CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : tumeurs hormonodépendantes;

Synonyme CISMeF : tumeur hormonodépendante;

Synonyme MeSH : Tumeurs hormono-dépendantes;

Traduction automatique contrôlée du MeSH : certaines tumeurs qui, premièrement, surviennent dans les organes qui dépendent normalement d'hormones spécifiques et, deuxièmement, sont stimulées ou entrainées à régresser par modification de l'environnement endocrinien.;

Définition VIDAL : Cancer dont le développement est susceptible d'être stimulé par certaines hormones : cancer de la prostate, cancer du sein, cancer du corps de l'utérus. En revanche, le cancer du col de l'utérus n'est pas hormonodépendant et ne contre-indique pas les médicaments contenant des hormones.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Nouvelles stratégies thérapeutiques dans le cancer du sein hormono-dépendant métastatique
Bulletin du Cancer Available online 20 March 2015 - Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0007455115000843
Le cancer du sein hormono-dépendant a représenté, pendant plus de trente ans, le premier exemple de cancer faisant l’objet d’un ciblage thérapeutique. Le blocage de la signalisation estrogénique fut la première stratégie thérapeutique utilisée dans ce type de cancer et demeure le traitement de référence. Malgré l’efficacité des molécules utilisées en hormonothérapie, la résistance à ce traitement constitue un problème majeur de santé publique. Cette synthèse détaillera le développement des stratégies d’inhibition de la voie PI3K/Akt/mTOR, des kinases 4/6 dépendantes des cyclines, du récepteur au facteur de croissance fibroblastique FGFR (Fibroblast Growth Factor Receptor), dans le cancer du sein métastatique hormono-dépendant. Les résultats récents d’essais cliniques montrent que la combinaison de l’hormonothérapie avec ces inhibiteurs pharmacologiques s’avère une stratégie prometteuse pour surmonter cette résistance. Récemment, il a été identifié des formes mutées et des isoformes du REα dont le ciblage pourrait représenter une alternative thérapeutique. Les progrès à venir porteront sur la recherche de nouvelles molécules et d’association à d’autres thérapies ciblées pour améliorer l’utilisation de ces inhibiteurs en pratique clinique.
10.1016/j.bulcan.2015.02.013
2015
false
false
false
Elsevier
France
français
article de périodique
cancer du sein hormonodépendant
tumeurs du sein
tumeurs hormonodépendantes
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs du sein
tumeurs hormonodépendantes
métastase tumorale

---
N1-SUPERVISEE
Hormono-radiothérapie adjuvante des cancers du sein
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/47/C5/resume.phtml?type=text.html
L'hormono-radiothérapie concomitante appliquée aux cancers du sein a été rapportée à plusieurs reprises en situation néo-adjuvante. Devant l'hormono-dépendance fréquente des cancers du sein et la synergie potentielle de ces deux armes thérapeutiques, son utilisation en adjuvant n'a cessé de croître. Ainsi, deux stratégies sont actuellement préconisées : prescription d'un inhibiteur de l'aromatase d'emblée ou après un délai plus ou moins long de tamoxifène (TAM). En pratique, ces molécules peuvent donc interagir avec la radiothérapie (RT) adjuvante. Les études rétrospectives, récemment publiées, n'ont pas mis en évidence de différence significative sur l'incidence des événements, notamment loco-régionaux, de l'association concomitante ou séquentielle du TAM à la RT. La toxicité de l'association reste discutable en termes de fibroses sous-cutanée et pulmonaire. Il semble que le TAM aggraverait les séquelles postradiques uniquement chez les patientes prédisposées à présenter des effets tardifs radio-induits et identifiées par un test prédictif biologique. Les résultats préliminaires d'une étude de phase II randomisée (CO-HO-RT), évaluant la RT et le létrozole concomitant ou séquentiel, semblent confirmer la nécessité d'identifier les patientes intrinsèquement radiosensibles avant d'administrer un traitement systémique concomitant.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs hormonodépendantes
tumeurs hormonodépendantes
traitement médicamenteux adjuvant

---
N1-SUPERVISEE
Hormono-radiothérapie des adénocarcinomes non métastatiques de la prostate
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/47/C3/resume.phtml?type=text.html
Les adénocarcinomes prostatiques non métastatiques sont dans la grande majorité des cas curables par chirurgie radicale et/ou irradiation, externe ou interstitielle. Les échecs sont plus fréquents lorsqu'il s'agit de formes localement évoluées. Cela a conduit à développer de nouvelles associations thérapeutiques. L'une d'elles conduit à délivrer en plus de la radiothérapie une hormonothérapie, le plus souvent par un analogue de la LHRH, en situation néo-adjuvante et/ou concomitante et/ou adjuvante. L'analyse des résultats des essais randomisés récents comparant cette association à une radiothérapie exclusive, a montré dans la plupart des cas une amélioration de la probabilité de contrôle de la maladie et dans certains cas de celle de survie globale, ce qui permet actuellement de valider le principe de cette hormono-radiothérapie dans les cancers localement évolués, même si de nombreuses questions demeurent sans réponse claire.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
Antagonistes des androgènes
tumeurs hormonodépendantes
tumeurs de la prostate
tumeurs hormonodépendantes
tumeurs de la prostate

---
N1-VALIDE
Hormones, santé publique et environnement
Rapport sur la science et la technologie n 28
http://www.bibsciences.org/bibsup/acad-sc/common/articles/rapport8.pdf
L'objet de ce présent rapport est d'évoquer les plus importants de ces problèmes, situés à l'interface des sciences médicales et des sciences de la société. Du point de vue strictement médical, quatre questions se posent avec une acuité croissante : les relations entre hormones et cancers, le traitement substitutif de la ménopause, la contraception hormonale au long terme et l'influence de certaines hormones sur le développement de l'obésité et du diabète de type 2. Un autre sujet important concerne le vieillissement, conçu comme un ensemble complexe de facteurs biologiques, cognitifs, sociaux et finalement sociétaux. Un aspect, plus technique mais également de grande importance, concerne les perturbateurs hormonaux, des produits chimiques qui peuvent modifier de façon indésirable la production de certaines hormones. Un dernier aspect concerne l'utilisation des hormones hors de la médecine, notamment chez les animaux comestibles
2008
false
N
Académie des sciences de l'Institut de France
France
français
tumeurs hormonodépendantes
hormones
hormonothérapie substitutive
contraceptifs féminins
obésité
diabète de type 2
vieillissement
hormones
rapport
recommandation pour la politique de santé
recommandation de santé publique

---
Courriel
05/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.