CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : syndrome des jambes sans repos;

Synonyme CISMeF : jambes sans repos, syndrome;

Acronyme CISMeF : SJSR;

Synonyme MeSH : Impatiences des membres inférieurs; IMI (Impatience des Membres Inférieurs); Impatiences; Jambes sans repos; Syndrome d'impatience des membres inférieurs; SJSR; syndrome de Wittmaack-Ekbom;

Définition VIDAL : Sensations pénibles localisées dans les jambes. Elles se manifestent, généralement lors du coucher, par un sentiment d'inconfort, un besoin irrépressible de bouger les jambes.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Comparaison de la prégabaline et du pramipexole pour le traitement du syndrome des jambes sans repos
In Pharmactuel, Vol. 48, No 4 (2015)
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1001
Les agents dopaminergiques représentent la classe pharmacologique la plus étudiée pour le traitement du syndrome des jambes sans repos. L’American Academy of Sleep Medicine considère les agonistes dopaminergiques, tel que le pramipexole et le ropinirole, comme le standard de traitement pour ce syndrome. Les principales limites à l’utilisation de ces agents sont le syndrome de dysrégulation dopaminergique (comportements compulsifs ou dépendances) ainsi que le phénomène d’augmentation, caractérisé par une augmentation de l’intensité des symptômes, l’apparition des symptômes plus tôt dans la journée et l’atteinte de nouvelles parties du corps. Ce phénomène paradoxal lié au traitement apparaîtrait habituellement après plusieurs mois de traitement. La fréquence de ce phénomène pourrait atteindre 33 % après 30 mois de traitement par des agents tels que le pramipexole. Les gabapentinoïdes, soit la prégabaline et la gabapentine, représentent une nouvelle voie récemment étudiée pour traiter le syndrome des jambes sans repos. Selon une mise à jour des lignes directrices de pratique clinique publiée en 2012 par l’American Academy of Sleep Medicine, la prégabaline est efficace pour traiter les cas modérés à sévères. Cependant, à cette époque, le niveau d’évidence de données probantes était jugé faible...
2015
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
article de périodique
syndrome des jambes sans repos
pramipexole
Recherche comparative sur l'efficacité
lecture critique d'article
médecine factuelle
études multicentriques comme sujet
Prégabaline
benzothiazoles

---
N1-VALIDE
Quelle place pour les agonistes dopaminergiques dans le syndrome des jambes sans repos ? - Fiche BUM
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1736412/fr/quelle-place-pour-les-agonistes-dopaminergiques-dans-le-syndrome-des-jambes-sans-repos-fiche-bum
Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est une maladie de diagnostic souvent difficile, qui est en général peu sévère. Le plus souvent, son traitement est hygiéno-diététique. Seules les formes très sévères sont responsables de perturbations importantes du sommeil et/ou d'un retentissement marqué sur la vie quotidienne. Des agonistes dopaminergiques ont une AMM dans les formes modérées à très sévères du syndrome des jambes sans repos idiopathique : Sifrol (pramipexole) comprimés 0,18 mg et Neupro (rotigotine) dispositifs transdermiques 2 mg/24 h. Cependant, le bénéfice observé dans cette indication est modeste, de pertinence clinique discutable, et son maintien à long terme n'est pas démontré (excepté, semble-t-il, pour la rotigotine dans une étude). Par ailleurs, les effets indésirables peuvent être graves : troubles du comportement ou aggravation paradoxale des symptômes, imposant l'interruption rapide du traitement. Ainsi, les agonistes dopaminergiques n'ont démontré d'intérêt clinique que dans les formes très sévères de SJSR. Il faut donc éviter d'exposer à ces médicaments des patients ayant une forme moins grave du SJSR...
2014
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
108. Troubles du sommeil de l'enfant et de l'adulte
français
syndrome des jambes sans repos
SIFROL
SIFROL 0,18mg cp
administration par voie orale
pramipexole
N04BC05 - pramipexole
agonistes de la dopamine
NEUPRO
NEUPRO 2 mg/24h disp transderm
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie cutanée
patch transdermique
agonistes de la dopamine
pramipexole
rotigotine
rotigotine
N04BC09 - rotigotine
syndrome des jambes sans repos
signes et symptômes
Conditions hygiéno-diététiques
comportement en matière de santé
ADARTREL
ADARTREL 0,25mg cp pellic
ADARTREL 0,50mg cp pellic
ADARTREL 2mg cp pellic
ropinirole
ropinirole
chlorhydrate de ropinirole
chlorhydrate de ropinirole
N04BC04 - ropinirole
résultat thérapeutique
indice de gravité médicale
algorithme
indoles
indoles
benzothiazoles
benzothiazoles

---
N1-VALIDE
Syndrome des jambes sans repos
http://www.ameli-sante.fr/syndrome-des-jambes-sans-repos/syndrome-des-jambes-sans-repos-definition-et-causes.html
Le syndrome des jambes sans repos est une maladie, touchant surtout les membres inférieurs. Elle se traduit par des picotements inconfortables et un besoin de mouvement irrépressible, le soir et la nuit, pouvant affecter la qualité de vie et le sommeil. Parfois sans cause définie, le syndrome des jambes sans repos peut aussi être d’origine génétique, liés à une autre pathologie ou à une prise de médicaments.
2014
false
false
false
Améli Santé
France
français
information patient et grand public
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos

---
N1-VALIDE
Le syndrome des jambes sans repos lorsque les jambes s’impatientent
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/9/3-le-syndrome-des-jambes-sans-repos-lorsque-les-jambes-s-impatientent/
Depuis dix ans, Mme Brossard, 55 ans, se plaint de « douleurs » si importantes aux jambes qu’elles interfèrent avec son sommeil. Elle n’est soulagée que par la marche et doit donc écouter la télévision en faisant les cent pas dans son salon. Ses symptômes deviennent intolérables lorsqu’elle est immobilisée trop longtemps. Sa sœur, qui présente un tableau similaire, lui a suggéré de prendre de la diphenhydramine (Benadryl) pour l’aider à dormir. On lui aurait dit que c’était ses nerfs. Qu’en pensez-vous ?
2014
false
false
false
Le Médecin du Québec
Canada
français
questions réponses
syndrome des jambes sans repos
article de périodique
syndrome des jambes sans repos
cas clinique
syndrome des jambes sans repos

---
N1-VALIDE
«Docteur, j’ai mal et des fourmis dans les jambes le soir...»
http://rms.medhyg.ch/numero-408-page-2212.htm
Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est une affection chronique, fréquente, occasionnant des symptômes d’inconfort prédominant aux membres inférieurs et donnant une envie irrésistible de les bouger. Le SJSR est associé fréquemment à des troubles du sommeil, voire de l’humeur, provoquant un impact non négligeable sur la qualité de vie. Le diagnostic se fait à l’aide de quatre critères cliniques. Le traitement comprend la prise en charge des facteurs réversibles, puis s’oriente vers une thérapie symptomatique. Selon l’échelle de sévérité, on initie des mesures non médicamenteuses, puis des agonistes dopaminergiques. En deuxième intention, il est possible d’avoir recours à la gabapentine, à des benzodiazépines, voire à des opiacés. Un avis spécialisé est indiqué en cas de prise en charge thérapeutique difficile.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
syndrome des jambes sans repos
cas clinique
syndrome des jambes sans repos
diagnostic différentiel
indice de gravité médicale
syndrome des jambes sans repos

---
N1-SUPERVISEE
Acupuncture pour le traitement du syndrome des jambes sans repos
http://www.cochrane.org/fr/CD006457
Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'acupuncture chez les patients atteints de SJSR.
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
syndrome des jambes sans repos
thérapie par acupuncture
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Administration de fer pour le traitement du syndrome des jambes sans repos
http://www.cochrane.org/fr/CD007834
L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets de la supplémentation en fer (orale ou intraveineuse) pour les patients présentant un SJSR.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
syndrome des jambes sans repos
fer
résultat thérapeutique
fer alimentaire
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Association France Ekbom
Jambes sans repos - Willis Ekbom - AFE
http://www.france-ekbom.fr/
accueil, syndrome, association, témoignages, adhésion, actualités, espace professionnels, autres sites, articles de presses
false
N
Strasbourg
France
Bas-Rhin
français
syndrome des jambes sans repos
association patients

---
N1-SUPERVISEE
Lévodopa pour les jambes sans repos ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/214
Question clinique : Quelles sont l’efficacité et la sécurité de la lévodopa versus placebo ou autres traitements dans le syndrome des jambes sans repos ?
2011
false
true
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
syndrome des jambes sans repos
dopa decarboxylase
lévodopa
lecture critique d'article
syndrome des jambes sans repos

---
N1-SUPERVISEE
Agonistes de la dopamine pour le traitement du syndrome des jambes sans repos
http://www.cochrane.org/fr/CD006009
Évaluer l'efficacité et l'innocuité des agonistes de la dopamine dans le SJSR.
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
agonistes de la dopamine
syndrome des jambes sans repos
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Lévodopa pour le traitement du syndrome des jambes sans repos
http://www.cochrane.org/fr/CD005504
Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la lévodopa dans le SJSR par rapport à un placebo et à d'autres agents actifs.
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
lévodopa
syndrome des jambes sans repos
résultat thérapeutique
agents dopaminergiques
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Le mystère des jambes sans repos
http://www.rts.ch/emissions/36-9/1758984-le-mystere-des-jambes-sans-repos.html
Le syndrome des jambes sans repos, appelé aussi impatiences, est un trouble neurologique qui cause un besoin irrépressible de bouger les jambes. Fourmillements, picotements, sensations de brûlures provoquent des insomnies chroniques. La vie de celles et ceux qui en sont atteints se transforme en enfer... jusqu'au suicide. Un reportage d'Emmanuel Tagnard et Ventura Samarra.
2010
false
N
RTS - Radio Télévision Suisse
Suisse
français
émission de télévision
information patient et grand public
syndrome des jambes sans repos

---
N3-AUTOINDEXEE
Impatience musculaire
http://www.sante.public.lu/fr/maladies/zone-corps/squelette/impatience-musculaire/index.html
Les impatiences musculaires, cette désagréable sensation qui se traduit par un besoin irrésistible de bouger les jambes,- sont connues de tous. On les appelle également syndrome des jambes sans repos, syndrome d'Ekbom, mouvement périodique du sommeil ou acathésie.
2009
false
true
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
information patient et grand public
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome des jambes sans repos chez la personne âgée : une affection méconnue
http://www.revmed.ch/numero-178-page-2382.htm
Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est une affection fréquente, largement sous-diagnostiquée chez la personne âgée. Quatre critères doivent être présents pour poser le diagnostic : 1) une sensation d'inconfort avec besoin irrésistible de bouger les jambes ; 2) apparaissant uniquement au repos ; 3) disparaissant au moins partiellement avec le mouvement et 4) ces symptômes sont plus intenses le soir et la nuit. Des critères diagnostiques spécifiques ont été élaborés pour les patients âgés atteints de troubles cognitifs. Le SJSR est une affection chronique qui, souvent, s'aggrave au fil du temps occasionnant des troubles du sommeil et une altération importante de la qualité de vie. Le traitement, symptomatique est essentiellement médicamenteux (dopaminergiques, opiacés, gabapentine).
2008
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
syndrome des jambes sans repos
sujet âgé
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le syndrome des jambes sans repos a plusieurs visages
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/paediatrica/vol18/n4/pdf/29-32.pdf
Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) se caractérise par le besoin irrésistible de bouger ses jambes, associé à des paresthésies et à des dysesthésies. Ces troubles se manifestent en général lors de fatigue, typiquement le soir au lit. Des mouvements périodiques des extrémités (appelés PLMS, periodic limb mouvements in sleep) peuvent suivre durant le sommeil et le perturber sensiblement. Les conséquences pour l'efficacité des lendemains sont évidentes. 3 pages
2007
false
N
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
adulte
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
enfant
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome des jambes sans repos. Traitements recommandés en 2007
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/368
L'amélioration de la compréhension des mécanismes physiopathologiques et la démonstration dans des études bien conduites de l'efficacité dans le contrôle des symptômes de nouvelles ou de plus anciennes molécules, vont permettre au clinicien, après avoir mené une mise au point adéquate et avoir bien caractérisé la fréquence de survenue des symptômes, de proposer une série de recommandations ou de traitements qui permettront d'apporter un soulagement pour bon nombre de patients.
2007
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome des jambes sans repos et traitement psychiatrique
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-79/31647
Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est une pathologie du sommeil fréquente caractérisée par la présence de dysesthésies et paresthésies localisées aux membres inférieurs, survenant au repos, aggravées dans la soirée et la nuit et améliorées par le mouvement. En dehors de formes idiopathiques, le SJSR et la pathologie psychiatrique sont souvent associés et des études récentes ont montré une association entre le SJSR et le traitement antidépresseur. Les effets de certains antidépresseurs, comme les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et la venlafaxine, sur l'induction du SJSR ont été amplement décrits et leur utilisation est à éviter. Les aspects cliniques du SJSR et le lien physiopathologique entre SJSR et traitement antidépresseur seront passés en revue afin de fournir les stratégies les plus appropriées dans la pratique clinique.
2006
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
troubles mentaux
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome des jambes sans repos : le ropirinole... et les autres
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/12/A0/resume.md?type=text.html
Qu'est-ce que le syndrome des jambes sans repos ? De quelles thérapeutiques disposons-nous ? Le généraliste, son patient et le ropirinole...
2005
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
médecins généralistes
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
signes et symptômes
grossesse
sujet âgé
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
rôle médical
Relations médecin-patient
agonistes de la dopamine
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Mystérieux syndrome des jambes sans repos...
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/12/A1/resume.md?type=text.html
L'indication « syndrome des jambes sans repos » (SJSR) pour un médicament tel que le ropirinole, agoniste dopaminergique utilisé dans la maladie de Parkinson, pose de nombreuses questions. La première est celle de la véritable prévalence du SJSR, probablement souvent méconnu et sans doute sous-estimé. Une étude française apporte sur ce point des données populationnelles récentes [1]. La seconde est celle de l'intérêt (et des limites) de ces médicaments dans cette indication : la rédaction de Médecine apporte au prescripteur quelques éléments de réponse indispensables [2]. On peut remarquer que si l'AMM française autorise la mise sur le marché du ropirinole aux mêmes dosages que dans la maladie de Parkinson, mais sous une autre appellation commerciale (Adartrel ), la FDA américaine a simplement élargi les indications du Requip [3]. Quels sont donc les rapports éventuels entre ces deux pathologies [4] ? Enfin, la question de l'efficacité à long terme du ropirinole et bientôt d'autres agonistes dopaminergiques dans l'indication SJSR reste en discussion [5, 6].
2005
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
syndrome des jambes sans repos
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le syndrome des jambes sans repos en médecine générale : mythe ou réalité ?
http://www.campus-umvf.cnge.fr/materiel/jambes_sans_repos.pdf
Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est souvent méconnu alors qu'il répond à une définition basée sur 4 critères cliniques bien identifiés. Une échelle d'évaluation de la sévérité à partir des caractéristiques cliniques du syndrome et des troubles du sommeil qui en découlent, a été proposée. Un outil plus opérationnel comportant 3 questions avec une bonne valeur prédictive, est en cours de validation. Plusieurs études rapportent une prévalence de l'ordre de 10% des patients de plus de 18 ans, dont 1,4% de formes sévères. Le SJSR est souvent occulté par le patient et négligé par le médecin. Les traitements actuels font appel aux veinotoniques ou aux psychotropes qui sont soit inefficaces soit non expérimentés. Des études menées en soins primaires seraient utiles pour confirmer la prévalence du SJSR et évaluer sa prise en charge.
2005
true
N
Campus de Médecine générale
France
français
médecine générale
médecine générale
syndrome des jambes sans repos
syndrome des jambes sans repos
prévalence
syndrome des jambes sans repos
matériel enseignement
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Traitement du restless legs syndrome
http://www.cbip.be/Folia/index.cfm?FoliaWelk=F31F12D
Le restless legs syndrome (RLS), ou syndrome des jambes sans repos, est une affection neurologique qui se manifeste essentiellement par un besoin irrésistible et impérieux de bouger les jambes. La prise en charge du RLS consiste avant tout en des mesures non médicamenteuses. La prise de médicaments pouvant aggraver un RLS sera évitée dans la mesure du possible, et en présence d'une carence en fer, celle-ci sera corrigée. Sur base des quelques données disponibles et de l'expérience clinique, un agoniste dopaminergique (p.ex. le pramipexole ou le ropinirole) peut être proposé lorsqu'un traitement médicamenteux est quand même envisagé en cas de symptômes sévères. La lévodopa n'est pas un premier choix en raison du risque de tachyphylaxie et d'aggravation des symptômes. L'utilisation prolongée de benzodiazépines est à déconseiller. Sur base des données disponibles, l'utilisation d'autres médicaments (antiépileptiques, opiaciés) ne se justifie pas.
2004
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
syndrome des jambes sans repos
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
ADARTREL, VUNEXIN, ZIPEREVE 0.25 mg, 0.5 mg, 1 mg ou 2 mg, comprimé pelliculé - Rapport public d'évaluation
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/3be76ce182e03f314209d9f96f0a3707.pdf
Ces spécialités sont indiquées dans le traitement du syndrome des jambes sans repos (SJSR) idiopathique modéré à sévère, responsable de perturbations du sommeil et/ou d'un retentissement négatif sur la vie quotidienne, familiale, sociale et/ou professionnelle...
2004
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
syndrome des jambes sans repos
agonistes de la dopamine
résultat thérapeutique
indoles
ropinirole
N04BC04 - ropinirole
indoles
évaluation médicament

---
N1-VALIDE
Troubles du sommeil de l'enfant et de l'adulte
- Examen Classant National : Question(s) 43 Module(s) 3 -
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=156&LANGUE=0
connaissances requises, objectifs pratiques, points forts, sommeil normal, insomnies et hypnotiques, somnolence excessives et troubles de l'éveil, manifestations motrices paroxystiques du sommeil
2002
true
N
3eme cycle / doctorat
2eme cycle / master
Université de Rouen, Faculté de Médecine-Pharmacie
Rouen
France
108. Troubles du sommeil de l'enfant et de l'adulte
français
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
sommeil
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
diagnostic différentiel
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
troubles du sommeil par somnolence excessive
troubles du sommeil par somnolence excessive
troubles du sommeil par somnolence excessive
signes et symptômes
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
syndrome d'apnées obstructives du sommeil
syndrome des mouvements périodiques nocturnes des membres
syndrome des jambes sans repos
syndrome des mouvements périodiques nocturnes des membres
narcolepsie
cataplexie
narcolepsie
cataplexie
hypersomnie idiopathique
hypersomnie idiopathique
hypersomnie idiopathique
cataplexie
parasomnies
dystonie paroxystique nocturne
somnambulisme
enfant
adulte
narcolepsie
cours
épreuves classantes nationales

---
Courriel
29/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.