CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : tests de provocation bronchique;

Synonyme CISMeF : test provocation bronchique;

Synonyme MeSH : TPB (Test de provocation bronchique); tests de provocation bronchique spécifiques;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
L’hyperréactivité bronchique et son importance pour le clinicien
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-451/L-hyperreactivite-bronchique-et-son-importance-pour-le-clinicien
L’asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies aériennes caractérisée par une hyperréactivité bronchique, qui entraîne une bronchoconstriction et l’apparition de symptômes typiques (dyspnée, toux, sifflements respiratoires). L’hyperréactivité bronchique reflète la limitation transitoire des débits aériens lors de l’exposition à un facteur bronchoconstricteur. Sa mesure par des tests de provocation peut être un outil précieux pour la confirmation ou l’exclusion du diagnostic d’asthme ainsi que pour l’appréciation de son contrôle sous traitement. Toutefois, l’hyperréactivité bronchique est d’origine multifactorielle et les différents tests de provocation ne sont pas équivalents. Les tests directs, comme le test à la méthacholine, reflètent avant tout le remodelage chronique des voies aériennes, alors que les tests indirects, comme le test au mannitol, reflètent mieux le degré d’inflammation bronchique
2014
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
hyperréactivité bronchique
article de périodique
tests de provocation bronchique
asthme

---
N1-SUPERVISEE
Test de bronchoprovocation à la méthacholine et exposition professionnelle
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/test-de-bronchoprovocation-la-methacholine-et-exposition-professionnelle
Le test de provocation à la méthacholine, un dérivé de l’acétylcholine, est utilisé pour diagnostiquer l’hyperréactivité bronchique (HRB), notamment lorsque les examens cliniques pulmonaires et spirométriques ne révèlent aucune anomalie. L’hyperréactivité bronchique est caractérisée par une augmentation de la sensibilité des voies aériennes à différents stimuli (p. ex., intubation endotrachéale, gaz irritants, allergènes, etc.).
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
chlorure de méthacholine
chlorure de méthacholine
tests de provocation bronchique
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
article de périodique
chlorure de méthacholine
exposition professionnelle
méthacholine

---
Courriel
08/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.