santé et du public sur les maladies à HPV, les vaccins et l’efficacité de la vaccination HPV.
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
Vaccins contre les papillomavirus
Vaccine
Infection
maladie infectieuse
lutte contre l'infection
GARDASIL
infecté
vaccination / médication préventive
maladie virale autre/non classée ailleurs
prepuce adherence-phimosis
Vaccins
Vaccination
vaccination
Gardasil
vaccin
infections à papillomavirus
vaccine
infection
vaccins
vaccination
Vaccin recombinant quadrivalent contre les papillomavirus humains de type 6, 11, 16 et 18

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des infections nosocomiales en réanimation adulte dans les établissements de santé français. Réseau Rea-Raisin, France – Résultats 2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/135509/486979/version/11/file/rapport_surveillance_infections_nosocomiales_reanimation_adulte_resultats_2015.pdf
La surveillance des infections nosocomiales (IN) est prioritaire en réanimation, secteur à haut risque du fait de l'état critique des patients et de leur exposition aux dispositifs invasifs. Depuis 2004, la surveillance nationale REA-Raisin, coordonnée par le Réseau d’alerte, d’investigation et de surveillance des IN, cible en réanimation adulte les infections associées à un dispositif invasif pour lesquelles une démarche de prévention est essentielle : pneumonie (PNE), colonisation ou infection ou bactériémie (COL/ILC/BLC) liée au cathéter veineux central (CVC) et bactériémie (BAC). Depuis cette année, les services volontaires recueillent les données de manière continue de janvier à décembre (versus 6 mois auparavant) concernant tout patient hospitalisé plus de 2 jours.
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
infection croisée
réanimation
Infection
français
Réseau
ayant comme résultat
France
réseaux communautaires
réticulum endoplasmique agranulaire, sai
Raisins
maladie infectieuse nosocomiale
adulte
établissements de santé
adulte
infection
réseau
vitis

---
N2-AUTOINDEXEE
Les infections sexuellement transmissibles : connaissances, comportements sexuels, attitudes de prévention et leurs obstacles, des jeunes haut-normands consultant en médecine générale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01482310
En France, l’infection à VIH reste active et les IST sont en recrudescence. Épidémiologiquement, les jeunes sont les plus touchés et connaissent moins bien leurs mécanismes de transmission. Objectif : Établir quelles sont les connaissances sur les IST et les attitudes préventives mises en place par les jeunes, en étudiant l’influence de certains facteurs démographiques.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
connaissance
généralisé
attitude
consultation
connaissance
posture
maladies sexuellement transmissibles
haut
infecté
médecine générale
comportement sexuel
maladie infectieuse
Infection
comportement sexuel
consultants
jeunes
supérieur
Consultation
connaissance
infection
adolescent
orientation vers un spécialiste

---
N2-AUTOINDEXEE
Infections à virus grippaux émergents HxNy
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/coreb/proced-grippe-hx-ny-spilf-coreb-actu-17-fev-17-1.pdf
Dans un contexte d’alerte des autorités sanitaires françaises et internationales concernant des récents foyers de grippe aviaire H5N8 en France sans cas humain documenté, et de cas humains de nouveaux virus influenza A essentiellement dus à H5N1 et H7N9, l’objectif de l’actualisation, ici présentée, de la procédure publiée en février 2014 est d’apporter aux premiers médecins qui verront les premiers patients les éléments d’information nécessaires leur permettant d’exercer de façon harmonisée et opérationnelle leur double mission d’acteur de soins et de santé publique, et notamment de dépister précocement les patients suspects d’infection à HxNy.
2017
false
true
false
false
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
France
français
recommandation professionnelle
virus
grippe humaine
maladie infectieuse
virus
infecté
Infection
virus grippal
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des infections nosocomiales en réanimation adulte - Réseau REA-Raisin, France, Résultats 2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-infectieuses/2017/Surveillance-des-infections-nosocomiales-en-reanimation-adulte
La surveillance des infections nosocomiales (IN) est prioritaire en réanimation, secteur à haut risque du fait de l'état critique des patients et de leur exposition aux dispositifs invasifs. Depuis 2004, la surveillance nationale REA-Raisin, coordonnée par le Réseau d’alerte, d’investigation et de surveillance des IN, cible en réanimation adulte les infections associées à un dispositif invasif pour lesquelles une démarche de prévention est essentielle : pneumonie (PNE), colonisation ou infection ou bactériémie (COL/ILC/BLC) liée au cathéter veineux central (CVC) et bactériémie (BAC). Depuis cette année, les services volontaires recueillent les données de manière continue de janvier à décembre (versus 6 mois auparavant) concernant tout patient hospitalisé plus de 2 jours
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
réseau
adulte
réanimation
infection croisée
français
maladie infectieuse nosocomiale
Infection
réticulum endoplasmique agranulaire, sai
Raisins
France
ayant comme résultat
adulte
infection
vitis

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide de référence du SERTIH sur les actes à risque de transmission d’infections hématogènes
https://www.inspq.qc.ca/publications/2218
Le présent document se veut un guide de référence concernant les actes à risque de transmission d’infections hématogènes qui sont posés par des soignants porteurs du virus de l’hépatite B (VHB), du virus de l’hépatite C (VHC) ou du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), et ce, tant au cours de leur formation que de leur pratique professionnelle au Québec.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
guide
précis
transmission de maladie infectieuse
risque d'infection
risque
Infection
précis
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des infections du site opératoire dans les établissements de santé français - Résultats 2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-infectieuses/2017/Surveillance-des-infections-du-site-operatoire-dans-les-etablissements-de-sante-francais
La réduction d’incidence des infections du site opératoire (ISO) est l’un des objectifs du programme national de lutte contre les infections nosocomiales (IN). Depuis 1999, les surveillances interrégionales des ISO sont coordonnées par le Réseau d’alerte, d’investigation et de surveillance des infections nosocomiales (Raisin). Chaque année, les services volontaires de chirurgie recueillent des informations parmi une liste de spécialités « prioritaires » concernant le patient et l’intervention, dont les composants de l’index de risque NNIS. Tous les patients inclus doivent être suivis jusqu’au 30e jour postopératoire (90 jours pour la chirurgie orthopédique et les interventions sur le rachis). Les ISO sont définies selon les critères standard usuels
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
ayant comme résultat
Infection
infecté
site opératoire
établissements de santé
infection de plaie opératoire
français
France
maladie infectieuse
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Fondation Méditerranée Infection
http://www.mediterranee-infection.com/
La Fondation Méditerranée Infection puise dans son nom l’idée de synergie, de rassemblement, de rayonnement. Rassemblant innovation et savoir-faire, enracinée dans une région bénéficiant d’une influence internationale, et soutenue par des partenaires variés et complémentaires, elle est appelée à devenir un pôle attractif mondial dans le domaine des maladies infectieuses.
false
false
false
France
français
fondation
service hospitalier
infection
fondations
maladie infectieuse

---
Gene
2013
GERMANY
en
présentations de cas
article de périodique
subvention de recherche ne provenant pas du gouvernement américain
Protéine GABRA5, humain
Protéine GABRB3, humain
protéines de transport membranaire
récepteurs GABA-A
Protéine UBE3A, humain
ubiquitin-protein ligases
adenosine triphosphatases
Protéine ATP10A, humain
duplication du chromosome 15q11-q13
adenosine triphosphatases
adenosine triphosphatases
syndrome d'Angelman
syndrome d'Angelman
aberrations des chromosomes
chromosomes humains de la paire 15
chromosomes humains de la paire 15
Femelle
humains
nourrisson
infection
infection
Déficience intellectuelle
Déficience intellectuelle
Déficience intellectuelle
Mâle
protéines de transport membranaire
protéines de transport membranaire
récepteurs GABA-A
récepteurs GABA-A
ubiquitin-protein ligases
ubiquitin-protein ligases

---
N1-VALIDE
AINS et infections ORL pédiatriques - Recommandations de Pratiques Cliniques (RPC) de la Société Française d’ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale
https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2017/06/AINS-et-infections-ORL-pediatriques.pdf
Le but de ces RPC est de faire le point sur les indications, contre-indications et modalités d’administration des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) associés ou non aux antibiotiques dans les infections ORL pédiatriques, en se fondant sur une analyse critique de la littérature et, si celle-ci fait défaut, sur des avis d’experts. Les principaux arguments ayant motivé cette recommandation sont les modifications de protocoles antalgiques chez l’enfant liés aux dangers de la codéine récemment mis en avant sur le plan international, et l’existence de controverses persistantes en France sur les risques d’aggravation de processus infectieux par cette classe médicamenteuse.
2017
false
false
true
ORL France
France
français
recommandation pour la pratique clinique
anti-inflammatoires non stéroïdiens
maladies oto-rhino-laryngologiques
enfant
douleur
anti-inflammatoires non stéroïdiens
infection
nourrisson
anti-inflammatoires non stéroïdiens
mesure de la douleur
anti-inflammatoires non stéroïdiens
abcès rétropharyngé
otite externe
otite moyenne
pharyngite
rhinite
sinusite

---
N2-AUTOINDEXEE
Actualisation des actes de biologie médicale relatifs au diagnostic des infections à Aspergillus
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2736666/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-des-infections-a-aspergillus
L’objectif de ce travail est d’évaluer la pertinence des propositions de modification (inscription, modification d’inscription, suppression) des actes de diagnostic biologique des aspergilloses sur la nomenclature des actes de biologie médicale (NABM), pris en charge par le système national d’assurance maladie en France et de formuler un avis concernant ces propositions. Cette demande prévoyait d’examiner la recherche sérique des anticorps spécifiques et des antigènes solubles
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
biologie
maladie infectieuse
aspergillus
relatif
Diagnostic biologique
diagnostic
infection
aspergillus
médical
infecté
diagnostic biologique
techniques de laboratoire clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
NOTE D'INFORMATION N DGOS/PF2/2017/212 du 26 juin 2017 relative au renouvellement du dispositif des structures labellisées pour la prise en charge des infections ostéo-articulaires complexes
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=42375
La présente note a pour objet d’informer les ARS et les établissements concernés de la liste des structures labellisées par la Direction générale de l’offre de soins pour la prise en charge des infections ostéo-articulaires complexes à compter du 1/07/2017 et jusqu’au 31/12/2022
2017
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
maladie infectieuse
articulation, sai
Infection
Dispositifs
arthrite infectieuse
infecté
gestion des soins aux patients
relatif
complexe
disposition (psychologie)
dispositif
infection
équipement et fournitures

---
N2-AUTOINDEXEE
Etude qualitative de la pratique des médecins généralistes en Ile-de-France sur l’utilisation des corticoïdes en cure courte dans le traitement des infections respiratoires hautes (ou « de la sphère ORL »)
http://www.sfmg.org/publications/les_theses/etude_qualitative_de_la_pratique_des_medecins_generalistes_en_ile-de-france_sur_lutilisation_des_corticoides_en_cure_courte_dans_le_traitement_des_infections_respiratoires_hautes_ou_de_la_sphere_orl.html
La corticothérapie en cure courte, fréquemment utilisée en médecine générale suscite des craintes. L'objectif de l'étude est de permettre de comprendre l'attitude thérapeutique des médecins de ville vis-à-vis de cette corticothérapie dans les infections de la sphère ORL. Ceci permettra d'identifier les éléments utiles à l'amélioration de la prescription de corticoïdes sur une courte durée dans ces indications.
2017
false
false
false
SFMG - Société Française de Médecine Générale
France
français
thèse ou mémoire
qualitatif
généralisé
appareil respiratoire, sai
maladie infectieuse
Paris
médecins généralistes
Infection
infections de l'appareil respiratoire
infecté
français
Traités
thérapie respiratoire
court
hormone corticosurrénalienne
glucocorticoïdes
France
recherche qualitative
infection
coopération internationale
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections à entérocoques résistants à la vancomycine (ERV) : résultats de surveillance 2016-2017
https://www.inspq.qc.ca/infections-nosocomiales/spin/erv/surveillance-2016-2017
Entre le 1er avril 2016 et le 31 mars 2017, 89 installations de santé ont participé à la surveillance des infections nosocomiales à entérocoques résistants à la vancomycine (ERV), pour un cumul de 4 827 659 jours-présence (tableau 1). Un total de 44 infections nosocomiales à ERV est rapporté parmi les patients dont l’infection a été acquise au cours d’une hospitalisation (actuelle ou antérieure, catégories 1a et 1b) dans l’installation déclarante. Le taux d’incidence des infections nosocomiales à ERV est de 0,09 / 10 000 jours-présence. Ce taux d’incidence est à la baisse par rapport à 2015-2016. Le taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à ERV (cat. 1a et 1b) en 2016-2017 est de 7,43 / 10 000 jours-présence est à la baisse par rapport à 2015-2016. Pour l’ensemble des résultats, seules les installations ayant participé à au moins 11 périodes sont incluses dans les analyses. Les données ont été extraites le 1er juin 2017.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
VANCOMYCINE
vancomycine
infection
Entérocoques résistants à la vancomycine
résistance aux infections
ayant comme résultat

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections à bacilles à Gram négatif producteurs de carbapénémases (BGNPC) : résultats de surveillance 2016-2017
https://www.inspq.qc.ca/infections-nosocomiales/spin/bgnpc/surveillance-2016-2017
Entre le 1er avril 2016 et le 31 mars 2017, 82 installations de santé ont participé à la surveillance des infections à bacilles à Gram négatif producteurs de carbapénémases (BGNPC), pour un cumul de 4 448 999 jours-présence (tableau 1). Au total, 17 infections nosocomiales à BGNPC sont rapportées comme étant acquises au cours d’une hospitalisation (actuelle ou antérieure, catégories 1a et 1b) dans une installation déclarante. Le taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC est de 0,04 / 10 000 jours-présence. Le taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) est de 0,57 / 10 000 jours-présence. Huit infections ont été déclarées parmi les installations qui se sont ajoutées à la surveillance de cette année, soit trois installations universitaires et neuf installations non universitaires. Deux installations universitaires et une installation non universitaire n’ont plus participé à la surveillance cette année. Les données ont été extraites le 1er juin 2017.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
infections bactériennes à gram négatif
ayant comme résultat
maladie infectieuse
Infection
carbapenemase
infecté
dû à
bacille gram négatif
infection
protéines bactériennes
bêta-Lactamases

---
N2-AUTOINDEXEE
Perception par les adolescents du rôle du médecin généraliste dans la prévention et le dépistage des infections sexuellement transmissibles : enquête auprès de lycéens de Loire-Atlantique
http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show.action?id=d6536fda-8fe5-42cc-a77c-7b66de3060eb
Introduction : de nos jours,de nombreuses possibilités d'accès à l'information sur les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) existent. Pourtant, ces dernières années, la France observe une progression préoccupante et continue des IST, en particulier chez les jeunes, y compris chez les adolescents âgés de 15 à 19 ans. C'est avant tout par le médecin généraliste que ces derniers accèdent au système de soins. L'objectif de ce travail était d'identifier la place actuelle du médecin généraliste dans la prévention et le dépistage des IST auprès des adolescents et le rôle que ces jeunes sont prêts à lui accorder
2017
false
false
false
Bibliothèque Universitaire de l'Université de Nantes
France
français
thèse ou mémoire
perception
généralisé
adolescence
médecine de l'adolescent
médecins généralistes
perception
infecté
maladies sexuellement transmissibles
médecine générale
diagnostic
Rôle
Dépistage
maladie infectieuse
médecine préventive
Infection
rôle médical
enquêteur
lutte contre l'infection
collecte de données
rôle
dépistage systématique
infection

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - Zydelig (idélalisib) - Évaluation du risque potentiel d'infections graves
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/zydelig-fra.php
La vente de Zydelig est autorisée au Canada pour traiter deux types de cancers du sang : la leucémie lymphoïde chronique récidivante et le lymphome folliculaire, chez les patients qui ont reçu au moins deux autres types de traitements qui ont cessé d’être efficaces. Santé Canada a examiné le risque d’infections graves associées à Zydelig, à la suite de rapports d’essais cliniques qui faisaient état d’un taux accru d’infections graves, menant parfois au décès, chez des patients traités par Zydelig, comparativement à des patients non traités par ce médicament. Ces essais cliniques visaient à évaluer de nouvelles utilisations de Zydelig, autres que celles autorisées par Santé Canada, dans lesquelles les patients étaient traités plus tôt et au moyen d’associations médicamenteuses différentes. À la suite de l’examen des renseignements disponibles, Santé Canada a conclu que l’utilisation de Zydelig était associée à un risque d’infections graves pouvant mener au décès. De ce fait, les renseignements sur le produit ont été mis à jour pour mettre en garde contre le risque accru d’infections...
2017
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
idélalisib
L01XX47 - idélalisib
ZYDELIG
Canada
administration par voie orale
antinéoplasiques
évaluation des risques
évaluation médicament
infection
infection
avis de pharmacovigilance
purines
quinazolinones

---
Health for the millions
1998
en
article de périodique
Syndrome d'immunodéficience acquise
biologie
démographie
maladie
flambées de maladies
études d'évaluation comme sujet
infections à VIH
immunité
immunité innée
infection
mortalité
physiologie
population
régulation démographique
dynamique des populations
politique publique
maladies virales

---
N3-AUTOINDEXEE
Modification de la Nomenclature des actes de biologie médicale pour l’acte de suivi thérapeutique des patients infectés par Treponema pallidum (bactérie responsable de la syphilis)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2752929/fr/modification-de-la-nomenclature-des-actes-de-biologie-medicale-pour-l-acte-de-suivi-therapeutique-des-patients-infectes-par-treponema-pallidum-bacterie-responsable-de-la-syphilis
Objectif L’objectif de ce travail est de répondre à une saisine la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) adressée en juin 2014, en vue d’inscrire à la Nomenclature des actes de biologie médicale (NABM) un acte de suivi thérapeutique de la syphilis. Suite à cette même saisine, une évaluation traitant des actes de dépistage et de diagnostic a été publiée en mai 2015. La CNAMTS propose d’inscrire un acte de suivi thérapeutique fondé sur un test non tréponémique (TNT) quantitatif, devant être réalisé à 3, 6 et 12 mois après le début du traitement pour une syphilis précoce (et de manière plus fréquente chez les patients infectés par le VIH et les femmes enceintes), et à 6, 12 et 24 mois pour une syphilis tardive. La demande précise d’une part qu’une négativation, sinon une diminution par quatre du titre, confirme une guérison et d’autre part, qu’une augmentation par quatre du titre permet de poser le diagnostic d’une recontamination.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
Patients
continuité des soins
Bactéries
altéré
syphilis
treponema pallidum
biologique
Thérapeutique
biologie
syphilis
Infection
médical
bactérie
surveillance pharmacologique
Nomenclature
a comme patient
patients
bactéries
thérapeutique
infection
terminologie

---
N2-AUTOINDEXEE
La supplémentation en vitamine D pour la prévention des infections chez les enfants de moins de cinq ans
http://www.cochrane.org/fr/CD008824/la-supplementation-en-vitamine-d-pour-la-prevention-des-infections-chez-les-enfants-de-moins-de-cinq
Objectifs Évaluer le rôle de la supplémentation en vitamine D dans la prévention de la pneumonie, de la tuberculose, des diarrhées et du paludisme chez les enfants de moins de cinq ans, dans des pays à hauts, moyens et bas revenus
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
vitamine D
enfant
nouveau-né
pneumopathie infectieuse
diarrhée du nourrisson
résultat thérapeutique
revue de la littérature
diarrhée du nourrisson
Diarrhée du nourrisson
enfant
vitamine D
maladie infectieuse
vitamine d
lutte contre l'infection
Infection
infecté
cinq
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention des infections sexuellement transmissibles chez les travailleuses du sexe : revue de la littérature
http://doc.rero.ch/record/277638?ln=fr
Cette revue de la littérature a pour but d'identifier et d'analyser les différents facteurs influençant les comportements sexuels à risque afin d'envisager des propositions de prévention primaire et secondaire luttant contre la survenue d'infections sexuellement transmissibles. En effet, si les comportements sexuels sont plus adaptés, la fréquence de con-tracter des IST pourrait diminuer.
2016
false
false
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
français
thèse ou mémoire
littérature de revue comme sujet
maladie infectieuse
travailleurs du sexe
Infection
maladies sexuellement transmissibles
lutte contre l'infection
sexe
revue de la littérature
infecté
littérature de revue
infection
revue de la littérature

---
N2-AUTOINDEXEE
Le jus de canneberge prévient et soigne les infections urinaires: faux
http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2016/12/14/jus-canneberge-previent-soigne-infections-urinaires-faux
Vous avez avalé votre jus de canneberge ce matin et vous pensez être protégé contre les infections urinaires. Malheureusement pour vous, une nouvelle étude affirme ce que plusieurs autres ont affirmé avant elle : aucun impact mesurable.
2016
false
false
false
France
français
information patient et grand public
aidants
a comme soignant
maladie infectieuse
faux
infection
Canneberge
artificiel
infecté
vaccinium macrocarpon

---
N3-AUTOINDEXEE
Les Commissions de conciliation et d'indemnisation des accidents médicaux, affections iatrogènes et infections nosocomiales
http://www.leciss.org/sites/default/files/12-CRCI-fiche-CISS.pdf
Dans chaque région, une ou plusieurs commissions régionales ou interrégionales de conciliation et d’indemnisation sont chargées de faciliter le règlement amiable des litiges relatifs aux accidents médicaux, aux affections iatrogènes et aux infections nosocomiales, ainsi que de tout autre litige entre usagers et professionnels de santé, établissements et services de santé, organismes ou producteurs de produits de santé. Ce dispositif présente l’avantage d’être une procédure gratuite ne nécessitant pas l’assistance d’un avocat bien que celle-ci puisse toujours s’avérer utile.
2016
false
false
false
CISS - Collectif Interassociatif Sur la Santé
France
français
information scientifique et technique
maladie infectieuse nosocomiale
Infection
atteint
médical
maladie
Accidents
infection croisée
erreurs médicales
affect
Maladie iatrogène
accident
indemnités compensatoires
infection
accidents
Maladie iatrogène

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGOS/PF2/2016/355 du 29 novembre 2016 relative au renouvellement du dispositif des structures labellisées pour la prise en charge des infections ostéo-articulaires complexes
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=41566
La présente instruction a pour objet de préciser les conditions de renouvellement en 2017 du dispositif des structures labellisées pour la prise en charge des infections ostéo-articulaires complexes.
2016
false
false
false
Legifrance
France
français
texte législatif
instruction
relatif
complexe
maladie infectieuse
disposition (psychologie)
articulation, sai
infecté
Dispositifs
Infection
dispositif
arthrite infectieuse
gestion des soins aux patients
équipement et fournitures
infection

---
N1-SUPERVISEE
Infection du système nerveux
http://www.ffn-neurologie.org/grand-public/maladies/infection-du-syst%C3%A8me-nerveux
Il existe de nombreuses sortes d’infections du système nerveux en fonction du germe et du type d’atteinte. Parmi les plus fréquentes : le zona, les méningites, la maladie de Lyme, les abcès du cerveau, les complications neurologiques des immunodépressions, la tuberculose du système nerveux, la neurosyphilis, l’infection par le VIH, etc.
false
false
false
FFN - Fédération Française de Neurologie
France
français
information patient et grand public
maladies du système nerveux
maladies du système nerveux
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections sexuellement transmissibles : la spectinomycine n'est plus commercialisée malgré son utilité
In Rev Prescrire 2016 ; 36 (397) : 820
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/52304/0/NewsDetails.aspx
La spectinomycine (Trobicine) n'est plus commercialisée en France, malgré son utilité dans le traitement des gonococcies...
2016
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
spectinomycine
infecté
spectinomycine
marketing
Infection
maladies sexuellement transmissibles
maladie infectieuse
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Guide de l’utilisateur du système d’information pour la surveillance provinciale des infections nosocomiales (SI-SPIN) : mise à jour juin 2016
https://www.inspq.qc.ca/publications/2153
Ce document est un outil de consultation qui vous guidera pas à pas dans l’utilisation du système d’information pour la surveillance provinciale des infections nosocomiales (SI-SPIN) afin de satisfaire les programmes de surveillance
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
systèmes d'information
Infection
le jour
maladie infectieuse nosocomiale
sepsie
infection croisée
systémique
précis
infection
précis

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGCS/SPA/2016/195 du 15 juin 2016 relative à la mise en oeuvre du programme national d'actions de prévention des infections associées aux soins (PROPIAS) dans le secteur médico-social 2016/2018
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=41086
Le programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (PROPIAS) dans le secteur médico-social vise à renforcer la prévention du risque infectieux dans le secteur médico-social par la mise en place d’une démarche d’analyse 2 des risques, pour une meilleure sécurité des résidents/usagers, pour limiter la diffusion des bactéries multi et hautement résistantes émergentes et pour participer à la lutte contre l’antibiorésistance. Les établissements concernés : EHPAD-MAS-FAM-IEM et établissements prenant en charge des enfants ou adolescents polyhandicapés, pourront utilement s’appuyer sur les outils développés à cette fin.
2016
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
instruction
relatif
Infection
infecté
socialisme
Secteur des soins de santé
infection croisée
maladie infectieuse
Programmes
lutte contre l'infection
Soins
infection
programmes
soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation d’organes et de tissus vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/037-16_dpgot_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
Infection par le virus Zika
Virus
partie d'un organe
utilisation hors indication
dû à
vis orthopédiques
infection
tissus
virus zika
organes à risque
risque d'infection
Recommandations
virus de l'immunodéficience simienne
directives de santé publique
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation des cellules souches hématopoïétiques ou des cellules mononuclées vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/036-16_dpgcsh_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
Infection par le virus Zika
utilisation hors indication
cellules souches hématopoïétiques
risque
virus de l'immunodéficience simienne
risque d'infection
cellule souche hématopoïétique
virus zika
infection
vis orthopédiques
Recommandations
dû à
Virus
directives de santé publique
virus

---
N2-AUTOINDEXEE
Antiviraux d’action directe
Saisine de la ministre des affaires sociales et de la santé en date du 19 mai 2016 sur les modalités de prise en charge des antiviraux d’action directe pour les patients au stade F2 de fibrose hépatique, liée à une infection chronique par le virus de l’hépatite C
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2633680/fr/antiviraux-d-action-directe
Indications concernées En association dans le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C chez les adultes...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
adulte
hépatite C chronique
association de médicaments
Sofosbuvir
antiviraux
J05A - antiviraux à action directe
daclatasvir
Siméprévir
association lédipasvir sofosbuvir
dasabuvir
association médicamenteuse
ombitasvir
ritonavir
paritaprévir
Fibrose du foie
risque
a comme patient
hepacivirus
infection
maladies auto-immunes
fibrose hépatique
Fibrose
Virus de l'hépatite C
entérovirus humain 72
hépatite C chronique
anemie ferriprive - carence en fer
Affaires
cirrhose du foie
socialisme
hepatite
hepatite
Patients
maladie infectieuse chronique
Directives
antiviraux
hépatite chronique
santé
prise en charge personnalisée du patient
virus de l'hépatite c
virus de l'hépatite A
ABT-333
ABT-450
BMS-790052
fibrose
commerce
patients
directives
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
sulfonamides
uracile
uracile
anilides
carbamates
composés macrocycliques
Imidazoles

---
N3-AUTOINDEXEE
Pratiques recommandées pour la prévention d'infections liées à des endoscopies
http://www.phac-aspc.gc.ca/nois-sinp/notice-avis/endo-2016-fra.php
Contexte L'Agence de la santé publique du Canada (l'Agence) a été informée d'une éclosion d'entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ERC) aux États-Unis. Celle-ci était liée à des duodénoscopes retraités Référence 1. À ce jour, aucune éclosion semblable liée à des duodénoscopes n'a été déclarée au Canada. Objectif Résumer ce qui est connu sur les risques d'infection aux entérobactéries résistantes aux carbapénèmes liées à des duodénoscopes et formuler des recommandations pour le Canada.
2016
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
information scientifique et technique
infecté
Recommandations
endoscopie
lutte contre l'infection
endoscopes
maladie infectieuse
endoscope
Infection
endoscopie
Counseling directif
directives de santé publique
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
DIABETE ET INFECTION : PARTICULARITES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE
http://www.e-diabete.org/diabete/interactive_resource/diabete-et-infection-particularites-en-afrique-sub-saharienne/
2016
false
false
false
e-diabète.org
Égypte
français
enregistrement vidéo
cours
infection
diabète
Afrique
maladie infectieuse
inférieur

---
N1-VALIDE
ZYDELIG (idelalisib) - Diminution de la survie globale et l'augmentation du risque d'infections graves
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/58118a-fra.php
Une diminution du taux de survie et une augmentation du risque d’effets indésirables graves (principalement des infections) ont été observées chez des patients qui recevaient ZYDELIG comparativement aux groupes de contrôle lors d’essais cliniques. Ces essais ont évalué l’ajout de ZYDELIG aux thérapies standard pour le traitement de première ligne de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et le traitement précoce du lymphome non hodgkinien de type indolent (LNHi). ZYDELIG ne devrait pas être utilisé pour le traitement de première ligne de la LLC. La monographie canadienne de produit pour ZYDELIG sera mise à jour pour refléter ces nouveaux renseignements...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
analyse de survie
ZYDELIG
ZYDELIG 100 mg, comprimé pelliculé
ZYDELIG 150 mg, comprimé pelliculé
idélalisib
L01XX47 - idélalisib
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
évaluation des risques
antinéoplasiques
cause de décès
infection
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Rituximab
continuité des soins
pneumonie à pneumocystis
sepsie
infections à cytomégalovirus
neutropénie fébrile induite par la chimiothérapie
avis de pharmacovigilance
lymphome malin non hodgkinien
lymphome non hodgkinien indolent
purines
quinazolinones

---
N3-AUTOINDEXEE
Deux cas traceurs pour évaluer la mise en oeuvre du Programme national de santé publique du Québec : la prévention de l’obésité et des infections transmissibles sexuellement et par le sang
https://www.inspq.qc.ca/publications/2116
Ce rapport d’évaluation vise à comprendre certaines conditions de mise en œuvre du Programme national de santé publique 2003-2012 (PNSP) du Québec à travers des cas traceurs permettant d’observer le fonctionnement du système de santé publique. Il s’adresse aux acteurs de santé publique, plus particulièrement aux décideurs, gestionnaires et professionnels qui exercent un rôle dans la planification, l’organisation et l’évaluation des services dans le système de santé et des services sociaux.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
Santé publique
obésité
évaluation de programme
sang
maladie infectieuse
programmes nationaux de santé
infecté
maladies sexuellement transmissibles
Québec
médecine préventive
obésité
deux
intermédiaire
lutte contre l'infection
obesite
Infection
obésité
santé publique
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévalence des infections au virus du papillome humain (VPH) : résultats de l’étude PIXEL - Portrait de la santé sexuelle des jeunes adultes au Québec, 2013-2014
https://www.inspq.qc.ca/publications/2084
Le principal objectif du volet VPH (virus du papillome humain) de l’étude PIXEL était d’estimer la prévalence globale et spécifique par génotype des infections génitales au VPH chez les jeunes femmes vaccinées et non vaccinées dans le but d’évaluer l’impact à court terme du programme de vaccination contre le VPH offert au Québec depuis 2008. De façon complémentaire, l’étude visait également une première appréciation de l’impact indirect de la vaccination des femmes chez les hommes, en mettant en parallèle la prévalence d’infection orale au VPH chez les femmes à celle des hommes, par groupe d’âge. L’étude PIXEL, réalisée au Québec en 2013-2014, a porté sur plus de 3 500 jeunes de 17 à 29 ans. L’étude comprenait à la fois des données recueillies par questionnaire avec des prélèvements biologiques pour la détection de certaines infections transmissibles sexuellement, dont le VPH.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
Portraits
santé reproductive
prévalence
infection
infection à virus du papillome humain
portraits comme sujet
enfants majeurs
santé sexuelle
adulte
Québec
études de résultat
Virus du papillome humain
papillomaviridae
Jeune adulte
évaluation de résultat (soins)
ayant comme résultat
portraits
jeune adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Stratégie contre les infections nosocomiales
https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/themen/strategien-politik/nationale-gesundheitsstrategien/nationale-strategie-ueberwachung-verhuetung-bekaempfung-von-spital-pflegeheiminfektionen.html
La stratégie nationale de surveillance, de prévention et de lutte contre les infections associées aux soins (stratégie NOSO) qui vise à réduire le nombre d’infections contractées en Suisse dans les hôpitaux et les EMS a été approuvée par le Conseil fédéral.
2016
false
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Suisse
français
information scientifique et technique
hôpitaux
hôpital
infecté
maladie infectieuse
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge actualisée en médecine générale des infections sexuellement transmissibles bactériennes les plus fréquentes en soins primaires. A propos d'une revue de littérature
http://thesesante.ups-tlse.fr/1290/
Introduction : les infections sexuellement transmissibles, en France, ont une incidence qui est actuellement en augmentation. Les médecins généralistes sont en première ligne pour la prise en charge des infections sexuellement transmissibles sur le plan thérapeutique. Actuellement, il y a des profils de résistances à certaines catégories d'antibiotiques qui se développent pour les agents infectieux. Cela doit être pris en compte dans le choix des traitements probabilistes
2016
false
false
false
Thèses d'exercice de Santé - Université Paul Sabatier
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
littérature de revue comme sujet
fréquent
maladie infectieuse
proposant
soins de santé primaires
médecine générale
Soins
infecté
maladies sexuellement transmissibles
bactérie
revue de la littérature
littérature de revue
principal
Infection
généralisé
soins
revue de la littérature
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Les infections sexuellement transmissibles chez les patients de 15 à 25 ans en médecine générale en Seine-Maritime : recherche des facteurs de risque et étude de dépistage
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/1425602
Les infections sexuellement transmissibles sont un enjeu majeur de prévention primaire et secondaire. En effet, elles touchent environ 1 million de personnes dans le Monde par jour et entraînent des conséquences importantes à moyen et long terme sur la vie sexuelle et la fertilité. En France, leur prévalence est en augmentation depuis plusieurs années, principalement chez les jeunes de 15 à 25 ans. Le médecin généraliste a un rôle majeur dans le dépistage des IST. À notre connaissance, il n'existait pas d'étude sur les facteurs de risque d' IST présentés par les jeunes de 15 à 25 ans consultant en médecine générale. Nous avons donc réalisé une enquête sur les comportements sexuels des jeunes de 15 à 25 ans et le dépistage réalisé par leur médecin traitant.
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
patients
infecté
recherche
facteurs de risque
Dépistage
dû à
maladie infectieuse
collecte de données
maladies sexuellement transmissibles
évaluation des risques
médecine générale
Infection
généralisé
a comme patient
facteur de risque
dépistage systématique
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Infections cutanées aux urgences : le diable se cache dans les détails
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-526/Infections-cutanees-aux-urgences-le-diable-se-cache-dans-les-details
Les infections de la peau et des tissus mous sont fréquentes dans les services d’urgences. Leurs diagnostic et traitement peuvent sembler couler de source, mais comportent des pièges. Ce survol, illustré par trois vignettes cliniques, vise à préciser leur prise en charge selon les recommandations récemment mises à jour.
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
cas clinique
occulte
urgence
infections de la peau
d'urgence
infecté
Infection
urgences
peau, sai
maladie infectieuse
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Les infections nosocomiales néonatales : quand l'infirmière a une place centrale dans la prévention
http://doc.rero.ch/record/257898?ln=fr
L’objectif de cette revue de littérature est de répondre au questionnement clinique suivant : quelles sont les mesures de prévention que l’infirmière peut mettre en place afin de diminuer le taux d’infections nosocomiales lors de procédures invasives auprès des nouveau-nés dans un service de soins intensifs de néonatologie ?
2015
false
false
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
français
thèse ou mémoire
dû à
Infection
infection croisée
nouveau-né
maladie infectieuse nosocomiale
central
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Relations entre infections associées aux soins et dénutrition chez le patient âgé : étude quantitative rétrospective basée sur 263 patients de l'unité de court séjour gériatrique du centre hospitalier d'Orthez : implication du médecin traitant
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01201991
Contexte : La dénutrition est couramment rencontrée chez le sujet âgé. Lors d'institutionnalisations voire d'hospitalisations, il présente une infection plus fréquemment que le reste de la population, ce qui est une problématique de santé publique. Les relations entre infections associées aux soins (IAS) et dénutrition sont peu objectivées et considérées. Objectif : Déterminer un lien entre dénutrition du sujet âgé et IAS afin de proposer une stratégie médico-sociale de prévention primaire et d'amélioration des soins
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Infection
patients
infection croisée
hôpitaux
court
hôpital gériatrique
hospitalisation
infecté
maladie infectieuse
médecins généralistes
a comme patient
médecins hospitaliers
gériatrie
sujet âgé
études rétrospectives
quantitatif
Soins aux patients
malnutrition
âge
central
relatif
quantité
infection
soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Infections de l'immunodéprimé
http://www.cnerea.fr/UserFiles/File/national/desc-des/livre-masson-2015/infections/fievre-immunodeprime.pdf
Le principal risque de l’immunodépression est la survenue d'infections. Il existe 3 grands types d'immunodépression (parfois intriqués) qui conditionnent le risque infectieux: - les neutropénies: le plus souvent après chimio et/ou radiothérapie. - les déficits de l’immunité cellulaire: hémopathies, greffe de moelle ou d'organe, infection par le VIH, les traitements immunosuppresseurs, corticothérapie au long cours … - les déficits de l’immunité humorale: splénectomie, hypo/agammaglobulinémie, myélome, déficit en complément.
2015
true
false
false
2eme cycle / master
CNER - Collège National des Enseignants de la Réanimation
France
187. Fièvre chez un patient immunodéprimé
français
cours
fièvre
fièvre
fièvre
fièvre
fièvre
fièvre
épreuves classantes nationales
corticothérapie
sujet immunodéprimé
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Modèle de données du système d'information pour la surveillance des infections nosocomiales (SI-SPIN)
https://www.inspq.qc.ca/publications/1993
L'objectif de ce document est de décrire et d'illustrer la provenance des données contenues dans les fichiers *.csv, fichiers extraits à partir du Système d'information pour la surveillance des infections nosocomiales (SI-SPIN). Ces fichiers peuvent être extraits par le menu « Rapports- Données brutes ».
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
infection croisée
systèmes d'information
sepsie
systémique
Infection
Systèmes de données
maladie infectieuse nosocomiale
infection
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGS/RI2/2015/195 du 3 juillet 2015 relative à la mise en place des centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) des infections par les virus de l’immunodéficience humaine et des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=39798
Instructions pour la mise en place des centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) des infections par les virus de l’immunodéficience humaine et des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles. Présentation de la procédure et du dossier d’habilitation et du cahier des charges des CeGIDD.
2015
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
central
Infection
dépistage systématique
maladie virale
hepatite
hépatite virale
hepatite virale
Diagnostic
hépatite virale
infection à virus de l'immunodéficience humaine
centres d'information
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
relation centrée
Dépistage
virus de l'hépatite A humaine
hépatites virales humaines
maladies sexuellement transmissibles
relatif
instruction
aucun diagnostic
infection
diagnostic
hypogonadisme
ophtalmoplégie
maladies mitochondriales

---
N1-VALIDE
Saxagliptine (Onglyza et Komboglyze) : analyses complémentaires sur le risque de mortalité par infection - données de l’étude SAVOR - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Saxagliptine-Onglyza-et-Komboglyze-analyses-complementaires-sur-le-risque-de-mortalite-par-infection-donnees-de-l-etude-SAVOR-Point-d-Information
En avril 2015, la FDA a communiqué sur des analyses complémentaires de l’étude SAVOR suggérant une augmentation de la mortalité non cardiovasculaire (risque relatif : 1,27, p 0,051) en rapport avec un nombre plus important de décès liés aux infections dans le groupe des patients traités par saxagliptine (saxagliptine : 46, placebo : 28 sur un total de 16492 patients randomisés)...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
évaluation des risques
évaluation de médicament
saxagliptine
A10BH03 - saxagliptine
A10BD10 - metformine et saxagliptine
KOMBOGLYZE
ONGLYZA
KOMBOGLYZE 2,5 mg/1000 mg, comprimé pelliculé
ONGLYZA 5 mg, comprimé pelliculé
avis de pharmacovigilance
association médicamenteuse
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
metformine
diabète de type 2
infection
mortalité
cause de décès
adamantane
adamantane
dipeptides

---
N1-VALIDE
Immunoglobuline intraveineuse en cas d'infection suspectée ou avérée chez des nouveau-nés
http://www.cochrane.org/fr/CD001239/immunoglobuline-intraveineuse-en-cas-dinfection-suspectee-ou-averee-chez-des-nouveau-nes
Objectifs : Évaluer les effets des IgIV sur la mortalité et la morbidité des nouveau-nés dues à une infection suspectée ou avérée lors de l'inclusion dans l'étude. Évaluer, dans une analyse de sous-groupe, les effets des IgIV enrichies en IgM sur la mortalité par infection suspectée.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
infection
résultat thérapeutique
infection néonatale
immunoglobulines par voie veineuse
nouveau-né
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Modalités québécoises d'intervention lors de toxi-infections alimentaires et de zoonoses - Guide d'intervention en cas d'éclosion d'ampleur suprarégionale
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001068/
2015
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
rapport
maladie infectieuse
maladies d'origine alimentaire
zoonose
Infection
précis
infecté
zoonoses
infection
précis

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline intraveineuse en cas d'infection suspectée ou avérée chez des nouveau-nés
http://www.cochrane.org/fr/CD001239
Les nouveau-nés sont à risque accru d'infection en raison de leur immuno-incompétence. Le transport d'immunoglobulines de la mère au fœtus se produit principalement au bout de 32 semaines de gestation, et la synthèse endogène commence plusieurs mois après la naissance. L'administration d'immunoglobulines intraveineuses (IgIV) apporte des immunoglobulines G (IgG) capables de se fixer aux récepteurs de surface cellulaire, de produire une activité opsonique, d'activer le complément, de promouvoir la cytotoxicité dépendant des anticorps et d'améliorer la chimioluminescence des neutrophiles. Théoriquement, l'administration d'immunoglobulines intraveineuses pourrait donc réduire la morbidité et la mortalité infectieuses.
2015
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
infection
nouveau-né
immunoglobulines par voie veineuse

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections par inoculation
http://www.antibiolor.org/wp-content/uploads/antibioville/antibioville_2015/E2.pdf
2015
false
false
false
Antibiolor
recommandation professionnelle
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Que pensent les patients de la prescription d'une antibiothérapie dans les infections respiratoires en médecine générale ?
http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show.action?id=0b533e5b-318d-4bbc-a279-be2993d3a2d5
L'objectif principal de ce travail était de recueillir et d'analyser les opinions des patients à propos de cette prescription d'antibiotiques dans les infections respiratoires courantes. L'objectif secondaire est de clarifier les attentes du patient afin d'aider le praticien au moment de prescrire
2015
false
false
false
Bibliothèque Universitaire de l'Université de Nantes
France
français
thèse ou mémoire
a comme patient
maladie infectieuse
Infection
pneumologie
médecine générale
prescription
généralisé
infections de l'appareil respiratoire
infecté
patients
appareil respiratoire, sai
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage de la syphilis dans un contexte évocateur d’infection sexuellement transmissible par les Médecins généralistes d’Île-de-France
http://www.cmge-upmc.org/spip.php?article293
Nous avons cherché à savoir si les médecins généralistes (MG) dépistaient systématiquement la syphilis dans un contexte évocateur d’IST et quels facteurs pouvaient influencer leur décision. Une étude descriptive quantitative a été réalisée en demandant à 250 MG d’Île-de-France de remplir un questionnaire, 106 réponses ont été obtenues
2015
false
false
false
CMGE-UPMC - Collège des médecins généralistes enseignants de l’Université Pierre et Marie Curie
France
français
thèse ou mémoire
syphilis
diagnostic
syphilis
médecins généralistes
maladie infectieuse
français
généralisé
France
Infection
Paris
Dépistage
France
infection
dépistage systématique

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections en odontologie et stomatologie
http://www.antibiolor.org/wp-content/uploads/antibioville/antibioville_2015/B4.pdf
2015
false
false
false
Antibiolor
recommandation professionnelle
infection
stomatologie
odontologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des infections respiratoires de l'enfant par les médecins généralistes : analyse des déterminants des connaissances et mise en place d'un e-learning
https://nantilus.univ-nantes.fr/vufind/Record/PPN190900547
Objectifs : L'objectif principal était d'étudier les déterminants des connaissances des médecins généralistes en terme de prise en charge des infections respiratoires de l'enfant, et particulièrement l'antibiothérapie. Les objectifs secondaires étaient d'évaluer, d'une part, les connaissances à l'issue d'une formation présentielle sur l'antibiothérapie de l'enfant et, d'autre part, l'appréciation et l'acceptabilité par les médecins généralistes d'un e-learnin
2015
false
false
false
Bibliothèque Universitaire de l'Université de Nantes
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
enfant
généralisé
enseignement à distance
infecté
appareil respiratoire, sai
pédiatrie
connaissance
infections de l'appareil respiratoire
Enfant
déterminé
gestion des soins aux patients
pneumologie
Infection
connaissance
maladie infectieuse
connaissance
enfant
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Place du médecin généraliste dans la prise en charge de l'infection tuberculeuse latente en partenariat avec le centre de lutte antituberculeuse des Alpes-Maritimes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01307017
L’objectif principal de notre étude est d’analyser la place du MG dans le suivi d’une Infection tuberculeuse latente en partenariat avec le CLAT des Alpes-Maritimes.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
généralisé
maladie infectieuse
tuberculose latente
gestion des soins aux patients
tuberculeux
antituberculeux
tubercule
rôle médical
médecins généralistes
Infection
Tubercules
lutte
central
tubercules
infection

---
N1-VALIDE
Pied diabétique infecté : du diagnostic à la prise en charge
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-477/Pied-diabetique-infecte-du-diagnostic-a-la-prise-en-charge
Les infections du pied sont des complications fréquentes et potentiellement dévastatrices de la maladie diabétique. En effet, l’infection touche un pied ulcéré sur deux et conduit fréquemment à une amputation, augmentant la morbidité et les coûts de santé. La neuropathie sensitivo-motrice et l’atteinte vasculaire favorisent la rupture de la barrière tégumentaire constituant le primum movens de cette complication. La prise en charge de ces infections doit se réaliser au sein de centres spécialisés, par une équipe multidisciplinaire afin d’augmenter les chances de succès. Il est crucial que les acteurs de santé impliqués auprès de patients diabétiques sachent prévenir, dépister, mais aussi informer le patient de cette complication et de sa prise en charge.
2015
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
infection de pied diabétique
pied diabétique
infection
infection
complications du diabète

---
N3-AUTOINDEXEE
Inégalités de santé et comportements : comparaison d'une population de 704128 personnes en situation de précarité à une population de 516607 personnes non précaires. Identification des freins au dépistage et à la prise en charge des patients infectés par le virus de l'hépatite C
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2005/43/beh_43_2005.pdf
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
précarité
facteurs socioéconomiques
hepatite
population
hepacivirus
charge virale
Identification
prise en charge personnalisée du patient
identification (psychologie)
dépistage systématique
comportement en matière de santé
hepatite
infection
Dépistage

---
N3-AUTOINDEXEE
L'épidémiologie des infections à gonocoques en France, 1996 - 2005
http://invs.santepubliquefrance.fr/display/?doc=publications/2007/renago_1996_2005/index.html
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
information scientifique et technique
infection
neisseria gonorrhoeae
épidémiologie
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Gram-negative Infection of the Foot
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/10956/diagnose.htm
false
true
false
DermIS.net
Allemagne
information scientifique et technique
infection
thé

---
N3-AUTOINDEXEE
Infection rickettsiales
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/14894/diagnose.htm
false
true
false
DermIS.net
Allemagne
information scientifique et technique
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention et prise en charge de l'infection materno-foetale
http://www.reseau-naissance.fr/data/mediashare/7r/afi9w0lntv9oz2pstv7b80jjm8557j-org.pdf
2014
Réseau Sécurité Naissance - Naître ensemble - Pays de la Loire
recommandation professionnelle
infection
gestion des soins aux patients
foetus

---
N3-AUTOINDEXEE
Antiseptiques : parfois eux-mêmes sources d'infections
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/49152/0/2014/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
Les produits antiseptiques peuvent être contaminés par des bactéries et être source d'infections. Les solutions antiseptiques à usage unique évitent ce problème, à condition de ne pas les conserver après ouverture...
2014
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
anti-infectieux locaux
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections à entérocoques résistants à la vancomycine (ERV) : résultats de surveillance 2012-2013
https://www.inspq.qc.ca/publications/1779
2014
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
rapport
Entérocoques résistants à la vancomycine
infirmières administratives
infection
enterococcus

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections associées aux soins : auditions sur les indicateurs de résultats à visée de diffusion publique
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=430
Afin d’améliorer l’information du public sur la performance des établissements de santé dans la lutte contre les infections nosocomiales, le HCSP avait sélectionné début 2012 dans un rapport précédent cinq indicateurs, ciblés sur les résultats, susceptibles de faire partie d’un tableau de bord annuel des établissements de santé en complément des indicateurs existants. Ces indicateurs, considérés comme les plus appropriés par les experts, étaient les suivants : Chirurgie prothétique de hanche ou de genou pour les patients considérés comme à risque faible (NNIS-0) Bactériémies liées aux cathéters veineux centraux (CVC) en réanimation Bactériémies liées aux CVC chez les nouveau-nés Bactériémies à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) Proportion de soignants vaccinés contre la grippe Le travail des experts a été complété par l’audition de différents acteurs et potentiels utilisateurs de ces indicateurs. Le présent rapport, qui fait suite à une saisine de la Direction générale de l’offre de soins du 26 août 2013, établit une synthèse de ces auditions. Aucun des indicateurs n’a été considéré comme ne pouvant pas faire l’objet d’une diffusion publique, cependant des divergences sont apparues entre les différents indicateurs étudiés.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
Infection
diffusion
diffusion
oreille, sai
évaluation de résultat (soins)
publications
ayant comme résultat
propagation
publications
ouïe
audition
indicateurs de résultat
Soins
infecté
indicateur
Diffusion
laisse entrevoir
indication de
maladie infectieuse
infection croisée
infection
soins

---
N3-TITRE
Syndrome hémophagocytaire associé à une infection
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=158048
2014
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
maladie
associé à
infection
lymphohistiocytose hémophagocytaire
Syndrome
maladie infectieuse
syndrome

---
N3-TITRE
Syndrome hémophagocytaire associé à une infection
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=158048
2014
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
infection
maladie infectieuse
Syndrome
maladie
lymphohistiocytose hémophagocytaire
associé à
syndrome

---
N1-SUPERVISEE
Le ressenti du praticien concernant les infections sévères de l'enfant Etude observationelle
http://www.campus-umvf.cnge.fr/spip.php?article99
Evaluer une situation en tenant compte de plusieurs facteurs.
2014
true
false
false
Campus de Médecine générale
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
médecins généralistes
médecine générale
Maladie aigüe
médecins généralistes
enfant
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Cadre normatif du système d'information pour la surveillance provinciale des infections nosocomiales (SI-SPIN)
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1910_Cadre_Systeme_Surveillance_Infections_Nosocomiales.pdf
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
infection croisée
systèmes d'information
sepsie
infirmières administratives
systémique
Infection
maladie infectieuse nosocomiale
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Interventions effractives prénatales chez les femmes qui présentent des infections par le virus de l’hépatite B, le virus de l’hépatite C et/ou le virus de l’immunodéficience humaine
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(15)30547-8/abstract
Objectif Analyser le risque d’infection in utero attribuable aux interventions effractives prénatales chez les femmes qui présentent des infections par le virus de l’hépatite B, le virus de l’hépatite C et/ou le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).
10.1016/S1701-2163(15)30547-8
2014
false
false
false
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
recommandation professionnelle
article de périodique
virus de l'hépatite b
Femmes
infection
infecté
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
maladie infectieuse
Virus de l'hépatite C
Humains
hepatite
virus de l'hépatite B
hepatite
hepacivirus
virus de l'immunodéficience humaine
virus de l'hépatite c
femmes
humains

---
N3-AUTOINDEXEE
Pellicule bactério isolante Integuseal pour la réduction des infections au bloc opératoire
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=914
2013
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
infection
blocs opératoires

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections ORL courantes chez les femmes enceintes
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/48670/0/2013/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
La plupart des infections ORL courantes guérissent spontanément. Le paracétamol peut réduire les symptômes...
2013
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
maladies oto-rhino-laryngologiques
infections ORL
femmes enceintes
grossesse
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Evolution de la maladie et qualité de vie des patients ayant eu un diagnostic d'infection à chikungunya en France métropolitaine, 2005-2007
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-infectieuses/2012/Evolution-de-la-maladie-et-qualite-de-vie-des-patients-ayant-eu-un-diagnostic-d-infection-a-chikungunya-en-France-metropolitaine-2005-2007
2012
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
rapport
patients
infection
évolution de la maladie
qualité de vie
France
diagnostic
virus du chikungunya

---
N1-VALIDE
SIPI - Spécialistes Infirmiers en Prévention de l'Infection
http://www.sipi.ch/
But : réunir des professionnels en prévention de l'infection et/ou en contrôle de l'infection promouvoir les intérêts du personnel soignant, des professionnels en prévention de l'infection Il contribue à développer le rôle des professionnels du domaine de l'hygiène et de la prévention des infections et ainsi à promouvoir des soins de qualité.
false
N
Bretigny-sur-Morrens
Suisse
français
lutte contre l'infection
infection
infection
infirmières et infirmiers
association professionnels santé

---
N1-SUPERVISEE
Les facteurs de stimulation de colonies pour la prévention et le traitement des complications infectieuses chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë
http://www.cochrane.org/fr/CD008238
La leucémie myéloïde aiguë (LMA) est un cancer mortel de la moelle osseuse. Des facteurs de stimulation de colonies (CSF) sont fréquemment administrés pendant et après la chimiothérapie afin de réduire les complications. Cependant, en cas de LMA, leur sécurité au niveau des critères de résultat en rapport avec la maladie et de la survie n'est pas claire. C'est pourquoi nous avons effectué une revue systématique et une méta-analyse pour évaluer l'impact des CSF sur les résultats pour les patients, notamment la survie.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
facteurs de stimulation des colonies
résultat thérapeutique
leucémie aigüe myéloïde
infection
lutte contre l'infection
infection

---
N1-VALIDE
Centres nationaux de référence (CNR)
http://invs.santepubliquefrance.fr/Espace-professionnels/Centres-nationaux-de-reference
Les Centres nationaux de référence (CNR) sont des laboratoires localisés au sein d'établissements publics ou privés de santé, d'enseignement ou de recherche. Ils sont nommés pour 4 ans par le Ministre chargé de la santé sur proposition de l'InVS.
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
surveillance de la population
lutte contre l'infection
infection
France
répertoire
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
SPILF
Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française
http://www.infectiologie.com/fr/spilf-presentation.html
objectifs, actions, comptes-rendus de conférences de consensus, actualités
false
false
N
false
Strasbourg
France
Bas-Rhin
français
société savante
infection
infections bactériennes
mycoses
maladies parasitaires
maladies virales

---
N1-VALIDE
CMIT
Collège des Universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales
http://www.infectiologie.com/fr/qu-est-ce-que-le-cmit.html
présentation des membres, ouvrages de référence, actualitésprésentation des membres, ouvrages de référence, actualités, ex- APPIT
false
false
N
false
Brest
France
Finistère
français
association professionnels santé
infection
médecine tropicale
infections bactériennes
mycoses
maladies parasitaires
maladies virales

---
N3-AUTOINDEXEE
Test rapide OraQuick HCV pour la détection des infections au virus de l'hépatite C
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=855
2012
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
infection
hepatite
hepatite
hepacivirus

---
N3-AUTOINDEXEE
Enveloppe antibactérienne pour dispositifs cardiaques implantables en prévention des infections
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=884
2012
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
évaluation technologique
prothèses et implants
infection
antibactériens

---
N1-VALIDE
Les modificateurs de la réponse biologique pour réduire l'inflammation : pleins feux sur les risques d'infection
http://www.cps.ca/fr/documents/position/modificateurs-reponse-biologique
Le présent point de pratique vise à décrire les risques importants d'infection associés à l'utilisation de médicaments qui modifient la réaction immunitaire. Ces agents sont souvent appelés des modificateurs de la réponse biologique (MRB) ou des inhibiteurs des cytokines pro-inflammatoires, tels que les inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale a (TNF-a). La prescription et la surveillance des MRB pendant le traitement devraient être du ressort des spécialistes (p. ex., rhumatologue, gastroentérologue ou dermatologue pédiatre) qui en connaissent les indications et les risques chez les enfants et les adolescents. Le présent document est conçu pour les praticiens de soins de première ligne et les pédiatres. Il ne porte que sur le risque accru de certaines infections pendant la prise de ces agents et contient des conseils sur certaines stratégies de réduction du risque. Le présent point de pratique ne s'attardera pas sur les anti-inflammatoires systémiques ou topiques comme les stéroïdes ou le tacrolimus, ni sur l'association potentielle entre la thérapie aux MRB et les tumeurs malignes
2012
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
facteurs immunologiques
facteur de nécrose tumorale alpha
adolescent
infection
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Fièvre et signes inflammatoires chez l'opéré
complications postopératoires
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2011.07637/
Fièvre et signes inflammatoires chez un patient surtout au cours des 3 à 5 premiers jours postopératoires ont des causes aussi bien infectieuses que non infectieuses. Au cours des premiers jours postopératoires, chez un patient stable sans étiologie clinique ni anamnestique expliquant sa fièvre, l’expectative est la plupart du temps une stratégie meilleure que poser un diagnostic incertain et ordonner un traitement non ciblé.
2011
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
fièvre
infection
fièvre
infection
infection
Maladie iatrogène
article de périodique
fièvre
complications postopératoires

---
N3-AUTOINDEXEE
Circulaire relative à la mise en oeuvre du programme national de prévention des infections dans le secteur médicosocial 2011/2013
http://www.circulaires.gouv.fr/pdf/2011/10/cir_33857.pdf
2011
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
information scientifique et technique
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Circulaire relative à la mise en oeuvre du programme national de prévention des infections dans le secteur médicosocial 2011/2013
http://www.circulaires.gouv.fr/pdf/2011/10/cir_33938.pdf
2011
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
information scientifique et technique
infection

---
N1-SUPERVISEE
La formule blanche au cours des infections
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2011.07621/
90% des leucocytes se trouvent dans la moelle osseuse, alors que seulement 2–5% circulent dans le sang et peuvent migrer de là dans les tissus (pool tissulaire de 5 à 8%). Les leucocytes sont, grâce à leurs effets bactéricides et phagocytaires, une composante essentielle de la première ligne de défense contre les infections bactériennes et fongiques.
2011
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
article de périodique
leucocytes
numération formule sanguine
granulocytes neutrophiles
lymphocytes
granulocytes éosinophiles
granulocytes basophiles
monocytes
hyperleucocytose
leucopénie
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Infection invasive par entérocoques résistants à la vancomycine
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=90078
2011
Orphanet
France
Entérocoques résistants à la vancomycine
information scientifique et technique
infection
enterococcus

---
N3-AUTOINDEXEE
Ré-infection par l'hépatite B après transplantation hépatique
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=90073
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
hepatite
transplantation hépatique
hepatite
infection
hépatite B

---
N3-AUTOINDEXEE
Hyperzincémie et hypercalprotectinémie
Infections récurrentes - syndrome inflammatoire par anomalie du métabolisme du zinc;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=251523
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
métabolisme
inflammation
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Monocytopénie avec susceptibilité aux infections
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=228423
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections à bactéries pyogènes associées à un déficit en MyD88
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=183713
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
infection
bactéries
Infections à bactéries pyogènes associées à un déficit en MyD88
Infections à bactéries pyogènes associées à un déficit en MyD88

---
N3-AUTOINDEXEE
Botulisme colonisant
Botulisme intestinal de l'adulte;Botulisme infant-like de l'adulte;Botulisme par colonisation intestinale de l'adulte;Botulisme par toxi-infection intestinale de l'adulte;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=178487
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
infection
côlon
botulisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Botulisme intestinal
Toxi-infection botulique intestinale;Botulisme par colonisation intestinale;Botulisme par toxi-infection intestinale;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=178481
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
intestins
botulisme
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections récurrentes à Neisseria due à un déficit en facteur D
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=169467
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
infection
neisseria
facteur D du complément

---
N3-AUTOINDEXEE
Déficit en granules spécifiques des neutrophiles
Infection récurrente due à déficit en granules spécifiques;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=169142
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
infection
Déficit en granules spécifiques
Déficit en granules spécifiques
granulocytes neutrophiles

---
N1-SUPERVISEE
L'enfant malade : l'utilisation des antibiotiques en cas d'infection
http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/antibiotic_use_in_infections
Lorsque votre enfant est malade, il a parfois besoin d’un antibiotique pour guérir. Toutefois, la plupart du temps, il se rétablira tout aussi vite sans antibiotique. Il est important de savoir quand votre enfant pourrait avoir besoin de prendre un antibiotique.
2011
false
true
false
Soins de nos enfants
Canada
résistance bactérienne aux médicaments
antibactériens
antibiothérapie
information patient et grand public
Antibiotiques
infection
enfant
antibactériens

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs de stimulation des colonies de granulocytes en tant que thérapie adjuvante pour les infections du pied diabétique
http://www.cochrane.org/fr/CD006810
Examiner les effets d'un FSC-G adjuvant par rapport à un placebo ou aucun facteur de croissance ajouté à un traitement habituel sur les taux d'infection, la guérison et la cicatrisation de la plaie chez les personnes atteintes de diabète qui souffrent d'une infection du pied.
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
complications du diabète
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
pied diabétique
résultat thérapeutique
Facteur de stimulation des colonies de granulocytes
infection

---
N1-VALIDE
Infection à la suite d'un perçage d'oreille
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/SkinHairandNailDisorders/Pages/Pierced-Ear-Infection.aspx
Les infections à la suite d'un perçage d'oreille sont courantes chez les enfants et les adolescents. Dans la plupart des cas, l'infection apparaît quelques jours après le perçage. Les signes d'une infection d'oreille à la suite d'un perçage comprennent la douleur, la rougeur, le gonflement et un écoulement jaunâtre à partir du trou percé
2011
false
N
AboutKidsHealth
Canada
français
information patient et grand public
perçage corporel
oreille
infection

---
N1-VALIDE
Traitement du pied diabétique infecté : une approche multidisciplinaire par excellence
https://www.revmed.ch/RMS/2011/RMS-292/Traitement-du-pied-diabetique-infecte-une-approche-multidisciplinaire-par-excellence
Le pied diabétique septique est une pathologie fréquente et plurifactorielle, dont la prise en charge nécessite une collaboration multidisciplinaire. De la prévention des complications à leur traitement, de multiples spécialités sont mises à contribution. Les modèles de prise en charge par des cercles de suivi spécialisés ont montré une diminution significative des taux d'amputation. L'objectif de cet article est de revoir les bénéfices de cette collaboration dans la prévention et le traitement de l'infection du pied diabétique.
2011
false
N
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
pied diabétique
infection de pied diabétique
infection
pied diabétique
infection

---
N1-VALIDE
Rhumatologie. ANTI-TNFa : quels risques infectieux ? Recommandations pratiques
https://www.revmed.ch/RMS/2011/RMS-277/Rhumatologie.-ANTI-TNFa-quels-risques-infectieux-Recommandations-pratiques
Les anti-TNFa sont des traitements immunomodulateurs dont l'indication est retenue dans la prise en charge de certaines maladies rhumatologiques inflammatoires (par exemple : spondylarthropathie, polyarthrite rhumatoïde). Les études randomisées ont montré une augmentation du risque infectieux chez les patients suivant ce traitement. Néanmoins, les registres de surveillance objectivent des données plus rassurantes. Après une revue non exhaustive des principaux résultats concernant les risques infectieux liés aux anti-TNFa, nous proposerons des conseils pratiques d'utilisation.
2011
false
N
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
rhumatismes
facteur de nécrose tumorale alpha
facteur de nécrose tumorale alpha
facteur de nécrose tumorale alpha
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Bactériologie - Les Infections Sexuellement Transmissibles
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/p2d1/boisset_sandrine_3a_p02/index.htm
2011
false
true
true
2eme cycle / master
Université Joseph Fourier de Grenoble (UJF)
France
français
cours
maladies sexuellement transmissibles
Infection
bactériologiste
bactériologie
bactériologique
infecté
maladie infectieuse
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Bactériologie - Bactériologie - Physiopathologie et diagnostic des infections staphylococciques
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/p2d1/maurin_max_3a_p04/index.htm
2011
false
true
true
2eme cycle / master
Université Joseph Fourier de Grenoble (UJF)
France
français
cours
staphylococcus
infections à staphylocoques
bactériologique
aucun diagnostic
Infection
infecté
bactériologie
diagnostic
bactériologiste
maladie infectieuse
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Bactériologie - Physiopathologie et diagnostic des infections streptococciques
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/p2d1/maurin_max_3a_p03/index.htm
2011
false
true
true
2eme cycle / master
Université Joseph Fourier de Grenoble (UJF)
France
français
cours
infections à streptocoques
maladie infectieuse
bactériologique
aucun diagnostic
infecté
diagnostic
Infection
streptococcus
bactériologie
bactériologiste
infection

---
N1-SUPERVISEE
Quand l'incertitude s'en mêle : travailler sans filet
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2010/Mai%202010/037-041DrSanche0510.pdf
Vous voyez au cabinet Louis,un enfant de 18 mois qui fait de la fièvre depuis 36 heures. Son état général est bon,mais sa température rectale est à 39 C. Une anamnèse rigoureuse et un examen physique minutieux ne révèlent aucun foyer infectieux précis. Que faire ?
2010
false
true
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
médecins généralistes
infection
techniques d'aide à la décision
nourrisson
article de périodique
incertitude

---
N1-SUPERVISEE
Diagnostic ambulatoire d'infections sévères chez les enfants
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/269
Quelle est la valeur diagnostique de signes cliniques pour confirmer ou exclure une infection sévère chez des enfants en contexte ambulatoire ?
2010
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
soins ambulatoires
enfant
infection
lecture critique d'article

---
N3-AUTOINDEXEE
Arrêté du 28 mai 2010 fixant les conditions de réalisation du diagnostic biologique de l'infection à virus de l'immunodéficience humaine (VIH 1 et 2) et les conditions de réalisation du test rapide d'orientation diagnostique dans les situations d'urgence
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022320859&dateTexte=&categorieLien=id
2010
Legifrance
France
texte législatif
Tests diagnostiques
accomplissement
VIH-2 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 2)
Diagnostic biologique
urgences
tests diagnostiques courants
techniques de laboratoire clinique
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
vih
infection
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N1-SUPERVISEE
Qui a peur des infections en centre de soins de longue durée?
http://lemedecinduquebec.org/Media/108168/045-049DreFernandez0810.pdf
Vous êtes le médecin de garde du CHSLD où vit Mme Meilleur. On vous appelle parce que votre patiente est moins éveillée depuis le matin, que son élocution est plus laborieuse, qu’elle s’alimente peu et qu’elle veut rester au lit. L’infirmière vous informe que ses signes vitaux sont normaux, mais que sa température rectale est de 37,6 C.
2010
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
établissements de soins de long séjour
sujet âgé
infection
infection
infection
article de périodique
infection

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline intraveineuse pour prévenir les infections chez les nouveau-nés prématurés et/ou de faible poids de naissance
http://www.cochrane.org/fr/CD000361
Les infections nosocomiales demeurent une importante cause de morbidité et de mortalité chez les nouveau-nés prématurés et/ou de faible poids de naissance. Les nouveau-nés prématurés souffrent d'une carence en IgG, et l'administration d'immunoglobuline intraveineuse (IGIV) pourrait potentiellement prévenir ou modifier le cours des infections nosocomiales.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
prématuré
infection
nourrisson à faible poids de naissance
immunoglobulines par voie veineuse

---
N3-AUTOINDEXEE
Infection chronique d'une bandelette sous urétrale rétropubienne : mécanismes et conséquences
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00141191/TEXF-PU-2004-00141191.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
infection
bandelettes sous-urétrales
mécanique

---
N3-AUTOINDEXEE
Déséquilibre de Bax, Bcl-2, et infection par HPV dans les tumeurs du pénis et les tissus adjacents
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140353/TEXF-PU-2004-00140353.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
tumeurs du pénis
papillomaviridae
infection
tissus

---
N1-SUPERVISEE
Services à la personne. Employeur et salariés, construisez ensemble vos solutions. Prévenir les risques d'infection (ED 4194)
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%204194
ce dépliant vise à sensibiliser salariés et employeurs de l'aide à domicile à la prévention des risques d'infection auxquels peuvent être exposés les salariés du secteur en fonction de l'état de santé des personnes aidées et de leur environnement. La transmission peut se faire par voie aérienne, par contact avec la peau ou les muqueuses, par piqûre, morsure..., ou par voie digestive en portant les mains ou des objets contaminés à la bouche
2010
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
infection
services d'aide à domicile

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections après chirurgie aseptique, quelles causes, quelles solutions ?
http://www.em-consulte.com/article/257874
2010
EMconsulte
Paris
France
article de périodique
chirurgie générale
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections orbitaires de l'enfant : clinique, imagerie et traitement
http://www.em-consulte.com/article/219058
2009
EMconsulte
Paris
France
article de périodique
enfant
infection

---
N1-SUPERVISEE
Nutrition et infection
https://www.revmed.ch/RMS/2009/RMS-220/Nutrition-et-infection
La dénutrition entraîne un déficit immunitaire global. Quelle est l'influence d'un état de dénutrition sur la survenue et le cours d'une maladie infectieuse ? De quelle façon une infection agit-elle sur l'état nutritionnel ? Peut-on améliorer l'état nutritionnel en traitant les infections et à l'inverse peut-on prévenir la survenue d'une infection en améliorant l'état nutritionnel ? Cet article résume les réponses à ces questions et aborde le sujet des complications infectieuses liées aux traitements nutritionnels, en particulier la nutrition parentérale. Quelques exemples de pharmaconutrition sont également mentionnés.
2009
false
N
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
malnutrition
immunité
infection
soutien nutritionnel

---
N1-SUPERVISEE
La fièvre - dangereuse, ou aussi bénéfique?
Quelques explications avec exemples pratiques
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2009.06768/
...la fièvre peut être un symptôme de maladies infectieuses dangereuses et potentiellement létales qui, sans une identification et un traitement rapides, entraînent une mortalité élevée. C'est cet aspect que nous allons traiter ici.
2009
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
fièvre
sepsie
infection
article de périodique

---
N1-VALIDE
Les répercussions de la fréquentation des services de garde sur la santé des enfants Partie B : Les blessures et les infections
http://www.cps.ca/fr/documents/position/services-de-garde-blessures-infections
La présente partie a été préparée pour décrire les tendances de blessures et d'infections chez les enfants canadiens qui fréquentent un service de garde et pour fournir des recommandations en matière de prévention et de promotion de la santé.
2009
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
garderies d'enfants
plaies et blessures
infection
plaies et blessures
plaies et blessures
infection
infection
recommandation pour la politique de santé

---
N1-SUPERVISEE
Gestion du risque infectieux au bloc opératoire
http://campus.cerimes.fr/chirurgie-generale/enseignement/hygiene/site/html/
distributions et conséquences des infections opératoires, l'asepsie, l'infection du site opératoire (ISO), les moyens de prévention, la désinfection des mains, conclusion
2009
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Chirurgie générale
France
français
infection
blocs opératoires
désinfection des mains
asepsie
risque
pratique professionnelle
chirurgie générale
cours

---
N3-AUTOINDEXEE
Mastoïdectomie pour traiter le cholestéatome ou une infection de l'oreille
enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/Procedures/Pages/Mastoidectomy-to-Treat-Cholesteatoma-or-Ear-Infection.aspx
2009
AboutKidsHealth
Canada
information patient et grand public
enfant
cholestéatome
infection
oreille

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections de shunts
enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/TestsAndTreatments/MedicalDevices/Pages/Shunt-Infections.aspx
2009
AboutKidsHealth
Canada
information patient et grand public
enfant
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitement de l'infection par H. pylori
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F36F04B
2009
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
article de périodique
infection
helicobacter pylori

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir en cas de suspicion d'infection au virus émergent H1N1 (A/H1N1/California/04/2009)
http://invs.santepubliquefrance.fr/display/?doc=surveillance/grippe_dossier/informations_pratiques.htm
2009
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
recommandation professionnelle
infection
sous-type H1N1 du virus de la grippe A

---
N3-AUTOINDEXEE
Cas d'infection par Ebola-Reston, Philippines
http://invs.santepubliquefrance.fr/international/notes/ebola_reston_300309.pdf
2009
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
information scientifique et technique
infection
Philippines

---
N1-SUPERVISEE
Décès d'origine infectieuse chez des patients atteints de LLC-B traités par MabCampath (alemtuzumab) au cours d'un essai clinique. Utilisation hors AMM
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante-Points-d-information/Deces-d-origine-infectieuse-chez-des-patients-atteints-de-LLC-B-traites-par-MabCampath-alemtuzumab-au-cours-d-un-essai-clinique.-Utilisation-hors-AMM/(language)/fre-FR
6 cas de décès d'origine infectieuse ont été récemment rapportés au cours d'un essai clinique (CALGB10101) chez des patients atteints de LLC-B recevant MabCampath (alemtuzumab) en consolidation après obtention d'une rémission par chimiothérapie associant fludarabine et rituximab. Il s'agit d'une utilisation hors AMM.
2008
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
L04AA34 - alemtuzumab
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques
infection
anticorps antitumoraux
infection
alemtuzumab
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
utilisation hors indication
chimiothérapie de consolidation
anticorps monoclonaux
anticorps antitumoraux
avis de pharmacovigilance
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-SUPERVISEE
Les infections courantes
http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/common_infections_and_your_child
Vous avez parfois l'impression que votre enfant est toujours malade. C'est parce que les jeunes enfants sont exposés à une multitude de nouveaux microbes (virus ou bactéries) contre lesquels ils n'ont pas encore assez de défenses. La plupart des jeunes enfants attrapent de 8 à 10 rhumes par année. La bonne nouvelle, c'est que la plupart de ces infections sont légères et ne durent pas très longtemps. En grandissant, les enfants sont moins souvent malades.
2008
false
N
Soins de nos enfants
Canada
français
maladies virales
infections bactériennes
infection
enfant
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections congénitales et transmises de la mère à l'enfant en France : des progrès notables en lien avec les actions de prévention
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2008/14_15/index.htm
2008
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
enfant
infection
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Les infections au cours des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin
http://www.infectiologie.org.tn/pdf/revues/rti7/infections.pdf
2008
Revue Tunisienne d'Infectiologie
Tunisie
article de périodique
maladies inflammatoires
infection
Malade chronique
maladies inflammatoires intestinales

---
N1-SUPERVISEE
Éviter les infections : Que faire au cabinet du médecin
http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/avoiding_infection_at_the_doctors_office
Le cabinet des médecins est souvent adapté aux enfants et contient des jeux et des aires de jeux pour les enfants. Grâce à cet endroit agréable, votre enfant s'y sent à l'aise. En qualité de parent, vous craignez peut-être que votre enfant attrape des microbes au cabinet du médecin, et que ces microbes le rendent malade. C'est possible, mais vous pouvez prendre des mesures pour réduire le risque que votre enfant attrape une infection.
2008
false
N
Soins de nos enfants
Canada
français
infection
enfant
cabinets médicaux
lutte contre l'infection
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Broncho-pneumopathie chronique obstructive et infection
https://www.revmed.ch/RMS/2008/RMS-174/Broncho-pneumopathie-chronique-obstructive-et-infection
2008
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
infection
pneumopathie
broncho-pneumopathie chronique obstructive

---
N3-AUTOINDEXEE
Détection et investigation des épidémies d'infection liées à l'ingestion d'eau de distribution
Approche intégrée environnementale et sanitaire
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2008/infections_eau/index.html
2008
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
rapport
environnement
Ingestion
infection
personnel de recherche
épidémies
alimentation en eau

---
N3-AUTOINDEXEE
Infection à chikungunya
Etude descriptive des cas importés en France métropolitaine, 2005-2006
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2007/infection_chikungunya/index.html
2007
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
rapport
infection
France
collecte de données
virus du chikungunya

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir initiale chez un enfant sous immunosuppresseur présentant une infection sévère
http://pap-pediatrie.fr/hematologie/conduite-%C3%A0-tenir-initiale-chez-un-enfant-sous-immunosuppresseur-pr%C3%A9sentant-une-infection
2007
false
false
false
Pas à Pas en Pédiatrie
France
français
enfant
algorithme
information scientifique et technique
immunosuppresseurs
infection
fièvre

---
N3-AUTOINDEXEE
Les infections à Anaérobies
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMicrobiologie/anaerobies-2008_iPod.m4v
2007
false
true
true
Université de Rennes 1
France
français
cours
maladie infectieuse
infecté
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Supplément - Rapport de surveillance canadien 2004 sur les infections transmises sexuellement
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/07vol33/33s1/index_f.html
2007
article de périodique
rapport (information)
infection
infirmières administratives

---
N3-AUTOINDEXEE
Infection d'une prothèse totale du genou par «Brucella spp»
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2007/RMS-107/31622
2007
false
true
false
article de périodique
Prothèse
infection
prothèse de genou
brucella
syndrome post-poliomyélitique

---
N3-AUTOINDEXEE
Infection à chikungunya - Etude descriptive des cas importés en France métropolitaine, 2005-2006
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/074000355/index.shtml
2007
rapport
France
infection
collecte de données
virus du chikungunya

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections
http://umvf.cerimes.fr/media/ressOrthopedie/FR/infections.html
2007
false
true
false
true
UFR de Médecine Lyon-Sud
France
français
cours
maladie infectieuse
infection
infecté

---
N3-AUTOINDEXEE
Les infections staphylococciques
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMicrobiologie/staphylocoque-bis.m4v
2007
false
true
true
Université de Rennes 1
France
français
cours
infections à staphylocoques
staphylococcus
Infection
infecté
maladie infectieuse
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des infections envahissantes à S. Aureus - Rapport 2005
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/508-SurveillanceSARM_Rapport2005.pdf
Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a mis de l’avant, en janvier 2003, un programme de surveillance des infections envahissantes à Staphylococcus aureus suite à une demande du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ).
2006
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
épidémiosurveillance
maladies transmissibles
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
rapport
infection
staphylococcus aureus

---
N1-VALIDE
Probiotiques en prévention des infections chez les enfants
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/721
Quelle est l'efficacité de l'adjonction de Bifidobacterium lactis ou de Lactobacillus reuteri au lait de nourrissons sur l'incidence des infections chez des enfants fréquentant une crèche ?
2006
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
diarrhée du nourrisson
Diarrhée du nourrisson
enfant
probiotiques
infection
bifidobacterium
lactobacillus reuteri
nourrisson
diarrhée du nourrisson
fièvre
maladies de l'appareil respiratoire
garderies d'enfants
résultat thérapeutique
lecture critique d'article

---
N1-SUPERVISEE
Infections et traitement par antagonistes du TNFa
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2006/RMS-82/31727
Les antagonistes du TNFa ont acquis une place de choix dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques graves. Après plusieurs années d'usage en pratique individuelle, les effets secondaires, en particulier infectieux, ont été répertoriés et une attitude pratique est proposée pour la prévention et le suivi. Les antagonistes du TNFa augmentent les risques infectieux liés aux pathogènes intracellulaires. Une infection tuberculeuse latente doit être recherchée avant la mise en route d'un antagoniste du TNFa et une prophylaxie instaurée, en cas de résultat positif. Le risque infectieux peut également être minimisé par une couverture vaccinale optimale et un dépistage régulier de la leucopénie...
2006
false
true
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
Adalimumab
Infliximab
tuberculose
facteurs de risque
facteur de nécrose tumorale alpha
leucopénie
polyarthrite rhumatoïde
infection
L04AB - anti TNF alpha
immunoglobuline G
récepteurs aux facteurs de nécrose tumorale
article de périodique
information sur le médicament

---
N1-VALIDE
Vitamines et minéraux : pas d'effets pour les infections chez les personnes âgées
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/680
L'administration de suppléments de vitamines et de minéraux prévient-elle les infections chez les personnes âgées d'au moins 65 ans ?
2006
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
sujet âgé
infection
minéraux
vitamines
résultat thérapeutique
lecture critique d'article
recommandation pour la pratique clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections et immunodépression au cours de l'urémie
http://www.sfndt.org/sn/PDF/enephro/publications/actualites/2006/2006_20.pdf
2006
SFNDT - Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation
Paris
France
information scientifique et technique
immunosuppression thérapeutique
urémie
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Utilité de la procalcitonine dans le diagnostic et le suivi des infections chez les patients neutropéniques fébriles
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-13/30296
2005
article de périodique
calcitonine
diagnostic
neutropénie
infection
continuité des soins
procalcitonine

---
N1-SUPERVISEE
Ces infections qui causent le cancer
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/063-067Grenier1005.pdf
Globalement, au moins 15 % des cancers seraient d'origine infectieuse. Les agents infectieux sont responsables de presque 22 % des décès par cancer dans les pays en voie de développement et de 6% dans les pays industrialisés....
2005
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
tumeurs
infection
cancérogènes
virus
bactéries
parasites
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Fientes de pigeons et risques d'infection en milieu de travail au Québec, problématique et mesures de prévention
zoonose
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/099-101MTHiller0104.pdf
2004
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
zoonoses
article de périodique
lieu de travail
Québec
columbidae
infection

---
N1-VALIDE
Infection chez le toxicomane
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/disciplines/malinf/malinf/hp1/leconhp1.htm
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/corpus.htm
résumé, sources de l'infection (toxicomanie, dé-socialisation), infections (cellulites et abcès aux points d'injection, folliculites, bactériémies et endocardites, infections ostéo-articulaires, infections bronchopulmonaires et ORL, infections du système nerveux, hépatites), conduite à tenir face à un toxicomane fébrile (quelque soit le statut VIH, sujet séropositif pour le VIH), prévention ; plan de la leçon, pré-requis, mots-clés, version imprimable, 5 pages
2003
false
N
3eme cycle / doctorat
Université Joseph Fourier, Faculté de médecine de Grenoble
Grenoble
Besançon
France
français
troubles liés à une substance
troubles liés à une substance
infection
bactériologie
infection
cours

---
N3-AUTOINDEXEE
Etat de la sensibilité aux antibiotiques des bactéries anaérobies isolées lors d'infections odontogènes. Intérêt de l'association spiramycine-metronidazole
http://www.mbcb-journal.org/articles/mbcb/abs/2003/03/mbcb20033p167/mbcb20033p167.html
10.1051/mbcb/2003013
2003
false
true
false
MBCB - Médecine Buccale Chirurgie Buccale
France
article de périodique
association métronidazole spiramycine
bactéries anaérobies
Antibiotiques
infection
antibactériens
sensibilité et spécificité
association
spiramycine
association métronidazole spiramycine
métronidazole

---
N1-VALIDE
Diarrhées infectieuses
actualités 2003
http://medecinetropicale.free.fr/cours/diarrhees_infectieuses.pdf
généralités, diagnostic de la diarrhée infectieuse, diagnostic étiologique en zones tropicales (devant un tableau dysentériforme, devant un tableau cholériforme, selon le contexte), diagnostic, traitement (moyens thérapeutiques, en pratique), prévention
2003
false
N
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
médecine des voyages
antibiothérapie
diarrhée du nourrisson
Diarrhée du nourrisson
médecine tropicale
diarrhée
infection
enfant
Maladie aigüe
nourrisson
diarrhée
indice de gravité médicale
diarrhée
diarrhée
incidence
diarrhée
sujet immunodéprimé
pays en voie de développement
déshydratation
traitement par apport liquidien
diarrhée
solutions réhydratation
dysenterie
voyage
sujet âgé
antibactériens
vaccins
antidiarrhéiques
comportement en matière de santé
maladies d'origine alimentaire
cours
diarrhée des voyageurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Hyperglycémie et infections aux soins intensifs
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/053-056Thibodeau1103.pdf
2003
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
infection
hyperglycémie

---
N1-VALIDE
Infections du nouveau-né
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/disciplines/pedia/nouveaune/hp1/leconhp1.htm
1. Définitions - Epidémiologie, 2. Bactériologie des infections materno-f?tales et modes de contamination f?tale, 3. Formes cliniques des infections materno-f?tales, 4. Diagnostic des infections materno-f?tales, 5. Prévention et traitement des infections materno-f?tales (chorioamniotites exclues), 6. L'infection urinaire néonatale
2003
false
N
2eme cycle / master
3eme cycle / doctorat
Université Joseph Fourier, Faculté de médecine de Grenoble
Grenoble
Besançon
France
Isère
français
pédiatrie
nouveau-né
infection
facteurs de risque
transmission verticale de maladie infectieuse
antibioprophylaxie
infections bactériennes
infections bactériennes
infections bactériennes
signes et symptômes
streptococcus
prévalence
transmission verticale de maladie infectieuse
infections bactériennes
infections urinaires
cours

---
N1-VALIDE
Infectiologie.com
site de l'infectiologie française
http://www.infectiologie.com/
enseignement, accès aux comptes-rendus des conférences de consensus, informations sur l'infectiologie, présentation de la SPILF et de l'APPIT, rubrique destinée aux membres
2001
false
N
France
français
guide ressources
infections bactériennes
médecine tropicale
infection
mycoses
maladies parasitaires
maladies virales

---
Courriel
20/08/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.