CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : Tox - Tel.145;

Sous-titre : Centre suisse d'information toxicologique (CSIT);

URL : http://www.toxi.ch/

GIP UNF3S : N;

Synonyme CISMeF : tox;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Tox - Tel.145
Centre suisse d'information toxicologique (CSIT)
http://www.toxi.ch/
présentation, conduite à tenir en cas d'intoxication, intoxications diverses, rapports de congrès, publications, manifestations, liens, contacts
false
N
Suisse
français
allemand
anglais
intoxication
assistance par téléphone
centre anti-poison

---
N1-SUPERVISEE
Interactions entre phytothérapie et médicaments
http://www.toxi.ch/ausgabe/showfinal.php?menu=arbeiten&id=269&lang=fre
http://www.toxi.ch/upload/pdf/Fattinger_Interaktionen_Phytotherapie_F.pdf
Les constituants des phytomédicaments, des produits d'agrément et des aliments peuvent modifier la fonction et/ou l'expression de ces systèmes de désintoxication, et avoir de ce fait des interactions avec des médicaments...
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
anglais
français
allemand
interactions médicamenteuses
plantes médicinales
phytothérapie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Acide fluorhydrique : intoxications et brûlures
http://www.toxi.ch/upload/pdf/MBFlussaure%202006_f_.pdf
Dénomination: Fluorure d'hydrogène (HF, gaz); la solution aqueuse est l'acide fluorhydrique. Propriétés: Liquide incolore à odeur âcre, très corrosif et très toxique. Dissout la plupart des métaux (sauf l'argent, l'or et le plomb), ainsi que le quartz, le verre et d'autres silicates (on le conserve de ce fait dans des récipients en matière plastique). pKa 3.5 10-4. Classe de toxicité: 5% CT 1, 5% CT 2.
2006
false
false
false
Tox - Tel.145
Suisse
français
brûlure causée par l'acide fluorhydrique
acide fluorhydrique
brûlures chimiques
intoxication
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Intoxications avec l'éthylène glycol (produit antigel)
http://www.toxi.ch/upload/pdf/Merkblatt_Ethylenglykol_F.pdf
L'éthylène glycol (EG) est contenu dans des produits antigel en concentrations allant jusqu'à 100%. Il existe aussi des produits antigel sans éthylène glycol, qui contiennent p.ex. de l'isopropanol.
2006
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
éthylène glycol
intoxication
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Intoxications aux cyanures
http://www.toxi.ch/upload/pdf/Merkblatt_Zyanide_f.pdf
Symptômes: Dans les cas non mortels, on peut observer les symptômes suivants: grattements dans la gorge, dyspnée, céphalées, troubles visuels, vertiges, palpitations, vomissements, besoin de défécation, angoisse, convulsions, paralysies, prostration, perte de conscience, face rougie, asphyxie.
2005
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
cyanures
cyanures
intoxication
intoxication
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de l'intoxication au paracétamol
http://www.toxi.ch/upload/pdf/Merkblatt_Paracetamol_f.pdf
Hépatotoxicité du paracétamol. Le paracétamol est détoxifié principalement par conjugaison avec en premier lieu l'acide glucuronique dans le foie. Une faible fraction est transformée par les cytochromes P450 (CYP2E1, CYP1A2, CYP3A4) en un métabolite réactif (la N-acétyl-p-benzoquinone imine, NAPQI) qui constitue le principe toxique du paracétamol. Celui-ci est détoxifié par une réaction avec le capteur de radicaux glutathion (donneur de SH) dans le foie.
2004
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
effets secondaires indésirables des médicaments
acétaminophène
intoxication
intoxication
information scientifique et technique
intoxication par le paracétamol (trouble)
médicaments utilisés dans le traitement de l'intoxication au paracétamol (produit)

---
N1-SUPERVISEE
Intoxications aux amanites phalloïdes (Amanita phalloides)
http://www.toxi.ch/upload/pdf/Merkblatt_Amatoxinhaltige_Pilze_f.pdf
Identification des champignons: par l'anamnèse (où les champignons ont-ils été trouvés? ont-ils été contrôlés? présence de champignons à lamelles? comment et pendant combien de temps ont-ils été conservés? quand ont-ils été consommés? combien de sortes de champignons? consommation simultanée d'alcool? les champignons ont-ils été consommés crus ou cuits?). Consulter un mycologue.
2004
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
amanita
intoxication par les champignons
intoxication par les champignons
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux métaux lourds
http://www.toxi.ch/upload/pdf/13_Metaux%20lourds.pdf
Mercure: Les thermomètres au mercure qui se brisent sont la source la plus fréquente d'une exposition aiguë au mercure métallique. On a parfois affaire à des ingestions ou (auto-)injections de mercure métallique à but suicidaire. Des expositions chroniques ont lieu surtout au travail. L'amalgame des obturations dentaires représente une charge de mercure minimale. Une intoxication de masse par le mercure méthylique organique a eu lieu en 1950 à Minamata, au Japon, avec environ 2500 personnes qui ont souffert de troubles neurologiques pour la plupart persistants. · Plomb: Les intoxications aiguës au plomb sont rares, contrairement à la surcharge en plomb chronique. Des causes possibles sont l'inhalation de poussières et vapeurs (composés du plomb organiques) au poste de travail (p.ex. soudage) et le meulage d'enduits contenant du plomb. L'ingestion (p.ex. la consommation de jus de fruits conservés dans des pots de céramique plombifère) mène plutôt à une intoxication au plomb chronique, l'absorption gastrointestinale étant limitée.
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
intoxication
traitement d'urgence
métaux lourds
mercure
plomb
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux cyanures
http://www.toxi.ch/upload/pdf/12_Cyanures.pdf
Les cyanures sont des composés qui libèrent des ions cyanures (CN- ). Les sources les plus connues de l'intoxication aux cyanures sont l'acide cyanhydrique (HCN) et le cyanure de potassium (KCN). Le chlorure de cyanogène (ClCN) et le bromure de cyanogène (BrCN) produisent non seulement une intoxication aux cyanures mais aussi une intoxication par gaz irritant (danger d'oedème pulmonaire). Autres causes possibles: surdosage ou administration continue pendant plusieurs jours de nitroprusside, fumées et gaz de combustion de polyuréthane et de polyacétonitrile, ainsi que glycosides cyanogènes d'origine végétale (p.ex. amandes amères, noyaux de pêches et d'abricots; environ 30 noyaux d'abricots ouverts peuvent provoquer une intoxication à symptômes visibles).
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
intoxication
cyanures
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës : généralités
http://www.toxi.ch/upload/pdf/01_Generalite.pdf
On désigne comme poisons les substances qui, de par leurs propriétés physico-chimiques, provoquent dans l'organisme des effets et réactions nuisibles. Selon Paracelse (1493'1541), toutes les substances sont toxiques, si elles sont prises en quantité suffisamment élevée ('Dosis sola facit venenum'). Dans le cas des médicaments, on distingue entre les intoxications (à dose suprathérapeutique) et les effets indésirables (à dose thérapeutique).
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
intoxication
intoxication
intoxication
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës à la théophylline
http://www.toxi.ch/upload/pdf/09_Theophylline.pdf
Il faut discerner l'intoxication aiguë et chronique (surdosage): En cas de surdosage chronique, les tissus sont déjà présaturés, et des doses plus faibles que dans le cas d'une surdose aiguë unique peuvent déjà provoquer des manifestations toxiques (surtout convulsions).
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
théophylline
intoxication
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës à la digoxine ou aux glycosides digitaliques
http://www.toxi.ch/upload/pdf/08_Digoxine.pdf
Les intoxications par les glycosides digitaliques sont le plus souvent dues à la digoxine, plus rarement à la digitoxine et encore plus rarement aux plantes contenant des glycosides digitaliques comme Digitalis purpurea, Nerium oleander et Convallaria majalis (muguet).
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
digoxine
intoxication
traitement d'urgence
glucosides digitaliques
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux acides et alcalis
http://www.toxi.ch/upload/pdf/14_Acides%20et%20alcalis.pdf
Des acides et alcalis à haut pourcentage se trouvent dans de nombreux produits professionnels et domestiques (p.ex. nettoyants pour tuyaux d écoulement, produits de lavage et de blanchissement).
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
intoxication
alcalis
traitement d'urgence
acides
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux alcools et glycols
http://www.toxi.ch/upload/pdf/15_Alcools.pdf
Les substance principales sont l éthanol (alcool éthylique), le méthanol et l'éthylene glycol. L'éthylène glycol est largement utilisé comme antigel et sert occasionnellement à des patients alcooliques désespérés comme succédané de l'alcool éthylique.
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
glycols
éthanol
intoxication alcoolique
intoxication alcoolique
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux hydrocarbures
http://www.toxi.ch/upload/pdf/16_Hydrocarbures.pdf
Les hydrocarbures (HC) comprennent un grand nombre de composés chimiques lipophiles. Ils constituent la base de beaucoup de solvants, nettoyants, carburants et produits chimiques modernes. Leur toxicité dépend d'une part de leur structure chimique et d'autre part de la grosseur de leurs molécules. Exemples: · HC aromatiques (p.ex. benzène, toluène et xylène, phénols), · HC aliphatiques (p.ex. pétroles, essence, huiles pour lampes), · HC halogénés (p.ex. tétrachlorure de carbone, chloroforme, halothane, chlorure de méthylène) et · composés polyhalogénés (p.ex. dioxines, bipényls polychlorés (BPC)).
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
intoxication
hydrocarbures
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux champignons
http://www.toxi.ch/upload/pdf/18_Champignons.pdf
Le délai entre la consommation de champignons et l'apparition de symptômes (temps de latence) est important pour le pronostic: · Intoxications aux champignons à temps de latence court ( 4 h): Ces cas sont en général bénins et se soldent par une gastroentérite légère à moyenne. Une hospitalisation n'est nécessaire qu'en cas d'exsiccose. · Intoxications aux champignons à temps de latence long ( 4 h): Suspicion d'intoxication aux champignons grave, potentiellement létale. · A noter: Des exceptions à cette règle sont possibles. Ainsi, on voit parfois des intoxications aux champignons dangereuses avec un temps de latence court (p.ex. dans le cas d'intoxications aux champignons combinées); d'autre part toute intoxication aux champignons à temps de latence long n'est pas nécessairement dangereuse.
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
intoxication par les champignons
intoxication par les champignons
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence en cas de morsures de serpent
http://www.toxi.ch/upload/pdf/17_Morsures%20de%20serpents.pdf
Les serpents venimeux de nos latitudes appartiennent exclusivement à la famille des vipéridés. Représentants principaux: Vipera aspis et Vipera berus.
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
venins de serpent
serpents
morsures de serpent
morsures de serpent
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux pesticides
http://www.toxi.ch/upload/pdf/10_Pesticides.pdf
définition et classification, pathophysiologie, symptomatologie, diagnostic différentiel, amamnèse, examens d'urgence, traitement, surveillance
2003
false
true
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
pesticides
maladie aiguë
traitement d'urgence
intoxication
intoxication
signes et symptômes
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Intoxication à la colchicine par confusion de l'ail des ours avec des feuilles de colchique
Notice pour les médecins des urgences
http://www.toxi.ch/upload/pdf/MB_Colchicum_F.pdf
2003
Tox - Tel.145
Suisse
information scientifique et technique
intoxication
confusion
Drogués
colchicum
intoxications
ail
colchicine
ursidae
médecine d'urgence
feuilles de plante

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës au monoxyde de carbone
http://www.toxi.ch/upload/pdf/11_Monoxyde%20de%20carbone.pdf
Les intoxications au monoxyde de carbone restent une cause importante d'intoxications létales malgré l'introduction du gaz naturel et la détoxification du gaz domestique. Ce sont surtout les patients à risque qui sont en danger, comme les enfants (surtout les nouveaux-nés), les personnes âgées et les patients à maladie cardiaque coronarienne, anémie, maladies des poumons et états hypermétaboliques (p.ex. hyperthyréose, efforts physiques).
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
intoxication au monoxyde de carbone
traitement d'urgence
intoxication au monoxyde de carbone
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës à l'atropine et ses dérivés
http://www.toxi.ch/upload/pdf/07_Atropine.pdf
Les intoxications par l'atropine sont soit phytogènes (p.ex. alcaloïdes de la belladonne [Atropa belladonna], jusquiame noire [Hyoscyamus niger], stramoine commune [Datura stramonium], stramoine odorante [Datura suaveolens]), soit iatrogènes (surdosage accidentel).
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
atropine
Atropines
intoxication
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux antihistaminiques anti-H1
http://www.toxi.ch/upload/pdf/06_Antihistaminiques.pdf
Les produits qui bloquent les récepteurs H1 appartiennent aux classes chimiques les plus différentes. Leurs indications sont nombreuses et très populaires, comme allergies, refroidisssements, troubles du sommeil, vomissements, vertige et mal des transports.
2003
false
false
N
false
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
intoxication
traitement d'urgence
antihistaminiques
antihistaminiques des récepteurs H1
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux tranquillisants et somnifères
http://www.toxi.ch/upload/pdf/05_Tranquillisants.pdf
Ce groupe de substances constitue la cause la plus fréquente des intoxications médicamenteuses aiguës. (généralement tentatives de suicide, en deuxième lieu intoxications accidentelles chez l enfant). La létalité se situe toutefois à moins de 1% en cas de reconnaissance précoce et de traitement.
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
tranquillisants
intoxication
traitement d'urgence
hypnotiques et sédatifs
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux antidépresseurs
http://www.toxi.ch/upload/pdf/03_Antidepresseurs.pdf
Les représentants classiques de ce groupe sont les antidépresseurs cycliques et les sels de lithium. Depuis quelques années, les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS) ont eux aussi une place assurée dans le traitement des états dépressifs. Les antidépresseurs appartiennent à des classes de substances chimiquement différentes.
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
antidépresseurs
intoxication
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Mesures d'urgence dans les intoxications aiguës aux neuroleptiques
http://www.toxi.ch/upload/pdf/04_Neuroleptiques.pdf
Phénothiazines (p.ex. lévomépromazine, thioridazine, mésoridazine, fluphénazine, trifluopérazine), thioxanthènes (p.ex. chlorprothixène), butyrophénones (p.ex.. halopéridol, pimozide), dibenzodiazépines (clozapine), dibenzothiazépines (clotiapine), autres (rispéridone).
2003
false
N
Tox - Tel.145
Suisse
français
maladie aiguë
intoxication
neuroleptiques
traitement d'urgence
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Les pétasites - pas sans danger
http://www.toxi.ch/ausgabe/showfinal.php?id=187&lang=fre&menu=wissenswertes
2002
Tox - Tel.145
Suisse
information scientifique et technique
petasites

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.