Titre : Spécificité d’hôte des virus et passages inter-espèces;

Année de publication : 2010;

Auteurs : Segondy M;

Lien DOI : 10.1016/S1773-035X(10)70558-X;

Résumé : abstract-sec simple-para Les virus possèdent habituellement une spécificité d’hôte et sont inféodés à une espèce animale. Cette spécificité est conditionnée par la sensibilité des cellules au virus et donc par la présence de récepteurs spécifiques sur la cellule hôte. La permissivité de la cellule, c’est-à-dire sa capacité à permettre la réplication du virus, peut également conditionner cette spécificité d’hôte. Toutefois, pour de nombreux virus, cette spécificité d’hôte n’est pas absolue et des passages inter-espèces sont possibles. Les virus provenant d’un réservoir animal pouvant infecter l’homme sont responsables de zoonoses. L’émergence de ces zoonoses est favorisée par les perturbations des équilibres naturels résultant de l’activité humaine. Des mutations peuvent permettre une meilleure adaptation des virus d’origine animale à l’espèce humaine et favoriser ainsi leur propagation épidémique. /simple-para ;

Numéro : 423;

Pagination : 37-42;

Volume : 2010;

Mot-clés auteurs : Virus; transmission; spécificité d’hôte; passage inter-espèces;

Jour de publication : 10;

Mois de publication : 2;

PII : S1773-035X(10)70558-X;

Détails



Indexation :

Spécialité(s) : ***microbiologie
***dentisterie
***virologie
***dispositifs médicaux

Vous pouvez consulter :


Courriel
13/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.