CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : endocrinologie;

Acronyme CISMeF : endocrino;

vrai Meta (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Infiltrations intra-articulaires en rhumatologie : mise au point
In Rev Med Suisse 2016; 90-94
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-500-501/Rhumatologie.-Infiltrations-intra-articulaires-en-rhumatologie-mise-au-point
Les traitements intra-articulaires (IA) sont très utiles dans la pratique quotidienne de la rhumatologie, bien que le maintien dans la cavité articulaire et le mode d’action soient encore largement incompris. Les corticostéroïdes (CS) ont été les premiers dans les années 50, et sont toujours les plus utilisés, malgré de potentiels effets secondaires locaux et systémiques. Ces dernières années, d’autres molécules ont été mises au point, notamment dans le traitement de l’arthrose, mais leur efficacité est controversée. Des essais thérapeutiques ont été menés avec des traitements biologiques dans les arthrites inflammatoires, sans succès jusqu’ici. A l’aire des biotechnologies, des molécules visant à augmenter la survie des substances dans l’articulation sont en préparation...
2017
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
injections articulaires
membrane synoviale
synovie
rhumatismes
glucocorticoïdes
glucocorticoïdes
glucocorticoïdes
résultat thérapeutique
acide hyaluronique
viscosupplémentation
antirhumatismaux
antirhumatismaux
plasma riche en plaquettes
radio-isotopes
vecteurs de médicaments
arthrose

---
N3-AUTOINDEXEE
Thésaurus GROUPE OUEST MELANOME
http://www.oncobretagne.fr/wp-content/uploads/2015/08/thes_GROUM_2016.pdf
2017
false
false
false
OncoBretagne
France
français
recommandation professionnelle
mélanome
thesaurus
vocabulaire contrôlé

---
N1-SUPERVISEE
ACTRAPID - MIXTARD - INSULATARD
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2608676/fr/actrapid-insulatard-mixtard
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1278879/actrapid-mixtard-insulatard
Le service médical rendu par ACTRAPID, INSULATARD et MIXTARD reste important dans l’indication de l’AMM.
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
INSULINE ACTRAPID PENFILL 100 UI/ml sol inj SC IV
ACTRAPID PENFILL
INSULINE INSULATARD INNOLET 100 UI/ml susp inj SC en stylo
INSULINE INSULATARD PENFILL 100 UI/ml susp inj SC
INSULATARD FLEXPEN
Insuline isophane humaine
avis de la commission de transparence
insulines biphasiques
INSULINE INSULATARD FLEXPEN 100 UI/ml susp inj SC
INSULINE INSULATARD 100 UI/ml susp inj SC
insuline isophane
A10AC01 - insuline humaine
INSULINE MIXTARD 30 100 UI/ml susp inj en flacon
A10AD01 - insuline humaine
résultat thérapeutique
hypoglycémiants
remboursement par l'assurance maladie
injections sous-cutanées
diabète
insuline à action rapide
protéines recombinantes
insuline ordinaire humaine
A10AB01 - insuline humaine
INSULINE ACTRAPID 100 UI/ml sol inj
ACTRAPID
INSULINE INSULATARD
MIXTARD
69704932
67248825
61362494
62809126
3400892559254
3400892559773
3400892463520
3400892560724

---
N1-VALIDE
Corticostéroïdes inhalés pour le traitement de la mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD001915/les-corticoides-inhales-pour-le-traitement-de-la-mucoviscidose
Problématique de la revue Nous avons examiné les preuves concernant l'effet des corticoïdes inhalés chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Contexte Les infections pulmonaires répétées chez les personnes atteintes de mucoviscidose provoquent des inflammations et des lésions des poumons qui, à long terme, sont la cause la plus fréquente de décès chez ces malades. Les corticoïdes inhalés sont souvent utilisés pour traiter l'inflammation, mais peuvent entraîner des effets secondaires. Certains de ces effets secondaires sont d'une gravité moindre, comme par exemple les mycoses buccales, mais d'autres sont plus graves, comme une diminution du taux de croissance pendant l'enfance. Ceci est une mise à jour d'une revue précédente.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
mucoviscidose
résultat thérapeutique
administration par inhalation
glucocorticoïdes
méta-analyse
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
OZURDEX
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2625992/fr/ozurdex
Le service médical rendu par OZURDEX 700 µg, implant intravitréen avec applicateurs reste important dans le traitement des patients adultes présentant un oedème maculaire suite à une occlusion de branche veineuse rétinienne (OBVR) ou de la veine centrale de la rétine (OCVR). des adultes présentant une inflammation du segment postérieur de l’oeil de type uvéite non-infectieuse. Le service médical rendu par OZURDEX 700 µg, implant intravitréen avec applicateurs reste modéré dans le traitement de la baisse d’acuité visuelle due à un oedème maculaire diabétique chez l’adulte lorsque la baisse d’acuité visuelle inférieure ou égale à 5/10 et que la prise en charge du diabète a été optimisée, chez les patients : pseudophaques en cas d’oedème maculaire diffus ou focal atteignant le centre de la macula, ou insuffisamment répondeurs à un traitement non corticoïde, ou pour lesquels un traitement non corticoïde ne convient pas. Le service médical rendu par OZURDEX 700 µg, implant intravitréen avec applicateurs reste insuffisant dans les autres cas.
2016
false
false
false
Modéré
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
avis de la commission de transparence
implant intra-vitréen de dexaméthasone
OZURDEX
oedème maculaire
Occlusion de branche veineuse rétinienne
baisse d’acuité visuelle due à l’oedème maculaire diabétique
Occlusion de la veine centrale de la rétine
OZURDEX 700 µg implant i-vitr
implant pharmaceutique
implant résorbable
dexaméthasone
préparations à action retardée
glucocorticoïdes
uvéite
résultat thérapeutique
implant intra-vitréen
67392081
3400893550649
Uvéite postérieure non infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Effets sur le poids des contraceptifs progestatifs
http://www.cochrane.org/fr/CD008815/effets-sur-le-poids-des-contraceptifs-progestatifs
Les contraceptifs progestatifs (CP) peuvent être utilisés par les femmes qui ne peuvent ou ne doivent pas prendre d'œstrogènes. Beaucoup sont à longue durée d'action, sont moins coûteux que d'autres méthodes, et sont efficaces pour prévenir les grossesses. Certaines personnes craignent que la prise de poids est un effet secondaire de cette méthode de contraception. Les inquiétudes concernant la prise de poids peuvent empêcher les femmes d'utiliser cette méthode de contraception. En outre, certaines femmes peuvent interrompre précocement leur contraception, ce qui peut conduire à une grossesse non désirée. Nous avons examiné les études de CP et les modifications de poids corporel.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
contraceptifs oraux hormonaux
prise de poids
progestines

---
N1-SUPERVISEE
SANDOSTATINE
Maintien du remboursement dans le nouveau périmètre des indications
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2660648/en/sandostatine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1718320/fr/sandostatine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_474592/fr/sandostatine
Le service médical rendu par SANDOSTATINE LP 10 mg, 20 mg et 30 mg : reste important dans le traitement de l’acromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie ; est important dans le traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde. Le service médical rendu par SANDOSTATINE 50 µg/1 ml 100 µg/1 ml et 500 µg/1 ml : reste important dans le contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et d’IGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie, et chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie ; est important dans le soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde ; est important dans la prévention des complications de la chirurgie pancréatique ; est important dans le traitement en urgence, et la prévention de la récidive de l’hémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. Sandostatine doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique. Le service médical rendu par SANDOSTATINE LP 10 mg, 20 mg et 30 mg et par SANDOSTATINE 50 µg/1 ml 100 µg/1 ml et 500 µg/1 ml est important dans le traitement des adénomes thyréotropes : lorsque la sécrétion n’est pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ; chez les patients ne relevant pas d’un traitement chirurgical ; chez les patients irradiés, en attente de l’efficacité de la radiothérapie...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
Acétate d'octréotide
octréotide
H01CB02 - octréotide
SANDOSTATINE
SANDOSTATINE LP 10mg pdre/solv p susp inj IM
SANDOSTATINE LP 20mg pdre/solv p susp inj IM
SANDOSTATINE LP 30mg pdre/solv p susp inj IM
SANDOSTATINE 100µg/1ml sol inj
SANDOSTATINE 50µg/1ml sol inj
SANDOSTATINE 500µg/1ml sol inj SC
antinéoplasiques hormonaux
injections musculaires
injections sous-cutanées
perfusions veineuses
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
vipome
tumeur carcinoïde
glucagonome
acromégalie
tumeurs de l'hypophyse
adénomes
thyréostimuline
cellules gonadotropes
traitement d'urgence
varices oesophagiennes et gastriques
hémorragie gastro-intestinale
tumeurs des glandes endocrines
complications postopératoires
pancréas

---
N2-AUTOINDEXEE
ABRAXANE
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671725/fr/abraxane
La Commission prend acte du fait que le laboratoire ne demande pas l’inscription de la spécialité ABRAXANE dans cette indication et rappelle que de ce fait cette spécialité n’est pas agréée aux collectivités dans l’indication : « ABRAXANE en association avec le carboplatine est indiqué dans le traitement de première ligne du cancer bronchique non à petites cellules chez les patients adultes qui ne sont pas candidats à une chirurgie potentiellement curative et/ou une radiothérapie ».
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
Abraxane
ABRAXANE
Paclitaxel lié à l'albumine

---
N1-SUPERVISEE
FLUCORTAC (fludrocortisone (acétate de))
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671828/fr/flucortac
La Commission considère que le service médical rendu par FLUCORTAC reste important dans l’indication de l’AMM : « Traitement minéralocorticoïde substitutif au cours de l'insuffisance corticosurrénale primaire qu'elle qu'en soit l'étiologie, ou secondaire, en association avec un glucocorticoïde. »...
2016
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
maladie d'Addison
administration par voie orale
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
H02AA02 - fludrocortisone
acétate de fludrocortisone
FLUCORTAC 50 µg cp séc
insuffisance surrénale
FLUCORTAC
fludrocortisone
fludrocortisone

---
N2-AUTOINDEXEE
EYLEA
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671791/fr/eylea
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par EYLEA 40 mg/ml est important chez l’adulte dans le traitement de la baisse d’acuité visuelle à une néovascularisation choroïdienne (NVC) myopique. Amélioration du service médical rendu (ASMR) III (modéré) Compte tenu de : de la démonstration d’efficacité de EYLEA versus injection simulée, du caractère cliniquement pertinent de la différence entre les groupes de traitement en termes de meilleure acuité visuelle corrigée à 24 semaines, du maintien de cette efficacité à plus long terme, malgré l’absence de comparaison à un comparateur actif (LUCENTIS, VISUDYNE), d’une tolérance similaire à celle observée dans les autres indications, EYLEA 40 mg/ml, solution injectable et solution injectable en seringue pré-remplie, apporte une amélioration du service médical rendu modérée (ASMR III) au même titre que LUCENTIS, dans le traitement de la baisse d’acuité visuelle due à une néovascularisation choroïdienne (NVC) myopique.
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
EYLEA

---
N1-SUPERVISEE
SANDOSTATINE LP 30 mg (octréotide), analogue de la somatostatine
Extension d'indication : Intérêt clinique important dans la prise en charge des tumeurs neuroendocrines de l’intestin moyen ou de localisation primitive inconnue, avancées, non progressives et avec un index Ki 10%, constituant une alternative possible à la surveillance simple. Intérêt clinique insuffisant pour les tumeurs neuroendocrines de l’intestin moyen ou de localisation primitive inconnue, avancées et progressives.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671719/fr/sandostatine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2671719/fr/sandostatine-lp-30-mg-octreotide-analogue-de-la-somatostatine
SANDOSTATINE LP 30 mg a désormais l’indication dans le traitement des tumeurs neuroendocrines (TNE) avancées de l’intestin moyen ou de localisation primitive inconnue, à l’exclusion des sites de l’intestin moyen. Son efficacité par rapport au placebo a été démontrée en termes de temps médian jusqu’à progression ou décès lié à la tumeur. Aucun bénéfice sur la survie globale n’a été mis en évidence Aucune donnée chez les patients atteints de ce type de tumeur progressive n’est disponible : son intérêt thérapeutique dans les TNE progressives n’est pas établi...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
SANDOSTATINE LP 30mg pdre/solv p susp inj IM
injections musculaires
recommandation de bon usage du médicament
Acétate d'octréotide
Acétate d'octréotide
octréotide
octréotide
antinéoplasiques hormonaux
antinéoplasiques hormonaux
H01CB02 - octréotide
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'intestin
tumeur neuroendocrine de l'intestin
résultat thérapeutique
analyse de survie
remboursement par l'assurance maladie
SANDOSTATINE

---
N1-VALIDE
Eligard , poudre et solvant pour solution injectable (acétate de leuproréline) - réévaluation des conditions de prescription et de délivrance : réalisation d’un dosage de la testostéronémie - Lettre aux professonnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Eligard-R-poudre-et-solvant-pour-solution-injectable-acetate-de-leuproreline-reevaluation-des-conditions-de-prescription-et-de-delivrance-realisation-d-un-dosage-de-la-testosteronemie-Lettre-aux-professonnels-de-sante
Un manque d’efficacité clinique peut survenir en cas de reconstitution ou d’administration incorrecte d’Eligard . Des erreurs médicamenteuses liées à des modalités d’administration inappropriées, notamment lors de la préparation, de la reconstitution ou de l’administration d’Eligard ont été signalées. Dans ce cadre, les conditions de prescription et de délivrance d’Eligard ont été modifiées afin que la poursuite du traitement soit subordonnée à la réalisation d’un dosage de la testostéronémie (T) tous les 3 mois...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
erreurs médicamenteuses
ELIGARD
ELIGARD 7,5mg pdre/solv p sol inj
ELIGARD 22,5mg pdre/solv p sol inj
ELIGARD 45mg pdre/solv p sol inj
technique de reconstitution inappropriée
injections sous-cutanées
acétate de leuproréline gel dépôt
L02AE02 - leuproréline
antinéoplasiques hormonaux
Erreur d'administration médicamenteuse
ordonnances médicamenteuses
continuité des soins
Testostérone sanguine
testostérone
cancer de la prostate hormono-dépendant à un stade avancé
tumeurs de la prostate
tumeurs hormonodépendantes
leuprolide

---
N1-SUPERVISEE
AVASTIN (bevacizumab), anticorps monoclonal - Col de l'uterus
extension d'indication
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2658489/fr/avastin-bevacizumab-anticorps-monoclonal-col-de-l-uterus
Le service médical rendu par AVASTIN est important dans cette extension d’indication de l’AMM. Compte tenu : d’un gain modéré en survie globale lié à l’adjonction d’AVASTIN (bevacizumab) à la chimiothérapie chez des patientes ayant majoritairement un carcinome du col de l’utérus persistant ou en rechute, avec cependant des réserves sur la robustesse de ces résultats (cf paragraphe 8.3 Résumé et discussion), de la toxicité accrue, en particulier les fistules recto-vaginales, liée à l’adjonction d’AVASTIN, la Commission considère que l’ajout d’AVASTIN (bevacizumab) à la chimiothérapie par paclitaxel et cisplatine (ou topotécan en cas d’inéligibilité aux sels de platine) apporte une amélioration mineure du service médical rendu (ASMR IV) par rapport à cette chimiothérapie...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
Bévacizumab
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Bévacizumab
analyse de survie
tumeurs du col de l'utérus
carcinomes
récidive tumorale locale
carcinome du col de l'utérus récidivant
inhibiteurs de l'angiogenèse
perfusions veineuses
L01XC07 - bévacizumab
inhibiteurs de l'angiogenèse
résultat thérapeutique
AVASTIN 25mg/ml sol diluer p perf
AVASTIN
avis de la commission de transparence
60391646
3400892611105
3400892611044

---
N1-SUPERVISEE
MEDROL
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2678880/fr/medrol
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par MEDROL 4 mg et 16 mg reste important dans les indications de l’AMM. Le service médical rendu par MEDROL 100 mg reste important dans les affections néoplasiques. Insuffisant Le service médical rendu par MEDROL 100 mg reste insuffisant dans les affections auto-immunes.
2016
false
true
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
MEDROL 4 mg cp séc
MEDROL 16 mg cp séc
MEDROL 100mg cp
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
H02AB04 - méthylprednisolone
méthylprednisolone
anti-inflammatoires
glucocorticoïdes
MEDROL
Médrol

---
N2-AUTOINDEXEE
Prédiabéte : quelle prise en charge ?
http://www.unaformec.org/uploads/Publications/bibliomed/793_Prediabete.pdf
2016
false
false
false
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
article de périodique
gestion des soins aux patients
prédiabète
état prédiabétique

---
N1-SUPERVISEE
Signes d'alerte
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/signes-d-alerte
Voici une liste des signes d'alerte qui doivent vous faire consulter immédiatement votre pédiatre ou un centre d'urgences pédiatriques.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
hypotension artérielle
enfant
déshydratation
douleur
nouveau-né
nourrisson
fièvre
léthargie
troubles respiratoires
purpura
diabète

---
N1-VALIDE
METYRAPONE HRA PHARMA (métyrapone), traitement du syndrome de Cushing endogène et test pour la fonction hypophysaire
Progrès thérapeutique mineur dans le syndrome de Cushing endogène. Pas d’avantage clinique démontré en tant que test dynamique d’exploration fonctionnelle de l’axe hypothalamo-pituito-surrénalien.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2663239/fr/metyrapone-hra-pharma-metyrapone-traitement-du-syndrome-de-cushing-endogene-et-test-pour-la-fonction-hypophysaire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2663239/fr/metyrapone-hra-pharma
METYRAPONE HRA PHARMA a l’AMM dans le traitement des patients présentant un syndrome de Cushing endogène, le diagnostic du déficit en ACTH et le diagnostic différentiel du syndrome de Cushing ACTH-dépendant. Les données des études cliniques sont de faible niveau de preuve dans le traitement du syndrome de Cushing et sans démonstration probante d’un avantage en termes de performance diagnostique. Le délai d’action de la métyrapone est court avec un pic plasmatique atteint en 1 heure. Il fait partie de l’arsenal des protocoles d’exploration fonctionnelle de l’axe hypothalamo-pituito-surrénalien...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie orale
métyrapone
métyrapone
V04CD01 - métyrapone
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
diagnostic différentiel
syndrome de cushing
syndrome de cushing
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
déficit en hormone adrénocorticotrope
hormone corticotrope
techniques de diagnostic endocrinien
syndrome de cushing
tests de la fonction hypophysaire
insuffisance surrénale

---
N1-VALIDE
AVASTIN (bevacizumab), anticorps monoclonal - Poumon
Pas d’avantage clinique démontré en 1ère ligne du cancer bronchique non à petites cellules localement avancé ou métastatique, non épidermoïde
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2640055/fr/avastin-bevacizumab-anticorps-monoclonal-poumon
AVASTIN a l’AMM en association à une chimiothérapie à base de sels de platine, en traitement de première ligne chez les patients adultes atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), avancé et non opérable, métastatique ou en rechute, dès lors que l’histologie n’est pas à prédominance épidermoïde. Il fait partie des options de traitement en 1ère ligne de traitement du CBNPC...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
Bévacizumab
Bévacizumab
L01XC07 - bévacizumab
AVASTIN
métastase tumorale
cancer localement avancé
AVASTIN 25mg/ml sol diluer p perf
carcinome pulmonaire non à petites cellules
inhibiteurs de l'angiogenèse
inhibiteurs de l'angiogenèse
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
composés du platine
adulte
récidive tumorale locale
non opérable
néoplasme malin non résécable
analyse de survie
résultat thérapeutique
cancer pulmonaire non à petites cellules non squameux (maladie)
perfusions veineuses

---
N1-VALIDE
AVASTIN (bevacizumab), anticorps monoclonal - CANCER DE L’OVAIRE
progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge du cancer de l’ovaire au stade avancé
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2655905/fr/avastin-bevacizumab-anticorps-monoclonal-cancer-de-l-ovaire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2655905/fr/avastin-ovaire
AVASTIN a l’AMM, en association au carboplatine et au paclitaxel, dans le traitement de première ligne des stades avancés du cancer épithélial de l’ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif chez des patientes adultes. L’ajout du bevacizumab au carboplatine et au paclitaxel a démontré un effet modeste sur la survie sans progression, sans impact sur la survie globale avec toutefois un surcroit d’événements indésirables tels que les hémorragies, l’hypertension artérielle et les perforations gastro-intestinales par rapport à la chimiothérapie par carboplatine et paclitaxel. Le service médical rendu par AVASTIN (bevacizumab) en association au carboplatine et au paclitaxel reste important dans l’indication de l’AMM...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
perfusions veineuses
résultat thérapeutique
analyse de survie
tumeurs de l'ovaire
Bévacizumab
Bévacizumab
L01XC07 - bévacizumab
AVASTIN
AVASTIN 25mg/ml sol diluer p perf
cancer épithélial de l'ovaire
cancer avancé
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
carboplatine
paclitaxel
Survie sans progression
adulte
stade FIGO IIIB
stade FIGO IIIC
stade FIGO IV
inhibiteurs de l'angiogenèse
inhibiteurs de l'angiogenèse
cancer épithélial de l'ovaire
survie sans rechute
tumeurs épithéliales épidermoïdes et glandulaires

---
N1-SUPERVISEE
NORCHOLESTEROL IODE CIS BIO INTERNATIONAL
Mise à disposition d’une nouvelle spécialité à base de norcholestérol iodé
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2682112/fr/norcholesterol-iode-cis-bio-international
Le service médical rendu par NORCHOLESTEROL IODE (131I) CIS BIO INTERNATIONAL 7,5 à 15 MBq/mL est important dans les indications de l’AMM : Ce produit est indiqué chez l’adulte et chez l’enfant de plus de un mois pour : 1. Exploration du tissu hyperfonctionnel surrénalien. En général avant la réalisation de la scintigraphie, les propriétés morphologiques des glandes surrénales (situation, taille) sont étudiées par tomodensitométrie et par échographie. De même, le diagnostic du dysfonctionnement surrénalien (hypercorticisme, hyperaldostéronisme ou hyperandrogénisme) est établi au vu des résultats des dosages hormonaux. La scintigraphie permet de préciser la localisation du tissu hyperfonctionnel (hyperplasie diffuse ou adénome). 2. Caractérisation de masses corticosurrénaliennes bilatérales chez des patients atteints de cancer d'autre origine, lorsque la tomographie par émission de positons par fludésoxyglucose (18F), (TEP FDG) ne permet pas de conclure ou est indisponible. 3. Localisation de structures fonctionnelles résiduelles dans le cadre d'un hypercorticisme après une surrénalectomie ou détection d'une structure endocrinienne ectopique. 4. Exploration et suivi des incidentalomes surrénaliens, lorsque la TEP FDG ne permet pas de conclure ou est indisponible. »...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
Incidentalome surrénalien
NORCHOLESTEROL IODE 131I CIS BIO INTERNATIONAL sol inj
radio-isotopes de l'iode
radiopharmaceutiques
injections veineuses
adostérol
V09XA01 - iode-131 norcholestérol
glandes surrénales
maladies des surrénales
tumeurs de la surrénale
Scintigraphie de la surrénale
NORCHOLESTEROL IODE

---
N1-SUPERVISEE
OPDIVO Carcinome à cellules rénales
Extension d'indication
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2682094/fr/opdivo-carcinome-a-cellules-renales
Le service médical rendu par OPDIVO est important uniquement dans le traitement du cancer du rein à cellules claires ou comportant un contingent de cellules claires au stade avancé après échec d’un traitement antérieur par anti-VEGF...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
résultat thérapeutique
nivolumab
nivolumab
perfusions veineuses
adulte
antinéoplasiques
Récepteur-1 de mort cellulaire programmée
OPDIVO
OPDIVO 10 mg/ml, solution a diluer pour perfusion
L01XC17 - nivolumab
cancer localement avancé
avis de la commission de transparence
analyse de survie
néphrocarcinome
Tumeur de Grawitz
tumeur à cellules claires
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Perturbateurs endocriniens : une menace pour notre QI
https://lejournal.cnrs.fr/billets/perturbateurs-endocriniens-une-menace-pour-notre-qi
Alors que l'Europe tente de dresser la liste des molécules qui perturbent l'action des hormones thyroïdiennes essentielles au développement du cerveau, une première mesure consisterait à s'assurer que les futures mères disposent d'un apport suffisant en iode.
2016
false
false
false
CNRS Le journal
France
français
article de périodique
perturbateurs endocriniens
imminent
glande endocrine, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Mortalité liée au diabète en France
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2016/37-38/index.html
Évolution de la mortalité et de la surmortalité à 5 ans des personnes diabétiques traitées pharmacologiquement en France métropolitaine : comparaison des cohortes Entred 2001 et Entred 2007 Surmortalité sur la période 2002-2011 des personnes diabétiques traitées pharmacologiquement en France métropolitaine par rapport à la population générale. Cohorte Entred 2001 Déterminants de la mortalité des personnes diabétiques de type 2. Cohortes Entred, France, 2002-2013
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
mortalité
français
France
diabète

---
N3-AUTOINDEXEE
Diabète
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/article/diabete
Le diabète est une maladie chronique caractérisée par la présence d’un excès de sucre dans le sang, appelé hyperglycémie (Taux de glucose ou glycémie supérieur à 1,26 gramme/litre (7 mmol/l) de sang à jeun, mesuré à 2 reprises). Il existe deux types de diabète : le diabète de type 1 et le diabète de type 2.
2016
false
false
false
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
France
français
information scientifique et technique
diabète

---
N1-VALIDE
Analyse brève - Sinusite chronique : le point sur le traitement médicamenteux de cette affection
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/471
Les recommandations d’EBMPracticeNet proposent d’identifier les patients présentant une sinusite chronique et de sélectionner ceux nécessitant un traitement par un ORL, sans plus de précision. Au vu des résultats présentés dans l’étude analysée ici, il semble important de diagnostiquer la présence ou non d’une polypose nasale chez les patients souffrant de sinusite chronique
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
sinusite
maladie chronique
polypes du nez
sinusite
administration par voie topique
hormones corticosurrénaliennes
lavage nasal
antagonistes des leucotriènes

---
N1-VALIDE
Analyse brève - BPCO et arrêt des corticostéroïdes inhalés: risque de pneumonie diminué ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/472
Plusieurs études d’observation montrent une association entre un traitement par CSI et une augmentation du risque relatif de développer une pneumonie chez les patients BPCO. L’étude d’observation discutée ici, correcte d’un point de vue méthodologique, montre une association entre l’arrêt du CSI et la réduction du risque relatif de développer une pneumonie chez le patient BPCO.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
broncho-pneumopathie chronique obstructive
pneumopathie infectieuse
hormones corticosurrénaliennes
administration par inhalation

---
N1-VALIDE
Insuffisance surrénalienne
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/46/fr/fms-02798.pdf
Dans la pratique clinique quotidienne, il est fréquent de passer à côté du diagnostic d’insuffisance surrénalienne en raison des symptômes souvent non spécifiques. En l’absence de traitement, cette maladie est potentiellement fatale. En fonction de sa cause et de son évolution (aiguë ou chronique), elle se manifeste par différents symptômes et anomalies. Cet article de revue a pour objectif de fournir un aperçu actuel et pertinent pour la pratique de la physiopathologie, des causes, du diagnostic et du traitement de l’insuffisance surrénalienne.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
revue de la littérature
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
signes et symptômes
insuffisance surrénale
hydrocortisone
glucocorticoïdes

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur endocrine du duodénum
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100076
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
tumeurs des glandes endocrines
tumeurs du duodénum

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur endocrine de l'appendice
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100079
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
tumeurs de l'appendice
tumeurs des glandes endocrines

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur endocrine du côlon
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100080
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
gros intestin, sai
tumeurs des glandes endocrines
tumeurs du côlon

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur endocrine du rectum
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100081
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
tumeurs des glandes endocrines
tumeurs du rectum

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur endocrine du canal anal
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100082
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
Tumeurs
tumeurs de l'anus
Canal anal
tumeurs des glandes endocrines
anus, sai

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur endocrine du larynx
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100083
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
tumeurs des glandes endocrines
tumeurs du larynx

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur endocrine de l'oreille moyenne
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100084
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
tumeur de l'oreille
tumeurs de l'oreille
tumeurs des glandes endocrines
oreiller
oreille moyenne

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome neuroendocrine hépatique primaire
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100085
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
carcinome neuroendocrine