CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : toxines botuliniques;

Définition du MeSH : Toxines produites par Clostridium botulinum. Il existe au moins sept substances différentes, la majorité sont des protéines. Elles ont des propriétés neuro-, entéro -, et hémotoxiques, elles sont immunogènes, et incluent les poisons les plus puissants. Elles sont utilisées généralement pour bloquer le relargage d'acétylcholine aux synapses cholinergiques. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : toxine botulique; BTX;

Synonyme MeSH : Bontoxilysine; Botuline; Toxines de clostridium botulinum; toxine botulinique; toxines botuliques;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Toxines produites par Clostridium botulinum. Il existe au moins sept substances différentes, la majorité sont des protéines. Elles ont des propriétés neuro-, entéro -, et hémotoxiques, elles sont immunogènes, et incluent les poisons les plus puissants. Elles sont utilisées généralement pour bloquer le relargage d'acétylcholine aux synapses cholinergiques. [Traduction effectuée avant 2008]

N2-AUTOINDEXEE
Traitement des douleurs musculosquelettiques rebelles par la toxine Botulique. Une revue à partir des Evidence-Based.
http://www.sfetd-douleur.org/sites/default/files/u3349/DossierdumoisSFETD/2016/dossier_du_mois_toxine_botuliqueok.pdf
La Toxine Botulique est une neurotoxine produite par un bacille Gram négatif anaérobie. Sa première utilisation clinique a été rapportée en 1980 dans le traitement du strabisme de l’enfant. En 1998 pour les dystonies focales et troubles oculomoteurs. Puis dans le traitement de la Dy synergie vésico-sphinctérienne et l’hyperactivité détrusorienne neurogène , et le traitement fonctionnel des troubles neuro-orthopédiques liés à la spasticité. Si elle est largement entrée dans le champ de la réadaptation neurologique, elle ne l’est pas encore pour les pathologies douloureuses ostéo-articulaires douloureuses rhumatologiques pour lesquelles elle ne dispose pas d’A.M.M. Sur la base de données émergente qui suggèrent dans cette indication, une action antalgique de la toxine botulinique à la fois par action anti-nociceptif direct et par effet indirecte sur la composante musculaire. Cette technique est jugée prometteuse.
2016
false
false
false
SFETD - Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur
France
français
information scientifique et technique
douleur après traitement
botulisme
douleur incoercible
douleur musculosquelettique
toxine
Botulisme
revue de la littérature
thérapeutique
toxines botuliniques
Traités
rebelle
botulisme
revue de la littérature
coopération internationale

---
N1-VALIDE
Prise en charge d’une hyperhidrose - Revue générale
http://www.sfdermato.org/media/pdf/fmc/1-s2-0-s0151963814012848-main-eade25db48a99b70498569572e6ce330.pdf
L’hyperhidrose nous paraît encore insuffisamment prise en charge médicalement, alors qu’elle peut considérablement altérer la qualité de vie. Nous décomposerons l’approche thérapeutique du patient atteint d’hyperhidrose en plusieurs étapes : (a) connaître les bases physiologiques de la sécrétion sudorale ; (b) préciser le type d’hyperhidrose et rechercher les causes d’hyperhidrose secondaire avant d’affirmer le caractère primitif de l’hyperhidrose ; (c) évaluer le degré de sévérité de l’hyperhidrose, par une échelle validée (score HDSS), un test de Minor, voire des tests gravimétriques ; (d) choisir parmi les moyens thérapeutiques médicaux et chirurgicaux disponibles actuellement, à savoir les traitements locaux (antiperspirants, ionophorèse, injections de toxique botulique), généraux (oxybutynine) et chirurgicaux (sympathectomie thoracique).
2015
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
hyperhidrose
article de périodique
indice de gravité médicale
hyperhidrose
hyperhidrose
hyperhidrose
toxines botuliniques
injections intradermiques
hyperhidrose
sympathectomie
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
La Toxine Botulinique
http://dermato-info.fr/article/La_toxine_botulinique
L'injection locale de toxine botulique entraîne le blocage de certains muscles du visage dont la contraction induit des rides d'expression permettant ainsi de les atténuer.
2015
false
true
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
toxines botuliniques
toxines botuliniques
toxines botuliniques
toxines botuliniques
information patient et grand public
toxines botuliniques

---
N1-VALIDE
Traitement de l’hyperactivité vésicale réfractaire non neurogène par la toxine botulique. Revue de la littérature
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/traitement-de-lhyperactivite-vesicale-refractaire--1067
L’objectif de ce travail est de revoir les données de la littérature concernant l’efficacité et la tolérance des injections intradétrusoriennes de toxine botulique pour traiter l’hyperactivité vésicale réfractaire idiopathique
2015
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
revue de la littérature
vessie hyperactive
toxines botuliniques
résultat thérapeutique
relation dose-effet des médicaments
calendrier d'administration des médicaments
toxines botuliniques
injections musculaires

---
N1-SUPERVISEE
Injection de toxine botulique dans la paroi vésicale
http://urofrance.org/nc/lurologie-grandpublic/fiches-patient/resultats-de-la-recherche/html/injection-de-toxine-botulique-dans-la-paroi-vesicale-1.html
Après une injection de toxine botulique dans la paroi vésicale, il vous est recommandé de boire abondamment, d’uriner régulièrement pour laver la vessie et éviter que les urines ne deviennent rouges.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
information patient et grand public
maladies de la vessie
maladies de la vessie
toxines botuliniques
Injection vésicale
administration par voie vésicale

---
N3-AUTOINDEXEE
Douleurs et injection intramusculaire de toxine botulique chez l'enfant spastique
http://pediadol.org/Douleurs-et-injection,1193.html
2014
Pédiadol
information patient et grand public
618.920 472 - Douleur chez les enfants
douleur
toxines botuliniques
injections musculaires
botulisme

---
N1-SUPERVISEE
La toxine botulinique pour les troubles de la déglutition
http://www.cochrane.org/fr/CD009968/la-toxine-botulinique-pour-les-troubles-de-la-deglutition
Objectifs : Établir l'efficacité et l'innocuité de l'utilisation de la toxine botulinique pour améliorer le dysfonctionnement du SOS chez les personnes ayant des difficultés de déglutition (dysphagie) associées à une maladie neurologique progressive ou non progressive
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
résultat thérapeutique
sphincter supérieur de l'oesophage
résumé ou synthèse en français
toxines botuliniques
troubles de la déglutition

---
N1-SUPERVISEE
Dilatation par ballonnet sous contrôle endoscopique versus injection de toxine botulique (Botox) dans le traitement de l'achalasie, une pathologie entraînant des difficultés de déglutition
http://www.cochrane.org/fr/CD005046
Contexte : L'achalasie est un trouble de la motilité œsophagienne qui entraîne une tonicité accrue du sphincter œsophagien inférieur (SOI) et des symptômes de difficultés de déglutition. Les traitements ont pour objectif de réduire la tonicité du SOI. Actuellement, les options thérapeutiques sous contrôle endoscopique comprennent la dilatation pneumatique (DP) ou l'injection de toxine botulique (BTX). Objectifs : Réaliser une étude systématique comparant l'efficacité et l'innocuité de deux traitements endoscopiques, la DP et l'injection intra-sphinctérique de BTX, dans le traitement de l'achalasie œsophagienne.
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
achalasie oesophagienne
toxines botuliniques
résultat thérapeutique
dilatation
méta-analyse
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Injection de toxine botulique en cas de strabisme ou de paralysie oculomotrice
http://www.sfo.asso.fr/sites/sfo.prod/files/files/FICHE-INFO-PATIENT_/21%20b_Injection_de_toxine_botulique_en_cas_de_strabisme_ou_de_paralysie_oculomotrice.pdf
Les strabismes précoces et les paralysies oculomotrices peuvent bénéficier dans leur prise en charge d’une ou plusieurs injections de toxine botulique.
2013
false
true
false
SFO - Société Française d'Ophtalmologie
France
toxines botuliniques
brochure pédagogique pour les patients
strabisme
toxines botuliniques
ophtalmoplégie

---
N1-SUPERVISEE
Rééducation multidisciplinaire suite à un traitement par toxine botulique et d'autres traitements focaux intramusculaires dans la spasticité post-AVC
http://www.cochrane.org/fr/CD009689
Évaluer l'efficacité de la rééducation MD, suite à un traitement par BoNT et d'autres traitements focaux intramusculaires comme le phénol, à améliorer les limitations d'activités et d'autres résultats chez des adultes et enfants atteints de spasticité post-AVC. Examiner les contextes, les types et les intensités des programmes de rééducation qui sont efficaces.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
toxines botuliniques
résultat thérapeutique
accident vasculaire cérébral
spasticité musculaire
spasticité musculaire
antidyskinésiques
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Toxine botulinique pour hypertrophie du masseter
http://www.cochrane.org/fr/CD007510
Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la toxine botulinique de type A par rapport à un placebo ou à l'absence de traitement, pour la prise en charge d'une hypertrophie bénigne bilatérale du masseter
2013
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
toxines botuliniques
résultat thérapeutique
hypertrophie
muscle masséter
hypertrophie des muscles masticateurs

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation de la toxine botulique pour le traitement du strabisme
http://www.cochrane.org/fr/CD006499
Évaluer l'efficacité de la toxine botulique pour le traitement du strabisme par rapport à des options de traitement alternatives, étudier le rapport dose-effet et les taux de complication.
2012
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
strabisme
toxines botuliniques

---
N1-SUPERVISEE
Injection de toxine botulique dans la paroi vésicale
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2010/FI-2010-00090001-8/TEXF-FI-2010-00090001-8.PDF
Objectif : Permettre de ne plus avoir de fuites d’urine ni d’envies d’uriner urgentes et/ou trop fréquentes. Diminuer le risque d’avoir des infections urinaires graves ou de détériorer le fonctionnement des reins. La vessie a pour rôle de contenir l’urine produite en permanence par les reins (phase de remplissage) puis en se contractant de l’éliminer de manière complète, rapide et volontaire (phase de vidange) lorsque les conditions le permettent : lieu et situation adaptés.
2012
false
true
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
vessie neurologique
vessie neurologique
vessie neurologique
vessie neurologique
brochure pédagogique pour les patients
administration par voie vésicale
toxines botuliniques

---
N2-AUTOINDEXEE
BOCOUTURE 4 unités/0,1 ml, poudre pour solution injectable - TOXINE BOTULINIQUE TYPE A
Code CIS : 61592762
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=61592762
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
poudres
BOCOUTURE
injections
61592762
toxines botuliniques

---
N2-AUTOINDEXEE
AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable
TOXINE BOTULINIQUE TYPE A - CIS : 66865211 ;
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=66865211
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit
injections
66865211
poudres
toxines botuliniques
AZZALURE

---
N1-SUPERVISEE
Les injections de toxine botulique
enfant
http://www.sparadrap.org/Catalogue/Tout-le-catalogue/Les-injections-de-toxine-botulique-Ref.F14
La fiche explique, grâce à de nombreuses illustrations, le déroulement d'une séance d'injections. Elle décrit également les différentes solutions pour diminuer la douleur et répond aux principales interrogations concernant ce traitement.
2012
false
N
Sparadrap
France
français
brochure pédagogique pour les patients
toxines botuliniques
enfant
injections
spasticité musculaire
douleur

---
N1-SUPERVISEE
NeuroBloc - Toxine botulique de type B
code ATC : M03AX01
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/000301/human_med_000927.jsp&murl=menus/medicines/medicines.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Le principe actif du NeuroBloc, la toxine botulique de type B, est un myorelaxant à action périphérique (code ATC: M03A X01), qui exerce une activité au niveau de la jonction neuromusculaire en inhibant la libération de l'acétylcholine ...
2012
false
N
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
flux de syndication
NEUROBLOC 5000 U/ml sol inj
toxine botulinique de type B
toxines botuliniques
torticolis
agents neuromusculaires
toxines botuliniques
agents neuromusculaires
toxine botulinique de type B
M03AX01 - toxine botulique
NEUROBLOC
évaluation médicament
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
63181966
3400892306933
3400892306872
3400892306704

---
N1-SUPERVISEE
Injections de toxines botuliques chez les adultes atteints du syndrome de la vessie hyperactive
http://www.cochrane.org/fr/CD005493
L’objectif de cette revue était de comparer l’injection intravésicale de toxines botuliques à d’autres traitements pour une vessie hyperactive neurogène et idiopathique chez les adultes
2011
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résultat thérapeutique
antidyskinésiques
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
toxines botuliniques
vessie hyperactive
adulte
administration par voie vésicale

---
N2-AUTOINDEXEE
Botox - Toxine botulinique de type A
Avis de la commission de transparence
http://www.inesss.qc.ca/index.php?id=72&user_inessscapsules_pi1[uid]=1010&user_inessscapsules_pi1[onglet]=1&user_inessscapsules_pi1[backUrl]=index.php%253Fid%253D42%2526no_cache%253D1%2526user_inessscapsules_pi1%255Bliste%255D%253D67%2526user_inessscapsules_pi1%255Bonglet%255D%253D1%2526user_inessscapsules_pi1%255BEVALUES_pointer%255D%253D0%2526user_inessscapsules_pi1%255Bsubmit%255D%253DRechercher&cHash=0717c5af57763360c3f1574de8c66ad5
2011
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
avis de la commission de transparence
BOTOX
toxines botuliniques
botox

---
N3-AUTOINDEXEE
Injections de toxine botulinique et hyperhidrose
http://www.sfdermato.com/media/pdf/information-patient/finfotbhidrose-757912730cfcbc9e45ef7e14c4ff426c.pdf
2011
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
information patient et grand public
toxines botuliniques
injections
hyperhidrose

---
N3-AUTOINDEXEE
Injections de toxine botulinique dans le traitement des rides de la face
http://www.sfdermato.com/media/pdf/information-patient/finfotbesthet-c4bb64bbf4d12d16ef8ff9c2641d29f9.pdf
2011
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
information patient et grand public
vieillissement de la peau
toxines botuliniques
injections

---
N1-SUPERVISEE
Toxine botulinique pour la douleur de l'épaule
http://www.cochrane.org/fr/CD008271
Comparer l'efficacité et la sécurité de la toxine botulinique par rapport à un placebo ou à d'autres options de traitement pour la douleur de l'épaule.
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
scapulalgie
toxines botuliniques
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Toxine botulique : mythes et réalités
http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/RMG/282/RMG282_152-157.pdf
Avant que les techniques de stérilisation des aliments ne soient au point, la très puissante neurotoxine du Clostridium Botulinum était essentiellement synonyme de botulisme. Depuis quelques décennies, c'est surtout son usage thérapeutique, voire esthétique, qui retient l'attention du corps médical et des médias. Cet article fait le point sur les indications actuelles de la toxine botulique.
2011
false
N
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
français
médecine générale
toxines botuliniques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Injections de toxine botulinique pour le traitement de la dysphonie spasmodique
http://www.cochrane.org/fr/CD004327
Déterminer l'efficacité de la toxine botulinique dans le traitement de la dysphonie spasmodique
2010
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
toxines botuliniques
résultat thérapeutique
dysphonie
résumé ou synthèse en français

---
N3-AUTOINDEXEE
Toxines botuliques : applications urologiques
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2006/PU-2006-00160263/TEXF-PU-2006-00160263.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
urologie
toxines botuliniques

---
N1-SUPERVISEE
Les indications neurologiques de la toxine botulique en 2009
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/nro/e-docs/00/04/4F/B4/resume.phtml
Les injections de toxine botulique ont démontré en 25 ans leur efficacité et leur bonne tolérance dans de nombreuses pathologies neurologiques. Elles sont utilisées en première intention, comme un myorelaxant local, pour traiter les spasmes hémifaciaux et les dystonies focales, permettant dans la majorité des cas une diminution du handicap et une amélioration de la qualité de vie.Elles peuvent aussi être proposées dans le traitement de la spasticité focale, les vessies neurologiques hyperactives et les pathologies du système nerveux autonome telles que les hyperhidroses, le syndrome de Frey et les hypersialorrhées. Leur intérêt potentiel dans le traitement des douleurs chroniques nécessite de nouvelles études au vu des résultats globalement décevants obtenus dans les céphalées chroniques...
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
toxine botulinique de type B
toxines botuliniques
DYSPORT
BOTOX
NEUROBLOC
XEOMIN
manifestations neurologiques
M03AX01 - toxine botulique
toxines botuliniques de type A
maladies du système nerveux
antidyskinésiques
agents neuromusculaires
toxines botuliniques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation « coût conséquence » d'une nouvelle approche thérapeutique par la toxine botulinique pour la prise en charge des patients neurologiques présentant une hyperactivité du détrusor
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/4E/DA/resume.phtml?type=text.html
Les injections intradétrusoriennes de toxine botulinique de type A (TBA) ont considérablement modifié la prise en charge des blessés médullaires et des patients atteints de sclérose en plaques, en permettant l'acquisition d'une continence urinaire et une bonne maîtrise des risques rénaux. Cette technique permet, dans de nombreux cas, d'éviter une chirurgie de remplacement vésical par entérocystoplastie. Objectifs : afin d'évaluer sur le plan médico-économique cette nouvelle technique, une analyse prospective et observationnelle a été menée sur les principaux centres référents en neuro-urologie en France pour recueillir l'ensemble des données concernant la pratique clinique, les ressources et le temps nécessaires pour réaliser ce geste dans un environnement médico-chirurgical. Ces données ont permis de calculer les coûts directs inhérents à cette nouvelle approche thérapeutique. Résultats : 88 questionnaires, répartis sur 8 centres, ont été analysés \; 69 % des patients traités par injection intradétrusorienne de TBA étaient des blessés médullaires (dont 69 % d'hommes), et 22 % de la population étudiée concernait les patients atteints de sclérose en plaques (dont 75 % de femmes). Un temps paramédical médian de 30 minutes était nécessaire pour préparer le patient et le traitement médical. L'injection de toxine botulinique conduite par voie endoscopique nécessitait en moyenne 7 minutes au médecin opérateur. Le total des coûts de prise en charge d'un patient pour une injection de toxine botulinique dans la muqueuse vésicale est de 723 ?. Au-delà de la confirmation de l'intérêt clinique de la TBA, notre étude démontre que le coût hospitalier des injections intradétrusoriennes de TBA dans la prise en charge des blessés médullaires et des patients atteints de sclérose en plaques est couvert par le tarif du GHM 24C21Z.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
analyse coût-bénéfice
toxines botuliniques
vessie hyperactive
gestion des soins aux patients
Détrusor hyperactif
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitement du trouble salivaire par injection de toxine botulinique dans les glandes salivaires (vidéo)
http://spimotion.univ-lyon1.fr/33-spimotion/index.asp?mode_visu=lecture&la_video=258
2009
Université Claude Bernard Lyon 1, Spimotion
France
matériel d'enseignement audio-visuel
enregistrement sur magnétoscope
glandes salivaires
toxines botuliniques
injections

---
N3-AUTOINDEXEE
Injection de toxine botulique dans la paroi vésicale pour des patients souffrant de troubles vésicosphinctériens d'origine neurologique
http://www.sifud-pp.org/Data/upload/pdf/fiches-infos-patients/ToxineVessie.pdf
Permettre de ne plus avoir de fuites d’urine ni d’envies d’uriner urgentes et/ou trop fréquentes. Diminuer le risque d’avoir des infections urinaires graves ou de détériorer le fonctionnement des reins.
2008
false
true
false
SIFUD-PP - Société Interdisciplinaire Francophone d’UroDynamique et de Pelvi Périnéologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
maladies urologiques
toxines botuliniques
administration par voie vésicale

---
N1-SUPERVISEE
Information importante de pharmacovigilance concernant les produits à base de toxine botulinique Botox , Dysport , NeuroBloc , Vistabel : Risque d'effets indésirables graves dus à la diffusion de la toxine botulinique
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Produits-a-base-de-toxine-botulinique-Botox-R-Dysport-R-NeuroBloc-R-Vistabel-R-Risque-d-effets-indesirables-graves-dus-a-la-diffusion-de-la-toxine-botulinique/(language)/fre-FR
Les toxines botuliniques agissent en bloquant la libération d'acétylcholine au niveau des jonctions neuromusculaires ou d'autres jonctions cholinergiques et induisent ainsi une dénervation réversible et partielle des muscles injectés ou des glandes exocrines. Des effets indésirables graves, susceptibles d'être liés à la diffusion de la toxine botulinique, ont été très rarement rapportés lors de l'utilisation de médicaments à base de toxine botulinique, du type faiblesse musculaire excessive, dysphagie ou pneumopathie d'inhalation. Ces effets indésirables ont très rarement conduit au décès...
2007
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
toxines botuliniques de type A
agents neuromusculaires
troubles de la déglutition
pneumopathie de déglutition
faiblesse musculaire
BOTOX 100 U Allergan pdre p sol inj IM
BOTOX 200U Allergan pdre p sol inj
BOTOX 50U Allergan pdre p sol inj
DYSPORT 300 U SPEYWOOD pdre p sol inj
DYSPORT 500 U SPEYWOOD pdre p sol inj
NEUROBLOC 5000 U/ml sol inj
VISTABEL 4UAllergan/0,1ml pdre p sol inj
toxine botulinique de type B
toxines botuliniques
M03AX01 - toxine botulique
BOTOX
DYSPORT
NEUROBLOC
VISTABEL
63181966
68150775
61717276
67312950
62395974
66330568
60242321
3400892662831
3400892944869
3400893602089
3400892227887
3400892897462
3400891669664
3400892306933
3400892306872
3400892306704
avis de pharmacovigilance

---
N1-SUPERVISEE
Séance d'injection de toxine botulique au niveau de la face
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_520072
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_520070
L'acte «séance d'injection de toxine botulique au niveau de la face » est proposé dans le traitement du spasme de l'hémiface et du syndrome de Meige. Cette évaluation a été réalisée suite à une saisine de l'UNCAM, en raison de la nécessité d'une évaluation coordonnée de l'acte et du médicament ayant obtenu l'Autorisation de mise sur le marché (AMM) en France pour cette indication, ainsi qu'un avis favorable de la Commission de la transparence. Le but de cette évaluation est de rendre un avis sur l'inscription à la liste des actes prévue à l'article L.162-1-7 du Code de la sécurité sociale, et sur ses conditions de réalisation de l'acte d'injection de toxine botulique au niveau de la face. La Haute Autorité de santé, dans ce rapport évalue le Service attendu de l'acte.
2006
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
adulte
toxines botuliniques
enfant
injections
spasme hémifacial
résultat thérapeutique
adolescent
injections
syndrome de meige
face
évaluation des actes professionnels

---
Courriel
02/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.