CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : vaginite à trichomonas;

Synonyme CISMeF : vaginite trichomonas;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Prise en charge de la leucorrhée
http://www.cbip.be/pdf/tft/tf_fluor.pdf
La leucorrhée est le problème gynécologique le plus courant dans la pratique généraliste. La leucorrhée est souvent d'origine infectieuse, mais peut également être induite par des causes non infectieuses telles qu'une irritation chimique, une allergie ou une atrophie post-ménopausique. Les deux infections vaginales les plus fréquentes sont celles provoquées par Candida albicans ou par d'autres mycoses (25-44%) et la vaginose bactérienne (18-37% de toutes les vaginites). La candidose vaginale et les vaginoses bactériennes ne sont pas considérées comme des maladies sexuellement transmissibles (MST). Cette Fiche de transparence aborde également l'infection à Trichomonas vaginalis, étant donné que cette MST peut provoquer de la leucorrhée. Les infections à Chlamydia ou à gonocoques ne sont pas traitées dans cette Fiche.
2012
false
N
CBIP - Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique
Bruxelles
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
leucorrhée
grossesse
vaginose bactérienne
candidose vulvovaginale
récidive
vaginite à trichomonas

---
N1-VALIDE
Infections génitales (Les)
- Examen Classant National : Question(s) 15 Module(s) 2 - - Examen Classant National : Question(s) 88 Module(s) 7 -
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/disciplines/gyneco/gyneco/88/lecon88.htm
http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/corpus.htm
résumé, diagnostic et thérapeutique des Maladies Sexuellement Transmissibles (MST) microbiennes (aspects cliniques, examens complémentaires, complications, évolution, agents microbiens des MST, traitement des salpingites, conclusion), MST parasitaires (Trichomonas vaginalis, M.S.T avec parasites intestinaux, ectoparasites vénériens, mycoses : diagnostic et thérapeutique), MST d'étiologie virale (herpès, infections génitales à papillomavirus, virus HIV, virus de l'hépatite C) ; plan de la leçon, pré-requis, index (infections génitales, salpingites, annexcites, bartholinites, pelvi-péritonite, mycose, parasitose, condylomes génitaux, herpès génital), références, version imprimable, 32 pages
2002
false
N
3eme cycle / doctorat
2eme cycle / master
Université Joseph Fourier, Faculté de médecine de Grenoble
Grenoble
Besançon
France
français
antibiothérapie
mycoses
mycoses
mycoses
mycoses
herpès génital
papillomaviridae
infections à VIH
hépatite C
signes et symptômes
trichomonas vaginalis
vaginite à trichomonas
vaginite à trichomonas
vaginite à trichomonas
amibiase
amibiase
amibiase
giardiase
giardiase
giardiase
infections à oxyuroidea
infections à oxyuroidea
infections à oxyuroidea
gale
gale
gale
pédiculoses
pédiculoses
pédiculoses
antibactériens
infections à papillomavirus
gynécologie
maladies de l'appareil génital féminin
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
adolescent
grossesse
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
salpingite
glandes vestibulaires majeures
cours
image

---
N1-VALIDE
Trichomonas vaginalis
fiches techniques santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/lab-bio/res/psds-ftss/trichomonas-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
vaginite à trichomonas
vaginite à trichomonas
transmission de maladie infectieuse
réservoirs d'agents pathogènes
désinfectants
vaginite à trichomonas
trichomonas vaginalis
trichomonas vaginalis
vaginite à trichomonas
antibioprophylaxie
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
gestion des déchets
période d'incubation de maladie infectieuse
recommandation

---
Courriel
30/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.