CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : scintigraphie;

Définition CISMeF : cette exploration d'imagerie médicale visualise, notamment en cas de cancer, un organe ou un tissu par l'intermédiaire d'une substance radioactive. marquée par un isotope qui émet des radiations, généralement des rayons g mais aussi depuis quelques années des positons, cette substance injectée dans l'organisme va se concentrer dans un tissu particulier : par exemple iode dans la glande thyroïde ou phosphates dans les os; elle est ' guidée ' par un anticorps spécifique dans l'immunoscintigraphie. cette fixation réalisée, l'image du tissu est recueillie par un scintigraphe fixe (gammacaméra), qui donne une image instantanée de la région, ou à balayage (scanner), qui se déplace progressivement en face de cette région. cet appareil recueille les scintillations produites par le produit radioactif à travers les tissus superficiels. il donne une vision d'ensemble de l'organe (forme, homogénéité) et montre des irrégularités sous forme d'hyperfixation (points chauds) ou d'hypofixation (points froids ou lacunes), qui peuvent correspondre à des tumeurs primitives ou secondaires (métastases). certains appareils permettent de réaliser des coupes tomographiques donnant plusieurs images, selon le niveau de la coupe, à partir d'un traitement informatique des scintillations enregistrées (source : http://www.fnclcc.fr/fr/patients/dico/definition.php?id_definition 1480);

Synonyme CISMeF : SCINTI; scintillographie; gammagraphie;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

cette exploration d'imagerie médicale visualise, notamment en cas de cancer, un organe ou un tissu par l'intermédiaire d'une substance radioactive. marquée par un isotope qui émet des radiations, généralement des rayons g mais aussi depuis quelques années des positons, cette substance injectée dans l'organisme va se concentrer dans un tissu particulier : par exemple iode dans la glande thyroïde ou phosphates dans les os; elle est ' guidée ' par un anticorps spécifique dans l'immunoscintigraphie. cette fixation réalisée, l'image du tissu est recueillie par un scintigraphe fixe (gammacaméra), qui donne une image instantanée de la région, ou à balayage (scanner), qui se déplace progressivement en face de cette région. cet appareil recueille les scintillations produites par le produit radioactif à travers les tissus superficiels. il donne une vision d'ensemble de l'organe (forme, homogénéité) et montre des irrégularités sous forme d'hyperfixation (points chauds) ou d'hypofixation (points froids ou lacunes), qui peuvent correspondre à des tumeurs primitives ou secondaires (métastases). certains appareils permettent de réaliser des coupes tomographiques donnant plusieurs images, selon le niveau de la coupe, à partir d'un traitement informatique des scintillations enregistrées (source : http://www.fnclcc.fr/fr/patients/dico/definition.php?id_definition 1480)

N1-VALIDE
Explorations isotopiques en cardiologie (Les)
http://www.besancon-cardio.org/cours/06-explisotop.php
0généralités, scintigraphie myocardique (thallium 201, technique, indications, résultats, fonction ventriculaire gauche), scintigraphie cavitaire (technique, paramètres étudiés, indications, résultat), scintigraphie pulmonaire (technique, interprétation, limites)
false
N
Besançon-cardio.org
Besançon
France
français
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
radio-isotopes du thallium
scintigraphie
cardiologie
embolie pulmonaire
cardiopathies
scintigraphie
cours
scintigraphie

---
N1-VALIDE
Embolie pulmonaire (L')
étiologie, physiopathologie, diagnostic, évolution et pronostic, traitement
http://www.besancon-cardio.org/cours/27-embollie.php
définition, étiologie (embole, affections se compliquant de thrombose veineuse), physiopathologie (thrombose veineuse, conséquences hémodynamiques de l'embolie pulmonaire, conséquences respiratoires), diagnostic (signes fonctionnels, examen clinique, examens complémentaires), moyens diagnostiques (angiographie pulmonaire, échographie cardiaque, scanner à balayage spiralé, IRM, diagnostic de la maladie thrombosante veineuse) formes cliniques (embolie pulmonaire avec infarctus pulmonaire, embolie pulmonaire massive, c'ur pulmonaire chronique embolique, embolie pulmonaire sur cardiopathie ou bronchopneumopathie préalable, conduite du diagnostic, évolution, complications, diagnostic différentiel, traitement (embolie pulmonaire sans gravité clinique immédiate, embolie pulmonaire massive, interruption de la veine cave inférieure, traitement préventif
2001
false
N
Besançon-cardio.org
Besançon
France
français
hypocapnie
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
thrombose veineuse
hémodynamique
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
pronostic
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
héparine
filtres caves
embolie pulmonaire
électrocardiographie
examen physique
embolie pulmonaire
indice de gravité médicale
angiographie
échocardiographie
tomodensitométrie
imagerie par résonance magnétique
maladie aiguë
maladie chronique
anticoagulants
angiographie de soustraction digitale
cardiologie
embolie pulmonaire
signes et symptômes
diagnostic différentiel
traitement thrombolytique
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
coeur pulmonaire
échocardiographie
tomodensitométrie
scintigraphie
cours
angiographie

---
Courriel
09/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.