CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : stéatose hépatique alcoolique;

Définition du MeSH : Stéatose des alcooliques. Elle est potentiellement réversible et peut être associée à une hépatite alcoolique ou à une cirrhose. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : stéatose alcoolique du foie; hépatopathie stéatosique alcoolique;

Synonyme MeSH : Stéatose alcoolique; stéato-hépatite alcoolique;

Hyponyme MeSH : Stéatohépatite alcoolique;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Stéatose des alcooliques. Elle est potentiellement réversible et peut être associée à une hépatite alcoolique ou à une cirrhose. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
La stéatose hépatique non alcoolique : un nouveau facteur de risque cardio-vasculaire ?
http://www.latunisiemedicale.com/article-medicale-tunisie_2157_fr
2013
La Tunisie Médicale
article de périodique
alcool
cardiologie
stéatose hépatique alcoolique
facteurs de risque
alcoolisme

---
N1-VALIDE
Stéatohépatite alcoolique : nouveautés 2012
http://rms.medhyg.ch/numero-352-page-1646.htm
La maladie alcoolique du foie regroupe un spectre de lésions, dont la plus sévère est la stéatohépatite alcoolique (ASH). Les recommandations européennes récentes définissent l'hépatite alcoolique comme un syndrome clinique, soit l'apparition d'un ictère chez un consommateur excessif. La cause peut être une infection ou la présence d'une stéatohépatite dont le diagnostic est histologique. En cas de ASH sévère, définie par les scores pronostiques, une biopsie est nécessaire pour s'assurer du diagnostic. Alors que les formes non sévères s'améliorent avec l'arrêt de l'intoxication, le pronostic vital des formes sévères est amélioré par l'association de corticoïdes et de N-acétylcystéine. En cas d'infection non contrôlée, la pentoxifylline peut être utilisée. Le score de Lille au septième jour de traitement corticoïde permet d'évaluer la réponse au traitement et de décider ou non de le poursuivre.
2012
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
corticothérapie
stéatose hépatique alcoolique
article de périodique
stéatose hépatique alcoolique

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la stéato-hépatite alcoolique aiguë
http://rms.medhyg.ch/numero-313-page-2030.htm
La stéatohépatite alcoolique est une affection aiguë de gravité variable qui complique le plus souvent une maladie chronique du foie. Dans sa forme la plus sévère, définie par un score de Maddrey supérieur ou égal à 32, ou en présence d’une encéphalopathie hépatique, la mortalité est élevée et réduite de moitié par une corticothérapie. Un bilan clinique et biologique doit rechercher une infection et une hépatite virale associée. Une biopsie hépatique doit confirmer le diagnostic avant d’envisager une corticothérapie. Cet article revoit la prise en charge de la stéatohépatite alcoolique.
2011
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
stéatose hépatique alcoolique
stéatose hépatique alcoolique
stéatose hépatique alcoolique
alcoolisme
corticothérapie
article de périodique
stéatose hépatique alcoolique

---
N3-AUTOINDEXEE
Stéatohépatites alcooliques et non alcooliques : la même maladie ! I. Diagnostic et mécanismes
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-31/30601
2005
article de périodique
alcoolisme
mécanique
stéatose hépatique alcoolique
alcool
diagnostic
patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Stéatohépatites alcooliques et non alcooliques : la même maladie ! II. Prise en charge thérapeutique
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-31/30607
2005
article de périodique
prise en charge personnalisée du patient
alcool
prise en charge de la maladie
stéatose hépatique alcoolique
alcoolisme

---
Courriel
30/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.