CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : virus;

Définition du MeSH : Petits agents infectieux aux génomes constitués, soit d'ADN, soit d'ARN (jamais des deux), sans métabolisme propre et dans l'incapacité de se multiplier en dehors des cellules vivantes. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme MeSH : virus animal;

Hyponyme MeSH : Zoophaginae; Virus animaux;

Définition VIDAL : Organisme microscopique qui pénètre dans les cellules de l'hôte, où il se reproduit. Beaucoup plus petits que les bactéries, les virus sont insensibles aux antibiotiques. Ils peuvent parfois être détruits par des substances antivirales.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Petits agents infectieux aux génomes constitués, soit d'ADN, soit d'ARN (jamais des deux), sans métabolisme propre et dans l'incapacité de se multiplier en dehors des cellules vivantes. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Évaluation économique du diagnostic moléculaire du virus influenza
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=460&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html&cHash=3f59d4b476a478467eebe68fc02e863d
Les tests de diagnostic rapide (TDR) sont actuellement utilisés par certains établissements pour établir le diagnostic de l’influenza. Toutefois, comme ils sont dotés d’une faible sensibilité, ils ne peuvent permettre d’exclure une infection par le virus. Ainsi, les résultats négatifs sont considérés, dans certains cas, comme étant positifs. Le patient est alors pris en charge en attendant la confirmation par transcription inverse suivie de la réaction en chaîne par polymérase (RT-PCR), ce qui occasionne parfois des délais importants. L’évaluation de publications scientifiques et l’analyse de l’expérience de deux établissements dotés d’une RT-PCR rapide permettent à l’INESSS de conclure que son implantation en remplacement des TDR et de la RT-PCR traditionnelle pour le diagnostic de l’influenza pourrait s’autofinancer et permettre des économies substantielles. Toutefois, cette conclusion peut varier en fonction de plusieurs facteurs, dont : la prévalence de l’influenza; l’âge de la population cible; la technologie utilisée, le nombre d’analyses et son coût.
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
rapport
avis de la commission de transparence
Diagnostic
virus de l'influenza
aucun diagnostic
Économies
anatomopathologie moléculaire
Évaluation
virus de la grippe A
Économie
coûts et analyse des coûts
Virus
virus
diagnostic
économies
études d'évaluation comme sujet
économie

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations de prise en charge en AMP, en préservation de la fertilité et en don de gamètes dans les départements français d'Amérique et en métropole dans le contexte de l'épidémie à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/2016_recommandations__amp_zika_v3.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation professionnelle
condom
français
Gamètes
virus
Don
France
don dirigé de tissus
gestion des soins aux patients
Recommandations
Épidémies
flambées de maladies
conseil directif
fertilité
préservation de la fertilité
amériques
AMP
virus zika
cellules germinales
don
directives de santé publique
épidémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation des cellules souches hématopoïétiques ou des cellules mononuclées vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/036-16_dpgcsh_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
utilisation hors indication
cellules souches hématopoïétiques
risque
virus de l'immunodéficience simienne
risque d'infection
cellule souche hématopoïétique
virus zika
infection
vis orthopédiques
Recommandations
dû à
Virus
directives de santé publique
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation d’organes et de tissus vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/037-16_dpgot_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
Virus
partie d'un organe
utilisation hors indication
dû à
vis orthopédiques
infection
tissus
virus zika
organes à risque
risque d'infection
Recommandations
virus de l'immunodéficience simienne
directives de santé publique
virus

---
N2-AUTOINDEXEE
Virus Zika : risque de transmission par le lait maternel
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=578
Des études récentes montrent la présence du virus Zika dans les liquides biologiques (le sang et le sperme), ce qui a conduit le Haut Conseil de santé publique à donner un avis sur la prévention de la transmission sexuelle du virus Zika (actualisé le 20 juin 2016). La présence du virus Zika également observée dans le lait maternel pose la question du risque de transmission de ce virus par le lait. Le HCSP a pris en compte le fait qu’une infection par le virus Zika peut être associée à des troubles neurologiques quel que soit l’âge, cependant il n’a pas été décrit d’infections plus graves ou plus fréquentes chez les nouveau-nés. Aucune étude clinique n’apporte à ce jour d’éléments en faveur d’une transmission de la maladie de la mère à l’enfant par l’intermédiaire du lait maternel. Par ailleurs, les avantages de l’allaitement maternel sont multiples. Aussi, le HCSP ne recommande pas de dispositions particulières : pour les femmes qui allaitent leur enfant, en cas d’antécédent d’infection à virus Zika, d’infection présente ou en cas d’exposition au risque dans une zone d’endémie, pour la préparation et les modalités de délivrance des laits distribués par les lactariums, en métropole comme dans les zones d’endémie, compte tenu de l’absence de virus infectieux après pasteurisation du lait maternel.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
lait humain
Lait
lait maternel
virus
risque
virus zika
lait

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations professionnelles pour la prise en charge en AMP, en préservation de la fertilité et en don de gamètes dans les départements français d’Amérique et en métropole dans le contexte de l’épidémie à virus Zika - Actualisation 18 mars
http://syngof.fr/wp-content/uploads/2016/04/2016-003-Biomedecine-Reco-AMP-et-Zika-.pdf
2016
false
false
false
SYNGOF - Syndicat National des Gynécologues Obstétriciens de France
France
français
recommandation professionnelle
France
préservation de la fertilité
amériques
conseil directif
mars
virus zika
AMP
Gamètes
don dirigé de tissus
professionnel
fertilité
flambées de maladies
virus
français
Don
Recommandations
condom
Épidémies
gestion des soins aux patients
cellules germinales
don
directives de santé publique
épidémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie à virus Zika
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/virus-zika
2016
false
false
false
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
France
français
information patient et grand public
virus zika
Maladies
Maladie
maladie
virus
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Virus ZIKA et femme enceinte ou en âge de procréer
http://www.cnpgo.org/1/upload/virus_zika_et_grossesse_cnpgo_version_1.3_recos.pdf
http://syngof.fr/wp-content/uploads/2016/02/virus_zika_et_grossesse_cnpgo_version_1.3_recos.pdf
http://www.cngof.fr/briefcase/Presse/2016/Zika%20CNPGO.pdf
2016
false
false
false
false
SYNGOF - Syndicat National des Gynécologues Obstétriciens de France
France
français
information scientifique et technique
grossesse
femme âgée
femmes enceintes
virus
virus zika

---
N3-AUTOINDEXEE
Bactériophages et phagothérapie: utilisation de virus naturels pour traiter les infections bactériennes
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4665175/
L’utilisation des bactériophages, prédateurs naturels des bactéries, est une technique pionnière efficace de lutte contre les infections bactériennes. Tombée dans l’oubli depuis un demi-siècle du coté occidental de l’ex-rideau de fer, elle fait toujours partie de l’arsenal thérapeutique des pays de l’ex-Europe de l’Est, au point de constituer une arme de choix dans la politique de santé publique de ces pays. l’émergence de bactéries multirésistantes et le risque de revenir à l’ère pré-antibiotique ont fait ressortir la phagothérapie de l’oubli injuste auquel elle avait été confinée. la biologie et la place du bactériophage dans la nature sont décrites ici. les tenants et les aboutissants de la phagothérapie et les conditions de son retour sur le devant de la scène sont explicitées
2015
false
false
false
PMC - PubMed Central
États-Unis
français
article de périodique
maladie infectieuse bactérienne
bactériophages
Traités
coopération internationale
infections bactériennes
virus
thérapeutique
naturel
virus des bactéries
Virus
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyses de laboratoire recommandées pour le dépistage de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH)
https://www.inspq.qc.ca/publications/1976
Dans le cadre de la mise à jour du Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (GQDITSS), le Service de lutte contre les ITSS du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a mandaté l’Institut national de santé publique du Québec afin de réviser la littérature et formuler des recommandations concernant les analyses de laboratoire à effectuer dans un contexte de dépistage de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).
2015
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
infection de laboratoire
dépistage systématique
Dépistage
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
directives de santé publique
Recommandations
analyse de laboratoire
Humains
infection à virus de l'immunodéficience humaine
virus de l'immunodéficience humaine
recommandations comme sujet
conseil directif
Virus
vih
humains
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Procédure de prise en charge des appels pour suspicion de fièvre à virus Ebola (FVE)
http://www.sfmu.org/upload/consensus/infections/ppc_ebola_sudf_sfmu.pdf
2015
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
français
recommandation professionnelle
charge virale
fièvre
fièvre hémorragique à virus ebola
gestion des soins aux patients
Procédures
méthodes
appellation
Fièvre
procédure
fièvre
virus d'ebola
Virus
fièvre
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Caractéristiques génétiques et antigéniques des virus grippaux zoonotiques et mise au point de virus vaccinaux candidats pour se préparer à une pandémie Rapport mensuel des cas de dracunculose, janvier 2014
http://www.who.int/entity/wer/2014/wer8911/fr/index.html
2014
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
article de périodique
antigènes
pandémies
adaptation sociale
Genettes
génétique
virus
rapport (information)
dracunculose

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections à virus grippaux émergents HxNy , Groupe SPILF - COREB* 2014
http://www.sfmu.org/upload/consensus/Grippe-SPILF-COREB.pdf
2014
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
recommandation professionnelle
grippe humaine
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Virus Nipah
Maladie animale
http://www.oie.int/fileadmin/Home/fr/Media_Center/docs/pdf/Disease_cards/NIPAH-FR.pdf
OIE
France
information scientifique et technique
virus Nipah
maladies de l'animal
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Virus Exanthem
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/11971/diagnose.htm
false
true
false
DermIS.net
Allemagne
information scientifique et technique
exanthème
exantheme
virus

---
N2-AUTOINDEXEE
Vascularite virale non liée aux virus HBV et HCV
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=48435
Orphanet
France
information scientifique et technique
hepacivirus
virus de l'hépatite B
virus
vascularite

---
N3-AUTOINDEXEE
Structure des virus
http://www.chu-besancon.fr/virologie/msbn_structure_virus.doc
CHU de Besançon
France
cours
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Définition, structure et classification des virus
http://www.chu-besancon.fr/virologie/herbein_structure_virus_2004.PDF
CHU de Besançon
France
cours
virus
classification

---
N3-AUTOINDEXEE
Définition, structure et classification des virus
http://www.chu-besancon.fr/virologie/definition_structure_virus.doc
CHU de Besançon
France
cours
virus
classification

---
N3-AUTOINDEXEE
Définition, structure et classification des virus
http://www.chu-besancon.fr/virologie/Herbein_structure_virus_2004.doc
CHU de Besançon
France
cours
virus
classification

---
N1-SUPERVISEE
Les microARN, des acteurs essentiels de la relation hôte-virus
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/vir/e-docs/00/04/8F/AA/resume.phtml
Les microARN sont des petits ARN régulateurs retrouvés dans presque tous les eucaryotes. Ils participent à la régulation de processus fondamentaux tels que la différenciation tissulaire ou le contrôle du cycle cellulaire. De façon intéressante, certains virus renferment leurs propres gènes de miARN. Ces derniers peuvent agir en cis et cibler le génome viral, ou en trans et affecter l’expression des ARNm de l’hôte.
10.1684/vir.2013.0538
2013
false
true
false
John Libbey Eurotext
France
article de périodique
MicroARN
interactions hôte-pathogène
régulation de l'expression des gènes
MicroARN
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Virus transmissibles à l'homme par voie orale
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/MIC-Ra-VirusOral.pdf
2013
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
étude évaluation
virus
administration par voie orale
humains

---
N1-VALIDE
IRIC
Institut de Recherche en Immunovirologie et Cancérologie
http://www.iric.ca/
mission, structure, membres, recherche (équipes, axes de recherche, plateformes, services), rayonnement, vie académique, communiqués, contact, recrutement, liens utiles
false
N
Canada
français
anglais
oncologie médicale
virus
structure recherche

---
N1-VALIDE
Conséquences médicales des variations de la température ambiante et des variations climatiques
www.academie-medecine.fr/publication100036437/
Il y a entre le changement global du climat auquel nous assistons et l'augmentation de la fréquence et de la gravité des événements extrêmes (comme les pluies excessives, les sécheresses et les vagues de chaleur) une relation de cause à effet maintenant solidement établie. Ce travail a pour objet l'analyse des conséquences médicales prévisibles de ce type de changements qu'ils soient progressifs ou subis et en se restreignant aux changements de la température externe.
2012
false
N
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
changement climatique
changement climatique
exercice physique
coup de chaleur
changement climatique
climatisation
virus
maladies cardiovasculaires
rapport

---
N2-AUTOINDEXEE
INCIVO 375 mg, comprimé pelliculé (télaprévir) - ATU de cohorte
INCIVO, en association avec le peg-interféron alfa2a et la ribavirine, et en l'absence d'alternative thérapeutique disponible appropriée, est indiqué dans le traitement de l'hépatite C chronique due au virus VHC de génotype 1, en cas de maladie hépatique compensée et de cirrhose documentée (F4), chez les patients adultes
http://www.ansm.sante.fr/Activites/Autorisations-temporaires-d-utilisation/ATU-de-cohorte/Liste-des-specialites-faisant-actuellement-l-objet-d-une-ATU-de-cohorte/INCIVO-R-nbsp-375-mg-comprime-pellicule-telaprevir
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
information sur le médicament
hepatite
RIBAVIRINE
hépatite C chronique
hepacivirus
association
interférons
hepatite
télaprévir
comprimés
télaprévir
cirrhose
INCIVO 375 mg cpr pellicul
cirrhose du foie
patients
génotype
adulte
polyéthylène glycols
ribavirine
INCIVO
virus
adulte

---
N1-VALIDE
BAOBAB
BAse d'OBservation des Agents Biologiques
http://www.inrs.fr/accueil/produits/bdd/baobab.html
Cette base de données est une aide à l'évaluation des risques biologiques. Elle contient des fiches synthétiques destinées à un large public. La base reprend tous les agents biologiques infectieux classés par la réglementation, en apportant pour chacun des informations réglementaires et épidémiologiques. A l'aide du moteur de recherche, il est possible de connaître le groupe de risque auquel appartient un agent biologique, de trouver les réservoirs de cet agent (espèce animale, eau, sol..), les voies de transmission etc.
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
virus
bactéries
champignons
parasites
prions
maladies professionnelles
déclaration obligatoire
réservoirs d'agents pathogènes
maladies virales
infections bactériennes
mycoses
maladies parasitaires
maladies à prions
évaluation des risques
base de données
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Microbiologie - Le monde Microbien : Partie 1 : Microbes et Microbiologie
http://unf3s.cerimes.fr/media/paces/Grenoble_1112/drouet_emmanuel/drouet_emmanuel_p01/drouet_emmanuel_p01.pdf
http://unf3s.cerimes.fr/media/paces/Grenoble_1112/drouet_emmanuel/drouet_emmanuel_p01/index.htm
Qu’est-ce que la microbiologie?; Que sont les microbes? : La forme dominante de la vie sur terre, Microbes et maladies?, Les microbes et la science; Les différents types de microbes.
2012
false
true
false
true
PACES / bac 1
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
français
cours
microbiologie
bactéries
bactéries
virus
virus
microbiote
matériel d'enseignement audio-visuel
microbiologie

---
N1-VALIDE
Viruses and food
http://www.health.belgium.be/fr/viruses-and-food-css-8386
Les virus transmissibles directement via les aliments et l?eau représentent actuellement la source d'un problème majeur de santé publique dans de nombreuses régions du monde. Ces virus se retrouvent dans le tractus gastro-intestinal via ces voies alimentaires directes de transmission et peuvent être à l?origine de gastro-entérites ou d'hépatites. Ce problème est qualifié d?émergent et demande que lon consacre une attention particulière à linformation des autorités, du consommateur et des secteurs professionnels en ce qui concerne les denrées alimentaires à risque élevé et les méthodes de travail.
2010
false
false
N
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
anglais
français
maladies d'origine alimentaire
microbiologie alimentaire
virus
maladies virales
maladies d'origine alimentaire
maladies virales
recommandation
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Classification virale - Méthodes de diagnostic en virologie
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/2010_Lille_Goffard_Virologie/co/01_generalites_web.html
Ce cours est destiné aux étudiants en pharmacie en troisième année qui commencent leur préparation à l'internat. Il n'y a pas de pré-requis particulier, sinon l'envie de découvrir la virologie. Les buts de ce cours sont :de définir la notion de particule virale, de présenter les éléments constituants les virus, de présenter les éléments de la classification virale, de présenter les principes généraux de la réplication virale, de présenter les grands principes du diagnostic en virologie, de présenter différentes techniques de diagnostic utilisées en virologie.
2010
true
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
virologie
virion
virus
réplication virale
cours
questions à choix multiple
enseignement pharmacie
virus
maladies virales
616.91 - Maladies virales

---
N3-AUTOINDEXEE
BEH n 11 : Enquête sur les connaissances, opinions et comportements des lycéens autour des Human Papilloma Virus (HPV)[...]
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2010/11/index.htm
2010
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
article de périodique
humanisme
papillome
connaissance
comportement
papillomaviridae
virus
collecte de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Virus Oropouche, Amapa, Brésil. Note d'information
http://invs.santepubliquefrance.fr/international/notes/oropouche_120809.pdf
2009
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
information scientifique et technique
virus
Brésil

---
N3-AUTOINDEXEE
Virus de la fièvre hémorragique Alkhurma
http://invs.santepubliquefrance.fr/international/notes/alkhurma_250309.pdf
2009
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
information scientifique et technique
virus
fièvre
fièvre
hémorragie

---
N3-AUTOINDEXEE
Epidémiologie du virus CCHF : Albanie, Bulgarie, Grèce, Iran, Kosovo, Russie et Turquie. 1er octobre 2008
http://invs.santepubliquefrance.fr/international/notes/note_cchf_mer_noire_011008.pdf
2008
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
information scientifique et technique
Turquie
Russie
virus
épidémiologie
Bulgarie
Grèce
Iran
Albanie

---
N1-VALIDE
Chapitre 3 - La réaction inflammatoire. Les inflammations
http://campus.cerimes.fr/anatomie-pathologique/enseignement/anapath_3/site/html/
généralités, déroulement général des différentes étapes de la réaction inflammatoire, les fibroses, les réactions inflammatoires à corps étrangers, inflammation granulomateuse épithélioïde, inflammation liée aux infections virales, inflammations d'origine parasitaire et mycotique pathologies auto-immunes, pathologies des greffes et transplantation de cellules tissus et organes
2005
true
N
true
1er cycle / licence
UMVF - Campus d'Anatomie pathologique
France
français
anatomopathologie
inflammation
réaction inflammatoire aigüe
granulome à corps étranger
granulome
maladies virales
maladies parasitaires
mycoses
immunologie en transplantation
médiateurs de l'inflammation
cirrhose du foie
maladies auto-immunes
hypersensibilité
parasites
fibrose
virus
cours
microscopie

---
Courriel
27/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.