CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé;

Définition du MeSH : Transmission d'une maladie infectieuse ou d'agents pathogènes des patients vers des professionnels de santé ou des travailleurs sanitaires. Cela inclut la transmission par l'intermédiaire d'une exposition directe ou indirecte à des agents bactériens, fongiques, parasites ou viraux. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : transmission maladie patient-personnel médical; transmission maladie malade-personnel médical; Transmission de maladies patient-soignant; Transmission de pathogènes du patient au personnel soignant; Transmission de pathogènes du patient au professionnel de soins; Transmission de pathogènes patient-soignant; Transmission d'infection du patient au personnel soignant; Transmission de maladie infectieuse du patient au personnel soignant; Transmission de maladie infectieuse patient-soignant; Transmission de maladies du malade au soignant; Transmission de maladies du patient au personnel soignant; Transmission de maladies du patient au professionnel de soins; Transmission de maladies infectieuses du patient au professionnel de soins;

Synonyme MeSH : transmission d'agent pathogène du malade au personnel soignant; transmission d'agent pathogène du patient au professionnel de santé; transmission d'infection du malade au personnel soignant; transmission d'infection du patient au professionnel de santé; transmission de maladie du malade au personnel soignant; transmission de maladie du patient au professionnel de santé; transmission de maladie infectieuse du malade au personnel soignant; transmission du malade au personnel soignant; transmission du patient au professionnel de santé;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Transmission d'une maladie infectieuse ou d'agents pathogènes des patients vers des professionnels de santé ou des travailleurs sanitaires. Cela inclut la transmission par l'intermédiaire d'une exposition directe ou indirecte à des agents bactériens, fongiques, parasites ou viraux. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-VALIDE
Antibiorésistance et conséquences en santé au travail pour les soignants
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TC%20151
http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/DMT/TI-TC-151/tc151.pdf
Le développement et la diffusion des bactéries multirésistantes (BMR) posent la question d'un éventuel risque professionnel supplémentaire pour les soigants exposés. Peu de cas sont décrits dans la littérature. Un dépistage orienté peut être organisé dans certaines circonstances (infections nosocomiales, épidémies...). Les mesures de prévention reposent sur le respect des mesures appliquées dans le cadre de la prévention de la transmission croisée des bactéries multirésistantes.
2015
false
false
false
RST - Références en Santé au Travail
France
article de périodique
résistance bactérienne aux médicaments
cas clinique
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
lutte contre l'infection
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Risques professionnels des soignants, incluant les accidents d'exposition au sang
http://www.corevih-haute-normandie.fr/medias/File/information%20professionnelsde%20sant%C3%A9/protocole%20AES/2015/document%20MAJ%202014%20COREVIH%20corrections%20IG%2020%20f%C3%A9vrier.pdf
Les accidents d'exposition au sang ou sexuelle (autrefois appelés AES) nécessitent une évaluation médicale rapide afin de décider notamment d'un éventuel traitement post-exposition (TPE). Vous trouverez dans ce document tous les éléments pour une optimisation de la prise en charge immédiate des accidents d'exposition à un risque viral (AEV), professionnels et non professionnels ainsi que les modalités de suivi. Chacun des établissements de soins concernés pourra s'approprier cette proposition en fonction de sa logistique locale.
2015
false
true
false
COREVIH Haute-Normandie
recommandation professionnelle
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
pathogènes transmissibles par le sang
personnel de santé
exposition professionnelle
accidents du travail
risque

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Équipements de protection individuels
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=472
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141209_Ebolaequipementsprotecindiv.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations en termes d’organisation générale au sein des établissements de santé, de prise en charge de patients suspects, possibles ou confirmés de maladie à virus Ebola (MVE), de choix et de gestion des équipements de protection individuels (EPI). Il précise la composition et le type d’EPI à utiliser en fonction de la situation clinique présentée par le patient et du parcours de soins.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
lutte contre l'infection
dispositifs de protection
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle
prise en charge de la maladie
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
vêtements de protection
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Groupe de travail d'experts en prévention et en contrôle des infections : Conseils relatifs aux mesures de prévention et de contrôle pour la maladie à virus Ebola dans les milieux de soins
http://www.phac-aspc.gc.ca/id-mi/vhf-fvh/ebola-ipc-pci-fra.php
Le présent document a pour objet de fournir de l’information contextuelle et des conseils sur ce que le niveau minimum des mesures de contrôle des infections devrait être. Ceci est fondé sur la revue des preuves scientifiques disponible. Ces conseils ont informés la déclaration sur les mesures de PCI développée par l’ASPC. Ce document s’adresse aux professionnels de la PCI, aux professionnels de la santé et de la sécurité au travail (SST), aux organismes de soins de santé et aux fournisseurs de soins de santé chargés d'offrir une formation en PCI aux travailleurs de la santé (TS). Ces conseils sont destinées aux établissements de soins de santé où il existe une possibilité de contact avec un patient symptomatique soupçonné d'être infecté (personne faisant l’objet d’une enquête ou cas probable) ou encore chez qui la maladie a été confirmée.
2014
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
exposition professionnelle
évaluation des risques
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
dispositifs de protection
vêtements de protection
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Surveillance des personnels de santé vis à vis du risque de tuberculose - Place des tests IGRA et des autres examens complémentaires - Propositions de recommandations pour les médecins du travail
http://www.geres.org/docpdf/GuideIgraMT.pdf
Ce document vise à apporter des réponses aux questi ons des médecins du travail concernant la place des différents examens compléme ntaires mis à leur disposition (IDR, test IGRA, radiographie de thorax) pour la surveill ance médicale qu’ils doivent réaliser auprès des personnels de santé dont ils ont la char ge. Il fait également des propositions d’évolution de la réglementation et des recommandat ions du CSHPF concernant la pratique de l’IDR et de la radiographie.
2014
false
false
false
GERES - Groupe d'Etude sur le Risque d'Exposition au Sang
France
français
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
tuberculose
tuberculose latente
évaluation des risques
test tuberculinique
tests de libération d'interféron-gamma
tuberculose
radiographie thoracique de dépistage
tuberculose
Quantiféron
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : recommandations en cas d’accident d’exposition au sang ou au virus
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=467
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141204_Ebolarecoaccidexpsangvirus.pdf
Dans cet avis, le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations quant à la prise en charge des personnels de santé en milieu de soins victimes d’un accident d’exposition au sang (AES) ou d’accident d’exposition au virus (AEV), lors de la prise en charge d’un patient confirmé de maladie à virus Ebola (MVE).
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de santé publique
pathogènes transmissibles par le sang
évaluation des risques
prophylaxie après exposition
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Conduite à tenir vis-à-vis des personnes contact
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=458
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141024_ebolaconduitenirpersonnecontact.pdf
Depuis début 2014, des cas de maladie à virus Ebola (MVE) sont rapportés dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest. Le virus Ebola se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage par transmission interhumaine, notamment les fluides biologiques. La maladie est grevée d’une forte mortalité.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
recommandation de santé publique
lutte contre l'infection
fièvre hémorragique à virus ebola
continuité des soins
questionnaire

---
N1-SUPERVISEE
Votre enfant est porteur d'une BMR
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/cclin_arlin/cclinParisNord/2014_PlaquetteBMRped_CClinPN.pdf
Signalez le portage de BMR aux soignants qui visitent votre enfant (infirmier, médecin, kinésithérapeute, aide-soignant, …) afin qu’ils respectent des précautions, essentiellement l’hygiène des mains.
2014
false
true
false
NosoBase
France
français
brochure pédagogique pour les patients
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
désinfection des mains
Multirésistance bactérienne aux médicaments
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Les dispositifs de protection pour prévenir les blessures par piqûre d'aiguille chez le personnel médical
http://www.cochrane.org/fr/node/32222
Contexte : Les blessures par piqûre d'aiguille de dispositifs utilisés pour le prélèvement sanguin ou pour les injections exposent le personnel médical au risque de contamination par voie sanguine, telle que l'hépatite B et C, ainsi que le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Les dispositifs de protection, tels que les manchons de protection pour aiguille ou les aiguilles rétractables, pourraient permettre de prévenir ces blessures et il est important d'évaluer leur efficacité. Objectifs : Déterminer les effets bénéfiques et délétères des dispositifs médicaux protecteurs visant à prévenir des blessures liées à l'exposition percutanée causée par les aiguilles chez le personnel médical par rapport à l'absence d'intervention ou à d'autres interventions
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
blessures par piqûre d'aiguille
dispositifs de protection

---
N1-SUPERVISEE
Les gants supplémentaires ou certains types de gants pour la prévention des blessures par objets tranchants chez le personnel médical
http://www.cochrane.org/fr/node/32221
Contexte : Le personnel médical est à risque de contracter des maladies virales au travail, telles que l'hépatite B, l'hépatite C et le VIH par l'exposition au sang contaminé et aux fluides corporels. L'infection survient le plus souvent lorsqu'un personnel médical ponctionne par inadvertance la peau de sa main avec un outil pointu qui a été utilisé dans le traitement d'un patient infecté, mettant ainsi le sang du patient en contact avec son propre sang. De telles circonstances sont communément appelées incidents d'exposition percutanée. Objectifs : Déterminer les effets bénéfiques et délétères de gants supplémentaires pour la prévention des incidents d'exposition percutanée chez le personnel médical par rapport à l'absence d'intervention ou à d'autres interventions
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
blessures par piqûre d'aiguille
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
gants de protection
maladies professionnelles
résultat thérapeutique
plaies et blessures

---
N1-VALIDE
Recommandations relatives à la prévention de la tuberculose dans les institutions de soins
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-relatives-la-prevention-de-la-tuberculose-dans-les-institutions-de-soins-novembre
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19091280/Recommandations%20relatives%20%C3%A0%20la%20pr%C3%A9vention%20de%20la%20tuberculose%20dans%20les%20institutions%20de%20soins%20%28novembre%202013%29%20%28CSS%208579%29.pdf
ce document présente aux professionnels une méthode pour évaluer le risque de transmission dans leur institution ainsi que les mesures générales et spécifiques à mettre en application pour limiter ce risque. La surveillance des travailleurs et le dépistage des contacts sont abordés en tenant compte de la place des tests IGRA (Interferon-gamma release assay) dans les stratégies préconisées. Ces recommandations rappellent aussi l’obligation de la déclaration. Elles se clôturent par un chapitre sur la prévention de la tuberculose dans les maisons de repos (MR-MRS).
2014
false
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
tuberculose
tuberculose
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
lutte contre l'infection
recommandation pour la pratique clinique
évaluation des risques
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tuberculose
dépistage systématique
sujet âgé
maisons de repos
établissements de soins de long séjour
test tuberculinique
tests de libération d'interféron-gamma

---
N1-VALIDE
Equipement de Protection Individuel face à une Fièvre Hémorragique virale
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Equipement_de_protection_individuel_FHV_2014.pdf
Ce diaporama détaille les modalités d’habillage et de déshabillage des professionnels de santé en tenue étanche pour l a prise en charge de patients suspects ou atteints de FHV
2014
false
false
false
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
France
français
dispositifs de protection
fièvres hémorragiques virales
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
vêtements de protection
information scientifique et technique
image

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola - Recommandations pour les professionnels des établissements de santé non ESRH
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=459
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141031_ebolarecomprononesrh.pdf
Les patients cas possibles de maladie à virus Ebola sont systématiquement orientés vers des établissements de santé de référence habilités (ESRH). Ce dispositif de prise en charge n’obère pas le rôle des autres établissements de santé qui sont tous susceptibles d’être mobilisés pour l’identification précoce des patients cas suspects et pour leur prise en charge avant transfert dans un ESRH. Le Haut Conseil de la santé publique a émis des recommandations pour la prise en charge des patients dans les services d’accueil aux urgences des établissements de santé (ES) qui ne sont pas des établissements de santé de référence habilités (ESRH)
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la prévention de l'infection tuberculeuse dans les institutions de soins
http://www.fares.be/static/upload/1/2/2013-Recommandations_TB_en_milieu_de_soin_CSS.pdf
Après avoir dressé les particularités de la transmission de M. tuberculosis en milieu de soins, ce document présente aux professionnels une méthode pour évaluer le risque de transmission dans leur institution ainsi que les mesures générales et spécifiques à mettre en application pour limiter ce risque. La surveillance des travailleurs et le dépistage des contacts sont abordés en tenant compte de la place des tests IGRA (Interferon-gamma release assay) dans les stratégies préconisées. Ces recommandations rappellent aussi l'obligation de la déclaration. Elles se clôturent par un chapitre sur la prévention de la tuberculose dans les maisons de repos (MR-MRS).
2013
false
true
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
mycobacterium tuberculosis
tuberculose
évaluation des risques
infection croisée
tuberculose
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tuberculose
notification des maladies à déclaration obligatoire
maisons de repos
masques
environnement contrôlé

---
N1-VALIDE
Port des masques par les soignants - Des supports de sensibilisation pour agir en prévention
http://www.inrs.fr/accueil/header/actualites/port-des-masques-par-les-soignants.html
Lorsque le personnel soignant est exposé à un risque infectieux par voie respiratoire, quel masque doit-il choisir ? Comment doit-il ajuster correctement son masque de protection respiratoire ?... Pour répondre aux nombreuses questions sur le sujet, l'INRS vous propose un ensemble de supports visant à sensibiliser le personnel soignant.
2013
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
masques
information scientifique et technique
personnel de santé
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé

---
N1-VALIDE
Recommandations nationales : prévention de la transmission croisée par voie respiratoire : air ou gouttelettes
https://sf2h.net/publications/prevention-de-transmission-croisee-voie-respiratoire-air-goutelettes
Indication du niveau de preuve, La réactualisation des précautions standard d'hygiène et des précautions complémentaires contact a été publiée en 2009. Ce travail de mise à jour des précautions complémentaires d'hygiène a été poursuivi avec le second volet des recommandations pour la prévention des transmissions par voie respiratoire : Air et Gouttelettes. Il s'agissait de réactualiser les recommandations pour les pathologies infectieuses habituellement prises en charge dans nos établissements de santé tout en prenant en compte la nécessaire montée en puissance de ces recommandations.
2013
false
true
true
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
infection croisée
recommandation pour la pratique clinique
infections de l'appareil respiratoire
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé

---
N1-SUPERVISEE
Prophylaxie post-exposition (PPE) antirétrovirale pour une exposition professionnelle au VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD002835
Évaluer les effets de la PPE antirétrovirale suivant une exposition professionnelle au VIH.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
exposition professionnelle
infections à VIH
chimioprévention
agents antiVIH
maladies professionnelles
pathogènes transmissibles par le sang
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
prophylaxie après exposition

---
N1-VALIDE
Évaluation du risque et opinion sur le port d'un appareil de protection respiratoire de type N-95 lors du retraitement d'un bronchoscope potentiellement contaminé par un bacille tuberculeux
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1196_PortAppareilN95RetraitementBronchoscope.pdf
ce document présente une analyse du risque de transmission de la tuberculose au personnel attitré au retraitement des bronchoscopes, selon que la procédure est effectuée directement dans la salle de bronchoscopie ou qu'elle soit effectuée dans un autre local.
2011
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
tuberculose
bronchoscopes
bronchoscopie
évaluation des risques
infection croisée
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
tuberculose
respirateurs purificateurs d'air
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Guide pour la prophylaxie postexposition (PPE) à des liquides biologiques dans le contexte du travail
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/24578ea647005722852571480070070f?OpenDocument
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2011/11-333-02W.pdf
Ce document remplace le guide publié en 2006. Le nouveau document présente des recommandations révisées sur la prise en charge des personnes exposées accidentellement à du sang et à d'autres liquides biologiques dans le contexte du travail et qui sont susceptibles de transmettre des infections à diffusion hématogène. Ces recommandations visent à améliorer l'évaluation et le suivi des personnes exposées et à uniformiser les approches dans ce domaine. Elles sont destinées aux intervenants du réseau de la santé qui auront à évaluer les risques associés à ces expositions et à appliquer les mesures en postexposition.
2011
false
N
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
recommandation professionnelle
prophylaxie après exposition
exposition professionnelle
pathogènes transmissibles par le sang
hépatite B
hépatite C
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé

---
N1-VALIDE
Recommandations en matière de prévention des accidents d'exposition au sang et autres liquides biologiques dans les institutions de soins
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-en-matiere-de-prevention-des-accidents-dexposition-au-sang-et-autres-liquides
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19070417/Recommandations%20en%20mati%C3%A8re%20de%20pr%C3%A9vention%20des%20accidents%20d%E2%80%99exposition%20au%20sang%20et%20autres%20liquides%20biologiques%20dans%20les%20institutions%20de%20soins%20%28mai%202011%29%20%28.pdf
Les accidents d'exposition au sang et autres liquides biologiques (AES) sont fréquents en milieu de soins et leur prévention est un objectif prioritaire Ce document aborde, dans une deuxième partie, la stratégie intégrée de prévention (dont la sensibilisation du personnel de santé) ainsi que le signalement, l'enregistrement et la surveillance des AES survenant dans les milieux de soins En final, un chapitre spécifique est consacré à la prévention de la transmission d'agents infectieux aux patients par les professionnels de santé
2011
false
false
N
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Bruxelles
Belgique
français
recommandation professionnelle
pathogènes transmissibles par le sang
exposition professionnelle
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
évaluation des risques
hépatite B
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
hépatite C
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient

---
N1-SUPERVISEE
Conduite à tenir face à un accident d'exposition au sang ou à des liquides biologiques
http://campus.cerimes.fr/medecine-du-travail/enseignement/medtravail_202/site/html/
Définition, conduite à tenir, démarche médico-légale.
2011
true
true
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Médecine du travail
France
362. Exposition accidentelle aux liquides biologiques : conduite à tenir
français
cours
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
pathogènes transmissibles par le sang
accidents du travail
sang
liquides biologiques

---
N1-VALIDE
Guide des matériels de sécurité et des dispositifs barrières 2010
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%204120
http://www.geres.org/docpdf/Guide%202010.pdf
Ce guide présente les matériels de sécurité et les dispositifs barrières disponibles en France, susceptibles d'apporter un élément de sécurité dans la pratique de soins et pour lesquels une autorisation de publication a été donnée par le fabricant ou le fournisseur.
2010
false
N
GERES - Groupe d'Etude sur le Risque d'Exposition au Sang
France
français
guide
dispositifs de protection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
blessures par piqûre d'aiguille
pathogènes transmissibles par le sang

---
N1-SUPERVISEE
Services à la personne. Employeur et salariés, construisez ensemble vos solutions. Prévenir les risques d'infection (ED 4194)
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%204194
ce dépliant vise à sensibiliser salariés et employeurs de l'aide à domicile à la prévention des risques d'infection auxquels peuvent être exposés les salariés du secteur en fonction de l'état de santé des personnes aidées et de leur environnement. La transmission peut se faire par voie aérienne, par contact avec la peau ou les muqueuses, par piqûre, morsure..., ou par voie digestive en portant les mains ou des objets contaminés à la bouche
2010
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
infection
services d'aide à domicile

---
N1-VALIDE
Grippe saisonnière - Lignes directrices - Mesures de prévention et de contrôle des infections à l'intention des travailleurs de la santé dans les établissements de soins actifs et les établissements de soins de longue durée
http://www.phac-aspc.gc.ca/nois-sinp/guide/ac-sa-fra.php
L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a élaboré le présent document dans le but de fournir des lignes directrices aux travailleurs de la santé sur la prévention et le contrôle des infections, plus particulièrement sur la gestion des patients ayant contracté ou soupçonnés d'avoir contracté la grippe saisonnière, y compris le virus de la grippe H1N1 de 2009, dans un établissement de soins actifs ou de soins de longue durée. Ce document n'émet pas de recommandations concernant les nouvelles souches grippales qui pourraient se développer dans le futur. Le contenu de ce document repose sur des conseils techniques fournis par des membres du Comité directeur chargé de l'élaboration des lignes directrices sur la prévention et le contrôle des infections et son groupe de travail sur les Pratiques de base et précautions additionnelles
2010
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
grippe humaine
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
infection croisée
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Prévention de la transmission des maladies respiratoires sévères d'origine infectieuse (MRSI), de l'influenza aviaire A(H5N1) et de la grippe A(H1N1) d'origine porcine dans les milieux de soins - Mise à jour des recommandations portant sur la grippe A(H1N1) - 29 juin 2009
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/961_AvisInfluenzaAH5N1GrippeAH1N1MiseAJour.pdf
Les changements retenus dans les recommandations portant sur la grippe A(H1N1) portent sur les points suivants : * Les procédures générant des aérosols (PGA) qui nécessitent le port d'un APR N-95 ainsi que d'une protection oculaire, une blouse à manches longues et des gants sont les suivantes : o Intubation; o Bronchoscopie; o Réanimation cardio-respiratoire; o Aspiration des sécrétions des voies respiratoires en circuit ouvert (excluant les prélèvements naso-pharyngés); * Les indications du port d'un APR N-95 se limitent aux procédures générant des aérosols telles qu'énoncées ci-haut, conjointement avec le port de protection oculaire, blouse, et gants; * Les indications du port d'une protection oculaire se limitent aux procédures générant des aérosols telles que décrites ci-haut. Dans les autres cas, le port de la protection oculaire est requis selon les pratiques de base; * Pour le choix d'un modèle de masque chirurgical et/ou de procédure, veuillez vous référer à l'annexe 5 du présent document.
2009
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
lutte contre l'infection
grippe humaine
sous-type H5N1 du virus de la grippe A
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
suidae
grippe chez les oiseaux
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
masques
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Lignes directrices provisoires : Mesures de prévention et de contrôle des infections à l'intention des travailleurs de la santé dans les établissements de soins actifs
http://www.phac-aspc.gc.ca/alert-alerte/swine-porcine/hp-ps/ig_acf-ld_esa-fra.php
http://www.phac-aspc.gc.ca/alert-alerte/swine-porcine/hp-ps/a1-fra.php
Annexe A: Outil d'évaluation du risque au point de service pour le virus de la grippe pandémique H1N1 2009 Tableau 1 : Identification de l'installation physique et du niveau d'interaction avec le patient Tableau 2 : Identification de l'état clinique du patient et de la capacité de contrôler la source Tableau 3 : Matrice des niveaux de précaution Tableau 4 : Équipement de protection individuelle suggéré selon le niveau de précaution pour les cas humains d'infection au virus de la grippe H1N1 2009
2009
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
grippe humaine
suidae
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Avis et recommandations du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) - 30 juin 2009 : Précisions sur la gestion des travailleurs de la santé exposés au virus de la grippe A(H1N1)
Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ)
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/987-TravailleursExposesAH1N1.pdf
Depuis la publication des recommandations du comité sur le sujet en titre, l'OMS a rehaussé le niveau d'alerte à la pandémie à la phase 6 devant l'évolution de la transmission à travers le monde. Des précisions doivent donc être apportées aux indications de prophylaxie antivirale post-exposition des travailleurs de la santé au virus de la grippe A(H1N1) et aux mesures de prévention et contrôle à appliquer avec ceux qui auraient été exposés lors de leur travail. Le présent document complète et apporte des précisions aux avis et recommandations du CINQ « Prophylaxie antivirale postexposition à un cas probable ou confirmé d'infection liée à la souche émergente de grippe A(H1N1) d'origine porcine en milieux de soins » du 15 mai 2009. Les recommandations du présent document ont préséance sur celles du 15 mai 2009 lorsqu'il y a divergence de position entre les deux documents
2009
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
grippe humaine
lutte contre l'infection
suidae
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Prévenir et combattre les maladies respiratoires aiguës à tendance épidémique ou pandémique dans le cadre des soins
recommandations provisoires de l'OMS
http://whqlibdoc.who.int/hq/2009/WHO_CDS_EPR_2007.6_fre.pdf
Le présent document se veut un guide pour la lutte contre l'infection, avec notamment pour objectif de prévenir la transmission des maladies respiratoires aiguës (MRA) dans le cadre des soins de santé, et tout particulièrement des MRA pouvant constituer une urgence de santé publique de portée internationale, telle que définie dans le Règlement sanitaire international (2005) . Les Directeurs des établissements de soins peuvent aussi envisager d'utiliser ce document pour les aider dans la préparation aux épidémies et aux pandémies. Ce document s'adresse aux planificateurs gouvernementaux, aux administrateurs d'établissements de soins, aux professionnels de la lutte contre l'infection, aux hygiénistes du travail, aux divers autres professionnels prenant part aux soins de santé et aux prestateurs directs de soins.
2007
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
maladies de l'appareil respiratoire
maladie aiguë
ventilation
flambées de maladies
autopsie
recommandation professionnelle
image

---
N1-VALIDE
Contaminations professionnelles par le VIH, le VHC et le VHB chez le personnel de santé en France
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2006/contaminations_prof_vih_vhc_vhb/index.html
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2006/contaminations_prof_vih_vhc_vhb/rapport.pdf
La surveillance des contaminations professionnelles chez le personnel de santé en France existe pour le VIH depuis 1991, pour le VHC depuis 1997 et pour le VHB depuis 2005, et a pour but de participer à l'identification et à la prévention des accidents exposant au sang (AES) à haut risque de transmission virale. Cette surveillance repose essentiellement sur les médecins du travail des établissements de soins, publics et privés, mais elle implique aussi tout médecin susceptible de prendre en charge un personnel de santé pour une infection virale. Les données sont recueillies sur la base de questionnaires non nominatifs disponibles sur le site de l'InVS. Le nombre de séroconversions VIH déclarées au 31 décembre 2005 depuis le début de l'épidémie s'élève à 14. La dernière séroconversion est survenue en 2004 chez un pompier/secouriste, dans les suites d'une projection massive de sang sur le visage et dans les yeux, lors de la prise en charge d'une personne VIH . Concernant le VHC, au 31 décembre 2005, ont été recensés 55 cas cumulés de séroconversion professionnelle, suite à 54 piqûres/coupures et 1 contact sanguin sur peau lésée. Depuis 1997, le nombre annuel de séroconversions VHC est compris entre 2 et 5. Aucune séroconversion professionnelle VHB n'a encore été déclarée. En termes de matériel utilisé, la surveillance met en é vidence une majorité de séroconversions survenues après piqûre avec une aiguille intra-veineuse. Mais les aiguilles à suture et les aiguilles sous-cutanées sont à l'origine de 8 séroconversions VHC depuis la mise en place de la surveillance. C'est pourquoi, quel que soit le geste pratiqué, l'application des précautions standards et une démarche systématique en cas d'AES sont essentielles.
2006
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
Séroconversion
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hepacivirus
hépatite C
hépatite B
virus de l'hépatite B
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
pathogènes transmissibles par le sang
exposition professionnelle
personnel de santé
surveillance de la population
France
séropositivité VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hépatite B
hépatite C
incidence
blessures par piqûre d'aiguille
maladies professionnelles
rapport
questionnaire
graphique
tableau

---
N1-VALIDE
Recommandations OMS pour l'hygiène des mains au cours des soins : synthèse
des mains propres sont des mains sûres
http://whqlibdoc.who.int/hq/2005/WHO_EIP_SPO_QPS_05.2_fre.pdf
Indication du niveau de preuve, indications au lavage et à l'antisepsie des mains, techniques pour l'hygiène des mains, recommandations pour la préparation chirurgicale des mains, choix et manipulation des produits pour l'hygiène des mains, soins de la peau, utilisation des gants, autres aspects de l'hygiène des mains, programmes d'éducation et de motivation des soignants, responsabilité des institutions et des pouvoirs publics ;34 pages
2005
false
O
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
désinfection des mains
syndrome respiratoire aigu sévère
lutte contre l'infection
infection croisée
désinfection des mains
recommandation professionnelle
figure

---
N1-VALIDE
Infection par le VIH et travail. 25 ans après le début de la pandémie
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=TC%20103
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/dms/dmt/ArticleDMT/GrandAngle/TI-RST-TC-103/tc103.pdf
Le syndrome d'immunodéficience humaine acquise (SIDA) a été décrit pour la première fois au début des années 1980. Les progrès observés ces dernières années ont transformé la prise en charge et le pronostic de cette infection. L'allongement de la durée de vie des personnes atteintes dans les pays occidentaux fait percevoir dorénavant le SIDA comme une maladie chronique. L'insertion professionnelle des personnes atteintes ne se fait pas toujours sans difficultés même si de nombreuses avancées ont pu avoir lieu. Ce dossier, en 4 parties indépendantes, fait le point sur l'infection par le VIH et travail en abordant tous les aspects qui peuvent y être liés : - Infection par le VIH ; - Questions soulevées en milieu de travail ; - Prévention du risque professionnel ; - VIH et emploi. ; 34 pages
2005
false
true
false
RST - Références en Santé au Travail
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
Syndrome d'immunodéficience acquise
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
enfant
adulte
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
agents antiVIH
exposition professionnelle
travail
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
exposition professionnelle
pathogènes transmissibles par le sang
risque
accidents du travail
assurance maladie
emploi
rapport

---
N1-VALIDE
Risque biologique en milieu de soins R410
http://www.ameli.fr/employeurs/prevention/recherche-de-recommandations/pdf/R410.pdf
généralités, champ d'application, mesures de prévention du risque infectieux, textes officiels et normes, autres références bibliographiques
2005
false
N
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
gestion de la sécurité
maladies professionnelles
élimination des déchets médicaux
accidents du travail
pathogènes transmissibles par le sang
communication
personnel de santé
France
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
infection croisée
évaluation des risques
santé au travail
contrôle des maladies contagieuses
vêtements de protection
masques
respirateurs purificateurs d'air
blessures par piqûre d'aiguille
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Circulaire DGS/SD5C/DHOS/E2/DRT/CT1/CT2 n 2004-382 du 30 juillet 2004 relative aux précautions à observer dans les services d'anatomie et cytologie pathologiques, les salles d'autopsie, les chambres mortuaires et les laboratoires de biologie « spécialisés ATNC »,
vis-à-vis du risque de transmission des agents transmissibles conventionnels (ATC) et non conventionnels (ATNC)
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2004/04-34/a0342429.htm
Les présentes recommandations ont pour objet la protection du personnel et de l'environnement, elles ne concernent pas le risque de transmission au patient. Elles visent à prévenir les risques de transmission aux professionnels des services concernés, de certains agents transmissibles conventionnels et non conventionnels, à l'exception des agents pathogènes du groupe 4, en mettant en oeuvre des mesures de prévention pour les professionnels lors de la manipulation de liquides ou de tissus biologiques qui peuvent être infectieux
2004
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
encéphalopathie spongiforme bovine
maladie de Creutzfeldt-Jakob
pathogènes transmissibles par le sang
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
autopsie
service hospitalier d'anatomopathologie
texte législatif
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Circulaire DGS/DHOS/DRT/DSS/SD6 A n 2003-165 du 2 avril 2003 relative aux recommandations de mise en oeuvre d'un traitement antirétroviral après exposition au risque de transmission du VIH
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2003/03-23/a0231611.htm
modalités d'évaluation du risque et recommandations thérapeutiques (indications au traitement, prise en charge thérapeutique), accès aux antirétroviraux, prise en charge du risque de contamination par le VHB, VHC, améliorer le dispositif local d'acueil et de prise en charge, fonction de veille dans le suivi de cette activité
2003
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
agents antiVIH
agents antiVIH
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
admission du patient
réseaux communautaires
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
France
agents antiVIH
infections à VIH
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Virus, médecin, malade
http://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/virus.pdf
contamination du patient par son médecin ; déontologie, virus et santé publique ; médecin contaminé ; 19 pages
2003
false
N
CNOM - Conseil National de l'Ordre des Médecins
France
français
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
hépatite A
hépatite B
hépatite C
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
traitement d'urgence
infections à VIH
hépatite A
vaccins antihépatite A
hépatite B
vaccin antihépatite B
vaccination
précautions universelles
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
prestations d'assurance
responsabilité légale
infection croisée
contrôle des maladies contagieuses
tests sérologiques
sérodiagnostic du SIDA
notification des maladies à déclaration obligatoire
dépistage systématique
viol
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
confidentialité
consentement libre et éclairé
médecins
pratique professionnelle
exposition professionnelle
maladies professionnelles
infections à VIH
hépatite C
sérologie
Syndrome d'immunodéficience acquise
hépatite A
hépatite B
hépatite C
éthique médicale
codes de déontologie
rapport
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Accidents d'exposition au sang
numéro thématique du Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire (BEH)
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2002/51/beh_51_2002.pdf
résultats d'une enquête menée dans 32 hôpitaux au sujet de l'incidence des accidents exposant au sang chez le personnel infirmier en France métropolitaine en 1999 et 2000 ; comparaison du risque d'exposition au sang lié aux stylos injecteurs et aux seringues ; évaluation de l'efficacité d'une mesure de prévention des accidents d'exposition au sang au cours du prélèvement de sang veineux ; 8 pages
2002
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
France
exposition professionnelle
pathogènes transmissibles par le sang
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
blessures par piqûre d'aiguille
personnel infirmier
incidence
article de périodique

---
N1-VALIDE
Prévention et la lutte contre les infections professionnelles dans le domaine de la santé (La)
guide de prévention des infections
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/02vol28/28s1/index_f.html
indication du niveau de preuve ; recommandations concernant des mesures à prendre par les personnes responsables des programmes de santé au travail, recommandations applicables aux maladies qui revêtent une importance pour le service de santé au travail, stratégie pour la prise en charge des maladies infectieuses, immunisation des travailleurs, système d' évaluation fondé sur des preuves, Revue de la littérature sur les expositions aux agents pathogènes transmissibles par le sang et les mesures de prévention ; 302 pages
2002
false
O
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
évaluation des risques
exposition professionnelle
gestion du risque
soins gradués
soins gradués
dispositifs de protection
exposition professionnelle
éducation pour la santé
personnel de santé
santé au travail
mesures de sécurité
soins gradués
infection croisée
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
médecine factuelle
maladies professionnelles
lutte contre l'infection
recommandation pour la politique de santé
article de périodique

---
N1-VALIDE
Soin des pieds à l'intention des dispensateurs de soins dans la collectivité
guide de prévention des infections
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/97vol23/23s8/fcindexf.html
causes des infections courantes des pieds, problèmes de pieds chez les personnes diabétiques, risque d'infection après des soins
1997
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
lutte contre l'infection
maladies du pied
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
infection croisée
pied
recommandation

---
Courriel
07/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.