CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : tumeurs colorectales;

Synonyme CISMeF : CCR;

Synonyme MeSH : Tumeurs colo-rectales; Tumeurs recto-coliques; Tumeurs rectocoliques; carcinome colo-rectal; carcinome du colorectum; carcinome recto-colique; carcinome rectocolique; carcinomes colo-rectaux; carcinomes colorectaux; cancer colo-rectal; cancer du colorectum; cancers colo-rectaux; cancers colorectaux; néoplasme colorectal; tumeur maligne colo-rectale; tumeur maligne colorectale; tumeur maligne recto-colique; tumeur maligne rectocolique;

Hyponyme MeSH : Carcinome colorectal; Cancer colorectal;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Dépistage du cancer colorectal
http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-colorectal
http://www.e-cancer.fr/Acces-thematique/Depistage-du-cancer-colorectal
Le cancer colorectal, ou cancer du côlon-rectum, touche 42 000 personnes et est à l’origine de plus de 17 500 décès chaque année en France. Pourtant, s'il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10. Dépister le cancer colorectal devient plus facile grâce au test immunologique. Ce nouveau test simple, rapide et efficace, à faire chez vous, peut vous sauver la vie.
2016
false
true
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
dépistage systématique
information patient et grand public
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Prévention du cancer colo-rectal par coloscopie, en dehors du dépistage en population - Consensus et position de la SFED
http://www.sfed.org/files/files/Coloscopie_prevention.pdf
2016
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
recommandation par consensus
tumeurs colorectales
coloscopie
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Ethique et dépistage organisé du cancer colorectal - Analyse du dispositif français
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Ethique-et-depistage-organise-du-cancer-colorectal-Analyse-du-dispositif-francais
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Ethique-et-depistage-organise-du-cancer-colorectal-Analyse-du-dispositif-francais
Dans la continuité de la réflexion initiée sur les programmes de dépistage, l’Institut national du cancer a sollicité le Groupe de réflexion sur l’éthique du dépistage (GRED) pour mener une analyse sur les enjeux individuels et collectifs dans ce programme, autour des principes d’autonomie, d’équité, et d’efficience. Ce rapport repose sur une approche éthique appliquée s’appuyant sur une analyse des pratiques, en vue de formuler des propositions concrètes permettant d’améliorer l’organisation du dispositif et la prise en charge des personnes.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
tumeurs colorectales
dépistage systématique
France
tumeurs colorectales
Participation du patient
information en santé des consommateurs
tumeurs colorectales
incidence
programmes gouvernementaux
évaluation de programme
rôle médical
répartition par âge
adulte
sujet âgé
coloscopie
accessibilité des services de santé
disparités d'accès aux soins
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Prévention du cancer colo-rectal par coloscopie, en dehors du dépistage en population. Consensus et position de la SFED.
http://www.sfed.org/files/files/Cancercolorect_preventcolo.pdf
Les dernières recommandations sur l'indications de la coloscopie datent de 2004. Depuis, des données épidémiologiques issues essentiellement d'études de cohortes ont apporté la preuve de la valeur de la coloscopie dans la prévention du cancer colorectal (CCR). Le dépistage consiste à détecter un CCR à un stade précoce et potentiellement curable.
2016
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
recommandation professionnelle
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
facteurs de risque
tumeurs colorectales
coloscopie
adulte
détection précoce de cancer

---
N1-VALIDE
Le cancer du colon et du rectum (colo-rectal)
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/appareil-digestif/cancer-colon-et-rectum.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
tumeurs colorectales
gros intestin
tumeurs de l'anus
facteurs de risque
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
signes et symptômes
coloscopie
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
assurance maladie
sécurité sociale
travail
stade de la tumeur
pronostic
tumeurs colorectales
radiothérapie
antinéoplasiques
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
colostomie
brochure pédagogique pour les patients
figure

---
N1-VALIDE
Exploration par capsule colique : utilité clinique, méta-analyse des performances diagnostiques, sécurité
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1752851/fr/exploration-par-capsule-colique-utilite-clinique-meta-analyse-des-performances-diagnostiques-securite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2609786/fr/exploration-par-capsule-colique-utilite-clinique-meta-analyse-des-performances-diagnostiques-securite-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2609787/fr/exploration-par-capsule-colique-utilite-clinique-meta-analyse-des-performances-diagnostiques-securite-texte-court
Objectifs Evaluer l’efficacité et la sécurité de l’exploration par capsule colique pour répondre à une demande de la société française d’endoscopie digestive (SFED) qui propose de prescrire cet examen en contexte de coloscopie optique incomplète, refusée ou contre-indiquée.
2016
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
298. Tumeurs du colon et du rectum
endoscopie par capsule
endoscopie par capsule
endoscopie par capsule
capsules vidéo-endoscopiques
dépistage systématique
polypes coliques
tumeurs colorectales
évaluation technologique
sensibilité et spécificité

---
N1-VALIDE
Suivi post-polypectomie colique et suivi des cancers colorectaux après opération curative
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/07/fr/fms-02496.pdf
En 1996, la Société Suisse de Gastroentérologie édite pour la première fois des recommandations consensuelles suisses de suivi postpolypectomie colique et de suivi des cancers colorectaux après opération curative. Ces recommandations ont trouvé une large approbation. En 2014, la Société Suisse de Gastroentérologie a entrepris la quatrième révision.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
tumeurs colorectales
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique
polypectomie
coloscopie
observation (surveillance clinique)
temps
polypes coliques
métastase lymphatique

---
N1-VALIDE
Colonoscopie Virtuelle
http://www.bordet.be./fr/infosmed/brochure/imagerie/virtuel.htm
L'examen consiste en 2 séries d'images d'environ 20 secondes chacune, sur le ventre et sur le dos, après injection intraveineuse d'un spasmolytique et insufflation d'air par le rectum, afin de bien distendre le côlon. Il ne faut pas être à jeun et l'examen ne nécessite pas d'injection de contraste iodé...
2016
false
N
Institut Jules Bordet
Belgique
français
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
brochure pédagogique pour les patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer Colorectal
http://canadiantaskforce.ca/ctfphc-guidelines/2015-colorectal-cancer/?lang=fr-CA
Le GECSSP continuera de suivre de près les évolutions scientifiques dans le domaine du dépistage du cancer colorectal et communiquera ses conclusions aux Canadiens dans un délai de cinq ans à travers une mise à jour des lignes directrices de 2016. Ces recommandations s’appliquent aux adultes âgés de 50 ans ne présentant pas de risque élevé de cancer colorectal (CCR). Elles ne sont pas valables en cas de CCR ou de polypes antérieurs, de maladie intestinale inflammatoire, de signes ou symptômes de CCR, d’antécédents de CCR chez un ou plusieurs parents au premier degré ou de syndromes héréditaires prédisposant au CCR (p. ex., polypose adénomateuse familiale, syndrome de Lynch).
2016
false
false
false
false
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
Canada
français
recommandation professionnelle
cancer
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer colorectal
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal - Qu’est-ce que le cancer colorectal ? Laissez-nous vous expliquer. - Série Guides pour les patients ESMO/ACF basée sur les recommandations de pratique clinique de l’ESMO
http://www.esmo.org/content/download/15727/270760/file/FR-Cancer-Colorectal-Guide-pour-les-Patients.pdf
Ce guide pour les patients a été préparé par Le Fonds Anticancer comme un service aux patients, afin de les aider ainsi que leurs proches à mieux comprendre le cancer colorectal et à prendre conscience des meilleures options de traitement disponibles en fonction du sous-type de cancer colorectal. Nous recommandons aux patients de demander à leur médecin quels examens et quels types de traitement sont indiqués pour le type et le stade de leur maladie. Les informations médicales décrites dans le présent document s’appuient sur les directives de pratique clinique de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) pour la prise en charge du cancer colorectal.
2016
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
antinéoplasiques
antinéoplasiques
observation (surveillance clinique)

---
N1-SUPERVISEE
Activité Physique et Nutrition dans la prise en charge du cancer colorectal
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/APANUT-J2R_VF2.pdf
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
régime alimentaire
activité motrice
Cancer colorectal
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Nouveautés et perspectives dans la prise en charge des cancers colorectaux et gastriques avancés
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-475/Nouveautes-et-perspectives-dans-la-prise-en-charge-des-cancers-colorectaux-et-gastriques-avances
Les cancers colorectaux et gastriques sont respectivement les quatrième et troisième causes principales de décès par cancer dans le monde. Malheureusement, le cancer gastrique est habituellement diagnostiqué à un stade avancé avec des métastases à distance, c’est pourquoi, les traitements palliatifs sont la pierre angulaire du traitement. Des progrès majeurs dans la compréhension de la biologie tumorale, le développement de biomarqueurs et de thérapies ciblées ont amélioré les options thérapeutiques et le pronostic de ces deux cancers ces dernières années. Dans cet article, nous passons en revue le traitement standard des cancers colorectaux et gastriques avancés et métastatiques, et mettons en lumière les perspectives futures
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs colorectales
tumeurs de l'estomac
métastase tumorale
antinéoplasiques

---
N1-SUPERVISEE
Tumeurs du côlon et du rectum
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref-trans:imagerie:item_298:start
Le diagnostic des tumeurs du côlon et du rectum est réalisé par la coloscopie ou la rectoscopie avec biopsie. L'imagerie du cancer du côlon et du rectum a donc plutôt une place dans le bilan d'extension initial pour définir le traitement. C'est la stratégie d'utilisation des moyens d'imagerie qui est importante ici.
2015
false
true
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège des Enseignants de Radiologie de France et du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine Nucléaire
France
298. Tumeurs du colon et du rectum
français
cours
épreuves classantes nationales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
radiologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer colorectal familial type X
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=440437
2015
false
true
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
cancer
tumeur maligne, sai
cancer
tumeurs colorectales
Cancer colorectal

---
N1-VALIDE
Le cancer colorectal : dix années d’illusion de progrès mais des avancées sont à l’horizon
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/le-cancer-colorectal-dix-annees-dillusion-de-progr-1108
Ces dernières années ont été essentiellement marquées par des promesses non tenues en oncologie digestive. Les médicaments biologiques tels que les anti- EGFR et les anticorps anti-angiogéniques ont amélioré la survie globale des patients atteints d’un cancer colorectal avancé de quelques mois, mais n’ont pas modifié les paradigmes de traitement adjuvant après résection curative d’un cancer du côlon localement avancé ou de métastases hépatiques. A l’exception des mutations du gène RAS, prédictives d’un manque d’efficacité des anticorps anti-EGFR, les connaissances scientifiques de la biologie des tumeurs du cancer du côlon ont à peine évolué. Cependant, quelques nouveautés attendues depuis longtemps se font jour, notamment dans la recherche fondamentale sur les différents sous-types génomiques du cancer colorectal et dans l’immunothérapie anticancéreuse qui prédisent de véritables bonds de géants dans un avenir proche, en espérant qu’il ne s’agisse pas de nouveaux mirages.
2015
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Faut-il bannir la viande pour éviter le cancer ? - Science publique
http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-faut-il-bannir-la-viande-pour-eviter-le-cancer-2015-11-13
Une étude publiée fin ocotobre 2015 par le Centre International de Recherche sur le Cancer, le CIRC, montre que la consommation de viande transformée comme le jambon et de viande rouge augmente le risque de cancer colorectal. Nous analysons ces résultats en matière de taux de risque, au delà des 18% et 17% annoncés par l'étude. Ces chiffres a en effet besoin d'être explicités, tout comme leur sens dans le cas d'une alimentation de viande associée, par exemple, à des légumes.
2015
false
false
false
France Culture
France
français
viande
tumeurs colorectales
risque
émission radiophonique
Viande rouge

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage du cancer colorectal par test immunologique de détection du sang occulte sur les selles : efficace en pratique ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/423
Cette étude d’observation écologique suggère une efficacité du dépistage du cancer colorectal par iFOBT réalisé dans la population des 50 à 69 ans. Par définition, l’interprétation de ces résultats doit être réalisée avec prudence, aucun lien de causalité ne pouvant être affirmé. Ces données ne peuvent pas être extrapolées tel quel au contexte belge.
2015
false
true
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
information scientifique et technique
tumeurs colorectales
sang occulte dans les selles
tests immunologiques
test de détection de sang occulte
détection précoce de cancer

---
N1-VALIDE
Sigmoïdoscopies flexibles effectuées par le personnel infirmier autorisé : mise en oeuvre et résultats du projet pilote en Ontario - 2013
https://www.inspq.qc.ca/publications/1726
https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1726_sigmoidoscopies-flexibles-personnel-infirmier.pdf
L'objectif du présent rapport est de documenter l'historique, les principaux enjeux, les principaux résultats et les coûts du projet pilote de SFPIA en Ontario. Les conclusions du rapport serviront à soutenir les initiatives canadiennes nouvelles et existantes qui visent la prestation de SF et à atténuer le fléau du cancer colorectal.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rectosigmoïdoscopie
évaluation de programme
étude évaluation
tumeurs colorectales
rectosigmoïdoscopie
rôle de l'infirmier
enseignement infirmier
coûts et analyse des coûts
sigmoïdoscopie par fibroscope flexible

---
N3-AUTOINDEXEE
Test Cologuard dans le dépistage du cancer colorectal
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1044
2015
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
dépistage du cancer
cancer
dépistage du cancer
tumeurs colorectales
cancer
Cancer colorectal
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Une décennie de cancers - évolution de la mortalité
http://www.orsnpdc.org/documents/bilan-dune-decennie-de-cancers-evolution-de-la-mortalite/
’ORS Nord – Pas-de-Calais a réalisé un rapport sur l’analyse de l’évolution de la mortalité par cancers au cours de la dernière décennie. L’approche ne vise pas seulement à comparer le niveau de mortalité par tumeurs des différents territoires du Nord – Pas-de-Calais, elle permet également d’examiner si l’évolution de la mortalité par cancers de ces territoires a été plus rapide, plus lente ou équivalente au rythme d’évolution national.
2015
false
false
false
ORS Nord - Pas-de-Calais
France
français
rapport
tumeurs du sein
Tumeurs des bronches
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs de l'appareil respiratoire
tumeurs de l'oesophage
tumeurs
tumeurs
tumeurs
France
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers du côlon et du rectum en Auvergne
http://www.obresa.fr/mm_files/476.pdf
Avec plus de 42 100 nouveaux cas estimés en 2012, la France fait partie des pays ayant une incidence élevée de cancer du côlon-rectum. Le vieillissement de la population, l'amélioration des techniques de dépistage mais aussi les modifications du mode de vie (apports caloriques, sédentarité...) ont probablement favorisé une augmentation de l'incidence à partir des années 80.
2015
false
false
false
ORS Auvergne
France
français
rapport
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
France
dépistage systématique
maladie chronique

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage du cancer colorectal
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/060515_-_dp_-_depistage_cancer_colorectal.pdf
2015 marque une véritable avancée dans le dépistage du cancer colorectal avec la mise en place, depuis le mois d’avril, d’un nouveau test de dépistage « immunologique ». Plus simple d’utilisation et plus performant que le précédent (test au gaïac), ce nouveau test est mis à disposition notamment auprès des médecins généralistes, dans le cadre du programme de dépistage organisé du cancer colorectal destiné aux personnes de 50 à 74 ans.
2015
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
France
français
information patient et grand public
promotion de la santé
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
détection précoce de cancer

---
N1-VALIDE
Régime DASH et risque de cancer colorectal chez les adultes canadiens
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/hpcdp-pspmc/35-1/ar-03-fra.php
Le cancer colorectal (CCR) est un cancer à taux d’incidence élevé qui touche de nombreux adultes canadiens chaque année. L’alimentation joue un rôle important dans l’étiologie du CCR et de nombreuses composantes alimentaires sont considérées comme des facteurs de risque potentiels. L’utilisation du profil DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension, régime alimentaire qui vise à lutter contre l’hypertension) est un moyen efficace de caractériser l’alimentation générale des individus. L’objectif de cette étude a été de déterminer un profil DASH en contexte canadien et de vérifier ses liens avec le risque de CCR chez les adultes canadiens.
2015
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
tumeurs colorectales
adulte
article de périodique
hypertension artérielle
régime alimentaire
enquête santé
répartition par sexe
évaluation des risques

---
N3-AUTOINDEXEE
Système de biopsie optique WavSTAT4 dans le diagnostic du cancer colorectal
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1067
2015
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
Cancer colorectal
biopsie
tumeurs colorectales
cancer
Diagnostic
dispositifs optiques
aucun diagnostic
tumeur maligne, sai
systémique
biopsie
cancer
Système optique
diagnostic

---
N1-VALIDE
Oncologie: Evolution fulgurante dans le traitement du cancer colorectal
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/03/fr/fms-02164.pdf
L’ évolution fulgurante (RASante en allemand) en vue d’un traitement individualisé du cancer colorectal (CCR) est basée sur l’identification de mutations gé nétiques qui entraînent une stimulation effrénée de la croissance: on parle de mutations oncogéniques
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs colorectales
gènes ras

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal
http://www.cancer-environnement.fr/397-Colorectal.ce.aspx
Présentation générale Epidémiologie du cancer colorectal Cancer colorectal et facteurs de risques nutritionnels Facteurs associés à une augmentation du risque Facteurs associés à une diminution du risque Cancer colorectal : facteurs de risques individuels et facteurs génétiques Evolutions récentes
2015
false
true
false
Cancer Environnement
France
français
tumeurs colorectales
information scientifique et technique
facteurs de risque

---
N1-SUPERVISEE
Cancer colorectal
http://www.ameli-sante.fr/cancer-colorectal.html
Le cancer du côlon et le cancer du rectum sont regroupés sous le nom de cancer colorectal. Ils se développent à partir de cellules qui tapissent la paroi interne du colon ou du rectum, le plus souvent par transformation progressive d'une tumeur bénigne. Ce sont des cancers fréquents qui surviennent, le plus souvent, chez des personnes présentant des facteurs de risque.
2015
false
false
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
tumeurs colorectales
signes et symptômes
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Programme cantonal vaudois de dépistage du cancer colorectal : information et décision partagée
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-496/Programme-cantonal-vaudois-de-depistage-du-cancer-colorectal-information-et-decision-partagee
Le programme cantonal vaudois de dépistage du cancer colorectal vise à faciliter ce dépistage pour la population de 50 à 69 ans. Les deux modalités retenues sont la recherche immunologique de sang dans les selles (FIT) et la coloscopie. La décision de réaliser un test de dépistage et la modalité de dépistage s’appuient sur une consultation individuelle avec un médecin de famille. L’assurance de base prend en charge le remboursement. Le programme vaudois permet l’exemption de la franchise pour la consultation médicale d’information et les deux modalités de dépistage, ainsi que pour la coloscopie de confirmation en cas de test FIT positif. La quote-part de 10 % reste à charge des participants. Des outils de communication ont été développés pour faciliter un entretien de décision partagée dans le cadre d’une consultation médicale.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
adulte
sujet âgé
Suisse
programmes nationaux de santé

---
N1-VALIDE
Les cancers en France - Edition 2013 - Etat des lieux et des connaissances - Epidémiologie
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-en-France-Edition-2013
L'INCa publie son rapport annuel « Les cancers en France » qui, dans la continuité des cinq éditions précédentes, propose pour l'ensemble des thématiques du cancer et de la cancérologie, une mise à jour des connaissances. Ce rapport rassemble ainsi les données les plus récentes concernant l'épidémiologie, la prévention, le dépistage, les soins, la vie avec le cancer et la recherche.
2014
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
France
information scientifique et technique
dépistage systématique
tumeurs
tumeurs
facteurs de risque
recherche biomédicale
disparités d'accès aux soins
disparités de l'état de santé
enfant
adolescent
sujet âgé
adulte
tumeurs
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
tumeurs colorectales
carte géographique
tumeurs du poumon
tumeurs du col de l'utérus
mélanome
tumeurs cutanées
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs du larynx
tabagisme
alcoolisme
exposition environnementale
exposition professionnelle
tumeurs
mélanome malin cutané
mélanome

---
N1-VALIDE
Association France-côlon
http://www.association-france-colon.fr/
Notre objectif premier et central est de participer, en tant que patients informés riches de notre expérience, au parcours de soin des personnes touchées par un cancer colorectal et qui souhaitent devenir des acteurs de leur prise en charge.
false
N
Forcalquier
France
français
tumeurs colorectales
association patients

---
N1-VALIDE
Place des prothèses coliques dans la stratégie thérapeutique du cancer colorectal
http://www.sfed.org/sites/sfed.prod/files/documents_sfed/files/recommandations/Prothese_cancercolorectal.pdf
2014
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
tumeurs colorectales
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
PROTHESE COLON
endoprothèses
implantation de prothèse

---
N1-VALIDE
Lignes directrices sur l’aiguillage des cas soupçonnés de cancer colorectal par un médecin de famille ou autre professionnel des soins primaires
http://www.cfp.ca/content/60/8/e383.abstract.fr
Ces lignes directrices ont pour but d’aider les médecins de famille et les autres professionnels des soins primaires à reconnaître les caractéristiques qui devraient susciter leurs soupçons quant à la présence d’un cancer colorectal (CCR) chez leurs patients.
2014
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
tumeurs colorectales
recommandation pour la pratique clinique
facteurs de risque
orientation vers un spécialiste
signes et symptômes
coloscopie
algorithme
détection précoce de cancer
tumeurs colorectales
médecine générale

---
N1-VALIDE
Un nouveau test pour le cancer colorectal
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/2319/1
Gian Dorta, service de gastroentérologie du CHUV. Le cancer colorectal est le deuxième plus répandu après le cancer du sein chez la femme et celui de la prostate chez l’homme. Un nouveau système de dépistage, créé à Singapour et basé sur l’endoscopie, permet de faire un diagnostic en temps réel
2014
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
tumeurs colorectales
endoscopie gastrointestinale
enregistrement vidéo

---
N1-VALIDE
Réhabilitation rapide après une chirurgie colorectale programmée
http://sfar.org/?p=6745
http://sfar.org/rehabilitation-rapide-apres-une-chirurgie-colorectale-programmee/
Le concept de réhabilitation précoce après chirurgie consiste à proposer aux patients tous les moyens qui permettent de contrecarrer ou de limiter les effets délétères de la chirurgie. Ce concept est adapté à une procédure chirurgicale (par exemple, chirurgie colorectale) et se décline sous la forme d’un programme ou d’un chemin clinique qui couvre les trois périodes (pré-, per- et postopératoires). L’objectif de cette Recommandation formalisée d’experts (RFE) est, d’une part, d’évaluer l’impact de chaque paramètre habituellement inclus dans les programmes de réhabilitation sur six conséquences prévisibles d’une chirurgie colorectale : stress opératoire, iléus postopératoire, déséquilibres hydrique et énergétique, immobilité postopératoire, troubles du sommeil et complications postopératoires. Et, d’autre part, de valider l’intérêt de chacun en termes d’efficacité sur les critères de succès des programmes de réhabilitation
2014
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
chirurgie colorectale
maladies du côlon
maladies du rectum
rectum
côlon
tumeurs colorectales
programme clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Survie relative et portrait des soins et services reçus par les hommes et femmes du Québec avec un cancer colorectal déclaré en 1998 et en 2003
https://www.inspq.qc.ca/publications/1692
2014
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
rapport
relations interpersonnelles
cancer
portraits comme sujet
Québec
soins
tumeurs colorectales
survie
cancer
Cancer

---
N1-SUPERVISEE
Cancer colorectal
http://sante.gouv.qc.ca/problemes-de-sante/cancer-colorectal/
Au Québec, le cancer colorectal est la 2e cause de décès par cancer, tant chez les hommes que chez les femmes. Ce cancer se forme dans le rectum ou le côlon, appelé « gros intestin ». Il se développe habituellement sur des polypes. Les polypes sont de petites masses de chair semblables à des verrues, qui poussent sur les parois internes du gros intestin. La transformation d'un polype en cancer peut prendre plusieurs années. Cependant, tous les polypes ne se transforment pas nécessairement en cancer.
2014
false
false
false
Portail santé mieux-être
Canada
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
information patient et grand public
tumeurs colorectales

---
N1-SUPERVISEE
Cancers du gros intestin
http://www.cancer.be/cancerintestin
Pour être scientifiquement correct, il faut parler des cancers du gros intestin. Par facilité, nous utilisons toutefois le terme plus courant ‘cancer colorectal’, au singulier, alors qu'il faudrait plutôt parler des 'cancers colorectaux’ en raison de leur variété.
2014
false
false
false
Fondation contre le Cancer
Belgique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
information patient et grand public
tumeurs de l'intestin

---
N1-VALIDE
Les cancers en Midi-Pyrénées
http://www.orsmip.org/tlc/cancers_03_02_2014.pdf
Ce dossier fait la synthèse de différentes informations permettant de mieux connaître la pathologie cancéreuse dans notre région. Il donne des chiffres d'incidence pour les principaux cancers en Midi-Pyrénées et dans chacun des départements de la région en utilisant les résultats de l'estimation de l'incidence régionale des cancers que vient de réaliser le réseau Français des registres de cancer.
2014
false
N
ORS MIP - Observatoire Régional de la Santé de Midi-Pyrénées
France
français
information scientifique et technique
tumeurs
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
tumeurs colorectales
France
tumeurs du poumon
tumeurs du col de l'utérus

---
N1-VALIDE
Cancer colique: mise au point
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/cancer-colique-mise-au-point.html
Le cancer colorectal (CCR) est l'un des cancers les plus fréquents en Suisse. - La mortalité liée au CCR peut être diminuée par différentes méthodes de dépistage. - La chimiothérapie adjuvante améliore le pronostic des patients souffrant d'un cancer colique de stade II à haut risque et de stade III. - Une proportion significative des patients présentant un CCR métastatique peut bénéficier d'un traitement multimodal à visée curative. - Les progrès de la chimiothérapie systémique ont permis une amélioration notable de la survie des patients souffrant d'un CCR métastatique.
2014
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
antinéoplasiques
métastase tumorale
algorithme
traitement médicamenteux adjuvant

---
N1-VALIDE
ADOC 05
http://www.adoc05.org/
« ADOC 05 » est l'association de dépistage organisé des cancers dans le département des Hautes-Alpes
false
N
France
Hautes-Alpes
français
association
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
CDC 93 - Comité des Cancers de Seine Saint-Denis
http://www.cdc93.fr/
CDC 93, un GIP cancer en Seine-Saint-Denis Des objectifs : développer et maintenir la participation de la population concernée ; renforcer la motivation et l'engagement des professionnels de santé dans ce programme ; mettre en place un système d'assurance qualité pour la réalisation des examens de dépistage, mais aussi à toutes les étapes de l'organisation du programme ; garantir une évaluation fiable du système mis en oeuvre ; veiller au coût maximum acceptable pour un terme défini d'efficacité. et des missions :...
false
N
Bondy
France
Seine-Saint-Denis
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
association

---
N1-VALIDE
PSVO - Prévention & Santé en Val d'Oise
http://www.psvo95.fr/
la structure chargée du dépistage des cancers dans le Val d'Oise est une association régie par la loi du 1er juillet 1901t
false
N
Cergy
France
Val-d'Oise
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage néonatal
association

---
N1-VALIDE
Gard Lozère Dépistage
http://www.gard-lozere-depistage.com/
centre de coordination des dépistages en charge des dépistages organisés des cancers pour les départements du Gard et de la Lozère
false
N
Nîmes
France
Gard
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
Erbitux (cétuximab) : importance de la détermination du statut mutationnel des gènes RAS de type sauvage (exons 2, 3 et 4 des gènes KRAS et NRAS) avant d'instaurer un traitement par Erbitux - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Erbitux-cetuximab-importance-de-la-determination-du-statut-mutationnel-des-genes-RAS-de-type-sauvage-exons-2-3-et-4-des-genes-KRAS-et-NRAS-avant-d-instaurer-un-traitement-par-Erbitux-Lettre-aux-professionnels-de-sante
La détermination du statut mutationnel RAS de type sauvage (exons 2, 3 et 4 du KRAS et du NRAS) est impérative avant l'instauration d'un traitement par Erbitux. Le statut mutationnel des gènes RAS (exons 2, 3 et 4 de KRAS et NRAS) doit être déterminé par un laboratoire expérimenté utilisant une méthode d'analyse validée. Le statut mutationnel du gène KRAS sur l'exon 2 de type sauvage était déjà nécessaire pour l'initiation du traitement par Erbitux, mais de nouvelles données montrent que d'autres gènes RAS de type sauvage (tel que défini ci-dessus) jouent un rôle dans l'activité d'Erbitux. Une survie globale (SG), une survie sans progression (SSP) plus courtes et des taux de réponses objectives (ORR) inférieurs ont été observés chez les patients porteurs des mutations RAS (exons 2, 3 et 4 de KRAS et NRAS) qui ont reçu Erbitux en association avec une chimiothérapie FOLFOX4 par rapport à ceux porteurs de ces mutations ayant uniquement reçu le protocole FOLFOX4. La contre-indication concernant l'utilisation d'Erbitux en association avec une chimiothérapie à base d'oxaliplatine (telle que FOLFOX4) inclut désormais tous les patients atteints d'un CCRm avec RAS muté (exons 2, 3 et 4 de KRAS et NRAS) ou dont le statut RAS n'a pas été déterminé...
2014
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
ERBITUX
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
recommandation de bon usage du médicament
ERBITUX 5mg/ml sol p perf
L01XC06 - cétuximab
antinéoplasiques
perfusions veineuses
Récepteur du facteur de croissance épidermique
gènes ras
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
mutation
analyse de survie
résultat thérapeutique
analyse génétique
métastase tumorale
antinéoplasiques
Cétuximab
Cétuximab

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer colorectal : importance d’une prise en charge partagée
Actualités & Pratiques – N 59 – Mai 2014
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1731016/fr/le-cancer-colorectal-importance-dune-prise-en-charge-partagee
Le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent en France. Il est le 2e en termes de mortalité. La France est l’un des pays d’Europe ou son incidence est la plus élevée pour les deux sexes. Le cancer colorectal est de bon pronostic lorsqu’il est diagnostiqué à un stade précoce. Explications du Dr André Morin, du service maladies chroniques et dispositifs d’accompagnement des malades à la HAS.
2014
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
dépistage systématique
détection précoce de cancer
Cancer colorectal
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal (du gros intestin)
http://www.cancer.be/cancer-colorectal-du-gros-intestin
http://www.cancer.be/sites/default/files/publication/3-1-13-FR-les-cancers-de-l-intestin-09-2014.pdf
généralités, causes, symptômes, examens, traitement
2014
false
false
false
Fondation contre le Cancer
Belgique
français
information patient et grand public
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
facteurs de risque
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs du côlon
tumeurs du rectum

---
N3-AUTOINDEXEE
Arrêté du 23 septembre 2014 portant introduction du test immunologique dans le programme de dépistage organisé du cancer colorectal
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029534932&dateTexte=&categorieLien=id
2014
false
false
false
Legifrance
France
français
texte législatif
dépistage du cancer
tests immunologiques
Cancer colorectal
Programmes
ABBE CHAUPITRE 44
arrêté
tumeurs colorectales
célécoxib
dépistage systématique
cancer
immunologique
dépistage du cancer
organisation
cancer
ABBE CHAUPITRE N° 23 sol buv
programmes
détection précoce de cancer

---
N1-VALIDE
Le livre blanc du cancer colorectal au Luxembourg
http://www.sante.public.lu/publications/rester-bonne-sante/cancer-prevention-depistage/livre-blanc-cancer-colorectal-luxembourg/livre-blanc-cancer-colorectal-luxembourg.pdf
http://www.sante.public.lu/fr/publications/l/livre-blanc-cancer-colorectal-lux/index.html
Le document a pour objectif d'illustrer et de mesurer statistiquement l'ampleur du problème de santé publique que représente aujourd'hui le cancer colorectal au Luxembourg, de situer notre pays dans le cadre européen et de proposer une série d'indicateurs de suivi et d'évaluation des actions menées au Luxembourg dans le cadre de la lutte contre le cancer colorectal. Ces indicateurs concernent l'incidence, la mortalité (y compris leurs comparatifs internationaux respectifs) ainsi que les actes de dépistage
2014
false
true
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
français
tumeurs colorectales
Luxembourg
information scientifique et technique
incidence
répartition par âge
répartition par sexe
Europe
Union européenne
tumeurs colorectales
sang occulte
tumeurs colorectales
coloscopie

---
N1-VALIDE
Information et questionnement sur le dépistage organisé des cancers colorectaux
http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/publication/?idpublication=100304
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/04/25.2.14-ROUESSE-info-colorectal-site.pdf
Le dépistage organisé du cancer colo-rectal a été mis en place en France sur l’ensemble du territoire en 2008. Il concerne les sujets âgés de 50 à 74 ans n’ayant aucun antécédent personnel ou familial imposant une politique spécifique de dépistage. Malgré les campagnes de sensibilisation organisées par les pouvoirs publics, la participation de la population à cette action reste faible de l’ordre de 30%. Le dépistage repose sur la recherche tous les deux ans d’un saignement digestif occulte mis en évidence dans les selles par un test au gaïac. Ce test doit êtr,e dans un avenir que l’on espère proche, remplacé par un test immunologique plus simple et plus performant. La place de la colonoscopie et de la recto-sigmoïdoscopie de dépistage devrait être discutée suite aux récentes publications sur ce sujet.
2014
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
évaluation de programme

---
N1-VALIDE
Impact d'une formation pour les médecins généralistes sur la participation au dépistage du cancer colorectal
http://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/statistiques-et-publications/sante-publique-pratiques-et-organisation-des-soins/les-articles-de-la-revue/sante-publique-2013-n-6/impact-d-une-formation-de-medecins-generalistes.php
http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SPUB_136_0775
la mortalité par cancer colorectal en 2011 en France s'élevait à 13,8/100 000 hommes et à 8,2/100 000 femmes. La participation au dépistage de masse restant insuffisante, une formation a été proposée à des généralistes des départements Drôme-Ardèche. L'objectif consistait à évaluer son impact à un an.
2013
false
N
Santé Publique - Pratiques et Organisation des Soins
France
français
médecine générale
médecins généralistes
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
article de périodique
étude évaluation
évaluation de programme
médecine générale

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer colorectal
http://rms.medhyg.ch/numero-381-page-754.htm
Le cancer colorectal est le cancer le plus fréquent en Europe, avec une incidence de plus de 430 000 cas et plus de 200 000 décès par an. Les tests de dépistage, basés sur la présence de sang dans les selles (test au guaiac, tests immunologiques), visent à détecter des cancers. Ils sont peu sensibles et doivent être répétés tous les ans. Parmi les examens d'imagerie, la coloscopie optique est la seule à permettre le diagnostic et la résection de lésions précancéreuses (adénomes) et de cancers précoces. Elle représente donc à ce jour l'outil de dépistage le plus complet, le plus efficace, mais également le plus invasif et onéreux. Des tests non invasifs plus performants dans le diagnostic des adénomes (analyse de l'ADN dans les selles et dans le sang) sont en cours de validation et influenceront sans doute un futur programme de dépistage dans notre pays.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Référentiel régional 2013 : Oncologie digestive
http://www.oncopl.fr/files/00/00/33/00003320-ad7d0282db7ac150361e5943171e1d6d/refdig2013.pdf
cancer de l'oesophage, de l'estomac, du pancréas, des voies biliaires, carcinome hépato-Cellulaire, cancer du côlon, cancer colo-rectal : génétique, cancer du rectum, cancer du canal anal, tumeurs neuro-endocrines, tumeurs stromales, tumeurs de l'intestin grêle, annexes ; 85 pages
2013
false
true
false
Onco Pays de la Loire
France
français
tumeurs de l'estomac
tumeurs de l'estomac
tumeurs de l'estomac
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
carcinome hépatocellulaire
carcinome hépatocellulaire
carcinome hépatocellulaire
tumeurs du côlon
tumeurs du côlon
tumeurs du côlon
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs de l'anus
tumeurs neuroendocrines
tumeurs neuroendocrines
tumeurs neuroendocrines
tumeurs stromales gastro-intestinales
tumeurs stromales gastro-intestinales
tumeurs stromales gastro-intestinales
tumeurs de l'intestin
tumeurs de l'intestin
tumeurs de l'intestin
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
ADMY - Association de Dépistage de Masse organisé des cancers du sein et du cancer colorectal dans les Yvelines
http://www.admy78.org/1.aspx
http://www.admy78.org/
L'ADMY est une association loi 1901 créée en 1996. Cette association pour le dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal est accessible à toute personne, physique ou morale (institutionnels, professionnels de santé, associations … ) Elle a pour mission de promouvoir, d'organiser et d'évaluer le dépistage organisé des cancers pour la population des Yvelines âgée de 50 à 74 ans tous les 2 ans.
false
N
Le Chesnay
France
Yvelines
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
association patients

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer colorectal
http://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Depistage-et-detection-precoce/Depistage-du-cancer-colorectal
Le dépistage du cancer colorectal est facilité par le nouveau test immunologique de détection de sang occulte dans les selles. Ce test sera progressivement diffusé, par l'intermédiaire du médecin traitant, auprès des 18 millions de personnes de 50 à 74 ans concernées par le programme de dépistage organisé. Il possède une sensibilité accrue, permettant une meilleure détection des cancers et des adénomes. Le rôle des médecins traitants est déterminant pour informer et sensibiliser la population-cible sur l'intérêt majeur de ce dépistage.
2013
false
true
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal : le dépistage - C la Santé
http://www.youtube.com/watch?v=bv7__lyoB90&feature=youtube_gdata
Aujourd'hui cancer le plus meurtrier en France, le cancer colorectal regroupe les cancers du colon et du rectum. Plus il est dépisté tôt plus il se guérit. C'est tout l'enjeu du dépistage organisé dont on parle beaucoup au mois de mars.
2013
false
N
AP-HM - Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille
Paris
France
français
tumeurs colorectales
enregistrement vidéo
information patient et grand public
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Tumeurs hépatiques primitives et secondaires : techniques de résection hépatique
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/18/fr/fms-01505.pdf
Le traitement chirurgical est toujours la seule chance de guérison du carcinome hépatocellulaire (HCC). De nombreuses métastases hépatiques d'un carcinome colorectal sont actuellement réséquées à visée curative. La résection hépatique est le traitement de choix d'un HCC dans un foie non cirrhotique. Le stade de la tumeur résiduelle, le stade UICC, l'envahissement vasculaire et le grading tumoral sont d'importants facteurs pronostiques. Pour les patients ayant un HCC et une insuffisance hépatique (Child B/C), la transplantation hépatique est la meilleure option thérapeutique
2013
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
tumeurs du foie
tumeurs du foie
article de périodique
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Dépistage et prévention du cancer colorectal - Actualisation du référentiel de pratiques de l'examen périodique de santé (EPS)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1623732/en/depistage-et-prevention-du-cancer-colorectal
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1623731/en/actualisation-du-referentiel-de-pratiques-de-l-examen-periodique-de-sante-epsdepistage-et-prevention-du-cancer-colorectal
Dans ce Référentiel de pratiques de l'examen périodique de santé des Centres d'Examen de Santé (CES) de l'Assurance Maladie sur le dépistage et la prévention du cancer colorectal, la HAS rappelle les recommandations en ce qui concerne le programme national de dépistage organisé du cancer colorectal, les critères d'inclusion et d'exclusion des hommes et des femmes dans ce dépistage et les modalités de prévention primaire par la modification des habitudes de vie. Des données complémentaires sont apportées sur l'histoire de la maladie, l'épidémiologie, les facteurs de risque, les examens et les traitements, la stratégie diagnostique en fonction des niveaux de risque, la place du médecin de CES dans le dispositif de prévention et dépistage de ce cancer.
2013
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
249. Amaigrissement à tous les âges
282. Diarrhée chronique chez l'adulte et l'enfant
287. Epidémiologie, facteurs de risque, prévention et dépistage des cancers
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
recommandation pour la pratique clinique
dépistage systématique
tumeurs colorectales
facteurs de risque
tumeurs colorectales
sang occulte
fèces
coloscopie
algorithme
information en santé des consommateurs

---
N1-VALIDE
Les différentes méthodes de dépistage du cancer colorectal
http://www.planetesante.ch/Mag-sante/Cancer/Les-differentes-methodes-de-depistage-du-cancer-colorectal
Le cancer colorectal (côlon et rectum) est le cancer le plus fréquent en Europe. Pour le dépister, plusieurs examens médicaux sont possibles. La coloscopie est le meilleur outil de dépistage, mais de nouveaux examens prometteurs sont en cours d'évaluation
2013
false
N
Planète Santé
Genève
Suisse
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Aprémas
http://www.apremas.org/
Aprémas est mandatée par l'État, les collectivités locales et l'assurance maladie pour mettre en oeuvre les campagnes de dépistage des cancers au niveau des départements des Alpes-Maritimes et des Alpes de Haute-Provence.
false
N
Nice
France
Alpes-Maritimes
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
association

---
N1-VALIDE
Quand faut-il faire une coloscopie de contrôle après une polypectomie ?
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1695396/fr/quand-faut-il-faire-une-coloscopie-de-controle-apres-une-polypectomie
http://www.sfed.org/sites/sfed.prod/files/documents_sfed/files/recommandations/Surveilpostpolypect.pdf
En réponse à une demande du Ministère et de la CNAM concernant la pertinence des endoscopies digestives, la HAS a souhaité associer les professionnels représentés par leur Conseil National Professionnel (CNP-HGE) et la Fédération des Spécialistes des Maladies de l'Appareil Digestif (FSMAD) pour cerner la problématique, élaborer la meilleure réponse et en assurer la promotion au sein de la communauté gastro-entérologique. Ainsi, dans un premier temps, il a été procédé à une actualisation des modalités de surveillance post-polypectomie qui concerne de l'ordre de 1/3 des 1,28 milllion de coloscopies réalisées chaque année en France. Vous trouverez ci-joint : un document générique à destination non seulement des gastro-entérologues, mais aussi des autorités de tutelle et des patients, intitulé Quand faut-il faire une coloscopie de contrôle ? un protocole de surveillance post-coloscopie élaboré sur la base des dernières recommandations internationales
2013
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
coloscopie
polypes intestinaux
polypectomie
recommandation pour la pratique clinique
facteur temps
tumeurs colorectales

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage des cancers colorectaux : des cancers détectés, au prix des complications des coloscopies
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/47915/0/2012/ArchiveNewsDetails.aspx
2013
Prescrire
récompenses et prix
coloscopie
Dépistage
prix (coût)
coloscopes
dépistage systématique
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer colorectal : pas d'effet préventif des antioxydants
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/48505/0/2013/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
Les antioxydants n'ont pas leur place en prévention des cancers colorectaux. En outre, ils sont peut-être nocifs...
2013
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
cancer
cancer
tumeurs colorectales

---
N2-AUTOINDEXEE
[Atelier] Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colorectal métastatique (CCRm)
http://www.fmcgastro.org/postu-main/postu-2013-paris/textes-postu-2013-paris/strategies-therapeutiques-medicales-du-cancer-colorectal-metastatique-ccrm
2013
FMC-HGE - Association Française de Formation Médicale Continue en Hépato-Gastro-Entérologie
France
matériel enseignement
cancer
tumeurs colorectales
cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Actualites et nouveaux outils dans le depistage du cancer colorectal
http://www.fmcgastro.org/postu-main/postu-2013-paris/textes-postu-2013-paris/actualites-et-nouveaux-outils-dans-le-depistage-du-cancer-colorectal
2013
FMC-HGE - Association Française de Formation Médicale Continue en Hépato-Gastro-Entérologie
France
matériel enseignement
cancer
dépistage systématique
Dépistage
tumeurs colorectales
cancer

---
N1-SUPERVISEE
Traitements intra-artériels des métastases hépatiques du cancer colorectal
http://www.fmcgastro.org/postu-main/postu-2013-paris/textes-postu-2013-paris/traitements-intra-arteriels-des-metastases-hepatiques-du-cancer-colorectal
Objectifs pédagogiques : Principes et modalités des différents traitements intra-artériels hépatiques : chimio intra-artérielle, radioembolisation, chimioembolisation. Connaître leur place par rapport aux autres traitements locaux (chirurgie, radiofréquence) Connaitre les complications et les effets secondaires de ces traitements. Quelles sont les indications actuelles et leur place dans la stratégie thérapeutique du cancer colorectal.
2013
false
true
false
FMC-HGE - Association Française de Formation Médicale Continue en Hépato-Gastro-Entérologie
France
tumeurs du foie
antinéoplasiques
7. Chimiothérapie anticancéreuse intraartérielle hépatique
Radioembolisation
image
chimioembolisation thérapeutique
matériel enseignement
tumeurs du foie
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation épidémiologique du programme de dépistage organisé du cancer colorectal en France Résultats 2009-2010
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2013/Evaluation-epidemiologique-du-programme-de-depistage-organise-du-cancer-colorectal-en-France
2013
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
rapport
France
cancer
Dépistage
Évaluation
cancer
épidémiologie
dépistage systématique
tumeurs colorectales
évaluation de programme

---
N3-AUTOINDEXEE
Dispositif EndoVE pour le cancer colorectal
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=977
2013
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
équipement et fournitures
tumeurs colorectales
cancer
cancer

---
N1-SUPERVISEE
Cancer colorectal : vers des traitements ciblés
http://www.frm.org/images/stories/Aidez/pdfrs/n135.pdf
Le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10 lorsqu’il est dépisté de façon précoce. Et pourtant, il reste le deuxième cancer le plus meurtrier en France. Ce paradoxe illustre à la fois les progrès qui ont été faits ces dernières années en matière de traitements, et le rôle crucial du dépistage, pour lequel un programme organisé existe depuis 2009.
2013
false
true
false
FRM
France
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
information patient et grand public
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Aspirine en prévention des cancers colorectaux : bénéfices incertains, risques avérés
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/48784/0/2013/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
En 2013, il n'est pas établi que l'aspirine au long cours ait une balance bénéfices-risques favorable dans la population générale, ni en prévention cardiovasculaire ni en prévention des cancers colorectaux...
2013
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
risque
tumeurs colorectales
ASPIRINE
acide acétylsalicylique

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer colorectal : importance de l'alimentation et de l'hygiène de vie
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/49021/0/2013/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
L'exercice physique et la consommation régulière de légumes, de fruits et de produits laitiers sont associés à un moindre risque de cancer colorectal...
2013
false
false
false
Prescrire
résumé ou synthèse en français
cancer
tumeurs colorectales
comportement en matière de santé
régime alimentaire
cancer
hygiéniste

---
N1-VALIDE
Place de la prothèse métallique colique dans l’obstruction tumorale
http://rms.medhyg.ch/numero-396-page-1590.htm
Vingt pour cent des tumeurs coliques se compliquent d’une obstruction. Les prothèses métalliques coliques sont une manière de remédier à cette obstruction avec un taux de succès de plus de 90%. En premier, dans les situations palliatives, leur utilisation permet une réduction du temps d’hospitalisation et du taux de stomies permanentes avec une mortalité superposable à celle des patients opérés. Cependant, un risque de perforation non négligeable est associé à ce geste, surtout en cas de chimiothérapie palliative. Concernant la deuxième indication, constituée par une désobstruction digestive en urgence afin de permettre une chirurgie différée (bridge to surgery), la diminution de la morbi-mortalité, initialement espérée sur la base des premières études de qualité moyenne, n’est pour l’instant pas prouvée. Seul un taux d’anastomoses primaires plus élevé par rapport à la chirurgie en urgence a pu être démontré.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
occlusion intestinale
tumeurs colorectales
endoprothèses
image

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal : Comprendre le diagnostic
http://www.cancer.ca/~/media/cancer.ca/CW/publications/Colorectal%20UYD/Colorectal-UYD-2013-FR.pdf
La présente brochure contient des renseignements de base qui vous permettront, à vous et à vos proches, d’en savoir plus sur le cancer colorectal. Le fait d’avoir plus d’information vous aidera à mieux maîtriser la situation et à participer avec votre équipe soignante au choix des soins qui sont les plus appropriés à votre cas.
2013
false
false
false
SCC - Société Canadienne du Cancer
Canada
français
tumeurs colorectales
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales

---
N1-SUPERVISEE
Coloscopie avec capuchon transparent versus coloscopie standard pour améliorer l'intubation caecale
http://www.cochrane.org/fr/CD008211
La coloscopie est considérée comme l'examen de référence pour le dépistage et le diagnostic du cancer colorectal. Elle devient également de plus en plus souhaitable pour l'évaluation, la prise en charge, le diagnostic et le suivi d'autres maladies colorectales, telles que les maladies inflammatoires de l'intestin et la diverticulite aiguë. Par conséquent, en raison de la demande croissance de coloscopies, les dispositifs permettant de faire progresser les techniques d'examen sont très recherchés et le coloscope avec le capuchon transparent pourrait être l'un de ces dispositifs.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
coloscopie
étude comparative
coloscopes
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Réduisez votre risque de cancer colorectal
http://www.cancer.ca/~/media/cancer.ca/CW/publications/Reduce%20your%20risk%20colorectal%20cancer/Colorectal-RYR-2012-FR.pdf
La présente brochure vous renseignera aussi sur les choix quotidiens qui peuvent réduire votre risque de cancer colorectal et sur les changements dans votre corps qui pourraient être un signe de cancer et que vous devriez signaler à votre médecin
2012
false
true
false
SCC - Société Canadienne du Cancer
Canada
français
tumeurs colorectales
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs colorectales
facteurs de risque

---
N1-VALIDE
Centre de Coordination des Dépistages des Cancers d'Indre et Loire
http://www.ccdc37.fr/
Le Centre de Coordination des Dépistages des Cancers est la structure en charge de l'organisation des programmes nationaux de dépistage des cancers en Indre et Loire
false
N
Tours
France
Indre-et-Loire
français
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
dépistage systématique
service de diagnostic

---
N1-VALIDE
Le cancer de l'intestin
http://www.cancerintestin.be/
Le cancer de l'intestin est la deuxième cause de mortalité par cancer. On le diagnostique souvent très tard. Cependant, quand il est diagnostiqué précocement, le cancer de l'intestin guérit plus facilement. Dépister le cancer de l'intestin est possible grâce à un test simple à faire chez soi.
false
N
Belgique
français
tumeurs de l'intestin
tumeurs colorectales
dépistage systématique
information patient et grand public
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
ADECA 75 - Association pour le DEpistage des CAncers à Paris
http://www.adeca75.org/
ADECA 75 est la structure de gestion chargée, par les pouvoirs publics, d'organiser le dépistage des cancers à Paris, avec la Mairie de paris, la caisse primaire d'assurance maladie et les professionnels de santé parisiens.
false
N
Paris
France
Paris
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
dépistage systématique
Paris
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
association

---
N1-VALIDE
ADECA 54 - Association pour le DEpistage organisé des CANcers en Meurthe et Moselle
http://www.adeca54.org/
Missions : Sensibilisation et information des professionnels et de la population (communication, campagnes, conférences, actions de proximité...). Constitution et gestion des fichiers de la population concernée et des personnes dépistées, Envoi des lettres d'invitation au dépistage et des relances...
false
N
Vandoeuvre-les-Nancy
France
Meurthe-et-Moselle
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
association

---
N1-VALIDE
ACCC - Association canadienne du cancer colorectal
http://www.colorectal-cancer.ca/
L'Association canadienne du cancer colorectal (ACCC) a pour objectif de sensibiliser le public au cancer colorectal, d'offrir un soutien aux personnes atteintes de cette maladie et de réclamer une politique nationale de dépistage visant l'ensemble de la population et un accès en temps opportun à des traitements efficaces.
false
N
Montréal
Canada
Québec
français
tumeurs colorectales
association patients

---
N1-VALIDE
Association Emma - Association pour le dépistage des cancers en Seine-Maritime
http://www.emmasm.fr/
http://www.emma-asso.fr/
L'Association EMMA organise le Dépistage des Cancers en Seine-Maritime : - Dépistage du Cancer du Sein depuis 2003 - Dépistage du Cancer Colo-Rectal depuis 2008.
false
N
Yvetot
France
Seine-Maritime
français
dépistage systématique
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
association

---
N1-VALIDE
Adema 80 - Association de dépistage des maladies de la Somme
http://www.adema80.fr/
ADEMA 80 est la structure de gestion départementale responsable de la mise en oeuvre du programme national de dépistage des cancers dans le cadre du Plan Cancer ministériel dans la Somme. Elle organise et gère les campagnes de dépistage organisé des cancers du sein et du cancer du côlon en respectant le cahier des charges national imposé par le Ministère de la Santé. ADEMA 80 se conforme aux orientations scientifiques de l'Institut National du Cancer (INCA) et relaye ses campagnes de communication auprès des professionnels de santé et la population. En Picardie les associations Aisne Preventis dans l'Aisne et ADCASO dans l'Oise assurent cette mission.
false
N
Amiens
France
Somme
français
association patients
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
ARDOC - Association Régionale des Dépistages Organisés des Cancers
http://www.ardoc.org/
Les principales missions des structures de dépistage sont définies dans un cahier des charges national : Participer à la sensibilisation et à l'information des hommes et femmes de 50 à 74 ans pour le dépistage organisé des cancers du sein et de l'intestin (les femmes de 25 à 65 ans pour le dépistage du cancer du col utérin). Gérer les fichiers des personnes concernées par le dépistage organisé, conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés. Se charger de l'envoi des lettres d'invitation au dépistage et des relances....
false
N
Clermont-Ferrand
France
Puy-de-Dôme
français
association
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Comité Féminin Dordogne
http://www.comitefeminin24.fr/
Nous sommes : - Une dynamique de femmes volontairement bénévoles au service de la PREVENTION et du DEPISTAGE, regroupées en association loi 1901. ... Nos objectifs : - Contribuer à l'éradication des fléaux que sont les cancers du sein et du colon. - Concourir à l'amélioration de la vie en qualité.
false
N
Périgueux
France
Dordogne
français
association patients
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Évaluation de l'utilisation du poids réel pour estimer la dose de chimiothérapie prescrite chez les patients obèses atteints de cancer
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/CEPO-Chimioth%C3%A9rapie_et_ob%C3%A9sit%C3%A9_(2012-03-12).pdf
Indication du niveau de preuve, L'objectif du présent guide est de faire état de la documentation scientifique pertinente afin d'évaluer l'utilisation du poids réel pour doser la chimiothérapie prescrite chez les patients obèses atteints de cancer. Une revue de la documentation scientifique a été effectuée en utilisant l'outil de recherche PubMed. La période couverte s'est étendue des tous premiers débuts de la banque jusqu'au mois de février 2012 inclusivement. Quatorze études portant sur l'efficacité et l'innocuité de l'utilisation du poids réel pour évaluer la dose de chimiothérapie prescrite chez les patients obèses ont répondu aux critères d'inclusion et ont été retenues.
2012
false
false
O
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
tumeurs du sein
antinéoplasiques
obésité
poids du corps
indice de masse corporelle
tumeurs colorectales
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'endomètre
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal - Adénocarcinome Guide ALD n 30
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1228361/ald-n-30-guide-medecin-sur-le-cancer-colorectal-revision-janvier-2012
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1228376/ald-n-30-liste-des-actes-et-prestations-sur-le-cancer-colorectal-actualisation-janvier-2012
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Guide-ALD-Cancer-colorectal-adenocarcinome
L'objectif de ce guide adressé aux médecins traitants (loi n 2004-810 du 13 août 2004 relative à l'assurance maladie) est d'expliciter la prise en charge optimale et le parcours de soins des patients adultes admis en ALD pour un cancer colorectal. Au 31 décembre 2009, 175 000 patients étaient en ALD pour cette affection (régime général).
2012
false
true
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
adénocarcinome
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
adénocarcinome
adénocarcinome
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal
http://www.inserm.fr/thematiques/cancer/dossiers/cancer-colorectal
Le cancer du côlon-rectum est le deuxième cancer le plus fréquent chez la femme et le troisième chez l'homme. Le nombre de cancers colorectaux devrait augmenter en France au cours des prochaines années pour atteindre 45 000 nouveaux cas annuels en 2020.
2012
false
N
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
Paris
France
français
information scientifique et technique
guide ressources
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Opaline 62
http://www.opaline62.fr/
Structure de gestion en charge de l'organisation et de l'évaluation des programmes nationaux de dépistage des cancers du sein et du colorectal dans le Pas de Calais.
false
N
Calais
France
Pas-de-Calais
français
association patients
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles - Détermination d'un seuil de positivité pour démarrer les projets de démonstration du PQDCCR
http://www.inesss.qc.ca/index.php?id=65&user_inesssdoc_pi1%5Bcode%5D=FICHE&user_inesssdoc_pi1%5Buid%5D=2066&user_inesssdoc_pi1%5BbackUrl%5D=index.php%253Fid%253D50%2526no_cache%253D1&cHash=b0edecb648ca4da69fa6056fa9092f1d
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/ETMIS_2012_Vol8_No13.pdf
Le présent document propose un seuil de positivité relatif au test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles (RSOSi) pour démarrer la phase de dépistage (phase II) des projets de démonstration du Programme québécois de dépistage du cancer colorectal (PQDCCR).
2012
false
N
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
évaluation technologique
tests immunologiques
sang occulte
fèces
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Les flavonoïdes alimentaires pour la prévention des tumeurs colorectales
http://www.cochrane.org/fr/CD009350
Objectifs Évaluer l'effet des flavonoïdes alimentaires sur l'incidence de l'adénome colorectal et du CCR.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
tumeurs colorectales
flavonoïdes
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Panitumumab (Vectibix) pour le traitement du cancer colorectal métastatique
http://www.pgtm.qc.ca/documentation/FSW/Panitumumab_ES_20130619.pdf
Le PGTM reconnaît l'efficacité du panitumumab en monothérapie pour le traitement de troisième intention du cancer colorectal métastatique d es pat ients ayant un statut KRAS non muté , en termes d'amélioration de la survie sans progression et d e taux de réponse objective . E n ce qui concerne la survie globale, seul le cétuximab a montré une amélioration statistiquement significative. Ainsi, en l'absenc e de données probantes comparatives entre le panitumumab et le cétuximab, le PGTM recommande à chaque CHU de baser son choix en fonction des avantages ou des inconvénients liés à l'utilisation de l'un ou l'autre des anti - EGFR pour les usagers qui fréquente nt leur clinique externe d'oncologie...
2012
false
N
PGTM
Canada
français
L01XC08 - panitumumab
antinéoplasiques
tumeurs colorectales
métastase tumorale
médecine factuelle
résultat thérapeutique
perfusions veineuses
Récepteur du facteur de croissance épidermique
analyse de survie
Québec
évaluation médicament
essais cliniques de phase III comme sujet
survie sans rechute
VECTIBIX
anticorps monoclonaux
panitumumab

---
N1-SUPERVISEE
Résultats à long terme de la résection laparoscopique du cancer colorectal
http://www.cochrane.org/fr/CD003432
Afin de déterminer les résultats à long terme après une chirurgie assistée par laparoscopie par rapport à une chirurgie ouverte dans le traitement du cancer colorectal non métastasé,
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
tumeurs colorectales
laparoscopie
résultat thérapeutique
étude comparative
colectomie

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal
cancer du côlon, cancer du rectum
http://sympa.medicalistes.org/wws/info/colon
false
true
false
Médicalistes
Brest
France
français
tumeurs colorectales
forum et liste de diffusion patients

---
N1-VALIDE
Cancers digestifs (Les)
http://www.gustaveroussy.fr/fr/content/cancers-digestifs-g%C3%A9n%C3%A9ralit%C3%A9s
cancer de l'estomac, cancer du côlon et du rectum, cancer du foie, cancer de l'oesophage, descriptions, diagnostics, traitements
false
true
N
IGR - Institut Gustave-Roussy
Villejuif
France
Val-de-Marne
français
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'estomac
tumeurs colorectales
tumeurs du foie
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'oesophage
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Test RealTime mS9 dans la détection précoce du cancer colorectal
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=841
2012
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
évaluation technologique
détection précoce de cancer
tumeurs colorectales
cancer
cancer

---
N1-SUPERVISEE
Evaluation épidémiologique du programme de dépistage organisé du cancer colorectal en France
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2012/Evaluation-epidemiologique-du-programme-de-depistage-organise-du-cancer-colorectal-en-France
Depuis 2008, le programme national de dépistage organisé du cancer colorectal a été généralisé à l’ensemble du territoire français. Il s’adresse aux hommes et aux femmes de 50 à 74 ans qui sont invités tous les deux ans à effectuer un test au gaïac de recherche de sang occulte dans les selles. En cas de résultat positif, une coloscopie doit être réalisée. Sur la période 2008-2009, 46 départements ont réalisé une campagne de dépistage complète.
2012
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
épidémiosurveillance
article de périodique
France
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Les antagonistes des récepteurs histaminiques de type 2 comme traitement adjuvant pour le cancer colorectal réséqué
http://www.cochrane.org/fr/CD007814
http://www.cochrane.org/fr/CD007814/les-antagonistes-des-recepteurs-histaminiques-de-type-2-comme-traitement-adjuvant-pour-le-cancer-colorectal-reseque
Objectifs : Déterminer si les anti-H2 améliorent la survie globale lorsqu'ils sont utilisés comme traitement pré- et/ou postopératoire chez des patients atteints de cancer colorectal ayant subi une résection chirurgicale à visée curative. Nous avons également stratifié les résultats pour voir s'il y avait une amélioration de la survie globale selon l'anti-H2 spécifique utilisé.
2012
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
chimioradiothérapie adjuvante
tumeurs colorectales
résultat thérapeutique
tumeurs colorectales
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
tumeurs colorectales
antihistaminiques des récepteurs H2

---
N2-AUTOINDEXEE
Quelle chimioprévention du cancer colorectal prescrire en 2012??
http://www.fmcgastro.org/postu-main/archives/postu-2012-%e2%80%93-paris/textes-postu-2012-paris/quelle-chimioprevention-du-cancer-colorectal-prescrire-en-2012%e2%80%af
2012
FMC-HGE - Association Française de Formation Médicale Continue en Hépato-Gastro-Entérologie
France
matériel enseignement
cancer
cancer
tumeurs colorectales
chimioprévention

---
N1-VALIDE
ADECA 68
association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin
http://www.adeca68.fr/
http://www.adeca-alsace.fr/
Objet L'association a pour objet : - de promouvoir, d'organiser et d'évaluer le dépistage du cancer colorectal dans la population du Haut-Rhin, - de participer à la recherche dans les domaines de la prévention et du dépistage du cancer colorectal, - de participer à - et d'organiser la formation des professionnels de santé en matière de dépistage du cancer colorectal. L'association ne poursuit aucun but lucratif, politique ou religieux.
false
N
France
Haut-Rhin
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
association

---
N1-SUPERVISEE
Cancer colorectal (Le)
http://www.canceronet.com/public/types_cancer/types_cancer22.asp
Après les cancers bronchiques chez l'homme et mammaires chez la femme, le cancer colorectal est particulièrement fréquent dans les pays occidentaux...
false
N
GERCOR - Groupe Coopérateur Multidisciplinaire en Oncologie
France
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
signes et symptômes
tumeurs colorectales
facteurs de risque
tumeurs colorectales
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
ADN spécifique versus sang occulte dans les selles pour le dépistage du cancer colorectal
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/683
Dans le cadre du dépistage des personnes à risque de cancer colorectal, la détection d' ADN spécifique anormal dans les selles de patients asymptomatiques âgés d'au moins 50 ans, améliore-t-elle de façon satisfaisante la sensibilité des tests non invasifs?
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
ADN tumoral
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
sang occulte
dépistage systématique
sensibilité et spécificité
fèces
facteurs de risque
adulte
lecture critique d'article
étude comparative

---
N1-VALIDE
Association canadienne du cancer colorectal
http://www.ccac-accc.ca/
nouvelles, communautés, ressources
false
N
Toronto
Canada
français
tumeurs colorectales
association patients

---
N1-VALIDE
ALD n 30 - Cancer colo-rectal
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_644453
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_644450
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_644452
L'objectif de ce guide est d'expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d'un patient admis en ALD pour cancer colo-rectal.
2012
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
291. Traitement des cancers : chirurgie, radiothérapie, traitements médicaux des cancers (chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie). La décision thérapeutique pluridisciplinaire et l'information du malade
298. Tumeurs du colon et du rectum
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
continuité des soins
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal
http://www.e-cancer.fr/content/download/58363/532080/file/reco-label-mhs-plaquette.pdf
Indication du niveau de preuve, L'objectif premier de ces recommandations est de proposer à tous les acteurs de santé impliqués dans le traitement et/ou le suivi de patients ayant un cancer colorectal avec des métastases synchrones une synthèse des données publiées dans la littérature afin de rationnaliser et d'optimiser leur prise en charge offrant une vision complémentaire et objective du thésaurus de cancérologie digestive.15 Objectifs de ces recommandations Deuxièmement, ces recommandations ont pour but de diffuser une revue exhaustive des données publiées dans la littérature, stratifiées selon leur niveau de preuve, afin d'établir un état des lieux des connaissances sur ce thème et d'orienter, selon les niveaux de preuve observés, les futurs travaux de recherche qui s'avéreront être nécessaires
2011
false
true
true
INCa - Institut National du Cancer
France
291. Traitement des cancers : chirurgie, radiothérapie, traitements médicaux des cancers (chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie). La décision thérapeutique pluridisciplinaire et l'information du malade
298. Tumeurs du colon et du rectum
français
tumeurs colorectales
tumeurs du foie
tumeurs primitives multiples
tumeurs du foie
diagnostic par imagerie
tumeurs colorectales
tumeurs du foie
antinéoplasiques
tumeurs du foie
laparoscopie
complications postopératoires
sujet âgé
adulte
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Transfusions sanguines périopératoires et récidive du cancer colorectal
http://www.cochrane.org/fr/CD005033
L'amélioration de la survie de l'allogreffon rénal grâce aux transfusions pré-transplantation a permis d’alerter sur l'effet potentiellement adverse des transfusions dans le traitement du cancer.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
période périopératoire
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
récidive
cancer
tumeurs colorectales
transfusion sanguine
cancer

---
N1-VALIDE
Utilisation des anticorps monoclonaux de la classe des anti-EGFR pour le traitement de troisième intention ou plus du cancer colorectal métastatique
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/CEPO-Anti-EGFR_et_colorectal_(2011-08-19).pdf
Indication du niveau de preuve, Question clinique : 1) Évaluer l'efficacité et l'innocuité des anticorps monoclonaux de la classe des anti-EGFR (epidermal growth factor receptor inhibitors), en monothérapie ou en combinaison avec la chimiothérapie, pour le traitement de troisième intention ou plus du cancer colorectal métastatique réfractaire à l'irinotécan et à l'oxaliplatine. 2) Explorer le statut des oncogènes KRAS et BRAF2 comme facteurs prédictifs de la réponse clinique et facteurs pronostiques associés à la prise d'anti-EGFR.
2011
false
false
O
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
tumeurs colorectales
résultat thérapeutique
métastase tumorale
Récepteur du facteur de croissance épidermique
Récepteur du facteur de croissance épidermique
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Guide juridique à destination des acteurs du dépistage
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Guide-juridique-a-destination-des-acteurs-du-depistage
Ce guide fait le point sur les principaux risques juridiques relatifs aux programmes de dépistage organisé et propose les conduites à tenir visant à assurer la sécurité juridique des programmes. Il vise aussi à harmoniser le dispositif sur cette problématique à l'ensemble des structures de gestion. Ce guide a pour finalité d'apporter des réponses, juridiquement fondées, aux risques potentiellement liés aux différentes activités, en tenant compte des contraintes d'organisation imposées aux structures de gestion et aux centres de lecture.
2011
false
true
N
INCa - Institut National du Cancer
France
français
recommandation professionnelle
dépistage systématique
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs du sein
mammographie

---
N1-VALIDE
La situation du cancer en France en 2011
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/La-situation-du-cancer-en-France-en-2011
Comme toute synthèse, ce rapport ne cherche pas à être exhaustif, mais plutôt à informer le lecteur, éclairer le décideur et, ainsi, faciliter le suivi de la politique française de lutte contre le cancer. Cette synthèse est également une mesure de transparence à l'égard du public. Afin de faciliter la lecture, les données et éclairages ont été synthétisés au travers de chapitres, allant de la prévention à l'après-cancer en passant par l'observation, le dépistage, la prise en charge et la recherche.
2011
false
true
N
INCa - Institut National du Cancer
France
français
mélanome malin cutané
tumeurs
France
tumeurs
enfant
adulte
adolescent
sujet âgé
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
tumeurs colorectales
tumeurs du poumon
tumeurs du col de l'utérus
mélanome
tumeurs cutanées
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs
facteurs de risque
tumeurs
exposition environnementale
exposition professionnelle
tumeurs
dépistage systématique
prestations des soins de santé
tumeurs
recherche biomédicale
rapport

---
N1-VALIDE
Synthèse relative aux modalités de migration vers l'utilisation des tests immunologiques de dépistage
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-relative-aux-modalites-de-migration-vers-l-utilisation-des-tests-immunologiques-de-depistage
Ce rapport apporte des éléments de précision sur : les modalités d'utilisation optimales pour les trois principaux tests immunologiques à lecture automatisée ; les spécificités cliniques et pratiques à prendr
2011
false
true
N
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
évaluation technologique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tests immunologiques
dépistage systématique
analyse coût-bénéfice
tests immunologiques
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Consensus en endoscopie digestive - Conduite à tenir après polypectomie ou mucosectomie rectocolique selon le résultat de l'analyse d'anatomie pathologique
http://www.sfed.org/sites/sfed.prod/files/documents_sfed/files/recommandations/Polypectmucosect_catanapath.pdf
Le traitement des lésions néoplasiques superficielles rectocoliques est endoscopique ou chirurgical. Les techniques endoscopiques comprennent la polypectomie, la mucosectomie endoscopique (EMR : endoscopic mucosal resection) et la dissection sous-muqueuse (ESD : endoscopic sub-mucosal dissection), définies comme la résection d'un fragment de la paroi digestive comportant la muqueuse et la musculaire muqueuse, cette résection emportant souvent une partie de la sous-muqueuse. Ces techniques constituent une alternative au traitement chirurgical en permettant un traitement conservateur de l'organe.
2011
false
N
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
endoscopie digestive
mucosectomie
tumeurs colorectales
exérèse de polype
polypes coliques
muqueuse intestinale
carcinomes
recommandation par consensus
article de périodique
algorithme

---
N1-VALIDE
Vectibix (panitumumab) - Importance de déterminer le statut KRAS avant d'instaurer le traitement - Lettre aux professionnels de santé
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Vectibix-R-panitumumab-Importance-de-determiner-le-statut-KRAS-avant-d-instaurer-le-traitement-Lettre-aux-professionnels-de-sante
L'association de Vectibix avec un protocole de chimiothérapie contenant de l'oxaliplatine est contre-indiquée chez les patients atteints d'un CCRm exprimant KRAS muté ou chez lesquels le statut KRAS n'a pas été déterminé. Vectibix n'a démontré aucun bénéfice chez les patients dont les tumeurs sont porteuses de KRAS muté. Un effet délétère sur la survie sans progression et la survie globale a été démontré chez les patients KRAS muté recevant Vectibix en association avec un protocole FOLFOX. La détermination du statut KRAS type sauvage est obligatoire avant l'instauration du traitement par Vectibix...
2011
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
Protéines proto-oncogènes
protéines G ras
carcinomes
panitumumab
panitumumab
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
L01XC08 - panitumumab
VECTIBIX 20mg/ml sol diluer p perf
tumeurs colorectales
métastase tumorale
carcinomes
analyse de survie
protéine KRAS humaine
tumeurs colorectales
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
analyse génétique
VECTIBIX
66403621
3400893071779
3400893071830

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal
http://www.prioritesantemutualiste.fr/psm/maladies-examens/cancer-colorectal
Sommaire : L'essentiel, Le côlon et le rectum, quel rôle jouent-ils ?, Quels sont les facteurs de risque du cancer colorectal ?, Quels sont les symptômes du cancer colorectal ?, Comment le diagnostic du cancer colorectal s'établit-il ?, Quels sont les traitements du cancer colorectal ?, Quel est le suivi médical après un cancer colorectal ?, Quelle est la prise en charge financière des soins ?, Références
2011
false
N
Priorité Santé Mutualiste
France
français
information patient et grand public
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Dépistage organisé du cancer colorectal
http://www.prioritesantemutualiste.fr/psm/maladies-examens/depistage-organise-du-cancer-colorectal
Sommaire : L'essentiel, Comment se déroule le dépistage organisé ?, Pourquoi le dépistage organisé ne s'adresse qu'aux personnes de 50 à 74 ans ?, Références
2011
false
N
Priorité Santé Mutualiste
France
français
information patient et grand public
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Prévention du cancer colorectal
http://rms.medhyg.ch/numero-307-page-1704.htm
Le cancer colorectal (CCR) constitue un problème important de santé publique. Il s'agit d'un des cancers les plus fréquents et sa mortalité avoisine les 50%. Cet article fait le point sur les différentes méthodes de prévention et de dépistage au niveau de la population à risque moyen de développer un CCR. Vu son évolution lente à travers des lésions précancéreuses, il est judicieux de dépister des sujets à risque moyen et de surveiller les sujets à risque élevé. Les méthodes de dépistage actuelles montrent des efficacités très variables. Les tests les plus performants sont invasifs et limitent l'adhésion de la population. De nouveaux tests non invasifs, basés sur des biomarqueurs fécaux et sanguins sont en phase de développement et vont probablement contribuer à une amélioration du dépistage du CCR dans l'espoir de baisser à l'avenir son taux de mortalité.
2011
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Les dépistages organisés du cancer du sein
référentiels
http://www.oncologik.fr/index.php/Les_d%C3%A9pistages_du_cancer_du_sein_et_du_cancer_colorectal_en_Lorraine
aspects généraux, dépistage en l'absence de risque particulier, dépistage en cas de risque génétique ou personnel connu ; 17 pages
2011
false
N
OncoLogiK
France
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
dépistage systématique
France
mammographie
facteurs de l'âge
mammographie
facteurs de risque
dépistage systématique
prédisposition génétique à une maladie
analyse génétique
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
répertoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Détermination du statut KRAS dans les thérapies anti-EGFR dans le cancer colorectal avancé
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=724
2011
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
évaluation technologique
cancer
tumeurs colorectales
statuts
Récepteur du facteur de croissance épidermique
cancer
thérapeutique
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Taux de participation au programme de dépistage organisé du cancer colorectal 2009-2010
http://invs.santepubliquefrance.fr/surveillance/cancers_depistage/participation_depistage_colorectal_2009_2010.htm
Le dépistage organisé du cancer colorectal a été généralisé à tout le territoire français en 2008. Le dépistage est coordonné au niveau local par une structure de gestion (une structure pour un ou plusieurs départements, au total 89 structures de gestion pour 99 départements). Les taux de participation, calculés pour les années 2009 et 2010, sont présentés dans ce document.
2011
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs colorectales
sujet âgé
information scientifique et technique
dépistage systématique
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Sigmoidoscopie flexible dans le dépistage du cancer colorectal
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=750
2011
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
évaluation technologique
cancer
cancer
Dépistage
sigmoïdoscopes
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage du cancer colorectal : connaissances et perspectives
http://www.educationsante.be/es/article.php?id=1376
Près de deux années après son démarrage, le temps est sans doute venu d’une réflexion globale sur le déroulement du programme de dépistage du cancer colorectal en Communauté française. En tant que Service communautaire en promotion de la santé agréé pour la communication, Question Santé asbl a été chargé de coordonner la campagne initiale de communication de ce programme pour l’ensemble de la Communauté française. Susciter l’intérêt du public pour le dépistage du cancer colorectal, l’informer sur ce sujet largement méconnu et l’inciter au dépistage constituaient les principaux et délicats défis à relever.
2011
false
true
false
Education santé
Belgique
dépistage systématique
dépistage systématique
dépistage systématique
article de périodique
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage du cancer colorectal à l'aide du test Hemoccult de recherche de sang occulte dans les selles
http://www.cochrane.org/fr/CD001216
Le cancer colorectal est une cause majeure de morbidité et de mortalité, en particulier dans les pays occidentaux. Ses coûts humains et financiers ont donné lieu à des recherches considérables visant à évaluer les tests de dépistage afin de détecter le cancer à un stade précoce et guérissable. Les tests qui ont été examinés pour le dépistage de la population incluent le test de recherche de sang occulte dans les selles (test RSOS), la sigmoïdoscopie flexible et la coloscopie. L'introduction de programmes de dépistage à l'échelle de la population pourrait permettre de réduire la mortalité associée au cancer colorectal (CCR).
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
sang occulte
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
La polypose associée aux mutations bi-alléliques du gène MUTYH
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/La-polypose-associee-aux-mutations-bi-alleliques-du-gene-MUTYH
Conformément aux axes préconisés au sein de la lettre de mission, les principaux objectifs de cette expertise sont : l'évaluation de la fréquence des mutations délétères du gène MUTYH en population générale, chez les personnes porteuses d'une polypose colorectale, chez les patients atteints d'un cancer colorectal ; la description du phénotype et l'évaluation des risques tumoraux associés aux mutations bi-alléliques du gène MUTYH ; la définition de critères d'indication d'étude du gène MUTYH ; l'évaluation de la performance des différentes stratégies d'analyse moléculaire et l'élaboration de recommandations pour la conduite de ces analyses ; l'élaboration de recommandations pour la prise en charge des personnes atteintes ; l'évaluation du risque de cancer colorectal associé aux mutations mono-alléliques du gène MUTYH et l'élaboration de recommandations pour la prise en charge des personnes porteuses d'une telle altération.
2011
false
true
N
INCa - Institut National du Cancer
France
français
recommandation par consensus
Polypose adénomateuse colique
tumeurs colorectales
DNA glycosylases
MUTYH gène mutation
mutY adénine glycosylase

---
N1-VALIDE
Prévention et dépistage du cancer colorectal
http://www.snfge.org/download/file/fid/66
2010
false
N
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
brochure pédagogique pour les patients
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Durée de la chimiothérapie adjuvante pour les patients atteints de cancer colorectal non métastatique
http://www.cochrane.org/fr/CD007046
La chirurgie de la tumeur principale est la base du traitement du cancer colorectal (CCR). Mais pour un cancer en phase III, on observe souvent une rechute métastatique ou locale (dans 50 % des cas). C'est pour cette raison qu'un traitement adjuvant est toujours envisagé dans ce cadre. Il n'est pas facile de définir la durée optimale du traitement d'une maladie hypothétique.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
Fluorouracil
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
tumeurs colorectales

---
N1-VALIDE
Guide d'organisation et de procédures pour les centres de lecture des tests de recherche de sang occulte dans les selles
http://www.picardmed.com/reseaux/oncopic/test/oncopic2/iso_album/guide_orga_proc_pour_centre_lecture_sang_occulte.pdf
Ce guide définit les prérequis, conditions, moyens, et procédures d?assurance qualité spécifiques qu?un laboratoire d?analyse de biologie médicale doit remplir pour être centre de lecture de test de recherche de sang dans les selles au gaïac dans le cadre du dépistage organisé du cancer colorectal. Ce document vise également à aider les centres agréés dans leur activité quotidienne et à harmoniser les pratiques. Il s?inscrit dans le cadre du Plan cancer 2009-2013 et de l?action 15.1 : rechercher une meilleure efficience des dépistages organisés en optimisant le fonctionnement des structures de gestion appelées centres de coordination des dépistages des cancers
2010
false
true
N
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
sang occulte
services de diagnostic
dépistage systématique
dépistage systématique
fèces
recommandation

---
N1-VALIDE
Dépistage organisé du cancer colorectal
http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-colorectal/Le-depistage-en-pratique
Diagnostiqué tôt, le cancer colorectal peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10. C'est pourquoi le dépistage de ce cancer est proposé par les pouvoirs publics aux hommes et femmes âgés de 50 à 74 ans. Ce dispositif est désormais généralisé sur l'ensemble du territoire français. 16 millions de personnes sont concernées. Dans ce contexte, l'Institut National du Cancer, en lien avec le ministère de la Santé et des Sports et l'Assurance Maladie, mène un programme d'information visant à contribuer à l'augmentation du taux de participation de la population au dépistage organisé du cancer colorectal. Ce programme s'inscrit, par ailleurs, dans le Plan cancer 2009-2013 et l'une de ses mesures-phares : la lutte contre les inégalités d'accès et de recours au dépistage
2010
false
true
N
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
information patient et grand public
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Ne jouez pas avec vos intestins - Le cancer de l'intestin, 2ème cancer le plus fréquent chez l'homme et la femme
http://www.sante.public.lu/fr/publications/j/jouez-pas-intestins-cancer-intestins/index.html
http://www.sante.public.lu/publications/rester-bonne-sante/cancer-prevention-depistage/ne-jouez-pas-intestins-cancer-intestins/ne-jouez-pas-intestins-cancer-intestins-2010-fr.pdf
2010
false
true
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
français
tumeurs colorectales
tumeurs de l'intestin
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
La prise en charge de votre cancer colorectal - Guide Patient ALD n 30
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_953906/ald-n-30-cancer-colorectal
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_953905/ald-n-30-guide-patient-la-prise-en-charge-de-votre-cancer-colorectal
Ce guide a pour objectif d'informer le patient admis en ALD, au titre d'un cancer colorectal, sur les principaux éléments du traitement et du suivi. Il fournit également plusieurs sources d'informations complémentaires. Ce guide est remis par le médecin traitant et peut constituer un support de dialogue.
2010
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
tumeurs colorectales
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Une technologie évolutive - la prochaine génération de tests d'analyse de l'ADN fécal
https://www.cadth.ca/fr/une-technologie-evolutive-la-prochaine-generation-de-tests-danalyse-de-ladn-fecal
https://www.cadth.ca/sites/default/files/pdf/ES7_Fecal_DNA_Tests_f.pdf
La présente analyse prospective a pour but de déterminer où en est la technologie émergente de l'analyse de l'ADN fécal et de cerner sa place potentielle dans le dépistage du CCR dans la population à risque moyen.
2010
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
évaluation technologique
tumeurs colorectales
fèces
ADN
tumeurs colorectales
analyse génétique

---
N1-SUPERVISEE
Imagerie scanographique du colon ou coloscopie virtuelle
http://rms.medhyg.ch/numero-240-page-584.htm
e cancer colorectal (CRC) est la troisième cause de décès par cancer. Divers tests de dépistage pour le cancer colorectal existent tels que la recherche de sang occulte dans les fèces (Hémoccult), la sigmoïdoscopie et la coloscopie optique. Chacune de ces méthodes présente des limites. L'hémoccult est un test très spécifique mais peu sensible, et la sigmoïdoscopie n'évalue qu'un tiers du cadre colique. On considère que la coloscopie est l'examen de référence pour le dépistage des polypes colorectaux, incorporant la possibilité d'exécuter une biopsie ou une excision d'un polype. Quelques limites s'appliquent à cette méthode, y compris un taux de complication faible mais présent. La réalisation d'un scanner du cadre colique devrait être une alternative dans le contexte d'un test de dépistage pour le cancer colorectal.
2010
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
diagnostic par imagerie
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
côlon
tomodensitométrie
tumeurs colorectales
dépistage systématique
sang occulte
article de périodique

---
N1-VALIDE
Dépistages des cancers du sein et colorectal
http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/exercer-au-quotidien/aide-a-la-pratique-memos/les-memos-de-bonne-pratique/depistages-des-cancers-du-sein-et-colorectal.php
http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/memo-cancer-sein-2009.pdf
Réalisées avec l'Institut national du cancer à l'intention des médecins traitants, ces plaquettes d'information décrivent principalement : Les étapes des dépistages du cancer du sein et du cancer colorectal proposés à vos patients de 50 à 74 ans, ne présentant ni symptôme ni facteur de risque particulier, dans le cadre des programmes de dépistage organisé. Les examens et consultations indiqués pour vos patients à risque élevé voire très élevé de développer un cancer du sein ou un cancer colorectal.
2010
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
information scientifique et technique
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
BEH n 12 (30 mars 2010) cancer colorectal
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2010/12/index.htm
Introduction - L’objectif de ce travail était d’estimer, à côté des prévalences totale et partielle du cancer colorectal (CCR), la prévalence des patients nécessitant un suivi ou un traitement pour récidive. Méthodes - Les données du Registre bourguignon des cancers digestifs (1976-2005) sur l’incidence, la survie, les récidives de CCR ont été utilisées. La guérison statistique a été définie comme le moment où le surrisque de décès lié au CCR disparaissait.
2010
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
France
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
facteurs socioéconomiques
dépistage systématique
tumeurs colorectales
article de périodique
tumeurs colorectales

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers en Bretagne : étude de six localisations
http://orsbretagne.typepad.fr/ors_bretagne/2010/04/les-cancers-en-bretagne-%C3%A9tude-de-six-localisations.html
En complément du tableau de bord sur « les cancers en Bretagne » publié le mois dernier, voici le second volet qui présente les caractéristiques en termes d'incidence, mortalité et morbidité hospitalière des 6 localisations cancéreuses suivantes : côlon-rectum, sein, utérus, voies aéro-digestives supérieures, trachée, bronches, poumon et mélanome malin de la peau.
2010
false
true
false
ORS Bretagne
France
tumeurs colorectales
tumeurs du sein
tumeurs de l'appareil respiratoire
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'utérus
tumeurs cutanées
tumeurs colorectales
tumeurs du sein
tumeurs de l'appareil respiratoire
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'utérus
tumeurs cutanées
France
rapport

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation épidémiologique du dépistage organisé du cancer colorectal en France - Résultats des programmes pilotes au-delà de la première campagne
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2010/plaquette_colorectal/index.html
2010
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
rapport
Dépistage
cancer
épidémiologie
Évaluation
tumeurs colorectales
France
cancer
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage individuel ou collectif
tumeur du sein ; cancer colorectal ; diagnostic
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/oss_1634-8176_2010_num_9_1_1395
Cet atelier porte sur le dépistage individuel ou collectif. [...] L'objectif du dépistage est de limiter les conséquences d'une maladie en décelant avant l'apparition des symptômes et en la traitant précocement.
2010
false
true
false
Persée - Portail de revues en sciences humaines et sociales
France
Québec
dépistage systématique
dépistage systématique
dépistage systématique
article de périodique
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Patients âgés opérés et pris en charge pour un cancer colorectal : étude d'une cohorte monocentrique
http://rms.medhyg.ch/numero-250-page-1081.htm
Etant donné l’âge avancé des patients atteints de cancers colorectaux, il apparaît utile de mieux évaluer la prise en charge médicochirurgicale de ces patients. Entre 2004 et 2007, 88 patients de plus de 70 ans (médiane 79 ans) étaient opérés dans notre centre. Les patients étaient opérés en urgence dans la moitié des cas (40/88). Vingt patients (22%) étaient déments. Il n’apparaissait pas de relation entre la prise en charge en urgence, la durée médiane d’hospitalisation, le stade ASA et une démence. En situation métastatique (20 cas), la chimiothérapie n’était pas proposée dans la moitié des cas, souvent chez des patients déments (p 0,002). Une évaluation gériatrique prospective est envisagée afin de mieux adapter la prise en charge, notamment pour les patients ayant une démence peu évoluée, de plus en plus fréquent actuellement.
2010
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
article de périodique
tumeurs colorectales
sujet âgé

---
N3-AUTOINDEXEE
Le dépistage organisé du cancer colorectal en Europe : état des lieux
http://documents.irevues.inist.fr/handle/2042/32415
Le cancer colorectal représente un problème important de santé publique en Europe. Plusieurs études indiquent qu’il est possible de diminuer la mortalité par cancer colorectal, dans une population prise dans son ensemble, en utilisant un test de dépistage par recherche d’un saignement occulte dans les selles, et la Commission Européenne recommande la mise en place du dépistage du cancer colorectal.
2010
false
true
false
INIST
Vandoeuvre-les-Nancy
France
article de périodique
dépistage systématique
tumeurs colorectales
Europe

---
N1-SUPERVISEE
Supplémentation en calcium pour la prévention du cancer colorectal et des polypes adénomateux
http://www.cochrane.org/fr/CD003548
Contexte : On considère que plusieurs facteurs alimentaires sont impliqués dans l'incidence croissante du cancer colorectal dans les pays industrialisés. Les données expérimentales et épidémiologiques suggèrent (sans toutefois apporter de preuves concluantes) qu'un apport élevé en calcium pourrait jouer un rôle protecteur. Les études d'intervention portant sur le cancer colorectal en tant que critère de jugement sont difficiles à réaliser en raison du grand nombre de patients et des longues périodes de suivi nécessaires ; les études utilisant l'apparition de polypes adénomateux colorectaux comme critère de substitution sont donc prises en compte lors de l'examen des preuves existantes.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
calcium
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
polypes adénomateux
tumeurs colorectales
calcium

---
N1-VALIDE
Coloscopie virtuelle. Méta-analyse des performances diagnostiques, indications et conditions de réalisation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1005369/fiche-de-bon-usage
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_923754/coloscopie-virtuelle-meta-analyse-des-performances-diagnostiques-indications-et-conditions-de-realisation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_923758/coloscopie-virtuelle-meta-analyse-des-performances-diagnostiques-indications-et-conditions-de-realisation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_923748/coloscopie-virtuelle-rapport
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_929126/annexes-coloscopie-virtuelle
En 2004, l'Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé (ANAES) avait considéré que la seule indication validée de la coloscopie virtuelle correspondait à la situation de vidéo-coloscopie incomplète. Depuis, la coloscopie virtuelle a fait l'objet de progrès techniques et de nouvelles études cliniques et a parfois été présentée en date de cette évaluation comme l'alternative à la vidéo-coloscopie la plus aboutie. Dans ce contexte, ce rapport a pour objectif d'actualiser l'estimation des performances diagnostiques de la coloscopie virtuelle afin d'en préciser la place dans la stratégie d'exploration colique des patients soumis à un dépistage de lésions colorectales ou à un diagnostic de symptômes coliques.
2010
false
N
2eme cycle / master
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
298. Tumeurs du colon et du rectum
français
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
tumeurs colorectales
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
recommandation de bon usage des dispositifs médicaux
méta-analyse
évaluation technologique
évaluation des actes professionnels
résultat thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage du cancer colorectal au Canada 2008
http://www.statcan.gc.ca/bsolc/olc-cel/olc-cel?catno=82-003-X200900310874&lang=fra
2009
cancer
dépistage systématique
tumeurs colorectales
Dépistage
Canada
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Peu probable : Manger du poisson nous protège contre le cancer colorectal
http://www.extenso.org/echelle_credibilite/detail.php/f/1733
2009
Extenso
Canada
information patient et grand public
cancer
cancer
consommation alimentaire
poissons
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Les biomarqueurs prédictifs dans le cancer colorectal
http://www.revmed.ch/numero-211-page-1513.htm
2009
Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
cancer
tumeurs colorectales
marqueurs biologiques
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Apports des anticorps monoclonaux dans le traitement du cancer colorectal : cétuximab, panitumumab et bévacizumab
http://www.rmlg.ulg.ac.be/RMLGFIX/index.php?page=resume?num_id=1891&langue=FR
2009
Revue Médicale de Liège
Belgique
article de périodique
tumeurs colorectales
panitumumab
bévacizumab
cancer
cétuximab
anticorps monoclonaux
cancer

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage généralisé du cancer colorectal : une absolue nécessité et une réalité imminente en Communauté française
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1859&langue=FR
Le cancer colorectal est un véritable problème de santé publique. Son dépistage est d?une absolue nécessité. Un programme ambitieux de dépistage de masse est mis sur pied en Communauté française. Il vise à proposer la recherche de sang occulte dans les selles (FOBT) aux sujets à risque moyen de la population générale. En cas de positivité, une coloscopie totale sera proposée. La coloscopie en première intention devra être réalisée chez les sujets à risque élevé et très élevé. Les médecins généralistes seront la pierre angulaire de ce programme pluridisciplinaire
2009
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
dépistage systématique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
article de périodique

---
N1-VALIDE
Chirurgie prophylactique dans les cancers avec prédisposition génétique : polypose adénomateuse familiale (PAF) et polypose liée à MYH
http://www.e-cancer.fr/content/download/58351/531984/file/chir_prophy_predi_gene_polypose.pdf
Indication du niveau de preuve, La Polypose Adénomateuse Familiale (PAF) est une maladie héréditaire à transmission autosomique dominante, due à une mutation germinale du gène APC (adenomatous polyposis coli) localisé sur le bras long du chromosome 5. ... La polypose associée à MYH (MYH-associated polyposis) est une affection à transmission autosomique récessive d'identification récente. Elle est liée à une mutation germinale des 2 allèles du gène MYH.
2009
false
false
O
INCa - Institut National du Cancer
France
français
polypes intestinaux
prédisposition génétique à une maladie
Polypose adénomateuse colique
tumeurs colorectales
entérostomie
tumeurs du duodénum
adénomes
tumeurs du duodénum
DNA glycosylases
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer colorectal
http://www.fondationarcad.org/le-cancer/les-cancers-digestifs/cancer-colorectal
Après les cancers bronchiques chez l'homme et mammaires chez la femme, le cancer colorectal est particulièrement fréquent dans les pays occidentaux.Le cancer colorectal est un cancer siégeant dans la région du côlon et du rectum (partie terminale du colon) caractérisé par une prolifération anormale de cellules dans le gros intestin et par la formation de carcinomes glandulaires ou adénocarcinomes...
2009
false
N
Fondation ARCAD
France
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
facteurs de risque
tumeurs colorectales
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer colorectal
http://www.fondation-arc.org/Le-cancer-colorectal/le-cancer-colorectal.html
* Les tumeurs colorectales * Les facteurs de risque * Le dépistage organisé * Les symptômes * Le diagnostic * Les traitements * Les effets secondaires * Vivre avec la maladie * La recherche
2009
false
N
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
tumeurs colorectales
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Item 148 - Tumeurs du côlon et du rectum
http://campus.cerimes.fr/hepato-gastro-enterologie/enseignement/item148/site/html/
tumeurs bénignes du côlon et du rectum, cancers du côlon et du rectum
2009
true
N
2eme cycle / master
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
298. Tumeurs du colon et du rectum
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
gastroentérologie
épreuves classantes nationales
cours

---
N1-SUPERVISEE
Oncogénétique colorectale : acquis récents
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hpg/e-docs/00/04/4E/BD/resume.phtml
En quelques années, l'oncogénétique s'est rapidement développée pour passer du domaine de la recherche à l'application dans la médecine quotidienne. En oncogénétique colorectale, parmi les grandes prédispositions déjà identifiées, le syndrome de Lynch ou Hereditary Non-Polyposis Colorectal Cancer (HNPCC) a vu ses caractéristiques cliniques précisées. Des tests de précriblage et de nouvelles données génétiques améliorent les possibilités d'identification du syndrome. Des variantes sont identifiées : formes bialléliques, anomalies épigénétiques. Dans le domaine des polyposes, les connaissances sur la polypose adénomateuse familiale associée aux mutations du gène APC s'accumulent, notamment sur des modes de transmission particuliers, la mise en évidence de mosaïques. Une nouvelle prédisposition, causée par des mutations du gène MYH, permet d'élargir les possibilités de diagnostic, même si les caractéristiques de ce nouveau syndrome ne sont pas encore complètement révélées. L'évolution de la technologie autorise par ailleurs la réalisation de projets de recherche ambitieux, à la découverte d'autres gènes impliqués dans les prédispositions aux tumeurs digestives. Cette meilleure compréhension et cette somme d'informations cliniques et épidémiologiques permettent d'affiner la prise en charge, du diagnostic à la surveillance, voire à la prophylaxie des patients concernés et surtout de leur famille.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales héréditaires sans polypose
Polypose adénomateuse colique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage généralisé du cancer colorectal : une absolue nécessité et une réalité imminente en Communauté française
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/531
Le cancer colorectal est un véritable problème de santé publique. Son dépistage est d'une absolue nécessité. Un programme ambitieux de dépistage de masse est mis sur pied en Communauté française. Il vise à proposer la recherche de sang occulte dans les selles (FOBT) aux sujets à risque moyen de la population générale.
2009
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
dépistage systématique
tumeurs colorectales
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage organisé du cancer colorectal en Communauté française de Belgique et surveillance des polypes
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/546
Le cancer colorectal représente en Belgique environ 7.700 nouveaux cas par an ; il s'agit du cancer digestif le plus fréquent. Il arrive en troisième position chez l'homme après le cancer du poumon et celui de la prostate et en deuxième position chez la femme après le cancer du sein.
2009
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
tumeurs colorectales
coloscopie
Belgique
dépistage systématique
tumeurs colorectales
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Cancer colorectal et sujets âgés : y a-t-il une spécificité de prise en charge ?
http://www.revmed.ch/numero-204-page-1116.htm
La progression de l'espérance de vie de la population laisse présager une augmentation du nombre des cancers colorectaux à un âge encore plus élevé. Peu d'études se sont intéressées spécifiquement à la prise en charge du sujet âgé. Les publications sont généralement des études de phase II ou des analyses rétrospectives de chimiothérapie ou de traitements reçus par les patients de plus de 65 ans inclus dans de grandes études. Il importe, dès à présent, de proposer une prise en charge spécifique oncogériatrique, c'est-à-dire oncologique et gériatrique conjointe codifiant et adaptant les traitements à l'âge physiologique des malades. Les différentes étapes de la prise en charge du cancer colorectal chez les patients âgés sont passées en revue à partir de l'analyse des récentes publications.
2009
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
tumeurs colorectales
sujet âgé
gestion des soins aux patients
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les biomarqueurs prédictifs dans le cancer colorectal
http://rms.medhyg.ch/numero-211-page-1513.htm
Malgré de longues années sans amélioration importante dans la prise en charge des cancers du côlon, récemment l'approche chimiothérapeutique de ce cancer s'est passablement modifiée avec l'introduction de nouveaux agents chimiothérapeutiques (notamment l'irinotécan et l'oxaliplatine). Une nouvelle phase s'est annoncée avec les agents thérapeutiques «ciblés», agissant sur le récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR), les anticorps monoclonaux cétuximab et panitumumab. Cette thérapie est efficace uniquement si le cancer n'a pas un gène KRAS muté, ce qui a enrichi l'approche du diagnostic en anatomopathologie. L'analyse moléculaire de ce gène est rapidement devenue le standard pour les cas des cancers colorectaux. L'anatomopathologie doit se préparer à une augmentation très importante de ce genre d'analyses.
2009
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs colorectales
marqueurs biologiques tumoraux
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales

---
N1-SUPERVISEE
Lien épidémiologique entre comportement alimentaire et cancer : exemple du cancer colorectal
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4B/FE/resume.phtml?type=text.html
Un million de cancers colorectaux (CCR) sont diagnostiqués chaque année dans le monde, responsables de 500 000 décès. L'incidence varie largement selon les régions, les plus touchées étant celles à haut niveau socio-économique. Cette tendance commence à s'inverser, avec une stabilisation des taux d'incidence dans les pays développés et une nette progression dans les régions en développement. Dans les pays émergeants, l'évolution se superpose avec le niveau d'urbanisation croissant. Dans les années 1980, Doll et Peto rapportaient déjà que 80 % de la mortalité par cancer était évitable, particulièrement pour le CCR dont la part environnementale dans la genèse est prépondérante. Des études observationnelles ont ainsi rapporté que les migrants ont une incidence de CCR qui tend à rejoindre celle des natifs du pays d'accueil. Il semble que l'alimentation soit la cause principale de ces variations d'incidence. Des auteurs estiment que la modification des régimes permettrait de diminuer l'incidence du CCR de 60 %. Ces dix dernières années, de nombreuses études épidémiologiques et méta-analyses, souvent contradictoires, ont été réalisées. Deux groupes d'experts, le World Cancer Research Fund (WCRF) et l'American Institute of Cancer Research (AICR), ont donc jugé nécessaire la rédaction d'un rapport en 1997, mis à jour en 2007, sur les liens entre alimentation et cancer. Cette analyse systématique de la littérature a établi que la viande rouge, la charcuterie, l'alcool augmentaient le risque de CCR. Inversement, les fibres, le lait et le calcium étaient probablement protecteurs. Basé sur les principales études prospectives et interventionnelles, ainsi que sur le deuxième rapport du WCRF, notre article résume les données disponibles sur le lien entre alimentation et CCR.
2009
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
Viande rouge
produits carnés
tumeurs colorectales
régime alimentaire
comportement alimentaire
consommation d'alcool
viande
légumes
fruit
calcium alimentaire
vitamine D
produits laitiers

---
N1-SUPERVISEE
Aspect technique de la détermination du statut KRAS dans le cancer colorectal et mise en place en France.
Point de vue de l'anatomopathologiste
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/52/0B/resume.phtml?type=text.html
La détermination du statut KRAS est désormais un prérequis indispensable dès qu'un anticorps anti-EGFR (epidermal growth factor receptor), cetuximab (Erbitux ) ou panitumumab (Vectibix), est prescrit chez les patients atteints de cancers colorectaux métastatiques. La présence d'une mutation KRAS est en effet liée à l'absence de réponse à ces thérapeutiques ciblées et à une moins bonne survie. La détermination rigoureuse du statut KRAS dépend de l'interaction entre pathologiste et biologiste. À ce titre, le pathologiste a la charge d'effectuer un contrôle morphologique de la tumeur à analyser et de s'assurer que les conditions de fixations répondent aux impératifs de la biologie moléculaire. Son investissement peut s'étendre également jusqu'à la phase d'extraction de l'ADN et à l'analyse moléculaire. Cet investissement doit se faire dans un cadre multidisciplinaire et au sein d'un réseau sanitaire pour l'obtention d'un test fiable et produit dans des délais compatibles avec les impératifs cliniques. La connaissance du statut KRAS pour la prise en charge des patients avec maladie métastatique est devenue incontournable pour définir la stratégie thérapeutique. À plus long terme, le rôle du pathologiste devrait s'accroître dans le cadre d'une médecine de plus en plus personnalisée, prenant en considération des impératifs médicoéconomiques. Sans doute sera-t-il sollicité pour l'émergence de nouveaux tests et pour sa maîtrise de techniques s'intégrant à la recherche translationnelle.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
gènes ras
mutation
anatomopathologie moléculaire
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques

---
N1-SUPERVISEE
Rôle pronostique des mutations du gène KRAS dans le cancer colorectal
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/52/0C/resume.phtml?type=text.html
La prise en charge thérapeutique des patients atteints de cancers colorectaux (CCR) localisés et métastatiques est à l'heure actuelle, quasi exclusivement fondée sur les données cliniques, anatomopathologiques et radiologiques. Dans le CCR, la présence d'une mutation du gène KRAS est détectée dans approximativement 30-40 % des tumeurs. Chez les malades atteints de CCR localisés, la recherche des mutations KRAS n'a actuellement aucun rôle pronostique formellement démontré avec des données contradictoires dans la littérature. Dans le CCR métastatique, les mutations KRAS ont un rôle pronostique démontré, chez les patients traités par anticorps monoclonaux anti-EGFR. En dehors de cette situation clinique particulière, aucune donnée ne permet pas à ce jour de considérer formellement cette mutation comme d'intérêt pronostique, en cas de traitement par d'autres biothérapies ou chimiothérapies classiques. Chez les patients atteints de CCR métastatiques traités par anti-EGFR, la recherche d'une mutation du gène KRAS à partir de l'ADN extrait des tumeurs est désormais un prérequis indispensable, puisque de nombreuses études ont clairement démontré que cette altération confère une résistance à cette biothérapie. En dehors de cette situation clinique particulière, il n'existe pas de preuve scientifique suffisante pour considérer la recherche des mutations KRAS comme cliniquement pertinente dans la prise en charge du CCR.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques
tumeurs colorectales
gènes ras
mutation
Récepteur du facteur de croissance épidermique

---
N1-SUPERVISEE
La place des anticorps anti-EGFR (cetuximab et panitumumab) dans le traitement des patients atteints de cancer colorectal métastatique non mutés pour le gène KRAS
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/52/0D/resume.phtml?type=text.html
Cetuximab et panitumumab représentent les deux anticorps dirigés contre les récepteurs de l'epidermal growth factor (EGF), utilisés dans le traitement du cancer colorectal métastatique. Des essais de phase I et II ont évalué l'intérêt de ces molécules dans ce type de population, après échec d'une chimiothérapie associant 5-fluoro-uracile, l'acide folinique et l'oxaliplatine (Folfox), ou l'irinotécan (IFL et Folfiri). Une autorisation de mise sur le marché (AMM) fut obtenue pour le cetuximab après les résultats d'une étude de phase II randomisée, montrant la supériorité de l'association cetuximab-irinotécan au cetuximab seul. Des études rétrospectives ont par la suite mis en évidence l'impact du statut tumoral mutationnel KRAS sur l'efficacité des anticorps anti-EGFR. La mutation KRAS étant associée à une absence de réponse. Les études prospectives analysées rétrospectivement ont confirmé ces données, en association avec la chimiothérapie de première et de deuxième ligne métastatique et également en troisième ligne, ces anticorps étant alors utilisés en monothérapie. Actuellement, le cetuximab a son AMM pour les patients atteints de cancer colorectal métastatique non mutés pour le gène KRAS en association avec une chimiothérapie, alors que le panitumumab n'a son AMM chez ces mêmes patients non mutés uniquement en monothérapie, après échec des chimiothérapies conventionnelles.
2009
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
Cétuximab
Bévacizumab
anticorps monoclonaux
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
gènes ras
Récepteur du facteur de croissance épidermique
panitumumab

---
N1-SUPERVISEE
Le statut tumoral KRAS doit-il faire changer la stratégie thérapeutique des patients avec cancer colorectal métastatique (CCRM) ?
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/52/0E/resume.phtml?type=text.html
Le cancer colorectal demeure une des principales causes de décès par cancer. Au cours des dix dernières années, nombre de nouvelles molécules sont apparues dans le traitement du cancer colorectal métastatique. Ainsi, d'importants progrès ont été réalisés avec l'utilisation en pratique quotidienne de l'oxaliplatine, de l'irinotécan, ou d'analogues oraux de la 5-fluoro-uracile (capécitabine ou UFT). L'identification de nouvelles cibles moléculaires a permis le développement de nouveaux agents antitumoraux dirigés contre des récepteurs de facteur de croissance ou contre les principaux facteurs impliqués dans le processus d'angiogenèse. Dans le cas du cancer colorectal métastatique, de larges essais randomisés ont démontré un bénéfice clinique significatif avec le bévacizumab (inhibant le vascular endothelial growth factor \ VEGF) et avec les inhibiteurs de l'epidermal growth factor receptor (EGFR), à savoir le cétuximab et le panitumumab. Dans cet article, nous passons en revue la place et l'impact du statut mutationnel du gène KRAS dans la prise en charge des patients ayant un cancer colorectal métastatique.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
anticorps monoclonaux
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
gènes ras

---
N1-SUPERVISEE
Aspect technique de la détermination du statut KRAS dans le cancer colorectal et mise en place en France. Point de vue du biologiste
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/52/0F/resume.phtml?type=text.html
2009
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
tumeurs colorectales
Protéines proto-oncogènes
protéine KRAS humaine
marqueurs biologiques

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers coliques : facteurs pronostiques et prédictifs de la réponse au traitement
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/48/9D/resume.phtml?type=text.html
Alors que la 5-fluoro-uracile dans sa forme injectable fut longtemps le seul médicament disponible pour la prise en charge médicale des cancers colorectaux, l'arsenal thérapeutique s'est considérablement élargi avec l'avènement de nouveaux médicaments cytotoxiques comme l'oxaliplatine, l'irinotécan, la capécitabine ou l'UFT mais aussi de médicaments dits d'action ciblée comme le cetuximab ou le bévacizumab. Une meilleure connaissance des facteurs pronostiques du cancer colorectal ainsi que des facteurs prédictifs du bénéfice lié à l'utilisation de telle ou telle molécule est indispensable à l'optimisation du traitement des patients atteints par cette pathologie. En 2008, la classification TNM (tumor, node, metastasis) reste le principal outil de l'oncologue médical pour décider ou non d'un traitement adjuvant après chirurgie. Toutefois, les nombreux efforts de recherche à la fois fondamentale et de transfert actuellement déployés permettront sans aucun doute l'intégration de certains paramètres biologiques tumoraux dans la décision médicale tant en situation adjuvante qu'en situation métastatique.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
tumeurs colorectales
pronostic
marqueurs biologiques tumoraux

---
N1-SUPERVISEE
Pour prévenir le cancer colorectal
http://www.extenso.org/sante/detail.php/f/1643
Le cancer colorectal est le troisième type de cancer le plus répandu au Canada. Les plus récentes recherches démontrent que l'alimentation et l'activité physique jouent un rôle très important dans la prévention de ce cancer. Extenso vous explique comment...
2008
false
N
Extenso
Canada
français
tumeurs colorectales
comportement en matière de santé
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer du côlon et du rectum
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2063.pdf
Cancer de l'intestin. Pour les malades comme pour leurs proches, l'annonce du diagnostic est toujours un choc. Du jour au lendemain, tout est brutalement remis en question. Le quotidien bascule et les idées se précipitent, pleines d'espoir un jour, chargées d‘angoisse le lendemain ...
2008
false
N
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
tumeurs du côlon
tumeurs du rectum
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs du côlon
tumeurs du rectum
image
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Quand doit-on réséquer les métastases hépatiques d'un cancer colorectal ?
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1796&langue=FR
Le cancer colorectal représente en Belgique environ 6.000 nouveaux cas par an. 50 % de ces patients développeront des métastases hépatiques. La résection reste la seule chance de survie à long terme et doit être considérée comme le but à atteindre dès le début de la prise en charge.
2008
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
tumeurs colorectales
tumeurs du foie
hépatectomie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Identifier les obstacles au dépistage du cancer colorectal et envisager les moyens de les surmonter
http://www.campus-umvf.cnge.fr/materiel/Hemobstacle.pdf
L'efficacité du dépistage du cancer colorectal par recherche de sang occulte dans les selles a été établie. Néanmoins, il n'y a pas encore de dépistage de masse organisé à l 'échelon national en France. Un réseau ville-hôpital d'oncologie de la région parisienne a dégagé un financement pour effectuer un dépistage gratuit des patients à risque moyen de cancer colorectal.Les médecins généralistes participant à cette campagne de dépistage sont parvenus, de façon très variable, à faire réaliser les tests par leurs patients, évoquant des comportements différents vis-à-vis du dépistage.
2008
true
N
Campus de Médecine générale
France
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
médecine générale
article de périodique
matériel enseignement

---
N1-VALIDE
Revue systématique des programmes de dépistage du cancer colorectal de la population à risque moyen
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/883_RevueSystPrpgDepistCC.pdf
L'objectif général de ce rapport consiste à faire la revue systématique des programmes de dépistage populationnel du cancer colorectal réalisés parmi la population à risque moyen (c'est-à-dire asymptomatique et sans condition spécifique prédisposant au cancer colorectal
2008
false
N
Canada
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
évaluation de programme
information scientifique et technique
étude évaluation

---
N1-VALIDE
La colographie par tomodensitométrie, ou coloscopie virtuelle, dans le dépistage du cancer colorectal dans la population à risque moyen
http://www.cadth.ca/media/pdf/O0474_to_fr_CTC_for_colorectal_cancer_screening_to_fr.pdf
https://www.cadth.ca/fr/la-colographie-par-tomodensitometrie-ou-coloscopie-virtuelle-dans-le-depistage-du-cancer-colorectal
Le rapport d'évaluation des technologies de la santé de l'ACMTS sur la coloscopie virtuelle (CV) examine l'efficacité clinique et la rentabilité des stratégies de dépistage du cancer colorectal dans la population. Cette évaluation focalise sur l'introduction de la CV par rapport à la coloscopie classique (optique) dans la population à risque moyen entre 50 et 74 ans. Elle examine aussi l'infrastructure et les ressources humaines nécessaires pour mettre en oeuvre des programmes de dépistage qui prévoient la CV au pays
2008
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
anglais
tumeurs colorectales
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
dépistage systématique
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
dépistage systématique
évaluation technologique
évaluation économique

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage du cancer colorectal ; surveillance après résection de polypes coliques ou d'un cancer colorectal
http://www.revmed.ch/numero-141-page-224.htm
2008
article de périodique
polypes coliques
Dépistage
dépistage systématique
infirmières administratives
cancer
cancer
tumeurs du côlon
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Le dépistage du cancer colorectal au Canada : Résultats d'une enquête nationale
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/cdic-mcc/29-1/pdf/cdic29-1-2fra.pdf
2008
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
information scientifique et technique
cancer
cancer
dépistage systématique
collecte de données
tumeurs colorectales
Canada
Dépistage

---
N3-AUTOINDEXEE
BEH n 02-03 : Numéro thématique. Dépistage organisé du cancer colorectal en France
http://invs.santepubliquefrance.fr/display/?doc=beh/2009/02_03/index.htm
2008
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
article de périodique
cancer
Dépistage
France
tumeurs colorectales
cancer
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Place des tests immunologiques de recherche de sang occulte dans les selles (iFOBT) dans le programme de dépistage organisé du cancer colorectal en France
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_727080/place-des-tests-immunologiques-de-recherche-de-sang-occulte-dans-les-selles-ifobt-dans-le-programme-de-depistage-organise-du-cancer-colorectal-en-France
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_727078/rapport-place-des-tests-immunologiques-de-recherche-de-sang-occulte-dans-les-selles-ifobt
Ce rapport est destiné en première intention aux demandeurs (INCa, DSS) et à la Direction Générale de la Santé (DGS). Il constitue également un document d'information pour les cibles suivantes : gastro-entérologues, médecins généralistes, cancérologues, professionnels impliqués dans le dépistage du cancer colorectal (centres de lecture, structures de gestion départementales).
2008
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
287. Epidémiologie, facteurs de risque, prévention et dépistage des cancers
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
sang occulte
fèces
dépistage systématique
tests immunologiques
évaluation des pratiques professionnelles
évaluation économique

---
N3-AUTOINDEXEE
Attitudes envers le dépistage du cancer colorectal : le point de vue de la population québécoise
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/887_AttDepistaCanColl.pdf
Cette étude a été réalisée dans le cadre général d’un mandat que le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a octroyé à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) afin d’évaluer la pertinence, la faisabilité et les modalités d’un programme de dépistage du cancer colorectal au Québec. Pour répondre à cette demande, l’INSPQ a établi un cadre d’analyse qui, appliqué au contexte spécifique du dépistage du cancer colorectal, a permis de dresser une liste d’études requises pour la réalisation du mandat.
2008
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
dépistage systématique
détection précoce de cancer
détection précoce de cancer
tumeurs colorectales
rapport
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Évolution de l'incidence et de la mortalité du cancer colorectal au Québec. Une comparaison avec le Canada hors Québec et les pays industrialisés
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/886_EvolMortCanCol.pdf
Au Québec, comme dans les autres provinces canadiennes, le cancer colorectal représente l’une des principales cibles d’actions de la lutte contre le cancer. Les estimations canadiennes les plus récentes classent ce cancer en troisième position parmi les cancers les plus fréquemment diagnostiqués.
2008
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
tumeurs colorectales
rapport
Québec
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Pertinence et faisabilité d'un programme de dépistage du cancer colorectal au Québec
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/882_PertinFaisPrograCcColo.pdf
En janvier 2008, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a sollicité l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) en lui demandant d’intégrer l’ensemble des connaissances sur le dépistage du cancer colorectal pour « formuler un avis sur la pertinence et la faisabilité d’un programme populationnel de dépistage du cancer colorectal dans le système de santé québécois ».
2008
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
promotion de la santé
programmes nationaux de santé
évaluation en santé publique
dépistage systématique
Québec
tumeurs colorectales

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitements systémiques du cancer colorectal métastatique
http://www.revmed.ch/numero-158-page-1254.htm
2008
article de périodique
cancer
tumeurs colorectales
cancer

---
N1-VALIDE
Place de la coloscopie virtuelle dans un programme organisé de dépistage du cancer colorectal
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/AETMIS/Rapports/Cancer/NI-2008-02_Coloscopie_virtuelle.pdf
La présente note informative constitue un avis sur la performance de la coloscopie virtuelle et sur son rôle comme outil diagnostique chez les patients qui obtiennent un résultat positif à une recherche de sang occulte dans les selles (RSOS).
2008
false
true
false
AETMIS - Agence d'Evaluation des Technologies et des Modes d'Intervention en Santé
Canada
français
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
coloscopie
dépistage systématique
évaluation technologique
étude comparative
résultat thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Le cancer colorectal du sujet jeune - Présentation, caractéristiques clinicopathologiques et pronostic
http://lebanesemedicaljournal.org/articles/56-4/original3.pdf
2008
JML - Journal Medical Libanais
Liban
article de périodique
cancer
pronostic
adolescent
tumeurs colorectales
cancer
syndrome de Jeune
jeûne

---
N1-VALIDE
Dépistage organisé du cancer colorectal
http://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Depistage-et-detection-precoce/Depistage-du-cancer-colorectal/Le-programme-de-depistage-organise
un cancer curable à un stade précoce ; le dépistage organisé : une stratégie en deux temps ; le rôle du médecin généraliste ; le dépistage dans la pratique ; conduites à tenir ; en fonction du niveau de risque
2008
false
true
N
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
stade de la tumeur
médecins généralistes
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement chirurgical des métastases hépatiques et de la tumeur primitive colorectale après chimiothérapie néo-adjuvante
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hpg/e-docs/00/04/3C/83/resume.md
Le cancer colorectal, 3 e cancer en termes de fréquence dans le monde occidental, représente un problème de santé publique. Un malade sur quatre a déjà des métastases hépatiques au moment du diagnostic avec un pronostic réservé. Cependant, les progrès de la chimiothérapie utilisant l¿oxaliplatine et l¿irinotécan en association avec de nouveaux anticorps monoclonaux (cetuximab et bevacizumab) ont permis d¿augmenter le taux de réponse et de rendre des malades opérables malgré une maladie avancée. D¿autre part, la radiologie interventionnelle a permis, grâce à l¿embolisation portale utilisée comme technique pro-régénérative, d¿augmenter la quantité de parenchyme hépatique pouvant rester en place après une hépatectomie élargie et grâce à la radiofréquence, de traiter des métastases de moins de 2,5 cm dans des indications très précises. Enfin, les progrès technologiques et l¿expérience acquise dans la chirurgie du foie ont permis au traitement chirurgical des métastases colorectales de devenir une technique sûre associée à un taux de mortalité inférieur à 1-2 % dans les centres spécialisés. Aujourd¿hui, pour traiter un malade avec des métastases hépatiques synchrones d¿un adénocarcinome colique non obstructif, une stratégie comprenant une chimiothérapie néo-adjuvante courte et efficace suivie du traitement chirurgical des métastases hépatiques, synchrone dans les cas favorables ou le plus souvent précédant le traitement de la tumeur primitive (en particulier si une radiothérapie pelvienne pour un cancer du rectum est indiquée), semble être prometteuse.
2008
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tumeurs colorectales
tumeurs du foie
traitement médicamenteux adjuvant
tumeurs colorectales
tumeurs du foie
tumeurs du foie
hépatectomie
article de périodique

---
N1-VALIDE
Mucosectomie rectocolique
http://www.sfed.org/sites/sfed.prod/files/documents_sfed/files/recommandations/Mucosectomie_colorectale_v2.pdf
indications, technique
2008
false
N
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
tumeurs colorectales
muqueuse intestinale
procédures de chirurgie digestive
recommandation par consensus

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge chirurgicale des métastases hépatiques de cancer colorectal
http://revmed.ch/rms/2007/RMS-117/32414
2007
article de périodique
tumeurs colorectales
cancer
gestion des soins aux patients
tumeurs du foie
métastase tumorale
cancer

---
N1-VALIDE
Revue systématique des essais cliniques randomisés évaluant l'efficacité du dépistage du cancer colorectal
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/716_RSLECRDepistCaC.pdf
Le présent document fait état de la réalisation, des résultats et des conclusions de la première étude dont l'objectif principal consiste à faire la revue systématique des essais cliniques randomisés évaluant l'efficacité du dépistage du cancer colorectal pour diminuer la mortalité par ce cancer
2007
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
tumeurs colorectales
essais contrôlés randomisés comme sujet
dépistage systématique
étude évaluation

---
N1-SUPERVISEE
Circulaire DGS/SD 5A no 2007-37 du 23 janvier 2007 relative aux modalités de généralisation du dépistage organisé du cancer colorectal en 2007
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2007/07-02/a0020055.htm
La présente circulaire vise à vous apporter les éléments d'information ainsi que les recommandations nécessaires à la poursuite de cette généralisation avec pour objectif son achèvement dans l'année 2007
2007
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
recommandation de santé publique
texte législatif

---
N1-SUPERVISEE
Résumés critiques d'études cliniques
InfoPOEMs
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/023-027InfoPoems0107.pdf
Les corticostéroïdes intranasaux seuls sont-ils efficaces pour traiter la rhinosinusite non compliquée ? - Chez les patients ayant des antécédents d'ulcère peptique, le célécoxib présente-t-il moins de risque que le naproxen associé à un inhibiteur de la pompe à protons (IPP) ? - L'hormonothérapie augmente-t-elle le risque de cancer du sein ? - Une alimentation riche en fibres réduit-elle le risque de cancer colorectal ? - Les parents dont les enfants font une otite moyenne aiguë préfèrent-ils participer à la prise de décision concernant les antibiotiques ?
2007
false
false
true
FMOQ - Fédération des Médecins Omnipraticiens du Québec
Canada
français
corticothérapie
antibiothérapie
Célécoxib
Furoate de mométasone
rhinite
sinusite
administration par voie nasale
anti-inflammatoires
inhibiteurs de la cyclooxygénase 2
naproxène
inhibiteurs de la pompe à protons
association de médicaments
ulcère peptique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
fibre alimentaire
antibactériens
otite moyenne
Participation du patient
parents
médecine factuelle
résultat thérapeutique
tumeurs du sein
oestrogénothérapie substitutive
post-ménopause
tumeurs du sein
incidence
facteurs de risque
lecture critique d'article
étude comparative
Rhinosinusite

---
N1-VALIDE
Dépistage du cancer colorectal
http://omge.org/colorectal-cancer-screening.html
introduction, méthodologie et Revue de la Littérature, épidémiologie du cancer colorectal, tests de dépistage et évidence, : tests dans les selles, sang occulte et ADN, endoscopie et colonographie par tomodensitométrie, rapport coût-efficacité du dépistage du cancer colorectal, diverses étapes de la cascade du dépistage, où obtenir de l'aide, sites Web utiles, recommandations pratiques et références bibliographiques sélectionnées, questions et commentaires ; 19 pages
2007
false
N
WGO - World Gastroenterology Organisation
Allemagne
français
anglais
mandarin
espagnol
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
endoscopie gastrointestinale
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
tumeurs colorectales héréditaires sans polypose
analyse coût-bénéfice
sang occulte
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage du cancer colorectal - d'une importance vitale !
http://www.stacommunications.com/journals/leclinicien/2007/8-%20Aout2007/059_Depistagecancercolorectal.pdf
Le cancer colorectal (CCR) est le deuxième cancer le plus mortel au Canada. En 2006, on estime qu'au pays 20 000 personnes ont appris qu'elles avaient un CCR, et que 8 500 en sont décédées. En moyenne, chaque semaine en 2006, 385 canadiens ont appris qu'ils avaient un CCR et 163 en sont décédés. ; 5 pages
2007
false
N
Le Clinicien - la revue de formation médicale continue
Canada
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
article de périodique
tableau

---
N1-SUPERVISEE
Colectomies par coelioscopie ou par laparotomie avec préparation par coelioscopie
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_541177
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_541176
Indication du niveau de preuve, L'objectif de ce rapport est d'évaluer 8 actes de colectomies par coelioscopie. Ces actes sont pratiqués pour deux types de pathologies : cancers colorectaux et pathologies coliques non malignes (maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, polypose adénomateuse familiale, polypes coliques non résécables en endoscopie, diverticulite compliquée ou non). Ils représentent une alternative au traitement de référence, les colectomies par chirurgie ouverte.
2007
false
true
true
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
298. Tumeurs du colon et du rectum
français
résultat thérapeutique
maladie de Crohn
colectomie
colectomie
colectomie
tumeurs colorectales
maladies intestinales
colectomie
laparoscopie
évaluation des actes professionnels
évaluation économique

---
N1-SUPERVISEE
Cancers colorectaux métastatiques : le concept de pause thérapeutique
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hpg/e-docs/00/04/31/00/article.md
La pause thérapeutique en oncologie et en particulier dans le cadre du traitement du cancer colorectal, correspond à un arrêt temporaire ou définitif de la chimiothérapie cytotoxique chez des patients répondeurs afin d'en limiter les effets toxiques, d'améliorer le confort de vie sans altération de la survie. Son intérêt s'impose dans la mesure où les progrès thérapeutiques actuels permettent un allongement important de la durée de vie des patients et où il est souvent difficile d'envisager la poursuite permanente et systématique des traitements....
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
arrêt du traitement
tumeurs colorectales
métastase tumorale
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage du cancer colorectal : efficacité, conditions de mise en oeuvre, suivi
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/13/94/resume.md?type=text.html
Le cancer colorectal est l'un des trois cancers, avec ceux du sein et du col de l'utérus, dont le dépistage systématique est recommandé dans certaines tranches d'âge. Il rassemble les conditions de mise en oeuvre d'un dépistage que nous avons analysées dans le prédecent numéro de Médecine. Il est un bon exemple d'une démarche de santé publique dans l'exercice individuel. Nous nous proposons ici d'analyser les preuves dont nous disposons quant r son utilité, les limites du test actuellement utilisé et de la coloscopie qui fait suite àr un test positif, les conditions de mise en oeuvre et le suivi après la découverte d'un polype non transformé.
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
médecins généralistes
médecine générale
rôle médical
coloscopie
adhésion aux directives
article de périodique

---
N1-VALIDE
Dépistage organisé du cancer colorectal - Situation actuelle et évolution souhaitable
http://www.academie-medecine.fr/publication100035632/
L'utilité d'un dépistage précoce des cancers colorectaux ou des polypes susceptibles d'évoluer en cancers n'est plus à démontrer. L'Académie nationale de médecine a pris position sans ambiguïté dans un communiqué adopté en 2002, puis un rapport voté en 2004 en association avec l'Académie nationale de pharmacie. La recherche de sang occulte dans les selles suivie en cas de positivité du test d'une coloscopie est la méthode appliquée dans pratiquement tous les pays ayant mis en place un dépistage organisé. Cette méthode est recommandée chez les personnes de 50 à 74 ans. La technique basée sur la recherche de sang dans les selles avec la réaction au gaïac est la seule préconisée jusqu'ici en France et utilise le test HEMOCCULT II . Cette méthode non spécifique du sang humain présente des performances limitées, particulièrement en terme de sensibilité. L'étude, chez 10. 000 personnes d'une nouvelle méthode de détection du sang humain dans les selles par une technique immunologique automatisée en comparaison avec l'HEMOCCULT II fait preuve d'une réelle avancée tant en sensibilité qu'en spécificité si l'on adapte le seuil de positivité du test aux nécessités du dépistage, il faut tenir compte néanmoins des rares complications et du caractère pénible de la coloscopie qui imposent une spécificité élevée pour éviter les coloscopies inutiles. L'Académie nationale de médecine recommande notamment que dans les nouveaux départements proposés pour le dépistage en 2007 la méthode immunologique automatisée soit privilégiée par les autorités de santé. Dans ces départements de même que dans les 23 premiers utilisant l'HEMOCCULT, une évaluation des résultats devra être effectuée tous les deux ans en tenant compte, en particulier, du rapport coût / efficacité du dépistage. 8 pages
2007
false
N
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
sang occulte
sujet âgé
France
fèces
rapport
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage du cancer colorectal
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1512&langue=FR
2007
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Guide d'utilisation du bévacizumab (AVASTIN) pour le traitement du cancer colorectal métastatique
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/CEPO-B%C3%A9vacizumab_et_CCR_m%C3%A9tastatique_(2006-01).pdf
Indication du niveau de preuve, Au cours des dernières décennies, la chimiothérapie du cancer colorectal métastatique a reposé sur le fluorouracile (5-FU) avec ou sans leucovorin (LV). Peu de progrès ont été accomplis sur le plan clinique durant cette période. L'arrivée de l'irinotécan (CPT-11) et de l'oxaliplatine dans l'arsenal thérapeutique a constitué une percée majeure. L'inhibition spécifique du facteur de croissance vasculaire endothélial (vascular endothelial growth factor, VEGF) avec le bévacizumab est l'une des nouvelles approches les plus prometteuses. Le bévacizumab a été approuvé par Santé Canada en septembre 2005 en association avec une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine dans le traitement de première intention du carcinome métastatique du côlon ou du rectum... ; 32 pages
2006
false
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
Bévacizumab
Bévacizumab
Bévacizumab
métastase tumorale
inhibiteurs de l'angiogenèse
Québec
tumeurs colorectales
taux de survie
incidence
bibliographie médicale
tumeurs colorectales
inhibiteurs de l'angiogenèse
inhibiteurs de l'angiogenèse
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
tumeurs colorectales
L01XC07 - bévacizumab
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage du cancer colorectal : la sélection des sujets à risque
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/249
2006
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations nationales Collège d'oncologie : A. cadre général pour un manuel d'oncologie. B. base scientifique pour itinéraires cliniques de diagnostic et traitement, cancer colorectal et cancer du testicule
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/recommandations-nationales-coll%C3%A8ge-doncologie-a-cadre-g%C3%A9n%C3%A9ral-pour-un-manuel-donc
2006
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
recommandation
cancer
tumeurs colorectales
tumeurs du testicule
cancer
recommandations comme sujet
programme clinique
diagnostic
manuels comme sujet

---
N1-SUPERVISEE
Cancer colorectal : dépistage adapté au risque et rôle du médecin traitant dans la prévention de ce cancer
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-66/31408
Le dépistage du cancer colorectal dans la population à risque moyen ou en présence de prédispositions génétiques conférant un haut risque a démontré son efficacité par une réduction significative de la mortalité liée à cette affection. Plusieurs options de dépistage sont à disposition et l'adhésion à ces mesures est un problème de santé publique. Le médecin traitant joue un rôle important pour la promotion du dépistage du cancer colorectal et pour l'identification des personnes à risque accru, en particulier par une anamnèse familiale précise. Des critères cliniques validés permettent l'identification des personnes susceptibles de porter une prédisposition génétique au cancer colorectal. L'analyse des principaux gènes de prédisposition doit aujourd'hui être intégrée dans la prise en charge clinique de ces patients et de leurs familles.
2006
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
tumeurs colorectales
facteurs de risque
dépistage systématique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
prédisposition génétique à une maladie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Alimentation et risque cancer colorectal
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/416_Alimentation_et_risque_cancer_colorectal.pdf
La saga continue, selon l'éditorialiste du JAMA. L'idée que la consommation de fibres réduit le risque de cancer colorectal (CCR) date des années 60, celle que la consommation de viande rouge l'augmente des années 80. Plus récemment, on a parlé du rôle protecteur des oméga-3. Mais en fait, le rôle favorable pour la santé d'une alimentation peu carnée et riche en produits végétaux est connu depuis des milliers d'année, entre autres dans les civilisations méditerranéennes. Longévité et « régime méditerranéen » ont été associés dans de nombreuses études, y compris pour le paramètre cancer. Parmi celles parues en 2005 et 2006, nous avons retenu trois publications américaines (une métaanalyse, une étude de cohorte et une revue systématique) en rappelant une publication européenne qui ajoutent aux données connues sans pour autant réellement conclure…
2006
false
N
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
tumeurs colorectales
régime alimentaire
article de périodique

---
N1-VALIDE
Guide d'utilisation du cétuximab (IMC-C225, Erbitux) pour le traitement du cancer colorectal métastatique
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/CEPO-C%C3%A9tuximab_et_CCR_m%C3%A9tastatique_(2006-02).pdf
Indication du niveau de preuve, Au cours des dernières décennies, la chimiothérapie du cancer colorectal métastatique a reposé sur le fluorouracile (5-FU) avec ou sans leucovorin (LV). L'arrivée de l'irinotécan (CPT-11) et de l'oxaliplatine dans l'arsenal thérapeutique a constitué la première percée majeure. L'inhibition spécifique du récepteur du facteur de croissance épidermique humain (epidermal growth factor receptor, HER-1, EGFR) avec le cétuximab constitue une nouvelle approche. Le cétuximab a été approuvé par Santé Canada en septembre 2005 pour le traitement du cancer colorectal métastatique exprimant l'EGFR en combinaison avec l'irinotécan pour le traitement de patients résistants à l'irinotécan et en monothérapie pour les patients intolérants à l'irinotécan. 22 pages
2006
false
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
anglais
Cétuximab
Cétuximab
antinéoplasiques
tumeurs colorectales
métastase tumorale
tumeurs colorectales
Québec
bibliographie médicale
Récepteur du facteur de croissance épidermique
antinéoplasiques
tumeurs colorectales
taux de survie
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
L01XC06 - cétuximab
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Lavement baryté, scanner ou coloscopie pour le dépistage du cancer colorectal ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/666
Quelle est la sensibilité relative de trois méthodes d'imagerie dans la détection de polypes coliques de grande taille et du cancer colorectal dans une cohorte de patients à haut risque ?
2006
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
polypes coliques
polypes coliques
coloscopie
coloscopie virtuelle par tomodensitométrie
tumeurs colorectales
sulfate de baryum
sensibilité et spécificité
polypes coliques
lecture critique d'article

---
N1-VALIDE
Health Technology Assessment. Dépistage du cancer colorectal : connaissances scientifiques actuelles et impact budgétaire pour la Belgique
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/health-technology-assessment-d%C3%A9pistage-du-cancer-colorectal-connaissances-scienti
Bien organisé, le dépistage du cancer colorectal sauve des vies Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) a examiné l'intérêt d'un dépistage généralisé du cancer colorectal chez les hommes et les femmes à partir de l'âge de 50 ans. Aujourd'hui, on dispose de preuves scientifiques suffisantes pour affirmer que la mortalité liée au cancer colorectal peut être réduite d'environ 15% grâce à un programme de dépistage basé sur la recherche de sang dans les selles. Comme il est difficile de déterminer à l'avance dans quelle mesure les Belges seront prêts à participer à un tel programme, le KCE propose de lancer des projets pilotes de dépistage.
2006
false
N
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
anglais
dépistage systématique
tumeurs colorectales
Belgique
évaluation économique
recommandation pour la politique de santé

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage du cancer colorectal et sujets à risque élevé
http://www.mbpu-unaformec.net/unaformec/uploads/Publications/bibliomed/426_Depistage_du_CCR_chez_des_patients_a_risque.pdf
Le dépistage systématique du cancer colorectal (CCR) avec le test Hémoccult a prouvé son efficacité chez les patients de 50 à 74 ans. Il ne concerne pas la petite fraction de sujets à haut risque pour lesquels la sensibilité de ce test est insuffisante. Mais comment identifier ces sujets ? Voici le point actuel à partir de 2 synthèses
2006
false
N
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
tumeurs colorectales
article de périodique

---
N1-VALIDE
Tenue du dossier dans le cancer colorectal en gastroentérologie
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_272452
Améliorer sa pratique en évaluant quelques points clés : informer le patient ou son entourage désigné, ainsi que les correspondants ; évaluer le risque familial de cancer colorectal ; décider la thérapeutique dans les cancers coliques localement avancés et/ou métastatiques au cours d'une concertation médicochirurgicale ; programmer une surveillance clinique et paraclinique après exérèse d'un cancer du côlon ; surveiller la tolérance du traitement chimiothérapeutique pour l'adapter
2005
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
tumeurs colorectales
dossiers médicaux
évaluation des pratiques professionnelles

---
N1-VALIDE
Cancer dans les régions de France (Le)
Mortalité, Incidence, Affections de longue durée, Hospitalisations
http://www.fnors.org/Fnors/Ors/Travaux/syntK(050921).pdf
généralités, ensemble des cancers, cancer de la trachée, cancer des bronches, cancer du poumon, cancer du côlon-rectum, cancers du col et du corps de l'utérus, cancer du sein, cancer de la prostate, mélanome malin de la peau, annexes ; 72 pages
2005
false
N
FNORS - Fédération Nationale des Observatoires Régionaux de la Santé
France
français
mélanome malin cutané
France
taux de survie
incidence
hospitalisation
soins de longue durée
tumeurs de la trachée
Tumeurs des bronches
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs de l'utérus
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
tumeurs cutanées
mélanome
répartition par sexe
facteurs de risque
Europe
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs de l'utérus
facteurs de l'âge
répartition par âge
tumeurs du sein
facteurs sexuels
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
tumeurs
mélanome
tumeurs cutanées
rapport
carte géographique
graphique
étude comparative
mélanome

---
N1-VALIDE
Coelioscopie en chirurgie du cancer colo rectal
études d'évaluation technologique
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_272421
Indication du niveau de preuve, liste des abréviations, résumé, synthèse et perspectives, méthodes, résultats, conclusions, annexes ; 105 pages
2005
false
true
true
Haute Autorité de santé
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
298. Tumeurs du colon et du rectum
français
évaluation technologique
laparoscopie
laparoscopie
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
résultat thérapeutique
douleur
iléus
respiration
perte sanguine peropératoire
inflammation
durée du séjour
qualité de vie
tumeurs du rectum
laparoscopie
temps
essais contrôlés randomisés comme sujet
taux de survie
récidive tumorale locale
morbidité
tumeurs du côlon
bibliographie médicale
tumeurs colorectales
laparoscopie
laparoscopie
complications postopératoires
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
France
incidence
répartition par âge
répartition par sexe
médecine factuelle
douleur cancéreuse
douleur cancéreuse
lecture critique d'article
étude comparative

---
Courriel
10/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.