CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : sécurité des patients;

Synonyme CISMeF : sécurité du malade;

Synonyme MeSH : sécurité du patient;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote (MEOPA) : ANTASOL , ENTONOX , KALINOX , OXYNOX – Rappel sur le bon usage et la sécurité d’emploi - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Melange-equimolaire-d-oxygene-et-de-protoxyde-d-azote-MEOPA-ANTASOL-R-ENTONOX-R-KALINOX-R-OXYNOX-R-Rappel-sur-le-bon-usage-et-la-securite-d-emploi-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Rappel aux professionnels de santé des règles de bon usage du mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote (MEOPA), et des informations indispensables pour garantir la sécurité de son emploi : le MEOPA est un médicament soumis à prescription médicale. En ville, il est réservé à l’usage professionnel. Son administration doit être mentionnée dans le dossier médical du patient. avant toute utilisation, l’étiquette doit être lue avec attention pour s’assurer de la nature du gaz, des cas de confusion ayant été rapportés. la durée d’inhalation du MEOPA est liée à la durée de l’acte concerné et ne doit généralement pas dépasser 60 minutes en continu par jour. les effets indésirables liés à l’utilisation de MEOPA doivent être notifiés au réseau de pharmacovigilance et les cas d’abus ou de pharmacodépendance au réseau d’addictovigilance. les locaux dans lesquels MEOPA est fréquemment utilisé doivent impérativement disposer d’un système de récupération des gaz ou d’un système de ventilation satisfaisant pour maintenir la concentration de protoxyde d’azote dans l’air ambiant à un niveau minimum...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
association médicamenteuse
MEOPA
administration par inhalation
ENTONOX
KALINOX
OXYNOX
ANTASOL
KALINOX 170bar gaz p inhal
N01AX63 - protoxyde d'azote en association
ENTONOX 170 bar, gaz pour inhalation, en bouteille
ENTONOX gaz p inhal
OXYNOX 135 Gaz inh
ANTASOL 135 gaz p inhal
ANTASOL 180, gaz pour inhalation, en bouteille
sécurité des patients
MEOPA
analgésiques non narcotiques
analgésiques non narcotiques
Abus de médicaments
pharmacodépendance
troubles liés à une substance
protoxyde d'azote
composés de l'oxygène
protoxyde d'azote
composés de l'oxygène

---
N1-VALIDE
Interruptions de tâche lors de l’administration des médicaments
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2618396/fr/interruptions-de-tache-lors-de-l-administration-des-medicaments
Les interruptions de tâche lors de l’administration des médicaments sont des situations banalisées qui souvent font partie du quotidien et auxquelles les professionnels se sont habitués. Pourtant un grand nombre d’entre elles sont des situations à risques d’erreurs. La prise en compte de la culture de sécurité de l’équipe, de son fonctionnement ,et de l’organisation du travail, sont autant de facteurs à prendre en compte pour permettre une prise de conscience et faire identifier les situations les plus à risque pour lesquelles des actions collectives seront mises en œuvre. Après avoir diffusé en 2013 le guide « outils de sécurisation et d’auto évaluation de l’administration des médicaments », la HAS publie cette brochure complémentaire proposant une démarche, qui intègre la prise en compte du facteur humain et organisationnel, associée à des outils clés main...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
administration d'un médicament
préparations pharmaceutiques
interruption
sécurité des patients
évaluation du processus
recommandation de bon usage du médicament
enregistrement vidéo
information patient et grand public
erreurs médicamenteuses
facteurs de risque
gestion du risque
erreurs médicamenteuses
audit médical
assurance de la qualité des soins de santé

---
N1-VALIDE
Mesures de sécurisation des essais cliniques de phase I sur les volontaires sains - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Mesures-de-securisation-des-essais-cliniques-de-phase-I-sur-les-volontaires-sains-Point-d-Information
Dorénavant, les promoteurs devront disposer des données de pharmacocinétique (PK) et les analyser en lien notamment avec les données de vigilance de l’essai, le cas échéant, pour décider du passage d’un palier de dose au suivant dans les études d’administration d’une dose unique de médicament expérimental (single administration dose, SAD) ou d’une dose répétée (multiple administration dose, MAD) ainsi que pour le passage de la SAD à la MAD. Un engagement écrit des promoteurs sera exigé pour les essais cliniques en cours ou dans le cadre de toute nouvelle demande d’autorisation d’essai. L’ANSM rappelle également aux promoteurs leurs obligations en matière de déclaration immédiate des données de vigilance des essais (notamment les suspicions d’effets indésirables graves et inattendus et faits nouveaux), ainsi que les modalités de leur déclaration, avec la mise en place d’un circuit prioritaire pour les essais FIM et subséquents menés chez les volontaires sains...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
essais cliniques de phase I comme sujet
législation pharmaceutique
sécurité des patients
effets secondaires indésirables des médicaments
information scientifique et technique
pharmacovigilance
déclaration obligatoire

---
N1-SUPERVISEE
Briefing et debriefing
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2657908/fr/briefing-et-debriefing
La qualité du fonctionnement d’une équipe est un élément déterminant dans la sécurité du patient. Les équipes « efficaces » ont : un objectif commun partagé ; des rôles et responsabilités clairement établis ; partagent les informations entre professionnels et avec le patient ; ont une conscience partagée des situations à risques et développent leur capacité de récupération et d’atténuation ; s’entraident et se font confiance ; et ajustent en conséquence le projet de soins du patient.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
sécurité des patients
équipe soignante
communication

---
N1-SUPERVISEE
La sécurité du patient. La gestion des risques. Les événements indésirables associés aux soins
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref:anesthrea:item_4
Objectifs pédagogiques : - Définir les notions de Qualité, Sécurité, événement indésirable grave (EIG), évènement porteur de risque (EPR), résilience - Présenter les données quantitatives sur la fréquence et la nature des EIG dans le système de soins ; Enquêtes nationales sur les EIG, évolution dans les dix dernières années - Connaître les définitions des termes suivants : antisepsie, asepsie, désinfection, décontamination, stérilisation - Connaître les procédures d'hygiène des mains en milieu de soins, et d'antisepsie de la peau saine, de la peau lésée et des muqueuses - Connaître et expliquer les mesures préventives des infections associées aux soins (IAS) : infection urinaire, infection sur cathéter vasculaire, pneumonie, infection du site opératoire - Exposer les grands principes d'organisation de la sécurité sanitaire. Faire un point sur les différences entre la France, les principaux pays européens et les USA - Définir et pondérer les grandes composantes de la gestion des risques ; préciser l'importance de la composante FHO (facteurs humains et organisationnels) du risque associé aux soins - Préciser les différentes missions relevant du ministère chargé de la santé et de la HAS
2015
false
true
false
true
2eme cycle / master
SIDES - Référentiel Officiel du Collège National des Enseignants d'Anesthésie et de Réanimation
France
004. La sécurité du patient. La gestion des risques. Les évènements indésirables associés aux soins (EIAS)
français
cours
Maladie iatrogène
Maladie iatrogène
gestion de la sécurité
gestion de la sécurité
santé publique
sécurité des patients
gestion de la sécurité
gestion de la sécurité

---
N1-VALIDE
Guide pédagogique pour la sécurité des patients, édition multi-professionnelle
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_pedagogique_securite_des_patients_-_introduction.pdf
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_pedagogique_pour_la_securite_des_patients_-_synthese.pdf
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_pedagogique_securite_des_patients_-_annexes.pdf
http://www.who.int/patientsafety/education/curriculum/tools-download/fr/
Traduction d'un texte de 2011 - Le Guide pédagogique de l’OMS est un programme complet permettant un apprentissage efficace sur la sécurité des patients. Il met en lumière les principaux risques associés aux soins de santé et explique comment les gérer, montre comment reconnaître les événements indésirables associés aux soins et les facteurs de risque, et indique comment les déclarer et les analyser. Il enseigne le travail en équipe et l’importance d’une communication claire entre tous les niveaux de soins, tout en soulignant la nécessité de s’impliquer avec les patients et leur entourage pour instaurer et maintenir une culture de la sécurité des patients
2015
false
false
false
false
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
Suisse
français
manuel enseignement
sécurité des patients
enseignement

---
N1-VALIDE
Gestion des Anticoagulants Oraux Directs pour la chirurgie et les actes invasifs programmés : propositions réactualisées du Groupe d’Intérêt en Hémostase Périopératoire (GIHP)
http://sfar.org/wp-content/uploads/2015/09/Reactualisation-GIHP_AOD_actes-programmes_Septembre-20151.pdf
Cette réactualisation propose de raccourcir les délais d’interruption préopératoire des AOD dans une démarche sécuritaire...
2015
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
hémostase chirurgicale
anticoagulants
administration par voie orale
XARELTO
B01AF01 - rivaroxaban
PRADAXA
B01AE07 - étexilate de dabigatran
ELIQUIS
B01AF02 - apixaban
apixaban
embolie et thrombose
complications postopératoires
hémorragie
période préopératoire
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de bon usage du médicament
gestion du risque
traitement de relais de l'héparine
période postopératoire
héparine
soins préopératoires
soins postopératoires
sécurité des patients
anticoagulothérapie
Dabigatran
Rivaroxaban
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Questions-Réponses : Sécuriser la prise en charge médicamenteuse en établissement de santé - Initiative des HIGH 5s Medication Reconciliation - Rapport d’expérimentation sur la mise en œuvre de la conciliation des traitements médicamenteux par neuf établissements de santé français
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-11/rapport_dexperimentation_sur_la_mise_en_oeuvre_conciliation_des_traitements_medicamenteux_par_9_es.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2574453/fr/questions-reponses-securiser-la-prise-en-charge-medicamenteuse-en-etablissement-de-sante
L’erreur médicamenteuse est l’omission ou la réalisation non intentionnelle d’un acte relatif à un médicament, qui peut être à l’origine d’un risque ou d’un événement indésirable pour le patient. Par définition, l’erreur médicamenteuse est évitable car elle manifeste ce qui aurait dû être fait et qui ne l’a pas été au cours de la prise en charge thérapeutique médicamenteuse d’un patient. Elle peut concerner une ou plusieurs étapes du circuit du médicament, telles que la prescription, la dispensation, la préparation galénique, la délivrance, l’administration, le suivi thérapeutique mais aussi ses interfaces telles que les transmissions. L’objectif de la prise en charge médicamenteuse à l’hôpital est d’assurer au bon patient l’apport du bon médicament, à la bonne posologie, selon la bonne voie, dans les bonnes conditions et au meilleur coût...
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
administration hospitalière
erreurs médicamenteuses
bilan comparatif des médicaments
sécurité des patients
coopération internationale
efficacité fonctionnement
systèmes hospitaliers de dispensation et de distribution de médicaments
erreurs médicamenteuses
préparation de médicament
gestion de la sécurité
préparations pharmaceutiques
questions réponses
rapport
communication
liste de contrôle

---
N1-VALIDE
Une erreur d’identité au bloc opératoire pédiatrique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2022350/fr/une-erreur-didentite-au-bloc-operatoire-pediatrique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2012095/fr/eias-remarquable-une-erreur-d-identite-au-bloc-operatoire-pediatrique
L’histoire Analyse des causes Analyse des barrières Actions identifiées pour éviter que l’évènement ne se reproduise
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
système identification patient
enfant
erreurs médicales
blocs opératoires
causalité
sécurité des patients
gestion de la sécurité

---
N1-VALIDE
Check-list sécurité du patient au bloc opératoire en chirurgie infantile
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2608022/fr/check-list-securite-du-patient-au-bloc-operatoire-en-chirurgie-infantile
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2608028/fr/rapport-d-elaboration-ssp-check-list-securite-du-patient-au-bloc-operatoire-en-chirurgie-infantile
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2607682/fr/check-list-securite-du-patient-au-bloc-operatoire-version-2016
La prise en charge au bloc opératoire d’un enfant en bas âge (de moins de 6 ans) ou d’âge préverbal comporte des risques liés aux spécificités de cette population. Si la check-list HAS « sécurité du patient au bloc opératoire » (v.2011) permet de définir les barrières nécessaires et répond aux scénarios possibles chez le grand enfant et l’adulte, de nombreux critères manquent de précision ou font défaut pour une mise en œuvre notamment chez l’enfant de moins de 6 ans.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
006. L'organisation de l'exercice clinique et les méthodes qui permettent de sécuriser le parcours du patient
français
information patient et grand public
liste de contrôle
nouveau-né
nourrisson
enfant
chirurgie pédiatrique
blocs opératoires
préjudice aux patients
complications peropératoires
procédures de chirurgie opératoire
évaluation des risques
sécurité des patients

---
N1-VALIDE
Guide Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse du patient
http://www.sfpc.eu/fr/publications-fr/documents-publies-par-la-sfpc/documents-relatifs-a-la-gestion-des-risques-et-remed/33-publications/documents-publies-par-la-sfpc/158.html
Comment optimiser l'implication de l'équipe pharmaceutique dans la gestion des risques associés à la prise en charge médicamenteuse du patient ?
2013
false
N
SFPC - Société Française de Pharmacie Clinique
France
français
sécurité des patients
traitement médicamenteux
recommandation professionnelle
effets secondaires indésirables des médicaments
guide
gestion du risque

---
N1-VALIDE
Link Care Services
http://www.linkcareservices.com/
société française de services dédiés à la vidéo-vigilance et à la sécurité des personnes en perte d'autonomie
false
N
Paris
France
Paris
français
personnes dépendantes à domicile
structure privée
gestion de la sécurité
sécurité des patients

---
N1-VALIDE
Recommandations organisationnelles de la chirurgie ambulatoire : outils et guide
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1337911/fr/recommandations-organisationnelles-de-la-chirurgie-ambulatoire-outils-et-guide
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1604609/fr/recommandations-organisationnelles-de-la-chirurgie-ambulatoire-outils-et-guide
L'objectif de ce travail est de proposer des processus organisationnels opérationnels et des outils associés permettant aux acteurs de terrain de développer la chirurgie ambulatoire.
2013
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
procédures de chirurgie ambulatoire
recommandation
spécialités chirurgicales
sécurité des patients
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Comment réduire les erreurs de site d'exérèse de lésions cutanées ?
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1524018/fr/comment-reduire-les-erreurs-de-site-dexerese-de-lesions-cutanees
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1524019/fr/comment-reduire-les-erreurs-de-site-dexerese-de-lesions-cutanees
Sur les 5 000 événements enregistrés dans la base de retour d'expérience en chirurgie plastique depuis 2008, l'analyse a mis en évidence un risque accru en chirurgie dermatologique. 85 événements ayant conduit à des erreurs de site opératoire (à l'exclusion des erreurs de patient) en chirurgie dermatologique ont été étudiés de façon approfondie afin de mettre en évidence les causes à l'origine de cette situation à risque. La solution pour la sécurité proposée vise à réduire les causes profondes identifiées.
2013
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
sécurité des patients
information scientifique et technique
procédures chirurgicales dermatologiques

---
N1-VALIDE
Comment éviter la confusion entre antiseptique et anesthésique injectable ?
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1524012/en/comment-eviter-la-confusion-entre-antiseptique-et-anesthesique-injectable
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1524011/en/comment-eviter-la-confusion-entre-antiseptique-et-anesthesique-injectable
Confusion lors d'une intervention chirurgicale entre un produit antiseptique et un anesthésique injectable. Les deux produits sont d'aspect identique (incolore). Ils sont déconditionnés par un professionnel paramédical (aide-opératoire, panseuse) et versés dans des cupules stériles similaires (taille et couleur) sur la zone de travail stérile du chirurgien lors de la préparation de l'intervention.
2013
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
anti-infectieux locaux
anesthésiques intraveineux
information scientifique et technique
sécurité des patients

---
N1-VALIDE
Liste de contrôle de la sécurité chirurgicale en obstétrique-gynécologie
http://sogc.org/wp-content/uploads/2013/04/JOGC-Jan2013-CPG286-FRE-Online.pdf
http://www.jogc.com/article/S1701-2163%2815%2931056-2/abstract
Indication du niveau de preuve, Objectif : Offrir des conseils quant à la mise en oeuvre d'une liste de contrôle de la sécurité chirurgicale pour ce qui est de la pratique de l'obstétrique-gynécologie.
10.1016/S1701-2163(15)31056-2
2013
false
false
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
liste de contrôle
sécurité des patients
recommandation pour la pratique clinique
procédures de chirurgie gynécologique
procédures de chirurgie obstétrique

---
N1-VALIDE
Check-list «sécurité du patient en endoscopie digestive»
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1357134/check-list-securite-du-patient-en-endoscopie-digestive
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1020538/check-list-securite-du-patient-en-endoscopie-digestive
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1098799/etude-de-limplantation-et-de-lutilisation-de-la-check-list-securite-du-patient-en-endoscopie-digestive
La Check-list vise à favoriser avant toute intervention, la vérification de critères essentiels et le partage d'informations au sein de l'équipe médico-soignante. La HAS rappelle qu'elle est favorable à toute adaptation de cette check-list
2013
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
préjudice aux patients
liste de contrôle
endoscopie digestive
sécurité des patients
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Check-list «sécurité du patient en endoscopie bronchique»
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1020561/check-list-securite-du-patient-en-endoscopie-bronchique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1020548/check-list-securite-du-patient-en-endoscopie-bronchique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1518984/fr/check-list-securite-du-patient-en-endoscopie-bronchique
La HAS et la FFP proposent aux professionnels travaillant en endoscopie bronchique, cette check-list, en appui des démarches d'analyse de la qualité et de la sécurité des soins, conduites dans les secteurs d'activité interventionnelle des établissements de santé. Cette check-list spécifique sera celle opposable (et non la CL générique du bloc opératoire), dans la procédure de certification, pour les endoscopies réalisées au bloc opératoire.
2013
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
préjudice aux patients
sécurité des patients
bronchoscopie
liste de contrôle
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Programme national pour la sécurité des patients (PNSP)
http://www.sante.gouv.fr/programme-national-pour-la-securite-des-patients-pnsp.html
La sécurité des soins est une exigence légitime de tous les patients et de tous les usagers de la santé. C’est aussi un objectif prioritaire pour l’ensemble des acteurs de la santé. Aujourd’hui, un patient hospitalisé sur 10 est encore victime d’un événement indésirable grave : pour autant, les infections nosocomiales, cause directe de plus de 4 000 décès par an, ne sont pas une fatalité. C’est pourquoi Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a lancé un programme pluriannuel 2013-17 qui fédèrera l’action des autorités publiques, autour de 4 priorités, dans le domaine de la sécurité des patients.
2013
false
true
false
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
France
sécurité des patients
promotion de la santé
infection croisée
erreurs médicales
France
programmes nationaux de santé
recommandation
sécurité des patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Logiciel de production de soins et de mise en forme du dossier patient Osiris - Corwin -Information de sécurité
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Logiciel-de-production-de-soins-et-de-mise-en-forme-du-dossier-patient-Osiris-Corwin-Information-de-securite
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
sécurité des patients
dossiers médicaux
soins aux patients
logiciel

---
N1-VALIDE
Guide qualité de la prise en charge médicamenteuse - outils pour les établissements de santé
http://www.sante.gouv.fr/guide-qualite-de-la-prise-en-charge-medicamenteuse-outils-pour-les-etablissements-de-sante.html
Élaboré à partir des outils et bonnes pratiques existantes, proposées par différentes institutions et opérateurs de santé nationaux et internationaux, ce guide est destiné aux professionnels impliqués dans la prise en charge médicamenteuse du patient en établissement de santé, y compris les établissements d'hospitalisation à domicile. Ses objectifs sont d'optimiser la prise en charge médicamenteuse des patients, sécuriser le circuit en réduisant les erreurs évitables à chaque étape, améliorer l'efficacité et l'organisation du circuit tant au niveau des unités de soins que de la pharmacie à usage intérieur, dans le respect de la réglementation et dans l'intérêt du patient...
2012
false
N
Ministère des Affaires sociales et de la Santé
Paris
France
français
systèmes hospitaliers de dispensation et de distribution de médicaments
préparations pharmaceutiques
gestion de la sécurité
ordonnances médicamenteuses
établissements de santé
pharmacie d'hôpital
préparation de médicament
effets secondaires indésirables des médicaments
gestion du risque
sécurité des patients
agrément
systèmes d'information hospitaliers
systèmes d'entrée des ordonnances médicales
erreurs médicamenteuses
stockage de médicament
préparations pharmaceutiques
professions de santé
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Lentille intraoculaire Acrysof Cachet - Alcon : Mise à jour de la notice d'utilisation et recommandation de suivi des patients - Information de sécurité
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Autres-mesures-de-securite/Lentille-intraoculaire-Acrysof-Cachet-Alcon-Mise-a-jour-de-la-notice-d-utilisation-et-recommandation-de-suivi-des-patients-Information-de-securite
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
lentilles intraoculaires
utilisation hors indication
information en santé des consommateurs
sécurité des patients
continuité des soins
adhésion aux directives

---
N1-SUPERVISEE
Principes et mise en oeuvre de la radioprotection - Objectifs et principes de la radioprotection du patient (justification, optimisation, principe de précaution et ses limites, la démarche « aussi bas que raisonnablement possible [ALARA] »).
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/DESRADIOLOGIE/MEDIAS/01_2012_D_Sirinelli_01/index.htm
Histoire, législation, Quelle dose?, Quel risque?, Gérer le risque, justification, substitution.
2012
false
true
false
UVP5 (Université Virtuelle Paris 5)
Paris
France
sécurité des patients
radioprotection
radioprotection
radiologie
dose de radiation
matériel enseignement
radioprotection

---
N1-SUPERVISEE
Principes et mise en oeuvre de la radioprotection - Radioprotection des patients : niveaux de référence diagnostiques, guides des procédures et des examens.
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/DESRADIOLOGIE/MEDIAS/01_2012_P_Roch/index.htm
Guide, principe de justification : le guide du bon usage des examens d'imagerie, principe d'optimisation : guide des procédures radiologiques, niveaux de référence diagnostiques, analyse des données relatives à la mise à jour des niveaux de référence diagnostiques en radiologie et en médecine nucléaire.
2012
false
true
false
UVP5 (Université Virtuelle Paris 5)
Paris
France
radiologie
sécurité des patients
radioprotection
radioprotection
matériel enseignement
radioprotection

---
N1-VALIDE
L'usage sécuritaire des médicaments antinéoplasiques au Québec - Risques et enjeux pour le patient atteint de cancer
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/ee3592b7d1dc587c85257ab4007b0ba9?OpenDocument
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2012/12-902-13W.pdf
Ce document a été préparé par le Comité sur la sécurité des médicaments antinéoplasiques de la Direction québécoise de cancérologie. Son objectif est de définir les enjeux relatifs à l'usage sécuritaire des médicaments antinéoplasiques et de proposer à la Direction québécoise de cancérologie des interventions spécifiques qui permettront d'assurer la sécurité du patient, en respect des principes de la médecine fondée sur les données probantes. Il est destiné au Ministère, de même qu'aux professionnels de la santé, aux établissements et à l'ensemble du réseau de la santé et des services sociaux afin de les sensibiliser à l'adoption de pratiques sécuritaires ainsi qu'à anticiper une réduction des erreurs associées à l'usage des médicaments antinéoplasiques...
2012
false
N
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
France
français
Québec
L01 - antinéoplasiques
sécurité des patients
médecine factuelle
recommandation professionnelle
gestion du risque
tumeurs
soins ambulatoires
recommandation de bon usage du médicament
recommandation pour la pratique clinique
perfusions veineuses
préparation de médicament
ordonnances médicamenteuses
administration par voie orale
continuité des soins
erreurs médicamenteuses
antinéoplasiques
antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
Modalités d'utilisation et de diffusion des PSI (indicateurs de sécurité des soins hospitaliers) dans les pays de l'OCDE
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1262821/modalites-dutilisation-et-de-diffusion-des-psi-indicateurs-de-securite-des-soins-hospitaliers-dans-les-pays-de-locde-2012
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1262824/rapport-modalites-dutilisation-et-de-diffusion-des-psi-indicateurs-de-securite-des-soins-hospitaliers-dans-les-pays-de-locde-2012
Dans le cadre du projet de développement d'indicateurs de sécurité des soins hospitaliers produits à partir des données du PMSI, le consortium CLARTE a été chargé par la DGOS et par la HAS de réaliser un état des lieux des connaissances internationales relatives aux « modalités d'utilisation et de diffusion des PSI dans les pays de l'OCDE » et de formuler des recommandations sur les modalités de sélection, de production (à partir du PMSI) et de diffusion des résultats des indicateurs de sécurité des soins hospitaliers français. Le présent rapport restitue le travail mené par le consortium CLARTE
2012
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
rapport
sécurité des patients
indicateurs qualité santé

---
N1-VALIDE
Défenseur des droits - Santé et sécurité des soins
http://www.defenseurdesdroits.fr/connaitre-son-action/la-sante-et-la-securite-des-soins/presentation
Dans le domaine de la santé, le Défenseur des droits est chargé de défendre les droits et les libertés des particuliers ou professionnels de santé.
false
N
Paris
France
Paris
français
sécurité des patients
droits des patients
défense du patient
organisme

---
N1-VALIDE
Mettre en oeuvre la gestion des risques associés aux soins en établissement de santé - Des concepts à la pratique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1239410/mettre-en-oeuvre-la-gestion-des-risques-associes-aux-soins-en-etablissement-de-sante
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1239735/guide-gdr-pages1a64
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1239736/guide-gdr-pages65a220
Issu d'une saisine de la DGOS le guide vient compléter la réglementation (décret 2010-1408 relatif à la lutte contre les évènements indésirables associés aux soins et sa circulaire d'application du 18 novembre 2011), mais aussi expliciter en ce domaine les exigences de la certification des établissements de santé. Il vise à aider les établissements pour concevoir le programme d'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins, en assurer la mise en oeuvre et le suivi
2012
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
004. La sécurité du patient. La gestion des risques. Les évènements indésirables associés aux soins (EIAS)
français
guide
recommandation
gestion de la sécurité
sécurité des patients
qualité des soins de santé

---
N1-VALIDE
Gestion des risques associés aux soins : état des lieux et perspectives
http://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/statistiques-et-publications/sante-publique-pratiques-et-organisation-des-soins/les-articles-de-la-revue/pratiques-et-organisation-des-soins-2012-n-1/gestion-des-risques-lies-aux-soins-perspectives.php
http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/POS1201_Gestion_des_risques_lies_aux_soins__perspectives.pdf
La gestion des risques associés aux soins a fait l'objet de nombreuses actions ces dernières années en France. L'objectif de cet article est double, descriptif, en réalisant une synthèse de ces démarches, et critique.
2012
false
N
Santé Publique - Pratiques et Organisation des Soins
France
français
gestion de la sécurité
sécurité des patients
article de périodique

---
N1-VALIDE
Etude sur l'implantation et l'utilisation de la check-list « sécurité du patient au bloc opératoire »
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1232418/etude-sur-limplantation-et-lutilisation-de-la-check-list-securite-du-patient-au-bloc-operatoire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1232420/rapport-epsilim-sur-limplantation-et-lutilisation-de-la-check-list-au-bloc-operatoire
Quelques mois après la généralisation de la check-list « sécurité du patient au bloc opératoire » dans le cadre de la certification, la HAS a souhaité que soit réalisée une évaluation de sa mise en oeuvre. Le GCS EPSILIM (Groupement de Coopération Sanitaire Expertise, Performance et Systèmes d'Information en Limousin) a proposé de conduire cette évaluation sur la région Limousin. 9 établissements et 169 professionnels ont participé à cette enquête qui comprend un volet d'observations et d'entretiens sur site. résultats de cette enquête conduite au cours de l'année 2011 permettent de mieux connaître les perceptions des professionnels, de préciser l'accompagnement qui a été réalisé au sein des établissements, d'évaluer l'effectivité de sa mise en oeuvre et de cerner les freins à son utilisation
2012
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
blocs opératoires
sécurité des patients
liste de contrôle
adhésion aux directives
enquête santé
étude évaluation
questionnaire

---
N1-VALIDE
ICSP - Institut canadien pour la sécurité des patients
Edmonton - Ottawa
http://www.patientsafetyinstitute.ca/
Fondé par Santé Canada en 2003, l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) travaille avec les gouvernements, les établissements de santé, les chefs de file et les prestataires de soins pour susciter la volonté d'accroître de façon sensible la sécurité des patients et la qualité des soins de santé
false
N
Canada
français
organisme
sécurité des patients

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la sécurité des patientes en gynécologie opératoire et en obstétrique
http://sggg.ch/files/Recommandations_pour_la_securite_des_patientes_en_gynecologie_operatoire_et_en_obstetrique.pdf
Depuis plusieurs années, sous le terme «Sécurité des patients», on définit différentes activités, qui ont pour but la réduction systématique des risques pour les patients. Celles-ci peuvent être en lien avec des examens et des traitements médicaux ou y contribuer. Un recueil systématique des situations à risque permet un développement de stratégies visant, soit à réduire le potentiel de risque, soit à gérer de manière adéquate l'apparition d'un danger. Une attention particulière est portée sur la communication aussi bien lors de la prévention que lors de la gestion d'un dommage.
false
true
N
SSGO - Société Suisse de Gynécologie et d'Obstétrique
Suisse
français
recommandation pour la pratique clinique
sécurité du patient
sécurité des patients
procédures de chirurgie gynécologique
obstétrique

---
N1-VALIDE
Radioprotection du patient et analyse des pratiques DPC et certification des établissements de santé
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1360764/radioprotection-du-patient-et-analyse-des-pratiques-dpc-et-certification-des-etablissements-de-sante
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1365641/radioprotection-du-patient-et-analyse-des-pratiques-dpc-et-certification-des-etablissements-de-sante-guide
La médecine fait appel à diverses sources de rayonnements ionisants, produits soit par des générateurs électriques soit par des radionucléides. Si leur intérêt et leur utilité ont été établis sur le plan médical, ces techniques contribuent cependant de façon significative à l'exposition de la population aux rayonnements ionisants. Elles r eprésentent, après l'exposition naturelle, la deuxième source d'exposition pour la population et la première source d'origine artificielle
2012
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
176. Risques sanitaires liés aux irradiations. Radioprotection
français
radioprotection
rayonnement ionisant
Formation médicale continue comme sujet
diagnostic par imagerie
programmes gouvernementaux
exposition environnementale
sécurité des patients
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Information de sécurité relative à une actualisation des recommandations de suivi des patients porteurs de sondes de défibrillation Sprint Fidelis - Modèles 6930, 6931, 6948 et 6949 - Medtronic
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Information-de-securite-relative-a-une-actualisation-des-recommandations-de-suivi-des-patients-porteurs-de-sondes-de-defibrillation-Sprint-Fidelis-Modeles-6930-6931-6948-et-6949-Medtronic
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
adhésion aux directives
continuité des soins
défibrillation
sécurité des patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Alerte - Information de sécurité relative à des recommandations de suivi des patients porteurs de sondes de défibrillation Sprint Fidelis - Modèles 6930, 6931, 6948 et 6949 - MEDTRONIC
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Autres-mesures-de-securite/Information-de-securite-relative-a-des-recommandations-de-suivi-des-patients-porteurs-de-sondes-de-defibrillation-Sprint-Fidelis-Modeles-6930-6931-6948-et-6949-MEDTRONIC
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
avis de matériovigilance
défibrillation
sécurité des patients
continuité des soins
adhésion aux directives
information en santé des consommateurs

---
N1-VALIDE
Fondation pour la Sécurité des Patients
http://www.patientensicherheit.ch/
Appuyée tant par des associations professionnelles et des prestataires de soins que par des organisations publiques et des promoteurs, la fondation bénéficie d'un très large soutien. Elle n'a pas de pouvoir réglementaire et n'est pas un organe de contrôle. C'est par la voie du partenariat qu'elle entend travailler de manière constructive avec les prestataires de soins, les autorités et d'autres acteurs pour identifier leurs besoins, soutenir et développer les activités qui ont fait leurs preuves et favoriser leur mise en réseau. La fondation n'a pas pour vocation de servir de relais aux patients, ni de les représenter directement, mais d'oeuvrer pour leur sécurité.
false
N
Bâle
Suisse
français
sécurité des patients
fondation

---
N1-VALIDE
Rapport : Indicateurs de qualité et de sécurité des soins généralisés en HAD - Campagne 2010 - Analyse descriptive des résultats agrégés 2010 et des facteurs associés à la variabilité des résultats
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1242569/rapport-indicateurs-de-qualite-et-de-securite-des-soins-generalises-en-had-campagne-2010-analyse-descriptive-des-resultats-agreges-2010-et-des-facteurs-associes-a-la-variabilite-des-resultats
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1242567/rapport-indicateurs-de-qualite-et-de-securite-des-soins-generalises-en-had-campagne-2010-analyse-descriptive-des-resultats-agreges-2010-et-des-facteurs-associes-a-la-variabilite-des-resultats
En 2010, la HAS a coordonné la première campagne de généralisation des cinq indicateurs du dossier du patient (qualité de la tenue du dossier patient, délai d'envoi du courrier de fin d'hospitalisation, évaluation de la douleur, dépistage des troubles nutritionnels, évaluation du risque d'escarre) impliquant les établissements ayant une activité d'hospitalisation à domicile (HAD). Après chaque campagne de recueil, la HAS rend compte des résultats agrégés dans un rapport d'analyse mis en ligne sur son site Internet. Ce rapport présente les principaux constats et faits marquants issus de l'analyse des résultats de la campagne 2010. Il apporte un premier éclairage sur les facteurs associés permettant d'expliquer le résultat des indicateurs.
2011
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
indicateurs qualité santé
sécurité des patients
hospitalisation à domicile
rapport

---
N1-VALIDE
Pour une politique globale et intégrée de sécurité des patients. Principes et préconisations
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20111021_politiquesecuritepatients.pdf
Ce rapport vise deux objectifs : - Réaliser un état des lieux de l'organisation des soins en France en cherchant à identifier les obstacles au développement global et intégré de la sécurité des patients ; - Proposer des principes et des préconisations pour favoriser l'émergence d'une politique de sécurité des patients.
2011
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
gestion de la sécurité
sécurité des patients
rapport
recommandation pour la politique de santé

---
N1-SUPERVISEE
Objectifs et principes de la radioprotection du patient
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/DESRADIOLOGIE/MEDIAS/02_2011_JF_Chateil_01/Pub_2011_JF_Chateil_01/index.htm
Pourquoi la radioprotection en imagerie médicale?, directives Euratom, doses, risques en rapport avec l'irradiation, évaluation du risque radique.
2011
false
true
false
3eme cycle / doctorat
UVP5 (Université Virtuelle Paris 5)
Paris
France
radioprotection
radioprotection
radioprotection
radiologie
radioprotection
sécurité des patients
matériel d'enseignement audio-visuel
radioprotection

---
N1-VALIDE
Check-list «cathéters veineux centraux»
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1020563/check-list-catheters-veineux-centraux
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1020549/check-list-catheters-veineux-centraux
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1020550/check-list-catheters-veineux-centraux-mode-d-emploi
La HAS met à la disposition des professionnels qui le souhaitent une check-list concernant la pose des cathéters veineux centraux et autres dispositifs vasculaires. Cet outil a été élaboré en association avec les sociétés savantes et organisations professionnelles concernées : réanimation, anesthésie, néphrologie, hémato-cancérologie, nutrition parentérale, hygiène.
2011
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
227. Surveillance et complications des abords veineux
français
sécurité des patients
liste de contrôle
cathétérisme veineux central
préjudice aux patients
voies veineuses centrales
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
La radioprotection des patients et des travailleurs en radiologie interventionnelle et au bloc opératoire
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ND%202343
L'évolution importante des équipements radiologiques et des matériels implantables génère un accroissement sensible des actes radioguidés depuis une dizaine d'années. Le bénéfice réel pour les patients de ces pratiques justifie leur développement.
2011
false
true
false
HST - Hygiène et Sécurité du travail
France
information scientifique et technique
radiologie interventionnelle
exposition professionnelle
sécurité des patients
radioprotection

---
N1-VALIDE
La version 2011 de la check-list « Sécurité du patient au bloc opératoire »
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1019445/la-version-2011-de-la-check-list-securite-du-patient-au-bloc-operatoire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1019468/checklistsecublocv201101
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1019469/checklistsecublocmode-d-emploiv201101
Un an après avoir rendue la check-list « Sécurité du patient au bloc opératoire », pratique exigible prioritaire dans le cadre de la certification, la HAS et ses partenaires professionnels ont réalisé une évaluation de son déploiement et de son utilisation.
2011
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
006. L'organisation de l'exercice clinique et les méthodes qui permettent de sécuriser le parcours du patient
français
préjudice aux patients
blocs opératoires
complications postopératoires
complications peropératoires
sécurité des patients
liste de contrôle
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Rapport (Patient Safety Indicators) - Indicateurs de Sécurité des Soins
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1055802/rapport-psi-patient-safety-indicators-indicateurs-de-securite-des-soins
Les Patient Safety Indicators (PSI) sont des indicateurs de la sécurité des patients construits à partir des bases de données médico-administratives hospitalières afin de mesurer la prévalence des événements indésirables liés aux soins. Le projet de développement des indicateurs PSI en France a fait l’objet d’une collaboration entre les Hospices Civils de Lyon, la Haute Autorité de Santé (HAS) et la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) et a impliqué différents partenaires institutionnels français et étrangers.
2011
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
004. La sécurité du patient. La gestion des risques. Les évènements indésirables associés aux soins (EIAS)
français
rapport
sécurité des patients
erreurs médicales
Maladie iatrogène
indicateurs qualité santé
bases de données comme sujet

---
N1-SUPERVISEE
Radioprotection des patients
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/DESRADIOLOGIE/MEDIAS/02_2011_P_Roch/Pub_2011_P_Roch/index.htm
Guide, principe de justification : le guide du bon usage des examens d'imagerie, principe d'optimisation : guide des procédures radiologiques, niveaux de référence diagnostiques, analyse des données relatives à la mise à jour des niveaux de référence diagnostiques en radiologie et en médecine nucléaire.
2011
false
true
false
UVP5 (Université Virtuelle Paris 5)
Paris
France
radioprotection
sécurité des patients
radiologie
matériel d'enseignement audio-visuel
radioprotection

---
N1-SUPERVISEE
Protection du patient en radiologie interventionnelle
http://www.uvp5.univ-paris5.fr/DESRADIOLOGIE/MEDIAS/02_2011_M_Sapoval/Pub_2011_M_Sapoval/index.htm
Les lésions cutanées, normes de sécurité pour les appareillages, les guides de pratiques, évolution des systèmes et des pratiques,
2010
false
true
false
UVP5 (Université Virtuelle Paris 5)
France
radiologie
sécurité des patients
radioprotection
radiographie interventionnelle
lésions radio-induites
matériel d'enseignement audio-visuel
radioprotection

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport sur l'Information et la sécurité des patients en Europe
http://www.acadpharm.org/dos_public/1_Rapport_information_et_securite_VDef_au_2008_06_20.pdf
2010
Académie Nationale de Pharmacie
France
rapport
Europe
sécurité des patients
rapport (information)
information en santé des consommateurs
rapport de recherche

---
N3-AUTOINDEXEE
La check-list sécurité du patient au bloc opératoire en images
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_902428/la-check-list-securite-du-patient-au-bloc-operatoire-en-images
2010
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
enregistrement vidéo
blocs opératoires
sécurité des patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Mesure de la sécurité des patients dans les établissements de santé : état des lieux et perspectives
http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/serieetud89.pdf
La sécurité des patients et la lutte contre les événements indésirables évitables liés aux soins constituent une préoccupation croissante dans le domaine de la santé. Elles sont vues comme des éléments prioritaires dans l’amélioration de la qualité dans les hôpitaux.
2009
false
true
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
rapport
établissements de santé
état de santé
sécurité des patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Information sur la sécurité des soins : le cas des infections nosocomiales
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/oss_1634-8176_2009_num_8_2_1364alse
2009
false
true
false
Persée - Portail de revues en sciences humaines et sociales
article de périodique
infection croisée
sécurité des patients
information en santé des consommateurs

---
Courriel
05/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.