Pour la plupart des chirurgies thoraciques, l’anesthésiste procédera à une anesthésie locorégionale visant à engourdir la douleur de la zone opérée. Celle-ci est réalisée sous anesthésie générale avant votre réveil. La technique consiste à repérer à l’aide d’un échographe, l’endroit par lequel passe les nerfs, et d’y introduire un produit anesthésiant.

Revenir à l'article