Libellé préféré : sécrétion;

Définition CISMeF : (A2-16, C4, D6, D8, D11-13) /secretion /secret ou /SE s'emploie pour la libération à travers la membrane cellulaire, dans l'espace ou les canaux intracellulaires de substances endogènes résultant de l'activité de cellules normales de glandes, de tissus ou d'organes.;

Synonyme CISMeF : sécrétions;

Synonyme MeSH : se;

Abréviation : SE 68;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(A2-16, C4, D6, D8, D11-13) /secretion /secret ou /SE s'emploie pour la libération à travers la membrane cellulaire, dans l'espace ou les canaux intracellulaires de substances endogènes résultant de l'activité de cellules normales de glandes, de tissus ou d'organes.

N1-SUPERVISEE
Médicaments destinés à réduire l'acidité gastrique chez les personnes atteintes de mucoviscidose
http://www.cochrane.org/fr/CD003424/medicaments-destines-reduire-lacidite-gastrique-chez-les-personnes-atteintes-de-mucoviscidose
Question de la revue Nous avons examiné les données sur l'utilisation de médicaments pour réduire l'acidité gastrique chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Contexte La mucoviscidose provoque des lésions pulmonaires et pancréatiques. Le pancréas produit des enzymes qui sont nécessaires à l'organisme pour digérer et absorber les aliments. Si le pancréas est endommagé, cela peut affecter la manière dont on absorbe les aliments. Cela peut également accroître l'acidité dans l'estomac, ce qui peut conduire à des brûlures d'estomac et des ulcères peptiques. Il existe des médicaments capables de réduire la quantité d'acide dans l'estomac. Les essais portant sur ces médicaments ont montré qu'ils peuvent améliorer les problèmes touchant le système digestif et l'absorption des graisses. Ceci est une version mise à jour de la revue.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
mucoviscidose
résultat thérapeutique
acidité gastrique
acide gastrique
agents gastro-intestinaux
antihistaminiques des récepteurs H2
pompes à protons
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Cultures quantitatives versus qualitatives de sécrétions respiratoires chez les patients atteints de pneumonie sous ventilation assistée
http://www.cochrane.org/fr/CD006482
Contexte : La pneumonie sous ventilation assistée (PVA) est une maladie infectieuse fréquente dans les unités de soins intensifs (USI). La meilleure approche diagnostique pour résoudre cette affection reste incertaine. Objectifs : Évaluer si les cultures quantitatives de sécrétions respiratoires et les stratégies invasives sont efficaces pour réduire la mortalité chez les patients immunocompétents atteints de PVA, comparativement aux cultures qualitatives et aux stratégies non invasives. Nous avons également examiné les changements au niveau de l'utilisation des antibiotiques et des durées de séjour en USI et sous ventilation mécanique
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
pneumopathie infectieuse sous ventilation assistée
antibactériens
résultat thérapeutique
pneumopathie infectieuse sous ventilation assistée
antibiothérapie
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
appareil respiratoire
pneumopathie infectieuse sous ventilation assistée

---
N1-SUPERVISEE
L'insufflation-exsufflation mécanique pour améliorer l'élimination du mucus chez les patients souffrant de troubles neuromusculaires
http://www.cochrane.org/fr/CD010044/linsufflation-exsufflation-mecanique-pour-ameliorer-lelimination-du-mucus-chez-les-patients-souffrant-de-troubles-neuromusculaires
Contexte : Les patients atteints de troubles neuromusculaires (NMD) possèdent parfois des muscles respiratoires (la respiration) affaiblis, ils rencontrent ainsi des difficultés pour tousser ou dégager le mucus dans les poumons. Cela accroit le risque d'infections pulmonaires répétées et de maladies pulmonaires chroniques. L'insufflation-exsufflation mécanique (IE-M) est l'une des nombreuses techniques disponibles pour améliorer l’efficacité de la toux et l’élimination du mucus. Objectifs : Déterminer l'efficacité et l'innocuité de l’IE-M chez les patients atteints de NMD
2013
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
maladies neuromusculaires
expectorations de mucus
toux
résultat thérapeutique
insuffisance respiratoire
poumon
insufflation
mucus

---
N1-SUPERVISEE
Vitamine D, ultraviolets et cancer de la peau
https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-246/Vitamine-D-ultraviolets-et-cancer-de-la-peau
L’apport en vitamine D est fondamental entre autres pour la prévention des chutes et des fractures chez les patients âgés. La vitamine D est synthétisée dans la peau sous l’effet des rayons ultraviolets (UV). C’est pourquoi, elle bénéficie d’une attention toute particulière des spécialistes comme du grand public. Certains auteurs exigent un assouplissement des mesures de protection solaire, d’autres encouragent même une exposition régulière aux UV dans le but de réduire le risque de maladies liées à une carence en vitamine D.
2010
false
true
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
tumeurs cutanées
vitamine D
rayons ultraviolets

---
N1-SUPERVISEE
Infections ORL et bronchiques des jeunes enfants
http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/CNAM-LIVRETSENSIBILISATION-BAG.pdf
Voici des repères, des conseils et des fiches pratiques pour répondre aux questions que vous vous posez sur les maladies ORL et bronchiques. Un outil, conçu avec des pédiatres, pour vous aider à mieux comprendre ces maladies et à faire face, au quotidien, au nez qui coule, à la toux et à la fièvre des jeunes enfants dont vous vous occupez.
2007
false
N
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
contrôle des maladies contagieuses
enfant d'âge préscolaire
enfant
fièvre
toux
muqueuse nasale
bronchite
bronchiolite
rhinopharyngite
pharyngite
otite moyenne
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
L'écoulement nasal chez les enfants
http://www.hopitalpourenfants.com/infos-sante/pathologies-et-maladies/lecoulement-nasal-chez-les-enfants
La cause la plus fréquente de l'écoulement nasal (aussi appelé « rhinorrhée ») est le « rhume de cerveau » (une infection virale) si courante, qui dure environ deux semaines et qui frappe la plupart des enfants au moins deux à trois fois par année. Lorsqu'un virus du rhume envahit les voies respiratoires supérieures d'un enfant, les tissus qui tapissent les voies nasales commencent à relâcher en abondance un liquide épais et collant, appelé « mucus », dans le but de repousser les particules virales hors du nez...
2006
false
false
Hôpital de Montréal pour Enfants
Canada
français
muqueuse nasale
rhume banal
enfant
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-SUPERVISEE
Mesure de l'insulinorésistance et de l'insulinosécrétion
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_490649
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_490648
L'insulinorésistance se définit comme un état de diminution de la réponse cellulaire et tissulaire à l'insuline. Associée à la diminution de la capacité sécrétoire de l'insuline, elle conduit au développement du diabète de type 2. Les actes de mesure de la sensibilité à l'insuline par administration intraveineuse de glucose et d'insuline, avec ou sans mesure de la production hépatique de glucose, encore appelés clamp euglycémique hyperinsulinémique sont des techniques de détermination du degré de l'insulinorésistance d'un patient et du siège de cette insulinorésistance (périphérique ou hépatique) dans le cas de mesure de la production hépatique de glucose. L'acte de mesure de la sécrétion de l'insuline, par administration intraveineuse de glucose, est une technique de détermination du degré de la sécrétion d'insuline par les cellules bêta pancréatiques du patient. Ce rapport décrit l'évaluation de l'efficacité et de la place de ces actes dans la stratégie de prise en charge des patients insulinorésistants
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
245. Diabète sucré de types 1 et 2 de l'enfant et de l'adulte. Complications
français
insulinorésistance
hyperglycémie provoquée
insuline
insuline
diabète de type 2
évaluation des actes professionnels

---
N1-VALIDE
Pratiques addictives (Les) : usage, usage nocif et dépendances aux substances psycho-actives
rapport remis à Bernard Kouchner en juillet 1999
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/994000987/index.shtml
légitimité du concept d'addiction au regard de l'approche par produit, déterminants des pratiques addictives et les risques, état actuel des dispositifs de prévention et de soins, propositions pour une politique cohérente en matière de pratiques addictives ; bibliographie
1999
false
N
La Documentation Française
Paris
France
français
France
psychoanaleptiques
troubles liés à une substance
troubles liés à une substance
comportement
adolescent
adulte
dopamine
dopamine
troubles liés à une substance
troubles mentaux
troubles liés à une substance
risque
alcoolisme
tabagisme
troubles liés à la cocaïne
abus de marijuana
N-Méthyl-3,4-méthylènedioxy-amphétamine
dépendance à l'héroïne
troubles liés à une substance
rapport

---
Courriel
19/09/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.