Retour

L’hypnose à l’hôpital

L’hypnose médicale, l’hypnose conversationnelle, l’hypnose pour le soin, l’hypnoanalgésie, l’hypnosédation, l’hypnothérapie…, autant de termes qui illustrent la richesse des possibilités de l’hypnose dans le domaine du soin. Des techniques à l’opposé de l’hypnose de spectacle ou de l’hypnose de rue, qui ont comme principal but le soin.

L’hypnose, qu’est-ce que c’est ?

C’est un état de conscience naturel différent de l’état de veille habituel, caractérisé par une réceptivité augmentée pour la suggestion mais aussi par la capacité de modifier ses perceptions. L’hypnose est accessible à chaque individu s’il le souhaite.

Un outil complémentaire pour faciliter le soin

L’hypnose est un outil très efficace pour réduire anxiété et douleur chez le patient hospitalisé, sa famille et les soignants. Ces symptômes aggravent souvent la maladie initiale et rendent plus difficile le traitement. C’est avant tout un mode particulier de communication, une écoute attentive, un accompagnement faisant appel à notre créativité qui permet de replacer le patient, ses perceptions, ses sensations, au centre du processus de soin.

L’hypnose permet d’accueillir le patient tel qu’il est, tel qu’il dit qu’il est, sans jugement, et le guider vers les solutions qu’il a en lui pour modifier, transformer son anxiété et sa douleur en ressources pour faciliter le soin, le traitement de la maladie.

Le patient devient actif pour son mieux-être. L’hypnose ne sera jamais un anticancéreux, un antibiotique ou un culot globulaire, mais elle pourra faciliter grandement leur efficacité et leur tolérance.

Les domaines d’utilisation sont multiples : accueil du patient et des proches, soins aigus et palliatifs, prévention, douleur aiguë et chronique, anxiété de tous types, claustrophobie, syndrome dépressif, addictologie… Tous les soignants peuvent donc l’utiliser avec bénéfice tout en restant dans leur domaine de compétence.

L’hypnose une technique utile à tous les soignants

Le CHU propose à tous les soignants médicaux et paramédicaux depuis trois ans une formation interne à l’hypnose médicale.

Le mot du formateur : Yves Halfon, psychologue clinicien

L’hypnose est un mode de fonctionnement de la conscience tout à fait habituel chez l’homme, aussi important que la conscience attentive à la réalité. C’est un moment de rêverie ou de grande concentration que l’on peut provoquer par des procédés de communication avec l’accord du patient, c’est l’art du thérapeute.

Le processus hypnotique en médecine est précis : fixer l’attention du patient, soit en partant de ses préoccupations, soit en légitimant ses perceptions sensorielles immédiates, soit tout simplement en lui proposant de fixer son attention sur un objet quelconque et ensuite de le diriger vers un état de conscience dissocié de la réalité pour réduire son anxiété, sa douleur, en lui proposant des suggestions appropriées.

L’hypnose entre dans le cadre de la communication thérapeutique, c’est une technique utile à tous les soignants.

 

Quelques chiffres

+ de 250 soignants formés à l’hypnose

© CHU de Rouen - Tous droits réservés