Retour

L’hypnose en rhumatologie

L’hypnose calme en rhumatologie : paroles de soignants

Véronique Giraud, masseur-kinésithérapeute

« L’application concrète proposée par la formation du CHU m’a tout de suite intéressée : dans le domaine de la kinésithérapie, nous sommes fréquemment amenés à mobiliser des articulations raides et douloureuses. L’utilisation par exemple de la “catarsis des paupières” permet une remise en mouvement beaucoup plus confortable, autant pour le kinésithérapeute que pour son patient. Celui-ci vivra la sensation de mobilité articulaire sans l’appréhension précédant souvent la manœuvre et sans la mémorisation de la douleur qui peut suivre ce geste. Ce vécu “plus neutre” pourra l’aider à retrouver progressivement confiance en ses capacités corporelles. »

Julie Benoit, infirmière

« Il m’a fallu quelques semaines avant d’oser mettre en place les techniques apprises lors de la formation. Et puis j’ai pris confiance en moi et nous avons réalisé quelques ponctions lombaires sous hypnose. Le plus difficile est finalement d’apprendre à travailler avec l’opérateur ! Les résultats ont été très positifs, de nombreux collègues ont envie de participer à la formation et nous avons beaucoup d’idées pour utiliser cette technique, nous souhaitons également mettre en place une étude comparative. »

 

© CHU de Rouen - Tous droits réservés