CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : tuberculose vertébrale;

Définition du MeSH : Ostéite ou caries des vertèbres, survenant en général comme une complication de la tuberculose pulmonaire. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme MeSH : Tuberculose rachidienne; Mal de Pott; Spondylite tuberculeuse; Spondylodiscite tuberculeuse; Tuberculose du rachis;

Hyponyme MeSH : Paraplégie de Pott;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Ostéite ou caries des vertèbres, survenant en général comme une complication de la tuberculose pulmonaire. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-SUPERVISEE
Tuberculose vertébrale : aspects épidémiologiques et diagnostiques. A propos de 28 observations cliniques de Côte d'Ivoire (la)
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/sante_pub/san/e-docs/00/04/04/E4/resume.md?type=text.html
Objectifs : diagnostiquer précocement la tuberculose vertébrale afin d'améliorer son pronostic. Méthode : il s'agit d'une étude rétrospective de 28 observations de patients traités dans le service de neurochirurgie du CHU de Yopougon sur une période de 7 ans (janvier 1994 à décembre 2000). Le diagnostic de tuberculose vertébrale a été retenu sur des critères cliniques, radiologiques, bactériologiques et anatomopathologiques. Résultats : l'âge moyen des patients était de 40 ans (5-75 ans). La spondylodiscite classique était la forme la plus souvent observée (22 cas) avec un fuseau paravertébral (4 cas). Un abcès rétropharyngé a été retrouvé dans 2 cas. Une spondylite a été observée dans 1 cas et 4 cas de tuberculose extensive ont été constatés. Dans 2 cas, il y avait une atteinte spondylodiscale associée à une lésion de l'arc postérieur. La tomodensitométrie a permis de mieux analyser le développement des lésions dans ces formes extensives où certaines lésions passaient inaperçues sur les radiographies standard. Conclusion : le diagnostic de la tuberculose vertébrale est souvent tardif du fait des formes atypiques. Elles posent un problème de diagnostic différentiel avec les tumeurs vertébrales. Seul un examen clinique consciencieux et surtout une bonne analyse des clichés radiologiques (radiographie standard, tomodensitométrie, IRM) permettent un diagnostic précoce et un meilleur abord thérapeutique.
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tuberculose vertébrale
Côte d'Ivoire
tuberculose vertébrale
diagnostic par imagerie
abcès rétropharyngé
discite
spondylite
article de périodique

---
Courriel
07/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.