Titre : Tumeurs germinales non séminomateuses: chirurgie des masses résiduelles thoraciques : Testicules: formes graves et mauvais pronostics;

Année de publication : 2011;

URL : http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=search&lang=fr&terms=24303832

Auteurs : BESSE B; FADEL E;

Résumé : » Malgré la normalisation des marqueurs tumoraux après chimiothérapie première pour tumeur germinale non séminomateuse avancée, il persiste du tissu tumoral viable chez 11 à 15 % des patients. » L'imagerie conventionnelle ou métabolique ne permet pas de différencier les foyers de cellules viables au sein de masses résiduelles. » La résection des masses résiduelles en cas de normalisation des marqueurs tumoraux après chimiothérapie est un standard. » Il existe une discordance anatomopathologique dans 28 à 36% des cas entre les sites lombo-aortiques et pulmonaires opérés. » En cas de métastases pulmonaires bilatérales, il existe une concordance entre les analyses anatomopathologiques des masses résiduelles opérées dans 95 % des cas dans le poumon droit et le poumon gauche.;

Numéro : 2;

Pagination : 93-96;

Volume : 2;

Mot-clés auteurs : Chirurgie; Homme; Métastase du poumon; Traitement; Tumeur germinale; Tumeur non séminomateuse; Tumeur résiduelle;

Détails



Indexation :

Vous pouvez consulter :


Courriel
12/12/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.