CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : tumeurs du péritoine;

Synonyme CISMeF : tumeur péritoine;

Synonyme MeSH : Tumeurs péritonéales;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Carcinose péritonéale d'origine digestive
http://www.oncologik.fr/index.php/Interregion:Carcinose_péritonéale_d'origine_digestive
Ce référentiel propose la conduite à tenir diagnostique et thérapeutique devant une carcinose péritonéale. Il aborde le bilan à réaliser devant une carcinose péritonéale et les principes de base pour une présentation en RCP. Les principes généraux de la Chimiothérapie Intra Péritonéale sont également rappelés, ainsi que les données pronostiques et de morbi-mortalité. Les étiologies digestives sont détaillées : colorectale, gastrique, appendiculaire, mésothéliale, et peuvent renvoyer vers les référentiels correspondants.
2015
false
false
false
OncoLogiK
France
français
recommandation pour la pratique clinique
Carcinose péritonéale
tumeurs du péritoine
tumeurs du péritoine
tumeurs du péritoine
tumeurs du péritoine
tumeurs du péritoine
antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
Amiante : connaissances acquises sur l'exposition et les maladies des travailleurs et de la population générale du Québec de 2003 à 2009
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1213_AmianteConnExposition2003-2009.pdf
Le présent document dresse le bilan des données québécoises acquises depuis 2003 sur l'exposition à l'amiante et sur les maladies qui y sont reliées, tant chez les travailleurs que dans la population générale. Il n'a toutefois pas pour but de mettre à jour l'état des connaissances sur l'amiante comme tel. Ce rapport résume également l'état d'avancement du système de surveillance des expositions à l'amiante au Québec et des maladies qui en découlent, qui sera mis en place par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), dans la foulée de l'adoption de la Politique d'utilisation accrue et sécuritaire de l'amiante chrysotile au Québec.
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
France
français
amiante
exposition environnementale
exposition professionnelle
Québec
exposition environnementale
exposition professionnelle
mésothéliome
mésothéliome
tumeurs de la plèvre
tumeurs de la plèvre
tumeurs du péritoine
tumeurs du péritoine
dépistage systématique
asbestose
évaluation des risques
mortalité
surveillance de l'environnement
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
AMARAPE - Association contre les Maladies Rares du Péritoine
http://www.amarape.com/
AMARAPE est une association loi 1901 créée en 2007 par des patients atteints de deux maladies rares du péritoine : le pseudomyxome et le mésothéliome ... Par une information partagée et actualisée, AMARAPE a pour objectif de faire connaître ces deux pathologies auprès du public et des professionnels de santé. En présentant ces maladies méconnues ainsi que leurs traitements, AMARAPE souhaite améliorer le diagnostic et favoriser une prise en charge adaptée des patients.
false
N
Pierre-Bénite
France
Rhône
français
association patients
pseudomyxome péritonéal
mésothéliome
tumeurs du péritoine

---
N1-VALIDE
RENAPE - Réseau National de prise en charge des Tumeurs Rares du Péritoine
http://www.renape-online.fr/
Ses fonctions : Sélectionner les centres experts régionaux ou interrégionaux; Mettre en place une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) de recours au niveau national; Organiser l'accès à un diagnostic de certitude avec la mise en place d'une double lecture anatomopahtologiques et l'accès aux examens de typage moléculaire; Promouvoir la recherche sur les cancers rares du péritoine à travers des études multicentriques d'envergure nationale ou internationale, ainsi que des travaux de recherche fondamentale, translationnelle et clinique...
false
N
France
français
tumeurs du péritoine
maladies rares
centre national de référence
réseau coordonné

---
N1-SUPERVISEE
Tumeur desmoplastique à petites cellules
DSRCT - Tumeur desmoplastique à petites cellules rondes
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=83469
La tumeur desmoplastique à petites cellules (TDPC) est un cancer agressif des tissus mous qui touche typiquement les séreuses du péritoine abdomino-pelvien, se propage à l'épiploon et aux ganglions lymphatiques et dissémine par voie hématogène principalement au foie. Une localisation primitive extra-séreuse, exceptionnelle, a été rapportée...
2011
false
N
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
tumeur desmoplastique à petites cellules rondes
maladies rares
signes et symptômes
tumeur desmoplastique à petites cellules rondes
tumeur desmoplastique à petites cellules rondes
tumeurs du péritoine

---
N1-VALIDE
Évaluation médico-économique de la chimiothérapie hyperthermie intrapéritonéale
Étude coût-efficacité de la chimiothérapie intrapéritonéale versus une chimiothérapie palliative dans le traitement des carcinoses péritonéales d'origine colorectale
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/PARTIE-1-ETUDE-PROSPECTIVE-MARS-2008.-Evaluation-medico-economique-de-la-chimiotherapie-hyperthermie-intraperitoneale.-PARTIE-2-ETUDE-RETROSPECTIVE-DECEMBRE-2005-Etude-cout-efficacite-de-la-chimiotherapie-intraperitoneale-versus-une-chimio.
La présente évaluation médico-économique a été réalisée dans le cadre d'un programme visant à la diffusion de la technique de la chimiothérapie intrapéritonéale (CHIP). Le projet, financé par le programme STIC 2003, a impliqué 8 centres de lutte contre le cancer : 3 centres ayant une expérience de la technique (Angers, Montpellier et Villejuif) et 6 centres devant implanter la technique dans le cadre du projet STIC (Caen, Lyon, Nancy, Nantes et Toulouse).
2010
false
true
N
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
Administration intrapéritonéale d'agent pharmacologique anticancéreux avec hyperthermie [Chimiohyperthermie anticancéreuse intrapéritonéale], sous anesthésie générale
hyperthermie provoquée
carcinomes
tumeurs colorectales
analyse coût-bénéfice
antinéoplasiques
tumeurs du péritoine
tumeurs du péritoine
carcinomes
association thérapeutique
association thérapeutique
hospitalisation
évaluation technologique
évaluation économique
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Chimiohyperthermie intrapéritonéale : évaluation, prévention et gestion des risques professionnels au bloc opératoire
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/CE/resume.phtml?type=text.html
Le développement dans une équipe d'un projet de traitement des carcinoses péritonéales associant des résections péritonéales étendues, des techniques de destruction et d'une technique de chimiohyperthermie intrapéritonéale représente une source d'angoisse pour le personnel. En effet, de nouveaux risques professionnels existent : risques de contamination par le cytotoxique, risques environnementaux (fumées, aérosolisation de la chimiothérapie). L'évaluation des risques d'exposition du personnel est une étape indispensable afin de prévenir, de gérer tout incident/accident, mais aussi de pouvoir informer le personnel. Une étroite collaboration avec les équipes d'hygiène, de soins et le service de santé au travail est nécessaire pour mener à bien ce travail.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
hyperthermie provoquée
antinéoplasiques
carcinomes
perfusion régionale de chimiothérapie anticancéreuse
exposition professionnelle
tumeurs du péritoine

---
N1-SUPERVISEE
Imagerie conventionnelle « péritonéale » des cancers de l'ovaire (scanner, IRM)
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/51/E7/resume.phtml?type=text.html
Les cancers de l'ovaire sont diagnostiqués dans la majorité des cas à un stade avancé. Leur particularité est un mode de dissémination par voie péritonéale souvent précoce. L'imagerie a un rôle important dans le bilan d'extension pour apprécier en préthérapeutique l'extension péritonéale. Certaines localisations rendent une chirurgie optimale illusoire (atteinte du pédicule hépatique, du confluent cavo-sus-hépatique, du mésentère avec infiltration des tuniques du grêle) et peuvent orienter vers une chimiothérapie néoadjuvante. L'examen TDM apparaît actuellement le plus adapté, mais l'IRM en complément peut être utile dans certains cas particuliers. Il faut toutefois connaître les limites de ce bilan d'imagerie qui ne remplace pas l'exploration chirurgicale.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
tumeurs du péritoine
tumeurs de l'ovaire
tomodensitométrie
échographie
imagerie par résonance magnétique

---
N1-SUPERVISEE
Place de la chimio-hyperthermie intrapéritonéale (CHIP) dans le cancer de l'ovaire
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/51/F1/resume.phtml?type=text.html
L'utilisation des techniques de chimiothérapie intrapéritonéale avec hyperthermie (CHIP) représente certainement une voie de recherche afin d'améliorer le pronostic de patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire à un stade avancé. Le rationnel théorique et expérimental confirme que ce traitement doit être efficace. La revue de la littérature montre de nombreuses expériences de faisabilité à faible niveau de pertinence en médecin factuelle. Restent de nombreuses interrogations majeures avant que cette technique soit utilisée en routine : quel médicament utiliser et à quelle température, faut-il y réaliser une mono ou une polychimiothérapie, à quel moment de la maladie : lors de la chirurgie d'exérèse initiale, lors de la chirurgie d'intervalle, en consolidation ou lors de la récidive. Ces questions ne doivent pas faire oublier que le pronostic du cancer de l'ovaire se joue lors de la chirurgie d'exérèse qui doit être exemplaire, ne laissant aucun résidu en place.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
antinéoplasiques
hyperthermie provoquée
récidive tumorale locale
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du péritoine
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du péritoine

---
N1-VALIDE
Présence de fibres d'amiante dans l'air intérieur et extérieur de la ville de Thetford Mines
estimation des risques de cancer du poumon et de mésothéliome
https://www.inspq.qc.ca/publications/1225
Une évaluation de risque a été réalisée à partir des concentrations en amiante mesurées dans l'air des maisons de Thetford Mines et dans l'air extérieur de cette ville. Selon l'approche utilisée, l'excès de décès par cancer du poumon et par mésothéliome s'étend de 8,2 à 125/100 000 personnes exposées. Ceci est approximativement 17 fois plus que l'excès de décès estimé à partir des concentrations d'amiante mesurées aux États-Unis dans l'air extérieur et dans l'air intérieur de résidences où l'on retrouve des matériaux contenant de l'amiante (MCA).
2009
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
amiante
tumeurs du poumon
mésothéliome
évaluation des risques
tumeurs de la plèvre
tumeurs du péritoine
exposition professionnelle
maladies professionnelles
mine
amiante
pollution de l'air ambiant intérieur
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Guide sur le traitement de la carcinomatose péritonéale par cytoréduction chirurgicale et chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale peropératoire
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/CEPO-Carcinomatose_p%C3%A9riton%C3%A9ale_(2006-02).pdf
Question : Déterminer la valeur clinique de la cytoréduction chirurgicale suivie d'une chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale peropératoire pour le traitement de la carcinomatose péritonéale secondaire aux cancers colorectaux, de l'appendice, de l'estomac ainsi qu'au pseudomyxome et au mésothéliome du péritoine. ; 48 pages
2006
false
false
N
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
tumeurs du péritoine
tumeurs du péritoine
carcinomes
carcinomes
association thérapeutique
hyperthermie provoquée
tumeurs du péritoine
tumeurs du péritoine
taux de survie
tumeurs du péritoine
carcinomes
carcinomes
tumeurs de l'appendice
tumeurs colorectales
tumeurs de l'estomac
pseudomyxome péritonéal
mésothéliome
carcinomes
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement à visée curative des carcinoses péritonéales d'origine colorectale et appendiculaire par chirurgie maximaliste et chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale peropératoire.
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/208
Les carcinoses péritonéales (CP) secondaires au cancer colorectal sont des situations dramatiques d'évolution rapidement létale (survie médiane de 5 à 7 mois selon les séries). Le traitement standard de ces CP est la chimiothérapie systémique associée, en cas de nécessité, à une chirurgie palliative de confort. Depuis le début des années 90, un traitement loco-régional associant chirurgie de cytoréduction extensive et une chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale per-opératoire (CHIP) permet de guérir certains patients (jusque 30 à 40 % de survie à 5 ans) au prix d'une mortalité et d'une morbidité qui restent encore élevées à ce jour. Rev Med Brux 2005 ; 26 : 439-44
2005
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
tumeurs du péritoine
tumeurs du péritoine
résultat thérapeutique
article de périodique

---
Courriel
29/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.