CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : syndrome hyperéosinophilique;

Synonyme CISMeF : SHI; SHE;

Synonyme MeSH : endocardite fibroplastique de loeffler;

Hyponyme MeSH : Syndrome hyperéosinophilique idiopathique; Endocardite de Loeffler; Leucémie à éosinophiles;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N3-TITRE
Hyperéosinophilique idiopathique, syndrome
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=3260
2014
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
syndrome hyperéosinophilique

---
N3-TITRE
Endocardite à éosinophiles - Loeffler, endocardite de
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=75566
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
endocardite
syndrome hyperéosinophilique
granulocytes éosinophiles

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome Hyperéosinophilique
http://www.snfmi.org/content/hyper%C3%A9osinophilique-syndrome
Les polynucléaires éosinophiles (PNE) sont des cellules sanguines circulantes appartenant à la famille des leucocytes (ou globules blancs). Ils sont présents chez tous les individus, à un taux faible ( 500/mm3 de sang). Leur augmentation au delà de 500/mm3 définie une hyperéosinophilie (HE).
2014
false
true
false
false
SNFMI - Société Nationale Française de Médecine Interne
France
français
information patient et grand public
syndrome hyperéosinophilique
syndrome hyperéosinophilique
syndrome hyperéosinophilique
syndrome hyperéosinophilique
syndrome hyperéosinophilique
syndrome hyperéosinophilique
syndrome hyperéosinophilique

---
N3-AUTOINDEXEE
Leucémie Chronique à Eosinophiles et hémopathies Myéloïdes/Lymphoïdes avec éosinophilie et anomalies PDGFRA,B, ou FGFR1
http://hematocell.fr/index.php/enseignement-de-lhematologie-cellulaire/60-enseignement-de-lhematologie-cellulaire-les-principales-maladies-hematologiques/pathologie-granulocytaire-syndromes-myeloproliferatifs/156-leucemie-chronique-a-eosinophiles-et-hemopathies-myeloides-lymphoides-avec-eosinophilie-et-anomalies-pdgfra-b-ou-fgfr1
2012
Hematocell.fr
France
cours
syndrome hyperéosinophilique
leucemie (hemopathie)
leucémie

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome hyperéosinophilique
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/28521/diagnose.htm
false
N
DermIS.net
Allemagne
français
syndrome hyperéosinophilique
diagnostic différentiel
image

---
N3-AUTOINDEXEE
Leucémie chronique éosinophile
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=168940
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
leucémie
syndrome hyperéosinophilique

---
N3-AUTOINDEXEE
Syndromes hyperéosinophiliques
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=168956
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
syndrome hyperéosinophilique

---
N1-SUPERVISEE
Mise au point d'une hyperéosinophilie
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/475
L'hyperéosinophilie est observée communément en pratique clinique et est généralement associée à une affection sous-jacente, principalement diverses parasitoses, l'atopie, l'allergie médicamenteuse, et certaines néoplasies solides et hématologiques. Il convient d'identifier la cause au moyen d'un examen clinique attentif et d'examens para-cliniques, afin de proposer une stratégie thérapeutique adéquate
2008
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
éosinophilie
syndrome hyperéosinophilique
éosinophilie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome hyperéosinophilique
http://www.therapeutique-dermatologique.org/article.php?article_id=305
Le syndrome hyperéosinophilique est une affection rare, touchant préférentiellement l'homme d'âge moyen et définie par les critères suivants...
2007
false
N
Thérapeutique Dermatologique
France
français
syndrome hyperéosinophilique
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Troubles digestifs et hyperéosinophilie
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-57/30367
Patient suisse de 56 ans souffrant de douleurs abdominales récurrentes, d'épisodes de diarrhées et d'expectorations profuses. Les examens de laboratoire montrent une éosinophilie périphérique massive et une élévation des IgE sériques. Après avoir exclu les causes les plus fréquentes d'éosinophilie, des examens complémentaires mettent en évidence une élévation des anticorps antinucléaires (ANA) et anti-SSA, une augmentation des IgG4, une élévation de l'amylase pancréatique et une éosinophilie intestinale. Nous considérons deux étiologies possibles : le syndrome d'hyperéosinophilie idiopathique (SHI), diagnostic par exclusion, et la pancréatite auto-immune (PAI). Bien que n'ayant pas d'arguments suffisants en faveur d'une PAI, ces deux entités présentent certains points similaires.
2006
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
syndrome hyperéosinophilique
maladies auto-immunes
pancréatite
article de périodique

---
Courriel
04/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.