CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : tumeurs;

Synonyme CISMeF : K; crabes; affection cancéreuse; pathologie tumorale;

Acronyme CISMeF : TUM;

Synonyme MeSH : tumeurs malignes;

Hyponyme MeSH : Cancer; Tumeurs bénignes;

Terme MeSH Related : Cancer;

Définition VIDAL : Développement anormal de cellules de l'organisme. Les tumeurs bénignes repoussent les tissus voisins sans les altérer : verrues, grains de beauté, adénomes; leur développement reste localisé. Les tumeurs malignes envahissent les tissus avoisinants et peuvent essaimer à distance (métastases).;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Chromage électrolytique dans les ateliers de traitement de surface
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip16-chromage-electrolytique-ateliers-traitement-suface.pdf
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
chrome
tumeurs
exposition professionnelle
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Fabrication de pièces en polyuréthanne à base de résine TDI (diisocyanate de toluylène) et du durcisseur MOCA(4,4’-méthylène-bis-(2-chloroaniline))
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip11-fabrication-pieces-polyurethanne-resine-tdi-isocyanate-durcisseur-4-4-methylene-bis-2chloroaniline-moca.pdf
Description de l'activité : - Plusieurs variétés de prépolymères de polyuréthanne à base de diisocyanate de toluylène (TDI) sont utilisées. - La MOCA sert de durcisseur dans la fabrication d'élastomères ou mousses en polyuréthanne à haute performance. Cette utilisation est devenue rare.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
2,2'-Dichloro-4,4'-méthylènedianiline
polyuréthanes
isocyanates
exposition professionnelle
tumeurs
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Procédés de désinfection par oxyde d'éthylène
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip10-procedes-desinfection-oxyde-ethylene.pdf
Description de l'activité : - Dans les archives : Objectif : traitement pour éviter la détérioration des documents (action bactéricide, fongicide, insecticide). - Dans l'activité de soins : Objectif : stérilisation des matériaux thermosensibles ou ne supportant pas des traitements chimiques, filtres d'hémodialyse, oxygénateurs, machine coeur-poumon. - Dans les unités de production de matériaux médicochirurgicaux destinés à être implantés dans le corps humain (ex. : cathéters, prothèses mammaires, orthopédie).
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
stérilisation
tumeurs
exposition professionnelle
oxirane
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Dépose de revêtements de sols
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip9-depose-revetement-sols.pdf
Description de l'activité : - Enlèvement de carrelage : exposition potentielle à la silice. - Enlèvement de dalle vinyl-amiante : exposition potentielle à l'amiante (dans ce cas, un plan de retrait amiante est à réaliser). - Préparation du fond par ponçage : - mise à nu du béton : exposition potentielle à la silice, - enlèvement de colle : exposition potentielle à l'amiante et à la silice (dans ce cas, un plan de retrait amiante est à réaliser).
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
amiante
silice
sols et revêtements
tumeurs
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Ponçage et vitrification de parquet
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip6-poncage-vitrification-parquet.pdf
Pose de parquet : émissions de poussières de bois lors de la découpe. - Les différentes phases de la vitrification : - ponçage du bois - dépoussiérage - 1ère couche de vernis - égrenage de la 1ère couche de vernis (ponçage fin) - dépoussiérage - 2ème couche de vernis La vitrification est à base de vernis urée-formol et s'effectue le plus souvent dans la position à genoux dans des pièces très confinées pour éviter tout apport extérieur de poussières.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
parqueteur
exposition professionnelle
tumeurs
bois
formaldéhyde
poussière
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Exposition au cadmium dans l'opération de brasage fort (T c 450 c) à l'argent
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip2-exposition-cadmium-operation-brasage-fort-argent.pdf
Description de l'activité : Assemblage de nombreux métaux : - métaux cuivreux et ferreux (tuyauterie, robinetterie, réfrigération, échangeur), - métaux précieux (bijouterie, contacterie), - alliages durs type carbure (outil), - aciers inoxydables (mécanique fine). Apport de brasure en fusion (température de fusion de 600 à 700 C) : - soit par chalumeau oxyacétylénique ou autres. - soit à la machine à induction de fréquence
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
tumeurs
intoxication au cadmium
brasage
braseur
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Exposition au formol au poste de macroscopie dans les laboratoires d'anatomopathologie
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip1-exposition-formol-poste-macroscopie-laboratoires-anatomopathologie.pdf
2016
false
false
false
CRAM Nord-Picardie
France
français
tumeurs
exposition professionnelle
formaldéhyde
laboratoires hospitaliers
anatomopathologie
recommandation

---
N1-VALIDE
Nettoyage de films cinématographiques et perchloroéthylène
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip28-nettoyage-films-cinematographiques-perchloroethylene.pdf
Le nettoyage, encore appelé « essuyage », a pour but de nettoyer et dégraisser les films cinématographiques. Il supprime l'électricité statique qui favorise le dépôt de poussières à la surface des films. Les machines sont appelées « essuyeuses », elles peuvent être semi-automatisées. La bobine est installée sur un axe de rotation qui permet de la dérouler. Le déroulement conduit le film dans un bac au moyen d'un ascenseur à galets, bac qui contient du perchloroéthylène chauffé....
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
tumeurs
maladies professionnelles
tétrachloroéthylène
cancérogènes
films comme sujet
recommandation

---
N1-VALIDE
Imprimerie offset - Prévention des cancers professionnels
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip31-imprimerie-offset-prevention-cancer-professionnel.pdf
Le procédé offset est un procédé qui permet de produire des volumes importants d'imprimés pour des publications diverses (presse quotidienne et périodique, publicité, livres, catalogues, brochures...), des emballages (cartons, étiquettes...). L'impression est également possible sur divers supports (papier et carton, polymère, métal). C'est...
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
recommandation
conducteur de presse offset
exposition professionnelle
tumeurs
maladies professionnelles
cancérogènes environnementaux
impression (typographie)

---
N1-VALIDE
Pose et découpe de bordures
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip32-pose-bordure-prevention-cancer-professionnel.pdf
La confection ou la réparation de bordures, dalles et pavés, nécessite souvent la découpe d'éléments en pierre, granit, en préfabriqués bétons. Pour cette intervention, des outils de tronçonnage sont utilisés (essence). La découpe de matériaux de type pierre, granit, béton, libère des poussières contenant de la silice cristalline. L'utilisation d'outils (tronçonneuse, scie) à moteur thermique expose les salariés à : Des vapeurs d'essence (qui peuvent contenir du benzène) lors du remplissage du réservoir, Des émissions d?échappement des moteurs thermiques.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
recommandation
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tumeurs
quartz
essence
benzène
autres ouvriers du traitement des minerais et des pierres

---
N1-VALIDE
Réseaux nationaux pour cancers rares de l’adulte - Liste des Centres de référence et de compétences - Réseaux nationaux labellisés et réseaux de structuration plus récente
http://www.orpha.net/orphacom/cahiers/docs/FR/Liste_centres_experts_cancers_rares.pdf
Document principalement destiné aux patients, à leurs proches et aux médecins généralistes Classement par type de cancer, région, ville.
2016
false
false
false
Orphanet
Paris
France
français
tumeurs
maladies rares
centre national de référence
répertoire
France
expertise
Tumeur rare

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeurs astrocytaires
http://www.oncobretagne.fr/wp-content/uploads/2015/08/tumeursastrocytaires_snbo2016.pdf
2016
false
false
false
OncoBretagne
France
algorithme
recommandation professionnelle
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Peu probable : le curcuma combat le cancer
http://www.extenso.org/article/le-curcuma-combat-le-cancer/
Bien que les études en éprouvette et sur les animaux semblent confirmer les propriétés anti-cancérigènes du curcuma, tout reste encore à découvrir en ce qui concerne l'humain...
2016
false
false
N
false
Extenso
Canada
français
Curcuma
tumeurs
curcumine
antinéoplasiques
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer de la prostate: un dépistage risqué
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/4801/1/a%3A1%3A%7Bs%3A3%3A%22Tag%22%3Ba%3A1%3A%7Bi%3A0%3Bs%3A8%3A%22MEDECINE%22%3B%7D%7D
2016
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
France
français
information patient et grand public
cancer
tumeurs
dépistage du cancer
évaluation des risques
cancer
Risque
dépistage du cancer
risque
détection précoce de cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Déterminants socio-économiques de vaccination et de dépistage du cancer du col par frottis cervico-utérin (FCU)
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-infectieuses/2016/Determinants-socio-economiques-de-vaccination-et-de-depistage-du-cancer-du-col-par-frottis-cervico-uterin-FCU
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
cancer
dépistage du cancer
économies
déterminé
col de l'utérus
vaccination
cancer
Économie
vaccination
test de papanicolaou
dépistage du cancer
vaccination
utérus, sai
tumeurs
économie
détection précoce de cancer

---
N1-SUPERVISEE
Fondé : Certaines viandes rouges causent le cancer
http://www.extenso.org/article/certaines-viandes-rouges-causent-le-cancer/
De plus en plus, les études soulignent le rôle néfaste probable d’une grande consommation de viande rouge et de viande transformée (jambon, bacon, viandes froides et charcuteries), dans l’apparition de certains cancers. Si la viande rouge n’est pas à proscrire, elle doit être consommée avec modération. Petit tour de table sur la viande rouge et le cancer.
2016
false
false
false
false
Extenso
Canada
français
information patient et grand public
régime alimentaire
Cancer
tumeurs
viande

---
N1-VALIDE
Cancer mes Droits
http://www.cancer-mes-droits.fr/
Afin de promouvoir les droits des patients, le Centre Paul Strauss a souhaité mettre à disposition des patients et de leur entourage une application smartphone spécifique. A la suite d’une idée d’Eric Rossini, Directeur Général Adjoint, et d’Hélène Morand, juriste, la réalisation de ce projet a été conduite par Agathe Marhoffer, juriste, qui en a rédigé le contenu avec l’aide d’un groupe de travail pluridisciplinaire composé de plusieurs professionnels de l’établissement, de médecins généralistes, de représentants des usagers, de patients atteints de cancer ainsi que de représentants du Comité du Bas Rhin de la Ligue contre le Cancer.
false
false
false
Centre Paul Strauss
Strasbourg
France
français
tumeurs
droits des patients
application mobile

---
N1-VALIDE
Survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine 1989-2013 - Partie 1 : tumeurs solides - Étude à partir des registres des cancers du réseau Francim
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2016/Survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-France-metropolitaine-1989-2013-Partie-1-tumeurs-solides
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-France-metropolitaine-1989-2013-Partie-1-Tumeurs-solides
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-France-metropolitaine-1989-2013-Partie-1-Tumeurs-solides
http://www.e-cancer.fr/content/download/140601/1746382/file/Survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-France-metropolitaine-1989-2013-tumeurs-solides_2016.pdf
http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/121812/430132/version/1/file/rapport_survie_personnes_atteintes_cancer_france_metropolitaine_1989_2013_tumeurs_solides.pdf
L’objectif de cette étude est de fournir, à partir des données de population des registres du réseau Francim, des estimations actualisées de survie observée et nette à 1, 3, 5 et 10 ans après un diagnostic de cancer et de présenter les tendances temporelles de la survie. Des estimations de la survie à 15 ans sont également produites pour la première fois en France. L’étude a inclus tous les nouveaux cas de cancers solides, diagnostiqués entre 1989 et 2010 chez les personnes âgées de 15 ans ou plus dans 19 départements métropolitains, soit 502 063 cas incidents. Les résultats sont présentés pour 37 localisations de cancers, tous stades confondus
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
taux de survie
adolescent
adulte
répartition par sexe
répartition par âge
tumeurs
France

---
N1-VALIDE
Sommes-nous inégaux face au cancer ? - Du Grain à moudre
http://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/sommes-nous-inegaux-face-au-cancer
Malgré un système de santé parmi les meilleurs du monde, le cancer, en France, reste une maladie inégalitaire. Selon vos revenus ou votre statut social vous n'aurez pas le même accès au soin, ni le même impact sur votre vie personnelle et professionnelle. Des injustices impossibles à combattre ?
2016
false
false
false
France Culture
France
français
émission radiophonique
tumeurs
disparités d'accès aux soins
facteurs socioéconomiques

---
N1-VALIDE
Cancer, obésité… : est-il encore possible de bien manger ? La Marche des Sciences
http://www.franceculture.fr/emissions/la-marche-des-sciences/cancer-obesite-est-il-encore-possible-de-bien-manger
« Cancers, obésité, maladies cardio-vasculaires, diabète…, surconsommation de viande rouge, ravages des pesticides et autres produits chimiques., quel danger se cache dans nos assiettes ? Est-il encore possible de bien manger ? Ne somme-nous pas en train de creuser notre tombe avec les dents, comme le disent certains chercheurs ? »
2016
false
false
false
France Culture
France
français
émission radiophonique
tumeurs
régime alimentaire
obésité

---
N1-VALIDE
Nouvelles thérapies contre le cancer
http://www.rts.ch/emissions/36-9/7389197-nouvelles-therapies-contre-le-cancer.html
Pour marquer ses dix ans, le magazine santé de la RTS aborde l’espoir que suscitent les nouvelles thérapies contre le cancer. LA maladie du 21e siècle va peser lourd dans le système de santé et sur nos vies: une personne sur deux sera touchée à un moment de son existence. S’il y a un domaine dans lequel la médecine ne fera des progrès qu’en devenant très individuelle, c’est bien celui de ce mal.
2016
false
false
false
RTS - Radio Télévision Suisse
Suisse
français
tumeurs
émission de télévision

---
N1-VALIDE
Mortalité prématurée
http://www.santepaysdelaloire.com/chiffres-et-donnees-de-sante/la-sante-observee/mortalite-prematuree
http://www.santepaysdelaloire.com/sites/default/files/fiches-lso/SantePop/MortalitePrem/mortalite_prema_lsoonline.pdf
Dans les Pays de la Loire comme en France, la mortalité prématurée constitue un enjeu important car près d’un décès sur cinq concerne une personne de moins de 65 ans. Ainsi, environ 6 000 Ligériens âgés de moins de 65 ans décèdent en moyenne chaque année, et les deux tiers de ces décès concernent des hommes.
2016
false
false
false
Santé Pays de la Loire
France
français
information scientifique et technique
mortalité prématurée
France
Pays-de-la-Loire
répartition par sexe
tumeurs

---
N1-VALIDE
Des corticostéroïdes pour traiter la douleur cancéreuse ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2022
Question clinique Chez les patients adultes souffrant de douleur cancéreuse, quelle est l’efficacité des corticostéroïdes versus placebo, absence d’intervention, traitement standard ou traitement antalgique non pharmacologique, sur l’intensité de la douleur ou le soulagement de la douleur rapportés par le patient ?
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
douleur
hormones corticosurrénaliennes
gestion de la douleur cancéreuse
adulte
résultat thérapeutique
hormones corticosurrénaliennes
tumeurs

---
N1-VALIDE
L'oxycodone en cas de douleur cancéreuse chez l’adulte ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2021
En 1986, l’Organisation mondiale de la santé recommandait la morphine comme opioïde fort de premier choix dans l’approche médicamenteuse par paliers de la douleur cancéreuse modérée à sévère. Les études d’observation ultérieures ont montré que cette approche était efficace pour soulager la douleur chez 73% des patients. La morphine et l’oxycodone diffèrent quant à leur efficacité et à leur tolérance car elles n’ont pas les mêmes propriétés pharmacocinétiques. L’oxycodone serait plus efficace et mieux tolérée. C’est pourquoi certaines sources suggèrent de recommander comme opioïde fort de premier choix l’oxycodone au lieu de la morphine en cas de douleur cancéreuse modérée à sévère.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
gestion de la douleur cancéreuse
adulte
douleur
tumeurs
résultat thérapeutique
Oxycodone
analgésiques morphiniques
morphine
Oxycodone
analgésiques morphiniques

---
N1-VALIDE
Usage du placebo dans les essais cliniques en cancérologie
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg31
http://www.ethique-cancer.fr/files/file_fields/2016/03/03/avisndeg31.pdf
Dans le contexte d’une maladie grave comme le sont les cancers, la question est de savoir quels sont les usages éthiquement acceptables du placebo au cours des essais cliniques. Elle est aussi de définir les principes et, par conséquent, les bonnes pratiques en découlant qui doivent s’appliquer dans la relation médecin/malade lorsque le premier propose au second de participer à un essai avec placebo
2016
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
placebo
essais cliniques comme sujet
tumeurs
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Territoires Divergents – Enquête sur l’inégale évolution locale des cancers
http://www.orsnpdc.org/documents/territoires-divergents-enquete-sur-linegale-evolution-locale-des-cancers/
Mettre en évidence les facteurs territoriaux de croissance ou de décroissance de la mortalité par cancer et par différents cancers, tel est l’objectif de cette étude qui vient approfondir le « Bilan d’une décennie de cancer (50/51 Nord et études complètes) » réalisé en 2014 par l’ORS NPdC. Devant l’hétérogénéité des évolutions de mortalité par cancer à l’intérieur de la région, l’ORS a souhaité pousser plus loin l’analyse en s’attachant à étudier de plus près quatre territoires.
2016
false
false
false
false
ORS Nord - Pas-de-Calais
France
français
information scientifique et technique
tumeurs
accessibilité des services de santé
tumeurs
facteurs socioéconomiques

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers en France en 2015 - L'essentiel des faits et chiffres
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-en-France-en-2015-L-essentiel-des-faits-et-chiffres
Ce document a pour objectif de présenter les principaux faits et chiffres issus du rapport Les cancers en France - Édition 2015. Au-delà des données générales sur les cancers, il présente une synthèse sur la cancérologie des enfants, adolescents et jeunes adultes et sur le droit à l'oubli, ainsi que les faits marquants de l'année.
2016
false
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
adolescent
adulte
dépistage systématique
enfant
facteurs de risque
prise en charge de la maladie
sujet âgé
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs
France

---
N1-VALIDE
Modalités de prescription hospitalières des molécules onéreuses : cadre réglementaire global et spécificités de la prescription hors GHS
In Bull Cancer(2016)
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S000745511600093X
Le coût élevé de certains médicaments ou dispositifs médicaux implique des procédures de remboursement spécifiques correspondant en pratique à la facturation en sus de la tarification selon les groupes homogènes de séjours (GHS). Cette catégorie particulière de financement doit en outre tenir compte du respect des autorisations de mise sur le marché ou des possibilités de prescription hors référentiel. L’ensemble de ces procédures s’inscrit dans le respect de règles de prescription impliquant médecins, pharmaciens, établissements et autorités de santé. Les enjeux paraissent particulièrement importants en oncologie et en hématologie alors que sont actuellement discutées les modalités d’entrée et de maintien des molécules dans la liste des agents remboursées en sus des GHS. Cet article propose de synthétiser les modalités actuelles de prescriptions des molécules onéreuses afin de permettre d’avoir une approche aussi éclairée que possible sur les débats actuels...
http://dx.doi.org/10.1016/j.bulcan.2016.02.010
2016
false
false
false
Elsevier
France
français
article de périodique
coûts des médicaments
antinéoplasiques
remboursement par l'assurance maladie
mécanismes de remboursement
remboursement par l'assurance maladie
législation comme sujet
communication interdisciplinaire
ordonnances médicamenteuses
Thérapies innovantes
utilisation hors indication
tumeurs
hôpitaux
traitements en cours d'évaluation

---
N3-AUTOINDEXEE
Qualité et durabilité de la lutte contre le cancer : Rapport cible sur le rendement du système
http://www.partnershipagainstcancer.ca/fr/more-not-always-better-cancer-care-partnership-report/
http://cancerview.ca/idc/groups/public/documents/webcontent/quality_sustainability_in_cancer_control_in_canada_fr.pdf
Un nouveau rapport du Partenariat canadien contre le cancer qui examine la question de savoir si les Canadiennes et les Canadiens reçoivent des soins appropriés contre le cancer indique que les patients atteints d’un cancer subissent environ 770 000 interventions chaque année qui pourraient être de faible valeur ou les exposer à des préjudices inutiles.
2016
false
false
false
Partenariat canadien contre le cancer
Canada
français
rapport
efficacité (économie)
Cancer
tumeur maligne, sai
rapport albumine/globuline
tumeurs
lutte
systémique
cancer
rapport (information)
rapport de recherche
cancer
qualitatif

---
N1-VALIDE
Arrêt du tabac dans la prise en charge du patient atteint de cancer - Systématiser son accompagnement
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer-Systematiser-son-accompagnement
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer-Systematiser-son-accompagnement2
http://www.e-cancer.fr/content/download/148202/1859922/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016.pdf
http://www.e-cancer.fr/content/download/148198/1859856/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016.pdf
http://www.e-cancer.fr/content/download/148194/1859778/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016.pdf
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer-Systematiser-son-accompagnement
http://www.e-cancer.fr/content/download/154625/1962253/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016_V2.pdf
La systématisation de l’accompagnement au sevrage tabagique pour les patients fumeurs, objectif inscrit dans le Plan cancer 2014-2019 2, apparaît comme un nouvel élément de la prise en charge en cancérologie appelant à une amélioration des pratiques cliniques et une implication plus forte de l’ensemble des soignants et des établissements
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
arrêt du tabac
tabagisme
tumeurs
enquête santé
procédures de chirurgie opératoire
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs du poumon
Accompagnement malade
tumeurs

---
Utilisation de la bille radioactive pour la localisation préopératoire de tumeurs mammaires non palpables
http://www.inesss.qc.ca/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=428&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html&cHash=bdc030b04cbc071162700d9358817245
tumeurs par siège
sein, sai
dans
Tumeurs
local
palpable
tumeurs

---
N1-VALIDE
La fertilité chez l'homme
http://www.arcagy.org/infocancer/en-savoir-plus/votre-vie-intime-et-votre-sexualite-apres/la-fertilite-chez-l-homme.html
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
fécondité
tumeurs
information patient et grand public
enfant

---
N1-VALIDE
Les cancers en France - Edition 2015
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-en-France-Edition-2015
http://www.e-cancer.fr/content/download/148692/1867381/file/Les-cancers-en-France-edition-2015.pdf
Ce rapport présente un panorama des connaissances et des données actualisées sur la situation des cancers en France, concernant l'épidémiologie, la prévention, le dépistage, les soins, la vie avec un cancer, les inégalités face au cancer et la recherche.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
France
tumeurs
tumeurs
tumeurs
facteurs de risque
dépistage systématique
tumeurs
prise en charge de la maladie
adulte
enfant
adolescent
sujet âgé

---
N1-VALIDE
OncoLogik
http://www.oncologik.fr
https://itunes.apple.com/fr/app/onco-logik/id641046550?mt=8
https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.oncologik&hl=fr
OncoLogiK est un outil consacré à l'édition collaborative de référentiels de prise en charge en oncologie. L'outil est maintenu par le réseau régional de cancérologie ONCOLOR. Les référentiels sont produits et mis à jour grâce à une dynamique régionale ou interrégionale impliquant les professionnels de santé des différents réseaux participants.
false
true
false
France
français
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs
application mobile

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer 2004-2014
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=557
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) présente son rapport d’évaluation de 10 ans de politique de lutte contre le cancer (2004-2014). À partir de l’analyse des 6 axes clés de la politique de lutte contre le cancer (Recherche, Observation, Prévention, Dépistage, Soins, Qualité de vie), le HCSP s’est, plus particulièrement, attaché à répondre aux 4 questions principales suivantes : Quel a été l’impact des deux premiers Plans cancer en termes de réduction des inégalités de santé ? Dans quelle mesure un plan thématique et un opérateur dédié (Institut national du Cancer –INCa) ont-ils constitué un progrès ? L’expérience acquise dans ce champ est-elle extrapolable à d’autres maladies chroniques ? Quels enseignements peut-on tirer d’une comparaison avec les expériences étrangères, notamment sur l’organisation des dépistages ? Cette évaluation a conduit à formuler 60 recommandations visant à améliorer la prévention, le dépistage et la prise en charge des cancers, à garantir des soins personnalisés et efficaces, à améliorer la qualité de vie des patients pendant et après le cancer, et à réduire les inégalités sociales et territoriales de santé face au cancer. Il s’agit aussi de renforcer la recherche et le recueil des données en cancérologie et d’optimiser le pilotage et la gouvernance concernant cette maladie. Globalement ces recommandations sont cohérentes avec les orientations du Plan cancer 2014-2019 actuellement en cours. Cette évaluation menée par 10 professionnels, membres ou non du HCSP a fait appel à environ 60 auditions d’acteurs clés de la lutte contre le cancer, à une étude détaillée des principaux documents en lien avec cette thématique et à une étude qualitative de parcours individuels auprès de 30 patients et de leur entourage professionnel et personnel.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
tumeurs
Évaluation
tumeur maligne, sai
Cancer
politique
cancer
cancer
lutte
gout (anomalie du)
études d'évaluation comme sujet

---
N1-VALIDE
Contre les cancers, vos conseils dépistage
http://vosconseilsdepistage.e-cancer.fr/
Le dépistage est une chance : il permet d’identifier au plus tôt un cancer pour le traiter à un stade précoce et de favoriser les chances de guérison. Dans certains cas, le dépistage peut même permettre d’éviter un cancer grâce au repérage et au traitement d’une lésion précancéreuse.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
tumeurs
information patient et grand public
évaluation des risques

---
N1-VALIDE
Systématiser l’accompagnement à l’arrêt du tabac pour améliorer le traitement des patients atteints de cancer - In : Bulletin du Cancer Available online 24 May 2016 - Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0007455116300613
Cet article a pour objectif de mieux documenter les effets que peut avoir la poursuite du tabagisme sur la survie, la récidive, la survenue de seconds cancers primitifs, l’efficacité des traitements, la survenue d’effets indésirables ainsi que sur la qualité de vie des patients traités pour un cancer.
http://dx.doi.org/10.1016/j.bulcan.2016.04.004
2016
false
false
false
Elsevier
France
français
arrêt du tabac
tabagisme
trouble lié au tabagisme
tumeurs
article de périodique
tumeurs
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Arrêt des traitements et idéologies thérapeutiques du cancer - In : Anthropologie & Santé Pré-publication
http://anthropologiesante.revues.org/2047
En France, la majorité des décès des personnes atteintes de cancer se déroulent à l’hôpital. A partir d’entretiens approfondis avec 18 médecins cancérologues hospitaliers, cet article explore la manière dont ceux-ci conçoivent l’arrêt des traitements et les soins de fin de vie. Alors que tous les praticiens se disent confrontés au poids de la décision d’arrêt et à la complexité du travail en équipe, l’analyse permet de distinguer deux grands types de discours. Ceux-ci renvoient à deux catégories « d’idéologies thérapeutiques du cancer », sous-tendues par des valeurs différentes quant à la prise en charge et un rapport particulier à la phase terminale. Ces idéologies recouvrent des points de vue sur les soins du cancer qui se révèlent justement lorsque le traitement cancérologique n’est plus efficace. Sont ici en jeu des conceptions de la trajectoire de maladie et du rôle du cancérologue, sans doute cruciales dans les attitudes et les pratiques des médecins.
2016
false
false
false
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
article de périodique
entretien
abstention thérapeutique
soins terminaux
rôle médical
tumeurs
prise de décision
soins palliatifs
unités sanitaires mobiles

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation des connaissances sur le dépistage du cancer par test de concordance de script
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0761842515003277
Le dépistage du cancer bronchique par scanner thoracique faible dose annuel permet une réduction de mortalité. Une enquête menée en Rhône-Alpes pointait le besoin de formation des médecins sur le dépistage. Les tests de concordance de script (TCS) sont une modalité d’évaluation du raisonnement clinique en situation d’incertitude, mais n’ont jamais été utilisés en France pour l’évaluation de connaissance en formation continue.
2016
false
false
false
Elsevier Masson
France
français
article de périodique
Évaluation
cancer
connaissance
dépistage du cancer
connaissance
cancer
dépistage du cancer
tumeurs
connaissance
études d'évaluation comme sujet
détection précoce de cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Système d'imagerie LightPath dans l'évaluation intra-opératoire des tumeurs
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1156
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
Évaluation
tumeurs
systémique
études d'évaluation comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGOS/R3/INCa/2016/168 du 26 mai 2016 relative à un état des lieux sur l’offre de soins de traitement du cancer en oncopédiatrie et l’organisation des acteurs impliqués
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=41007
Résumé : La présente instruction est relative à un état des lieux de l’offre et des besoins en oncopédiatrie en vue de mesurer l’impact de la réforme territoriale sur l’organisation et la régulation de l’offre de soins en oncologie pédiatrie, d’anticiper et accompagner les fortes évolutions des techniques et prises en charge en oncologie pédiatrie, et d’aboutir à une meilleure lisibilité de l’offre en oncopédiatrie sur le territoire notamment celle réalisée en recours ou celle de proximité.one à remplir obligatoirement
2016
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
instruction
thérapeutique
relatif
cancer
organisateurs embryonnaires
tumeurs
acteur
prestations des soins de santé
dû à
organisation
Traités
cancer
senilite
tumeur maligne, sai
maladies auto-immunes
Cancer
Soins
coopération internationale
soins

---
N1-VALIDE
Évaluation des risques sanitaires liés au travail de nuit
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-confirme-les-risques-pour-la-sant%C3%A9-li%C3%A9s-au-travail-de-nuit
https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2011SA0088Ra.pdf
L’Anses a été saisie pour évaluer les risques sanitaires pour les professionnels exposés à des horaires atypiques, en particulier au travail de nuit, régulier ou non. Cette expertise met en évidence des risques avérés de troubles du sommeil, de troubles métaboliques, et des risques probables cancérogènes, de troubles cardiovasculaires et de troubles psychiques chez les travailleurs concernés. Les enquêtes sur les conditions de travail réalisées auprès de salariés en horaires de nuit indiquent généralement des facteurs de pénibilité physique et des contraintes de travail plus présents.
2016
false
false
true
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
recommandation
la nuit
tolérance à l'horaire de travail
exposition professionnelle
évaluation des risques
troubles du rythme circadien du sommeil
France
travail
tolérance à l'horaire de travail
tumeurs
maladies cardiovasculaires
exposition professionnelle
troubles du sommeil par somnolence excessive
éveil
cognition
fatigue
troubles mentaux
diabète de type 2
obésité
syndrome métabolique X
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs du pancréas
accidents du travail
accidents de la circulation
travailleur de l'équipe de nuit (constatation)

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGOS/R3/INCA/2016/177 du 30 mai 2016 relative à l’organisation régionale coordonnée en faveur de la prise en charge des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=41045
Conformément aux objectifs fixés par le troisième plan cancer, la présente instruction fixe les objectifs à atteindre et les organisations à mettre en oeuvre au niveau régional afin d’améliorer la prise en charge des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer.
2016
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
adolescence
cancer
tumeur maligne, sai
cancer
régional
organisateurs embryonnaires
gestion des soins aux patients
organisation
adulte
relatif
Jeune adulte
coordination
adolescent
arthrose ex
maladies auto-immunes
instruction
enfants majeurs
atteint
Cancer
jeune adulte
tumeurs

---
N1-VALIDE
Les Enfants de Salus Sanguinis
http://lesenfantsdesalus.be/
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=48159
Les réalisations de l'association, les activités, les projets, documentation.
false
false
false
Belgique
français
association
Belgique
tumeurs
enfant

---
N1-VALIDE
Soutien psycho-social aux patients et à leurs proches - Interventions de prévention et de prise en charge de la détresse des proches des patients cancéreux : revue de la littérature et recommandations pour le futur - Action 21/22 du plan Cancer
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/action_21-22_du_plan_cancer_revue_de_la_litterature_0.pdf
Ce chapitre s’articule en deux temps. Dans un premier temps, ce chapitre propose une revue de la littérature centrée sur les interventions psycho-oncologiques de prévention et de prise en charge de la détresse des proches de patients cancéreux. Cette revue de la littérature nous informe que les interventions de prévention et de prise en charge de la détresse ne présentent que des tailles d’effets faibles ou modérées. Cette efficacité limitée indique la nécessité de l’amélioration des interventions destinées aux proches. Partant de ce constat, ce chapitre propose, dans un second temps, une série de recommandations destinées aux auteurs d’études et aux intervenants. Les premières recommandations portent sur l’amélioration de l’évaluation de la détresse individuelle et relationnelle et du fardeau des proches. Les suivantes portent sur l’amélioration de l’adaptation des interventions aux besoins des proches et sur l’amélioration de la communication aux proches des objectifs d’interventions. Enfin, les dernières portent sur l’amélioration de l’évaluation des effets d’interventions.
2016
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
aidants
tumeurs
détresse morale (situation)
famille
soutien social
stress psychologique
enfant
revue de la littérature
deuil (perte)
groupes d'entraide

---
N1-VALIDE
Impact du travail de nuit sur le système immunitaire
http://www.rfi.fr/emission/20160824-impact-travail-nuit-le-systeme-immunitaire-sommeil
Les perturbations des rythmes biologiques ont un impact sur la santé. Selon une nouvelle étude de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et de l’Université McGill de Montréal au Canada parue dans la revue scientifique Journal of Immunology, le travail de nuit peut nuire au système immunitaire. À long terme, les travailleurs de nuit risquent d’être plus touchés que la moyenne par des maladies cardiovasculaires, auto-immunes ou par certains types de cancer.
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
tolérance à l'horaire de travail
la nuit
maladies auto-immunes
tumeurs
maladies cardiovasculaires
travailleur de l'équipe de nuit (constatation)

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur ectopique sécrétrice d'aldostérone
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=231632
false
true
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
ectopie
aldostérone
tumeurs
aldostérone

---
N1-VALIDE
La cardiotoxicité des traitements anti-cancéreux
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2821&langue=FR
Les cancers sont de plus en plus fréquents et leurs traitements de plus en plus agressifs. En conséquence, les médecins se trouvent régulièrement confrontés aux effets secondaires des traitements cytotoxiques. La cardiotoxicité induite par les traitements anti-cancéreux est une complication gravissime, car elle peut être mortelle et provoque un arrêt temporaire, voire définitif, des traitements. Dans cet article, nous décrivons les mécanismes, le dépistage et la prise en charge multidisciplinaire de la cardiotoxicité des agents anti-cancéreux.
2016
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
tumeurs
cardiopathies
antinéoplasiques

---
N1-SUPERVISEE
Protonthérapie, indications et capacité de traitement
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Protontherapie-indications-et-capacite-de-traitement-Juin-2016
http://www.e-cancer.fr/content/download/158963/2026411/file/Protontherapie-indications-capacite-traitement_2016.pdf
Face au développement de projets d’implantations de protonthérapie, le ministère en charge de la Santé a souhaité mobiliser l’INCa, via une saisine du Directeur général de l’offre de soins (2015). Cette saisine a été l'occasion pour l'INCa de préciser : L’état des lieux des capacités de traitement avec les équipements en place ; La part de traitements réalisés avec cette technique dans ses indications actuelles ; Les indications à venir chez l’enfant, le jeune adulte et l’adulte ; Les indications spécifiques devant faire l’objet de programmes de recherche ; Les biomarqueurs d’orientation vers la technologie protons (marqueurs de résistance ou de susceptibilité à développer des séquelles tardives) déjà identifiés ou devant faire l’objet de programmes de recherche associés).
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
tumeurs
protonthérapie
protonthérapie
protonthérapie
protonthérapie

---
N1-SUPERVISEE
Stratégies diagnostiques des cancers
https://www.fun-mooc.fr/courses/parisdiderot/56003/Trimestre_3_2016/about
Fin d'inscription 06 nov 2016 Début du Cours 23 sep 2016 Fin du cours 06 nov 2016 Effort estimé 2 - 3 h/semaine À propos du cours Seul un diagnostic précis permet de choisir le traitement le plus approprié. Ce cours va vous expliquer pourquoi ce principe général est crucial quand il s'agit des cancers. Les cancers, ou tumeurs malignes, correspondent à des maladies qui présentent des caractéristiques communes, mais aussi de nombreuses différences. Pour tous ces cancers, survenant chez des patients ayant eux-mêmes des caractéristiques uniques, on dispose actuellement d'un grand nombre de traitements possibles. Avec un diagnostic précis, on sélectionnera le traitement le plus adapté, qu’on appellera traitement personnalisé. Caractériser précisément un cancer avant tout traitement est un enjeu majeur qui implique des médecins cliniciens, des spécialistes de l’imagerie radiologique et tissulaire et de la biologie des cancers. Notre mission est de vous transmettre une vision globale des principales étapes du diagnostic des cancers.
2016
false
false
false
FUN - France Université Numérique
France
français
formation en ligne ouverte à tous
tumeurs
prélèvement biologique
oncologie médicale
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
enfant
tumeurs du poumon
tumeurs cutanées
tumeurs de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Début précoce ou tardif des soins palliatifs pour les patients atteints de cancer ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2064
Cette étude randomisée contrôlée montre que l’intégration précoce de soins palliatifs dans le cadre d’une prise en charge oncologique standard n’offre pas d’avantages par rapport à une intégration tardive, en ce qui concerne le retentissement des symptômes et le recours aux services hospitaliers.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
délai jusqu'au traitement
malades en phase terminale
soins palliatifs
tumeurs

---
N1-VALIDE
Les thérapies ciblées dans le traitement du cancer en 2015 - État des lieux et enjeux
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-therapies-ciblees-dans-le-traitement-du-cancer-en-2015-Etat-des-lieux-et-enjeux
http://www.e-cancer.fr/content/download/161178/2059222/file/Les-therapies-ciblees-dans-le-traitement-du-cancer-en-2015_2016.pdf
L'offre des médicaments anticancéreux se caractérise depuis plusieurs années par l'arrivée massive des thérapies ciblées, accompagnée et soutenue par les différents Plans cancer et l'INCa via notamment la mise en place de 28 plateformes hospitalières de génétique moléculaire. Compte tenu des multiples changements induits par l'usage de ces nouvelles molécules, ce document dresse un état des lieux présentant les modalités d'utilisation de ces thérapies, des données de coût et les enjeux autour de ces traitements.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
rapport
tumeurs
antinéoplasiques
thérapie moléculaire ciblée
thérapie moléculaire ciblée

---
N1-SUPERVISEE
Résumé de l’examen de l'innocuité - GILENYA (fingolimod) - Évaluation du risque de croissance tissulaire anormale (cancer)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/gilenya3-fra.php
Gilenya (fingolimod) est utilisé pour traiter la sclérose en plaques, une affection qui peut provoquer des lésions du système nerveux, pouvant être à l’origine d’incapacités physiques. Le médicament est spécifiquement destiné aux patients qui ont présenté une réponse inadéquate ou une intolérance à un ou plusieurs autres traitements contre la sclérose en plaques. Santé Canada a mené un premier examen de l’innocuité du médicament en 2014, pour évaluer le risque de croissance tissulaire anormale, et a demandé au fabricant de lui fournir des renseignements additionnels. Le présent examen est une évaluation de suivi des données fournies par le fabricant. Le présent examen de l’innocuité a conclu que l’information du produit actuelle décrit adéquatement les risques liés à l’utilisation de Gilenya et que Santé Canada devrait continuer de mener des évaluations annuelles du risque de croissance tissulaire anormale (cancer), particulièrement en ce qui concerne le cancer de la peau associé au traitement par Gilenya (fingolimod)...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
évaluation médicament
sclérose en plaques récurrente-rémittente
L04AA27 - fingolimod
tumeurs
Canada
évaluation des risques
GILENYA
Chlorhydrate de fingolimod

---
N2-AUTOINDEXEE
Le cancer
http://www.rfi.fr/emission/20161031-le-cancer-jean-paul-vernant-fabrice-andre-paul-ndom
a 24ème édition du Congrès mondial contre le cancer se déroule du 31 octobre au 3 novembre 2016, au Palais des Congrès de Paris. L’occasion de réunir les professionnels de santé du monde entier et d’échanger sur tous les aspects de la lutte contre le cancer. Cette année, le thème est Mobilisons-nous pour agir - Accélérons le changement. Le cancer figure parmi les principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde. Selon l’OMS, en 2012, le cancer était responsable de 8,2 millions de décès. Sachant que le nombre de nouveaux cas devrait augmenter de 70% environ au cours des deux prochaines décennies, il est urgent d’agir. Comment lutter contre ce fléau ? Quels sont les nouveaux traitements ? Comment rendre accessibles les médicaments anticancéreux ?
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
cancer
Cancer
cancer
tumeur maligne, sai
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Enquête observationnelle du Comité de cancérologie de l’association française d’urologie (CCAFU) sur la pratique des instillations postopératoires précoces (IPOP) de mitomycine C pour le traitement des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle (TVNIM)
http://urofrance.org/nc/publications-livres/publications-scientifiques/resultats-de-la-recherche/html/enquete-observationnelle-du-comite-de-cancerologie-de-lassociation-francaise-durologie-cc.html
Objectif : Évaluer la pratique des instillations postopératoires précoces (IPOP) de mitomycine C pour le traitement des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle (TVNIM) par les urologues membres de l’Association Française d’urologie (AFU). Matériel et méthode : Enquêtes observationnelles portant sur les indications et les modalités de pratique des IPOP dans le traitement des TVNIM réalisée chez 915 urologues interrogés par questionnaire en mai 2014. Résultats : Deux cent quatre-vingt-dix-huit urologues ont participé à l’enquête (taux de réponse : 32,6 %) et 57 % prescrivaient l’IPOP. La fréquence médiane de prescription d’IPOP était de 3,3 % et était supérieure dans le secteur d’exercice public universitaire. Les recommandations du CCAFU étaient auto-évaluées comme connues ou bien connues dans 67 % des cas. Les critères de sélections de l’IPOP étaient correctement identifiés par 62 % des urologues, sans différence selon le secteur d’activité. Les modalités de prescription de l’IPOP étaient déclarées comme un obstacle à la prescription pour 41,9 % des urologues et ce plus fréquemment dans le secteur privé. Les délais de réalisation de l’IPOP étaient déclarés 24h dans 91 % des cas. On voit que 28,5 % des urologues prescrivaient une alcalinisation urinaire. La fréquence moyenne des complications de l’IPOP était 0,91 par urologue. Conclusions : La fréquence de prescription de l’IPOP était supérieure chez les urologues exerçant dans le secteur public universitaire. Ni le niveau des connaissances des recommandations ni la fréquence des complications de l’IPOP n’expliquaient cette différence. En revanche, les modalités de prescriptions étaient plus fréquemment déclarées comme un obstacle à leur réalisation dans le secteur privé. Niveau de preuve : 3.
2016
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
article de périodique
tumeurs de la vessie urinaire
mitomycine
collecte de données
Tumeurs
instillation
instillation de médicaments
Traitement précoce
tumeurs musculaires
enquêteur
précoce
injections articulaires
mitomycine
mitomycine
urologique
Muscles
oncologie médicale
association
infiltration
urologie
tumeurs
prévention secondaire
muscles

---
N3-AUTOINDEXEE
Système MR-LINAC de radiothérapie guidée par IRM dans le traitement du cancer
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1174
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
cancer
tumeur maligne, sai
radiothérapie
Radiothérapie
cancer
systémique
linaceae
radiothérapie guidée par l'image
imagerie par résonance magnétique
Cancer
Traités
radiothérapie
tumeurs
coopération internationale

---
N2-AUTOINDEXEE
Soigner un cancer par thérapies ciblées
http://www.fondation-arc.org/Face-au-cancer/les-therapies-ciblees.html
http://www.fondation-arc.org/publications/417-fiche-soigner-un-cancer-par-therapies-ciblees/file
Les thérapies ciblées font partie de l’arsenal thérapeutique contre le cancer aux côtés de la chirurgie, de la radiothérapie, des chimiothérapies classiques et de l’hormonothérapie. Ce sont des médicaments capables de détruire spécifiquement les cellules cancéreuses.
2016
false
false
false
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
information patient et grand public
Cancer
tumeur maligne, sai
thérapie
aidants
cancer
a comme soignant
cancer
thérapeutique
tumeurs

---
N1-VALIDE
Parcours de soins d'un patient traité par anticancéreux oraux - Réponse saisine
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Parcours-de-soins-d-un-patient-traite-par-anticancereux-oraux-Reponse-saisine
http://www.e-cancer.fr/content/download/164251/2105093/file/Parcours-de-soins-d-un-patient-trait-par-anticancereux-oraux_2016.pdf
Afin de disposer d’une définition partagée du parcours de soins des patients traités par anticancéreux oraux et ce, dans une vision globale tant hospitalière que de soins primaires, le Ministère en charge de la santé a souhaité mobiliser l’INCa via une saisine du Directeur général de l’offre de soins. Il s’agit d’identifier, dans une approche « processus » et sur le modèle des travaux conduits par la Haute Autorité de santé (HAS), les grandes étapes du parcours de soins d’un patient traité par anticancéreux oral, seul ou associé à d’autres traitements comme une hormonothérapie, d’en identifier les points critiques et de préconiser les interventions adaptées pour le maîtriser. Les étapes clés de primo-prescription et de renouvellement de la prescription seront particulièrement développées. La dispensation, le suivi du traitement du cancer, le suivi des complications du traitement, la fin du traitement et le suivi du patient après traitement s’il y a lieu seront également décrits.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
antinéoplasiques
tumeurs
administration par voie orale
continuité des soins
ordonnances médicamenteuses

---
N2-AUTOINDEXEE
Tabac et cancer
http://www.fondation-arc.org/Facteurs-de-risque-Tabac/le-tabac.html
http://www.fondation-arc.org/publications/285-brochure-tabac-et-cancer/file
Le tabac est la première cause de décès évitable dans le monde. Il est aussi à l’origine de plus de 44 000 cas de cancers chaque année en France.Le tabac est la plus importante de toutes les causes connues de cancer. Il est responsable de plus de 80 % des cancers bronchiques.
2016
false
false
false
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
nicotiana tabacum
tumeur maligne, sai
cancer
tabac
Cancer
cancer
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
La prévention au quotidien. Comment réduire son risque de cancer ?
http://www.fondation-arc.org/documents/451-depliant-la-prevention-au-quotidien/file
2016
false
false
false
Fondation ARC pour la recherche sur le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cancer
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer
risque
quotidien
tumeurs

---
N1-VALIDE
Blu Magazine
http://www.blumagazine.fr/
Magazine masculin lifestyle à destination des hommes touchés par le cancer édité par l'association Rose
false
false
false
Bordeaux
France
Gironde
français
périodique
tumeurs
hommes

---
N3-AUTOINDEXEE
Radiothérapie stéréotaxique des tumeurs hépatiques
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=1181
2016
false
false
false
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
évaluation technologique
Radiothérapie
foie, sai
radiothérapie
Tumeurs
radiochirurgie
tumeurs du foie
tumeurs
radiothérapie

---
N1-VALIDE
Hypercalcémie maligne
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/47/fr/fms-02776.pdf
Une hypercalcémie maligne peut survenir dans le cadre de toutes les entités tumorales et son incidence s’élève à 10-30. Les symptômes cliniques sont généralement non spécifiques et compte tenu de la multimorbidité associée au cancer, ils ne sont pas toujours faciles à classer. Même si l’incidence a vraisemblablement diminué de nos jours en raison de l’initiation précoce de traitements antirésorptifs en cas de métastases osseuses, l’hypercalcémie maligne reste une situation d’urgence oncologique.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
hypercalcémie
Hypercalcémie liée à une tumeur maligne
tumeurs
hypercalcémie
signes et symptômes
hypercalcémie
hypercalcémie

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur des surrénales/paraganglions
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100091
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et fertilité (adolescentes)
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-fertilite-adolescentes-2016-10-.pdf
Quels problèmes ? Quelles solutions ?
2016
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
adolescence
adolescent
fécondité
cancer
cancer
Adolescentes
tumeur maligne, sai
fertilité
Cancer
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et fertilité (jeunes hommes)
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-fertilite-jeunes-hommes-2016-10-.pdf
Quels problèmes ? Quelles solutions ?
2016
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
fécondité
cancer
Cancer
fertilité
jeunes
hommes
tumeur maligne, sai
cancer
tumeurs
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et fertilité (jeunes femmes)
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-fertilite-jeunes-femmes-2016-10-.pdf
Quels problèmes ? Quelles solutions ?
2016
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
cancer
fertilité
Femmes
fécondité
Femelle
tumeur maligne, sai
Cancer
cancer
jeunes
tumeurs
adolescent
femmes

---
N1-VALIDE
L'arrêt du tabac chez le patient atteint de cancer - Outils pour la pratique des médecins généralistes
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/L-arret-du-tabac-chez-le-patient-atteint-de-cancer
http://www.e-cancer.fr/content/download/164991/2115218/file/Arret-du-tabac-chez-le-patient-atteint-de-cancer_20161129.pdf
Le médecin généraliste a un rôle essentiel à jouer dans l’arrêt du tabac de ses patients atteints de cancer, quels que soient la localisation et le stade du cancer. Un fumeur aura 80 % plus de chances d’arrêter s’il reçoit l’aide d’un professionnel de santé. Pourquoi l’arrêt du tabac est important pour vos patients atteints de cancer ? À qui le proposer ? Quand ? Comment ? Vous trouverez les réponses à ces questions dans cette fiche, ainsi que des ressources pratiques pour vous et vos patients.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
médecine générale
arrêt du tabac
tumeurs
arrêt du tabac

---
N1-SUPERVISEE
Incinération des ordures ménagères
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip13-incineration-ordures-menageres.pdf
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
ordures ménagères
tumeurs
exposition professionnelle
maladies professionnelles
cancérogènes environnementaux
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Les cancers de l'enfant
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/cancers-de-l-enfant/oncopediatrie.html
Ce sont des maladies rares en comparaison de leur fréquence chez les adultes. Ils représentent, toutes localisations confondues, 1 % de l'ensemble des cancers. Leur incidence annuelle est estimée à 120 cas par million d'enfants soit un risque de survenue des 1 sur 700 enfants. Cela correspond, en France à environ 2000 nouveaux cas par an. Certains types de cancer se rencontrent pratiquement uniquement dans l'enfance.
2016
false
false
false
InfoCancer
France
français
facteurs de risque
enfant
adolescent
tumeur de Wilms
tumeurs du cerveau
tumeurs
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Thanatopraxie
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip23-thanatopraxie.pdf
Description de l'activité : Les soins de thanatopraxie permettent la conservation du cadavre, en suspendant le processus de décomposition, pour lui donner un aspect acceptable et supprimer les odeurs et ainsi faciliter l'acceptation du deuil, ou pour permettre de retarder une inhumation, éventuellement pour transporter le corps
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
cancérogènes
tumeurs
cadavre
recommandation

---
N1-VALIDE
Décapage de volets recouverts de peinture au plomb
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip21-decapage-volets-peinture-plomb.pdf
La rénovation de volets métalliques ou en bois a pour objet la remise en état de volets recouverts de peintures anciennes dont la plupart sont à base de plomb ... Ces phases de travail génèrent des poussières ou aérosols de peinture retirée pouvant contenir du plomb et qui sont inhalés ou ingérés par les opérateurs.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
exposition professionnelle
peinture
cancérogènes environnementaux
tumeurs
tumeurs
plomb
recommandation

---
N1-VALIDE
Pressing
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip19-pressing.pdf
Cette fiche ne concerne que les risques cancer liés à cette activité. Les autres risques (chimiques, physiques, biologiques) ne sont pas pris en compte
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
blanchissage
56 blanchisseurs, nettoyeurs et presseurs
exposition professionnelle
tumeurs
tumeurs
tétrachloroéthylène
cancérogènes
solvants
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Sciage de panneaux de particules ou de contre-plaqué sur des scies verticales
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip14-sciage-panneaux-particules-contre-plaque-scie-verticale.pdf
Dans les ateliers (menuiseries, magasins de bricolage, BTP), le sciage des panneaux de contre-plaqué, de médium (en agglomérés), sur des scies à panneaux, émet des poussières cancérogènes de bois et du formaldéhyde (ce dernier provenant des colles urée-formol). Ce formaldéhyde peut être présent dans la sciure de bois, ou émis dans l'atmosphère de l'atelier par la sciure et/ou par le désorbage des panneaux qui contiennent cette colle, pendant le travail de ces derniers ou leur stockage.
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
bois
formaldéhyde
tumeurs
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Examen macroscopique des pièces dans les laboratoires d'anatomopathologie et exposition aux virus
http://www.cramif.fr/pdf/risques-professionnels/fip15-examen-macroscopique-pieces-laboratoires-anatomopathologie-exposition-virus.pdf
2016
false
false
false
CRAMIF - Caisse Régionale d'Assurance Maladie d'Ile de France
France
français
anatomopathologie
laboratoires hospitaliers
virus oncogènes
exposition professionnelle
tumeurs
infection de laboratoire
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise à jour technique sur le morcellement tissulaire dans le cadre d’une chirurgie gynécologique : Son utilisation, ses complications et les risques liés à la présence insoupçonnée de tumeurs malignes
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(15)30367-4/abstract
10.1016/S1701-2163(15)30367-4
2015
false
false
false
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
recommandation professionnelle
article de périodique
le jour
gynécologique
procédures de chirurgie ambulatoire
tumeurs
complication
Gynécologie
Morcellation
intervention chirurgicale
procédures de chirurgie gynécologique
risque
Chirurgie d'un jour
gynécologie

---
N1-VALIDE
Chimiothérapie de maintenance : futile ou utile ?
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-475/Chimiotherapie-de-maintenance-futile-ou-utile
Dans le contexte d’une maladie oncologique non guérissable, une thérapie de maintenance vise à prolonger la réponse induite par la chimiothérapie d’induction. On espère ainsi ralentir la progression et prolonger la survie. Deux modalités de maintenance sont décrites. La première, la maintenance de continuation qui consiste en la poursuite de l’un des composants de la chimiothérapie d’induction. La deuxième, la switch-maintenance qui est l’introduction d’une nouvelle thérapie immédiatement après le traitement d’induction. Pour montrer sa supériorité, une stratégie de maintenance doit prouver que l’utilisation d’une thérapie après la phase d’induction est plus efficace que son utilisation lors de la progression. Ce bénéfice doit s’observer sur la survie globale et/ou la qualité de vie.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
cas clinique
chimiothérapie de maintenance
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Préservation de la fertilité chez les patients atteints de cancer
http://ressources-ra.fr/wp-content/uploads/2015/12/PRA-SOS-ONCOF-1511-modif.pdf
Ce référentiel s’adresse aux professionnels prenant en charge des patients atteints de cancer en situation non métastatique. En cas de situation métastatique, la question de la préservation de la fertilité pourra aussi être discutée en tenant compte du pronostic.
2015
false
true
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
recommandation professionnelle
condom
préservation de la fertilité
cancer
Cancer
patients
cancer
fertilité
a comme patient
tumeurs
atteint
tumeur maligne, sai

---
N1-VALIDE
Dépistage du tabagisme et prévention des maladies liées au tabac
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2635050/en/depistage-du-tabagisme-et-prevention-des-maladies-liees-au-tabac
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2635095/en/referentiel-tabac-depistage-du-tabagisme-et-prevention-des-maladies-liees-au-tabac
Dans ce Référentiel de pratiques de l’examen périodique de santé des Centres d’Examen de Santé de l’Assurance Maladie sur le dépistage du tabagisme et des maladies liées au tabac, la HAS rappelle l’épidémiologie du tabagisme en France et des maladies liées au tabac, les moyens de prévention et d’aide à l’arrêt du tabac et leur efficacité, les examens diagnostiques permettant de rechercher les complications liées au tabac, la place du médecin de CES dans le dispositif de prévention et d’aide à l’arrêt du tabagisme et dans le dépistage des complications liées au tabac.
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation professionnelle
tabagisme
trouble lié au tabagisme
tabagisme
tabagisme
tumeurs
tabagisme
arrêt du tabac
produits de sevrage tabagique
Cigarettes électroniques

---
N1-VALIDE
Utilisation des patchs d’opioïdes dans les douleurs chroniques chez les patients en rémission oncologique
In Rev Med Suisse 2015;1385-1389
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-480/Utilisation-des-patchs-d-opioides-dans-les-douleurs-chroniques-chez-les-patients-en-remission-oncologique
Aujourd’hui, les patients en rémission oncologique sont de plus en plus nombreux et un tiers présente des douleurs chroniques d’étiologies diverses.Dans l’objectif d’un plan multimodal de gestion des douleurs chroniques, les objectifs thérapeutiques, les conditions et les modalités de prescription d’opioïdes au long cours doivent être discutés. La voie transdermique peut être une alternative intéressante lorsque le traitement antalgique des douleurs modérées à fortes est équilibré. Elle permet d’obtenir notamment un confort accru chez certains patients chez qui la prise par voie orale est difficile ou la polymédication gênante. Le rapport bénéfices/risques d’une prescription d’opioïdes dans le traitement de douleurs chroniques des patients oncologiques en rémission doit être régulièrement réévalué...
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
patch transdermique
administration par voie cutanée
analgésiques morphiniques
évaluation des risques
patient en rémission
tumeurs
douleur chronique
analgésiques morphiniques
gestion de la douleur
douleur chronique

---
N1-VALIDE
Une consultation systématique programmée auprès du médecin traitant pour le patient cancéreux en cours de traitement par chimiothérapie ou radiothérapie présente-t-elle un intérêt ? Avis des médecins généralistes de Loire-Atlantique - Nantes - Thèse du mois
http://theseimg.fr/1/node/292
http://theseimg.fr/1/sites/default/files/Consultation%20syst%C3%A9matique%20programm%C3%A9e%20aupr%C3%A8s%20du%20m%C3%A9decin%20traitant%20pour%20le%20patient%20canc%C3%A9reux%20en%20cours%20de%20traitement.pdf
Le médecin généraliste, référent médical légitime, voit souvent la prise en charge du patient cancéreux lui échapper pendant la période de chimiothérapie ou de radiothérapie. Les plans cancer successifs peinent à le réhabiliter en tant que coordinateur des soins. Cela permettrait d’assurer une véritable continuité des soins, d’améliorer la qualité de la prise en charge et de mieux préparer l’après-cancer. Une consultation systématique et programmée, dédiée au cancer, en médecine générale après la consultation d’annonce pourrait répondre à ces ambitions. L’objectif de ce travail est d’étudier l’opinion des médecins généralistes sur la mise en place d’une telle consultation
2015
false
false
false
Thèse IMG - Banque de thèses de Médecine Générale
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
médecine générale
enquête santé
consultation médicale
tumeurs
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des cancers sénologiques (Hors tumeurs rares)
http://media.onco-npdc.fr/referentiel-sein-vf-20116.pdf
2015
false
false
false
Réseau Régional de Cancérologie ONCO Nord - Pas-de-Calais
France
français
recommandation professionnelle
algorithme
tumeurs
gestion des soins aux patients

---
N1-VALIDE
Étude des pratiques de dépistage du cancer chez la personne âgée ayant une démence - In : Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement Volume 13, numéro 2, Juin 2015
http://www.jle.com/fr/revues/gpn/e-docs/etude_des_pratiques_de_depistage_du_cancer_chez_la_personne_agee_ayant_une_demence_304943/article.phtml
L’évolution démographique et des pratiques médicales pose la question du dépistage individualisé du cancer chez les personnes âgées. Par ailleurs, il a été montré dans la littérature un lien épidémiologique protecteur entre démence et cancer, qui pourrait être biaisé par l’absence de dépistage de cancer chez ces patients. C’est pourquoi, nous avons réalisé une enquête d’opinion permettant de décrire les pratiques de dépistage du cancer chez les patients âgés de plus de 75 ans, ayant ou non une démence
2015
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
enquête santé
médecine générale
sujet âgé
démence
tumeurs
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Immunothérapie contre le cancer : la révolution attendue
http://curie.fr/dossier-pedagogique/immunotherapie-contre-cancer-revolution-attendue
Traiter le cancer en utilisant notre propre système de défense, le système immunitaire : ce concept, c’est l’immunothérapie. Evoqué de longue date, il est en passe de bouleverser la prise en charge des cancers. Chercheurs et médecins explorent les nombreuses pistes possibles pour faire en sorte que le système immunitaire s’attaque de façon efficace aux cellules cancéreuses.
2015
false
true
false
Institut Curie
France
français
information patient et grand public
tumeurs
immunothérapie pour le cancer
immunothérapie
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
D’où vient le cancer ?
http://curie.fr/dossier-pedagogique/d%E2%80%99ou-vient-cancer
Comment le cancer se forme-t-il ? Répondre à cette question qui tourmente beaucoup de patients est l’un des enjeux de la recherche fondamentale. Bien que des zones d’ombre demeurent, les connaissances s’affinent chaque jour pour le plus grand bénéfice des patients. Car identifier les facteurs qui déclenchent un cancer puis permettent son développement et sa dissémination, c’est découvrir des cibles potentielles pour de nouveaux traitements.
2015
false
true
false
Institut Curie
France
français
information patient et grand public
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Les causes de mortalité chez la femme, entre cœur et cancer
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-487/Les-causes-de-mortalite-chez-la-femme-entre-coeur-et-cancer
Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès chez les femmes. Les cancers viennent en deuxième position. On observe chez elles une augmentation de la consommation du tabac avec, comme conséquence, une augmentation de l’incidence du cancer du poumon et des maladies cardiovasculaires. L’arrêt de la substitution hormonale, depuis la démonstration de son association avec une augmentation du risque de cancer du sein, a vu l’incidence de ce dernier diminuer, alors que les maladies cardiovasculaires augmentent après la ménopause. Ces exemples mettent en exergue la nécessité d’une médecine s’intéressant spécifiquement aux femmes, avec une pondération individuelle des facteurs de risque par le médecin.
2015
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
maladies cardiovasculaires
Femelle
facteurs de risque
tabagisme
diabète
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
tumeurs
tumeurs
hormonothérapie substitutive
tumeurs

---
N1-VALIDE
Alimentation & Cancer - Les recommandations
http://www.arcagy.org/infocancer/en-savoir-plus/alimentation-cancer/les-recommandations.html
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
tumeurs
régime alimentaire
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Pesticides
http://www.cancer-environnement.fr/326-Pesticides.ce.aspx
Les pesticides sont des substances utilisées pour prévenir, contrôler ou éliminer des organismes jugés nuisibles. On parle aussi de produits phytosanitaires ou produits phytopharmaceutiques. Pour la population générale, les sources d'exposition aux pesticides se retrouvent dans l'alimentation, l'eau de consommation, l'air intérieur et extérieur, les sols et les poussières à l'intérieur de la maison. Quelques études suggèrent une augmentation du risque de cancers en zone d'épandage de pesticides ou avec leur utilisation à la maison ou au jardin, mais elles demandent à être confirmées.
2015
false
true
false
Cancer Environnement
France
français
guide ressources
information scientifique et technique
pesticides
exposition professionnelle
tumeurs
exposition environnementale

---
N1-VALIDE
Stimulation de la moelle épinière contre la douleur liée au cancer chez l'adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD009389
Cette revue systématique a évalué l'efficacité de la SME contre la douleur liée au cancer comparée aux soins standard utilisant un médicament analgésique conventionnel. Nous avons aussi estimé les risques et les événements indésirables potentiels associés à l'utilisation de la SME.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
douleur cancéreuse
stimulation de la moelle épinière
résumé ou synthèse en français
gestion de la douleur cancéreuse
adulte
gestion de la douleur
tumeurs
stimulation de la moelle épinière
résultat thérapeutique
revue de la littérature

---
N1-SUPERVISEE
Accompagner un proche atteint de cancer
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2026.pdf
Le cancer est associé dans l’esprit de beaucoup à une condamnation à mort. Pourtant, le diagnostic «cancer» ne dit rien sur l’avancement de la maladie, sur les chances de guérison et les perspectives d’avenir de la personne atteinte. Aujourd’hui, de nombreux patients guérissent grâce à un diagnostic précoce et à un traitement médical adéquat, ou continuent à vivre longtemps et dans de bonnes conditions en dépit de la maladie.
2015
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
accompagnement de la fin de la vie
relations interpersonnelles
relations familiales
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
La radiothérapie
http://assets.krebsliga.ch/downloads/2010.pdf
La radiothérapie est l’un des traitements standards des maladies cancéreuses. A un moment ou l’autre de la maladie, environ la moitié des personnes touchées est soignée par cette méthode. Votre médecin vous a probablement déjà expliqué pourquoi une radiothérapie est recommandée dans votre cas et comment elle va se dérouler.
2015
false
true
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
tumeurs
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
radiothérapie
brochure pédagogique pour les patients
radio-oncologie

---
N1-VALIDE
Toux chez le patient cancéreux
http://www.oncologik.fr/index.php/Toux
http://www.oncologik.fr/index.php/Oncolor:Toux
principes généraux, diagnostic, traitement des toux non productives, traitement des toux productives ; 6 pages
2015
false
false
N
false
OncoLogiK
France
français
toux
tumeurs
toux
signes et symptômes
toux
toux
antitussifs
expectorants
bronchodilatateurs
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Surveillance épidémiologique des cancers
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-chroniques-et-traumatismes/Cancers/Surveillance-epidemiologique-des-cancers
La surveillance épidémiologique des cancers entre dans le cadre plus général de la surveillance de l'état sanitaire de la population française, confiée à l'Institut de veille sanitaire (InVS). Cette surveillance constitue une aide au pilotage et à l'évaluation des mesures de prévention et de prise en charge des cancers. Elle est assurée par un réseau de partenaires coordonné par l’InVS et s’appuie en particulier sur les registres de cancer.
2015
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs
enfant
adulte
France
information scientifique et technique
épidémiosurveillance

---
N1-VALIDE
Radiothérapie
http://www.arcagy.org/infocancer/traitement-du-cancer/traitements-locoregionaux/radiotherapie.html
généralités, radiations ionisantes, dosage, appareils de radiothérapie externe, curiethérapie, comment marche la radiothérapie, indications, modalités d'application, effets secondaires
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
radiothérapie
radiothérapie
curiethérapie
tumeurs
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Chimiothérapie
http://www.arcagy.org/infocancer/traitement-du-cancer/traitements-systemiques/chimiotherapie.html
Définition, différents types de chimiothérapie, administration, déroulement du traitement et protocole, effets secondaires
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
tumeurs
antinéoplasiques
traitement médicamenteux
antinéoplasiques
effets secondaires indésirables des médicaments
traitement médicamenteux
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Traitement au laetrile contre le cancer
http://www.cochrane.org/fr/CD005476
Contexte : Laetrile est le nom d'un composé semi-synthétique qui est chimiquement lié à l'amygdaline, un glucoside cyanogénétique issu des noyaux d'abricots et de différentes autres espèces du genre Prunus. Le laetrile et l'amygdaline sont promus sous différentes appellations pour le traitement du cancer bien qu'il n'y ait aucune preuve de leur efficacité. En raison de la possibilité d'un empoisonnement au cyanure, le laetrile peut être dangereux. Objectifs : Évaluer le prétendu effet anticancéreux et les possibles effets indésirables du laetrile et de l'amygdaline.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
amygdaline
antinéoplasiques d'origine végétale
tumeurs
résultat thérapeutique
antinéoplasiques d'origine végétale
amygdaline
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Cancers professionnels
http://www.inrs.fr/risques/cancers-professionnels/ce-qu-il-faut-retenir.html
En 2011, le nombre de nouveaux diagnostics de cancer en France métropolitaine est estimé à 207 000 chez l’homme et 158 500 chez la femme. Le nombre de décès par cancer est estimé à 84 500 chez l’homme et 63 000 chez la femme. Ces chiffres sont confirmés dans le nouveau plan cancer 2014-2019. Depuis 2008, les cancers représentent la 1re cause de mortalité en France (avec environ 30 % des décès) devant les affections cardiovasculaires. C’est la première cause de mortalité chez l’homme et la seconde chez la femme.
2015
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
exposition professionnelle
tumeurs
cancérogènes
exposition professionnelle
cancérogènes
rayonnement ionisant
rayonnement non ionisant
tabagisme
régime alimentaire
facteurs de risque
alcoolisme
exposition professionnelle
tumeurs
exposition professionnelle
cancérogènes
maladies professionnelles
lésions radio-induites
information scientifique et technique
bibliographie

---
N1-VALIDE
Hadronthérapie chez l’enfant – Mise à jour des données probantes concernant 15 cancers pédiatriques : chondrosarcome de la base du crâne Chordome de la base du crâne et (para)spinal Craniopharyngiome Épendymome Esthésioneuroblastome Sarcome d'Ewing Germinome du système nerveux central (SNC) Gliome de bas grade (y compris des voies optiques) Médulloblastome/tumeurs euroectodermiques primitives (PNET) Ostéosarcome non résécable Sarcome pelvien Tumeurs parenchymateuses inéales (autres que le pinéoblastome) Rétinoblastome Rhabdomyosarcome Sarcome paraspinal (type adulte) des tissus mous
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/hadronth%C3%A9rapie-chez-l%E2%80%99enfant-%E2%80%93-mise-%C3%A0-jour-des-donn%C3%A9es-probantes-concernant-15-ca
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_235Bs_Hadrontherapie_Synthese.pdf
La protonthérapie, une technique de radiothérapie ultra-précise, offre-t-elle plus d’avantages que la radiothérapie classique lorsqu’il s’agit de traiter des enfants ? Elle permet en effet de délivrer une dose de rayons moins élevée aux tissus entourant la tumeur, ce qui devrait diminuer le risque de nouveaux cancers et autres effets secondaires de l’irradiation. L’INAMI a demandé au Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) de s’assurer que la technique donne de bons résultats chez les enfants. La question est d’actualité en Belgique, avec l’annonce, au début de cette année, de la construction des premiers centres de protonthérapie. Mais c’est aussi une question à laquelle il est quasi impossible de répondre parce que, malgré des milliers d’enfants traités dans le monde, l’application de cette technique aux cancers pédiatriques n’a fait l’objet d’aucune étude clinique internationale de qualité. Le KCE doit donc conclure que la valeur ajoutée de la protonthérapie n’est pas encore établie dans le traitement des cancers pédiatriques
2015
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
évaluation technologique
enfant
tumeurs
protonthérapie
adolescent
nourrisson
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Résumé de l’examen de l'innocuité - PROLIA (denosumab) - Risque d’affection maligne (cancer)
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/prolia-fra.php
Après un examen plus approfondi des cas déclarés au Canada et à l’étranger, seuls 16 cas de cancer sur une possibilité de 1 140 ont été considérés comme étant potentiellement liés à l’utilisation de PROLIA.Les renseignements à l’usage des prescripteurs concernant PROLIA indique que les taux de cancer observés dans les essais cliniques étaient semblables chez les patients traités par PROLIA et chez ceux ayant reçu un placébo. À la lumière de l’information obtenue dans le cadre de cet examen, Santé Canada conclut qu’il n’y a pas, à l’heure actuelle, suffisamment de données pour laisser croire à l’existence d’un possible lien entre l’utilisation de PROLIA et le cancer....
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
M05BX04 - dénosumab
PROLIA
évaluation des risques
évaluation médicament
ostéoporose
ostéoporose post-ménopausique
surveillance post-commercialisation des produits de santé
tumeurs
Dénosumab
Dénosumab

---
N1-VALIDE
10 ans de concertations oncologiques multidisciplinaires : bilan et perspectives
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/10-ans-de-concertations-oncologiques-multidisciplinaires-bilan-et-perspectives
Les Concertations Oncologiques Multidisciplinaires (COM) sont des réunions où les différents spécialistes concernés par le traitement d’un même patient se concertent pour élaborer ensemble un plan de diagnostic, de traitement et de suivi individuel. Depuis une dizaine d’années, une rémunération est prévue pour la participation à ces réunions. À la demande de l’INAMI, le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a dressé un bilan de leur activité mais a aussi exploré quelques pistes pour les rendre plus efficaces.
2015
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
rapport
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire
tumeurs
équipe soignante
prise en charge de la maladie
Prestation intégrée de soins de santé

---
N1-VALIDE
Ligue Contre le Cancer Loire
http://www.liguecancer-loire.com/
Installée à Saint-Etienne, dans la Loire, la ligue est le 1er financeur indépendant de la recherche en cancérologie en France. En initiant et finançant des projets qui vont de la recherche fondamentale jusqu'au lit du patient, la ligue suscite des avancées importantes dans le traitement et la qualité de vie des malades. Le Comité de la Loire attribue chaque année entre 200 et 300 000 euros à la recherche.
false
false
false
Saint-Etienne
Loire
tumeurs
soutien financier à la recherche comme sujet
association patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Premier rapport au président de la République - Plan cancer 2014-2019
http://www.e-cancer.fr/content/download/118083/1408618/file/Premier%20rapport%20au%20pr%C3%A9sident%20de%20la%20R%C3%A9publique%20-Plan%20cancer%202014-2019-2015-V2.pdf
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
cancer
rapport (information)
grandes lignes
rapport de recherche
célécoxib
tumeur maligne, sai
Cancer
rapport albumine/globuline
cancer
tumeurs
premier
plat

---
N1-VALIDE
Les cancers en France en 2014 - L'essentiel des faits et chiffres
http://www.e-cancer.fr/content/download/96047/1024511/file/Les%20cancers%20en%20france%20-%20Edition%202014%20-%20Faits%20et%20chiffres-V8.pdf
Ce document a pour objectif de présenter les principaux faits et chiffres issus du rapport « Les cancers en France – Édition 2014 ». Au-delà des données générales sur les cancers, il présente une synthèse sur le cancer du sein, le cancer le plus fréquent et le plus meurtrier chez la femme et sur le tabac, le facteur de risque de cancer le plus important en France ainsi que les faits marquants de l’année 2014
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
France
information scientifique et technique
tumeurs du sein
carte géographique
répartition par sexe
tabagisme

---
N1-VALIDE
Cancer et pesticides
http://www.rfi.fr/emission/20150224-cancer-pesticides/
Après plusieurs enquêtes épidémiologiques qui ont démontré l’implication des pesticides dans plusieurs pathologies chez des personnes exposées professionnellement à ces substances, il a fallu attendre 2013 pour qu’une vaste étude de l’Inserm confirme les dangers des pesticides sur notre santé. Quelles sont les principales substances cancérigènes présentes dans un cadre professionnel ? Comment faire reconnaître un cancer causé par les pesticides comme maladie professionnelle ? Peut-on réduire l’usage des pesticides et exclure les plus dangereux ?
2015
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
pesticides
tumeurs
émission radiophonique
exposition professionnelle
maladies professionnelles

---
N1-VALIDE
Participer à un essai clinique en cancérologie
http://www.e-cancer.fr/content/download/121699/1458154/file/Participer-a-un-essai-clinique-en-cancerologie-2015.pdf
Vous ou une personne de votre entourage avez un cancer. Votre médecin vous a proposé de participer à un essai clinique ou encore vous souhaitez vous renseigner sur les essais cliniques. Ce guide a pour objectif de vous apporter des réponses, vous donner des repères et soutenir votre réflexion sur la recherche clinique en cancérologie et votre participation à un essai clinique. Il pourra servir de support de discussion entre vous, le médecin traitant et l’équipe médicale.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
essais cliniques comme sujet
recherche biomédicale
tumeurs

---
N1-VALIDE
Conditions du développement de la chimiothérapie en hospitalisation à domicile
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1696038/fr/conditions-du-developpement-de-la-chimiotherapie-en-hospitalisation-a-domicile
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2018410/fr/conditions-du-developpement-de-la-chimiotherapie-en-hospitalisation-a-domicile-rapport
A partir de l’analyse de la littérature, des bases de données tarifaires et de cinq monographies de sites d’HAD réalisées, la HAS a dressé un certain nombre de constats relatifs aux modalités d’organisation de la chimiothérapie en HAD. Elle formule 18 recommandations destinées au décideur (DGOS, ARS, HAD et établissements prescripteurs). Elles sont déclinées au niveau national, régional et local et portent sur le périmètre et la nature de l’activité de chimiothérapie à développer en HAD, le renouvellement de la politique tarifaire, l’amélioration de la prise en charge et les traitements.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
291. Traitement des cancers : chirurgie, radiothérapie, traitements médicaux des cancers (chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie). La décision thérapeutique pluridisciplinaire et l'information du malade
français
antinéoplasiques
tumeurs
évaluation économique
antinéoplasiques
hospitalisation à domicile
hospitalisation à domicile
France
carte géographique
analyse coût-bénéfice
hospitalisation à domicile
rôle professionnel
azacitidine
administration par voie orale
Préférence du patient
observance du traitement médicamenteux
recommandation de santé publique
recommandation pour la politique de santé
bortézomib

---
N1-VALIDE
Cancer: que penser des ablations préventives?
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/3820/1/a%3A1%3A%7Bs%3A3%3A%22Tag%22%3Ba%3A1%3A%7Bi%3A0%3Bs%3A5%3A%22SANTE%22%3B%7D%7D
Pierre Chappuis, Unité d’onco-génétique et de prévention des cancers aux HUG. L'actrice Angelina Jolie a annoncé en mars 2015 avoir subi une ablation des ovaires, deux ans après l’ablation des seins. Des opérations réalisées pour prévenir un risque élevé de développer un cancer d’origine génétique. Que faut-il penser de ce type de prévention?
2015
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
prédisposition génétique à une maladie
tumeurs
tumeurs
enregistrement vidéo

---
N1-VALIDE
Méthylprednisolone et patients cancéreux en fin de vie
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/1074
Contexte Les douleurs cancéreuses sont d’origines multiples et leur gestion est complexe. De part leur puissante action anti-inflammatoire, les corticostéroïdes sont parfois considérés comme des analgésiques adjuvants et sont fréquemment utilisés en soins palliatifs dans les douleurs d’origine cancéreuse en dépit du peu de preuves existant sur leur efficacité dans cette indication. Une mise au point dans ce domaine était donc la bienvenue.
2015
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
tumeurs
douleur cancéreuse
douleur
méthylprednisolone
anti-inflammatoires
soins palliatifs
résultat thérapeutique
corticothérapie
gestion de la douleur cancéreuse

---
N1-SUPERVISEE
Réseaux nationaux pour cancers rares de l'adulte : bilan et perspectives
http://www.e-cancer.fr/content/download/118020/1407522/file/Resaux-nationaux-cancers-rares-adultes-2015.pdf
Ce rapport est le suivi de l’organisation spécifique pour cancers rares de l’adulte en 2014, à l’heure de la labellisation des réseaux structurés en 2009 et 2010. Il diffère des rapports de suivi annuels d’activité publiés chaque année depuis 2010, dont le dernier en 2012. En effet, il comprend non seulement des données quantitatives d’activité, mais aussi des données qualitatives sur la prise en charge des patients, présentes dans le dossier de candidature à la labellisation.
2015
false
true
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
maladies rares
tumeurs
réseaux communautaires
réseaux communautaires
réseaux communautaires
réseaux communautaires
tumeurs
tumeurs
tumeurs
adulte

---
N1-VALIDE
Chimiothérapie palliative ou plutôt soins palliatifs ?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/16/fr/fms-02225.pdf
Le traitement palliatif du cancer et les soins palliatifs sont des composantes complémentaires d’un seul et unique complexe thérapeutique. Les principaux objectifs d’une chimiothérapie palliative sont une amélioration de la qualité de vie et une prolongation de la durée de survie. Les domaines clés sur lesquels les soins palliatifs visent à agir sont la gestion des symptômes, les aspects psychosociaux, spirituels et communicatifs ainsi que l’amélioration de la capacité décisionnelle des patients.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
cas clinique
tumeurs
antinéoplasiques
soins palliatifs
soins terminaux

---
N1-SUPERVISEE
Cancers de l'enfant
http://www.college-chirped.fr/College_National_Hospitalier_et_Universitaire_de_Chirurgie_Pediatrique/2eme_Cycle_files/N%C2%B0294%20-%20Cancers%20de%20l%27Enfant%20-%2008-04-2015.pdf
Les cancers de lʼenfant sont des maladies rares : environ 1 700 nouveaux cas sont diagnostiqués par an en France avant lʼâge de 15 ans, ce qui représente environ 1% de lʼensemble des cancers. Un enfant sur 440 est susceptible de développer un cancer avant l’âge de 15 ans.
2015
false
false
false
CNHUCP - Collège National Hospitalier et Universitaire de Chirurgie Pédiatrique
France
français
cours
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs
épreuves classantes nationales
enfant

---
N1-VALIDE
Les parabènes
http://www.cancer-environnement.fr/420-Parabenes.ce.aspx
Les principales sources d'exposition aux parabènes sont les cosmétiques, les médicaments et l'alimentation. Les parabènes sont suspectés être des perturbateurs endocriniens. Compte-tenu des données scientifiques existantes, il n'existe pas d'évaluation de la cancérogénicité des parabènes par le CIRC. Les connaissances scientifiques actuelles ne permettent pas de déterminer de lien causal entre expsoition aux parabènes et la survenue de cancers chez l'Homme, que ce soit des cancers du sein comme cela a pu être supposé dans certains médias, ou d'autres cancers. La recherche scientifique sur les effets sanitaires de ces composées est en cours de développement. La réglementation en termes de restriction des parabènes est en cours d'évaluation...
2015
false
false
false
Cancer Environnement
France
français
information scientifique et technique
parabènes
exposition environnementale
perturbateurs endocriniens
tumeurs
guide ressources

---
N1-SUPERVISEE
La survenue du cancer : effets de court et moyen termes sur l'emploi, le chômage et les arrêts-maladie
http://www.cee-recherche.fr/publications/document-de-travail/la-survenue-du-cancer-effets-de-court-et-moyen-termes-sur-lemploi-le-chomage-et-les-arrets
http://www.irdes.fr/recherche/documents-de-travail/065-la-survenue-du-cancer-effets-de-court-et-moyen-termes-sur-emploi-chomage-arrets-maladie.pdf
La réduction des inégalités face à la maladie est un des attendus majeurs du troisième Plan cancer 2014-2019, qui préconise de « diminuer l’impact du cancer sur la vie personnelle » afin d’éviter la « double peine » (maladie et exclusion du marché du travail). Dans ce contexte, nous évaluons l’impact de un à cinq ans d’un primo-enregistrement en Affection de longue durée (ALD) caractérisant le cancer sur la situation professionnelle et la durée passée en emploi, maladie et chômage de salariés du secteur privé. Nous utilisons la base de données administratives Hygie, recensant la carrière professionnelle et les épisodes de maladie d’un échantillon de salariés affiliés au régime général de la Sécurité sociale. L’évaluation de l’impact de la survenue du cancer s’appuie sur une méthode de double différence avec appariement exact pour comparer les salariés malades aux salariés sans aucune ALD. La première année après le diagnostic correspond au temps des traitements caractérisé par une augmentation du nombre de trimestres d’arrêts de travail pour maladie de 1,7 pour les femmes et de 1,2 pour les hommes. L’âge joue également un rôle sur les absences liées à la maladie. Par ailleurs, l’employabilité des travailleurs atteints du cancer diminue avec le temps. La proportion de femmes et d’hommes employés au moins un trimestre, baisse respectivement de 8 et 7 points de pourcentage dans l’année suivant la survenue du cancer et jusqu’à treize points de pourcentage cinq ans plus tard. Cette distance à l’emploi se renforce lorsque les salariés malades sont plus âgés. L’effet de la maladie à cinq ans est respectivement de 15 et 19 points de pourcentage pour les hommes de plus de 51 ans et pour les femmes de plus de 48 ans. Ces différences de genre et d’âge peuvent traduire des différences de localisation et de sévérité des cancers, d’une part, de séquelles des cancers et de difficultés de réinsertion sur le marché du travail plus importantes avec l’avancée en âge, d’autre part.
2015
false
true
false
CEE - Centre d'études de l'emploi
France
français
information scientifique et technique
tumeurs
chômage
congé maladie
emploi

---
N1-VALIDE
Cancers professionnels : pourquoi et comment déclarer en maladie professionnelle
http://www.e-cancer.fr/content/download/118038/1407768/file/Cancers%20professionnels%20-%20pourquoi%20et%20comment%20d%C3%A9clarer%20en%20maladie%20professionnelle.pdf
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancers-professionnels-pourquoi-et-comment-declarer-en-maladie-professionnelle
Du fait de leur longue latence de survenue, la majorité des cancers liés au travail apparaissent après la cessation de l’activité professionnelle (et de la surveillance par le médecin du travail). En tant que médecin, généraliste ou spécialiste, prenant en charge des patients atteints de cancer, votre rôle dans le repérage, l’information et la prise en charge médico-administrative des patients ayant été exposés à des cancérogènes en milieu de travail est majeur. Cette brochure a pour objectif de vous fournir des éléments d’information pour vous y aider
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
cancers professionnels
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tumeurs
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
La parole de l'autre : de la neutralité de l'interprétation
Avis n 27
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg27
Dans le dessein de finir un article sur le couple et le cancer pour un hebdomadaire généraliste, une journaliste, renseignée par la Ligue contre le cancer, joint un psychologue connu pour s’occuper de personnes ayant été touchées par le cancer. Elle souhaite que le professionnel commente des récits qu’elle a recueillis auprès de femmes touchées par la maladie et qui portent sur le soutien, l’empathie ou, à l’inverse, sur l’indifférence, voire la mise à distance par le conjoint.
2015
false
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
récits personnels comme sujet
journaliste
mass-médias
tumeurs
psychologie
recommandation

---
N1-VALIDE
Vaccination des personnes immunodéprimées ou aspléniques. Recommandations
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=504
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20141107_vaccinationimmunodeprime.pdf
La vaccination des personnes atteintes d’une immunodépression congénitale ou acquise, et/ou aspléniques, présente des particularités qui justifient des recommandations spécifiques. Afin de tenir compte des évolutions depuis la publication du premier rapport en 2012, le Haut Conseil de la santé publique a actualisé ses recommandations vaccinales en fonction des situations pour les adultes et pour les enfants : infection par le VIH, transplantation d’organe solide, greffes de cellules souches hématopoïétiques, traitement par chimiothérapie, asplénie ou hyposplénie, maladies auto‑immunes ou inflammatoires chroniques, déficits immunitaires héréditaires. Ces recommandations concernent les vaccinations du Calendrier vaccinal en vigueur et n’abordent pas les vaccins du voyageur.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
déficits immunitaires
sujet immunodéprimé
adulte
enfant
recommandation de santé publique
Asplénie
rapport
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
transplantation d'organe
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
tumeurs
tumeurs hématologiques
maladies auto-immunes
Maladie inflammatoire
maladie chronique
vaccins
vaccination
hyposplénisme
déficits immunitaires
adolescent
vaccins

---
N1-VALIDE
La prise en charge du cancer
http://www.rfi.fr/emission/20150422-prise-charge-cancer/
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, pas moins de 15 millions de décès sont dus au cancer dans le monde chaque année ; soit presque un décès toutes les deux secondes. Comment mieux prendre en charge les patients dans leur globalité ? Que faire pour personnaliser les traitements pour les malades et améliorer leur qualité de vie ? C’est ce que nous verrons avec un exemple de centre de traitement à Aix-en-Provence.
2015
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
tumeurs
prise en charge de la maladie
émission radiophonique

---
N1-VALIDE
Centre intégré en cancérologie - Hôpitaux universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal
http://cancer-ghparis10.aphp.fr/
Le cancer du sein Le cancer de la thyroïde Les cancers urologiques Les cancers digestifs Le cancer du poumon Les cancers gynécologiques Les tumeurs cérébrales Les cancers ORL et maxillo-facial Les cancers de la peau Les hémopathies malignes
false
false
false
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
Paris
France
Paris
français
établissement de cancérologie
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Nouvelles estimations de l’incidence départementale des cancers en France
http://www.e-cancer.fr/Actualites-et-evenements/Actualites/Nouvelles-estimations-de-l-incidence-departementale-des-cancers-en-France
http://www.e-cancer.fr/content/download/120340/1438777/file/Estimations-incidence-departementale-cancers-France-2008-2010_2015.pdf
L’InVS, le réseau des registres des cancers Francim, le service de biostatistique des Hospices Civils de Lyon et l’INCa publient de nouvelles estimations départementales de l’incidence des cancers sur la période 2008-2010, à partir des données des registres du réseau Francim et des bases de données médico-administratives.
2015
false
true
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs
facteurs de risque
France

---
N1-SUPERVISEE
Étude des pratiques de dépistage du cancer chez la personne âgée ayant une démence
http://www.jle.com/fr/revues/gpn/e-docs/etude_des_pratiques_de_depistage_du_cancer_chez_la_personne_agee_ayant_une_demence_304943/article.phtml?tab=texte
L’évolution démographique et des pratiques médicales pose la question du dépistage individualisé du cancer chez les personnes âgées. Par ailleurs, il a été montré dans la littérature un lien épidémiologique protecteur entre démence et cancer, qui pourrait être biaisé par l’absence de dépistage de cancer chez ces patients. C’est pourquoi, nous avons réalisé une enquête d’opinion permettant de décrire les pratiques de dépistage du cancer chez les patients âgés de plus de 75 ans, ayant ou non une démence. Dans cette enquête, 304 médecins généralistes ont été interrogés par mail, sur leurs pratiques de dépistage du cancer et sur les éléments l’influençant. Le taux de réponse était de 29,4 %. Sur les 82 médecins ayant répondu, 49 (60 %) disaient poursuivre le dépistage du cancer chez la personne âgée, 51 (62 %) n’étaient pas favorables au dépistage du cancer en présence d’une démence, et 63 (77 %) pensaient qu’il manque des recommandations pour encadrer le dépistage du cancer chez la personne âgée. Finalement, l’absence de dépistage du cancer pourrait biaiser le lien épidémiologique entre cancer et démence. De plus, favoriser l’échange entre médecins généralistes et spécialistes permettrait probablement d’optimiser le dépistage du cancer chez le sujet âgé, avec ou sans démence.
10.1684/pnv.2015.0540
2015
false
true
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
tumeurs
dépistage systématique
sujet âgé
dépistage du cancer
démence
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N1-VALIDE
ONCOMOLPATH - Pathologie et Génétique moléculaire des tumeurs
http://oncomolpath.aphp.fr/
Ce site est dédié aux analyses moléculaires qui peuvent être effectuées sur les tumeurs par la plateforme AP-HP d’oncologie et de pathologie moléculaire des cancers. Il est construit autour de la base de données ONCOMOLPATH qui permet d’accéder à des informations médicales et pratiques ainsi qu’à des bons de demande d’analyses téléchargeables concernant l’ensemble des tests effectués par la plateforme. Cette plateforme regroupe les équipes de cancérologie, d’hématologie, de pathologie et de biologie des groupes hospitaliers de l’AP-HP.
false
false
false
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
français
base de données
tumeurs
anatomopathologie moléculaire
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Cancers professionnels : nouveaux enjeux pour la prévention
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TD%20219
Parmi les nouveaux cas de cancers dénombrés chaque année en France, plusieurs milliers sont d'origine professionnelle. Si la prévention du risque amiante reste une priorité en milieu de travail, les organismes chargés de la prévention des risques professionnels ont beaucoup investi ces dernières années dans la création de dispositifs de vigilance, de veille et de surveillance afin de détecter au plus tôt de nouveaux produits ou de nouveaux procédés susceptibles de causer des cancers. Ce colloque, organisé en novembre 2014 par l'INRS en partenariat avec douze organismes, permet de faire le point sur ces dispositifs ainsi que sur les études et actions récentes menées dans cette logique de détection.
2015
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
maladies professionnelles
tumeurs
tumeurs de la vessie urinaire
mésothéliome
pesticides
amiante

---
N1-SUPERVISEE
Une décennie de cancers - évolution de la mortalité
http://www.orsnpdc.org/documents/bilan-dune-decennie-de-cancers-evolution-de-la-mortalite/
’ORS Nord – Pas-de-Calais a réalisé un rapport sur l’analyse de l’évolution de la mortalité par cancers au cours de la dernière décennie. L’approche ne vise pas seulement à comparer le niveau de mortalité par tumeurs des différents territoires du Nord – Pas-de-Calais, elle permet également d’examiner si l’évolution de la mortalité par cancers de ces territoires a été plus rapide, plus lente ou équivalente au rythme d’évolution national.
2015
false
false
false
ORS Nord - Pas-de-Calais
France
français
rapport
tumeurs du sein
Tumeurs des bronches
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs de l'appareil respiratoire
tumeurs de l'oesophage
tumeurs
tumeurs
tumeurs
France
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
La vie autour - Votre nouveau guide interactif des soins oncologiques de support pour mieux vivre votre cancer au quotidien
https://www.lavieautour.fr/
L'Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support (AFSOS) et le laboratoire Pfizer vous proposent un concept inédit de carte de France interactive référençant toutes les associations qualifiées proposant des soins de support au plus proche de chez vous.
false
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
France
information patient et grand public
carte géographique
tumeurs
groupes d'entraide
Soins de support

---
N1-VALIDE
Femmes et santé : les enjeux d'aujourd'hui - Rapport d'information de Mmes Annick Billon et Françoise Laborde, fait au nom de la délégation aux droits des femmes
http://www.senat.fr/notice-rapport/2014/r14-592-notice.html
http://www.senat.fr/rap/r14-592/r14-5921.pdf
Le présent rapport est assorti de 28 recommandations qui plaident pour une meilleure prise en compte des spécificités féminines dans le domaine de la santé et pour une consolidation des acquis en matière de santé sexuelle et reproductive
2015
false
false
false
Le Sénat
France
français
rapport
santé des femmes
maladies cardiovasculaires
tabagisme
tumeurs du poumon
femmes victimes de violence
infections à VIH
diabète gestationnel
maigreur
tumeurs
essais cliniques comme sujet
contraception
santé reproductive
interruption légale de grossesse
profession de sage-femme
recommandation pour la politique de santé
précarité
exposition environnementale

---
N1-VALIDE
Prévention cancers : le test, 3 minutes pour faire le point
http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Reduire-les-risques-de-cancer/Reduire-vos-risques-de-cancer-faites-le-test
Ce test se présente sous la forme d’un questionnaire sur la consommation de tabac et d’alcool, les habitudes alimentaires et d’activité physique, l’exposition au soleil, l’âge et le poids mais aussi les risques liés au milieu professionnel. Il permet à chacun de connaître les facteurs de risque auxquels il est exposé à travers son mode de vie et donne des conseils sur mesure.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
information patient et grand public
questionnaire
facteurs de risque
tumeurs

---
N1-VALIDE
Nutrition et prévention primaire des cancers : actualisation des données
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Nutrition-et-prevention-primaire-des-cancers-actualisation-des-donnees
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Nutrition-et-prevention-des-primaires-des-cancers-actualisation-des-donnees
la fois source de facteurs de risque et de facteurs protecteurs, la nutrition, qui englobe l’alimentation (y compris l’alcool), le statut nutritionnel et l’activité physique, fait partie des facteurs comportementaux sur lesquels il est possible d’agir dans le cadre de la prévention des cancers ... L’objectif du rapport est de faire un état des connaissances actualisé, s’échelonnant sur la période 2006-2014, sur les liens entre différents facteurs nutritionnels et le risque de cancer primaire pour les localisations de cancer concernées.
2015
false
false
true
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
prévention primaire
information scientifique et technique
facteurs de risque
tumeurs
boissons alcoolisées
surpoids
obésité
viande
produits carnés
chlorure de sodium alimentaire
compléments alimentaires
bêtacarotène
vitamines
exercice physique
mode de vie sédentaire
fruit
légumes
fibre alimentaire
produits laitiers
allaitement maternel
régime alimentaire
tumeurs

---
N1-VALIDE
Nutrition et cancers - Alimentation, consommation d'alcool, activité physique et poids - Faits scientifiques et conseils de prévention
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Brochure-grand-public-Nutrition-et-cancers-Alimentation-consommation-d-alcool-activite-physique-et-poids
http://www.e-cancer.fr/content/download/121706/1458236/file/Nutrition-et-cancers-grand-public_2015.pdf
De multiples causes peuvent être à l’origine de l’apparition et du développement d’un cancer ... Et dans le domaine de la prévention des cancers, la nutrition au sens large (c’est à dire l’alimentation, mais aussi la consommation d’alcool, l’activité physique et le poids) occupe une place particulièrement importante. Ce document vous propose d’y voir plus clair sur ce qui peut vous aider à limiter les risques de cancer.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
information patient et grand public
exercice physique
fruit
légumes
fibre alimentaire
boissons alcoolisées
surpoids
obésité
produits carnés
chlorure de sodium alimentaire
facteurs de risque
tumeurs
compléments alimentaires
bêtacarotène
vitamines

---
N1-VALIDE
La prévention primaire des cancers en France - Fiche repère
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Fiche-Repere-La-prevention-primaire-des-cancers-en-France
Les cancers sont la première cause de mortalité en France et représentent aussi la première cause de mortalité prématurée (avant 65 ans) chez l’homme comme chez la femme, loin devant les maladies de l’appareil circulatoire. Chaque année ce sont 85 000 hommes et 63 000 femmes qui décèdent par cancer. La prévention primaire des cancers, maladies multifactorielles, repose sur l’identification et la connaissance de leurs facteurs de risque.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
facteurs de risque
information patient et grand public
information scientifique et technique
tumeurs
tumeurs

---
N1-VALIDE
Cancers & Préventions - UMR 1086 INSERM-UCBN
http://www.cancerspreventions.fr/
L’objectif général de notre équipe est d’améliorer les connaissances des facteurs individuels et collectifs qui déterminent la survenue, la prise en charge et le pronostic des cancers. L’ensemble de nos études visent à améliorer la prévention des cancers et leur dépistage ainsi que la prise en charge et la qualité de vie des personnes ayant eu un cancer.
false
false
false
Caen
France
Calvados
français
tumeurs
facteurs de risque
facteurs socioéconomiques
exposition professionnelle
tumeurs
tumeurs
qualité de vie
structure recherche
tumeurs

---
Importance de la surveillance active en Suisse
Ces 10 dernières années, les différents collectifs de patients surveillés ont permis de progresser dans la précision de la sous-population de cancers prostatiques les plus susceptibles de bénéficier de cette attitude conservatrice, en s’attachant au maximum à ne pas prendre de risque significatif par rapport à la survie spécifique au cancer.
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/34/fr/fms-02372.pdf
Suisse
patient en permission
gout (anomalie du)
symptôme ou plainte de la prostate
Cancer
prostate, sai
tumeur maligne, sai
attitude
inférieur
tumeurs
rapport (information)
prostatisme
survie
prostatisme
Sous-population
posture
prédisposition
risque
ACTIVIR
observation (surveillance clinique)
Permis
progressif
patients
Collections
rapport albumine/globuline
cancer
surveillance de la population
suisses
autorisation d'exercer
rapport de recherche
densité de population
cancer
spécifique
prostate
collections

---
N1-VALIDE
Grossesse après cancer : pour qui et quand ? - In Bulletin du Cancer Volume 102, Issue 5, May 2015, Pages 463–469 - Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0007455115001307
La planification d’une grossesse chez des patientes jeunes ayant un antécédent de cancer, notamment du sein, devient une situation clinique de plus en plus fréquente. Dans ce contexte très spécifique, plusieurs questions devront être abordées avec le couple. Elles concernent la baisse de la fertilité post-chimiothérapie et les différentes techniques de préservation de celle-ci, mais aussi le risque de récidive de la maladie cancéreuse, la question du délai entre le traitement du cancer et la conception, et l’allaitement. Une grossesse dans ce contexte semble être possible, moyennant une approche multidisciplinaire et une anticipation des différents effets indésirables des traitements. La règle principale dans cette prise en charge est de favoriser la sécurité oncologique avant tout.
2015
false
false
false
Elsevier
France
français
article de périodique
tumeurs
tumeurs du sein
grossesse
fécondité
antinéoplasiques
gène BRCA1
gène BRCA2
allaitement maternel
algorithme
+ - désir de grossesse

---
N3-AUTOINDEXEE
Peu probable : La consommation de vin protège contre le cancer
http://www.extenso.org/article/la-consommation-de-vin-protege-contre-le-cancer/
Il y a beaucoup d’information qui circule concernant les bienfaits et les méfaits de la consommation d’alcool sur la santé. On sait, par exemple, que boire un peu d’alcool a un impact positif sur la santé cardiovasculaire. De même, les fruits, les légumes et les aliments dérivés de ceux-ci, comme le vin rouge, sont riches en différents composés, dont des antioxydants, qui aideraient à combattre le cancer. Beaucoup d’études tentent de prouver que le vin peut jouer un rôle important dans la lutte contre le cancer. Malheureusement, peu d’entre elles y arrivent.
2015
false
false
Extenso
France
français
information patient et grand public
Consommation
tumeur maligne, sai
vin
tumeurs
cancer
cancer
Cancer
économie
vin
peu
diagnostic probable

---
N3-AUTOINDEXEE
Processus Tumoraux - Cancer, Facteurs De Risques, Prévention, Dépistage
http://umvf.cerimes.fr/media/ressIfsi/LimousinP3/media/MEDIA120911090113247
http://umvf.cerimes.fr/media/ressIfsi/LimousinP3/media/MEDIA120911101240472
2015
false
false
true
1er cycle / licence
Université de Limoges, Faculté de Médecine
France
français
cours
Dépistage
facteur de risque
cancer
facteurs de risque
cancer
facteur de risque de cancer
Cancer
tumeur maligne, sai
tumeurs
évaluation des risques
dépistage systématique

---
N3-AUTOINDEXEE
Gynécologie, Obstétrique, Sénologie - Hystérectomie tumeur du col
http://www.lamenligne.u-bordeaux2.fr/outils_pedago/examen_macroscopique/hysterectomiecol/default.htm
2015
false
false
true
Université Victor Segalen de Bordeaux 2
France
français
cours
service hospitalier de gynécologie et d'obstétrique
hystérectomie
hystérectomie
gynécologique
obstétrique
gynécologie
obstétrique
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Gynécologie, Obstétrique, Sénologie - Hystérectomie tumeur du corps
http://www.lamenligne.u-bordeaux2.fr/outils_pedago/examen_macroscopique/hysterectomiecorps/default.htm
2015
false
false
true
Université Victor Segalen de Bordeaux 2
France
français
cours
obstétrique
corps humain
hystérectomie
gynécologie
tumeurs
gynécologique
obstétrique
service hospitalier de gynécologie et d'obstétrique
Parties du corps
hystérectomie

---
N3-AUTOINDEXEE
Gynécologie, Obstétrique, Sénologie - annexectomie tumeur trompe
http://www.lamenligne.u-bordeaux2.fr/outils_pedago/examen_macroscopique/annexetumeurtrompe/default.htm
2015
false
false
true
Université Victor Segalen de Bordeaux 2
France
français
cours
service hospitalier de gynécologie et d'obstétrique
trompe
gynécologique
obstétrique
obstétrique
tumeurs
aulorhynchus flavidus
gynécologie

---
N1-VALIDE
Les cancers professionnels. Une plaie sociale trop souvent ignorée
http://www.etui.org/fr/content/download/2060/67067/file/Cancers_ETUI_FR.pdf
D’après les dernières estimations du Centre international de recherche sur le cancer, il y a eu dans l’Union européenne 2,3 millions de nouveaux cas de cancer en 2006 ainsi que plus d’un million de décès dus au cancer. Une partie de ces cancers sont directement causés par les conditions de travail. D’autres résultent d’expositions environnementales qui, dans bien des cas, sont ellesmêmes liées aux activités économiques des entreprises. Même en s’en tenant à une estimation conservatrice de 8 % de cancers attribuables aux conditions de travail, l’on peut constater que la mortalité par cancer liée au travail dépasse très largement la mortalité par accidents du travail et constitue vraisemblablement la première cause de mortalité due aux conditions de travail en Europe.
2015
false
false
false
ETUI - European Trade Union Institute - Institut syndical européen
Belgique
français
cancers professionnels
tumeurs
exposition professionnelle
maladies professionnelles
information scientifique et technique
tumeurs
cancérogènes environnementaux
exposition professionnelle
exposition professionnelle
Europe
syndicats
répartition par sexe
amiante

---
N1-VALIDE
Les activités anti-cancéreuses de la vitamine D : les observations, les doutes et les certitudes
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2727&langue=FR
Cette revue tente de faire le point sur les connaissances actuelles en matière de vitamine D et, en particulier, sur l’intérêt potentiel de cette molécule dans la prévention, voire la prise en charge thérapeutique de certains cancers.
2015
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
vitamine D
carence en vitamine D
tumeurs
tumeurs

---
N1-VALIDE
activ’RA - Activité physique contre le cancer en Rhône Alpes
http://www.activra.fr/
L’association activ’RA est une association loi 1901, créée en Août 2011 (date parution JO, 23/07/13). Activ’RA est l’acronyme d’ « Activité physique contre le cancer en Rhône Alpes ». L’association est née de la concertation entre des patients, leurs proches, des professionnels de santé et des professionnels de l’activité physique. Leur constat était un manque d’information sur l’activité physique en cancérologie et les bénéfices de la pratique d’activité physique autant en prévention primaire, que secondaire et tertiaire. Les 6 objectifs principaux d’activ’RA: · Informer sur les bénéfices de l’activité physique et de la nutrition en cancérologie. · Promouvoir l’activité physique en cancérologie en région Rhône-Alpes. · Proposer une offre structurée de l’activité physique en région Rhône-Alpes. · Promouvoir la recherche et la formation sur les bénéfices de l’activité physique en cancérologie. · Représenter les intérêts des personnes malades et des professionnels en matière de promotion de l’activité physique en cancérologie en région Rhône-Alpes. · Rechercher des financements, des soutiens institutionnels et des partenariats nécessaires à la concrétisation de ces objectifs susmentionnés.
false
false
false
Lyon
France
Rhône
français
exercice physique
tumeurs
association

---
N1-VALIDE
Une alimentation équilibrée – Voici comment diminuer le risque de cancer
https://assets.krebsliga.ch/downloads/2621.pdf
Dans cette brochure, nous présentons les recommandations de base en matière d’alimentation saine, ainsi que les relations principales entre cancer et alimentation.
2015
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
régime alimentaire
tumeurs
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Code européen contre le cancer
http://cancer-code-europe.iarc.fr/
Le Code européen contre le cancer propose des mesures simples que tout citoyen peut mettre en oeuvre pour favoriser la prévention du cancer. Pour que les efforts de prévention soient couronnés de succès, ces actions individuelles doivent dans tous les cas être soutenues par des politiques et des mesures gouvernementales.
2015
false
false
false
CIRC - Centre International de Recherche sur le Cancer
France
français
tumeurs
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Conclusions des expertises scientifiques collectives s'appliquant à la population française
http://www6.inra.fr/nacre/Prevention-primaire/Vous-informer-sur/Conclusions-pour-la-population-francaise-des-expertises-scientifiques-collectives
Dans le domaine de la relation entre la nutrition et le risque de cancer, des organisations réalisent régulièrement des expertises scientifiques collectives respectant une méthodologie rigoureuse : au niveau international, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), et le World Cancer Research Fund (WCRF) associé à l'American Institute for Cancer Research (AICR) ; en France, l’Institut National du Cancer (INCa) et l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). Après avoir résumé les missions de ces organisations et les méthodes utilisées dans leurs expertises, nous présenterons les conclusions s'appliquant à la population française.
2015
false
false
false
INRA - Institut National de la Recherche Agronomique
France
français
information scientifique et technique
régime alimentaire
tumeurs
tumeurs
régime alimentaire
évaluation des risques
recommandation de santé publique
recommandation par consensus
tableau

---
N1-VALIDE
Evaluation gériatrique standardisée en oncologie
http://www.oncologik.fr/index.php/Interregion:Evaluation_gériatrique_standardisée_en_oncologie
L'évaluation oncogériatrique permet d'apprécier l'âge fonctionnel du patient et son pronostic individuel et, en fonction de l'évolution de la pathologie cancéreuse, de décider d'un traitement. Ainsi, le médecin oncogériatre peut aider le médecin oncologue dans la décision thérapeutique en adaptant le traitement et par la prise en charge conjointe des comorbidités et des fragilités gériatriques.
2015
false
false
false
OncoLogiK
France
français
recommandation pour la pratique clinique
évaluation gériatrique
sujet âgé
algorithme
tumeurs
échelles d'évaluation

---
N1-SUPERVISEE
Projection de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en 2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2015/Projection-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-France-metropolitaine-en-2015
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2015/Projection-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-France-metropolitaine-en-2015
Objectif : les projections d’incidence et de mortalité par cancer permettent d’estimer pour l’année en cours les nombres attendus de nouveaux cas et de décès par cancer au niveau national. La publication des projections, actualisée tous les deux ans, s’inscrit dans le cadre de l’objectif 15 du Plan Cancer 2014-2019 : «Appuyer les politiques publiques sur des données robustes et partagées ».
2015
false
true
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
tumeurs
tumeurs
information scientifique et technique
tumeurs
France

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers en Bretagne
Les Etudes de l'ARS Bretagne n 10
http://www.ars.bretagne.sante.fr/uploads/media/10_Etudes_ARS_Cancer.pdf
Le n 10 des Etudes de l’ARS Bretagne, réalisé conjointement avec l’Observatoire Régional de Santé de Bretagne, précise les connaissances disponibles sur les cancers en Bretagne. Elle dresse un état des lieux de l’incidence, de la mortalité et des dépistages. Elle permet aussi des comparaisons entre les tendances observées aux niveaux national et régional. Enfin, elle revient sur les campagnes de dépistage en Bretagne.
2015
false
true
false
ARS-Bretagne - Agence Régionale de Santé
France
français
information scientifique et technique
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Synthèse des niveaux de preuves scientifiques sur la relation entre l'alimentation, la nutrition, l'activité physique et le risque de cancer (WCRF, 2015)
http://www.cancer-environnement.fr/496-Synthese-des-donnees-actuelles-WCRF,-2015.ce.aspx
2015
false
false
false
Cancer Environnement
France
français
information scientifique et technique
alimentation
physique
surnutrition
tumeur maligne, sai
relatif
médecine factuelle
Cancer
risque
nutrition
cancer
cancer
tumeurs
Physique
Aliments
malnutrition
exercice physique
ostéosynthèse
régime alimentaire
physique
aliments

---
N1-VALIDE
Obésité et cancer
http://www.cancer-environnement.fr/497-Obesite-et-cancer.ce.aspx
Présentation générale Le diagnostic de surpoids et d’obésité repose sur l’indice de masse corporelle (IMC). Les causes de la prise de poids, du surpoids et de l'obésité sont multiples Mécanismes impliqués dans l’obésité Risque de cancer et surpoids/obésité Prévention de la prise de poids et prise en charge de la surcharge pondérale pendant et après le traitement du cancer du sein Recommandations après le traitement d'un cancer du sein de stade précoce, pour les patients en surpoids ou obèses Recommandations pour prévenir le surpoids et l’obésité Données actuelles, évolutions récentes
2015
false
false
false
Cancer Environnement
France
français
information scientifique et technique
surpoids
obésité
tumeurs

---
N1-VALIDE
L’observatoire des attentes des patients : une innovation UNICANCER
In : Innovations & Thérapeutiques en Oncologie Innovations & Thérapeutiques en Oncologie Volume 1, numéro 2, Novembre-Décembre 2015
http://www.jle.com/fr/revues/ito/e-docs/lobservatoire_des_attentes_des_patients_une_innovation_unicancer_305971/article.phtml
http://www.jle.com/fr/revues/ito/e-docs/lobservatoire_des_attentes_des_patients_une_innovation_unicancer_305971/article.phtml?tab=download&pj_key=doc_attach_29705
Le recueil de la satisfaction des patients hospitalisés est une obligation réglementaire pour les établissements de santé. Pour aller au-delà de celle-ci, UNICANCER a mis en place en 2011, de façon innovante, un observatoire des attentes des patients, dont l’ambition est de colliger à la fois la satisfaction et les attentes des patients afin d’adapter au plus près de celles-ci l’offre de soins des centres de lutte contre le cancer (CLCC). Dans ce cadre, une analyse croisée des résultats des enquêtes de satisfaction des patients hospitalisés de façon conventionnelle ou pris en charge en ambulatoire, et ceux des consultations participatives, a été conduite
2015
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
satisfaction du patient
enquête santé
patients hospitalisés
tumeurs
acuité des besoins du patient

---
N1-SUPERVISEE
Aide à la décision de transfert ou non transfert en réanimation d’un patient atteint de cancer
http://ftp.comm-sante.com/SB/decisiontransfert%20en%20rea%20j2r2015.pdf
2015
false
true
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
information scientifique et technique
réanimation
ordres de réanimation
transfert de patient
Cancer
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Evaluation comparative des études réalisées sur les délais en cancérologie - Octobre 2014
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Evaluation-comparative-des-etudes-realisees-sur-les-delais-en-cancerologie-Octobre-2014
2015
false
true
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
délai jusqu'au traitement
tumeurs
accessibilité des services de santé
rendez-vous et plannings
oncologie médicale

---
N1-VALIDE
La chimiothérapie orale du cancer en 2014
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/La-chimiotherapie-orale-du-cancer-en-2014
http://www.e-cancer.fr/content/download/139220/1725139/file/La_chimioth%C3%A9rapie_orale_du_cancer_en_2014.pdf
Le médicament anticancéreux s’inscrit actuellement dans de nouveaux paradigmes. Les concepts et les pratiques évoluent rapidement et profondément en cancérologie, en lien avec le développement des connaissances scientifiques qui permettent de mieux comprendre la biologie des tumeurs et le rôle de la génétique et d’identifier de nouvelles cibles d’action.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
antinéoplasiques
tumeurs
administration par voie orale

---
N1-VALIDE
Situation de la chimiothérapie des cancers - Année 2014
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Situation-de-la-chimiotherapie-des-cancers-Annee-2014
http://www.e-cancer.fr/content/download/139231/1725241/file/Situation_chimiotherapie_2014_181215.pdf
Ce rapport a pour objectif d’établir une photographie de la pratique de la chimiothérapie en France, et de favoriser l’échange des connaissances sur ce sujet. Les données réunies informent sur les pratiques de soins dans un contexte d’innovation régulière des thérapeutiques médicamenteuses et de modification de la prise en charge des personnes atteintes d’un cancer mais aussi sur l’évolution des dépenses qu’elles engendrent.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
antinéoplasiques
information scientifique et technique
France
traitement médicamenteux

---
N1-VALIDE
Le cancer des enfants : 1ère partie
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/3037/1/a%3A1%3A%7Bs%3A3%3A%22Tag%22%3Ba%3A1%3A%7Bi%3A0%3Bs%3A8%3A%22MEDECINE%22%3B%7D%7D
Marc Ansari, Unité d'oncologie et hématologie pédiatrique des HUG. Véga, Aurélien et Marouane se battent pour survivre. Ils sont, comme eux, des centaines d’enfants en Suisse à être malade du cancer.
2014
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
tumeurs
enfant
cancer chez l'enfant
nourrisson
enregistrement vidéo

---
N1-VALIDE
Association Patients en réseau
http://www.patientsenreseau.fr/
L’association Patients en réseau, créée après une expérience personnelle vécue du cancer, regroupe des patients touchés par des maladies sévères et leurs proches. L’association a pour vocation de développer des réseaux sociaux sécurisés, utiles et fiables en mettant le patient au cœur du projet afin de favoriser des liens concrets, faciliter l'accès aux professionnels de proximité et à l'information scientifique de référence.
false
false
false
Saint-Germain-en-Laye
France
Yvelines
français
tumeurs
réseautage social
association patients
médias sociaux

---
N3-TITRE
Tumeur endocrine gastroentéropancréatique
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=100092
2014
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
Tumeurs
tumeurs des glandes endocrines
tumeurs

---
N1-VALIDE
L'examen médical périodique de l'adulte vivant avec le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) - Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/83cffa4de98757e985257b9800472713?OpenDocument
Dans un contexte où le traitement des maladies associées au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) devient l’enjeu principal du suivi clinique des personnes vivant avec le VIH, la prise en charge de ces patients nécessite une connaissance approfondie des soins de première ligne tout en tenant compte des particularités de l’infection par le VIH. S’inscrivant dans cette approche de suivi clinique global, ce guide contient des recommandations de divers groupes d’experts pouvant être appliquées à la réalité québécoise et au contexte de l‘infection par le VIH. Il a été écrit par un groupe de rédaction et approuvé par le Comité consultatif sur la prise en charge clinique des personnes vivant avec le VIH. Les principales lignes directrices canadiennes ou internationales sur les soins de première ligne quant au dépistage et au suivi ont été révisées ainsi que les recommandations d’experts internationaux sur le suivi des personnes infectées par le VIH. Les recommandations contenues dans ce document intègrent celles qui sont proposées en 2012 par la Direction de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, en collaboration avec le Collège des médecins du Québec, pour l’évaluation médicale périodique de l’adulte, lesquelles ont été adaptées au contexte de l’infection par le VIH. Un outil d’aide à la pratique clinique est également disponible.
2014
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
infections à VIH
recommandation par consensus
prise en charge de la maladie
continuité des soins
Syndrome d'immunodéficience acquise
vaccins
vaccination
addiction
évaluation des risques
maladies cardiovasculaires
tabagisme
maladies du rein
ostéoporose
tumeurs
troubles cognitifs
trouble dépressif
contraception

---
N1-VALIDE
L'Etoile de Martin
http://www.letoiledemartin.fr/
L'association, reconnue d'intérêt général, soutient la recherche sur les cancers de l'enfant et offre des moments de plaisir et de détente à des enfants hospitalisés.
false
false
false
Paris
France
Paris
français
tumeurs
enfant
recherche biomédicale
enfant hospitalisé
association patients

---
N1-VALIDE
Association Tous avec Clément
http://www.tousavecclement.jimdo.com/
A 2 ans et demi et durant 18 mois, Clément s'est battu avec courage contre son vilain bobo . Ce vilain bobo, comme il disait, était un neuroblastome métastasique, une forme de cancer très grave. Malheureusement Super Clément souffrait beaucoup trop… A présent nous voulons continuer le combat de Clément, nous fondons l'association Tous avec Clément Cette association mettra tout en œuvre pour faire connaître cette maladie et mener des actions au profit du Centre de Recherche contre les Tumeurs cancéreuses de l'Enfant et de l'adolescent à l'Institut Gustave Roussy.
false
false
false
Othis
Seine-et-Marne
cancer chez l'enfant
tumeurs
enfant
association
adolescent
neuroblastome

---
N1-VALIDE
Tumeurs fréquentes au cabinet du médecin de famille
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/tumeurs-frequentes-au-cabinet-du-medecin-de-famille.html
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2014/42/fr/fms-02070.pdf
Parmi les causes de décès, le cancer est de loin responsable du plus grand nombre d’années de vie perdues avant l’âge de 70 ans. Le médecin de famille est un partenaire essentiel dans la prise en charge des patients cancéreux. En raison de la complexité croissante du traitement des tumeurs, l’étroite collaboration entre le médecin de famille et l’oncologue ainsi que d’autres spécialistes impliqués revêt une importance sans cesse grandis sante. Ces dernières années, les traitements ciblés et les immunothérapies ont modifié le paysage thérapeutique en oncologie et ont amélioré le pro nostic des patients pour de nombreuses maladies tumorales. Les nouveaux traitements sont également associés à de nouveaux effets indésirables dont la détection et le traitement sont le fruit d’une étroite collaboration entre le médecin de famille et l’oncologue
2014
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs
médecine générale
médecins généralistes
thérapie moléculaire ciblée
thérapie ciblée

---
N1-VALIDE
SIRIC - Site de Recherche Intégrée en Cancérologie
http://www.siric-marseille.fr/
L’objectif du SIRIC de Marseille est de mettre en place un programme de recherche intégrée de la recherche fondamentale à la recherche clinique en passant par la recherche translationnelle dans le but d’améliorer notre connaissance des cellules cancéreuses et de leur environnement (signalisation cellulaire et différentiation, altérations et réparation de l’ADN, altérations (épi)génétiques dans les cellules cancéreuses, cellules souches cancéreuses, microenvironnement tumoral, stress cellulaire et système immunitaire).
false
false
false
Marseille
France
Bouches-du-Rhône
français
recherche biomédicale
tumeurs
structure recherche
médecine individualisée

---
N1-VALIDE
SIRIC BRIO - Site de Recherche Intégrée en Cancérologie
https://www.siric-brio.com/
La recherche en cancérologie réalisée dans les hôpitaux universitaires doit être dédiée au transfert des résultats vers les patients. Pour être compétitive et innovante, elle doit être construite avec les structures compétentes, les hôpitaux autorisés à traiter les patients atteints de cancer, les universités et les unités de recherche. Qui plus est, cette recherche doit être liée à la routine clinique pour s’assurer que les résultats seront efficacement transférés aux patients. Finalement, elle doit faire converger nos stratégies vers notre but ultime, l’amélioration de la prise en charge des patients et de leur pronostic. Ces principes sont la base de la stratégie générale de nos hôpitaux et du SIRIC BRIO.
false
false
false
Bordeaux
France
Gironde
français
tumeurs
recherche biomédicale
structure recherche
médecine individualisée

---
N1-VALIDE
CARPEM - Cancer Research for Personalized Medicine
http://www.carpem.fr/
Le projet CARPEM a pour objectif d’apporter des éléments de compréhensions sur les mécanismes de cancérogenèse, et la relation entre la tumeur et son microenvironnement afin de développer des biomarqueurs pronostiques et théranostiques aussi bien que des thérapeutiques nouvelles et donc in fine d’améliorer la prise en charge des malades atteints de cancer.
false
false
false
Paris
France
Paris
français
tumeurs
recherche biomédicale
médecine individualisée
structure recherche

---
N1-VALIDE
SIRIC - SIte de Recherche Intégrée sur le Cancer
http://www.montpellier-cancer.com/
Pour le Professeur Marc Ychou, Directeur du SIRIC Montpellier Cancer : « notre objectif est d’optimiser l’organisation de la recherche en cancérologie, d’engager des programmes de recherche innovants et de renforcer les moyens de la recherche translationnelle; notre ambition est de découvrir de nouvelles voies menant vers une médecine personnalisée au profit de chaque patient atteint de cancer ».
false
false
false
Montpellier
France
Hérault
français
tumeurs
recherche biomédicale
médecine individualisée
structure recherche

---
N1-VALIDE
Cancers Pro Doc - Base de ressources documentaires
http://www.e-cancer.fr/prevention/expositions-professionnelles/espace-professionnels-de-sante/ressources-et-veille-documentaires/cancers-pro-doc?view=prodoc
Cette base de ressources documentaires sur la prévention primaire des cancers professionnels s'adresse principalement aux médecins du travail et aux services de santé au travail, pour leur information personnelle ou pour leur communication avec les employeurs et les travailleurs. Elle propose une sélection d’outils et de supports pratiques pouvant être utilisés par les professionnels de la santé au travail.
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
cancers professionnels
tumeurs
exposition professionnelle
maladies professionnelles
prévention primaire
base de données bibliographiques

---
N1-VALIDE
CERCAN-ORST - Cellule d'évalution des risques cancérogènes professionnels en Région Lorraine
http://www.preventioncancerpro.fr/
La philosophie du projet CERCAN-ORST est la mise en place d’une cellule d’évaluation des risques cancérogènes professionnels en région Lorraine qui correspond à un réseau multidisciplinaire travaillant sur les différentes étapes de la prévention.
false
false
false
France
français
cancers professionnels
tumeurs
maladies professionnelles
exposition professionnelle
évaluation des risques
réseau coordonné

---
N1-SUPERVISEE
La calcitonine et le risque accru de cancer : La calcitonine est-elle toujours indiquée lors de douleurs aiguës dues à une fracture?
In Pharmactuel, volume 47 numéro 3 Juillet-Août-Septembre 2014
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1057
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/download/1057/744
La décision de Santé Canada de retirer la calcitonine intranasale du marché tout en gardant les formes injectables a été basée sur l’évaluation du rapport risque-avantage de chaque produit pour leur indication approuvée. Le risque accru de cancer surpassait les avantages procurés par la calcitonine intranasale pour le traitement de l’ostéoporose. D’autres changements ont aussi été apportés à la monographie de la forme injectable, ce qui limite son utilisation pour le traitement symptomatique de la maladie de Paget et l’hypercalcémie sévère. La décision de traiter un patient avec la calcitonine injectable pour les fractures ostéoporotiques vertébrales par compression, une indication non approuvée, devra être prise pour chaque patient individuellement et être basée sur l’évaluation du rapport risque-avantage ayant trait en particulier à l’augmentation du risque de cancer associée à la calcitonine...
2014
false
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
article de périodique
calcitonine
tumeurs
douleur aigüe
fractures ostéoporotiques
évaluation des risques
fractures du rachis
injections
administration par voie nasale
administration par voie rectale
risque
H05BA - calcitonines
calcitonine

---
N1-VALIDE
Différentes durées de perfusion pour prévenir la perte d'audition induite par le platine chez les enfants atteints d'un cancer
http://www.cochrane.org/fr/node/34204
Contexte : Un traitement à base de platine, notamment le cisplatine, le carboplatine et l'oxaliplatine, ou une combinaison de ceux-ci, est utilisé pour traiter une variété de malignités pédiatriques. Malheureusement, l'un des effets indésirables les plus importants est la survenue d'une perte auditive ou ototoxicité. Dans un effort visant à prévenir cette ototoxicité, différentes durées de perfusion à base de platine ont été étudiées. Objectifs : Évaluer les effets de différentes durées de perfusion de platine pour prévenir la perte d'audition ou les acouphènes, ou les deux, chez des enfants atteints d'un cancer. Les objectifs secondaires étaient d'évaluer les effets éventuels de ces durées de perfusion sur : a) l'efficacité antitumorale du traitement à base de platine, b) des effets indésirables autres que la perte d'audition ou les acouphènes, et c) la qualité de vie.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
cisplatine
carboplatine
oxaliplatine
antinéoplasiques
composés organiques du platine
perte d'audition
perte d'audition
calendrier d'administration des médicaments
enfant
tumeurs
perfusions veineuses
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Qualité de vie de l’enfant avec antécédents oncologiques et adaptation parentale
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2608&langue=FR
Cette étude envisage la qualité de vie (QV) de l’enfant avec antécédents oncologiques et celle de ses parents ainsi que la relation entre l’adaptation parentale et la QV de l’enfant. Deux groupes ont été créés : un groupe expérimental composé d’enfants avec antécédents oncologiques et leurs parents et un groupe contrôle composé d’enfants tout-venant appariés et de leurs parents.
2014
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
relations parent-enfant
survivants
tumeurs
tumeurs
enfant
qualité de vie

---
N1-VALIDE
Le ginseng diminue-t-il la fatigue liée au cancer ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/1044
Question clinique Quel est l’effet du ginseng sur la fatigue liée au cancer et quels sont ses effets indésirables, versus placebo ?
2014
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
tumeurs
fatigue
panax
phytothérapie
résultat thérapeutique
fatigue liée au cancer

---
N1-VALIDE
L'immunothérapie contre le cancer
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/3389/1/a%3A1%3A%7Bs%3A3%3A%22Tag%22%3Ba%3A1%3A%7Bi%3A0%3Bs%3A8%3A%22MEDECINE%22%3B%7D%7D
Solange Peters, Service d’oncologie du CHUV. L’immunothérapie est l’une des nouvelles techniques de lutte contre le cancer qui suscite beaucoup d’espoir. Le point sur cette approche, qui s'appuie sur les défenses naturelles du corps afin de détruire les cellules cancéreuses et combattre la maladie.
2014
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
immunothérapie
tumeurs
enregistrement vidéo

---
N1-VALIDE
Cancers: à la recherche de chimiothérapies personnalisées - Vers l'optimalisation de la prescription au niveau individuel
http://www.lefaitmedical.ch/fr/articles/cancers-a-la-recherche-de-chimiotherapies-personnalisees-82-544
De la toxicologie à la pharmacologie Essor de la chimiothérapie anticancéreuse Révolution des thérapies ciblées et personnalisées Vers une médecine personnalisée à large échelle Avènement de l’immunothérapie Des résultats à la mesure des investissements
2014
false
false
false
Le Fait Médical - Association Pour l'Information Médicale
Suisse
français
article de périodique
tumeurs
antinéoplasiques
médecine individualisée

---
N1-VALIDE
Prise en charge pharmacologique de la douleur cancéreuse paroxystique chez l’adulte - Dossiers en soins palliatifs
http://www.cfp.ca/content/60/12/e585.full
La définition généralement acceptée de douleur cancéreuse paroxystique (DCP) se lit comme suit: une exacerbation transitoire de la douleur qui se produit spontanément ou en lien avec un déclencheur spécifique prévisible ou imprévisible, en dépit d’une douleur générale relativement stable et bien contrôlée
2014
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
douleur paroxystique
tumeurs
douleur cancéreuse
analgésiques morphiniques
fentanyl
gestion de la douleur cancéreuse

---
N1-VALIDE
Bien s’alimenter lorsqu’on a le cancer
http://www.cancer.ca/~/media/cancer.ca/CW/publications/Eating%20well%20when%20you%20have%20cancer/Eating-well-when-you-have-cancer-2014-FR.pdf
La présente brochure va vous aider à bien manger pendant votre traitement contre le cancer et votre rétablissement. Elle est destinée aux personnes atteintes de cancer et aux aidants qui participent à l’élaboration des menus, à l’achat des aliments et à la préparation des repas.
2014
false
false
false
SCC - Société Canadienne du Cancer
Canada
français
tumeurs
régime alimentaire
brochure pédagogique pour les patients
livres de cuisine comme sujet

---
N1-VALIDE
Chimiothérapie et autres traitements médicamenteux : Guide pratique
http://www.cancer.ca/~/media/cancer.ca/CW/publications/Chemo%20and%20other%20drug%20therapies/Chemo-and-other-drug-therapies-2014-FR.pdf
La présente brochure vise à présenter les divers traitements médicamenteux utilisés dans le traitement du cancer. La chimiothérapie, l’hormonothérapie, la thérapie biologique et la thérapie ciblée font partie des traitements médicamenteux. La présente brochure peut servir de guide pour vous aider à : • vous préparer à votre traitement • apprendre ce qu’il faut faire pour atténuer les effets secondaires du traitement • apprendre comment prendre soin de vous après votre traitement
2014
false
false
false
SCC - Société Canadienne du Cancer
Canada
français
antinéoplasiques
antinéoplasiques
tumeurs
voies d'administration de substances chimiques et des médicaments
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Croisement de deux bases médico-administratives : méthodologie et étude descriptive pour une application à la surveillance épidémiologique des cancers
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2015/Croisement-de-deux-bases-medico-administratives-methodologie-et-etude-descriptive-pour-une-application-a-la-surveillance-epidemiologique-des-cancers
Introduction : L’utilisation du croisement de données médico-administratives issues de sources de différente nature, le Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) et les affections longue durée (ALD), constituent, en France, l’une des alternatives pour estimer localement l’incidence des cancers dans les zones dépourvues de registre.
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
tumeurs
tumeurs
maladie chronique
traitement informatique médical
épidémiosurveillance
études épidémiologiques
conception du protocole de recherche épidémiologique

---
N1-VALIDE
L'enfant et l'adolescent face au cancer d'un parent - Guide pour la famille et les intervenants
http://www.cancer.ca/~/media/cancer.ca/QC/publications/Children%20cancer/Guide-Lenfant-et-ladolescent-face-au-cancer-dun-parent-SCC-2014.pdf
Lorsqu’on est parent, on ne s’attend pas à recevoir un diagnostic de cancer. Entre la naissance de l’enfant et le moment où il atteint l’âge adulte, le parent se situe dans un rôle de responsabilité où il répond du mieux qu’il peut aux besoins de l’enfant. Un diagnostic de cancer met le parent dans une situation aussi complexe que paradoxale, déchiré entre le désir de prendre soin de ses enfants et celui de prendre soin de sa santé. Coincé entre sa souffrance et ses responsabilités, le parent atteint peut vivre de la culpabilité reliée à sa difficulté ou même à une incapacité à s’occuper de ses enfants comme il le voudrait.
2014
false
false
false
SCC - Société Canadienne du Cancer
Canada
français
adolescent
enfant
tumeurs
parents
brochure pédagogique pour les patients
relations parent-enfant
communication

---
N1-SUPERVISEE
Cancers de l'enfant
http://campus.cerimes.fr/media/campus/deploiement/pediatrie/enseignement/cancers_enfant/site/html/1.html
Cet item exige de connaître les particularités des cancers de l’enfant. Il n’a pas pour objectif d’évaluer l’exhaustivité de leur prise en charge, relevant des surspécialistes. Trois exemples de cancers fréquents chez l’enfant seront développés : leucémie aiguë lymphoblastique, neuroblastome, néphroblastome.
2014
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Pédiatrie
France
139. Connaître les aspects spécifiques des soins palliatifs en pédiatrie
294. Cancer de l'enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques
français
cours
tumeurs
tumeurs
leucémies
tumeurs du cerveau
lymphomes
neuroblastome
tumeur de Wilms
tumeurs des tissus mous
tumeurs osseuses
tumeurs embryonnaires et germinales
rétinoblastome
tumeurs du foie
tumeurs
tumeurs
tumeurs
neuroblastome
leucémies
leucémies
tumeur de Wilms
enfant

---
N1-VALIDE
Radiothérapie : Guide pratique
http://www.cancer.ca/~/media/cancer.ca/CW/publications/Radiation%20therapy/Radiation-therapy-2014-FR.pdf
La présente brochure a été rédigée à l’intention des personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer et qui s’apprêtent à entreprendre une radiothérapie. Servez-vous-en comme d’un guide, pour vous aider à : • vous préparer à votre traitement; • faire face à la radiothérapie et à ses effets secondaires; • revenir à la vie « normale » au terme du traitement
2014
false
false
false
SCC - Société Canadienne du Cancer
Canada
français
tumeurs
radiothérapie
radiothérapie
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Traitements complémentaires : Guide à l'intention des personnes atteintes du cancer
http://www.cancer.ca/~/media/cancer.ca/CW/publications/Complementary%20therapies/Complementary-therapies-2014-FR.pdf
Vous trouverez dans cette brochure des témoignages de gens qui ont opté pour des thérapies complémentaires et de praticiens qui offrent ces traitements. La première partie de la brochure vous aidera à comprendre ce qu’est une thérapie complémentaire, à trouver de l’information crédible et à prendre une décision. Dans la deuxième partie, vous verrez en quoi consistent certaines des thérapies complémentaires les plus fréquemment utilisées par les personnes atteintes de cancer. Ces renseignements, de même que les propos des personnes qui ont accepté de partager leurs expériences, pourront servir d’amorce de discussion avec votre équipe soignante et vos proches.
2014
false
false
false
SCC - Société Canadienne du Cancer
Canada
français
thérapies complémentaires
tumeurs
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
REFUS de SOIN en ONCOLOGIE chez l’ADULTE
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2016/09/refus_de_soins_AFSOS-3.pdf
Un refus de soin est une situation difficile tant pour les soignants que pour le patient et ses proches. Difficilement évaluable, il interpelle tant sur le plan relationnel que médico-légal et éthique. Cette complexité est renforcée en cancérologie, en raison de l’implication du risque vital et de la difficile évaluation du rapport bénéfice/risque.
2014
false
true
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
information scientifique et technique
tumeurs
adulte
refus de traitement

---
N1-VALIDE
Soins intensifs oncologiques : revue de l’année 2012
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/soins-intensifs-oncologiques-revue-de-lannee-2012-972
L’objectif de l’article est de revoir la littérature publiée en 2012 dans le domaine des soins intensifs et des urgences en rapport avec l’oncologie. Sont envisagés en raison de nouvelles publications originales le pronostic, les techniques de réanimation, les urgences oncologiques, les complications hémodynamiques, respiratoires et métaboliques, les anémies micro-angiopathiques, les toxicités graves des traitements et les limitations thérapeutiques aux techniques de support vital
2014
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
revue de la littérature
tumeurs

---
N1-VALIDE
Quand la maladie n'est pas ou ne peut être la priorité de ceux qui en sont atteints
http://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg26-0
Cette saisine témoigne de la réalité d’une situation de plus en plus prégnante dans l’activité des établissements de santé : la précarité d’une proportion croissante des personnes qui fréquentent ces établissements pour y être prises en charge ... La question posée est donc de savoir si, dans certaines situations, plutôt que de prescrire un traitement considéré optimal dont on peut craindre qu’il ne soit pas suivi comme il conviendrait, il n’est pas préférable d’adapter ce dernier, par exemple en modulant les doses ou en proposant un traitement peut-être moins actif mais exposant à moins d’effets indésirables ? Cela afin que l’administration du traitement soit davantage compatible avec les conditions de vie du malade, même si c’est au prix d’un risque de perte de chance.
2014
false
false
false
false
Comité éthique & cancer
France
français
observance du traitement médicamenteux
facteurs socioéconomiques
pauvreté
précarité
traitement médicamenteux
ordonnances médicamenteuses
médecine individualisée
antinéoplasiques
tumeurs

---
N1-VALIDE
Évaluation de la satisfaction des patientes bénéficiant d’un suivi téléphonique infirmier à domicile pendant la chimiothérapie
Bulletin Infirmier du Cancer - Volume 14, numéro 3-4, Juillet - Décembre 2014
http://www.jle.com/fr/revues/bic/e-docs/evaluation_de_la_satisfaction_des_patientes_beneficiant_dun_suivi_telephonique_infirmier_a_domicile_pendant_la_chimiotherapie_303135/article.phtml
Le dispositif CoACh : Coordination Assistance Chimiothérapie permet aux patients pris en charge pour un traitement de chimiothérapie d’être en contact avec un(e) infirmier(e) expert(e) par des rendez-vous téléphoniques réguliers et définis, pendant l’intercure, à domicile.
2014
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
satisfaction du patient
tumeurs
antinéoplasiques
assistance par téléphone
rôle de l'infirmier
enquête santé

---
N1-SUPERVISEE
Techniques d'anesthésie pour les risques de récidive de tumeurs malignes
http://www.cochrane.org/fr/node/35095
Déterminer si la technique anesthésique (anesthésie générale, anesthésie locorégionale ou combinaison des deux techniques) influe sur le pronostic à long terme des sujets atteints de tumeurs malignes
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
anesthésie générale
anesthésie de conduction
récidive tumorale locale
tumeurs
anesthésie péridurale
tumeurs
récidive tumorale locale
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Epidémiologie du cancer en Loire-Atlantique. Période 2009-2011
http://www.santepaysdelaloire.com/sites/registre-cancers/files/documents/EPIC/Rapports/2014RA-epicla0911.pdf
En moyenne chaque année, 7161 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués en Loire-Atlantique au cours de la période 2009-2011, dont 3108 chez les femmes et 4054 chez les hommes. Le taux d'incidence standardisé était de 266/100 000 personnes-années chez les femmes et de 405/100 000 personnes-années chez les hommes. Le taux d'incidence était supérieur à l'estimation d'incidence nationale chez les femmes comme chez les hommes.
2014
false
true
false
Santé Pays de la Loire
France
français
rapport
tumeurs
tumeurs
tumeurs
France
tumeurs de l'appareil respiratoire
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs cutanées
tumeurs du sein
tumeurs de l'appareil urogénital
tumeurs du système nerveux central
tumeurs de la thyroïde
hémopathies
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Epidémiologie du cancer en Vendée. Période 2009-2011
http://www.santepaysdelaloire.com/sites/registre-cancers/files/documents/EPIC/Rapports/2014RA-epicv0911.pdf
En moyenne chaque année, 3932 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués en Vendée au cours de la période 2009-2011, dont 1660 chez les femmes et 2272 chez les hommes. Le taux d'incidence standardisé était de 264/100 000 personnes-années chez les femmes et de 371/100 000 personnes-années chez les hommes. Ces taux d'incidence étaient proches des estimations d'incidence nationales.
2014
false
true
false
Santé Pays de la Loire
France
français
rapport
France
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs de l'appareil respiratoire
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs cutanées
tumeurs du sein
tumeurs de l'appareil urogénital
tumeurs du système nerveux central
hémopathies
tumeurs de la thyroïde
tumeurs

---
N1-VALIDE
Prévention et dépistage des cancers
Prix éditorial 2014 SPEPS - Bulletin du Cancer
http://www.speps.pro/images/speps/evenements/2014-12-grand%20prix%202b%20prvention%20et%20dpistage%20des%20cancers.pdf
La mortalité par cancer diminue pour la plupart des localisations de cancer, la principale exception étant le cancer du poumon chez la femme. L’incidence des cancers est un indicateur relativement trompeur dans la mesure où il est très sensible aux pratiques de diagnostic, comme illustré par l’évolution du cancer de la prostate chez l’homme et les évolutions du cancer du sein et de la thyroïde chez la femme. L’ensemble des données contredisent les informations alarmantes sur la fréquence des cancers relayées par les principaux médias et par bon nombre de professionnels.Pour prévenir les cancers d’une fac on efficace, il faut en connaître les causes et mesurer l’importance relative de chacune d’entre elles. Les causes de cancer les plus importantes aujourd’hui en France sont le tabac et l’alcool. L’évolution du prix du tabac et son effet sur les ventes démontrent l’importance de la politique fiscale.Le dépistage des cancers est utilisé d’une fac on qui défie toute logique : des dépistages très efficaces sont mal faits, et des dépistages inutiles, voire dangereux sont très répandus
2014
false
false
false
SPEPS - Syndicat de la Presse et de l'Édition des Professions de Santé
France
français
tumeurs
tumeurs
tabagisme
alcoolisme
tumeurs
dépistage systématique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Atlas du cancer - Seconde édition
http://canceratlas.cancer.org/assets/uploads/2015/04/Cancer-Atlas-French.pdf
Cette 2nde édition de L’Atlas du cancer fournit une présentation globale complète d'informations sur le fardeau du cancer ainsi que sur les facteurs de risque, les méthodes de prévention et les mesures de lutte contre la maladie qui lui sont associés. L'Atlas conserve la même structure que celle de la première édition publiée en 2006, avec des chapitres regroupés en trois sections : facteurs de risque, fardeau et mesures à prendre.
2014
false
false
false
American Cancer Society
États-Unis
atlas
information scientifique et technique
tumeurs
facteurs de risque
tumeurs
tumeurs du poumon
tumeurs du sein
enfant
carte géographique
tumeurs
oncologie médicale
tumeurs
prévalence
incidence
tumeurs
régime alimentaire
tabagisme
infection
exercice physique
santé mondiale

---
N1-VALIDE
L'Amiante chrysotile
http://www.who.int/ipcs/assessment/public_health/chrysotile_asbestos_summary_fr.pdf
Le document se divise en trois parties. La première reproduit un bref document d’information de l’OMS à l’intention des décideurs sur l’élimination des maladies liées à l’amiante, actualisé en mars 2014. La deuxième répond aux questions soulevées couramment au cours des discussions politiques, avec le but spécifique d’aider les décideurs à se forger une opinion. La troisième est un résumé technique des effets du chrysotile sur la santé, qui rassemble et récapitule pour la première fois les évaluations les plus récentes de l’OMS qui font autorité et ont été réalisées par son Centre international de Recherche sur le Cancer et son Programme international sur la sécurité chimique. Le résumé technique passe également en revue les résultats des principales études publiées après ces évaluations puis, brièvement, les conclusions tirées des évaluations des produits de remplacement faites par l’OMS
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
amiante serpentine
cancérogènes environnementaux
exposition environnementale
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition environnementale
tumeurs
tumeurs
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Enquête AGRICAN Agriculture & Cancer Résultats 2014
http://cancerspreventions.fr/wp-content/uploads/2014/12/AGRICAN.pdf
La cohorte Agrican est l’une des plus grandes au monde à se pencher sur la santé du milieu agricole, et une des seules à avoir pris en considération les actifs comme les retraités, les salariés et les exploitants, les femmes aussi bien que les hommes ; les personnes du secteur coopératif, du tertiaire agricole, de l’industrie du bois, des forêts, et bien d’autres encore... Aussi les informations qu’elle produit sont uniques et particulièrement importantes pour la santé publique
2014
false
false
false
Cancers & Préventions - UMR 1086 INSERM-UCBN
France
français
maladies professionnelles
maladies des agriculteurs
facteurs de risque
enquête santé
tumeurs
tumeurs
répartition par sexe
répartition par âge
tumeurs cutanées
Tumeurs des bronches
tumeurs du poumon
exposition professionnelle
pesticides

---
N1-SUPERVISEE
L'acupuncture en onco-hématologie
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2016/09/Acupuncture_AFSOS_VF_12_DEC.pdf
2014
false
true
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
information scientifique et technique
oncologie médicale
tumeurs
acupuncture
thérapie par acupuncture
hématologie

---
N1-VALIDE
Techniques de préservation de la fertilité chez la femme en âge de procréer
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-447/Techniques-de-preservation-de-la-fertilite-chez-la-femme-en-age-de-procreer
Les progrès des traitements oncologiques permettent à un nombre croissant de femmes chez qui un cancer a été diagnostiqué d’envisager une guérison. Au moment du diagnostic ou dans le futur, parmi les jeunes femmes, un grand nombre présente un désir de grossesse. L’effet potentiellement gonadotoxique de certaines chimiothérapies est bien connu. Il est donc essentiel que toutes les patientes qui le souhaitent soient adressées à un spécialiste en médecine de la reproduction afin de discuter les options de préservation de leur fertilité. Actuellement, la stimulation ovarienne avec cryoconservation d’ovocytes ou ovocytes imprégnés représente la technique de choix. Toutefois, si les conditions ne le permettent pas, d’autres options comme la maturation in vitro ou la cryoconservation de tissu ovarien peuvent être discutées.
2014
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
tumeurs
article de périodique
fécondité
algorithme
induction d'ovulation
techniques de maturation in vitro des ovocytes
congélation
stroma du cortex ovarien
jeune adulte

---
N1-VALIDE
La codéine seule et associée au paracétamol (acétaminophène) contre la douleur en cancérologie
http://www.cochrane.org/fr/CD006601/la-codeine-seule-et-associee-au-paracetamol-acetaminophene-contre-la-douleur-en-cancerologie
Les cancers provoquent très souvent des douleurs. Pour la gestion de la douleur cancéreuse, en particulier légère à modérée, les principales lignes directrices accordent une place importante aux analgésiques opiacés. Largement disponible et peu coûteuse, la codéine peut être un bon choix, en particulier lorsque les ressources sont limitées. Son utilisation est cependant controversée, en partie parce qu'elle n'est pas efficace chez une minorité de patients qui ne peuvent pas la convertir en son métabolite actif (morphine), et aussi en raison de préoccupations au sujet du risque d'abus et de l'innocuité chez les enfants.
2014
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
tumeurs
douleur
résultat thérapeutique
codéine
association de médicaments
analgésiques morphiniques
acétaminophène
analgésiques non narcotiques
adulte
codéine
analgésiques morphiniques
revue de la littérature
gestion de la douleur cancéreuse

---
N1-VALIDE
Les douleurs liées au cancer et leurs traitements - Conseils de la Ligue contre le cancer pour les personnes touchées et leurs proches
https://boutique.liguecancer.ch/files/kls/webshop/PDFs/francais/les-douleurs-liees-au-cancer-et-leurs-traitements-022107012111.pdf
Depuis quelque temps déjà, vous affrontez une maladie cancéreuse : le cas échéant, vous avez déjà suivi plusieurs traitements ou êtes sur le point d’en commencer d’autres. Il se peut que vous connaissiez déjà les douleurs qui surviennent après une opération, une radiothérapie ou un traitement médicamenteux, et bien qu’elles aient nettement diminué depuis, vous craignez leur réapparition. Quelle que soit votre situation personnelle, cette publication entend vous encourager à parler de vos peurs et douleurs.
2014
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
français
information patient et grand public
tumeurs
douleur
douleur cancéreuse
douleur
mesure de la douleur
analgésiques
gestion de la douleur
analgésiques

---
N1-SUPERVISEE
Cancers : à chaque âge, son approche
http://curie.fr/dossier-pedagogique/cancers-chaque-age-son-approche
S’adapter au patient, répondre à ses besoins spécifiques, c’est aussi prendre en compte son âge. Oncogériatrie, oncopédiatrie, unité consacrée aux adolescents et jeunes adultes… autant de disciplines spécialisées qui se sont développées à l’Institut Curie. S’y ajoutent un soutien adapté à des moments clés de la vie des patients comme le retour au travail pour les actifs ou la préservation de la fertilité chez les femmes jeunes.
2014
false
true
false
Institut Curie
France
français
information patient et grand public
tumeurs
enfant
adolescent
adulte
jeune adulte
sujet âgé
Femelle
Mâle
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments permettant de prévenir la perte d'audition suite à une chimiothérapie au platine chez les enfants atteints d'un cancer
http://www.cochrane.org/fr/CD009219
L'objectif principal était d'évaluer l'efficacité des différentes interventions médicales otoprotectrices pour prévenir la perte d'audition chez les enfants atteints d'un cancer suivant un traitement à base de platine. Les objectifs secondaires étaient de déterminer les effets éventuels de ces interventions sur l'efficacité antitumorale, les toxicités autres que la perte d'audition et la qualité de vie.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
tumeurs
enfant
adolescent
cisplatine
troubles de l'audition
résultat thérapeutique
troubles de l'audition
nourrisson
nouveau-né
antinéoplasiques
carboplatine
amifostine
radioprotecteurs
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Maladies chroniques et travail - « Me rendre le travail vivable maintenant »
Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé (PISTES)
http://pistes.revues.org/2885
Les deux études qualitatives présentées ici sont centrées sur la vie au travail de 106 personnes malades (cancer ou VIH), qu'elles aient arrêté leur activité professionnelle durant les soins ou non. En analysant leurs activités et l'évolution de leurs stratégies individuelles – notamment dans leurs relations au travail avec les collègues ou la hiérarchie — les auteures montrent que les ressources mobilisées pour faire évoluer des situations de risque pour la santé, le maintien en emploi, la qualité des relations au travail sont liées aux traces de la maladie et traitements, aux positions sociales, mais aussi aux expériences successives d'assimilation, d'intégration, de maintien ou de différenciation dans les manières de travailler et les milieux de travail. La vie avec la maladie se présente comme une vie modifiée, consciente de sa vulnérabilité et traversée par une dialectique permanente entre des forces d'exclusion et de recréation.
2014
false
N
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
français
article de périodique
travail
tumeurs
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
maladie chronique
santé au travail
enquête santé

---
N1-VALIDE
Les personnes âgées et le cancer - C la santé
http://www.youtube.com/watch?v=wEuzWKQ3MB4
L'oncogériatrie associe deux approches : celle des spécialistes du cancer et celle des gériatres. L'objectif est de prendre en charge le cancer en tenant compte des phénomènes du vieillissement, que celui-ci soit sain ou pathologique. L'ensemble au sein d'une approche globale, graduée et efficiente du patient. Les consultations d'oncogériatrie visent à l'évaluation gériatrique des patients âgés de plus de 70 ans, atteints de cancer ou d'hémopathie. Elles sont aussi un moyen d'aider le spécialiste en oncologie ou le chirurgien dans la prise de décision thérapeutique en fonction des fragilités relevées.
2014
false
N
AP-HM - Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille
France
français
sujet âgé
tumeurs
enregistrement vidéo
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Le sport, une arme contre le cancer - C la Santé
http://www.youtube.com/watch?v=nRzGFeb3ehQ
Les bienfaits du sport et de l'activité physique ne sont plus à démontrer et les scientifiques annoncent des chiffres : faire du sport diminue de 25 à 30% le risque de développer un cancer. Aux patients il permet d'éviter les rechutes. Alors quelle activité physique poursuivre après l'annonce d'un cancer ? Et dans quel cadre le faire ? Réponses dans cette émission.
2014
false
N
AP-HM - Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille
France
français
sports
tumeurs
enregistrement vidéo
information patient et grand public
exercice physique

---
Courriel
04/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.