Libellé préféré : Troubles neurocognitifs;

Synonyme CISMeF : Psychoses traumatiques;

Synonyme MeSH : Troubles mentaux organiques; syndrome d'automatisme mental; syndrome d'écho de la pensée; syndrome de clérambault; syndrome encéphalique organique non psychotique;

Hyponyme MeSH : Troubles mentaux organiques psychotiques; Psychoses post-traumatiques; Syndrome de Kandinsky; Délire, démence, troubles mnésiques et cognitifs; Syndrome cérébral organique non psychotique;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Les troubles neurocognitifs
http://lemedecinduquebec.org/archives/2017/1/
1. Ça y est ! Mon mari perd la tête ! - l’anamnèse 3. De démence à trouble neurocognitif - réapprendre à classifier 2. Ça y est ! Mon mari perd la tête ! - examen physique et bilans paracliniques 4. Docteur ! J’ai lu qu’il y a un traitement pour les troubles de mémoire 5. Le traitement pharmacologique des troubles neurocognitifs - un contrat à vie ?
2017
false
false
true
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
Troubles neurocognitifs
Troubles neurocognitifs
signes et symptômes
cas clinique
Troubles neurocognitifs
questions réponses
Troubles neurocognitifs
anticholinestérasiques
abstention thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
La prise en soin de la fin de vie des patients atteints de troubles neurocognitifs sévères par les médecins généralistes : une enquête auprès des médecins généralistes du Finistère
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01451507
Introduction : les maladies neurodégénératives comme la Maladie d'Alzheimer (MA) sont actuellement incurables et évoluent vers la dépendance. Avec le vieillissement de la population, le médecin généraliste va être amené à prendre en soin des situations de fin de vie pour ces patients. Nous avons recherché comment les médecins généralistes envisagent la prise en soin de ces patients.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
soins palliatifs
soins terminaux
médecins généralistes
Troubles neurocognitifs

---
N2-AUTOINDEXEE
Approches soignantes lors de troubles du sommeil associés aux troubles neurocognitifs chez l'aîné institutionnalisé : revue de la littérature
http://doc.rero.ch/record/305381?ln=fr
La prévalence des troubles du sommeil chez l’aîné ne cesse d’augmenter. Ces troubles se péjorent avec l’institutionnalisation et risquent de s’aggraver lorsqu’ils sont associés à des troubles neurocognitifs. Cependant, les troubles du sommeil peuvent passer inaperçus en regard de la modification normale de l’architecture du sommeil chez les aînés. Ainsi, ils ne sont ni diagnostiqués, ni traités. Le but de cette revue de la littérature est de déterminer quels pourraient être les moyens non pharmacologiques utiles et efficaces pour traiter ces troubles pour ainsi réinstaurer une qualité de sommeil chez les résidents tout en réduisant l’utilisation de benzodiazépines
2017
false
false
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
français
thèse ou mémoire
sujet âgé
Trouble veille sommeil
institutionnalisation
revue de la littérature
Troubles du sommeil
aine
littérature de revue
région inguinale, sai
Troubles neurocognitifs
aîné
a comme soignant
littérature de revue comme sujet
trouble du sommeil
aidants
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Les troubles mentaux liés à des lésions cérébrales dans le DSM-5 à la lumière des versions précédentes
Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. Volume 11, Numéro 4, 403-15, Décembre 2013, Synthèse. Psychologie et neuropsychiatrie
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/gpn/e-docs/00/04/8F/C3/resume.phtml?type=text.html
La catégorie des troubles cognitifs dus à des lésions cérébrales a été profondément modifiée dans le DSM-5. L'évolution de la classification des troubles mentaux liés à des lésions cérébrales dans les DSM est retracée depuis le DSM-I. Le DSM-III a constitué une rupture par rapport aux deux premières versions en substituant une approche syndromique à l'approche étiologique antérieure et en définissant une catégorie Démence avec des critères opératoires inspirés de la symptomatologie de la maladie d'Alzheimer, qui n'ont été que peu modifiés par le DSM-IV. Le DSM-5 représente une seconde rupture en substituant à la catégorie démence, le Trouble neurocognitif majeur et introduisant une catégorie intermédiaire, le Trouble neurocognitif mineur, en même temps qu'une définition plus précise des déficits cognitifs. Au plan étiologique, de nouvelles catégories sont définies comme la dégénérescence fronto-temporale et la maladie à corps de Lewy. Ces avancées, incontestables, s'accompagnent toutefois d‘un renforcement d'une conception essentiellement cognitive et biologique qui présente le risque d'une approche réductionniste, doléable pour les patients et les familles si elle n'est pas complétée par une approche psychologique et environnementale.
2013
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
diagnostic and stastistical manual of mental disorders (USA)
article de périodique
Troubles neurocognitifs
vocabulaire contrôlé

---
N1-SUPERVISEE
Comment reconnaître le délire, la démence et la dépression
http://rnao.ca/sites/rnao-ca/files/Comment_reconnaitre_le_delire_la_demence_et_la_depression.pdf
Beaucoup de personnes âgées sont atteintes de délire, de démence ou de dépression. Il s'agit d'états distincts qui ne font pas partie du processus naturel du vieillissement. Toutefois, il est difficile de distinguer ces états chez les personnes âgées, car de nombreux symptômes et comportements peuvent survenir simultanément. Il est important de savoir que vous pouvez obtenir de l'aide pour reconnaître ces différences et obtenir des suggestions en matière de soins.
2004
false
N
RNAO - Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario / Registered Nurses' Association of Ontario
Canada
français
Troubles neurocognitifs
brochure pédagogique pour les patients

---
Courriel
18/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.