CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : traitement médicamenteux;

Définition CISMeF : (C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.;

Acronyme CISMeF : DT;

Synonyme CISMeF : pharmacothérapie; médication; traitement pharmacologique; chimiothérapie; traitement pharmaceutique;

Synonyme MeSH : dt;

Abréviation : DT 66;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

(C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.

N1-SUPERVISEE
Prescription de probiotiques à des patients atteints d'encéphalopathie hépatique
http://www.cochrane.org/fr/CD008716
L’encéphalopathie hépatique est un trouble des fonctions cérébrales causé par une insuffisance hépatique et/ou un shunt porto-systémique. L’encéphalopathie hépatique (patente cliniquement) et l’encéphalopathie hépatique minime (non patente cliniquement) altèrent de façon significative la qualité de vie et l’état fonctionnel du patient au quotidien et représentent une lourde charge pour les ressources en matière de soins de santé. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantité adéquate, peuvent améliorer la santé de l’hôte.
2017
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
probiotiques
encéphalopathie hépatique

---
N1-SUPERVISEE
Anesthésiques topiques pour la réparation d'une lacération cutanée
http://www.cochrane.org/fr/CD005364
Comparer l'efficacité et l'innocuité des anesthésiques locaux en infiltration à celles des anesthésiques topiques locaux pour la réparation des lacérations cutanées et évaluer l'efficacité et l'innocuité de divers anesthésiques topiques mono ou multi-composants pour identifier des anesthésiques locaux topiques dépourvus de cocaïne pouvant fournir une analgésie équivalente à ceux contenant de la cocaïne.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
anesthésiques locaux
résultat thérapeutique
lacérations
peau

---
N1-SUPERVISEE
Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pour la prise en charge de la douleur chez les femmes atteintes d'endométriose
http://www.cochrane.org/fr/CD004753/les-medicaments-anti-inflammatoires-non-steroidiens-pour-la-prise-en-charge-de-la-douleur-chez-les
Quelle est la question ? L'endométriose est une affection gynécologique qui affecte fréquemment les femmes en âge de procréer. Elle peut provoquer des symptômes douloureux, notamment des règles douloureuses, des douleurs pendant ou après des rapports sexuels, des douleurs abdominales ou pelviennes et une infertilité. Cette affection peut considérablement affecter la qualité de vie des femmes, notamment dans leurs activités professionnelles, leurs activités de la vie quotidienne, leurs relations sexuelles ou non, ou encore leur fertilité. Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont les plus couramment utilisés comme traitement de première ligne pour les femmes souffrant d'endométriose car ils présentent peu d'effets secondaires, et de nombreux choix sont disponibles en vente libre.
2017
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
douleur
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
endométriose
anti-inflammatoires non stéroïdiens

---
N1-SUPERVISEE
Éthosuximide, valproate de sodium ou lamotrigine dans le traitement de l'absence épileptique chez les enfants et adolescents
http://www.cochrane.org/fr/CD003032/ethosuximide-valproate-de-sodium-ou-lamotrigine-dans-le-traitement-de-labsence-epileptique-chez-les
Les preuves sont insuffisantes pour identifier les médicaments les plus efficaces dans le traitement des crises épileptiques chez les enfants et adolescents atteints d'absence épileptique.
2017
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
triazines
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
lamotrigine
acide valproïque
petit mal épileptique
éthosuximide
adolescent
enfant

---
N1-VALIDE
Quelle place pour le nalméfène dans le traitement de la dépendance à l’alcool ?
Analyse brève
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/477
Cette synthèse méthodique avec méta-analyses, de bonne qualité méthodologique, montre que le nalméfène n’a pas d’effet sur le plan de la mortalité, de la morbidité et de la qualité de vie dans le traitement de la dépendance à l’alcool. Le faible gain en termes de consommation d’alcool n’est pas cliniquement pertinent. Cette étude ne peut donc pas prouver la place du nalméfène dans le traitement de la dépendance à l’alcool. Les interventions psychosociales conservent donc une importance primordiale dans la prise en charge de ce problème...
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
néerlandais
alcoolisme
information scientifique et technique
résultat thérapeutique
nalméfène
N07BB05 - nalméfène
antagonistes narcotiques
qualité de vie
méta-analyse comme sujet
morbidité
alcoolisme
naltrexone
naltrexone

---
N1-VALIDE
Intérêt des bêta-bloquants chez les patients âgés en cas d’insuffisance cardiaque avec diminution de la fraction d’éjection ?
Analyse brève
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/479
Cette méta-analyse menée de manière rigoureuse sur données individuelles de patients montre que les bêta-bloquants diminuent le risque de mortalité globale et d’hospitalisation chez les patients en rythme sinusal qui souffrent d’insuffisance cardiaque avec diminution de la fraction d’éjection, indépendamment de l’âge et du sexe. Ce résultat confirme les recommandations des guides de pratique clinique d’instaurer et de titrer les bêta-bloquants (start low and go slow) également chez les patients âgés et les femmes...
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
néerlandais
sujet âgé
antagonistes bêta-adrénergiques
résultat thérapeutique
défaillance cardiaque
résumé ou synthèse en français
méta-analyse comme sujet
défaillance cardiaque

---
N1-VALIDE
GAMMATETANOS 250 UI/2 ml, solution injectable (IM) - Rupture de stock
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Ruptures-de-stock-des-medicaments/GAMMATETANOS-250-UI-2-ml-solution-injectable-IM-Rupture-de-stock
Rupture de stock sur le marché de ville depuis fin septembre 2016 Tensions d’approvisionnement sur le marché hospitalier : Stock disponible réservée aux établissements de santé disposant d’un service d’urgence. Mise à disposition de façon transitoire et exceptionnelle pour ces établissements de santé de TETAGAM P 250UI/ 1 ml, spécialité comparable initialement destinée à d’autres marchés européens. Lettre d’information du LFB Biomédicaments en date du 27 décembre 2016 à destination des professionnels de santé...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
injections musculaires
tétanos
J06BB02 - immunoglobuline antitétanique
immunoglobulines
immunoglobuline antitétanique humaine
GAMMATETANOS
GAMMATETANOS 250 UI/2 ml, solution injectable (IM)
information sur le médicament
recommandation pour la pratique clinique
tétanos
prophylaxie après exposition

---
N1-VALIDE
Les traitements des cancers de la prostate
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-traitements-des-cancers-de-la-prostate
Vous avez appris que vous avez un cancer de la prostate. Cette annonce provoque d’importants bouleversements. Elle s’accompagne aussi sans doute de questions sur la maladie et les soins. Ce guide est là pour vous apporter des réponses, vous donner des repères et faciliter vos échanges avec les médecins et les membres de l’équipe soignante.
2017
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs osseuses
douleur
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
Anticoagulation et fibrillation auriculaire
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/anticoagulation-et-fibrillation-auriculaire
Les anticoagulants sont des médicaments qui sont prescrits, entre autres, aux personnes atteintes d’un trouble du rythme cardiaque appelé fibrillation auriculaire, pour diminuer leur risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Depuis quelques années, de « nouveaux anticoagulants oraux » ou NOAC sont arrivés sur le marché. Leur usage est plus pratique que celui des « anciens » puisqu’ils ne nécessitent plus de prises de sang de contrôle tous les mois. Mais leur prix est aussi nettement plus élevé : ils représentent pour notre assurance maladie un coût annuel supplémentaire qui avoisine les 100 millions d’euros. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a mené une analyse critique des données existantes sur ces médicaments et a découvert que leurs avantages ne sont pas aussi évidents qu’il y paraît. En effet, si leur efficacité est supérieure à celle des anciens médicaments… ce n’est que de quelques dixièmes de pourcents, et à condition qu’ils soient bien utilisés. Trois problèmes se posent en effet : (1) Parmi les patients sous anticoagulants, certains n’en retirent aucun bénéfice parce que le risque d’AVC que l’on cherche à éviter est à peu près équivalent, chez eux, au risque d’hémorragie dû au traitement. (2) De nombreux patients reçoivent des doses de NOAC réduites, dont nous ne savons pas si elles sont efficaces. (3) Comme les NOAC ne nécessitent plus de prises de sang de contrôle tous les mois, les médecins ne sont plus en mesure de vérifier si leurs patients ont une anticoagulation suffisante. Le KCE appelle donc à la vigilance : il se peut que bon nombre de patients sous NOAC ne soient en réalité pas correctement protégés...
2017
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
anticoagulants
anticoagulants
fibrillation auriculaire
résultat thérapeutique
accident vasculaire cérébral
continuité des soins
analyse coût-bénéfice
observance du traitement médicamenteux
évaluation des risques
hémorragie
vitamine K
antivitamines K
Rivaroxaban
édoxaban
Dabigatran
apixaban
Inhibiteurs du facteur Xa
antithrombiniques
Belgique
rapport
information sur le médicament
étude comparative
anticoagulants
évaluation économique
surveillance pharmacologique
NACO
indènes
acide benzotétronique
pyridines
thiazoles
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Infiltrations intra-articulaires en rhumatologie : mise au point
In Rev Med Suisse 2016; 90-94
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-500-501/Rhumatologie.-Infiltrations-intra-articulaires-en-rhumatologie-mise-au-point
Les traitements intra-articulaires (IA) sont très utiles dans la pratique quotidienne de la rhumatologie, bien que le maintien dans la cavité articulaire et le mode d’action soient encore largement incompris. Les corticostéroïdes (CS) ont été les premiers dans les années 50, et sont toujours les plus utilisés, malgré de potentiels effets secondaires locaux et systémiques. Ces dernières années, d’autres molécules ont été mises au point, notamment dans le traitement de l’arthrose, mais leur efficacité est controversée. Des essais thérapeutiques ont été menés avec des traitements biologiques dans les arthrites inflammatoires, sans succès jusqu’ici. A l’aire des biotechnologies, des molécules visant à augmenter la survie des substances dans l’articulation sont en préparation...
2017
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
injections articulaires
membrane synoviale
synovie
rhumatismes
glucocorticoïdes
glucocorticoïdes
glucocorticoïdes
résultat thérapeutique
acide hyaluronique
viscosupplémentation
antirhumatismaux
antirhumatismaux
plasma riche en plaquettes
radio-isotopes
vecteurs de médicaments
arthrose

---
N1-VALIDE
Optimisation du traitement médicamenteux des patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive en état stable
In Revue des Maladies Respiratoires (2016)
http://splf.fr/wp-content/uploads/2014/12/reco-bpco-trait-splf-2016-rmr.pdf
La Société de pneumologie de langue franc aise a souhaité proposer un algorithmedécisionnel concernant les traitements de fond de la BPCO. Un groupe de travail a revu lalittérature publiée entre 2009 et mai 2016. Ce document expose des propositions et nondes recommandations. Il ne porte que sur les traitements médicamenteux hors vaccinations,médicaments du sevrage tabagique et oxygénothérapie...
http://dx.doi.org/10.1016/j.rmr.2016.10.004
2017
false
false
false
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
français
anglais
broncho-pneumopathie chronique obstructive
revue de la littérature
Exacerbation d'une bronchopneumopathie chronique obstructive
bronchodilatateurs
France
résultat thérapeutique
administration par inhalation
agonistes des récepteurs béta-2 adrénergiques
antagonistes cholinergiques
association médicamenteuse
glucocorticoïdes
bronchodilatateurs
R03 - médicaments pour les syndromes obstructifs des voies aériennes
Exacerbation d'une bronchopneumopathie chronique obstructive
Volume expiratoire maximal par seconde
algorithme
broncho-pneumopathie chronique obstructive

---
N1-VALIDE
Etat confusionnel aigu chez le patient âgé ou en situation de vulnérabilité
In CAPP-INFO N 66 – décembre 2016
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/pharmacologie_et_toxicologie_cliniques/2016_dec_capp-info_no_66_eca_3.pdf
L’état confusionnel aigu (ECA) est une pathologie neuro-psychiatrique aiguë transitoire qui touche fréquemment la population âgée. Il est lié à un dysfonctionnement global et non spécifique du système nerveux central. Il se caractérise par un déclin aigu de l’attention et de la cognition. Il ne doit pas être confondu avec les démences qui désignent des maladies dégénératives chroniques du système nerveux central...
2017
false
false
false
CAPP-Info
France
français
article de périodique
sujet âgé
maladie aiguë
confusion
signes et symptômes
confusion
confusion
confusion
personne âgée fragile
effets secondaires indésirables des médicaments

---
N1-VALIDE
Recommandations francophones, internationales et multidisciplinaires d’experts pour l’utilisation de biomédicaments dans le lupus érythémateux systémique : le groupe de travail du CRI-IMIDIATE - établies sous l'égide CRI-IMIDIATE, de la Filière Nationale des Maladies Autoimmunes et Autoinflammatoires Rares (FAI2R) et du groupe France Lupus Erythémateux systémique Réseau (FLEUR) - Club Rhumatismes et Inflammations (CRI) - 2016
http://www.cri-net.com/ckfinder/userfiles/files/actus-agenda/recos_finales_version_FR.pdf
En cas de lupus actif ou cortico-dépendant malgré l’hydroxychloroquine et au moins deux traitements immunosupresseurs successifs (méthotrexate, azathioprine, mycophénolate mofétil, cyclophosphamide, par exemple), un traitement par biomédicament peut être prescrit...
2017
false
false
false
CRI - Club Rhumatismes et Inflammations
France
français
lupus érythémateux disséminé
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de bon usage du médicament
grossesse
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés
facteurs immunologiques
résultat thérapeutique
contraception
association de médicaments

---
N1-VALIDE
Prise en charge pratique des patients sous tocilizumab
Club Rhumatismes et Inflammations (CRI) - mise à jour janvier 2017
http://www.cri-net.com/fiches-pratiques-et-recommandations/prise-en-charge-pratique-des-patients-sous-tocilizumab
Le tocilizumab (RoActemra ) qui est le premier représentant de la classe des inhibiteurs de l'interleukine-6 est un traitement reconnu de la polyarthrite rhumatoïde (PR). Il est aussi disponible depuis quelques années dans d'autres affections de l'adulte et l'enfant avec un succès affirmé...
2017
false
false
false
CRI - Club Rhumatismes et Inflammations
France
français
recommandation de bon usage du médicament
polyarthrite rhumatoïde
tocilizumab
tocilizumab
L04AC07 - tocilizumab
ROACTEMRA
récepteurs à l'interleukine-6
adulte
enfant
perfusions veineuses
injections sous-cutanées
grossesse
continuité des soins
vaccination
arthrite juvénile
hyperplasie lymphoïde angiofolliculaire
spondylarthropathies
rhumatisme inflammatoire des ceintures
artérite à cellules géantes
utilisation hors indication
gestion des soins aux patients
ROACTEMRA 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
ROACTEMRA 162 mg, solution injectable en seringue préremplie
recommandation pour la pratique clinique
recommandation par consensus
recommandation patients
anticorps monoclonaux humanisés
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-VALIDE
Prise en charge pratique des patients sous rituximab
Club Rhumatismes et Inflammations (CRI) - mise à jour janvier 2017
http://www.cri-net.com/fiches-pratiques-et-recommandations/prise--en-charge-pratique-des-patients-sous-rituximab
Le rituximab est maintenant un biomédicament incontournable dans la PR. Cette molécule, qui a un mécanisme d’action original ciblant le lymphocyte B, a aussi un intérêt majeur dans d’autres affections comme les vascularites à ANCA et vraisemblablement les dermatites bulleuses, les cytopénies auto-immunes, les myopathies inflammatoires, la sclérodermie systémique diffuse et certaines atteintes neurologiques. Reste à voir si des AMM seront obtenues...
2017
false
false
false
CRI - Club Rhumatismes et Inflammations
France
français
recommandation pour la pratique clinique
recommandation par consensus
recommandation de bon usage du médicament
polyarthrite rhumatoïde
gestion des soins aux patients
continuité des soins
utilisation hors indication
Rituximab
Rituximab
L01XC02 - rituximab
grossesse
vaccination
procédures de chirurgie opératoire
vascularites associées aux anticorps antineutrophiles cytoplasmiques
MABTHERA
adulte
enfant
facteurs immunologiques
facteurs immunologiques
antigènes CD20
syndrome de Gougerot-Sjögren
sclérodermie systémique
myosite
lupus érythémateux disséminé
recommandation patients

---
N1-VALIDE
Prise en charge du VIH – Recommandations du groupe d’experts
http://cns.sante.fr/actualites/prise-en-charge-du-vih-recommandations-du-groupe-dexperts/
Introduction et méthodologie (janvier 2017) Initiation d’un premier traitement antirétroviral (novembre 2016) Optimisation d’un traitement antirétroviral en situation de succès virologique (novembre 2016) Prise en charge des situations d’échec virologique chez l’adulte (novembre 2016) Primo-infection à VIH-1 (décembre 2016) Infection VIH-2 ; Diversité des VIH-1 (septembre 2016)
2017
false
false
true
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
recommandation par consensus
antirétroviraux
adulte
infections à VIH
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
antirétroviraux
VIH-2 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 2)

---
N1-VALIDE
Place des veinotropes dans le traitement de l’insuffisance veineuse chronique ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2086
Question clinique Quelles sont l’efficacité et la sécurité des veinotropes en administration orale ou locale comme traitement des symptômes et des signes de l’insuffisance veineuse chronique des membres inférieurs ?
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
insuffisance veineuse
maladie chronique
membre inférieur
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Antagonistes calciques pour le syndrome de Raynaud ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2087
Question clinique Chez des patients présentant un phénomène de Raynaud primaire, quelle est l’efficacité et la sécurité des antagonistes calciques en termes de réduction de la fréquence des accès, de leur durée, de leur sévérité, versus placebo ou autre traitement ?
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
maladie de Raynaud
inhibiteurs des canaux calciques
résultat thérapeutique
nifédipine

---
N1-VALIDE
Les bêta-agonistes combinés à des anticholinergiques par rapport aux bêta-agonistes seuls pour les adultes asthmatiques traités dans un service d'urgence
http://www.cochrane.org/fr/CD001284/les-beta-agonistes-combines-des-anticholinergiques-par-rapport-aux-beta-agonistes-seuls-pour-les
Objectifs Effectuer une recherche systématique actualisée et une méta-analyse sur l'efficacité de la combinaison d'un traitement inhalé (agents AACDA BACDA) versus les BACDA seuls pour réduire les hospitalisations chez des patients adultes se présentant aux urgences avec une exacerbation de leur asthme.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
adulte
résultat thérapeutique
agonistes bêta-adrénergiques
antagonistes cholinergiques
association de médicaments
état de mal asthmatique
administration par inhalation
effets secondaires indésirables des médicaments
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
LEDAGA 160 microgrammes/g gel (anciennement VALCHLOR , gel pour application cutanée) - Chlorméthine
spécialités soumises à un protocole d'utilisation thérapeutique (PUT)
http://ansm.sante.fr/Activites/Autorisations-temporaires-d-utilisation-ATU/PUT-Specialites-soumises-a-un-protocole-d-utilisation-therapeutique/Liste-des-specialites-soumises-a-un-protocole-d-utilisation-therapeutique/LEDAGA-160-microgrammes-g-gel
Ledaga (chlorméthine) 160 microgrammes/g, gel est indiqué dans le traitement des lymphomes T cutanés de type mycosis fongoïde (LTC-MF), sans association d’un autre médicament topique. Début de l'ATU prévue par le laboratoire : 26/01/2017...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie cutanée
gels
chlorméthine
mycosis fongoïde
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit
L01AA05 - chlorméthine
adulte
sujet âgé
antinéoplasiques alcoylants
continuité des soins
ordonnances médicamenteuses
pharmacovigilance
rôle professionnel
surveillance pharmacologique

---
N1-VALIDE
L'usage rationnel du calcium et de la vitamine D
http://www.riziv.fgov.be/SiteCollectionDocuments/consensus_litterature_resume_20150528.pdf
http://www.riziv.fgov.be/SiteCollectionDocuments/consensus_texte_court_20150528.pdf
Prévention de l’ostéoporose et des fractures de fragilité - Des suppléments de vitamine D et de calcium doivent-ils toujours être administrés en complément d’un traitement (bisphosphonates ou autres) d’une ostéoporose ? L’apport de suppléments calciques doit-il être adapté à l’apport alimentaire de calcium évalué à l’anamnèse ? Un dosage initial de la vitamine D et une répétition des dosages de la vitamine D sont-ils justifiés ? L’apport de suppléments de vitamine D et de calcium est-il à recommander en prévention des chutes chez la personne âgée ? Quelle est la sécurité cardiovasculaire de l’administration de suppléments calciques ? Comment le pharmacien (d’officine publique) peut-il contribuer à la bonne gestion de l’administration de suppléments de vitamine D et de calcium ?
2017
false
true
true
Gouvernement Fédéral Belge
Belgique
français
recommandation par consensus
revue de la littérature
administration par voie orale
médecine factuelle
résultat thérapeutique
carence en vitamine D
composés du calcium
A12AX - calcium en association avec la vitamine D et/ou d'autres substances
vitamine D
vitamine D
association médicamenteuse
composés du calcium
fractures ostéoporotiques
adulte
sujet âgé
continuité des soins
maladies cardiovasculaires
cholécalciférol
Recherche comparative sur l'efficacité
ostéoporose
vitamine D
ostéoporose
compléments alimentaires
rôle professionnel
pharmaciens
analyse chimique du sang
A12AA - calcium
A11CC05 - colécalciférol

---
N1-VALIDE
Approche de la dépression : recommandation de bonne pratique pour médecins généralistes
http://www.health.belgium.be/fr/la-depression-chez-ladulte
http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/Recommandations_de_bonne_pratique/RBP_Depression_SSMG.pdf
Le but de cette recommandation est de proposer au médecin généraliste une aide à l’identification, au diagnostic, au traitement et au suivi d’une dépression chez l’adulte, y compris chez la personne âgée, tant en ambulatoire qu’en maison de repos et de soins. Notre objectif est de présenter au médecin généraliste un aperçu des différentes options diagnostiques et thérapeutiques, tant dans sa pratique individuelle qu’en collaboration avec d’autres prestataires et services de soins, de manière à ce qu’il puisse, en concertation avec le patient, prendre une décision réfléchie dans le cadre de la prise en charge d’une dépression. Nous accorderons également une attention particulière au traitement de la dépression chez la personne âgée.
2017
false
false
true
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
SSMG - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
adulte
trouble dépressif
sujet âgé
médecins généralistes
médecine générale
trouble dépressif
trouble dépressif
indice de gravité médicale
orientation vers un spécialiste
risque
suicide
psychothérapie
thérapie cognitive
antidépresseurs
trouble dépressif
Belgique

---
N1-VALIDE
Qu’est-ce que l’hidradénite suppurée?
http://www.cfp.ca/content/63/2/e86.full
Objectif Permettre aux médecins de famille de comprendre l’épidémiologie, le tableau clinique, le diagnostic et la prise en charge de l’hidradénite suppurée.
2017
false
false
true
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
hidrosadénite suppurée
cas clinique
hidrosadénite suppurée
diagnostic différentiel
hidrosadénite suppurée

---
N1-VALIDE
Revue pharmacologique des antitussifs et leur place dans le traitement de la bronchite aiguë virale
In Médecine thérapeutique, Volume 23, numéro 1, Janvier-Février 2017
http://www.jle.com/fr/revues/met/e-docs/revue_pharmacologique_des_antitussifs_et_leur_place_dans_le_traitement_de_la_bronchite_aigue_virale_308992/article.phtml
La bronchite aiguë est une infection des voies aériennes basses et peut s’accompagner d’une toux sèche ou grasse au bout de quatre ou cinq jours d’évolution. L’étiologie de la bronchite aiguë est majoritairement virale et cette pathologie a une tendance à l’autoguérison dans les deux à trois semaines. Il s’agit d’une pathologie fréquente en médecine générale et souvent sujette à de nombreuses prescriptions d’efficacité variable. L’efficacité antitussive de la codéine est très limitée et, depuis un changement d’autorisation de mise sur le marché (AMM) en 2015, cette molécule ne peut être prescrite qu’à partir de 12 ans. Les niveaux de preuve pour le dextrométhorphane, la pholcodine et les antihistaminiques de première génération sont très limités chez les adultes et les enfants...
DOI : 10.1684/met.2016.0611
2017
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
bronchite
maladie aiguë
Bronchite virale aigüe (maladie)
antitussifs
adulte
enfant
médecine factuelle
résultat thérapeutique
antitussifs
codéine
pholcodine
dextrométhorphane
noscapine
antihistaminiques des récepteurs H1
pentoxyvérine
éthylmorphine
France
R05DA - alcaloïdes de l'opium et dérivés
R05DB - autres antitussifs
revue de la littérature
bronchite
cyclopentanes
morpholines

---
N1-VALIDE
Allergie au venin d’insectes
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2017/08/fr/fms-02901.pdf
En Suisse, ce sont chaque année trois à quatre personnes qui décèdent en raison d’une réaction allergique sévère suite à une piqûre d’insecte. Cet article de revue détaille les principaux insectes, facteurs de risque et manifestations cliniques des réactions allergiques consécutives aux piqûres d’insectes, ainsi que leur traitement aigu. Les derniers procédés diagnostiques ainsi que les traitements – et en particulier l’immunothérapie spéci que au venin d’insectes – y sont également présentés.
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
morsures et piqûres d'insectes
hypersensibilité immédiate
venins d'abeille
venins de guêpe
hypersensibilité immédiate
signes et symptômes
hypersensibilité immédiate
immunothérapie active
anaphylaxie

---
N1-VALIDE
Gestion des convulsions fébriles chez l'enfant par des médicaments prophylactiques
http://www.cochrane.org/fr/CD003031/gestion-des-convulsions-febriles-chez-lenfant-par-des-medicaments-prophylactiques
Objectifs : Évaluer l'efficacité et l'innocuité des médicaments antiépileptiques et antipyrétiques utilisés à titre prophylactique pour traiter les enfants souffrant de convulsions fébriles.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
crises convulsives fébriles
chimioprévention
anticonvulsivants
antipyrétiques
enfant
anticonvulsivants
antipyrétiques
méta-analyse

---
N1-VALIDE
Anémie Hémolytique Auto-Immune de l'enfant et de l'adulte - Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2747976/fr/anemie-hemolytique-auto-immune-de-l-enfant-et-de-l-adulte
L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint d'anémie hémolytique auto-immune.
2017
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation pour la pratique clinique
anémie hémolytique auto-immune
anémie hémolytique auto-immune
anémie hémolytique auto-immune
enfant
adulte
médecine générale
grossesse
anémie hémolytique auto-immune
observation (surveillance clinique)
médecins généralistes

---
N1-SUPERVISEE
Stratégie thérapeutique ciblée pour la polyarthrite rhumatoïde
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2092
Question clinique Après 10 ans, quel est l’effet de 4 stratégies thérapeutiques, ciblées sur les capacités fonctionnelles et sur les lésions radiographiques articulaires, chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) d’apparition récente ?
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
polyarthrite rhumatoïde
résultat thérapeutique
antirhumatismaux
prednisone
Infliximab
évolution de la maladie
association de médicaments

---
N1-VALIDE
Pénurie de Céfixime : Recommandations GPIP/SFP sur la stratégie thérapeutique du traitement des infections urinaires en pédiatrie
http://gpip.sfpediatrie.com/actualite/p%C3%A9nurie-de-c%C3%A9fixime-recommandations-gpipsfp-sur-la-strat%C3%A9gie-th%C3%A9rapeutique-du-traitement
Compte tenu d’une rupture de stock et des difficultés d’approvisionnement des spécialités à base de céfixime, sous forme de poudre pour suspension buvable, destinées aux nourrissons et aux enfants, le Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique (GPIP) de la Société Française de Pédiatrie (SFP), à la demande de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), a revu la stratégie thérapeutique du traitement des infections urinaires en pédiatrie dans ce contexte...
2017
false
false
false
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
français
recommandation pour la pratique clinique
enfant
infections urinaires
cystite
antibactériens
céfixime
administration par voie orale
association triméthoprime-sulfaméthoxazole
cefpodoxime proxétil
tests de sensibilité microbienne
céfixime
ceftizoxime
ceftizoxime

---
N1-VALIDE
Une toux rebelle pneumonie, bronchite ou BPCO surinfectée ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/7/1-une-toux-rebelle-pneumonie-bronchite-ou-bpco-surinfectee/
Il existe un important chevauchement clinique entre la pneumonie extrahospitalière (ou « pneumonie communautaire ») et les infections virales causant les bronchites ou les infections des voies respiratoires supérieures. Le principal défi de l’omnipraticien est d’assurer la prise en charge de ces infections courantes et d’établir quels patients devraient recevoir des antibiotiques.
2017
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
pneumopathie infectieuse
pneumopathie infectieuse
antibactériens
bronchite
diagnostic différentiel
pneumopathie infectieuse
broncho-pneumopathie chronique obstructive

---
N1-VALIDE
À l’attaque contre les bactéries multirésistantes des poumons
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/7/4-a-l-attaque-contre-les-bacteries-multiresistantes-des-poumons/
Un patient vous consulte en cabinet pour une pneumonie qui ne guérit pas après un traitement de première intention. Est-ce dû à une résistance bactérienne à l’antibiothérapie ? Ce n’est pas la première fois que vous faites face à ce type de problèmes de plus en plus fréquents. Alors, pourquoi y a-t-il émergence de germes résistants ? Quels sont les facteurs de risque associés à l’antibiorésistance ? Quelles sont nos options thérapeutiques ?
2017
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
cas clinique
résistance bactérienne aux médicaments
pneumopathie infectieuse
antibactériens

---
N1-VALIDE
Prise en charge et traitement de la crise d’asthme de l’enfant aux urgences - Recommandations d’un groupe d’experts de la SSPP et de la PEMS
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2017/11/fr/fms-02922.pdf
Après un rappel sur la classification des maladies obstructives des voies respiratoires de l’enfant, ce document a pour but d’uniformiser et de définir des recommandations pour la prise en charge des bronchites obstructives et des crises d’asthme aux urgences, en se basant sur les recommandations actuelles des différents hôpitaux suisses et sur les recommandations internationales. Dans cet article, nous n’évoquerons pas le traitement de la bronchiolite.
2017
false
false
true
Forum Médical Suisse
Suisse
français
recommandation pour la pratique clinique
état de mal asthmatique
enfant
urgences
service hospitalier d'urgences
indice de gravité médicale
état de mal asthmatique
antiasthmatiques
bronchodilatateurs
salbutamol
VENTOLINE
agonistes des récepteurs béta-2 adrénergiques
ATROVENT
antagonistes cholinergiques
ipratropium
bromure d'ipratropium
glucocorticoïdes
enfant d'âge préscolaire
R03AC02 - salbutamol
R03BB01 - bromure d'ipratropium
H02AB - glucocorticoïdes

---
N1-VALIDE
Prise en charge des troubles de consommation d’opioïdes en première ligne - Abstinence, méthadone ou buprénorphine-naloxone?
http://www.cfp.ca/content/63/3/e153.full
Objectif Conseiller les médecins quant aux options thérapeutiques à recommander à des populations précises de patients : approche axée sur l’abstinence, traitement d’entretien par la buprénorphine-naloxone ou traitement d’entretien par la méthadone
2017
false
false
true
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
troubles liés aux opiacés
méthadone
analgésiques morphiniques
Association de buprénorphine et de naloxone
Abstinence
grossesse
adolescent
sujet âgé
cas clinique

---
N1-VALIDE
Lupus systémique : quels patients et quelle prise en charge en Centre Hospitalier Général ? - In : Santé Publique 2017/1 (Vol. 29)
http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SPUB_171_0047
Objectifs  : Le lupus systémique est une maladie nécessitant un suivi régulier. Les études de la littérature concernant principalement les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU), nous avons souhaité décrire une population de patients lupiques en Centre Hospitalier Général (CHG), avec les modalités de suivi et de traitement, dans une démarche d’évaluation des pratiques professionnelles.
2017
false
false
false
Cairn.info
France
français
article de périodique
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé

---
N1-VALIDE
Diminution de la dose de corticoïdes inhalés pour les adultes asthmatiques
http://www.cochrane.org/fr/CD011802/diminution-de-la-dose-de-corticoides-inhales-pour-les-adultes-asthmatiques
Objectifs Évaluer les preuves concernant la diminution du traitement à base de CI chez les adultes ayant un asthme bien contrôlé et recevant déjà des CI à des doses modérées ou élevées
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
administration par inhalation
adulte
résultat thérapeutique
asthme
hormones corticosurrénaliennes

---
N1-VALIDE
Vignette thérapeutique de l’étudiant. Optimisation d’un traitement par insuline basale chez le patient diabétique de type 2
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2886&langue=FR
Compte tenu de l’histoire naturelle du diabète de type 2 et de l’augmentation de l’espérance de vie, un nombre croissant de patients sont traités par insuline après échec des antidiabétiques oraux. Les recommandations internationales privilégient le recours à une insuline basale, le plus souvent avec le maintien de la metformine. Si ce traitement ne permet pas d’atteindre les objectifs glycémiques, il convient d’optimiser la prise en charge. Cette vignette clinique permet de discuter les avantages et les inconvénients de trois options thérapeutiques : le passage de l’insuline basale à un schéma basal-plus puis basal-bolus, l’ajout d’un autre antidiabétique oral, soit un inhibiteur de la dipeptidyl peptidase-4 (gliptine), soit un inhibiteur des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (gliflozine) ou encore la combinaison d’une insuline basale avec un agoniste des récepteurs du glucagon-like peptide-1...
2017
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
diabète de type 2
insuline
association de médicaments
metformine
hypoglycémiants
injections sous-cutanées
administration par voie orale
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
Récepteur du peptide-1 similaire au glucagon
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
La vasopressine : la nouvelle panacée dans le traitement du choc vasoplégique après chirurgie cardiaque?
https://www.srlf.org/reactu/vasopressine-nouvelle-panacee-traitement-choc-vasoplegique-apres-chirurgie-cardiaque/
L’administration de vasopressine comparée à celle de noradrénaline diminue-t-elle le taux de complications post-opératoires dans le choc vasoplégique post-chirurgie cardiaque ?...
2017
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
lecture critique d'article
vasopressines
vasoplégie
Syndrome vasoplégique postopératoire
procédures de chirurgie cardiaque
complications postopératoires
norépinéphrine
Recherche comparative sur l'efficacité
résultat thérapeutique
essais contrôlés randomisés comme sujet
études prospectives
vasoplégie
Syndrome vasoplégique postopératoire
complications postopératoires

---
N1-VALIDE
Les troubles neurocognitifs
http://lemedecinduquebec.org/archives/2017/1/
1. Ça y est ! Mon mari perd la tête ! - l’anamnèse 3. De démence à trouble neurocognitif - réapprendre à classifier 2. Ça y est ! Mon mari perd la tête ! - examen physique et bilans paracliniques 4. Docteur ! J’ai lu qu’il y a un traitement pour les troubles de mémoire 5. Le traitement pharmacologique des troubles neurocognitifs - un contrat à vie ?
2017
false
false
true
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
Troubles neurocognitifs
Troubles neurocognitifs
signes et symptômes
cas clinique
Troubles neurocognitifs
questions réponses
Troubles neurocognitifs
anticholinestérasiques
abstention thérapeutique

---
N1-VALIDE
Les bactéries et la résistance aux antibiotiques
http://lemedecinduquebec.org/archives/2017/2/
1. L’utilisation rationnelle des antibiotiques - c’est l’affaire de tous ! 2. Dans les coulisses du laboratoire de microbiologie - la résistance bactérienne 3. Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) - seulement un problème hospitalier ? 4. L’infection urinaire dans la collectivité - approche-t-on d’une ère sans traitement par voie orale ? 5. La résistance chez le voyageur - un mauvais souvenir à rapporter
2017
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
antibactériens
résistance bactérienne aux médicaments
cas clinique
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
infections urinaires
voyage
médecine des voyages

---
N1-VALIDE
Protocole National de Diagnostic et de Soins Lupus Systémique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2751894/fr/lupus-systemique
L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint de Lupus Systémique
2017
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation pour la pratique clinique
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé
médecine générale
lupus érythémateux disséminé
observation (surveillance clinique)
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Recommandations AFEF sur la prise en charge de l'hépatite virale C
http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfiles/files/recommandations-textes-officiels/recommandations/RecommandationsAFEFMars2017.pdf
Ces recommandations AFEF (Association Française pour l’Etude du Foie) sur la prise en charge des hépatites chroniques virales C ont pour but d’aider les soignants, l’ensemble des acteurs impliqués dans la prise en charge des patients, et les patients eux-mêmes à avoir accès à la meilleure démarche thérapeutique possible en vue de contrôler l’épidémie d’infection virale C en France. Ces recommandations AFEF sont une actualisation de celles publiées en février 2016 (soutenues par la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française). La prise en charge des patients coinfectés VHCVIH, identique à celle des patients monoinfectés, n’est plus individualisée dans ces recommandations.
2017
false
false
true
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
français
hépatite C chronique
recommandation pour la pratique clinique
indice de gravité médicale
calendrier d'administration des médicaments
génotype
antiviraux
résistance virale aux médicaments
cirrhose du foie
transplantation hépatique
insuffisance rénale
usagers de drogues
prisonniers
observation (surveillance clinique)
hépatite C chronique

---
N1-VALIDE
Glomérulonéphrites - Nouveautés pour le médecin de premier recours
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2017/13/fr/fms-02891.pdf
Les glomérulonéphrites sont un groupe de maladies rénales rares et hétérogènes ayant la particularité de toucher le glomérule rénal. Souvent, il s’agit d’une inflammation entraînant une prolifération cellulaire avec comme conséquences un endommagement de la membrane glomérulaire ou du glomérule entier, et une fibrose spécifique.
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
glomérulonéphrite
glomérulonéphrite
signes et symptômes
glomérulonéphrite
glomérulonéphrite
glomérulonéphrite
immunosuppresseurs

---
N1-VALIDE
Émollients et crèmes hydratantes pour l'eczéma
http://www.cochrane.org/fr/CD012119/emollients-et-cremes-hydratantes-pour-leczema
Question de la revue Quelle est l'efficacité des émollients (un ingrédient d'une crème hydratante) et des crèmes hydratantes pour l'eczéma ?
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
eczéma
crème pour la peau
résultat thérapeutique
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
L'anesthésie topique contre la douleur liée aux piqûres chez les nouveau-nés
http://www.cochrane.org/fr/CD010331/lanesthesie-topique-contre-la-douleur-liee-aux-piqures-chez-les-nouveau-nes
Objectifs Évaluer l'efficacité et l'innocuité des anesthésiques topiques tels que l'améthocaïne et l'EMLA chez des nouveau-nés nés à terme ou des prématurés nécessitant une procédure invasive impliquant la ponction de la peau et d'autres tissus à l'aide d'une aiguille.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
nouveau-né
douleur
ponctions
anesthésiques locaux
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Principales dyslipidémies : stratégies de prise en charge
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2039802/fr/principales-dyslipidemies-strategies-de-prise-en-charge
Les objectifs de ces recommandations sont de : · adopter une échelle standard d’évaluation du risque cardiovasculaire dans le cadre de la prévention primaire ; · définir le seuil d’intervention thérapeutique en prévention primaire ou secondaire ; · définir la stratégie thérapeutique en fonction du niveau de risque ainsi que les modalités de suivi du traitement, en prévention primaire ou secondaire.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
risque cardiovasculaire
évaluation des risques
maladies cardiovasculaires
prévention primaire
prévention secondaire
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
sujet âgé
hypercholestérolémie
hypercholestérolémie
mode de vie
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
cholestérol LDL

---
N1-VALIDE
Supériorité d’une association LABA/LAMA versus LABA/CSI pour la prévention des exacerbations en cas de BPCO en état stable ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2101
La plupart des guides de pratique clinique (GPC) recommandent soit une association corticostéroïdes inhalés (CSI) avec un β2 mimétique à longue durée d’action (LABA) soit un anticholinergique à longue durée d’action (LAMA) comme premier choix thérapeutique pour les patients BPCO avec symptômes fréquents et à haut risque d’exacerbations, comme le préconise GOLD. Le rôle d’un traitement associant un LABA à un LAMA n’est pas actuellement clairement défini
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
broncho-pneumopathie chronique obstructive
indacatérol
R03AL04 - indacatérol et bromure de glycopyrronium
glycopyrronium
Association de propionate de fluticasone et de xinafoate de salmétérol
bronchodilatateurs
Exacerbation d'une bronchopneumopathie chronique obstructive
association de médicaments

---
N1-VALIDE
La dépression chez l'adulte - recommandation pour médecins généralistes
https://www.health.belgium.be/fr/la-depression-chez-ladulte
Le but de cette recommandation est de proposer au médecin généraliste une aide à l’identification, au diagnostic, au traitement et au suivi d’une dépression chez l’adulte, y compris chez la personne âgée, tant en ambulatoire qu’en maison de repos et de soins. Notre objectif est de présenter au médecin généraliste un aperçu des différentes options diagnostiques et thérapeutiques, tant dans sa pratique individuelle qu’en collaboration avec d’autres prestataires et services de soins, de manière à ce qu’il puisse, en concertation avec le patient, prendre une décision réfléchie dans le cadre de la prise en charge d’une dépression. Nous accorderons également une attention particulière au traitement de la dépression chez la personne âgée.
2017
false
false
true
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
trouble dépressif
trouble dépressif
adulte
sujet âgé
trouble dépressif
trouble dépressif
orientation vers un spécialiste
suicide
évaluation des risques
psychothérapie
antidépresseurs
médecine générale
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
NOTE D'INFORMATION N DGOS/PF2/DGS/PP2/DSS/1C/2017/117 du 3 avril 2017 relative à la continuité de la prise en charge d’OPDIVO nivolumab dans le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) de type non épidermoïde.
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=42015
Résumé : Cette note d’information a pour objet de préciser l’application de certaines dispositions prévues dans l’article 97 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2017 pour la prise en charge d’OPDIVO nivolumab dans l’indication CBNPC de type non épidermoïde qui a bénéficié d’une autorisation temporaire d’utilisation, mais ne fait pas partie des indications inscrites sur la liste des spécialités pharmaceutiques prises en charge en sus des prestations d’hospitalisation mentionnée à l’article L.162-22-7 du code de la sécurité sociale suite à la publication de l’arrêté du 22 décembre 2016...
2017
false
false
false
Legifrance
France
français
texte législatif
remboursement par l'assurance maladie
nivolumab
L01XC17 - nivolumab
perfusions veineuses
carcinome pulmonaire non à petites cellules
cancer pulmonaire non à petites cellules non squameux (maladie)
OPDIVO
OPDIVO 10 mg/ml, solution a diluer pour perfusion
antinéoplasiques
anticorps monoclonaux

---
N1-VALIDE
La mélatonine pour traiter les troubles du sommeil chez les enfants et les adolescents
http://www.cps.ca/fr/documents/position/melatonine-pour-traiter-troubles-du-sommeil-enfants-adolescents
On constate un problème d’initiation et de maintien du sommeil chez 15 % à 25 % des enfants et des adolescents. Il existe des études sur les bienfaits de la mélatonine dans le traitement des troubles du sommeil auprès des populations en santé, des enfants et des adolescents ayant un trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité, des enfants et des adolescents autistiques et de plusieurs autres populations ayant des problèmes particuliers. Ces études en démontrent les bienfaits, sans compter qu’ils ont des effets secondaires minimes. Cependant, toutes les études portaient sur des petits groupes de sujets et ne traitaient que de l’utilisation à court terme de la mélatonine. Il n’y a pas de données solides sur l’efficacité et l’innocuité de l’utilisation prolongée de la mélatonine. D’autres études s’imposent pour en confirmer l’utilité et l’innocuité dans le traitement des troubles du sommeil chez les enfants et les adolescents
2017
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
enfant
adolescent
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
Trouble du spectre autistique

---
N1-VALIDE
Les stratégies visant à aider les personnes asthmatiques à utiliser leur inhalateur correctement
http://www.cochrane.org/fr/CD012286/les-strategies-visant-aider-les-personnes-asthmatiques-utiliser-leur-inhalateur-correctement
Objectifs Évaluer l'impact des interventions visant à améliorer la technique d'inhalation sur les résultats cliniques ainsi que son innocuité chez les adultes et les enfants asthmatiques
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
adulte
enfant
asthme
administration par inhalation
éducation du patient comme sujet
aérosols-doseurs

---
N1-VALIDE
Diagnostic et prise en charge du psoriasis
http://www.cfp.ca/content/63/4/e210
Parce que de nombreux patients consultent d’abord en soins primaires pour se faire évaluer et traiter, les médecins de famille sont bien placés pour diagnostiquer le psoriasis et amorcer son traitement. Dans la présente révision, nous présentons une mise à jour et les données probantes les plus récentes pour donner un aperçu pratique et complet du diagnostic et du traitement du psoriasis.
2017
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
psoriasis
psoriasis
signes et symptômes
comorbidité

---
N1-SUPERVISEE
Administration d'antibiotiques aminoglycosides intraveineux une fois par jour comparée à une administration plusieurs fois par jour chez des personnes atteintes de mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD002009/administration-dantibiotiques-aminoglycosides-intraveineux-une-fois-par-jour-comparee-une
La mucoviscidose est un trouble génétique grave affectant les poumons et les glandes exocrines (glandes sudoripares et autres). La plupart des personnes atteintes de mucoviscidose développent des infections pulmonaires persistantes et peuvent recevoir des traitements antibiotiques intraveineux fréquents. L'administration des antibiotiques une fois par jour réduit le coût et le temps requis, par rapport à l'administration de plusieurs doses par jour.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
méta-analyse
mucoviscidose
antibactériens
résultat thérapeutique
tobramycine
injections veineuses
calendrier d'administration des médicaments
infections à pseudomonas
pseudomonas aeruginosa
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Antibiothérapie pour le traitement de la diarrhée associée à Clostridium difficile chez l'adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD004610
L'objectif de cette revue est d'examiner l'efficacité de l'antibiothérapie dans la diarrhée associée à C. difficile (DACD).
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
méta-analyse
antibactériens
diarrhée
clostridium difficile
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
Diarrhée à Clostridium difficile

---
N1-SUPERVISEE
L'utilisation de la vitamine E dans le traitement des troubles cognitifs légers et de la maladie d'Alzheimer (MA)
http://www.cochrane.org/fr/CD002854/lutilisation-de-la-vitamine-e-dans-le-traitement-des-troubles-cognitifs-legers-et-de-la-maladie
Contexte La vitamine E est présente dans une variété d'aliments, notamment dans les huiles végétales et les graisses, les noix et les graines. Certaines études animales non-interventionnelles ont suggéré que la vitamine E pourrait jouer un rôle dans la prévention ou le traitement de la maladie d'Alzheimer (MA). Cependant, des preuves ont montré un lien entre la vitamine E et des effets secondaires potentiellement graves et même un risque accru de décès. Dans cette revue, nous avons examiné les preuves concernant l'effet de la vitamine E chez les personnes ayant soit une démence due à la MA ou des problèmes légers au niveau de la mémoire ou de la pensée (les troubles cognitifs légers ou TCL). Les personnes atteintes de TCL ont un risque accru de développer une démence.
2017
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
vitamine E
résultat thérapeutique
maladie d'Alzheimer
déficit cognitif léger

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation de la toxine botulique pour le traitement du strabisme
http://www.cochrane.org/fr/CD006499
Évaluer l'efficacité de la toxine botulique pour le traitement du strabisme par rapport à des options de traitement alternatives, étudier le rapport dose-effet et les taux de complication.
2017
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
strabisme
toxines botuliniques

---
N1-VALIDE
Prise en charge pratique des patients sous méthotrexate
Club Rhumatismes et Inflammations (CRI) - décembre 2016
http://www.cri-net.com/fiches-pratiques-et-recommandations/fiches-pratiques-mtx
nous avons récemment pris conscience que nous avions « oublié » le « bon vieux » méthotrexate que nous utilisons aujourd’hui quotidiennement avec un grand profit pour nos patients. La longue histoire de ce médicament nous a montré son utilité, mais a aussi fait émerger de nombreuses questions pratiques pour qu’il soit utilisé avec la meilleure efficacité et la meilleure tolérance possible. Ces dernières années ont vu une évolution pratique considérable concernant l’optimisation de son efficacité par l’augmentation des doses, par le recours à la voie sous-cutanée, mais aussi l’acquisition de connaissances très importantes pour mieux comprendre la tolérance, notamment pulmonaire ou hépatique...
2016
false
false
false
CRI - Club Rhumatismes et Inflammations
France
français
méthotrexate
méthotrexate
gestion des soins aux patients
utilisation hors indication
recommandation de bon usage du médicament
recommandation pour la pratique clinique
recommandation par consensus
L04AX03 - méthotrexate
administration par voie orale
injections sous-cutanées
polyarthrite rhumatoïde
continuité des soins
immunosuppresseurs
immunosuppresseurs
antirhumatismaux
antirhumatismaux
grossesse
vaccination
insuffisance rénale
dialyse
procédures de chirurgie opératoire
adulte
enfant
arthrite juvénile
arthrite psoriasique
psoriasis
spondylarthropathies
uvéite
dermatomyosite juvénile
sclérodermie d'apparition juvénile
splénectomie
recommandation patients
sclérodermie localisée
sclérodermie systémique
dermatomyosite

---
N1-VALIDE
Traitement tenant compte du peptide natriurétique de type B dans l’insuffisance cardiaque
http://www.cochrane.org/fr/CD008966/traitement-tenant-compte-du-peptide-natriuretique-de-type-b-dans-linsuffisance-cardiaque
Objectifs Évaluer si un traitement tenant compte du suivi du peptide natriurétique cérébral PN (BNP ou NT-proBNP) améliore les résultats par rapport à un traitement basé sur l’évaluation clinique seule.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
défaillance cardiaque
peptide natriurétique cérébral
agents cardiovasculaires
résultat thérapeutique
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Médicaments antidouleur pour les enfants souffrant d'une infection aiguë de l'oreille moyenne
http://www.cochrane.org/fr/CD011534/medicaments-antidouleur-pour-les-enfants-souffrant-dune-infection-aigue-de-loreille-moyenne
Objectifs Notre principal objectif était d’évaluer l’efficacité du paracétamol (acétaminophène) ou des AINS, seuls ou combinés, par rapport à un placebo ou à l’absence de traitement, pour soulager la douleur des enfants souffrant d’une otite moyenne aiguë. Notre objectif secondaire était d’évaluer l’efficacité des AINS comparés au paracétamol chez les enfants souffrant d’otite moyenne aiguë
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
acétaminophène
anti-inflammatoires non stéroïdiens
résultat thérapeutique
otalgie
otite moyenne
maladie aiguë
enfant
ibuprofène
association de médicaments

---
N1-VALIDE
L’usage rationnel des antibiotiques chez l’enfant en ambulatoire
http://www.riziv.fgov.be/SiteCollectionDocuments/consensus_litterature_resume_20160602.pdf
Chez un enfant (0 à 15 ans), A. dans quelles situations cliniques précises est-il utile (efficacité (guérison clinique, prévention des complications)/sécurité/tolérance) de prescrire un antibiotique ? B. quel est l’antibiotique de premier choix et quelles sont les alternatives ? C. À quelle dose, quelle fréquence et pour quelle durée ? D. L’approche doit-elle être différente en fonction - de l’âge ? - de la fréquence des récidives ? - du contexte (crèche, traitement récent, …) E. Dans quels cas faut-il référer ? F. Une prévention de récidives d’infection est-elle nécessaire et dans quels cas ? 1. En cas de mal de gorge (y compris avis d’expert sur l’abcès latéro- et rétro- pharyngé) 2. En cas d’Otite Moyenne Aiguë 3. En cas de rhinosinusite 4. En cas de laryngite*, trachéite*, bronchite ( avis d’expert sur l’épiglottite) 5. En cas de bronchiolite 6. En cas de pneumonie acquise en communauté 7. En cas de cystite 8. En cas de pyélonéphrite 9. En cas de gastro-entérite 10. En cas d’impétigo 11. En cas de cellulite ou d’érésipèle 12. En cas d’infection cutanée à MRSA 13. En cas de conjonctivite...
2016
false
true
true
Gouvernement Fédéral Belge
français
recommandation par consensus
revue de la littérature
antibactériens
antibactériens
soins ambulatoires
infections bactériennes
enfant
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
médecine factuelle
maladie aiguë
pharyngite
amygdalite
otite moyenne
rhinosinusite aiguë (maladie)
sinusite
laryngite
bronchite
trachéite
bronchiolite
nourrisson
pneumonie communautaire
pneumopathie bactérienne
infections communautaires
infections urinaires
gastroentérite
impétigo
cellulite
érysipèle
conjonctivite bactérienne
nouveau-né

---
N1-VALIDE
Antibiotiques pour traiter la pharyngite à streptocoque chez les enfants en Suisse : est-ce encore utile ?
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-506/Antibiotiques-pour-traiter-la-pharyngite-a-streptocoque-chez-les-enfants-en-Suisse-est-ce-encore-utile
Cet article explore les recommandations nationales actuelles, ainsi que les raisons et bénéfices de l’antibiothérapie dans le traitement de cette infection. Une réévaluation, comme dans d’autres pays, de la prise en charge et du traitement de la pharyngite à SGA en Suisse est envisagée
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
pharyngite
infections à streptocoques
antibactériens
enfant
Suisse
adolescent
rhumatisme articulaire aigu
pharyngite
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des bursites aiguës infectieuses : à propos de 89 cas
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01441906
Introduction : Les bursites aigües sont des affections fréquentes, septiques pour 1/3 des cas et dont la prise en charge n’est pas consensuelle. Objectif : Décrire l’aspect clinique, diagnostic et thérapeutique des bursites aigües infectieuses. Patients et Méthodes : Étude descriptive rétrospective réalisée au CHU de Bordeaux entre Janvier 2009 et Décembre 2015. Étaient inclus les patients atteints de bursite aigüe infectieuse diagnostiqués cliniquement
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
bursite
bursite
antibactériens
bursite
maladie aiguë

---
N1-VALIDE
Consensus formalisé : recommandations de pratiques cliniques pour la prise en charge de la migraine du patient adulte africain - In : Pan Afr Med J. 2016; 24: 81
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5012783/
La migraine est une céphalée primaire (selon les derniers critères de l'International Headache Society) qui affecte environ 8% de la population africaine. Les femmes sont plus fréquemment touchées que les hommes et les crises apparaissent le plus souvent avant l’âge de 40 ans. Bien qu'un certain nombre de traitements, de mesure hygiéno-diététiques, et d'autres méthodes non pharmacologiques permettent de limiter l'intensité et la fréquence des crises, la prise en charge médicamenteuse de la crise de migraine est très souvent nécessaire. La disponibilité des traitements et l'accès aux soins diffèrent sur le continent africain et ont conduit à la réalisation du 1er consensus d'experts pour la prise en charge du patient adulte africain. Destiné aux praticiens, ce travail collaboratif multinational a pour objectif de fournir 16 recommandations de pratiques cliniques simples, fondées sur les preuves, et adaptées aux conditions de l'exercice médical en Afrique.
10.11604/pamj.2016.24.81.8695
2016
false
false
true
PMC - PubMed Central
États-Unis
français
recommandation par consensus
migraines
adulte
population d'origine africaine
Afrique
migraines
migraines
migraines
migraines

---
N1-VALIDE
Prise en charge ambulatoire de la pneumonie communautaire de l’enfant : mise au point
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-506/Prise-en-charge-ambulatoire-de-la-pneumonie-communautaire-de-l-enfant-mise-au-point
En les adaptant au mieux à l’épidémiologie suisse, nous ferons le point sur les recommandations actuelles, en particulier celles de l’Infectious Diseases Society of America (IDSA) et de la British Thoracic Society (BTS), pour les approches diagnostiques et thérapeutiques de la pneumonie en ambulatoire par le médecin de premier recours
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
pneumopathie infectieuse
infections communautaires
enfant
pneumopathie infectieuse
nourrisson
adolescent
pneumopathie infectieuse
pneumopathie infectieuse
antibactériens

---
N2-AUTOINDEXEE
Médicaments de la constipation
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/medicaments-de-la-constipation
La constipation est médicalement définie comme un nombre de défécations inférieur à 3/semaine, même si elle est communement décrite comme une évacuation peu fréquente ou difficile des selles Ce trouble peut avoir pour origine une cause primaire directe liée à l'intestin ou aux fonctions le dirigeant, ou alors des causes secondaires à une autre maladie, une obstruction ou à des traitements médicamenteux Les classes de médicaments disponibles peuvent etre administrées par voie orale mais aussi en usage locale (voie rectale). On trouve essentiellement : - Laxatifs de lest (mucilage) : psyllium, sterculia, ispaghul. Ils agissent en augmentant la masse fécale - Laxatifs osmotiques : lactulose, lactitol, polyethylene-glycol (PEG) et hydroxyde de magnésium. Ils attirent l'eau vers les selles favorisant ainsi leur hydratation augmentant la masse - Laxatifs irritants : bisacodyl, molécules anthracéniques (Séné, Aloe Vera...). Ils stimulent le plexus nerveux enterique et irritent la muqueuse - Lubrifiants-émollients : l'huile de paraffine enrobe les selles et permet leur evacuation - laxatifs par voie rectale qui ont une action très rapide Il est important que la durée de traitement soit adaptée mais si possible la plus courte possible (max une semaine pour une constipation occasionnelle), afin d'éviter une dépendance à ces molécules...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
constipation
cathartiques
laxatifs
constipation
constipation
préparations pharmaceutiques
constipation
constipation
médicament

---
N2-AUTOINDEXEE
Antiglaucomateux : Les points essentiels
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antiglaucomateux-les-points-essentiels
De nombreux médicaments peuvent être utilisés pour leurs effets favorables sur le tonus oculaire via la diminution de synthèse de l’humeur aqueuse (bêta-bloquants et sympathomimétiques agonistes alpha-2 sélectifs, inhibiteurs de l’anhydrase carbonique) ou l’augmentation de son élimination (prostaglandines, parasympathomimétiques, sympathomimétique agonistes alpha et bêta). Compte tenu de la physiopathologie du glaucome, le principal mode d’administration des médicaments anti-glaucomateux est représenté par la voie locale sous forme de collyre mais certains de ces médicaments, comme les inhibiteurs de l’anhydrase carbonique, peuvent aussi être utilisés par voie générale notamment par voie orale ou intra-veineuse...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
glaucome
essentiel

---
N2-AUTOINDEXEE
Médicaments des Troubles sexuels : Les points essentiels
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/medicaments-des-troubles-sexuels-les-points-essentiels
Il existe trois grandes causes de dysfonction érectile : psychologique, organique et chimique. La cause psychologique touche principalement les hommes de 20 à 40 ans (stress, dépression, anxiété, nouveau partenaire, nouvelle situation sexuelle). Dans les causes organiques, les causes vasculaires sont les plus fréquentes. Dans ce cas, la dysfonction érectile est associée au diabète, à l’hypertension artérielle, à la maladie coronaire, à l’éthylisme, à l’obésité et au tabagisme. Les troubles neurologiques (sclérose en plaque, AVC, hernie discale, chirurgie de la protaste, traumatisme de la moelle épinière) peuvent également être à l'origine de dysfonction éréctile organique. Ces troubles sont dus à la pertubation du lien entre le SNC (centre du désir) et les organes génitaux (cible) au niveau central ou périphérique. Les causes chimiques peuvent être dues à des troubles hormonaux (testostérone trop faible lors de prise de stéroïdes anabolisants par exemple) ou à l'usage de médicaments ou de drogues. Les causes médicamenteuses doivent être recherchées : neuroleptiques, antidépresseurs bloquant la recapture de sérotonine, antihypertenseurs (diurétiques, bêta-bloquants, alphaméthyldopa, clonidine mais les antihypertenseurs d’antan induisaient plus fréquemment des dysfonctions érectiles : réserpine, ganglioplégiques, guanéthidine), association d’analogue de la GnRH type leuproréline à un antiandrogène type cyprotérone dans le traitement du cancer de la prostate. L’accumulation de sang dans les corps caverneux correspond à l’érection pénienne : des stimuli psychologiques et tactiles engendrent par voie nerveuse le relâchement des fibres musculaires lisses des corps caverneux, associé à une vasodilatation artérielle et à une obstruction veineuse. Le monoxyde d’azote (NO) joue un rôle essentiel dans le déclenchement de l'érection en relâchant les fibres musculaires lisses des corps caverneux. L’activation sympathique et les vasoconstricteurs s’opposent à l’érection. Les médicaments de la dysfonction érectile actifs par voie orale ont une action stimulante périphérique (inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (PDE5), alpha-bloquants). La prostaglandine E1 est administré au niveau local favorisant la relaxation des muscles lisses...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
dysfonctionnement érectile
médicament
troubles sexuels d'origine physiologique
médicaments essentiels
trouble
essentiel

---
N2-AUTOINDEXEE
Antimigraineux : Les points essentiels
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antimigraineux-points-essentiels
Les médicaments de la crise sont soit des antalgiques (aspirine, AINS) soit des antimigraineux spécifiques (dérivés ergotés, agonistes des récepteurs 5HT1B/D de la sérotonine). D'autres traitements comme les antiémétiques sont fréquemment associés pour soulager les troubles digestifs (nausées et vomissements) fréquents au cours de la crise, ils ne seront pas abordés dans ce chapitre. L’ensemble de ces médicaments agit essentiellement sur la composante céphalalgique de la crise. Aucun n’est efficace sur l’aura mais certains peuvent améliorer les signes associés (photophobie, phonophobie, troubles digestifs, incapacité fonctionnelle). Tous peuvent être imputés dans la survenue de céphalées chroniques quotidiennes en cas d’abus. Les traitements de fond, prophylactiques, visent à diminuer la fréquence des crises et ne seront donc pas systématiquement prescrits. Certains médicaments limitent l’utilisation simultanée de médicaments efficaces de la crise comme les dérivés ergotés. Il est impossible de classer les médicaments du traitement de fond selon leur mécanisme d’action qui reste hypothétique. On distingue cependant les antagonistes des récepteurs bêta-adrénergiques ou des récepteurs de la sérotonine, les dérivés ergotés, les inhibiteurs des courants calciques et les antiépileptiques. Dans ces familles, seules certaines molécules ont une efficacité démontrée ou une indication indiquée dans l'AMM. En pratique, le choix d’un antimigraineux de fond est conditionné par le terrain et limité par le risque d’effets indésirables (les plus communs sont sédation et modification de l’appétit)...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
migraines
antimigraineux
information sur le médicament
essentiel

---
N2-AUTOINDEXEE
Antiostéoporose : Les points essentiels
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antiosteoporose-les-points-essentiels
Les médicaments actuellement utilisés dans la prévention des fractures ostéoporotiques présentent ont pour objectif de réduire la perte osseuse. Avant tout traitement spécifique, il est essentiel de corriger une éventuelle carence en calcium et/ou en vitamine D par ajustement des apports alimentaires voir une supplémentation médicamenteuse. L'obtention du sevrage tabagique et/ou alcoolique ainsi que l'exercice physique et la prévention des chutes font partie de la prise en charge globale de ces patients. Dans le cadre des formes post-ménopausiques d’ostéoporose, la prescription du traitement hormonal de la ménopause (THM) est limitée aux patientes répondant mal ou tolérant mal les traitements de première intention. Ils peuvent être cependant justifiés en cas de troubles sévères du climatère. Les médicaments anti-ostéoporotiques spécifiques se divisent en deux classes : Les molécules empêchant la résorption osseuse: Les bisphosphonates qui constituent la plus grande classe et présentent un large spectre d’efficacité. le raloxifène: un modulateur spécifique des récepteurs oestrogéniques le ranélate de strontium le dénosumab, un anticorps monoclonal dirigé contrele RANK ligand. Les molécules qui, au contraire, stimulent la formation osseuse : le tériparatide et l'hormone parathyroidienne (PTH)...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
ostéoporose
essentiel

---
N2-AUTOINDEXEE
Antiviraux utilisés dans les hépatites virales
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antiviraux-utilises-dans-les-hepatites-virales
La France est un pays de faible endémie pour le virus de l’hépatite B (VHB) mais la circulation du virus est loin d’être négligeable. Le taux de prévalence de l’antigène (Ag) HBs signant une infection chronique par le VHB a progressé de 0,28% ces 5 dernières années. En revanche, concernant le virus de l’hépatite C (VHC) on semble assister à une diminution du VHC en France. Dans la majorité des cas, une thérapeutique est mise en place uniquement pour les hépatites chroniques B et C. Les antiviraux utilisés dans les hépatites virales reposent sur deux grands principes : l’immunomodulation grâce à l’utilisation des interférons (IFN) et l’inhibition de la réplication virale via l’utilisation d’analogue nucléotidique ou nucléosidique...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
inhibiteurs de protéases
antiviraux
inhibiteurs de la synthèse d'acide nucléique
interféron alpha
peginterféron alpha
hépatite B
hépatite C
hepatite virale
hepatite
hépatite virale
hépatites virales humaines
antiviraux
Hépatite
hépatite virale
hépatite

---
N2-AUTOINDEXEE
Anti herpesviridae (acilovir, famciclovir, ganciclovir, foscarnet, docosanol...)
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/anti-herpesviridae-acilovir-famciclovir-ganciclovir-foscarnet-docosanol
Les antiviraux utilisés sont tous des agents virostatiques, limitant la phase de prolifération. Ils sont tous dirigés contre l’ADN polymerase virale avec une sélectivité très importante (donc sans altérer les ADN polymérases cellulaires humaines). L’aciclovir, le valaciclovir, le ganciclovir, le valganciclovir et le famciclovir doivent être tri-phosphorylés, la première phosphorylation étant assurée par une thymidine kinase virale (pour HSV et VZV) ou par une phosphotransférase (CMV) ; seules les cellules infectées contiennent le métabolite actif. Le foscarnet (principalement indiqué dans les infections à CMV) bloque la réplication de l’ADN viral en agissant sur un site proche du site de fixation des nucléosides naturels. Enfin, le cidofovir (principalement indiqué dans infections à CMV) est biphosphorylé par une phosphatase cellulaire. Tous ces antiviraux sont éliminés par voie urinaire quasiment sous forme inchangée et sont tous plus ou moins néphrotoxiques. Les posologies doivent donc être adapter en prenant en compte la fonction rénale. De plus, une hydratation efficace doit être impérativement prescrite en parallèle du traitement anti-herpesviridae. En conséquence, toute co-prescription avec un autre médicament néphrotoxique doit être soigneusement réfléchie...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
antiviraux
infections à herpesviridae
famciclovir
famciclovir
ganciclovir
famciclovir
foscarnet
docosanol
docosanol
herpesviridae
foscarnet
ganciclovir
ganciclovir
Amino-2 purine
alcools gras

---
N1-VALIDE
Nouvelles recommandations pour le dépistage et la prise en charge des dyslipidémies familiales
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-508/Nouvelles-recommandations-pour-le-depistage-et-la-prise-en-charge-des-dyslipidemies-familiales
Les dyslipidémies familiales, cause génétique fréquente de maladie cardiovasculaire précoce, restent largement sous-diagnostiquées. La prévalence de l’hypercholestérolémie familiale se situe autour de 1/200 à 300 individus, alors que l’hyperlipidémie familiale combinée touche 1-3 % de la population. Un dépistage au cabinet est important, vu que ces maladies entraînent souvent des événements cardiovasculaires avant 60 ans et que les scores de risque habituels ne sont pas valables pour ces patients. On recommande un dépistage dès l’enfance en cas d’histoire familiale positive de maladie cardiovasculaire précoce ou de dyslipidémie parentale sévère. Les modifications du style de vie, l’éviction de facteurs de risque cardiovasculaire additionnels et un traitement médicamenteux individualisé permettent une prise en charge optimale.
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
dyslipidémies
dyslipidémies
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-VALIDE
Diabète : cibles glycémiques au grand âge et surtraitement
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-508/Diabete-cibles-glycemiques-au-grand-age-et-surtraitement
Les cibles glycémiques du patient âgé diabétique doivent refléter ses préférences, son status clinique et son espérance de vie. La polymorbidité et la présence de troubles fonctionnels ou cognitifs sont de meilleurs prédicteurs d’une espérance de vie limitée et de bénéfices diminués d’un traitement intensif que l’âge seul. Pour la plupart de ces patients, les méfaits d’un traitement antidiabétique intensif en dépassent les bénéfices. Notre étude rétrospective, intégrant 257 patients hospitalisés dans un service de gériatrie sous traitement antidiabétique, montre une incidence très importante de surtraitement et suggère la nécessité de revoir notre pratique pour adopter des cibles de traitement individuelles.
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
diabète
diabète
hémoglobine A glycosylée
sujet âgé
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-VALIDE
Le bon usage des opioïdes
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/11/
Faisons-nous réellement un bon usage des opioïdes ? Le bon usage des opioïdes contre la douleur chronique non cancéreuse 1. Prescrire ou ne pas prescrire ? - les opioïdes et la douleur chronique non cancéreuse 2. La prescription d’opioïdes - succès ou échec ? 3. Le difficile sevrage des opioïdes - comment s’y prendre ? 4. Le sevrage difficile des opioïdes - comment le dire ? 5. Quand ça dérape - le trouble de l’usage des opioïdes
2016
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
douleur chronique
analgésiques morphiniques
questions réponses
cas clinique
abstention thérapeutique
Relations médecin-patient
troubles liés aux opiacés
Sevrage aux opiacés

---
N1-VALIDE
Spondyloarthropathies : traitements conventionnels et anti-TNF
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-509/Spondyloarthropathies-traitements-conventionnels-et-anti-TNF
Les AINS sont le traitement de première ligne des spondyloarthropathies (SpA) car ils ont démontré leur efficacité dans leur utilisation à court et long termes, en utilisation à la demande ou continue. La prévention de la progression radiologique reste débattue. Le prescripteur doit toutefois prendre en compte les effets secondaires cardiovasculaires, gastro-intestinaux et rénaux des AINS.Les immunosuppresseurs comme le méthotrexate ou la corticothérapie systémique occupent une place marginale dans la prise en charge des SpA.En cas d’échec des traitements par AINS, un des cinq anti-TNF disponibles en Suisse peut être indiqué, tous ayant démontré leur efficacité dans les SpA. Leur prescription par le rhumatologue nécessite un bilan prétraitement et un suivi du patient au long cours.
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
spondylarthropathies
anti-inflammatoires non stéroïdiens
facteurs de nécrose tumorale
anti TNF

---
N1-VALIDE
Nouveaux traitements biologiques et synthétiques de fond pour les spondylarthropathies
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-509/Nouveaux-traitements-biologiques-et-synthetiques-de-fond-pour-les-spondylarthropathies
Les seuls traitements biologiques reconnus et remboursés pour l’instant dans les spondylarthrites sont les anti-TNF. Les autres agents biologiques efficaces dans la polyarthrite rhumatoïde se sont avérés peu utiles dans cette indication. Heureusement, ces dernières années sont apparues des molécules biologiques bloquant les cytokines impliquées dans de nouvelles voies de l’inflammation, en particulier celle de l’IL-17. Elles se sont montrées très efficaces contre le psoriasis et à fort potentiel dans l’arthrite psoriasique et les spondylarthrites. Parallèlement, des molécules synthétiques de petite taille capables de moduler la production de cytokines intracellulaires commencent à être commercialisées. Elles aussi sont potentiellement actives dans les mêmes pathologies rhumatismales. Le but de cet article est de passer en revue ces nouveaux médicaments, en particulier de faire le point sur l’état d’avancement de leur développement et leur commercialisation.
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
spondylarthropathies

---
N1-VALIDE
Chlamydia trachomatis et Neisseria gonorrhoeæ - bien dépister pour bien traiter
http://lemedecinduquebec.org/archives/2016/10/1-chlamydia-trachomatis-et-neisseria-gonorrhoeae-bien-depister-pour-bien-traiter/
Personne n’a envie de constater qu’un traitement n’a pas été efficace ou qu’une personne qui a reçu un traitement adéquat se réinfecte en quelques semaines, voire en quelques jours ! Comment diminuer ce risque ? Bien dépister et bien traiter ces infections ne relèvent pas d’un acte réflexe, mais d’un acte réfléchi. De la détection à la notification des partenaires, chaque étape constitue un maillon essentiel du succès du traitement.
2016
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
article de périodique
cas clinique
chlamydia trachomatis
neisseria gonorrhoeae
gonorrhée
infections à chlamydia
infections à chlamydia
gonorrhée
gonorrhée
infections à chlamydia

---
N1-VALIDE
Bon usage des antidépresseurs ISRS durant la grossesse – le défi de l’évaluation de la balance bénéfice-risque
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-510/Bon-usage-des-antidepresseurs-ISRS-durant-la-grossesse-le-defi-de-l-evaluation-de-la-balance-benefice-risque
La décision de proposer un traitement antidépresseur chez une patiente enceinte repose sur une évaluation individualisée du ratio bénéfices/risques. Cet article propose une revue des éléments nécessaires à cette évaluation, tout en considérant la qualité des preuves disponibles en s’inspirant de la méthodologie utilisée en médecine factuelle.
2016
false
false
true
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
inhibiteurs de la capture de la sérotonine
antidépresseurs de seconde génération
grossesse
évaluation des risques
trouble dépressif
inhibiteurs de la capture de la sérotonine
antidépresseurs de seconde génération

---
N1-VALIDE
Rosacée : où en sommes-nous ?
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-512/Rosacee-ou-en-sommes-nous
Dans cet article, nous discutons la clinique de la rosacée, son impact sur le patient et les mécanismes physiopathologiques impliqués. Nous décrivons également les options de traitement et les diagnostics différentiels pertinents pour les médecins traitants
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
rosacée
rosacée
rosacée
rosacée
diagnostic différentiel
rosacée

---
N1-VALIDE
Propositions pour une optimisation de la prise en charge de la MTEV, dans sa dimension hospitalière
http://www.ffpneumologie.org/wp-content/uploads/2017/03/Texte-INNVATE-22-11-2016.pdf
http://www.ffpneumologie.org/wp-content/uploads/2017/03/Annexes.pdf
Durant les 10 dernières années, de nouvelles données épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques nous amènent à repenser le parcours de soins des patients présentant une maladie veineuse thrombo-embolique. Dans notre pays, la prise en charge de cette pathologie est polymorphe, impliquant de multiples intervenants, venant de spécialités différentes, qu’ils exercent en milieu hospitalier privé ou publique ou en milieu libéral. Nous proposons ici d’aborder la prise en charge de la MTEV à partir de structures hospitalières
2016
false
false
false
FFP - Fédération Française de Pneumologie
France
français
information scientifique et technique
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux
hospitalisation
thromboembolisme veineux
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
Prise en charge thérapeutique des otites séro-muqueuses de l'enfant
http://www.orlfrance.org/download.php?id=318
http://www.orlfrance.org/download.php?id=319
L’otite séromuqueuse (OSM ou otite séreuse) est un terme consacré dans la communauté francophone (l’otite muqueuse est une entité différente non abordée dans cette recommandation). C’est une otite moyenne chronique à tympan fermé avec inflammation entrainant une métaplasie de l’épithélium d’oreille moyenne et une collection liquidienne dans les cavités d’oreille moyenne, sans signes ni symptômes d’infection aiguë
2016
false
false
true
ORL France
France
français
otite moyenne sécrétoire
recommandation pour la pratique clinique
enfant
nourrisson
otite moyenne sécrétoire
otite moyenne sécrétoire
ventilation de l'oreille moyenne
otite moyenne sécrétoire
récidive
ventilation de l'oreille moyenne
adénoïdectomie
Paracentèse du tympan
otite moyenne sécrétoire

---
N1-VALIDE
Microbiologie et traitement antibiotique du pied diabétique infecté
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-514/Microbiologie-et-traitement-antibiotique-du-pied-diabetique-infecte
Chez le patient diabétique, l’ulcère du pied est une problématique fréquente dont la prévalence au cours de la vie est de 25 %. Une infection complique l’ulcère dans près de 50 % des cas, est associée à une importante morbidité et à une réduction de la qualité de vie, et est parfois le déclencheur d’une cascade menant à l’amputation. Les ulcères et infections surviennent dans un terrain de polyneuropathie périphérique et d’insuffisance artérielle, impliquant ainsi une prise en charge multidisciplinaire. La connaissance de la microbiologie de l’infection du pied diabétique est nécessaire à l’administration judicieuse d’une antibiothérapie empirique et ciblée. Cet article se concentrera sur la définition et le diagnostic de l’infection du pied diabétique, sur les aspects principaux de sa microbiologie et du traitement antibiotique
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
pied diabétique
pied diabétique
pied diabétique
antibactériens
ostéomyélite

---
N1-VALIDE
Les infestations par les poux de tête : Une mise à jour clinique
http://www.cps.ca/fr/documents/position/poux-de-tete
Contrairement aux poux corporels, les poux de tête ne constituent pas un risque sanitaire, un signe de mauvaise hygiène ou un vecteur de maladie, mais plutôt un enjeu sociétal. Le présent document de principes est une mise à jour de celui de 2004 et fait ressortir les changements aux traitements contre les poux de tête au Canada, rend compte des échecs de traitement et analyse les études récentes qui fournissent des données probantes et des justifications pour les recommandations de prise en charge.
2016
false
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
pédiculoses
enfant
pédiculoses
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Otite moyenne aiguë (OMA) chez l'enfant
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/CDM/UsageOptimal/Guides-serieI/INESSS-Antibio1-Otite-Enfant-fr_maj-mars16.pdf
Le présent guide clinique s’adresse aux intervenants de première ligne du réseau de la santé. Il est fourni à titre indicatif et ne remplace pas le jugement du praticien. Les recommandations ont été élaborées à l’aide d’une démarche systématique, sont soutenues par la littérature scientifique ainsi que par le savoir et l’expérience de cliniciens et d’experts québécois
2016
false
false
false
CDM - Conseil Du Médicament Québec
Canada
français
otite moyenne aiguë (maladie)
antibiothérapie
maladie aiguë
nourrisson
enfant
otite moyenne
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Pharyngite-amygdalite chez l'enfant et l'adulte
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/CDM/UsageOptimal/Guides-serieI/INESSS-Antibio1-PharyngiteAmygdalite-fr_maj-mars16.pdf
Le présent guide clinique s’adresse aux intervenants de première ligne du réseau de la santé. Il est fourni à titre indicatif et ne remplace pas le jugement du praticien. Les recommandations ont été élaborées à l’aide d’une démarche systématique, sont soutenues par la littérature scientifique ainsi que par le savoir et l’expérience de cliniciens et d’experts québécois
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
antibiothérapie
enfant
adulte
pharyngite
amygdalite
antibactériens
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
DIFFERINE
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2639127/fr/differine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1072216/differine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_555364/differine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_399322/differine-0-1-pour-cent-creme-tube-de-30-g-differine-0-1-pour-cent-gel-pour-application-locale-tube-de-30-g
Le service médical rendu par DIFFERINE reste modéré dans les indications de l’AMM : « Acné de sévérité moyenne, particulièrement indiqué dans l’acné rétentionnelle »...
2016
false
false
false
Modéré
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
Adapalène
Acné à prédominance rétentionnelle
administration par voie cutanée
remboursement par l'assurance maladie
acné vulgaire
DIFFERINE 0,1 POUR CENT, crème
DIFFERINE 0,1 POUR CENT, gel
produits dermatologiques
D10AD03 - adapalène
DIFFERINE
69718483
63066469
3400892033020
3400891725476

---
N1-VALIDE
Guides sur le traitement pharmacologique des ITSS
https://www.inesss.qc.ca/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=252&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fdomaines-dexpertise%252Fobstetriquegynecologique.html&cHash=4e17c26bae6900fff7c2043a3bee1d06
Les guides sont destinés aux différents praticiens (omnipraticiens, médecins spécialistes, pharmaciens et infirmières) afin de les soutenir quant à la prise en charge du traitement pharmacologique des patients ayant une ITSS. Ces outils cliniques résultent d'une adaptation des Lignes directrices canadiennes sur les infections transmissibles sexuellement. Pour réaliser cette adaptation et dans le souci de diffuser une information exacte et de pointe favorisant l'usage optimal des médicaments, l'INESSS a travaillé étroitement avec un comité d'experts en ITSS, le tout avec l'appui des ordres, des associations et des fédérations de professionnels concernés
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
adolescent
adulte
syphilis
cervicite
urétrite
épididymite
maladie inflammatoire pelvienne
herpès génital
infections à chlamydia
gonorrhée
condylomes acuminés

---
N1-VALIDE
Antibiotiques utilisés en cas d'otite moyenne avec effusion chez les enfants
http://www.cochrane.org/fr/CD009163
Objectifs Évaluer les effets des antibiotiques chez les enfants de moins de 18 ans souffrant d'OME.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
administration par voie orale
antibactériens
otite moyenne sécrétoire
résultat thérapeutique
enfant
méta-analyse
adolescent
nourrisson
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Corticostéroïdes inhalés pour le traitement de la mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD001915/les-corticoides-inhales-pour-le-traitement-de-la-mucoviscidose
Problématique de la revue Nous avons examiné les preuves concernant l'effet des corticoïdes inhalés chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Contexte Les infections pulmonaires répétées chez les personnes atteintes de mucoviscidose provoquent des inflammations et des lésions des poumons qui, à long terme, sont la cause la plus fréquente de décès chez ces malades. Les corticoïdes inhalés sont souvent utilisés pour traiter l'inflammation, mais peuvent entraîner des effets secondaires. Certains de ces effets secondaires sont d'une gravité moindre, comme par exemple les mycoses buccales, mais d'autres sont plus graves, comme une diminution du taux de croissance pendant l'enfance. Ceci est une mise à jour d'une revue précédente.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
mucoviscidose
résultat thérapeutique
administration par inhalation
glucocorticoïdes
méta-analyse
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Traitement au long cours de la dépression chez les personnes âgées
http://www.cochrane.org/fr/CD006727/traitement-au-long-cours-de-la-depression-chez-les-personnes-agees
La dépression est un problème courant chez les personnes âgées et une cause d’invalidité considérable. Les récidives sont fréquentes, même après un traitement réussi. Les causes de la dépression sont plus diversifiées chez les personnes âgées que chez les adultes plus jeunes. À l’heure où la population âgée est en constante augmentation, il est important d’étudier spécifiquement les effets que les traitements produisent sur elle. Les principaux traitements de la dépression comprennent les médicaments antidépresseurs et les psychothérapies (traitements par la parole).
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
prévention secondaire
récidive
trouble dépressif
sujet âgé
trouble dépressif
psychothérapie
résultat thérapeutique
antidépresseurs
trouble dépressif
méta-analyse
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Calmants et somnifères
http://www.somniferesetcalmants.be/
Evitez les somnifères ou les calmants sauf si vous n'avez pas d'autres choix. En effet, si vous en prenez trop longtemps, vous pourriez devenir dépendant. Il existe d'autres manières de lutter contre les troubles du sommeil, l'anxiété ou le stress.
false
false
N
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Bruxelles
Belgique
français
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
tranquillisants
hypnotiques et sédatifs
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Effets à long terme des médicaments amaigrissants chez les patients hypertendus
http://www.cochrane.org/fr/CD007654/les-effets-long-terme-des-medicaments-amaigrissants-chez-les-personnes-presentant-une-elevation-de
Objectifs principaux : Évaluer les effets à long terme d'une perte de poids induite pharmacologiquement avec de l'orlistat, de la sibutramine ou du rimonabant sur : - la mortalité toutes causes confondues - la morbidité cardiovasculaire - les événements indésirables Objectifs secondaires : - variations de la pression artérielle systolique et/ou diastolique - perte de poids même si la sibutramine et le rimonabant ont été retirés du marché.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
résultat thérapeutique
hypertension artérielle
agents antiobésité
surpoids
anorexigènes
lactones
orlistat
rimonabant
sibutramine
pipéridines
pyrazoles
cyclobutanes
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
La supplémentation orale en zinc pour le traitement de la diarrhée chez les enfants
http://www.cochrane.org/fr/CD005436
Dans les pays à revenu faible et intermédiaire, des millions d'enfants souffrent chaque année de diarrhée grave et nombreux sont ceux qui meurent d'une déshydratation. Il a été prouvé que l'administration de liquides par voie orale (à l'aide d'une solution de réhydratation orale (SRO)) permet de sauver la vie de nombreux enfants, mais la SRO n'a pas d'effet sur la durée de la diarrhée dont ces enfants souffrent. La supplémentation en zinc pourrait aider à réduire la durée et la gravité de la diarrhée, et donc avoir un bénéfice supplémentaire par rapport à une SRO pour réduire la mortalité chez les enfants.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
diarrhée du nourrisson
Diarrhée du nourrisson
méta-analyse
zinc
composés du zinc
diarrhée du nourrisson
administration par voie orale
résultat thérapeutique
maladie aiguë
compléments alimentaires
diarrhée
enfant
nourrisson
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Corticostéroïdes pour le traitement de la paralysie de Bell (paralysie faciale idiopathique)
http://www.cochrane.org/fr/CD001942/corticosteroides-pour-le-traitement-de-la-paralysie-de-bell
Question de la revue Quels sont les effets des corticostéroïdes sur la paralysie de Bell ? Contexte La paralysie de Bell est une paralysie ou une faiblesse des muscles du visage, généralement sur un côté, sans cause certaine. En général, les symptômes disparaissent, mais pas toujours. La réduction de l'inflammation du nerf facial à l'aide de médicaments corticostéroïdes (stéroïdes) est supposée limiter les lésions nerveuses.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
méta-analyse
paralysie faciale de Bell
glucocorticoïdes
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Sucrose pour l'analgésie (soulagement de la douleur) des nouveau-nés subissant des procédures douloureuses
http://www.cochrane.org/fr/CD001069/sucrose-pour-lanalgesie-soulagement-de-la-douleur-des-nouveau-nes-subissant-des-procedures
L'administration de sucrose par voie orale, avec ou sans succion non nutritive, est l'intervention non pharmacologique la plus fréquemment étudiée pour le soulagement des douleurs liées à une procédure chez les nouveau-nés.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
nouveau-né
douleur
saccharose
analgésiques
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Prise en charge des nausées et des vomissements durant la grossesse
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)39814-0/abstract
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)39814-0/pdf
Objectifs Passer en revue la prise en charge fondée sur des preuves scientifiques des nausées et des vomissements de la grossesse (NVG) et de l'hyperemesis gravidarum. Évidence Des recherches ont été effectuées dans les bases de données MEDLINE et Cochrane à partir des sujets médicaux (MeSH) suivants : traitement, nausée, vomissements, grossesse et hyperemesis gravidarum. La qualité des résultats présentés dans cette directive est évaluée au moyen des critères décrits dans le rapport du Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs. Avantages Les NVG ont des effets majeurs sur la santé et la qualité de vie d'une femme pendant sa grossesse, en plus d'avoir des répercussions financières sur le système de santé; c'est pourquoi la détection et la prise en charge précoces sont recommandées. Coûts Certains coûts, notamment associés aux hospitalisations, aux consultations en cabinet et à la productivité perdue, peuvent être réduits si les NVG sont traités rapidement.
10.1016/j.jogc.2016.11.003
2016
false
false
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
régime alimentaire
thérapie par acupuncture
vomissement
nausée
algorithmes
grossesse
vomissement
nausée
recommandation
médecine factuelle
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Infection urinaire
http://www.monenfantestmalade.ch/fiches/infection-urinaire
Votre enfant se plaint d’avoir des brûlures en urinant. Il a tout le temps envie d’aller aux toilettes et urine très souvent par petites quantités.
false
false
false
Mon enfant est malade
Suisse
français
information patient et grand public
infections urinaires
enfant
infections urinaires

---
N1-VALIDE
AVASTIN (bevacizumab), anticorps monoclonal - Poumon
Pas d’avantage clinique démontré en 1ère ligne du cancer bronchique non à petites cellules localement avancé ou métastatique, non épidermoïde
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2640055/fr/avastin-bevacizumab-anticorps-monoclonal-poumon
AVASTIN a l’AMM en association à une chimiothérapie à base de sels de platine, en traitement de première ligne chez les patients adultes atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), avancé et non opérable, métastatique ou en rechute, dès lors que l’histologie n’est pas à prédominance épidermoïde. Il fait partie des options de traitement en 1ère ligne de traitement du CBNPC...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
Bévacizumab
Bévacizumab
L01XC07 - bévacizumab
AVASTIN
métastase tumorale
cancer localement avancé
AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
carcinome pulmonaire non à petites cellules
inhibiteurs de l'angiogenèse
inhibiteurs de l'angiogenèse
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
composés du platine
adulte
récidive tumorale locale
non opérable
néoplasme malin non résécable
analyse de survie
résultat thérapeutique
cancer pulmonaire non à petites cellules non squameux (maladie)
perfusions veineuses

---
N1-VALIDE
AVASTIN (bevacizumab), anticorps monoclonal - CANCER DE L’OVAIRE
progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge du cancer de l’ovaire au stade avancé
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2655905/fr/avastin-bevacizumab-anticorps-monoclonal-cancer-de-l-ovaire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2655905/fr/avastin-ovaire
AVASTIN a l’AMM, en association au carboplatine et au paclitaxel, dans le traitement de première ligne des stades avancés du cancer épithélial de l’ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéal primitif chez des patientes adultes. L’ajout du bevacizumab au carboplatine et au paclitaxel a démontré un effet modeste sur la survie sans progression, sans impact sur la survie globale avec toutefois un surcroit d’événements indésirables tels que les hémorragies, l’hypertension artérielle et les perforations gastro-intestinales par rapport à la chimiothérapie par carboplatine et paclitaxel. Le service médical rendu par AVASTIN (bevacizumab) en association au carboplatine et au paclitaxel reste important dans l’indication de l’AMM...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
perfusions veineuses
résultat thérapeutique
analyse de survie
tumeurs de l'ovaire
Bévacizumab
Bévacizumab
L01XC07 - bévacizumab
AVASTIN
AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
cancer épithélial de l'ovaire
cancer avancé
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
carboplatine
paclitaxel
Survie sans progression
adulte
stade FIGO IIIB
stade FIGO IIIC
stade FIGO IV
inhibiteurs de l'angiogenèse
inhibiteurs de l'angiogenèse
cancer épithélial de l'ovaire
survie sans rechute
tumeurs épithéliales épidermoïdes et glandulaires

---
N1-VALIDE
INSTRUCTION N DGOS/PF2/DGS/SP2/PP2/DSS/1C/2016/246 du 28 juillet 2016 relative à l’organisation de la prise en charge de l’hépatite C par les nouveaux anti-viraux d’action directe (NAAD)
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=41286
Résumé : Cette instruction précise les modalités organisationnelles de prise en charge de l’hépatite C par les nouveaux anti-viraux d’action directe (NAAD) notamment, dans le cadre des centres RCP...
2016
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
recommandation professionnelle
hépatite C chronique
antiviraux
ordonnances médicamenteuses
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire
continuité des soins

---
N1-VALIDE
Parcours de soins d'un patient traité par anticancéreux oraux - Réponse saisine
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Parcours-de-soins-d-un-patient-traite-par-anticancereux-oraux-Reponse-saisine
http://www.e-cancer.fr/content/download/164251/2105093/file/Parcours-de-soins-d-un-patient-trait-par-anticancereux-oraux_2016.pdf
Afin de disposer d’une définition partagée du parcours de soins des patients traités par anticancéreux oraux et ce, dans une vision globale tant hospitalière que de soins primaires, le Ministère en charge de la santé a souhaité mobiliser l’INCa via une saisine du Directeur général de l’offre de soins. Il s’agit d’identifier, dans une approche « processus » et sur le modèle des travaux conduits par la Haute Autorité de santé (HAS), les grandes étapes du parcours de soins d’un patient traité par anticancéreux oral, seul ou associé à d’autres traitements comme une hormonothérapie, d’en identifier les points critiques et de préconiser les interventions adaptées pour le maîtriser. Les étapes clés de primo-prescription et de renouvellement de la prescription seront particulièrement développées. La dispensation, le suivi du traitement du cancer, le suivi des complications du traitement, la fin du traitement et le suivi du patient après traitement s’il y a lieu seront également décrits.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
antinéoplasiques
tumeurs
administration par voie orale
continuité des soins
ordonnances médicamenteuses

---
N1-VALIDE
Le traitement de l’arthrose en 2016 - L’activité physique : un pilier essentiel
https://primary-hospital-care.ch/fr/archives/article/?tx_ezmjournal_articledetail[identifier]=phc-f.2016.01346&tx_ezmjournal_articledetail[list]=76
Des recommandations pour le traitement conservateur de l’arthrose ont été publiées récemment, se distinguant à peine des précédentes. Il est intéressant de remarquer à cet égard que différentes sociétés de disciplines médicales internationales, qui se réfèrent à la même littérature, parviennent à des recommandations contradictoires pour certaines modalités thérapeutiques. Cela indique que les preuves fournies par les traitements ne sont pas très bonnes, mais souligne aussi les limites de l’ evidence based medicine .
2016
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
arthrose
médecine générale
arthrose
arthrose
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Analyse brève - Sinusite chronique : le point sur le traitement médicamenteux de cette affection
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/471
Les recommandations d’EBMPracticeNet proposent d’identifier les patients présentant une sinusite chronique et de sélectionner ceux nécessitant un traitement par un ORL, sans plus de précision. Au vu des résultats présentés dans l’étude analysée ici, il semble important de diagnostiquer la présence ou non d’une polypose nasale chez les patients souffrant de sinusite chronique
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
sinusite
maladie chronique
polypes du nez
sinusite
administration par voie topique
hormones corticosurrénaliennes
lavage nasal
antagonistes des leucotriènes

---
N1-VALIDE
Analyse brève - Crise de colique néphrétique : y a-t-il une place pour les traitements non opioïdes (principalement spasmolytiques) face aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/473
Cette synthèse méthodique avec méta-analyses de la Cochrane Collaboration, de bonne qualité méthodologique, renforce la conviction des auteurs de la supériorité des AINS comme traitement de premier choix de la crise de colique néphrétique chez l’adulte, avec un effet bénéfique marginal des spasmolytiques en traitement combiné uniquement
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
colique néphrétique
anti-inflammatoires non stéroïdiens
parasympatholytiques

---
N1-VALIDE
Polyarthrite - Evaluation, diagnostic et diagnostic différentiel à l’intention de l’interniste
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/46/fr/fms-02781.pdf
Les troubles articulaires constituent un problème fréquent au cabinet du médecin de famille. Contrairement aux polyarthralgies ou aux polyarthroses, la polyarthrite est certes plus rare, mais son diagnostic précoce a des implications à long terme très pertinentes et il faut dès lors ne pas passer à côté. Cet article a pour objectif d’apporter une aide en cas de diagnostic de suspicion d’une polyarthrite et il contient des propositions pour une prise en charge coordonnée assurée à la fois par le médecin de famille et le rhumatologue.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
revue de la littérature
médecine générale
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
diagnostic différentiel
polyarthrite rhumatoïde
méthotrexate
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Insuffisance surrénalienne
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/46/fr/fms-02798.pdf
Dans la pratique clinique quotidienne, il est fréquent de passer à côté du diagnostic d’insuffisance surrénalienne en raison des symptômes souvent non spécifiques. En l’absence de traitement, cette maladie est potentiellement fatale. En fonction de sa cause et de son évolution (aiguë ou chronique), elle se manifeste par différents symptômes et anomalies. Cet article de revue a pour objectif de fournir un aperçu actuel et pertinent pour la pratique de la physiopathologie, des causes, du diagnostic et du traitement de l’insuffisance surrénalienne.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
revue de la littérature
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
signes et symptômes
insuffisance surrénale
hydrocortisone
glucocorticoïdes

---
N1-VALIDE
Guides cliniques en antibiothérapie - Série I (mise à jour du guide RSA chez l'adulte)
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=9&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html&cHash=3fc52bf94100f71abd7479d11142648c
La majorité des rhinosinusites aiguës sont d’origine virale, et un faible pourcentage se compliqueront d’une infection bactérienne. La rhinosinusite aiguë se résorbe habituellement d’elle-même à l’intérieur de 10 à 14 jours. La prescription judicieuse d’antibiotiques est un enjeu majeur puisque, généralement, le traitement antibiotique n’est pas nécessaire même pour les rhinosinusites aiguës bactériennes. L’augmentation de la résistance aux antibiotiques est directement associée à la quantité d’antibiotiques prescrits...
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
anglais
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de bon usage du médicament
antibactériens
Québec
adulte
maladie aiguë
sinusite
rhinosinusite aiguë (maladie)
infections bactériennes

---
N1-VALIDE
Rhinopharyngite aiguë et angine aiguë de l’adulte - Fiche mémo
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722790/fr/rhinopharyngite-aigue-et-angine-aigue-de-l-adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724047/fr/fiche-memo-rhinopharyngite-aigue-et-angine-aigue-de-l-adulte
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
rhinopharyngite
pharyngite
maladie aiguë
adulte
antibactériens

---
N1-VALIDE
Rhinopharyngite aiguë et angine aiguë de l’enfant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722754/fr/rhinopharyngite-aigue-et-angine-aigue-de-l-enfant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724051/fr/fiche-memo-rhinopharyngite-aigue-et-angine-aigue-de-l-enfant
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
enfant
rhinopharyngite
pharyngite
maladie aiguë
antibactériens

---
N1-VALIDE
Prise en charge thérapeutique des patients atteints de MICI en France : une étude de l’ANSM - point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Prise-en-charge-therapeutique-des-patients-atteints-de-MICI-en-France-une-etude-de-l-ANSM-point-d-Information
L’équipe du département de pharmaco-épidémiologie de l’ANSM décrit, dans une étude publiée dans la revue Alimentary Pharmacology and Therapeutics (AP&T) d’octobre 2016, la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques inflammatoires intestinales (MICI) en France depuis 2009. Réalisée à partir des données du SNIIRAM, cette étude renseigne sur la population atteinte de MICI ainsi que sur la fréquence d’exposition aux différents types de traitements entre 2009 et fin 2014. Peu de données récentes étaient disponibles alors que la prise en charge thérapeutique de ces patients a fortement évolué ces dernières années avec une introduction plus précoce de traitements immunomodulateurs et immunosuppresseurs (IM-IS)...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
maladies inflammatoires intestinales
information scientifique et technique
France
maladies inflammatoires intestinales

---
N1-VALIDE
Sinusite de l'adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722806/fr/sinusite-de-l-adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724005/fr/fiche-memo-sinusite-de-l-adulte
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
sinusite
adulte
antibactériens

---
N1-VALIDE
Sinusite de l'enfant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722824/fr/sinusite-de-l-enfant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724014/fr/sinusite-de-l-enfant
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
sinusite
enfant
antibactériens

---
N1-VALIDE
Acné : Lignes directrices mises à jour - Du diagnostic à la prise en charge
https://www.oiiq.org/sites/default/files/uploads/periodiques/Perspective/vol13no5/09-pratique-clinique.pdf
Principaux traitements de première ligne - Efficacité - Pratique
2016
false
false
false
Perspective infirmière - OIIQ - Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec
Canada
français
article de périodique
acné vulgaire

---
N1-VALIDE
Les décongestionnants nasaux utilisés seuls soulagent-ils les symptômes du rhume ?
http://www.cochrane.org/fr/CD009612/les-decongestionnants-nasaux-utilises-seuls-soulagent-ils-les-symptomes-du-rhume
Contexte Il existe de nombreux traitements contre le rhume, vendus sans ordonnance. Les données probantes concernant l’efficacité et l’innocuité des décongestionnants nasaux sont toutefois limitées. Objectifs Évaluer l’efficacité et l’innocuité à court et à long terme des décongestionnants nasaux utilisés en monothérapie pour soulager les symptômes du rhume chez l'adulte et l'enfant.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
rhume banal
résultat thérapeutique
adulte
enfant
décongestionnant nasal
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Psychotropes : quelle efficacité pour les médicaments du cerveau ?
http://labodessavoirs.fr/emissions-du-labo/la-psychiatrie-et-ses-medicaments/
Des prises de médicaments parfois éloignées des recommandations, des situations de souffrance que les psychotropes soulagent mais ne guérissent pas, des interactions médicamenteuses et des effets secondaires : les psychotropes, pierre angulaire de la psychiatrie contemporaine – on dit aussi la psychopharmacologie – ces médicaments du cerveau questionnent. Pour comprendre ces situations et la place de la prescription médicamenteuse dans la psychiatrie, écoutons le point de vue des prescripteurs. Après 60 ans d’utilisation des psychotropes en médecine, quel bilan faire des médicaments de la psychiatrie ?...
2016
false
false
false
Le Labo des Savoirs
France
français
neuroleptiques
émission radiophonique
résultat thérapeutique
schizophrénie
trouble dépressif majeur
anxiolytiques
antidépresseurs
psychoanaleptiques
trouble bipolaire
antimaniacodépressifs
benzodiazépines

---
N1-VALIDE
Otite moyenne aiguë purulente de l’adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722670/fr/otite-moyenne-aigue-purulente-de-l-adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724018/fr/otite-moyenne-aigue-purulente-de-l-adulte
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
otite moyenne suppurée
adulte
antibactériens
maladie aiguë

---
N1-VALIDE
Otite moyenne aiguë purulente de l’enfant de plus de 3 mois
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722749/fr/otite-moyenne-aigue-purulente-de-l-enfant-de-plus-de-3-mois
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724055/fr/fiche-memo-otite-moyenne-aigue-purulente-de-l-enfant-de-plus-de-3-mois
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
enfant
nourrisson
otite moyenne suppurée
maladie aiguë
antibactériens

---
N1-VALIDE
Hypercalcémie maligne
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/47/fr/fms-02776.pdf
Une hypercalcémie maligne peut survenir dans le cadre de toutes les entités tumorales et son incidence s’élève à 10-30. Les symptômes cliniques sont généralement non spécifiques et compte tenu de la multimorbidité associée au cancer, ils ne sont pas toujours faciles à classer. Même si l’incidence a vraisemblablement diminué de nos jours en raison de l’initiation précoce de traitements antirésorptifs en cas de métastases osseuses, l’hypercalcémie maligne reste une situation d’urgence oncologique.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
hypercalcémie
Hypercalcémie liée à une tumeur maligne
tumeurs
hypercalcémie
signes et symptômes
hypercalcémie
hypercalcémie

---
N1-VALIDE
Cystite aiguë simple, à risque de complication ou récidivante, de la femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722827/fr/cystite-aigue-simple-a-risque-de-complication-ou-recidivante-de-la-femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724062/fr/fiche-memo-cystite-aigue-simple-a-risque-de-complication-ou-recidivante-de-la-femme
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information patient et grand public
cystite
maladie aiguë
cystite
antibactériens
récidive

---
N1-VALIDE
Pyélonéphrite aiguë de la femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722914/fr/pyelonephrite-aigue-de-la-femme
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724070/fr/fiche-memo-pyelonephrite-aigue-de-la-femme
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
pyélonéphrite
maladie aiguë
antibactériens

---
N1-VALIDE
Comment je traite le delirium chez le patient âgé
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2837&langue=FR
Le delirium, ou syndrome confusionnel aigu, est un trouble psycho-organique aigu et habituellement réversible qui peut survenir sous l’influence de conditions diverses (affection somatique, médicaments…), mais aussi être la conséquence d’un stress aigu ou de longue durée, lorsque le patient se trouve déjà dans un équilibre homéostatique très instable. Il est fréquent dans la population gériatrique, souvent peu connu des médecins hospitaliers, et influence considérablement la morbi-mortalité. Il est la conséquence de l’association de facteurs prédisposants (grand âge, polymédication, polypathologie, maladies neurodégénératives, …) et de facteurs précipitants (médications inadaptées, déshydratation, infections, contention, …). Son dépistage est rapide à l’aide de la Confusion Assessment Method (CAM). Son diagnostic et sa prise en charge sont importants afin de limiter le déclin fonctionnel du patient âgé qui en est atteint. Chez les personnes à risque, il existe des interventions non médicamenteuses simples pour limiter la survenue du delirium. Les psychotropes doivent être utilisés avec précaution. La prévention du delirium est importante et une évaluation gériatrique standardisée pour repérer les patients âgés à risque devrait être réalisée avant toute intervention chirurgicale ou traitement lourd.
2016
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
sujet âgé
délire avec confusion
délire avec confusion
délire avec confusion
facteurs de risque
diagnostic différentiel
délire avec confusion
neuroleptiques

---
N1-VALIDE
Femme enceinte : colonisation urinaire et cystite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2722927/fr/femme-enceinte-colonisation-urinaire-et-cystite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2724066/fr/fiche-memo-femme-enceinte-colonisation-urinaire-et-cystite
Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de diminuer les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, sa dose et sa posologie sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
cystite
antibactériens
maladie aiguë
grossesse

---
N1-VALIDE
Recommandations pour le traitement de fond par bélimumab (Benlysta )
http://www.rheuma-net.ch/download/Content_attachments/FileBaseDoc/Belimumab03-2013F.pdf
INDICATIONS: Admission par les caisses-maladie: patients adultes présentant un LED sérologiquement actif (titre d'AAN 1:80 et/ou détection d'anticorps anti-ADNdb 30IU/ml), avec une activité élevée de la maladie (par exemple détection d'anticorps anti-ADNdb 30IU/ml et faible taux de complément [C3 90mg/dl et C4 16mg/dl]) malgré le traitement de base (prednisone, agents antipaludiques, agents immunosuppresseurs). Benlysta n'a pas été étudié chez des patients atteints de lupus sévère avec atteintes du système nerveux central ou de néphrite lupique sévère...
2016
false
false
false
Société suisse de Rhumatologie - Société suisse de Médecine Physique et Réadaptation
Suisse
français
recommandation de bon usage du médicament
perfusions veineuses
bélimumab
L04AA26 - bélimumab
BENLYSTA
traitement de fond
lupus érythémateux disséminé
continuité des soins
adulte
remboursement par l'assurance maladie
immunosuppresseurs
protéine BLyS humaine
facteur d'activation des lymphocytes B
surveillance pharmacologique
BENLYSTA 120 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
BENLYSTA 400 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-VALIDE
Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens dans le traitement des lombosciatiques
http://www.cochrane.org/fr/CD012382/les-medicaments-anti-inflammatoires-non-steroidiens-dans-le-traitement-des-lombosciatiques
Objectifs Déterminer l’efficacité des AINS dans la réduction de la douleur, l’amélioration globale et les effets secondaires rapportés chez les personnes souffrant de sciatique.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
sciatique
anti-inflammatoires non stéroïdiens
résultat thérapeutique
anti-inflammatoires non stéroïdiens
méta-analyse

---
N1-VALIDE
Traitement antibiotique pour les partenaires sexuels des femmes présentant une vaginose bactérienne
http://www.cochrane.org/fr/CD011701/traitement-antibiotique-pour-les-partenaires-sexuels-des-femmes-presentant-une-vaginose-bacterienne
Objectifs Évaluer l’efficacité pour les femmes et l’innocuité pour les hommes d’un traitement antibiotique concomitant des partenaires sexuels de femmes traitées pour une vaginose bactérienne.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
antibactériens
résultat thérapeutique
vaginose bactérienne
partenaire sexuel

---
N1-VALIDE
La perte soudaine de l’audition
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/48/fr/fms-02801.pdf
Malgré divers efforts scientifiques, le tableau clinique de la perte soudaine de l’audition n’est pas encore complètement compris. La baisse subite et unilatérale de la capacité auditive représente souvent pour les personnes concernées une expérience menaçante. Le présent article a pour but de fournir un aperçu des fondements physiopathologiques et du choix des mesures diagnostiques adaptées, ainsi que d’apporter des propositions relatives au traitement adéquat des patients.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
perte auditive soudaine
perte auditive soudaine
signes et symptômes
diagnostic différentiel
perte auditive soudaine
hormones corticosurrénaliennes
audiométrie

---
N1-VALIDE
Bêta-bloquants après un infarctus du myocarde : utiles ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2076
Contexte Une synthèse méthodique publiée en 1999 se basant sur d’(anciennes) études cliniques randomisées (RCTs) avait conclu que les bêta-bloquants utilisés après un infarctus aigu du myocarde étaient efficaces sur la morbidité et la mortalité. La question se pose de savoir si ce traitement est encore pertinent à l’heure d’un traitement de reperfusion par intervention de revascularisation ou par administration de thrombolytiques, d’antiagrégants et d’hypolipémiants.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
antagonistes bêta-adrénergiques
infarctus du myocarde
résultat thérapeutique
reperfusion myocardique
infarctus du myocarde

---
N1-VALIDE
Les antiviraux à action directe servant à traiter l’hépatite C pourraient réactiver l’hépatite B
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/61274a-fra.php
Selon un récent examen de l’innocuité effectué par Santé Canada, la prise d’antiviraux à action directe pour le traitement de l’hépatite C pourrait entraîner une réactivation de l’hépatite B chez les patients infectés par les virus de l’hépatite B et C. La réactivation de l’hépatite B est la réapparition d’une infection active, ce qui peut entraîner de graves complications comme une insuffisance hépatique. De ce fait, Santé Canada travaille avec les fabricants pour améliorer l’information posologique sur ces médicaments en y ajoutant une nouvelle mise en garde contre ce risque...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
hépatite C chronique
adulte
J05A - antiviraux à action directe
antiviraux
Réactivation de l’hépatite B
hépatite B
évaluation des risques
surveillance post-commercialisation des produits de santé
Canada
brochure pédagogique pour les patients
risque
daclatasvir
Sofosbuvir
Siméprévir
velpatasvir
lédipasvir
association lédipasvir sofosbuvir
dasabuvir
ritonavir
BMS-790052
ABT-333
carbamates
composés hétérocycliques avec 4 noyaux ou plus
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate
Imidazoles
sulfonamides
uracile
uracile

---
N1-VALIDE
Hyperaldostéronisme primaire
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Hyperaldosteronisme%20primaire/160629_consensus%20hap-%20intro_manuel%20ocmodi.pdf
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Hyperaldosteronisme%20primaire/161124%20epidemiologie%20hap.pdf
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Hyperaldosteronisme%20primaire/161124_hap_premieres_etapes%20_diagnostiques.pdf
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Hyperaldosteronisme%20primaire/161124_etape_confirmation_diagnostique_hap.pdf
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Hyperaldosteronisme%20primaire/161124_diagnostic_etiologique_hap.pdf
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Hyperaldosteronisme%20primaire/161124-diagnostic_genetique_hap.pdf
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Hyperaldosteronisme%20primaire/161124%20chirurgie%20surrenale%20hap.pdf
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Hyperaldosteronisme%20primaire/161124_traitement%20medical%20hap.pdf
Introduction et manuel - Epidémiologie de l’hyperaldostéronisme primaire (HAP), chez qui rechercher une forme sporadique d’HAP ? - Premières étapes diagnostiques - Etape de confirmation diagnostique - Diagnostic étiologique des hyperaldostéronismes primaires - Diagnostic génétique dans l’hyperaldostéronisme primaire - Chirurgie surrénale - Traitement médical de l’hyperaldostéronisme primaire
2016
false
false
true
SFE - Société Française d’Endocrinologie
France
français
recommandation par consensus
hyperaldostéronisme
hyperaldostéronisme
hyperaldostéronisme
hyperaldostéronisme
hyperaldostéronisme
hyperaldostéronisme

---
N1-VALIDE
Traitements topiques du psoriasis du cuir chevelu
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2078
Près de 80% des patients atteints de psoriasis présentent des lésions au niveau du cuir chevelu. Le risque de problèmes psychosociaux est important car il est difficile de cacher sous un vêtement ces lésions rouges et desquamantes. Elles provoquent également souvent des démangeaisons. Malgré un accès difficile à travers la chevelure, les médicaments topiques restent le premier choix dans le traitement de cette affection. Les corticostéroïdes, les analogues de la vitamine D, les préparations à base de goudron, le dithranol, l’acide salicylique peuvent être appliqués, tant par contact de courte durée (shampooing) que sous une forme de plus longue durée (lotion, gel, pommade). Le psoriasis étant est une affection cutanée chronique, il est important de savoir quel médicament est le plus efficace et le plus sûr.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
administration par voie topique
psoriasis
dermatoses du cuir chevelu
résultat thérapeutique
vitamine D
hormones corticosurrénaliennes

---
N1-VALIDE
L’ibuprofène comme alternative aux antibiotiques en cas d’infection urinaire non compliquée ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2079
Contexte Les études randomisées contrôlées qui comparent les antibiotiques à un placebo dans le traitement de la cystite non compliquée chez la femme ont montré que, dans le groupe placebo, les symptômes disparaissaient moins rapidement, mais que le nombre de complications graves n’augmentait pas . Même si la cystite non compliquée est une infection généralement spontanément résolutive, un traitement antibiotique est encore recommandé comme traitement de premier choix. Dans une étude pilote menée auprès de 79 femmes présentant une infection urinaire non compliquée, aucune différence entre l’ibuprofène et la ciprofloxacine quant à la durée des symptômes n’a été observée. En raison d’un manque de puissance, les auteurs n’ont cependant pas pu tirer de conclusion définitive de cette étude. Soulager les symptômes avec de l’ibuprofène tout en réduisant le nombre de prescriptions d’antibiotiques sans accroître le risque de rechute ou de complications graves est également le but de l’étude discutée ici.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
infections urinaires
anti-infectieux urinaires
antibactériens
ibuprofène
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Réévaluation des antiviraux d’action directe dans le traitement de l’hépatite C
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2728866/fr/reevaluation-des-antiviraux-d-action-directe-dans-le-traitement-de-l-hepatite-c
En réponse à la saisine de la Ministre sur les modalités de prise en charge de l’hépatite C par les antiviraux d’action directe, la Commission émet les recommandations relatives : - à la prise en charge, - à l’encadrement de la prescription, - aux données de suivi demandées...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
recommandation pour la pratique clinique
antiviraux
hépatite C chronique
évaluation de médicament
Sofosbuvir
SOVALDI
SOVALDI 400 mg, comprimé pelliculé
administration par voie orale
OLYSIO
OLYSIO 150 mg, gélule
Siméprévir
J05A - antiviraux à action directe
DAKLINZA
DAKLINZA 30 mg, comprimé pelliculé
DAKLINZA 60 mg, comprimé pelliculé
daclatasvir
lédipasvir
association lédipasvir sofosbuvir
association de médicaments
HARVONI
HARVONI 90 mg/400 mg, comprimé pelliculé
VIEKIRAX
VIEKIRAX 12,5 mg/75 mg/50 mg, comprimé pelliculé
ritonavir
ombitasvir
paritaprévir
EXVIERA
EXVIERA 250 mg, comprimé pelliculé
dasabuvir
résistance virale aux médicaments
interactions médicamenteuses
résultat thérapeutique
BMS-790052
ABT-450
ABT-333
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate
Imidazoles
anilides
carbamates
composés macrocycliques
sulfonamides
uracile
uracile

---
N1-VALIDE
Algorithmes d'investigation, de traitement et de suivi pour le lymphome de Hodgkin
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=462&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html&cHash=05401a756e7d18823a148d255523b3cd
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Oncologie/INESSS_algo_lymphome_hodgkin_dec2016.pdf
Ce document s’inscrit dans une approche de pertinence clinique en facilitant la prise en charge des patients atteints du lymphome de Hodkgin en reflétant à la fois les meilleures données probantes disponibles et la pratique clinique actuellement effectuée au Québec (consensus d’experts). Ce document interactif est issu d’un partenariat entre le Groupe d'étude en oncologie du Québec (GEOQ), la Direction générale de cancérologie (DGC) du MSSS et l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). Il est divisé en trois parties principales. D’abord, des algorithmes décisionnels sont présentés. Ensuite, les principales recommandations sont rapportées par thématique. Enfin, on trouve un résumé plus détaillé des principales données probantes et des éléments de discussion qui ont mené au consensus soutenant les algorithmes et les recommandations formulées.
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation par consensus
algorithme
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin
maladie de Hodgkin

---
N1-VALIDE
Traitement de la thromboembolie veineuse – focus sur l’embolie pulmonaire
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/4950/fr/fms-02833.pdf
Commentaires d’experts suisses sur les 10es recommandations ACCP relatives au traitement antithrombotique
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-VALIDE
Recommandations sur le cancer de l’ovaire et du cancer du col de l’utérus - Recommandations de St Paul de Vence 2016
http://arcagy.org/arcagy-gineco-organisation-et-recherche/gineco/1999
Cancers de l’ovaire - Prise en charge mulidisciplinaire de 1ère ligne Cancers de l’ovaire Rechute précoce Cancers de l’ovaire en rechute tardive Cancers de l’ovaire BRCA Prise en charge du cancer du col de l’utérus métastatique et/ou en rechute
2016
false
false
true
ARCAGY - Association de Recherche sur les CAncers dont Gynécologiques - GINECO - Groupe d’Investigateurs Nationaux pour l’Étude des Cancers Ovariens et du sein
France
français
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'ovaire
récidive tumorale locale
Bévacizumab
antinéoplasiques
algorithme
tumeurs de l'ovaire
olaparib
métastase tumorale
phtalazines
pipérazines

---
N1-VALIDE
Interventions pour la prise en charge de la fatigue chez les adultes souffrant d'une tumeur cérébrale primitive
http://www.cochrane.org/fr/CD011376/interventions-pour-la-prise-en-charge-de-la-fatigue-chez-les-adultes-souffrant-dune-tumeur-cerebrale
Contexte La fatigue est un symptôme courant et invalidant chez les personnes atteintes de tumeurs cérébrales primitives. L'efficacité des interventions pour le traitement de niveaux de fatigue cliniquement significatifs dans cette population n'est pas claire. Objectifs Évaluer l'efficacité et la sécurité des interventions pharmacologiques et non pharmacologiques chez les adultes atteints de tumeurs cérébrales primitives et de niveaux élevés de fatigue.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
tumeurs du cerveau
fatigue
adulte
fatigue
résultat thérapeutique
revue de la littérature

---
N1-SUPERVISEE
Quelle efficacité des opioïdes forts dans les douleurs chroniques non cancéreuses ?
http://www.unaformec.org/uploads/Publications/bibliomed/797%20Opioides.pdf
Pour l’Afssaps en 2004 sur 6 opioïdes forts à visée antalgique (buprénorphine, fentanyl, hydromorphone, morphine, oxycodone et péthidine) seule la morphine est indiquée pour les douleurs dans le traitement des douleurs chroniques non cancéreuses (DCNC) persistantes, intenses ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible. La commission de transparence de la HAS a accordé en octobre 2014 un SMR important à trois spécialités à base d’oxycodone puis en 2015 à deux spécialités à base de morphine dans l’indication « douleurs intenses et chroniques de l’arthrose de hanche, du genou et de la lombalgie chronique » mais elle ne recommande pas leurs prescriptions dans les douleurs de maladies inflammatoires. Quelle est l’efficacité antalgique à long terme (plus de 6 semaines) d’une thérapie antalgique par opioïdes forts dans certains cas de DCNC ?
2016
false
true
false
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
article de périodique
analgésiques morphiniques
douleur chronique
analgésiques morphiniques

---
N1-VALIDE
Les amphétamines pour le traitement du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité chez les enfants et les adolescents
http://www.cochrane.org/fr/CD009996/les-amphetamines-pour-le-traitement-du-trouble-deficitaire-de-lattention-avec-hyperactivite-chez-les
Contexte Le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est l'un des troubles psychiatriques les plus fréquents observés chez les enfants et les adolescents. Les amphétamines sont parmi les médicaments les plus couramment prescrits pour la prise en charge du TDAH. Il existe trois grandes classes d'amphétamines : les dexamphétamines, les lisdexamphétamines et les sels mixtes. Ces classes peuvent encore être divisées en fonction de la durée d'action des préparations (de courte ou longue durée). Une revue systématique évaluant leur efficacité et leur innocuité dans cette population n'a jamais été réalisée. Objectifs Évaluer l'efficacité et l'innocuité des amphétamines pour le traitement du TDAH chez les enfants et les adolescents.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
amphétamines
résultat thérapeutique
adolescent
enfant
méta-analyse
amphétamines

---
N1-VALIDE
Borréliose de Lyme (infection à Borrelia)
http://organesdeconcertation.sante.belgique.be/fr/documents/recommandations-borreliose-de-lyme-2016
http://organesdeconcertation.sante.belgique.be/sites/default/files/documents/guide-lyme_borreliose_fr_2016_16dec.pdf
Les bactéries responsables de la borreliose de Lyme, Borrelia burgdorferi sensu lato (s.l.) (essentiellement B. afzelii, B. garinii, B spielmanii, B. bavariensis et B. burgdorferi sensu stricto, cette dernière étant surtout rencontrée aux USA), sont transmises à l’homme par morsure d’une tique infectée du complexe Ixodes ricinus. L’homme peut être mordu par une tique à tout stade de son développement (larve, nymphe, adulte). Néanmoins, la plupart des transmissions de bactéries semblent être liées à des morsures de nymphes, qui sont plus nombreuses et passent plus facilement inaperçues (taille 2mm).
2016
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
maladie de Lyme
maladie de Lyme
maladie de Lyme
maladie de Lyme
maladie de Lyme
antibactériens

---
N1-VALIDE
Nouveaux paradigmes et métaphores du traitement du mélanome cutané
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2851&langue=FR
Au cours des récentes années, de nouveaux médicaments ont été offerts pour le traitement du mélanome cutané avancé et, en particulier, de ses métastases. Ils apportent des bénéfices qualifiés de modestes par certains malgré leur présentation en tant qu’innovations par divers médias et par quelques médecins et biologistes élevés au rang de leaders d’opinion. Malheureusement, l’emploi de descripteurs inflationnistes de l’efficacité des médicaments entraîne certaines incompréhensions parmi les cliniciens en charge de ces patients. A ce jour, le vémurafénib, l’ipilimumab, le pembrolizumab et le nivolumab ont démontré leurs activités relatives dans le contrôle du mélanome avancé. Le bénéfice escompté par certains marqueurs de substitution de l’efficacité est magnifié et idéalisé par rapport aux attentes de beaucoup de patients. Les avancées thérapeutiques récentes procurent un accroissement de quelques mois à la survie médiane. Des traitements combinés pourraient améliorer le bénéfice dès à présent atteint.
2016
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
mélanome
tumeurs cutanées
mélanome
antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
Reco Thromboses
http://antithrombotiques.aphp.fr/
https://itunes.apple.com/fr/app/reco-thromboses-ap-hp/id1152356901?mt=8
https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.aphp.ath
physiologie et antithrombotiques, pathologie cardiovasculaire, maladie thrombo-embolique veineuse, terrains particuliers, gestion des antithrombotiques, gestion des accidents et de l'arrêt des antithrombotiques pour procédure, éducation thérapeutique des patients, bibliographie, annexes
2016
false
false
false
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
français
recommandation pour la pratique clinique
thrombose
thrombose
Antithrombotiques
antiagrégants plaquettaires
anticoagulants
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux
effets secondaires indésirables des médicaments
éducation du patient comme sujet
sujet âgé
grossesse
obésité
insuffisance rénale
recommandation de bon usage du médicament
application mobile
fibrinolytiques

---
N1-VALIDE
Mise à disposition élargie du spray nasal de naloxone (Nalscue) - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Mise-a-disposition-elargie-du-spray-nasal-de-naloxone-Nalscue-Point-d-information
Dans le cadre de son autorisation temporaire d’utilisation (ATU), Nalscue peut dorénavant être dispensé dans un centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) quel que soit son mode de gestion, ainsi que par des centres et structures disposant d’équipes mobiles de soins aux personnes en situation de précarité ou d’exclusion gérés par des organismes à but non lucratif. Le Protocole d’utilisation thérapeutique et de recueil d’informations (PUT) et la Fiche pratique sont actualisés en conséquence...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
adulte
enfant
traitement d'urgence
administration par voie nasale
naloxone
antagonistes narcotiques
recommandation de bon usage du médicament
notice médicamenteuse
alcaloïdes opiacés
surdosage d'opiacés
Dépression respiratoire due aux opiacés
intoxication
usagers de drogues
naloxone
antagonistes narcotiques
V03AB15 - naloxone
chlorhydrate de naloxone
chlorhydrate de naloxone

---
N1-SUPERVISEE
Diabète de type 2. Stop à la rigueur ?
http://www.unaformec.org/uploads/Publications/bibliomed/802_RevTh_DNI2_Stop%20Rigueur.pdf
Le principal objectif du traitement du diabète de type 2 (DT2) est d’en prévenir les complications micro et macrovasculaires, dont les études épidémiologiques ont montré le lien avec le taux de glycémie. Alors qu’un dépistage systématique est recommandé par nombre d’organisations il y a des preuves limitées des effets à long terme sur la morbidité et la santé à long terme (Bibliomed 788). L'American Diabetes Association (ADA) recommande le dépistage chez les adultes âgés de 45 ans ou plus et chez les personnes à risque indépendamment de l'âge.
2016
false
true
false
UNAFORMEC - Union Nationale des Associations de Formation Médicale Continue
France
français
article de périodique
diabète de type 2
Surmédicalisation
sujet âgé
éducation du patient comme sujet
diabète de type 2

---
N1-SUPERVISEE
Usage adéquat des psychotropes chez les personnes âgées institutionnalisées en cas d’état confusionnel aigu (delirium)
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/usage-adequat-des-psychotropes-chez-les-personnes--1189
Le Delirium (état confusionnel) est un syndrome gériatrique fréquent et coûteux qui affecte un tiers des personnes âgées hospitalisées ; sa prévalence en institution est mal connue. Il apparaît que ce syndrome peut persister pendant des semaines à des mois, et n’est donc pas limité aux hospitalisations aiguës. Nous présentons une revue de la littérature sur la prise en charge du delirium en institution suivie d’une proposition d’algorithme définissant l’approche pharmacologique et non pharmacologique de ce syndrome gériatrique
2016
false
true
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
délire avec confusion
délire avec confusion
psychoanaleptiques
établissements de soins de long séjour
psychoanaleptiques
délire avec confusion
institutionnalisation
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Nouveaux antidiabétiques : à l’aube d’une révolution ? Les nouvelles options thérapeutiques du diabète de type 2 à l’épreuve de la prévention cardiovasculaire
In Rev Med Brux 2016 ; 37 : 349-55
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/nouveaux-antidiabetiques-a-laube-dune-revolution-l-1219
Malgré les progrès dans la prise en charge du diabète de type 2, la maladie cardiovasculaire reste une préoccupation principale. Les grandes études interventionnelles de contrôle glycémique nous ont appris qu’il faut patienter plus de 10 ans avant d’espérer les bénéfices d’un traitement antidiabétique classique sur la morbimortalité cardiovasculaire. Suite à la controverse de la rosiglitazone, la FDA impose depuis 2008 de disposer de données de sécurité cardiovasculai re pour tous les nouveaux anti - diabétiques, et les premières études réalisées pour s’y conformer sont maintenant publiées. Elles montrèrent d’abord une neutralité cardiovasculaire des gliptines, un résultat somme toute peu étonnant pour un suivi médian de moins de 3 ans. Par contre, EMPA-REG OUTCOME puis LEADER réalisées chacune chez des diabétiques de type 2 avec antécédent cardiovasculaire furent une surprise : dans la première de ces études, l’empagliflozine prescrite au-dessus des antidiabétiques habituels a réduit de 14 % (P 0,04) le critère principal (infarctus myocardique ou AVC non fatals ou mortalité cardiovasculaire), et ce principalement grâce à une réduction des décès cardiovasculaires de 38 % (P 0,001). LEADER a montré similairement pour le liraglutide une réduction de 13 % du même critère composite principal (P 0,01) accompagné d’une baisse de 22 % de la mortalité cardiovasculaire (P 0,007). Dans les deux cas, le suivi médian était inférieur à 4 ans...
2016
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
hypoglycémiants
diabète de type 2
maladies cardiovasculaires
empagliflozine
Liraglutide
résultat thérapeutique
infarctus du myocarde
accident vasculaire cérébral
maladies cardiovasculaires
administration par voie orale
incrétines
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
A10BJ02 - liraglutide
A10BK03 - empagliflozine
composés benzhydryliques
glucosides

---
N1-SUPERVISEE
Intérêt d'une prise en charge psychologique et/ou pharmacologique précoce en prévention secondaire de l'état de stress post-traumatique
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01412414
Objectifs: Notre objectif principal était d’évaluer l’intérêt de l’intervention psychologique précoce dans la prévention secondaire du psychotraumatisme. Nos objectifs secondaires étaient d’évaluer l’intérêt d’un traitement anxiolytique précoce (benzodiazépine et hydroxyzine) dans la prévention secondaire du psychotraumatisme, et d’évaluer la tolérance et l’observance des prescriptions d’anxiolytique et d’hypnotique faites dans les suites d’un événement potentiellement traumatisant.
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
troubles de stress post-traumatique
troubles de stress post-traumatique

---
N1-SUPERVISEE
Tuberculose en Belgique : Quoi de neuf pour le praticien ?
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/tuberculose-en-belgique-quoi-de-neuf-pour-le-prati-1216
La tuberculose reste une maladie importante en Belgique, surtout au niveau des grandes agglomérations. Il est donc toujours important qu’un praticien connaisse bien cette entité. Les évolutions récentes au niveau du diagnostic sont certainement les tests génétiques qui nous permettent de diagnostiquer l’espèce de Mycobacterium tuberculosis, mais également les éventuelles résistances au traitement de 1re & 2e ligne et ce dans un délai beaucoup moins important que les tests standards
2016
false
true
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
médecine générale
tuberculose
tuberculose multirésistante
médecins généralistes
Belgique
tuberculose

---
N1-VALIDE
Ostéogenèse imparfaite
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2734084/fr/osteogenese-imparfaite
L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint d’ostéogenèse imparfaite.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation pour la pratique clinique
ostéogenèse imparfaite
médecine générale
ostéogenèse imparfaite
diagnostic différentiel
ostéogenèse imparfaite
enfant
adulte
prise en charge de la maladie
grossesse
ostéogenèse imparfaite
diphosphonates
observation (surveillance clinique)
ostéogenèse imparfaite
médecins généralistes

---
N1-SUPERVISEE
Quelle est la stratégie idéale pour traiter l’hyperglycémie du diabète de type 2 ?
http://hdl.handle.net/2268/198374
Le diabète de type 2 (DT2) est la forme de diabète sucré de loin la plus fréquente et ce, dans tous les pays du monde. Il ne fait aucun doute, cependant, que ce concept de DT2 correspond à une entité hétérogène et que cette dernière sera démembrée dans un avenir sans doute relativement proche, compte tenu des progrès considérables de la biologie moléculaire. Par ailleurs, les thérapeutiques proposées sont de plus en plus nombreuses, complexes et onéreuses, de telle sorte qu’il n’est pas aisé, pour le praticien, de choisir la meilleure approche thérapeutique. Ainsi, les recommandations internationales sont de plus en plus sophistiquées et peuvent dérouter le non spécialiste confronté à une prise de décision individuelle face à un patient déterminé.
2016
false
false
false
ORBI - Open Repository and Bibliography - Université de Liège
Belgique
français
article de périodique
hyperglycémie
diabète de type 2

---
N1-VALIDE
Point sur les médicaments utilisés hors autorisation de mise sur le marché (AMM) en psychiatrie et addictologie
In Journal de Pharmacie Clinique, Volume 35, numéro 4, Décembre 2016
http://www.jle.com/fr/revues/jpc/e-docs/point_sur_les_medicaments_utilises_hors_autorisation_de_mise_sur_le_marche_amm_en_psychiatrie_et_addictologie_308641/article.phtml
Avec la pédiatrie et l’oncologie, la psychiatrie est la spécialité médicale qui utilise le plus de médicaments dans des indications hors AMM (autorisation de mise sur le marché). L’utilisation de ces médicaments est basée sur des données de la littérature. La validation de ces utilisations peut être difficile pour un pharmacien hospitalier peu habitué aux patients de psychiatrie, que ce soit dans les établissements spécialisés ou les hôpitaux MCO (médecine, chirurgie, obstétrique). Le but de cet article est de faire un point sur les utilisations hors AMM en psychiatrie et en addictologie d’une liste non exhaustive de médicaments. Pour chaque médicament étudié, nous rappelons les indications officielles et le mécanisme d’action. Pour chaque pathologie psychiatrique concernée, nous résumons les mécanismes physiologiques en jeu et nous expliquons l’intérêt d’utiliser les médicaments étudiés. Les médicaments étudiés sont la N-acétylcystéine dans le craving des toxicomanes, le propranolol dans l’akathisie, la clonidine dans le sevrage aux opioïdes, la prazosine dans l’état de stress post-traumatique, l’aripiprazole dans le syndrome de Gilles de la Tourette et le bupropion dans les épisodes dépressifs majeurs...
DOI : 10.1684/jpc.2016.0340
2016
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
résumé ou synthèse en français
utilisation hors indication
troubles mentaux
addiction

---
N1-SUPERVISEE
Traitement d’une tumeur de Wilms réfractaire chez l’adulte - cas clinique
In Pharmactuel 2016; vol 49, n 4, 2016
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1072/897
Objectif : Décrire un cas clinique de tumeur de Wilms métastatique réfractaire aux traitements chez l’adulte et discuter des choix de traitements répertoriés dans la documentation scientifique...
2016
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
cas clinique
article de périodique
tumeur réfractaire
récidive de tumeur rénale de Wilms
tumeur rénale de Wilms de l'adulte
analyse de survie
tumeur de Wilms
transplantation de cellules souches
transplantation autologue
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
tumeur rénale de Wilms de stade IV
évolution de la maladie
tumeur de Wilms
adulte

---
N1-VALIDE
Traitements antirétroviraux : utiles de la prévention au traitement de l’infection VIH
In Rev Med Suisse 2016; 97-102
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-500-501/Traitements-antiretroviraux-utiles-de-la-prevention-au-traitement-de-l-infection-VIH
En 2015, d’importantes études ont permis l’élaboration de nouvelles recommandations notamment par l’OMS et la Société européenne du sida (EACS) concernant le traitement préventif du VIH (prophylaxie de préexposition) ainsi que sur les critères d’initiation du traitement antirétroviral. Ainsi, un traitement antirétroviral est indiqué chez tous les patients infectés par le VIH, et ce indépendamment du taux de CD4.Des méthodes innovantes de dépistage, comme par exemple les autotests, ont fait leur apparition en France dans toutes les pharmacies depuis le 15 septembre 2015.Les nouveautés 2015 dans les domaines de la prévention, du dépistage et du traitement sont exposées dans cet article et auront un impact certain sur la prise en charge clinique des patients infectés par le VIH en Suisse...
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
Prophylaxie pré-exposition
infections à VIH
infections à VIH
Suisse
infections à VIH
dépistage systématique
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
agents antiVIH
trousses de réactifs pour diagnostic
antirétroviraux
conseil
inhibiteurs de l'intégrase du vih

---
N1-VALIDE
Les informations écrites permettent-elles de réduire l’utilisation d’antibiotiques contre les infections des voies respiratoires supérieures chez les personnes traitées dans les environnements de soins primaires ?
http://www.cochrane.org/fr/CD011360/les-informations-ecrites-permettent-elles-de-reduire-lutilisation-dantibiotiques-contre-les
Contexte Les infections aiguës des voies respiratoires supérieures (IVRS) sont fréquemment prises en charge dans des environnements de soins primaires. Bien qu’elles soient virales et que la résistance aux antibiotiques soit un problème de plus en plus préoccupant, les médecins continuent à prescrire des antibiotiques contre les IVRS. La remise d’informations écrites aux patients peut être un moyen simple de réduire l’utilisation d’antibiotiques dans le traitement des IVRS aiguës. Objectifs Évaluer si l’information écrite destinée aux patients (ou aux parents de jeunes patients) réduit l’utilisation d’antibiotiques pour le traitement des IVRS aiguës en soins primaires.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
antibactériens
infections de l'appareil respiratoire
information en santé des consommateurs
revue de la littérature
étiquetage de médicament

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation thérapeutique du cannabis (Sativex ) : de la sclérose en plaques aux innovations médicales
https://petale.univ-lorraine.fr/notice/view/univ-lorraine-ori-35775
L’objectif de cette thèse est de présenter d’une manière globale l’utilisation médicale du cannabis tout en mettant un point d’accent sur le Sativex et son arrivée en France. L’intérêt de ce travail est de déterminer le bénéfice réel de ces composés par rapport à d’autres dans le traitement de plusieurs pathologies, de vérifier si les formulations proposées par les scientifiques à l’heure actuelle présentent un risque pour la santé, de confirmer ou d’infirmer la sécurité de ces composés et d’aider le pharmacien à se familiariser avec ce genre de médicament pour une prise en charge optimale du patient.
2016
false
false
false
PETALE - Publications Et Travaux Académiques de Lorraine
France
français
thèse ou mémoire
sclérose en plaques
marijuana médicale
association cannabidiol tétrahydrocannabinol
extraits de plantes

---
N1-VALIDE
Les interventions médicamenteuses pour le traitement de l'obésité chez les enfants et les adolescents
http://www.cochrane.org/fr/CD012436/les-interventions-medicamenteuses-pour-le-traitement-de-lobesite-chez-les-enfants-et-les-adolescents
Contexte De plus en plus de cas d'obésité chez les enfants et les adolescents sont observés dans le monde. L'obésité peut être associée à des conséquences significatives sur la santé au court et au long terme. Objectifs Évaluer l'efficacité des interventions médicamenteuses pour le traitement de l'obésité chez les enfants et les adolescents.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
enfant
adolescent
obésité pédiatrique
résultat thérapeutique
sibutramine
orlistat
metformine
agents antiobésité
agents antiobésité
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
obésité pédiatrique
obésité pédiatrique

---
N1-VALIDE
Effet du moment d’administration de statines sur l’hyperlipidémie
http://www.cochrane.org/fr/CD009462/effet-du-moment-dadministration-de-statines-sur-lhyperlipidemie
Objectifs Évaluer de façon critique et analyser les données probantes disponibles issues d’essais contrôlés randomisés concernant les effets de la chronothérapie sur l’efficacité et l’innocuité du traitement de l’hyperlipidémie par les statines.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
hyperlipidémies
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
résultat thérapeutique
calendrier d'administration des médicaments
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Le paracétamol (acétaminophène), seul ou en combinaison avec la codéine ou la dihydrocodéine, contre la douleur neuropathique chez l'adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD012227/le-paracetamol-acetaminophene-seul-ou-en-combinaison-avec-la-codeine-ou-la-dihydrocodeine-contre-la
Contexte Le paracétamol, seul ou en combinaison avec de la codéine ou de la dihydrocodéine, est couramment utilisé pour traiter la douleur neuropathique chronique. Cette revue a recherché des preuves de l'efficacité et des effets délétères provenant d'études randomisées en double aveugle. Objectifs Évaluer l'efficacité analgésique et les effets indésirables du paracétamol avec ou sans de la codéine ou de la dihydrocodéine pour la douleur neuropathique chronique chez l'adulte.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
association de médicaments
névralgie
résultat thérapeutique
revue de la littérature
acétaminophène
codéine
dihydrocodéine
analgésiques morphiniques
analgésiques non narcotiques

---
N1-SUPERVISEE
Evaluation de la prescription des antalgiques de palier II chez la personne âgée en médecine générale : enquête de pratique auprès des médecins généralistes de Bourgogne
http://artur-bfc.ubfc.fr/search/notice/view/oai%253Aoai%253Au-bourgogne.fr%253Arepository%253Au-bourgogne-ori-517
Contexte : La douleur représente un des motifs de consultation les plus fréquents de la personne âgée en médecine générale. Par ailleurs, sa prévalence augmente avec le vieillissement de la population. Selon les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé, quand un antalgique périphérique de palier I ne suffit pas, les antalgiques de palier II sont indiqués pour soulager une douleur modérée à sévère. Cependant, leur efficacité est variable et leur balance bénéfice/risque reste à mieux préciser notamment chez la personne âgée. L’objectif de ce travail était d’évaluer la place attribuée par les médecins généralistes aux antalgiques de palier II dans le traitement de la douleur pas excès de nociception chez la personne âgée
2016
false
false
false
ARchive des Travaux Universitaires et de la Recherche - Bourgogne Franche-Comté
France
français
thèse ou mémoire
douleur
analgésiques morphiniques
médecins généralistes
médecine générale

---
N1-VALIDE
Les suppléments de zinc pour les acouphènes
http://www.cochrane.org/fr/CD009832/les-supplements-de-zinc-pour-les-acouphenes
Objectifs Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la supplémentation orale en zinc dans la prise en charge des patients souffrant d'acouphènes.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
résultat thérapeutique
acouphène
administration par voie orale
zinc
adulte

---
N1-VALIDE
Prise en charge pratique des patients sous ustékinumab
Club Rhumatismes et Inflammations (CRI) - décembre 2016
http://www.cri-net.com/fiches-pratiques-et-recommandations/prise-encharge-ustekinumab
Avec l’ustékinumab s’ouvre une nouvelle ère permettant le « ciblage » de la voie de l’IL12/IL-23. Cette voie a certainement une spécificité dans les affections articulaires et extra articulaires de la « nébuleuse » des spondyloarthrites ce qui en fait un axe thérapeutique particulièrement innovant et attendu pour de nombreux cliniciens rhumatologues, dermatologues, gastro-entérologues et d’autres disciplines. Le CRI et son groupe d’experts multidisciplinaires, pour la première fois en étroit partenariat avec le Groupe PSo de la Société Française de Dermatologie, a donc préparé pour vous les « fameuses » fiches pratiques de l’ustékinumab afin de vous permettre de l’utiliser en maîtrisant le mieux possible tous les aspects importants. L’objectif est de vous accompagner dans votre quotidien par des réponses argumentées sur l’EBM (Evidence-Based Medicine) et le cas échéant, quand le sujet n’a pas été réellement étudié, en vous apportant un avis d’expert partagé...
2016
false
false
false
CRI - Club Rhumatismes et Inflammations
France
français
recommandation par consensus
recommandation de bon usage du médicament
gestion des soins aux patients
utilisation hors indication
Ustékinumab
Ustékinumab
L04AC05 - ustékinumab
Interleukine-12
Interleukine-23
médecine factuelle
continuité des soins
maladie de Crohn
psoriasis
arthrite psoriasique
spondylarthropathies
Spondylarthrite axiale non radiographique
Spondylarthrite axiale
injections sous-cutanées
STELARA
grossesse
vaccination
sujet âgé
procédures de chirurgie opératoire
adulte
dialyse
splénectomie
recommandation pour la pratique clinique
recommandation patients

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal - Qu’est-ce que le cancer colorectal ? Laissez-nous vous expliquer. - Série Guides pour les patients ESMO/ACF basée sur les recommandations de pratique clinique de l’ESMO
http://www.esmo.org/content/download/15727/270760/file/FR-Cancer-Colorectal-Guide-pour-les-Patients.pdf
Ce guide pour les patients a été préparé par Le Fonds Anticancer comme un service aux patients, afin de les aider ainsi que leurs proches à mieux comprendre le cancer colorectal et à prendre conscience des meilleures options de traitement disponibles en fonction du sous-type de cancer colorectal. Nous recommandons aux patients de demander à leur médecin quels examens et quels types de traitement sont indiqués pour le type et le stade de leur maladie. Les informations médicales décrites dans le présent document s’appuient sur les directives de pratique clinique de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) pour la prise en charge du cancer colorectal.
2016
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
antinéoplasiques
antinéoplasiques
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
Cancer de la vessie - Qu’est-ce que le cancer de la vessie ? Laissez-nous vous expliquer. - Série Guides pour les patients ESMO/ACF basée sur les recommandations de pratique clinique de l’ESMO
http://www.esmo.org/content/download/6590/114933/file/FR-Cancer-de-la-Vessie-Guide-pour-les-Patients.pdf
2016
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs de la vessie urinaire
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
VENETOCLAX AbbVie 10 mg, 50 mg et 100 mg, comprimés pelliculés
ATU de cohorte
http://ansm.sante.fr/Activites/Autorisations-temporaires-d-utilisation-ATU/ATU-de-cohorte-en-cours/Liste-des-ATU-de-cohorte-en-cours/VENETOCLAX-AbbVie-10-mg-50-mg-et-100-mg-comprimes-pellicules
Vénétoclax AbbVie, utilisé dans le cadre de l’ATU de Cohorte, est indiqué pour le traitement des patients adultes atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC) : avec une délétion 17p ou une mutation TP53, en échec ou inéligibles à un traitement par au moins un inhibiteur du BCR, sans délétion 17p ou mutation TP53, après un traitement de référence et en échec ou inéligibles à un traitement par un inhibiteur du BCR...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
recommandation de bon usage du médicament
adulte
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
délétion du chromosome 17
mutation
Gène TP53
administration par voie orale
antinéoplasiques
évaluation préclinique de médicament
résultat thérapeutique
Protéines proto-oncogènes c-bcl-2
L01XX52 - vénétoclax
vénétoclax
sulfonamides
composés hétérocycliques bicycliques
syndrome de Smith-Magenis
délétion de segment de chromosome
chromosomes humains de la paire 17

---
N1-VALIDE
Injections de morphine pour le soulagement de la douleur après arthroscopie du genou
http://www.cochrane.org/fr/CD008918/injections-de-morphine-pour-le-soulagement-de-la-douleur-apres-arthroscopie-du-genou
Objectifs Évaluer les effets relatifs sur le soulagement de la douleur et les événements indésirables de la morphine IA administrée pour le contrôle de la douleur après arthroscopie du genou par rapport à un placebo, à d'autres analgésiques (anesthésiques locaux, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), autres opioïdes) et à d'autres voies d'administration de la morphine
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
arthroscopie
articulation du genou
morphine
arthralgie
douleur postopératoire
injections articulaires
morphine
analgésiques morphiniques
analgésiques morphiniques

---
N1-VALIDE
Traitement somatique des troubles dépressifs unipolaires: mise à jour 2016, partie 1 - Traitement aigu des épisodes dépressifs
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/35/fr/fms-02704.pdf
Ces recommandations de traitement de la Société suisse des troubles anxieux et de la dépression (SSAD) et de la Société suisse de psychiatrie biologique (SSPB) ont été élaborées conjointement avec la Société suisse de psychiatrie et psychothérapie (SSPP) suivant les lignes directrices de la «World Federation of Societies of Biological Psychiatry» (WFSBP) 2013 [1] et les recommandations S3/recommandations thérapeutiques nationales «Dépression unipolaire» de la «Deutsche Gesellschaft für Psychiatrie, Psychotherapie und Nervenheilkunde» (DGPPN) 2015. Le présent texte est une mise à jour de la version publiée en 2010
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
trouble dépressif
antidépresseurs
antidépresseurs
psychothérapie
trouble dépressif
sujet âgé
grossesse
allaitement maternel

---
N1-VALIDE
L'hypoglycémie chez le patient diabétique
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/35/fr/fms-02701.pdf
L’hypoglycémie est un effet secondaire inévitable de l’insulinothérapie et de certains anti-diabétiques oraux. La morbidité et les coûts occasionnés sont conséquents. L’identificafication des manifestations et des causes ainsi que la capacité à agir en conséquence sont fondamentales pour la gestion du diabète.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
hypoglycémie
diabète de type 2
insuline
hypoglycémie
hypoglycémie
hypoglycémie
hypoglycémie

---
N1-VALIDE
L'hydromorphone pour la douleur neuropathique chez l'adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD011604/lhydromorphone-pour-la-douleur-neuropathique-chez-ladulte
Objectifs Évaluer l'efficacité analgésique de l'hydromorphone pour la douleur neuropathique chronique chez les adultes et les événements indésirables associés à son utilisation dans des essais cliniques.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
Hydromorphone
névralgie
adulte
résultat thérapeutique
analgésiques morphiniques
douleur chronique
Hydromorphone
analgésiques morphiniques
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Réactualisation de la recommandation sur la douleur postopératoire
http://sfar.org/reactualisation-de-la-recommandation-sur-la-douleur-postoperatoire/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2016/08/2-Reactualisation-de-la-recommandation-sur-la-douleur-postoperatoire.pdf
Depuis la Conférence de consensus sur la douleur postopératoire (DPO) de 1997 et les Recommandations formalisées d’expert (RFE) de 2008, il était nécessaire de compléter ou modifier les recommandations déjà existantes. Un groupe de 14 experts ont travaillé sur des questions non traitées dans les référentiels précédents ou sur des recommandations déjà publiées mais modifiées suite à de nouvelles données de la littérature.
2016
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
douleur postopératoire
mesure de la douleur
adulte
enfant
recommandation par consensus
douleur postopératoire

---
N1-VALIDE
Y a-t-il un rôle pour les nouveaux anticoagulants oraux dans le traitement à long terme de l’embolie pulmonaire ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2057
Question clinique Quelles sont l’efficacité et la sécurité des nouveaux anticoagulants oraux versus anticoagulation standard (héparines et antagonistes de la vitamine K) dans le traitement à long terme de l’embolie pulmonaire ?
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
embolie pulmonaire
anticoagulants
résultat thérapeutique
administration par voie orale
méta-analyse

---
N1-SUPERVISEE
Conduite à tenir pour le traitement médicamenteux en cas d’intervention chirurgicale ou de geste invasif programmé
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref:anesthrea:item_319_unique
Objectifs pédagogiques : Préciser la conduite à tenir pour le traitement médicamenteux en cas d’intervention chirurgical ou de geste invasif programmé
2016
false
false
false
true
2eme cycle / master
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale Partage dans les mêmes conditions (CC BY-NC-SA 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/
SIDES - Référentiel Officiel du Collège National des Enseignants d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
cours
épreuves classantes nationales
complications postopératoires
complications postopératoires
anesthésie
Évaluation pré-opératoire
chirurgie générale
période périopératoire
jeûne

---
N1-VALIDE
Les céphalées chez l’enfant
http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/RMG/332/RMG332_06-11.pdf
Les céphalées sont fréquentes chez l’enfant. Leurs étiologies sont nombreuses et elles peuvent être le symptôme révélateur d’une pathologie pour laquelle le pronostic vital est en jeu. La prise en charge, l’exploration et le traitement doivent être adaptés à l’hypothèse diagnostique qui sera établie sur base de l’interrogatoire et l’examen clinique
2016
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
français
article de périodique
enfant
céphalées
céphalées
céphalées
céphalées

---
N1-VALIDE
L’incontinence urinaire chez la femme : à ne pas banaliser
http://www.oiiq.org/sites/default/files/uploads/periodiques/Perspective/vol13no04/11-pratique-clinique-acfa.pdf
Après avoir lu cet article, l’infirmière connaîtra les catégories d’incontinence et leurs causes. Une fois qu’elle aura identifié les facteurs de risque, elle saura instaurer, en collaboration avec d’autres professionnels de la santé, un traitement visant à traiter ou à atténuer certains symptômes. Elle connaîtra aussi les principales classes de médicaments administrés pour contrôler l’incontinence.
2016
false
false
false
Perspective infirmière - OIIQ - Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec
Canada
français
article de périodique
incontinence urinaire
cas clinique
femmes
incontinence urinaire
incontinence urinaire
incontinence urinaire
incontinence urinaire

---
N1-VALIDE
Dégénérescence maculaire liée à l’âge
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2016/36/fr/fms-02723.pdf
La dégénérescence maculaire liée à l’âge est une cause majeure d’atteinte visuelle dans les pays industrialisés. Récemment de nombreux progrès ont été faits dans la compréhension de la pathogenèse de la maladie, des méthodes diagnostiques et de la prise en charge thérapeutique.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
dégénérescence maculaire
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
dégénérescence maculaire
dégénérescence maculaire
facteurs de croissance endothéliale vasculaire
effets secondaires indésirables des médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Douleur radiculaire cervicale : traitement conservateur, infiltration épidurale de corticostéroïdes ou association des deux ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/465
Cette étude présentant des limites méthodologiques importantes n’apporte pas la preuve d’une supériorité des infiltrations épidurales de corticostéroïdes, seules ou en association au traitement conservateur par antalgiques et kinésithérapie, versus un traitement conservateur dans les cervico-brachialgies non aiguës. D’autres études seront nécessaires pour évaluer avec plus de précision l’efficacité des injections de corticostéroïdes et leur place dans la prise en charge de la douleur radiculaire cervicale de l’adulte. La balance bénéfice-risque doit toujours être discutée.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
résumé ou synthèse en français
lecture critique d'article
cervicalgie
résultat thérapeutique
adulte
techniques d'exercices physiques
analgésiques
douleur radiculaire cervicale
injections articulaires
hormones corticosurrénaliennes
cervicalgie

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de l’asthme chronique chez l’enfant : ajout de bêta2-mimétiques à longue durée d’action (LABA) aux corticostéroïdes inhalés (CSI) ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/462
Cette synthèse méthodique avec méta-analyse de la Cochrane Collaboration de bonne qualité méthodologique rassemblant les meilleures preuves actuellement disponibles n’apporte que peu de support factuel à l’ajout d’un LABA aux CSI chez les enfants asthmatiques insuffisamment contrôlés par un CSI seul. Aucune différence quant aux effets indésirables n’a été observée hormis un ralentissement de la croissance dans les groupes utilisant les doses les plus élevées de CSI. Un risque potentiel majoré d’hospitalisation sous LABA mérite une attention particulière à l’avenir.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
résultat thérapeutique
hormones corticosurrénaliennes
agonistes des récepteurs béta-2 adrénergiques
association de médicaments
adolescent
maladie chronique
asthme
hormones corticosurrénaliennes
administration par inhalation
enfant
nébuliseurs et vaporisateurs

---
N1-VALIDE
La codéine pour le traitement de la toux chronique chez l'enfant
http://www.cochrane.org/fr/CD011914/la-codeine-pour-le-traitement-de-la-toux-chronique-chez-lenfant
Objectifs Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la codéine (et de ses dérivés) dans le traitement de la toux chronique chez l'enfant.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
toux
enfant
codéine
résultat thérapeutique
agents de l'appareil respiratoire
maladie chronique
codéine
codéine
agents de l'appareil respiratoire
agents de l'appareil respiratoire
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Dermatomyosite de l’enfant et de l’adulte- Protocole national de diagnostic et de soins pour les maladies rares (PNDS)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2666858/fr/dermatomyosite-de-l-enfant-et-de-l-adulte
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2666857/fr/pnds-dermatomyosite-de-l-enfant-et-de-l-adulte
L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale actuelle d’un patient atteint de dermatomyosite chez l’adulte (DM) et chez l’enfant (dermatomyosite juvénile : DMJ).
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation pour la pratique clinique
dermatomyosite
dermatomyosite
dermatomyosite
enfant
adulte
médecine générale
dermatomyosite
diagnostic différentiel
dermatomyosite
observation (surveillance clinique)
dermatomyosite
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
La cardiotoxicité des traitements anti-cancéreux
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2821&langue=FR
Les cancers sont de plus en plus fréquents et leurs traitements de plus en plus agressifs. En conséquence, les médecins se trouvent régulièrement confrontés aux effets secondaires des traitements cytotoxiques. La cardiotoxicité induite par les traitements anti-cancéreux est une complication gravissime, car elle peut être mortelle et provoque un arrêt temporaire, voire définitif, des traitements. Dans cet article, nous décrivons les mécanismes, le dépistage et la prise en charge multidisciplinaire de la cardiotoxicité des agents anti-cancéreux.
2016
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
tumeurs
cardiopathies
antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
Prendre un médicament antidépresseur
http://www.psycom.org/file/download/60304/1340362/file/Brochure%20Psycom_Prescrire_Medicament_antidepresseur_VF.pdf
Cette rubrique est destinée aux personnes qui prennent un médicament antidépresseur, à leurs proches et aux professionnels qui les accompagnent. Elle vise à résumer l’essentiel des informations utiles. Elle a été conçue pour favoriser les échanges entre patients et soignants. Elle permet aux personnes qui le souhaitent d’être davantage autonomes par rapport aux médicaments pris pour leurs troubles psychiques et d’améliorer le niveau de sécurité de leur traitement. C’est aussi un support d’information pour les soignants, afin d’accompagner les patients dans la prise de leur traitement. On n’aborde pas ici l’utilisation des antidépresseurs chez les enfants.
2016
false
false
false
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
français
brochure pédagogique pour les patients
antidépresseurs
trouble dépressif
antidépresseurs
allaitement maternel
grossesse
sujet âgé
troubles mentaux

---
N1-SUPERVISEE
Les traitements symptomatiques dans la maladie d’Alzheimer en 2016 : à partir des Centres mémoire ressources recherche (CMRR) en France
http://www.jle.com/fr/revues/gpn/e-docs/les_traitements_symptomatiques_dans_la_maladie_dalzheimer_en_2016_a_partir_des_centres_memoire_ressources_recherche_cmrr_en_france_308090/article.phtml
Les bénéfices thérapeutiques des traitements disposant de l’AMM depuis plus de 15 ans dans la MA, qu’il s’agisse des anticholinesterasiques et ou de la mémantine, sont modestes mais réels, confirmés par les études en double aveugle contre placebo ou par la comparaison avec l’évolution naturelle de la maladie. L’efficacité des inhibiteurs des cholinestérases (IchE) et de la mémantine a été mesurée sur 4 dimensions de la maladie : la cognition, les activités de vie quotidienne, les troubles de l’humeur et du comportement, et l’impression globale de changement.
10.1684/pnv.2016.0629
2016
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
maladie d'Alzheimer
anticholinestérasiques
anticholinestérasiques
anticholinestérasiques
anticholinestérasiques
manifestations neurocomportementales
France

---
N1-SUPERVISEE
Traitement des hommes et des femmes ayant un herpès génital pour la première fois (premier épisode d’herpès génital)
http://www.cochrane.org/fr/CD010684/traitement-des-hommes-et-des-femmes-ayant-un-herpes-genital-pour-la-premiere-fois-premier-episode
L’herpès génital est une maladie incurable causée par le virus de l’herpès simplex (VHS). On appelle premier épisode d’herpès génital la première manifestation clinique de l’herpès chez un patient donné. Le traitement actuel se base sur la suppression virale afin de réduire la durée et la gravité de l’épisode.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
Mâle
Femelle
herpès génital
résultat thérapeutique
Primoinfection

---
N1-SUPERVISEE
L'oxycodone pour la douleur neuropathique chez l'adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD010692/loxycodone-pour-la-douleur-neuropathique-chez-ladulte
Les opiacés, y compris l'oxycodone, sont couramment utilisés pour traiter la douleur neuropathique, et sont considérés comme efficaces par certains professionnels. La plupart des revues ont examiné tous les opioïdes ensemble. Cette revue a recherché des preuves spécifiques à l'oxycodone, prise à n'importe quelle dose, et par n'importe quelle voie d'administration. D'autres revues ont pris en compte d'autres opioïdes.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
adulte
résultat thérapeutique
Oxycodone
névralgie
analgésiques morphiniques

---
N1-SUPERVISEE
Actualisation des recommandations de prise en charge du mélanome stade I à III
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/recos-mealnome-dc704d984ef0fe69278c90c3bd5ac5c7.pdf
Le mélanome est une tumeur maligne pour laquelle la survie nette spécifique est en France de 85% sur les données 1989-2004. Le taux de guérison est lié à l'épaisseur tumorale. La prise en charge du mélanome relève des notions générales de qualité de prise en charge des cancers préconisées par les trois plans cancer. Ainsi, tous les cas de mélanomes doivent faire l'objet d'un enregistrement ou d'une discussion en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire, y compris les formes in situ. Les malades doivent pouvoir bénéficier d'un dispositif d'annonce du diagnostic et un Plan Personnalisé de Soin doit pouvoir leur être remis.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
mélanome
mélanome
mélanome
mélanome
mélanome
détection précoce de cancer
lymphadénectomie
gangliosides
ipilimumab
Bévacizumab
mélanome
mélanome
tumeurs cutanées
mélanome
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Cervicite muco-purulente
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/cervicite-muco-purulente-aa8c23d0b90fa191483668eafcb8660f.pdf
La cervicite muco-purulente est définie par une inflammation de l'endocol se traduisant à des degrés variables par : un écoulement purulent ou muco-purulent à l'orifice cervical; et/ou un col inflammatoire et saignant au contact; et/ou la présence de polynucléaires neutrophiles (PN) sur le frottis endocervical coloré au Gram ou au bleu de méthylène.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
chlamydia trachomatis
neisseria gonorrhoeae
Femelle
cervicite
cervicite
signes et symptômes
cervicite

---
N1-SUPERVISEE
Herpes génital
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/herpes-genital-3ff33588a8c22f5d64a5a5a9855b3f2b.pdf
L’herpès génital (HG) est l’une des MST les plus répandues dans le monde et représente la première cause d’ulcère génital. Le retentissement sur la qualité de vie de l’herpès génital récurrent est bien établi. Dans les pays en développement l’HG est un co-facteur important de la transmission du VIH.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
herpès génital
herpès génital
herpès génital
herpès génital
herpèsvirus humain de type 2
herpèsvirus humain de type 1
signes et symptômes
herpès génital
grossesse
transmission verticale de maladie infectieuse
co-infection
infections à VIH
herpès génital

---
N1-SUPERVISEE
Prévention des MST / IST
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/prevention-des-mst-ist-ed4c0d4eb721df48555ff412312e809c.pdf
La prévention des MST consiste à inciter à adopter un comportement sexuel à moindre risque grâce à l’écoute, l’information et l’accompagnement au dépistage en particulier auprès des personnes les plus exposées aux MST. Il s’agit aussi de dépister les MST chez les personnes asymptomatiques (cf : chapitre dépistage des MST), d’aider les personnes ayant une MST à en informer leur(s) partenaire(s) sexuel(les) afin de les dépister et de les traiter.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
comportement sexuel sans risque
prévention primaire
promotion de la santé
homosexualité masculine
préservatifs masculins
préservatifs féminins
digues dentaires
infections à VIH
circoncision masculine
éducation sexuelle
toxicomanie intraveineuse
population de passage et migrants
maladies sexuellement transmissibles

---
N1-SUPERVISEE
Traitement post exposition sexuelle au VIH, VHB, VHC
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/ttt-post-exposition-sexuelle-au-vih-vhb-vhc-ce01de99ae1b93acdbd6036636a18d99.pdf
La prescription d'une trithérapie antirétrovirale après une relation sexuelle à risque de transmission du VIH est devenue une pratique courante, après qu'elle ait été proposée pour la première fois en 1997. Elle fait partie intégrante de la prise en charge du VIH et fait l’objet de recommandations régulièrement mises à jour dans le rapport d’experts. Le dépistage des hépatites B et C et d’autres MST y est associé.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
comportement sexuel à risque
infections à VIH
infections à VIH
hépatite B
hépatite B
hépatite C
hépatite C
exposition sexuelle

---
N1-SUPERVISEE
Trichomononse
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/trichomonose-c45b526c66838139b708515093a8be44.pdf
Trichomonas vaginalis est un protozoaire flagellé, mobile, extracellulaire, anaérobie Parasite strictement humain, il n’existe que sous forme végétative. Il est très sensible à la dessiccation et meurt rapidement dans le milieu extérieur. Sa transmission d’un individu à l’autre ne peut s’effectuer qu’en milieu humide.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
trichomonase
trichomonase
signes et symptômes
maladies sexuellement transmissibles
Femelle
Mâle
trichomonas vaginalis
grossesse
allaitement maternel

---
N1-SUPERVISEE
Verrues génitales externes (condylomes)
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/verrues-genitales-externes-bd522a4aee0f1b39fbe767ac001b6c7f.pdf
Les infections à papillomavirus humains (PVH) sont les MST les plus fréquentes dans le monde (5 % de la population présentera des lésions cliniques); et il existe une infection latente chez 25% des moins de 25 ans). La prévalence est en augmentation dans tous les pays. Les personnes sexuellement actives ont un risque de présenter une infection à PVH pour 80 à 85 % d’entre elles. L’infection a le plus souvent lieu au début de l’activité sexuelle.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
condylomes acuminés
condylomes acuminés
condylomes acuminés
signes et symptômes
infections à papillomavirus
sujet immunodéprimé
condylomes acuminés
vaccins antipapillomavirus
condylomes acuminés

---
N1-SUPERVISEE
MST anorectales
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/mst-anorectales-e1c62c60cd4b8fe6bf53144bd903784d.pdf
Symptomatologie, traitement de première intention et traitement de deuxième intention pour les anorectites, les chancres et ulcérations.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
maladies du rectum
maladies de l'anus
maladies sexuellement transmissibles
herpès génital
gonorrhée
lymphogranulomatose vénérienne
signes et symptômes
infections à chlamydia
giardiase
amibiase
syphilis
chancre mou
granulome inguinal
maladies sexuellement transmissibles

---
N1-SUPERVISEE
Lymphogranulome vénérienne (Maladie de Nicolas Favre)
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/lymphogranulome-venerien-maladie-de-nicolas-favre-1d34056eed4de0eb0768b25f7b4e3517.pdf
Le lymphogranulome vénérien ou lymphogranulomatose vénérienne (LGV) ou maladie de Nicolas-Favre (en fait décrite par Durand, un élève de Nicolas et Favre) est une infection à point de départ génital mais au tropisme loco-régional, due au sérovar L1, L2 ou L3 de Chlamydia trachomatis.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
lymphogranulomatose vénérienne
lymphogranulomatose vénérienne
signes et symptômes
chlamydia trachomatis
lymphogranulomatose vénérienne

---
N1-SUPERVISEE
Syphilis tardive
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/syphilis-tardive-5fcc5313bd62f1e2e1693dbe700baf9c.pdf
La syphilis tardive est définie par une évolution datant de plus d’un an. C’est la période de la syphilis la moins riche en tréponèmes (risque minime de contagion). - elle regroupe la syphilis tertiaire (définie par les manifestations viscérales de la syphilis tertiaire), - et la syphilis sérologique (ou latente) tardive.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
Troubles tardifs
signes et symptômes
syphilis
syphilis
syphilis latente
syphilis
syphilis tardive

---
N1-SUPERVISEE
Gonococcie
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/gonococcie-8e5167e17549b4912a1f1a4b3011eda7.pdf
La gonococcie est une affection due à Neisseria gonorrhoeæ (ou gonocoque) (NG) bactérie Gram négatif en forme de diplocoque surtout intracellulaire dans les polynucléaires neutrophiles, cytochrome-oxydase positif, immobile et asporulé. Elle est transmise par contact direct, essentiellement à l'occasion des rapports sexuels, entre une personne infectée, symptomatique ou non, et une autre personne.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
gonorrhée
gonorrhée
maladies de l'appareil génital mâle
maladies de l'appareil génital féminin
Femelle
Mâle
signes et symptômes
gonorrhée

---
N1-SUPERVISEE
Leucorrhées
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/leucorrhees-c145eb55e49c2c5c6b7aa0e28b8a77ca.pdf
Les leucorrhées physiologiques ont chez une même femme, à chaque cycle, des caractères similaires. Lorsque ceux-ci se modifient en couleur, abondance, aspect et/ou odeur, elles sont dites pathologiques. Elles traduisent une inflammation vaginale (vaginite), le plus souvent d'origine infectieuse et peuvent être associées à une irritation vulvaire (vulvo-vaginite).
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
vaginose bactérienne
candidose vulvovaginale
vaginose bactérienne
candidose vulvovaginale
signes et symptômes
leucorrhée

---
N1-SUPERVISEE
Syphilis précoce
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/syphilis-precoce-b61913fb8de5bca222326904654c6b30.pdf
La syphilis précoce est définie par une évolution datant de moins d’un an (J.0 étant par définition le premier jour du chancre ; cette chronologie fait abstraction de l’incubation trop aléatoire, variable, classiquement longue - 3 semaines - mais souvent impossible à préciser). La syphilis précoce est la période de la syphilis la plus riche en tréponèmes (risque maximal de contagion).
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
diagnostic précoce
syphilis
syphilis
syphilis
signes et symptômes
syphilis latente
syphilis

---
N1-SUPERVISEE
Chancre mou
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/chancre-mou-7ba48fb22b8e1e2c84e96778ab9e2d5a.pdf
Le chancre mou est dû à une bactérie, Haemophilus ducreyi, responsable d’ulcération génitale, plus particulièrement dans certaines régions tropicales. Le chancre mou est endémique dans de nombreux pays tropicaux, principalement en Afrique noire et en Amérique latine. Même dans ces pays, il tend à se raréfier. Dans les pays occidentaux, le chancre mou apparaît de façon sporadique au gré de petites épidémies, le plus souvent importé des pays d’endémie.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
chancre mou
chancre mou
chancre mou
signes et symptômes
haemophilus ducreyi
chancre mou

---
N1-SUPERVISEE
Primo-infection VIH
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/primo-infection-vih-8dafd3bbea5f8ac1933dda9fbcd8628b.pdf
La primo-infection VIH correspond à la période d’invasion de l’organisme par le VIH qui dure en moyenne 12 semaines après la contamination. C’est un moment clé de l’infection VIH du fait de la destruction majeure et irréversible du réservoir de lymphocytes CD4, de l’établissement de la latence virale dans cette phase précoce et du fait du haut risque de transmission.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
infections à VIH
infections à VIH
signes et symptômes
période d'incubation de maladie infectieuse
infections à VIH
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Ulcération génitale
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/ulceration-genitale-98decf280ecc17666541d6b3203bebb6.pdf
Guide diagnostique, Guide thérapeutique
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
algorithme
maladies de l'appareil génital féminin
maladies de l'appareil génital féminin
maladies de l'appareil génital mâle
maladies de l'appareil génital mâle
ulcère
ulcère
maladie chronique
maladie aiguë

---
N1-VALIDE
Prise en charge du travail spontané chez les femmes en santé, à terme
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)39242-8/abstract
Objectif La présente directive vise à fournir des conseils concernant la prise en charge du travail spontané intrapartum, normal ou anormal, à terme, chez les femmes en santé, ainsi que des conseils relatifs à la prise en charge de la dystocie lors du premier et du deuxième stade du travail, pour favoriser l’accouchement vaginal et optimiser les issues de la grossesse.
2016
false
false
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
recommandation professionnelle
travail obstétrical
douleur de l'accouchement
anesthésie péridurale
dystocie

---
N1-SUPERVISEE
Quelles sont l’efficacité et la sécurité du prucalopride dans le traitement de la constipation chronique chez les hommes ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2062
Cette étude randomisée multicentrique, en double aveugle, contrôlée par placebo, montre que le prucalopride, à la dose d’1 à 2 mg par jour, améliore de manière statistiquement significative la fréquence des selles après 3 mois chez un groupe sélectionné d’hommes souffrant de constipation chronique sévère. Cependant, la pertinence clinique et la durée de cet effet sont encore à déterminer. Par ailleurs, une étude portant sur la sécurité du prucalopride à long terme est encore nécessaire.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
article de périodique
lecture critique d'article
Mâle
agonistes des récepteurs 5-HT4 de la sérotonine
constipation
maladie chronique
prucalopride
résultat thérapeutique
benzofurannes

---
N1-SUPERVISEE
Quel est l’effet à long terme de la bétahistine pour traiter un syndrome de Ménière ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2063
Cette étude multicentrique, randomisée, placebo-contrôlée, chez des patients atteints d’un syndrome de Ménière actif et correctement diagnostiqué, conclut qu’après 9 mois, l’efficacité d’une dose élevée ou faible de bétahistine ne diffère pas de celle d’un placebo sur le nombre et la gravité des crises de vertiges signalées par le patient, ni sur la fonction vestibulaire et audiologique, ni sur la qualité de vie.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
agonistes histaminergiques
bétahistine
Effets à long terme
BETAHISTINE
maladie de Ménière

---
Courriel
22/04/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.