Retour

L’obésité familiale : avis d’experts

L’obésité familiale : les réponses à vos questions dans le cadre de l’Avis d’experts de février 2017.

Certaines familles sont « prédisposées » à prendre du poids, avec plusieurs générations concernées. L’amélioration de l’équilibre de vie au quotidien est indispensable dans toute prise en charge de l’obésité : elle doit être mise en place au long cours au sein de la famille.

Programme « Obefam » : des ateliers d’éducation thérapeutique destinés aux familles atteintes d’obésité. Il s’agit d’un projet innovant du Centre spécialisé de l’obésité (CSO) Haute-Normandie portée par le CHU de Rouen. à travers cinq ateliers conviviaux et interactifs animés par des professionnels de pédiatrie et de nutrition, les familles aborderont, entre autre, leur représentation de l’obésité, le comportement et les habitudes alimentaires familiales (courses, repas) ainsi que la place de l’activité physique au sein de la famille.

Votre famille est concernée par l’obésité familiale ? Quelles sont ses causes et conséquences ? Vous cherchez des solutions pour la combattre ?

Nos expertes

Écoutez nos expertes dans l’émission « Le Dossier »

FranceBleu-Normandie Podcast du Dossier de France Bleu Normandie (100,1) du mardi 6 février.

Nos expertes vous répondent

[Question]
Bonjour, Je me permets de vous contacter car je suis actuellement en obésité modéré. Je pèse 83 kg pour 156 cm. Il y a presque 2 ans, je pesais 116 kg mais voilà cela fait maintenant 6 mois que je stagne je n’arrive plus arrive perdre de poids pourtant il me reste encore des kg à perdre. Je me tourne alors vers vous car je suis dans une impasse et je ni arrive plus. J’espère que j’aurais retenus votre attention dans l’attente de vous lire. Cordialement
[Réponse]
Bonjour, Effectivement, votre IMC est de 34, ce qui correspond à une obésité de grade 2. Vous avez déjà perdu 33 kg en deux ans, ce qui est très bien !
Il peut y avoir différentes raisons qui expliquent votre stagnation pondérale actuelle. Nous vous conseillons de prendre contact avec des professionnels de santé qui vous aideront à comprendre ces raisons, puis à envisager des solutions pour poursuivre votre projet d’amaigrissement.
Plusieurs structures de soins sur l’agglomération rouennaise permettent des prises en charge de l’obésité :

  • Le CHU-Hôpitaux de Rouen, service Nutrition : 02 32 88 81 22 qui offre la possibilité d’une évaluation globale à l’occasion d’un bilan en Hôpital de Jour puis une prise en charge sous forme d’un suivi en consultations pluridisciplinaires (nutritionniste, diététicienne, psychologue). Nous avons aussi pour projet d’ouvrir un nouveau type de prise en charge (diététique, nutritionnelle, activité physique, psychologique- thérapie cognitivo-comportementale, socio-esthétique) sous forme de groupes thérapeutiques à destination des patients obèses fin 2017 sur le site du CHU Bois-Guillaume.
  • L’hôpital de la Croix Rouge Française, Bois-Guillaume : 02 35 59 40 88 qui propose un programme d’hôpital de jour avec des ateliers diététiques, psychologiques et d’activité physique ou bien une hospitalisation complète en SSR Nutrition.
  • La clinique Saint Hilaire, programme Cardioform : 02 35 08 67 18 qui prend en charge les patients obèses avec au moins un facteur de risque cardiovasculaire (hypertension, cholestérol, diabète, etc.) sous forme d’ateliers d’activité physique avec si besoin, consultation diététique et / ou psychologique – 3 fois par semaine puis 2 fois par semaine pendant une durée totale de 4 mois.
  • La clinique Mathilde: 02 32 81 08 22 qui propose un programme complet 2 fois par semaine (le mardi soir et le samedi matin) avec une participation financière de 120 euros par mois sur 4 mois.
  • Un suivi en libéral chez un diététicien ou un médecin nutritionniste.

Si vous n’habitez pas la région rouennaise, n’hésitez pas à nous le signaler afin que nous vous proposions des établissements près de chez vous.
Cordialement,

[Question]
Bonjour, Je souhaiterai savoir où m’adresser pour avoir un avis ou un suivi pour ma fille de 8 ans qui est en surpoids. Cordialement
[Réponse]
Bonjour, Il existe différentes structures qui prennent en charge le surpoids et l’obésité de l’enfant dans la région :

  • Sur Rouen : service de pédiatrie au CHU-Hôpitaux de Rouen (consultation et possibilité de faire un bilan complet à l’occasion d’un Hôpital de Jour Pédiatrique)
  • Sur Evreux : le CHI Eure/Seine avec le Dr Gehanno et l’Hôpital de la Musse avec le Dr Doublet-Lamour
  • Sur le Havre : service de pédiatrie de l’hôpital Monod (consultations et programme)
  • Sur Dieppe : consultation avec le Dr Warenghien au CH de Dieppe

Enfin, s’il existe un problème de poids au sein de votre famille qui concerne à la fois parent(s) et enfant(s), nous pouvons aussi vous proposer d’intégrer le programme d’éducation thérapeutique OBEFAM au CHU-Hôpitaux de Rouen qui a pour objectif de mieux comprendre les déterminants de l’obésité au sein de votre famille, à travers 5 ateliers ludiques.
Vous pouvez nous contacter directement à l’adresse suivante : caroline.meret@chu-rouen.fr si vous voulez davantage de renseignements à ce sujet.
Cordialement.

[Question]
Bonsoir, J’ai eu connaissance de ce sujet sur France Bleu et en allant consulter au CHU en cardiologie suite à une ablation de la fibrillation auriculaire. Je suis un homme de 41 ans, je mesure 2m04 pour 120 kg, suis-je en surpoids, voir obèse ? J’aimerai perdre mes kilos en trop mais je ne suis pas sportif. Auriez-vous une démarche à me conseiller ? Merci d’avance pour votre réponse. Cordialement
[Réponse]
Bonjour, L’IMC correspond au poids (en kg) divisé par la taille (en m) au carré et est exprimé en kg/m2.
Chez l’adulte, la classification de l’IMC est la suivante :
IMC (en kg/m2) – Classification :
< 18.5 Maigreur
Entre 18.5 et 25 Normal
Entre 25 et 30 Surpoids
Entre 30 et 35 Obésité de grade 1
Entre 35 et 40 Obésité de grade 2
> 40 Obésité de grade 3
Votre IMC est de 28.8 kg/m2. Vous êtes donc en surpoids.
Pour perdre du poids et retrouver son « poids de forme » (=poids d’équilibre), deux règles sont essentielles : avoir une alimentation équilibrée et bouger au quotidien ! Cependant, il n’est pas si simple des les appliquer, c’est pourquoi je vous conseille de vous faire accompagner d’un professionnel de santé qui pourra vous motiver dans votre démarche, en s’adaptant à votre mode de vie et à vos problématiques personnelles.
De plus, même si vous n’êtes pas sportif, vous pouvez bouger tous les jours : marcher, monter les escaliers, aller chercher le pain à pied, se balader/faire du vélo en famille, bricoler, faire le ménage… sont autant d’activités physiques (et non sportives) qui permettent de bouger : alors à vos baskets ! Cordialement

[Question]
Bonjour, j’ai 53 ans en juillet 2014. J’ai beaucoup maigri et on m’a diagnostiqué une basedow. Depuis je fais des prises de sang régulièrement j’ai T3 – 4,24 et T4 – 1,40 et la TSH 0.015 et depuis j’ai repris du poids qui ne s’arrête plus ; je fais 85 kilos pour 1,62 m. Merci de m’aider.
[Réponse]
Bonjour, Votre IMC est de 32, ce qui correspond à une obésité de grade 1. Vous avez été traitée pour un dysfonctionnement de votre glande thyroïde qui produisait trop d’hormones : cette pathologie entraine généralement une perte de poids. Le traitement médicamenteux qu’on vous a prescrit a contribué à ralentir le fonctionnement de votre thyroïde, ce qui a logiquement entrainé une petite reprise pondérale. Or, on sait que l’équilibre à trouver entre les différents traitements médicamenteux pour la maladie de Basedow est parfois difficile à obtenir, ce qui peut induire une prise de poids assez conséquente. Il est donc important de poursuivre un suivi rapproché avec votre endocrinologue pour adapter au mieux les médicaments. Il faudra en profiter pour refaire le point ensemble sur vos habitudes alimentaires et d’activité physique. La prise de poids en cas de dysfonctionnement de la thyroïde n’est pas une fatalité : il y a des solutions pour reperdre les kilos pris ! Cordialement

[Question]
Bonjour, je souhaiterais retirer un anneau gastrique posé en 2008. Je souhaiterais savoir la procédure à suivre. Est ce qu’il y a des frais ? L’hospitalisation est-elle longue ? Il faut compter un arrêt de sport et de travail de combien de temps ? Je vous remercie par avance. Cordialement
[Réponse]
Bonjour, Le plus simple pour vous est de reprendre contact avec le chirurgien qui vous a posé cet anneau. C’est lui qui pourra le retirer après avoir fait le point avec vous sur son utilité et la nécessité ou non de re-prévoir dans le même temps opératoire une autre chirurgie bariatrique. Tout cela conditionnera le temps d’hospitalisation et d’arrêt de travail. A titre indicatif, une ablation d’anneau (seule) nécessite en moyenne une hospitalisation de 24 à 48H et entraine un arrêt de travail d’une dizaine de jours. Cordialement

© CHU de Rouen - Tous droits réservés