Retour

Charles Nicolle de Rouen à Tunis, itinéraire d’un savant

EXPOSITION – Charles Nicolle de Rouen à Tunis, itinéraire d’un savant

Présentée du 2 décembre 2016 au 27 mai 2017

Cette exposition a été présentée à l’occasion des 150 ans de la naissance de Charles Nicolle, médecin et biologiste rouennais, prix Nobel de médecine en 1928.

A l’occasion des 150 ans de la naissance de Charles Nicolle, médecin et biologiste rouennais, prix Nobel de Médecine en 1928, le musée Flaubert et d’histoire de la médecine a proposé une exposition biographique.

Le nom de Charles Nicolle est bien connu des Rouennais avec l’hôpital du même nom, mais connaissent-ils sa vie et son œuvre importante ? Le parcours de l’exposition évoque les principales étapes de sa carrière, ses différents sujets de recherche à l’Institut Pasteur de Tunis, avec notamment son étude sur le typhus exanthématique, récompensée par le prix Nobel de Médecine, puis les honneurs et hommages reçus à l’occasion de ses retours en France.

L’exposition présentait divers documents (lettres manuscrites, cartes postales, photographies, livres, médailles) issus du fonds Charles Nicolle du musée Flaubert et d’histoire de la médecine, légué en 2006 par le Dr Pierre-Albert Martin, dont le grand-père, Albert Martin, fondateur de la clinique Saint-Hilaire, était un ami de Charles Nicolle. L’ensemble a été complété par un important prêt de 14 documents (manuscrits, photographies…) de la part des Archives Départementales de Seine-Maritime ainsi que divers documents provenant de collections particulières. Médecin de formation, mais atteint de surdité, Charles Nicolle consacrera
essentiellement sa carrière aux recherches de laboratoire sur le modèle de Pasteur et ses continuateurs.

Un laboratoire de l’époque de Charles Nicolle a été reconstitué, grâce à un ensemble de verrerie bio-médicale du CHU de Rouen, collections du musée Flaubert, ainsi que des objets issus de collections particulières. Des animaux naturalisés issus de collections du Muséum d’histoire naturelle de Rouen permettent d’évoquer l’expérimentation animale qui a permis de grandes découvertes.

A cette époque les modes de transmission des maladies n’étaient en effet pas toujours connus, Charles Nicolle démontrera par exemple le rôle du pou dans le cas du typhus. Très cultivé et lettré, Charles Nicolle produira une œuvre littéraire abondante et originale, admirateur de Gustave Flaubert il participe au centenaire de la naissance de l’écrivain rouennais en 1921 et organise une commémoration à Tunis. Lors de ses passages à Rouen, il ne manque pas de visiter à trois reprises la chambre natale de l’écrivain nouvellement restaurée. Une de ces visites à lieu en compagnie de son ami Georges Duhamel, autre grand médecin humaniste, également écrivain.

© CHU de Rouen - Tous droits réservés