CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : vitamine K;

substance (CISMeF) : O;

Registry Number MeSH : 12001-79-5;

Codes EINECS : 234-408-7;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Anticoagulation et fibrillation auriculaire
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/anticoagulation-et-fibrillation-auriculaire
Les anticoagulants sont des médicaments qui sont prescrits, entre autres, aux personnes atteintes d’un trouble du rythme cardiaque appelé fibrillation auriculaire, pour diminuer leur risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Depuis quelques années, de « nouveaux anticoagulants oraux » ou NOAC sont arrivés sur le marché. Leur usage est plus pratique que celui des « anciens » puisqu’ils ne nécessitent plus de prises de sang de contrôle tous les mois. Mais leur prix est aussi nettement plus élevé : ils représentent pour notre assurance maladie un coût annuel supplémentaire qui avoisine les 100 millions d’euros. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a mené une analyse critique des données existantes sur ces médicaments et a découvert que leurs avantages ne sont pas aussi évidents qu’il y paraît. En effet, si leur efficacité est supérieure à celle des anciens médicaments… ce n’est que de quelques dixièmes de pourcents, et à condition qu’ils soient bien utilisés. Trois problèmes se posent en effet : (1) Parmi les patients sous anticoagulants, certains n’en retirent aucun bénéfice parce que le risque d’AVC que l’on cherche à éviter est à peu près équivalent, chez eux, au risque d’hémorragie dû au traitement. (2) De nombreux patients reçoivent des doses de NOAC réduites, dont nous ne savons pas si elles sont efficaces. (3) Comme les NOAC ne nécessitent plus de prises de sang de contrôle tous les mois, les médecins ne sont plus en mesure de vérifier si leurs patients ont une anticoagulation suffisante. Le KCE appelle donc à la vigilance : il se peut que bon nombre de patients sous NOAC ne soient en réalité pas correctement protégés...
2017
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
anticoagulants
anticoagulants
fibrillation auriculaire
résultat thérapeutique
accident vasculaire cérébral
continuité des soins
analyse coût-bénéfice
observance du traitement médicamenteux
évaluation des risques
hémorragie
vitamine K
antivitamines K
Rivaroxaban
édoxaban
Dabigatran
apixaban
Inhibiteurs du facteur Xa
antithrombiniques
Belgique
rapport
information sur le médicament
étude comparative
anticoagulants
évaluation économique
surveillance pharmacologique
NACO
indènes
acide benzotétronique
pyridines
thiazoles
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Risques hémorragique et thromboembolique associés à la double anticoagulation par AVK et héparinothérapie (HBPM) lors de l'initiation de l’AVK dans la fibrillation auriculaire sans complication : les résultats d’une étude de l’ANSM - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Risques-hemorragique-et-thromboembolique-associes-a-la-double-anticoagulation-par-AVK-et-heparinotherapie-HBPM-lors-de-l-initiation-de-l-AVK-dans-la-fibrillation-auriculaire-sans-complication-les-resultats-d-une-etude-de-l-ANSM-Point-d-Information
Une étude de pharmaco-épidémiologie réalisée par l’ANSM a évalué les risques associés à la double anticoagulation antivitamine K (AVK) - héparinothérapie par HBPM, lors de l’initiation d’un traitement par AVK en milieu ambulatoire. Ces résultats font l’objet d’une publication dans le numéro de novembre du « Journal of the American Heart Association »...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
évaluation des risques
fibrillation auriculaire
héparine bas poids moléculaire
vitamine K
antivitamines K
hémorragie
accident vasculaire cérébral
association de médicaments
anticoagulants
traitement de relais de l'héparine
embolie
initiation du traitement
thromboembolie
administration par voie orale
injections sous-cutanées
indènes
acide benzotétronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Antagonistes de la vitamine K (AVK)
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antagonistes-de-la-vitamine-k-avk
Les anti-vitamine K (AVK) inhibent la synthèse hépatique des facteurs de la coagulation vitamine K dépendants (facteurs II, VII, IX, X, protéines C et S). Du fait de ce mécanisme d’action, ils nécessitent un certain délai avant d’être efficaces et ne sont donc pas utilisables seuls en urgence mais en relais d’un autre traitement anticoagulant. Les AVK ont été pendant longtemps les seuls anticoagulants utilisables par voie orale. Malgré l'avènement des nouveaux anticoagulants oraux, les AVK représentent encore pour le moment le traitement de référence de toutes les pathologies associées à un risque thromboembolique où l’activation de la coagulation est prépondérante : - thromboses veineuses profondes et embolies pulmonaires, - prévention des accidents thromboemboliques sur cardiopathies emboligènes (fibrillation auriculaire non rhumatismales, valvulopathies et prothèses valvulaires cardiaques). Les AVK présentent une grande variabilité de réponse...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
antivitamines K
information sur le médicament
anticoagulants
vitamine K
antivitamines K
vitamine k
indènes
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique
vitamine K
vitamine K

---
N2-AUTOINDEXEE
Connaissance des patients sur leurs traitements anticoagulants oraux : antivitamines K et anticoagulants oraux directs. Etude QUESACO.
http://dune.univ-angers.fr/documents/dune5610
Introduction : depuis 2008, les anticoagulants oraux directs (AOD) sont une alternative aux antivitamines K (AVK) et leurs indications se sont rapidement élargies. L’éducation thérapeutique est un élément clé pour la prise en charge des malades sous anticoagulants oraux du fait de leur haut risque iatrogénique. Objectifs : comparer les connaissances et évaluer secondairement les modalités de l’information thérapeutique, le ressenti et l’observance des patients selon la classe pharmacologique : AVK ou AOD
2016
false
false
false
DUNE - Dépôt Universitaire Numérique des Etudiants - Université d'Angers
France
français
thèse ou mémoire
connaissance des patients sur la médication
a comme patient
antivitamines K
Sciences humaines
anticoagulants
connaissance
connaissance
anticoagulant
collecte de données
Directives
Patients
Connaissance
Traités (politique)
directives
patients
connaissance
coopération internationale
indènes
acide benzotétronique
vitamine K

---
N1-SUPERVISEE
Antagonistes de la vitamine K
Intoxication
http://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-professionnels-de-la-sant/intoxications-aigu-s-et-antidot-15
La phytoménadione s’utilise en cas d’intoxication par médicaments ou raticides anticoagulants.
false
true
false
Centre antipoison belge
Belgique
brochure pédagogique pour les patients
vitamine K

---
N1-SUPERVISEE
Antivitamines K
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/anti-vitamines-k-ou-avk
Comme 1% de la population belge, vous suivez un traitement anticoagulant. Il permet de fluidifier le sang et d'éviter la formation de caillots. Votre traitement fait partie de la famille des anti-vitamines K ou AVK.
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
français
information patient et grand public
vitamine K
anticoagulants
antivitamines K

---
N1-VALIDE
Les anticoagulants pris sur des durées prolongées pour prévenir la thrombose veineuse profonde ou l'embolie pulmonaire après une prothèse de hanche ou de genou
http://www.cochrane.org/fr/CD004179/les-anticoagulants-pris-sur-des-durees-prolongees-pour-prevenir-la-thrombose-veineuse-profonde-ou
Objectifs Évaluer les effets de la thromboprophylaxie sur une durée prolongée pour la prévention de la thromboembolie veineuse (TEV) chez les patients subissant une chirurgie programmée de prothèse de la hanche ou du genou, ou de réparation d'une fracture du col du fémur.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
thrombose veineuse
embolie pulmonaire
anticoagulants
calendrier d'administration des médicaments
arthroplastie prothétique de hanche
prothèse de hanche
arthroplastie prothétique de genou
prothèse de genou
complications postopératoires
héparine bas poids moléculaire
vitamine K
anticoagulants
fractures du col fémoral
chimioprévention

---
N1-VALIDE
Pas de relais par HBPM lors d’une interruption d’un traitement anticoagulant en vue d’une intervention élective à risque hémorragique en cas de FA ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2056
Question clinique Chez des adultes sous traitement par warfarine pour une fibrillation auriculaire, quel est l’intérêt d’un relais de cette anticoagulation versus absence de relais lors de l’arrêt temporaire de la warfarine en vue d’une intervention chirurgicale (ou d’une investigation invasive) programmée en termes de survenue d’une thromboembolie artérielle ou d’une hémorragie majeure ?
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
fibrillation auriculaire
héparine bas poids moléculaire
anticoagulants
soins préopératoires
thromboembolie
hémorragie
vitamine K
Interventions chirurgicales non urgentes

---
N1-VALIDE
Quelle place pour la transfusion des plasmas thérapeutiques ?
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2729222/fr/quelle-place-pour-la-transfusion-des-plasmas-therapeutiques
L’essentiel Stratégie thérapeutique Indications du plasma Utilisations non recommandées Utilisation des plasmas thérapeutiques Contre-indications, précautions d'emploi et effets indésirables Contre-indications Précautions d’emploi Effets indésirables
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
plasma sanguin
recommandation de bon usage du médicament
Plasma congelé
hémorragie
choc hémorragique
transfusion de composants du sang
coagulation intravasculaire disséminée
taux de prothrombine anormal
microangiopathies thrombotiques
nouveau-né
enfant
adulte
grossesse
antivitamines K
surdosage en anticoagulant
procédures de chirurgie cardiaque
déficits en facteurs de la coagulation
procédures de neurochirurgie
transfusion de composants du sang
transfusion de composants du sang
B05AX03 - plasma sanguin
indènes
acide benzotétronique
vitamine K
vitamine K

---
N1-VALIDE
Gestion péri-opératoire des patients traités par anti-thrombotiques en chirurgie orale
http://www.societechirorale.com/documents/Recommandations/recommandations_festion_peri_operatoire_2015_court.pdf
http://www.societechirorale.com/documents/Recommandations/recommandations_festion_peri_operatoire_2015_argumentaire.doc
http://www.mbcb-journal.org/articles/mbcb/abs/2015/04/contents/contents.html
Objectifs de ces recommandations : Définir, pour chacune des familles d’antithrombotiques, le risque hémorragique en cas de maintien de la thérapeutique antithrombotique en fonction des différentes interventions et/ou gestes invasifs de chirurgie orale ; Formaliser la gestion péri-opératoire des patients traités par antithrombotiques en cas de chirurgie orale
http://dx.doi.org/10.1051/mbcb/2015036
2015
false
true
false
SFCO - Société Française de Chirurgie Orale
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
fibrinolytiques
recommandation pour la pratique clinique
procédures de chirurgie maxillofaciale et buccodentaire
évaluation des risques
hémorragie postopératoire
hémostatiques
vitamine K
anticoagulants
Identifier le risque hémorragique
Risque de processus hémorragique
héparine
antiagrégants plaquettaires
antivitamines K
antivitamines K
article de périodique
arrêt du traitement
anticoagulothérapie
indènes
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Recommandations nutritionnelles pour la Belgique - Partim I : vitamines et oligo-éléments
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9164-9174
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/css_9164_9174_avis_recommandations_nutritionnelles.pdf
Cette 6e édition des «Recommandations nutritionnelles pour la Belgique» (partim I) concerne les vitamines et les oligo-éléments. Elle sera complétée par une révision des recommandations concernant l’énergie, les protéines, les lipides, les glucides et les macro-minéraux. Les recommandations nutritionnelles pour la Belgique 2009 ont servi de document de base. Tous les chapitres ont été réévalués et réécrits sur base de la littérature scientifique pertinente ainsi que des rapports d’organisations internationales compétentes en la matière
2015
false
true
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
apports nutritionnels recommandés
recommandation de santé publique
oligoéléments
rétinol
vitamine D
nouveau-né
nourrisson
enfant
adolescent
adulte
sujet âgé
allaitement maternel
vitamine E
vitamine K
acide ascorbique
thiamine
riboflavine
nicotinamide
acide nicotinique
acide pantothénique
vitamine B6
pyridoxine
biotine
acide folique
vitamine B12
fer
zinc
cuivre
sélénium
iode
manganèse
molybdène
chrome
fluor
bore
silicium

---
N1-VALIDE
La vitamine K contre l'hémorragie digestive haute chez les patients atteints de maladies hépatiques aiguës ou chroniques
http://www.cochrane.org/fr/CD004792
Les hémorragies digestives hautes sont l'une des plus fréquentes causes de morbidité et de mortalité en cas de cirrhose du foie. Différents traitements sont employés contre l'hémorragie digestive haute chez les patients atteints d'insuffisance hépatique. On compte parmi eux l'administration de vitamine K, mais on ignore si celle-ci est bénéfique ou nocive pour les patients atteints d'insuffisance hépatique aiguë ou chronique et d'hémorragie digestive haute
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
insuffisance hépatique
défaillance hépatique aigüe
résultat thérapeutique
vitamines
hémorragie digestive haute
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
vitamine K
maladie chronique
troubles hémorragiques
hémorragie gastro-intestinale

---
N2-AUTOINDEXEE
Étude observationnelle, du rapport bénéfice-risque des anticoagulants oraux directs dans la fibrillation auriculaire non valvulaire (AOD), en comparaison aux anti-vitamines K (AVK), au sein d'une population arcachonnaise
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01238406
Objectif : l’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’efficacité des anticoagulants oraux directs (AOD), le dabigatran et le rivaroxaban, dans la prévention des accidents thrombo – emboliques dans le cadre de la fibrillation auriculaire non valvulaire, comparativement aux anti – vitamines K (AVK), traitement de référence. L’objectif secondaire était d’évaluer la tolérance des AOD en évaluant le risque hémorragique, principale complication, toujours comparativement aux AVK
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
anticoagulant
Risques et bénéfices
risque
rapport (information)
population
Directives
rapport albumine/globuline
fibrillation auriculaire
région mammaire
anticoagulants
vitamine K
vitamine k
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
antivitamines K
évaluation des risques
rapport de recherche
directives
indènes
acide benzotétronique
étude d'observation

---
N1-VALIDE
Interactions médicamenteuses avec les anticoagulants
In Développement et Santé n 206, page 21-24
http://devsante.org/base-documentaire/traitements-vaccins/interactions-medicamenteuses-avec-les-anticoagulants
Ces médicaments doivent être prescrits avec prudence et le traitement étroitement surveillé, le rapport entre dose efficace et dose toxique étant peu important. Leur administration en association avec d’autres médicaments peut conduire à des interactions potentiellement dangereuses pouvant entraîner une inefficacité du traitement ou au contraire un surdosage (risque hémorragique). C’est pourquoi il est essentiel de les connaître et d’expliquer précisément au patient la conduite et la surveillance du traitement. La plupart des interactions avec les anticoagulants sont connues pour un médicament donné. On connait beaucoup moins bien les interactions éventuelles concernant plus de deux ou trois médicaments associés. Il faut donc prescrire avec prudence et être sûr que tous les médicaments prescrits sont justifiés...
2015
false
false
false
Développement et Santé
France
français
anticoagulants
interactions médicamenteuses
information sur le médicament
thromboembolie
continuité des soins
anticoagulants
administration par voie orale
hémorragie
injections sous-cutanées
B01AA - antivitamines K
héparine
antivitamines K
acide acétylsalicylique
B01AB - groupe de l'héparine
B01AC06 - acide acétylsalicylique
antiagrégants plaquettaires
article de périodique
antivitamines K
anticoagulothérapie
indènes
vitamine K
vitamine K
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Anticoagulothérapie à la warfarine : influence de l’apport alimentaire de vitamine K
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/13476
Un apport élevé de vitamine K a été associé à une meilleure stabilité du traitement à la warfarine. Toutefois, l’effet du gène VKORC1, codant pour une enzyme impliquée dans le métabolisme de la vitamine K et inhibée par la warfarine, sur cette association a été très peu étudié. De plus, il a été suggéré que les patients anticoagulés sont fréquemment conseillés de restreindre leur consommation d’aliments riches en vitamine K dans le contexte clinique. Néanmoins, l’effet de cette recommandation sur l’apport de vitamine K n’est pas établi. Afin d’examiner ces questions, 317 Québécois anticoagulés à la warfarine provenant de 17 sites hospitaliers ont été sondés sur les recommandations alimentaires reçues en début de traitement
2015
false
false
false
Papyrus - Université de Montréal
Canada
français
thèse ou mémoire
vitamine K
warfarine
vitamine k
warfarine
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Anti-vitamine K (AVK) - Dossiers
http://ansm.sante.fr/Dossiers/Anti-vitamine-K-AVK/
Prévention des hémorragies provoquées par les traitements anticoagulants anti-vitamine K (AVK) - La surveillance du traitement par AVK : quelques outils...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
antivitamines K
antivitamines K
continuité des soins
surveillance pharmacologique
vitamine K
administration par voie orale
anticoagulants
anticoagulants
hémorragie
recommandation patients
recommandation de bon usage du médicament
brochure pédagogique pour les patients
notice médicamenteuse
questions réponses
B01AA - antivitamines K
hémorragie
antivitamines K
hémorragie induite par un anticoagulant (maladie)
indènes
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Les antivitamines K
http://theso.prod-un.thesorimed.org//news/Newsletter_04-2015.pdf
2015
false
false
false
Thesorimed
France
français
information sur le médicament
vitamine K
vitamine K
anticoagulants
administration par voie orale
coagulation sanguine
warfarine
B01AA03 - warfarine
MINISINTROM
SINTROM
COUMADINE
acénocoumarol
B01AA07 - acénocoumarol
fluindione
B01AA12 - fluindione
anticoagulants
continuité des soins
taux normalisé international
anticoagulothérapie
phénindione
phénindione

---
N2-AUTOINDEXEE
Des médicaments anti vitamine K aux nouveaux anticoagulants oraux, état des lieux et surveillance
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01264908
Pour la prévention et le traitement des maladies thrombo emboliques, les médicaments anti vitamine K (AVK) sont le traitement de référence et sont prescrits depuis plusieurs dizaines d’années. Cependant, ces médicaments présentent certains inconvénients, comme par exemple la nécessité de la surveillance biologique pour l’adaptation de la posologie, et sont associés à un risque iatrogénique élevé en raison des accidents hémorragiques qu’ils peuvent générer.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
vitamine K
vitamine k
anticoagulant
antivitamines K
anticoagulants
nouveau

---
N1-VALIDE
Erreur lors de la prise en charge des patients atteints de fibrillation auriculaire et traités avec des médicaments anticoagulants oraux
Les événements qui ne devraient jamais arriver - Never Events
http://www.ansm.sante.fr/Dossiers-thematiques/Securite-du-medicament-a-l-hopital/Erreur-lors-de-la-prise-en-charge-des-patients-atteints-de-fibrillation-auriculaire-et-traites-avec-des-medicaments-anticoagulants-oraux/(offset)/1
Les AVK sont un élément essentiel de la prise en charge de pathologies thrombotiques courantes (fibrillation auriculaire, valvulopathies, thrombophlébites…). Les AVK commercialisés en France sont : l’acénocoumarol (Sintrom , Minisintrom ), la warfarine (Coumadine ), la fluindione (Préviscan ). Des études épidémiologiques ont montré cependant que ces médicaments arrivent en France au premier rang des accidents iatrogènes entraînant une hospitalisation. Pour limiter ce risque, des recommandations, conseils pratiques d'aide à la prise en charge des patients sous AVK et des outils permettant de les accompagner (carnet patient AVK, didacticiel…) ont été publiés...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
phénindione
anticoagulants
administration par voie orale
vitamine K
fibrillation auriculaire
erreurs médicamenteuses
France
hémorragie
PREVISCAN 20 mg, comprimé quadrisécable
fluindione
B01AA - antivitamines K
erreurs médicamenteuses
PREVISCAN
68133651
3400890751230
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament

---
N2-AUTOINDEXEE
Vitamine K - Mise à jour des recommandations
http://www.societe-francaise-neonatalogie.fr/2016/07/04/vitamine-k-mise-a-jour-des-recommandations-dec-2015/
2015
false
false
false
false
Société Francaise de Néonatalogie
France
français
recommandation professionnelle
vitamine k
Recommandations
recommandations comme sujet
directives de santé publique
vitamine K
le jour

---
N1-SUPERVISEE
Entretien pharmaceutique
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/Concours/2014/07%202014%20Clermont%20Marchadou%20Descours%20entretien%20pharmaceutique
Un entretien pharmaceutique est un rendez-vous avec votre pharmacien, confidentiel et gratuit, dans le but de vous accompagner dans le cadre de la prise de votre traitement, de partager avec vous les différents problèmes rencontrés, de vous conseiller personnellement et de susciter les bons réflexes, afin de vous aider à mieux vivre votre maladie et faciliter votre quotidien ; découvrez tous ces aspects dans cette ressource.
2014
false
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
français
information patient et grand public
consultation médicale
services pharmaceutiques
éducation du patient comme sujet
vitamine K

---
N1-VALIDE
Bon usage des antithrombotiques
http://ageps.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/68/files/2015/05/Recommandations-antithrombotiques-COMEDIMS-APHP-AGEPS-2014-Oct.pdf
Ces recommandations ont été conçues à l’initiative du groupe « Thrombose » du groupe Hospitalier Cochin – Hôtel Dieu – Broca et de la COMEDIMS de l’AP-HP pour contribuer au bon usage des antithrombotiques par les internes et les praticiens de l’AP-HP. Elles ont été rédigées par des médecins spécialistes du domaine, et ont été validées par la COMEDIMS de l’AP-HP. Elles ne se substituent pas aux décisions cliniques des praticiens qui demeurent responsables de leurs prescriptions en toutes circonstances. L’AP-HP ne saurait être tenue responsable de tout préjudice, direct ou indirect, de quelque nature que ce soit, résultant de l’utilisation, même partielle, des informations de ces recommandations. L’AP-HP détient le copyright de ces recommandations...
2014
false
false
true
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
français
recommandation de bon usage du médicament
antiagrégants plaquettaires
anticoagulants
thromboembolisme veineux
Thrombose veineuse profonde
antivitamines K
héparine
administration par voie orale
injections sous-cutanées
fondaparinux
bivalirudine
apixaban
danaparoïde
thrombose veineuse
thrombose veineuse
complications postopératoires
fibrillation auriculaire
valvulopathies
implantation de valve prothétique cardiaque
syndrome coronarien aigu
ischémie myocardique
algorithme
adulte
sujet âgé
grossesse
contraceptifs oraux
thromboembolisme veineux
continuité des soins
syndrome des anticorps antiphospholipides
insuffisance rénale
obésité
cachexie
hémorragie
anticoagulants
vitamine K
antithrombiniques
B01A - antithrombotiques
Inhibiteurs du facteur Xa
surveillance pharmacologique
tests hématologiques
taux normalisé international
anticoagulothérapie
Rivaroxaban
Dabigatran
thrombose veineuse
danaproïde
chondroïtines sulfate
chondroïtine sulfate B
héparitine sulfate
indènes
acide benzotétronique
polyosides
hirudines
fragments peptidiques
protéines recombinantes
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Rapport sur les anticoagulants oraux directs (AOD) (antérieurement appelés « nouveaux anticoagulants oraux » ou NACO)
http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/publication/?idpublication=100330
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/06/aod2805.pdf
Le rapport qui suit et qui justifiera d’être actualisé en fonction de l’évolution rapide des connaissances dans le domaine, est une présentation factuelle de l'évaluation de ces nouveaux anticoagulants oraux directs dans le cadre d'un recul encore limité
2014
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
anticoagulants
administration par voie orale
rapport
anticoagulants
interactions médicamenteuses
thromboembolie
anticoagulants
pyridines
apixaban
pyrazoles
pyridones
fibrillation auriculaire
antithrombiniques
thiazoles
édoxaban
syndrome coronarien aigu
anticoagulants
ELIQUIS
vitamine K
procédures orthopédiques
anticoagulothérapie
Dabigatran
Dabigatran
Rivaroxaban

---
N1-VALIDE
Prévention vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1252051/fr/prevention-vasculaire-apres-un-infarctus-cerebral-ou-un-accident-ischemique-transitoire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1764101/fr/prevention-vasculaire-apres-un-ic-ou-un-ait-argumentaire
L'objectif de ces recommandations est d'améliorer la prise en charge des facteurs de risque et la réalisation du traitement spécifique, en fonction de l’étiologie, après un infarctus cérébral ou un AIT, en vue d’éviter les événements vasculaires : récidive d’AVC, infarctus du myocarde et décès de cause vasculaire
2014
false
true
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
219. Facteurs de risque cardio-vasculaire et prévention
335. Accidents vasculaires cérébraux
français
recommandation pour la pratique clinique
infarctus cérébral
accident ischémique transitoire
accident vasculaire cérébral
infarctus du myocarde
adulte
hypertension artérielle
antihypertenseurs
dyslipidémies
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
diabète
tabagisme
consommation d'alcool
obésité
hyperhomocystéinémie
fibrillation auriculaire
vitamine K
anticoagulants
foramen ovale perméable
fibrinolytiques
prothèse valvulaire cardiaque
valvulopathies
antiagrégants plaquettaires
sténose carotidienne
endartériectomie carotidienne
dissection vertébrale
anticoagulothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Ajout de vitamine K pour améliorer la stabilité de l'anticoagulation chez les patients commençant ou recevant déjà de la warfarine
http://www.cochrane.org/fr/CD009917/ajout-de-vitamine-k-pour-ameliorer-la-stabilite-de-lanticoagulation-chez-les-patients-commencant-ou-recevant-deja-de-la-warfarine
Contexte : Une utilisation efficace de la warfarine consiste à maintenir le rapport international normalisé (RIN) dans une marge thérapeutique relativement étroite. Cependant, les patients répondent largement à leur dose de warfarine. Une forte coagulation peut conduire à un risque accru de saignements excessifs, tandis qu'une faible coagulation peut entraîner une augmentation de la formation de caillots. Certaines preuves indiquent que les patients avec une réponse variable à la warfarine pourraient bénéficier de l'administration concomitante d'une faible dose de vitamine K. Objectifs : Évaluer les effets de la supplémentation concomitante par voie orale à faible dose de vitamine K pour le contrôle de l'anticoagulation chez les patients commençant ou prenant une dose d'entretien de warfarinf
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
vitamine K
warfarine
anticoagulants
association de médicaments
résultat thérapeutique
anticoagulothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Les inhibiteurs directs de la thrombine par rapport aux antagonistes de la vitamine K chez les patients souffrant de fibrillation auriculaire pour prévenir l'accident vasculaire cérébral (AVC)
http://www.cochrane.org/fr/CD009893/les-inhibiteurs-directs-de-la-thrombine-par-rapport-aux-antagonistes-de-la-vitamine-k-chez-les-patients-souffrant-de-fibrillation-auriculaire-pour-prevenir-laccident-vasculaire-cerebral-avc
Objectifs : Évaluer (1) l'efficacité des traitements anticoagulants de longue durée utilisant des IDT par rapport à ceux utilisant des AVK, ceci au niveau des décès d'origine vasculaire et des évènements ischémiques chez les patients souffrant de FA non valvulaire, et (2) l'innocuité des traitements chroniques par anticoagulants utilisant des IDT par rapport à ceux utilisant des AVK, ceci au niveau (a) des événements hémorragiques majeurs mortels et non mortels, y compris les AVC hémorragiques, (b) des effets indésirables autres que les saignements et les événements ischémiques conduisant à un arrêt du traitement et (c) de la mortalité toutes causes confondues chez les patients souffrant de FA non valvulaire.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
fibrillation auriculaire
vitamine K
accident vasculaire cérébral
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
antithrombiniques
antithrombiniques
anticoagulants
anticoagulothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Anticoagulants pour les personnes atteintes de cancer avec un cathéter veineux central
http://www.cochrane.org/fr/CD006468
Contexte : La pose d'un cathéter veineux central (CVC) augmente le risque de thrombose chez les personnes atteintes de cancer. La thrombose nécessite souvent le retrait du CVC, entraînant des retards de traitement ainsi qu'une morbidité et une mortalité liées à la thrombose. Objectifs : Évaluer l'efficacité et la sécurité relatives de l'anticoagulation pour la thromboprophylaxie chez les personnes cancéreuses avec un CVC.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
thrombose
résultat thérapeutique
tumeurs
héparine
vitamine K
anticoagulothérapie
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
voies veineuses centrales
anticoagulants

---
N1-SUPERVISEE
Durée du traitement par les antagonistes de la vitamine K et prévention de la récidive chez les patients atteints de thromboembolie veineuse
http://www.cochrane.org/fr/CD001367
Contexte : Actuellement, le traitement secondaire le plus fréquemment utilisé pour les patients présentant une thromboembolie veineuse (TEV) consiste à administrer des antagonistes de la vitamine K (AVK) ciblant un rapport international normalisé (RIN) de 2,5 (plage de 2,0 à 3,0). Cependant, en raison du risque permanent d'hémorragie et de l'incertitude concernant le risque de récidive de TEV, la bonne durée de traitement par AVK pour ces patients fait débat. Plusieurs études ont été réalisées comparant les risques et les bénéfices de différentes durées de traitement par AVK chez des patients atteints de TEV. Ceci est la troisième mise à jour d'une revue publiée pour la première fois en 2000. Objectifs : Évaluer l'efficacité et la sécurité de différentes durées de traitement par les antagonistes de la vitamine K chez des patients atteints de thromboembolie veineuse symptomatique
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
anticoagulants
résultat thérapeutique
thromboembolisme veineux
prévention secondaire
récidive
anticoagulothérapie
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
vitamine K
thromboembolisme veineux
facteur temps

---
N1-VALIDE
Guide parcours de soins Fibrillation atriale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1741768/fr/guide-parcours-de-soins-fibrillation-atriale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1741766/fr/guide-parcours-de-soins-fibrillation-atriale
Indication du niveau de preuve, Les objectifs de ce guide sont d'expliciter les différentes étapes de prise en charge d'un malade ayant une fibrillation atriale (FA) en médecine de ville et notamment en médecine générale et de rendre compte de la multidisciplinarité de la prise en charge ainsi que des principes et des modalités de coordination et de coopération entre les professionnels impliqués.
2014
false
true
true
HAS - Haute Autorité de Santé
-
France
229. Électrocardiogramme : indications et interprétations
français
fibrillation auriculaire
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge de la maladie
médecine générale
fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
anticoagulants
algorithme
continuité des soins
vitamine K
hémorragie
grossesse
anticoagulothérapie

---
N3-TITRE
Antagonistes de la vitamine K, embryofoetopathie par exposition aux - Anticoagulants oraux, embryofoetopathie due aux - Coumarinique, embryopathie - Embryofoetopathie due aux antagonistes de la vitamine K - Embryofoetopathie à la warfarine - Warfarine, syndrome foetal de la
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=1914
2014
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
syndrome foetal de la warfarine
coumarines
warfarine
coumarine
foetus
anticoagulants
Embryopathies
syndrome
vitamine K

---
N3-TITRE
Résistance aux anti-vitamines K, forme familiale
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=788
2014
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
vitamine K
antivitamines K

---
N1-VALIDE
L'administration systématique de vitamine K aux nouveau-nés
http://www.cps.ca/fr/documents/position/administration-vitamine-K-nouveau-nes
résumé des recommandations, références bibliographiques
2014
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
vitamine K
nouveau-né
saignement dû au déficit en vitamine K
injections musculaires
recommandation de santé publique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Hémorragie grave et scores prédictifs : étude longitudinale sur 1 an de patients ambulatoires, éduqués, sous AVK.
Thèse du mois - Grenoble
http://theseimg.fr/1/node/147
Les Anti-Vitamines K (AVK) sont la première cause de mortalité et d'hospitalisation iatrogène pour hémorragie grave. Plusieurs études se sont intéressées à la construction et validation de scores de risque hémorragique dans diverses circonstances, jamais en ambulatoire. L'étude Score avait pour objectif chez des patients ambulatoires anticoagulés par AVK, quelle que soit l'indication, et éduqués pour cela, de valider le meilleur score prédictif du risque d'hémorragie grave. A défaut il s'agissait d'en modéliser un nouveau.
2013
false
N
Thèse IMG - Banque de thèses de Médecine Générale
France
français
thèse ou mémoire
antivitamines K
vitamine K
anticoagulants
hémorragie
patients en consultation externe
éducation du patient comme sujet
évaluation des risques
antivitamines K
anticoagulothérapie
médecine générale
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Comparaisons des inhibiteurs du facteur Xa à des antagonistes de la vitamine K dans la prévention d'une embolie cérébrale ou systémique chez des patients atteints de fibrillation auriculaire
http://www.cochrane.org/fr/CD008980
Évaluer l'efficacité et l'innocuité du traitement par inhibiteurs du facteur Xa par rapport aux AVK dans la prévention d'événements emboliques cérébraux ou systémiques chez les personnes atteintes de FA.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
thromboembolie
vitamine K
fibrillation auriculaire
antithrombine-III
antifibrinolytiques
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Carnet d'information et de suivi du traitement par AVK
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/027295b45004ada6fe20b8d5b608e7d8.pdf
ce carnet est destiné à rassembler des données indispensables au suivi de votre traitement notamment les résultats de vos examens de laboratoire (INR), à répondre à des questions pratiques, et à permettre de mieux informer les professionnels de santé qui vous suivent
2013
false
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
antivitamines K
antivitamines K
B01AA - antivitamines K
surveillance pharmacologique
taux normalisé international
anticoagulants
vitamine K
anticoagulants
formulaire
brochure pédagogique pour les patients
information sur le médicament
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Calcifications vasculaires et déficit en vitamine K : un facteur de risque modifiable dans l'insuffisance rénale chronique
https://www.revmed.ch/RMS/2013/RMS-375/Calcifications-vasculaires-et-deficit-en-vitamine-K-un-facteur-de-risque-modifiable-dans-l-insuffisance-renale-chronique
Les mécanismes de calcifications vasculaires dans l'insuffisance rénale chronique sont complexes. Hormis les facteurs de coagulation, la vitamine K intervient dans le fonctionnement de la matrix Gla protein. Les résidus d'acide glutamique de la Gla protein sont carboxylés par une gamma-carboxylase sous la dépendance de la vitamine K, permettant ainsi d'inhiber la calcification. Le but de cette revue est de discuter les données disponibles impliquant la vitamine K dans la pathogenèse de la calcification vasculaire et comment la vitamine K pourrait être considérée comme un facteur de risque modifiable de la calcification vasculaire.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
calcification vasculaire
insuffisance rénale chronique
article de périodique
vitamine K2
vitamine K
anticoagulants
carence en vitamine K

---
N1-SUPERVISEE
Antagonistes de la vitamine K versus traitement antiplaquettaire après un accident ischémique transitoire ou un accident vasculaire cérébral ischémique mineur d'origine vraisemblablement artérielle
http://www.cochrane.org/fr/CD001342
Comparer l'efficacité et l'innocuité des antagonistes de la vitamine K et du traitement antiplaquettaire dans la prévention secondaire des événements vasculaires après une ischémie cérébrale d'origine vraisemblablement artérielle.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
anticoagulothérapie
méta-analyse
vitamine K
accident ischémique transitoire
accident vasculaire cérébral
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
anticoagulants
antiagrégants plaquettaires

---
N1-SUPERVISEE
Antagonistes de la vitamine K ou héparine de bas poids moléculaire pour le traitement à long terme de la thromboembolie veineuse symptomatique
http://www.cochrane.org/fr/CD002001
Évaluer l'efficacité et l'innocuité du traitement à long terme de la TEV avec de l'HBPM par rapport aux antagonistes de la vitamine K.
2012
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
anticoagulants
résultat thérapeutique
anticoagulothérapie
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
vitamine K
héparine bas poids moléculaire
thromboembolisme veineux

---
N1-SUPERVISEE
Item 182 : Accident des anticoagulants
- Examen Classant National : Question(s) 182 Module(s) 11 -
http://campus.cerimes.fr/cardiologie-et-maladies-vasculaires/enseignement/cardio_182/site/html/
http://campus.cerimes.fr/cardiologie-et-maladies-vasculaires/enseignement/cardio_182/site/html/cours.pdf
http://campus.cerimes.fr/cardiologie-et-maladies-vasculaires/enseignement/cardio_182/site/html/1.html
Accidents liées à l'administration d'héparines, Accidents liés aux antivitamines K, Autres anticoagulants, les points essentiels
2012
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Cardiologie et maladies vasculaires
France
français
anticoagulothérapie
cours
épreuves classantes nationales
anticoagulants
effets secondaires indésirables des médicaments
héparine
vitamine K
héparine

---
N1-SUPERVISEE
Supplémentation en vitamine K dans le traitement de la mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD008482
Evaluer les effets de la supplémentation en vitamine K chez les personnes atteintes de mucoviscidose et déterminer la dose et la voie d'administration optimales de vitamine K, tant pour une utilisation systématique que thérapeutique.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
mucoviscidose
compléments alimentaires
vitamine K
résultat thérapeutique
carence en vitamine K
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Bon usage des médicaments antivitamine K (AVK)
http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/6d550a9311848623e57d311cc0ebacbe.pdf
1.La prescription ne se conçoit que dans les indications validées, après évaluation individuelle des risques thrombotique et hémorragique, ainsi que des interactions possibles avec les pathologies et traitements associés. L'évaluation doit aussi tenir compte du contexte médicosocial, de l'âge et des fonctions cognitives du patient, en raison des contraintes liées au traitement. 2. L'INR (International Normalized Ratio), permet de déterminer la dose efficace pour le patient. L'INR « cible » est la valeur d'INR à atteindre pour obtenir un traitement équilibré : - la zone thérapeutique se situe pour la plupart des indications entre 2 et 3 (INR cible de 2,5) ; - il peut être plus élevé chez certains patients porteurs de prothèses mécaniques (jusqu'à 4). 3. L'INR doit être réalisé au minimum une fois par mois (plus fréquemment en début de traitement et à chaque fois que l'on peut craindre sa modification). 4. La réévaluation régulière du bénéfice/risque est indispensable tout au long du traitement par AVK. 5. La prise en charge d'un patient sous AVK nécessite une véritable coordination des soins. En particulier, le biologiste doit connaître l'indication afin de prévenir rapidement le médecin qui suit régulièrement le patient, et le patient en cas de résultats en dehors de la zone cible. 6. La prescription et la délivrance d'un traitement par AVK doivent être accompagnées d'éléments d'éducation thérapeutique. Il faut notamment insister sur la nécessité de : prendre le traitement sans oubli, tous les jours à la même heure ; effectuer régulièrement une prise de sang pour mesurer l'INR ; connaître les situations exposant à un déséquilibre du traitement et les signes évocateurs de surdosage. 7. Un carnet d'information et de suivi doit être remis au patient...
2012
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
prévention secondaire
antivitamines K
anticoagulothérapie
antivitamines K
anticoagulants
vitamine K
recommandation de bon usage du médicament
évaluation des risques
taux normalisé international
continuité des soins
éducation du patient comme sujet
administration par voie orale
SINTROM 4 mg, comprimé quadrisécable
acénocoumarol
SINTROM
PREVISCAN
PREVISCAN 20 mg, comprimé quadrisécable
fluindione
warfarine
warfarine sodique
COUMADINE
COUMADINE 2 mg, comprimé sécable
COUMADINE 5 mg, comprimé sécable
B01AA12 - fluindione
B01AA03 - warfarine
B01AA07 - acénocoumarol
MINISINTROM
MINISINTROM 1 mg, comprimé
thromboembolie
thrombose veineuse
embolie pulmonaire
cardiopathies
cardiopathies
infarctus du myocarde
prothèse valvulaire cardiaque
surveillance pharmacologique
interactions médicamenteuses
grossesse
allaitement maternel
phénindione
62148714
68133651
61510352
64631925
63245753
3400890840798
3400890226295
3400892315867
3400891669725
3400890751230
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Administrer de la vitamine K pour un excès d'anticoagulation ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/607
Quel est l'effet de l'administration de vitamine K chez des patients sous anticoagulation orale et présentant un INR 4 sans saignement majeur ?
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
vitamine K
taux normalisé international
anticoagulants
troubles de l'hémostase et de la coagulation
troubles de l'hémostase et de la coagulation
antifibrinolytiques
acénocoumarol
warfarine
lecture critique d'article

---
N1-SUPERVISEE
Antagonistes de la vitamine K ou héparine de bas poids moléculaire dans le traitement à long terme d'une thromboembolie veineuse symptomatique
http://www.cochrane.org/fr/CD002001
Objectifs Évaluer l'efficacité et la sécurité d'un traitement à long terme d'une TEV par HBPM par rapport aux antagonistes de la vitamine K.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
anticoagulothérapie
méta-analyse
vitamine K
héparine bas poids moléculaire
anticoagulants
fibrinolytiques
thromboembolisme veineux
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Adéquation entre les prescriptions réalisées et les recommandations CHADS 2 dans un service de gériatrie
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 9, Numéro 1, 39-44, Mars 2011, Article original
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/65/DF/resume.phtml
La fibrillation atriale (FA) majore le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique (AVC). De par l'intérêt démontré en prophylaxie, le traitement anti-vitamine K (AVK) est recommandé pour un score CHADS 2. Pourtant ce traitement reste sous-prescrit dans la population gériatrique. Notre étude avait pour objectif principal d'évaluer le taux de conformité aux recommandations CHADS 2 et pour objectif secondaire de déterminer les variables du non suivi des recommandations pour un score CHADS 2
2011
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
sujet âgé
adhésion aux directives
article de périodique
fibrillation auriculaire
vitamine K
anticoagulants
antivitamines K
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation d'inhibiteurs directs de la thrombine versus des antagonistes de la vitamine K ou de l'héparine de bas poids moléculaire pour prévenir la thromboembolie veineuse suite à une arthroplastie totale de la hanche ou du genou
http://www.cochrane.org/fr/CD005981
Les patients qui ont subi une arthroplastie totale de la hanche ou du genou (ATH, ATG) présentent un risque élevé de développer une thromboembolie veineuse (TEV) suite à une chirurgie, malgré l'administration d'un traitement approprié par anticoagulants, tel que la warfarine ou l'héparine de bas poids moléculaire (HBPM). Actuellement, de nouveaux anticoagulants sont à l'étude.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
arthroplastie
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
antithrombiniques
vitamine K
thromboembolisme veineux
héparine bas poids moléculaire

---
N1-SUPERVISEE
Vitamine K avant l'accouchement prématuré afin d'éviter l'hémorragie périventriculaire néonatale
http://www.cochrane.org/fr/CD000229
Les nourrissons prématurés présentent un risque d'hémorragie périventriculaire (HPV). Cela peut être un signe de dommages cérébraux qui pourraient conduire à des anomalies de développement neurologique, notamment à une paralysie cérébrale. Il a été suggéré que la vitamine K pourrait améliorer la coagulation chez les nourrissons prématurés et ainsi diminuer le risque de HPV.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
hémorragie cérébrale
prématuré
grossesse
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
accouchement prématuré
vitamine K

---
N3-AUTOINDEXEE
Anticoagulant oral anti-vitamine K (AVK) : warfarine, acénocoumarol, fluindione
information sur le risque tératogène durant la grossesse
http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=694
2011
CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
France
information sur le médicament
tératogènes
anticoagulants
vitamine K
grossesse
grossesse à haut risque
antivitamines K
warfarine
fluindione
acénocoumarol
grossesse
grossesse

---
N1-VALIDE
Éducation thérapeutique du patient - Modèles, pratiques et évaluation
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1302
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1302.pdf
Ce livre s?inscrit dans la collection « Santé en action » de l?Inpes, qui a pour vocation de traiter de la prévention, de l?éducation pour la santé ou de l?éducation thérapeutique à travers différentes approches (par thème, population ou lieux de vie) et de manière à la fois théorique et pratique. Il est un recueil d?interventions mises en place et évaluées. Il a pour objectif de faire le point sur ce double aspect théorique/pratique et n?a pas valeur de référentiel ou de norme. Il rend compte d?une diversité de pratiques fondées sur une pluralité de modèles théoriques et de techniques éducatives.
2010
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
Saint-Denis
France
français
618.920 472 - Douleur chez les enfants
obésité pédiatrique
obésité pédiatrique
douleur cancéreuse
douleur cancéreuse
éducation du patient comme sujet
diabète de type 1
diabète de type 2
enfant
adolescent
obésité
adulte
maladies cardiovasculaires
infections à VIH
asthme
tumeurs
polyarthrite rhumatoïde
lombalgie
vitamine K
Syndrome d'immunodéficience acquise
information scientifique et technique
asthme chez l'enfant

---
N1-SUPERVISEE
Introduction de l'acénocoumarol à l'aide d'un algorithme de prescription
https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-235/Introduction-de-l-acenocoumarol-a-l-aide-d-un-algorithme-de-prescription
Un traitement anticoagulant est indiqué dans de nombreuses situations cliniques. Le maniement des antivitamines K (AVK) est difficile et leur marge thérapeutique étroite, nécessitant un suivi biologique étroit par l'INR. L'introduction des AVK est une période particulièrement critique. Des algorithmes d'aide à l'initiation du traitement par AVK ont été proposés mais ils ont généralement été conçus pour la warfarine qui a une demi-vie plus longue que celle de l'acénocoumarol. Dans cet article, deux algorithmes de prescription de l'acénocoumarol sont proposés, tenant compte notamment de l'âge du patient, de son poids et du Quick de départ. Le but de ces algorithmes, associés à des contrôles fréquents de l'INR, est de limiter les risques hémorragiques lors de l'introduction d'un traitement anticoagulant.
2010
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
antivitamines K
article de périodique
anticoagulants
antivitamines K
vitamine K
acénocoumarol
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Item 182 : Accidents des anticoagulants
- Examen Classant National : Question(s) 182 Module(s) 11 -
http://www.lecofer.org/index.php?rub=2cycle&ssrub=cas
http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato27/site/html/
objectifs pédagogiques, cruralgie par hématome du psoas, traitement d'un hématome musculaire par surdosage en AVK, infiltration articulaire périphérique et rachidienne sous antiagrégant plaquettaire ou sous AVK, reconnaître une hémarthrose et son origine iatrogène, interactions des AVK avec les médicaments utilisés en rhumatologie, arthropathies hémophiliques
2009
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Rhumatologie
France
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
épreuves classantes nationales
rhumatologie
anticoagulants
vitamine K
interactions médicamenteuses
Maladie iatrogène
hématome
hématome
signes et symptômes
anamnèse
hématome
injections articulaires
injections rachidiennes
antiagrégants plaquettaires
hémarthrose
maladie aiguë
hémarthrose
anticoagulants
anticoagulants
antivitamines K
cours
cas clinique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs de risque de surdosage en antivitamines K : une étude cas-témoins menée chez des patients non sélectionnés admis dans un service d'urgences
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/4D/17/resume.phtml?type=text.html
L'objectif de cette étude cas-témoins est d'identifier, chez des patients non sélectionnés traités par antivitaminiques K (AVK), les facteurs associés avec les valeurs d'INR (international normalized ratio) suivantes \; 1) supérieures à 6,0 \; 2) comprises entre 4,0 et 6,0 et associées à un saignement. Nous avons par ailleurs évalué la morbidité liée aux AVK chez ces patients. Pendant une période de 12 mois, 4 188 patients consécutifs ont été admis dans notre service d'accueil et d'urgences. Parmi ces 4 188 patients, 50 cas (1,19 %) ont été identifiés. À l'admission, les données médicales de chaque cas et des deux témoins appariés par l'âge et le sexe ont été recueillies : durée et indication du traitement AVK, antécédents d'hémorragie liée aux AVK, comorbidités, traitements concomitants, durée d'hospitalisation et causes des décès. Les cas et les témoins ne différaient pas sur l'indication et la posologie du traitement AVK. Il est intéressant de noter que deux tiers des cas étaient des femmes, suggérant que le sexe féminin pourrait être un facteur de risque de survenue d'un surdosage aux AVK. Nous avons identifié les facteurs de risque de surdosage suivants : antécédents de surdosage aux AVK, traitement par antibiotiques, amiodarone et inhibiteurs de la pompe à protons, ainsi que la survenue d'une fièvre...
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
anglais
français
antivitamines K
vitamine K
anticoagulants
anticoagulants
hémorragie
comorbidité
interactions médicamenteuses
hypertension artérielle
facteurs sexuels
facteurs de l'âge
taux normalisé international
amiodarone
inhibiteurs de la pompe à protons
warfarine
administration par voie orale
études cas-témoins
facteurs de risque
service hospitalier d'urgences
antivitamines K
antivitamines K
article de périodique
mauvais usage des médicaments prescrits
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Guide du bon usage de l'utilisation des héparines et des AVK
http://www.urgences-serveur.fr/Guide-du-bon-usage-de-l,1603.html
1- Prévention de la maladie 2- Prévention de la maladie 3- Stratégies diagnostiques 4- Traitement curatif de ... 5- Traitement par Antivitamine 6- Accident des anticogulants 7- MTEV et gynécologie 8- Thrombose veineuse profonde 9- Recherche de thrombophilie
2009
true
N
Urgences-Online
Paris
France
français
anticoagulothérapie
thromboembolisme veineux
héparine
vitamine K
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux
grossesse
héparine
anticoagulants
anticoagulants
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Prévention et traitement de la maladie thromboembolique veineuse en médecine
http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/ae4209ebc36d7164d4b7c876ddeaabab.pdf
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/RBP_MTEV_Recommandations.pdf
Indication du niveau de preuve, Ces recommandations traitent de la prise en charge préventive et curative des MTEV (maladie thromboembolique veineuse) principalement les thromboses veineuses profondes (TVP) proximales et les embolies pulmonaires (EP), en milieu médical. Elles abordent : * La prévention des thromboses veineuses en cas d'affections médicales aiguës avec alitement, en cas d'accident vasculaire cérébral et au décours d'une hémorragie intracrânienne, * Le traitement initial des TVP proximales et des EP, le relais de ce traitement mais aussi le traitement des thromboses veineuses profondes distales et des thromboses veineuses superficielles, ainsi que la durée optimale et la surveillance biologique des traitements anticoagulants.
2009
false
true
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
thromboembolisme veineux
thrombose veineuse
bas de contention
héparine
héparine bas poids moléculaire
accident vasculaire cérébral
fibrinolytiques
acide acétylsalicylique
hémorragies intracrâniennes
thrombose
cathétérisme
tumeurs
thrombose veineuse
embolie pulmonaire
maladie aiguë
soins ambulatoires
thromboembolisme veineux
anticoagulants
temps
vitamine K
filtres caves
anticoagulants
antivitamines K
antivitamines K
recommandation pour la pratique clinique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Mise au point sur les AVK
http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/5e41e9188c8a23330bc0f0461821d691.pdf
L'Afssaps souhaite porter à nouveau à l'attention des professionnels de santé, des recommandations sur le bon usage des AVK permettant le suivi personnalisé et l'éducation thérapeutique des patients, notamment, afin de minimiser les risques iatrogènes et d'optimiser les conditions d'utilisation.
2009
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
antivitamines K
anticoagulants
anticoagulants
enfant
sujet âgé
anticoagulants
anticoagulants
interactions médicamenteuses
grossesse
anticoagulants
anticoagulants
vitamine K
antivitamines K
antivitamines K
B01AA - antivitamines K
recommandation de bon usage du médicament
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Item n 135 Points particuliers : Relais héparines antivitamines K
http://cemv.vascular-e-learning.net/poly/revisions/Autres/AVK/index.html
Rationnel, Héparines, Cascade coagulative, Antagonistes de la vitamines K1 : mécanismes d'action, surveillance des AVK, algorithme d'ajustement des doses,
2008
false
true
false
false
2eme cycle / master
Campus de Médecine vasculaire - ANGIOWEB
France
antivitamines K
vitamine K
vitamine K
anticoagulants
hématologie
anticoagulothérapie
épreuves classantes nationales
matériel d'enseignement audio-visuel

---
N1-SUPERVISEE
Réponse variable aux antagonistes de la vitamine K
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F35F01H
L'effet anticoagulant des antagonistes de la vitamine K peut, en particulier chez les personnes âgées, être influencé par l'observance du traitement. D'autres facteurs peuvent également influencer cet effet, tels la prise d'aliments...
2008
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
antivitamines K
sujet âgé
anticoagulants
vitamine K
antivitamines K
B01AA - antivitamines K
article de périodique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Anticoagulation orale au long cours : indications et problèmes
http://www.revmed.ch/numero-143-page-343.htm
Il existe plusieurs indications établies à l'anticoagulation orale au long cours (ACO), comme la fibrillation auriculaire, les pathologies valvulaires cardiaques et certains cas de maladie thromboembolique veineuse. Le risque principal de ce traitement est l'hémorragie majeure. Cependant, hormis l'estimation des bénéfices et risques de l'ACO au long cours chez un patient donné, plusieurs éléments pratiques interférant avec la gestion de ce traitement devraient être pris en compte. Il s'agit en particulier de l'observance thérapeutique, de facteurs causant des fluctuations importantes de l'INR et de la nécessité de contrôles réguliers. L'implication du patient dans la décision et la gestion du traitement augmente nettement l'efficacité et la sécurité de l'ACO au long cours...
2008
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
anticoagulothérapie
vitamine K
temps
fibrillation auriculaire
anticoagulants
thromboembolisme veineux
valvulopathies
implantation de valve prothétique cardiaque
continuité des soins
anticoagulants
administration par voie orale
observance du traitement médicamenteux
B01AA - antivitamines K
article de périodique

---
N1-VALIDE
Evaluation de l'autosurveillance de l'INR chez les patients adultes traités par antivitamines K
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_745452/evaluation-de-lautosurveillance-de-linr-chez-les-patients-adultes-traites-par-antivitamines-k
La prise au long cours d'un traitement anticoagulant de type antivitamines K nécessite une mesure régulière de la coagulation du sang (exprimée en International Normalized Ratio ou INR), afin d'éviter de graves accidents hémorragiques par surdosage ou thrombotiques par sous-dosage. En France, ce contrôle est réalisé par une prise de sang dans un laboratoire d'analyses médicales. Parallèlement, des dispositifs d'automesure de l'INR ont été mis au point et sont utilisés dans certains pays. Ce sont des lecteurs qui permettent d'afficher en quelques minutes la valeur de l'INR du patient, à partir d'une goutte de sang prélevée au bout du doigt. La HAS a évalué l'intérêt de ces dispositifs en vue d'une éventuelle prise en charge par l'assurance maladie.
2008
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
antivitamines K
adulte
vitamine K
hémorragie
taux normalisé international
taux normalisé international
anticoagulants
surveillance ambulatoire
anticoagulants
antivitamines K
antivitamines K
B01AA - antivitamines K
étude évaluation
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à relatif à l'évaluation des teneurs en vitamines et minéraux des denrées enrichies et des compléments alimentaires : vitamine K
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT2007sa0315.pdf
L'analyse menée par l'Afssa pour le cas de la vitamine K conduit l'Agence, en association avec l'Afssaps, à souligner les risques associés à l'adjonction de cette vitamine dans les aliments courants ou les compléments alimentaires, et à préciser les éléments scientifiques concernant les relations entre la vitamine K et la minéralisation osseuse.
2008
false
N
AFSSA
France
français
compléments alimentaires
vitamine K
aliment enrichi
calcification physiologique
recommandation
étude évaluation

---
N1-VALIDE
Prise en charge des surdosages, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines K en ville et en milieu hospitalier
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_682188/prise-en-charge-des-surdosages-des-situations-a-risque-hemorragique-et-des-accidents-hemorragiques-chez-les-patients-traites-par-antivitamines-k-en-ville-et-en-milieu-hospitalier
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_682308/surdosage-en-avk-situations-a-risque-et-accidents-hemorragiques-document-destine-aux-medecins-generalistes
http://sfar.org/prise-en-charge-des-surdosages-en-antivitamines-k-des-situations-a-risque-hemorragique-et-des-accidents-hemorragiques-chez-les-patients-traites-par-antivitamines-k-en-ville-et-en-milieu-hospitalier/
http://sfar.org/?p=6761
Indication du niveau de preuve, L'objectif principal est de réduire la morbi-mortalité des accidents liés aux AVK, grâce à la diffusion de stratégies de prise en charge des situations à risque ou des accidents hémorragiques. Les recommandations abordent les questions suivantes : la conduite à tenir en cas de surdosage asymptomatique, la conduite à tenir en cas d'hémorragies spontanées ou traumatiques la conduite à tenir vis-à-vis du traitement par AVK en cas de chirurgie ou d'acte invasif programmé ou bien urgent
2008
false
true
true
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
326. Prescription et surveillance des classes de médicaments les plus courantes chez l'adulte et chez l'enfant. Connaître pour chacune les mécanismes d'action de classe et des produits individuels, les principes du bon usage, les critères de choix d'un médicament en première intention, les causes d'échec, les principaux effets indésirables et interactions
332. Principales intoxications aiguës
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
vitamine K
mauvais usage des médicaments prescrits
hémorragie
procédures de chirurgie opératoire
héparine
anticoagulants
anticoagulants
médecine générale
hémorragie
gestion des soins aux patients
antivitamines K
antivitamines K
B01AA - antivitamines K
antivitamines K
recommandation pour la pratique clinique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Ajout de l'aspirine à l'anticoagulation orale : bénéfices et risques
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/532
Question clinique: Quels sont les bénéfices thérapeutiques et les risques de l'ajout de l'aspirine à un traitement anticoagulant oral en prévention cardiovasculaire antithrombotique ?
2008
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
antivitamines K
acide acétylsalicylique
acide acétylsalicylique
résultat thérapeutique
évaluation des risques
maladies cardiovasculaires
antiagrégants plaquettaires
vitamine K
anticoagulants
antivitamines K
association de médicaments
lecture critique d'article
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Anticoagulation orale et pharmacogénétique : perspectives pour la pratique clinique
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2007/RMS-124/32419
La variabilité interindividuelle en matière de sensibilité à l'anticoagulation orale par antagonistes de la vitamine K est grande. A l'initiation d'un traitement, l'incertitude quant à la dose à prescrire implique un contrôle strict des valeurs d'International normalized ratio (INR) avec une période parfois longue avant l'obtention des valeurs cibles et un risque d'hémorragie ou d'événement thromboembolique potentiellement mortels. La variation génétique, par l'intermédiaire de Single nucleotide polymorphisms (SNP), contribue de manière importante à cette variabilité. Les gènes impliqués jusqu'ici sont ceux codant pour le cytochrome hépatique 2C9 (CYP2C9) et pour une enzyme clé du cycle de la vitamine K, la vitamine K époxyde réductase (VKORC1) et les porteurs de certains polymorphismes de ces gènes ont besoin de doses d'anticoagulants nettement diminuées. La variation génétique dans CYP2C9 et VKORC1 a donc un intérêt potentiel dans la pratique clinique puisque son intégration dans des algorithmes de prédiction pourrait permettre d'atteindre rapidement une anticoagulation efficace tout en minimisant les risques hémorragiques...
2007
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
antivitamines K
administration par voie orale
anticoagulants
vitamine K
polymorphisme de nucléotide simple
protéine CYP2C9 humaine
aryl hydrocarbon hydroxylases
mixed function oxygenases
pharmacogénétique
B01AA - antivitamines K
antivitamines K
mixed function oxygenases
aryl hydrocarbon hydroxylases
article de périodique
information sur le médicament
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Prise en charge des patients sous traitement anti-vitamines K en chirurgie bucco-dentaire - Recommandations
http://www.societechirorale.com/documents/Recommandations/recommandations_avk.pdf
Quelles sont les indications des AVK et les molécules utilisées ? Quels sont les risques de l'arrêt ou de la modification d'un traitement AVK ? Comment évaluer le risque hémorragique en chirurgie bucco-dentaire chez un patient sous traitement AVK ? Comment prévenir le risque hémorragique en chirurgie bucco-dentaire chez un patient sous traitement AVK ? Comment traiter une complication hémorragique chez un patient sous traitement AVK en chirurgie bucco-dentaire ? 26 pages
2006
false
true
true
SFCO - Société Française de Chirurgie Orale
France
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
vitamine K
anticoagulants
dentisterie opératoire
hémorragie buccale
évaluation des risques
procédures de chirurgie maxillofaciale et buccodentaire
complications postopératoires
techniques d'hémostase
facteurs de risque
taux normalisé international
antivitamines K
B01AA - antivitamines K
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
La prise en charge des patients sous traitement anti-vitamines K en chirurgie bucco-dentaire
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/reco_dentaires_avk.pdf
Quelles sont les indications des AVK et les molécules utilisées ? Quels sont les risques de l'arrêt ou de la modification d'un traitement AVK ? Comment évaluer le risque hémorragique en chirurgie bucco-dentaire chez un patient sous traitement AVK ? Comment prévenir le risque hémorragique en chirurgie bucco-dentaire chez un patient sous traitement AVK ? 26 pages
2006
true
true
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
procédures de chirurgie maxillofaciale et buccodentaire
perte sanguine peropératoire
soins dentaires pour malades chroniques
hémorragie buccale
vitamine K
évaluation des risques
anticoagulants
antivitamines K
B01AA - antivitamines K
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-SUPERVISEE
Vitamine K
http://www.extenso.org/guides_outils/elements_detail.php/f/1502
Cette vitamine doit sa lettre « K » au rôle important qu'elle joue dans l'organisme, la coagulation, dite koagulation en danois...
2005
false
N
Extenso
Canada
français
vitamine K
carence en vitamine K
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Vitamine K : prophylaxie
prophylaxie à la vitamine K chez le nouveau-né : nouvelles recommandations
http://www.swiss-paediatrics.org/fr/paediatrica/vol13/n6/prophylaxie-par-vitamine-k-chez-nouveau-ne
recommandations pour l'administration de la vitamine K chez les nouveaux nés dès 2003, situations particulières
2003
false
N
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
allemand
nouveau-né
saignement dû au déficit en vitamine K
vitamine K
vitamine K
Suisse
grossesse
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Traitements anti-thrombosants
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/disciplines/hemato/hemothromb/hp1/leconhp1.htm
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/corpus.htm
résumé, antiagrégants plaquettaires (mécanisme d'action, indications, contre-indications et effets indésirables), s héparines (mode d'action et rappels pharmacocinétiques, indications, modalités d'utilisation et surveillance), danaparoïde (Orgaran ), hirudines (Lepirudine, Refludan ; Desirudine, Revasc ), antivitamines K (mode d'action, d'administration et surveillance) ; plan de la leçon, pré-requis, mots clés, références, version imprimable, 6 pages
2002
false
N
3eme cycle / doctorat
Université Joseph Fourier, Faculté de médecine de Grenoble
Grenoble
Besançon
France
français
glycosaminoglycanes
hirudines
hématologie
fibrinolytiques
fibrinolytiques
héparine
héparine
hirudines
vitamine K
anticoagulants
cours

---
N1-VALIDE
Anti-coagulants : principes et règles d'utilisation des Anti-Vitamines K (AVK)
http://www.besancon-cardio.org/cours/55-anticoagulants-avk.php
indication du niveau de preuve ; pharmacologie des AVK, surveillance du traitement, cas pratique d'un traitement, modalités du relais héparine-AVK, incidents et accidents, principales indications et niveaux d'anticoagulation (recommandations de la conférence de consensus de l'ACCP 2000)
2001
false
O
Besançon-cardio.org
Besançon
France
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
cardiologie
anticoagulants
anticoagulants
vitamine K
continuité des soins
temps de prothrombine
taux normalisé international
anticoagulants
anticoagulants
hémorragie
anticoagulants
embolie et thrombose
embolie et thrombose
prothèse valvulaire cardiaque
pharmacologie
fibrillation auriculaire
anticoagulants
médecine factuelle
antivitamines K
antivitamines K
surveillance pharmacologique
B01AA - antivitamines K
cours
recommandation pour la pratique clinique
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Indications et la surveillance du traitement anticoagulant oral (Les)
recommandations de la société française de cardiologie
http://www.sfcardio.fr/sites/default/files/pdf/reco9709.pdf
Indication du niveau de preuve, principes et modalités d'utilisation, maladie veineuse thrombo-embolique, traitement anticoagulant et valvulopathies, prothèses valvulaires cardiaques, fibrillation auriculaire, cardiopathies ischémiques, myocardiopathies dilatées, artériopathies des membres inférieures, grossesse ; 17 pages
1997
true
true
true
SFC - Société Française de Cardiologie
France
français
antivitamines K
anticoagulothérapie
anticoagulants
anticoagulants
vitamine K
embolie
thrombose
thrombose
temps de prothrombine
prothèse valvulaire cardiaque
ischémie myocardique
continuité des soins
médecine factuelle
embolie
valvulopathies
grossesse
antivitamines K
antivitamines K
B01AA - antivitamines K
recommandation
indènes
acide benzotétronique

---
Courriel
19/03/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.