CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : schistosomiase;

Synonyme CISMeF : Schistosomoses; Bilharzioses;

Synonyme MeSH : bilharziose; schistosomose;

Définition VIDAL : Parasite intestinal ou urinaire que l'homme contracte au contact de l'eau douce dans les pays chauds : les larves pénètrent à travers la peau avant de migrer dans l'organisme;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Schistosomiase
aide-mémoire n 115
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs115/fr/
caractéristiques, diagnostic, traitement, stratégie de lutte
2016
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
schistosomiase
schistosomicides
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Polype bilharzien vésical de découverte fortuite : cas clinique
http://medecinetropicale.free.fr/caspolypevesicalbilharzoise.pdf
Observation, questions, réponses
2016
false
false
false
false
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
cas clinique
Madagascar
médecine tropicale
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
Femelle
polypes
résultats fortuits

---
N3-AUTOINDEXEE
Schistosomiase : nombre de personnes traitées dans le monde en 2014
http://www.who.int/entity/wer/2016/wer9105/fr/index.html
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
rapport
personnes
infection à schistosomes
nombre de sujets à traiter
schistosomiase
quantité
Traités
thérapeutique
personnes
coopération internationale

---
N1-VALIDE
Schistosomiase aiguë au retour de voyage : Enseignements tirés d’une cohorte de 42 voyageurs exposés
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-473/Schistosomiase-aigue-au-retour-de-voyage-Enseignements-tires-d-une-cohorte-de-42-voyageurs-exposes
La schistosomiase aiguë est une pathologie régulièrement rencontrée chez les voyageurs. En raison de sa longue période d’incubation, de ses manifestations aspécifiques et de la résolution spontanée des symptômes, elle peut facilement ne pas être reconnue par un médecin peu familier des pathologies tropicales. En décembre 2011, une femme de retour de Madagascar, où elle avait été en contact avec de l’eau douce, a été hospitalisée pour un état fébrile d’origine indéterminé. Une schistosomiase aiguë a été diagnostiquée. Un dépistage chez tous les voyageurs de son groupe a révélé une séroconversion chez 78% des participants.Cet article cherche à rediscuter les mesures préventives et diagnostiques à la lumière des enseignements tirés de l’étude de cette cohorte de 42 voyageurs exposés à la schistosomiase.
2015
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
schistosomiase
maladie aiguë
voyage
médecine des voyages
cas clinique
schistosomiase
schistosomiase
signes et symptômes
schistosomiase

---
N1-VALIDE
La lutte contre la schistosomiase
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/4585/1/a%3A1%3A%7Bs%3A3%3A%22Tag%22%3Ba%3A1%3A%7Bi%3A0%3Bs%3A8%3A%22MEDECINE%22%3B%7D%7D
Javier Perez-Saez, Laboratoire d'écohydrologie de l'EPFL. La deuxième endémie parasitaire après le paludisme: la schistosomiase, connue aussi sous le nom de bilharziose. 250 millions de personnes sont affectées dans le monde, essentiellement en Afrique sub-saharienne. Cette affection fait 280'000 victimes chaque année!
2015
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
schistosomiase
enregistrement vidéo

---
N3-TITRE
Hypertension artérielle pulmonaire associée à une schistosomiase
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=275823
2014
false
false
false
Orphanet
France
français
information scientifique et technique
schistosomiase pulmonaire
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire
associé à
maladie hypertensive
schistosomiase

---
N1-VALIDE
Parasitologie médicale. Généralités et définitions.
extrait du polycopié national de parasitologie et de mycologie
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/generalite/site/html/
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/generalite/site/html/1.html
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/generalite/site/html/cours.pdf
sommaire : parasitologie médicale (généralités et définitions), éosinophilie ; parasitoses : amoebose, giardiose, autres protozooses intestinales, trichomonose, paludisme, toxoplasmose, leishmanioses, trypanosomose humaine africaine (maladie du sommeil), Trypanosomose Humaine Américaine (THAm) - (Maladie de Chagas), oxyurose, trichocéphalose, ascaridiose, ankylostomoses, anguillulose, syndrome de larva migrans (toxocarose et larva migrans cutanée), filarioses humaines, dracunculose, trichinellose, distomatoses : distomatose hépatique à Fasciola hepatica, autres distomatoses, bilharzioses, taeniasis et cysticercose, échinococcoses ; mycoses : dermatophytoses ou dermatophyties, levures et levuroses (généralités), candidoses, cryptococcose, infections à Malassezia, trichosporonose, aspergillose, pneumocystose, histoplasmose ; ectoparasitoses humaines : ectoparasitoses, gale ou scabiose, myiase et tungose ; 265 pages
2014
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Parasitologie-Mycologie
France
français
parasitologie
mycologie
maladie du sommeil
aspergillose
pneumonie à pneumocystis
histoplasmose
ectoparasitoses
gale
myiases
mycoses
maladies parasitaires
paludisme
toxoplasmose
leishmaniose
éosinophilie
amibiase
giardiase
cryptosporidiose
microsporidiose
isosporidiose
trichomonase
maladie de Chagas
oxyurose
trichocéphalose
ascaridiose
ankylostomose
strongyloïdose
larva migrans
toxocarose
filarioses
dracunculose
trichinellose
fasciolase
schistosomiase
taeniase
cysticercose
échinococcose
mycoses cutanées
levures
candidose
cryptococcose
pityriasis versicolor
malassezia
levures
Trichosporon
mycologie
Anguillulose
échographie
cours
radioscopie
carte géographique
microscopie
figure

---
N1-VALIDE
Bilharziose
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/bilharziose/
La bilharziose (ou schistosomiase) est une maladie provoquée par un ver parasite présent dans certaines eaux douces, essentiellement dans les zones tropicales et subtropicales. L'infection humaine se produit lors d'un contact de la peau avec des eaux douces infestées, au cours d'activités agricoles, domestiques ou de loisir. La bilharziose, maladie parasitaire la plus répandue après le paludisme, tuerait chaque année près de 300 000 personnes dans le monde. Il existe toutefois un traitement efficace et bien toléré.
2014
false
false
N
false
Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
France
français
schistosomiase
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
NOTE d’appui scientifique et technique de l’Anses relative au signalement de cas groupés de bilharziose autochtone en Corse du Sud
http://www.anses.fr/documents/EAUX2014sa0119_0.pdf
2014
false
true
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
Corse
France
groupes de population
schistosomiase
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Bilharzioses
extrait du polycopié national de parasitologie et de mycologie
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/bilharzioses/site/html/1.html
objectifs, cours (introduction, généralités biologiques, physiopathologie, clinique, diagnostic, traitement, prophylaxie, conclusion, points essentiels), QCM, cas cliniques, annexes
2014
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Parasitologie-Mycologie
France
français
schistosomiase
schistosomicides
parasitologie
schistosomiase
schistosomiase
schistosoma haematobium
incidence
humains
chimioprévention
mollusca
signes et symptômes
schistosoma mansoni
schistosoma japonicum
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
tests sérologiques
praziquantel
oxamniquine
vecteurs de maladie
cours
questions à choix multiple
cas clinique
épreuves classantes nationales

---
N1-SUPERVISEE
SCHISTOSOMIASE
http://www.mhcs.health.nsw.gov.au/publicationsandresources/pdf/publication-pdfs/diseases-and-conditions/8250/ahs-8250-fre.pdf
La schistosomiase, ou bilharziose, est une maladie causée par de minuscules vers qui vivent dans les eaux douces. L’infestation se produit lorsque votre peau entre en contact avec des larves. Les larves peuvent pénétrer dans la peau et rejoindre les poumons et le foie où elles deviennent des vers adultes qui se mettent à pondre des oeufs.
2013
false
true
false
NSW Multicultural Health Communication Service [Australia]
Australie
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
information patient et grand public
schistosomiase

---
N1-SUPERVISEE
Schistosomiase: nombre de personnes traitées en 2011
http://www.who.int/entity/wer/2013/wer8808/fr/index.html
L'augmentation du nombre de pays d'endémie de la schistosomiase, passé de 77 en 2010 à 78 en 2011, est due au fait que le Soudan du Sud a accédé à l'indépendance en 2011. Le traitement de masse contre la maladie n'est assuré que dans 52 pays et territoires. La transmission de la schistosomiase pourrait être faible dans 7 pays, mais cela reste à établir; en outre, l'arrêt de la transmission doit être confrmé dans 19 pays. La maladie demeure un grave problème de santé publique, particulièrement en Afrique. Les estimations du nombre de personnes nécessitant une chimioprévention contre la schistosomiase ont été revues et communiquées en 2012. On considère qu'au moins 237 216 451 personnes avaient besoin d'un traitement contre la schistosomiase en 2010. Ajusté en fonction de la croissance de la population, le nombre de personnes nécessitant un traitement en 2011 a été évalué à 243 192 887.
2013
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
anglais
article de périodique
praziquantel
schistosomiase

---
N1-VALIDE
Chimioprévention intégrée contre les maladies tropicales négligées: estimation du nombre d'interventions nécessaires et dispensées, 2009-2010
http://www.who.int/entity/wer/2012/wer8702.pdf
http://www.who.int/entity/wer/2012/wer8702/fr/index.html
Dans ce contexte, la chimioprévention est définie comme l'administration d'un unique médicament sûr, seul ou en association avec d'autres médicaments, en tant qu'intervention de santé publique visant à prévenir certaines maladies tropicales négligées (MTN)
2012
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
maladie tropicale
recommandation professionnelle
onchocercose
chimioprévention
schistosomiase
enfant d'âge préscolaire
enfant
adulte
filariose lymphatique
adolescent
helminthiase
médecine tropicale

---
N1-VALIDE
Schistosomiase: population ayant besoin d'une chimioprévention et nombre de personnes traitées en 2010
http://www.who.int/wer/2012/wer8704/fr/index.html
La charge mondiale de schistosomiase a été exprimée comme le nombre de sujets infestés (200 à 209 millions) et le nombre de personnes exposées au risque d’infestation vivant dans les pays d’endémie (600 à 779 millions). Le nombre de sujets infestés a été estimé en extrapolant une prévalence moyenne de l’infestation à partir d’enquêtes effectuées dans les zones d’endémie pour la population vivant dans ces zones dans chaque pays.
2012
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
chimioprévention
rapport
chimioprévention

---
N1-VALIDE
Lutte contre les helminthiases chez les enfants d'âge scolaire : guide à l'intention des responsables des programmes de lutte - Deuxième édition
http://apps.who.int/iris/handle/10665/77959
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/77959/1/9789242548266_fre.pdf
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/77959/3/9789242548266_fre_Annexe.pdf
Le présent ouvrage se propose de servir de guide aux planificateurs et aux responsables de programme qui, dans le secteur de la santé et dans celui de l'enseignement, ont la charge de mettre en oeuvre ces programmes de lutte contre les helminthiases et d'apporter un soutien à ceux qui, par leur action, permettront d'atteindre cet objectif mondial.
2012
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
helminthiase
enfant
information scientifique et technique
schistosomiase
helminthiase
schistosomiase
antihelminthiques

---
N1-VALIDE
Schistosomose
http://www.cnrs.fr/infoslabos/reglementation/docs-PDF/schistosomoses.pdf
agent, épidémiologie, maladie chez l'homme, chez l'animal, prévention ; 2 pages
false
N
CNRS
Paris
France
français
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
réservoirs d'agents pathogènes
animaux
signes et symptômes
schistosoma
schistosoma
schistosoma
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
EPLS - Espoir Pour La Santé
http://www.espoir-sante.org/
EPLS est une ONG sénégalaise dédiée à la recherche biomédicale, regroupant des scientifiques, médecins, ingénieurs, techniciens et administratifs du Sénégal et de France. Outre notre amitié, ce qui nous unit est une énergie commune à rechercher de nouveaux outils de lutte contre deux grands fléaux infectieux qui pèsent sur les populations de la vallée du fleuve Sénégal: la bilharziose et le paludisme.
false
N
Saint-Louis
Sénégal
français
association
schistosomiase
paludisme
recherche biomédicale

---
N1-VALIDE
Schistosomiase: nombre de personnes traitées en 2009
http://www.who.int/wer/2011/wer8609/fr/index.html
La schistosomiase demeure un problème de santé publique dans plusieurs endroits du monde, notamment en Afrique, avec 200 millions de personnes infestées en 2009.
2011
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
schistosomiase
schistosomiase
rapport
Afrique

---
N1-VALIDE
Poliomyélite au Tadjikistan - Schistosomiase
http://www.who.int/wer/2010/wer8518/fr/index.html
- Poliomyélite au Tadjikistan : première importation depuis la certification de l’Europe comme région exempte de cette maladie - Schistosomiase ; Nombre de personnes traitées, 2008.
2010
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
Tadjikistan
schistosomiase
article de périodique
poliomyélite

---
N1-SUPERVISEE
Bilharziose
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/2010_Grenoble_Federspiel_Bilharziose/
Monsieur T, 18 ans, 57 kg pour 170 cm est admis aux urgences pour dyspnée et syndrome œdémateux.
2010
true
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
schistosomiase
cas clinique
enseignement pharmacie
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
praziquantel
parasitologie
schistosomicides

---
N3-AUTOINDEXEE
Bilharziose
http://www.sante.public.lu/fr/maladies/zone-corps/bassin/bilharziose/index.html
La bilharziose, ou schistosomiase, est une parasitose due à la pénétration d'un ver à travers la peau. Il se loge dans les veines et provoque des manifestations pathologiques liées à l'atteinte des viscères.
2009
false
true
false
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
information patient et grand public
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase

---
N1-VALIDE
ALD n 4 - Bilharziose
Guides ALD - Liste des actes et prestations
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_609559
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_609557
L'objectif de ce guide est d'expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d'un malade admis en ALD au titre de l'ALD 4 : bilharziose compliquée. C'est un outil pragmatique auquel le médecin traitant peut se référer, notamment au moment d'établir le protocole de soins conjointement avec le médecin-conseil et le patient.
2007
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
168. Parasitoses digestives : giardiose, amoebose, téniasis, ascaridiose, oxyurose
170. Pathologie infectieuse chez les migrants adultes et enfants
214. Eosinophilie
français
schistosomiase
schistosomiase
signes et symptômes
continuité des soins
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Schistosomoses ou bilharzioses
actualités 2002
http://medecinetropicale.free.fr/cours/schistosomoses.pdf
définition, épidémiologie (agents pathogènes, cycle parasitaire, réservoir de virus, hôtes intermédiaires, sujet réceptif, causes favorisantes, géographie), physiopathologie, clinique (primo-infection, dissémination larvaire, focalisation viscérale), examens paracliniques, diagnostic en phase d'état, traitement médical et chirurgical, prophylaxie individuelle et collective
2002
false
N
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
fibrose
foie
hypertension portale
pronostic
hypertension portale
schistosomiase
schistosomiase
schistosomicides
oxamniquine
praziquantel
bilharziose urinaire
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase à schistosoma mansoni
médecine tropicale
schistosomiase
parasitologie
schistosoma
schistosomiase
schistosomiase
facteurs de risque
Madagascar
prévalence
schistosomiase
schistosomiase
signes et symptômes
morbidité
hypertension portale
cours

---
N1-VALIDE
Schistosoma spp.
fiches techniques santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds136f-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
schistosoma
schistosoma
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase
transmission de maladie infectieuse
réservoirs d'agents pathogènes
zoonoses
vecteurs de maladie
schistosomiase
désinfectants
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
gestion des déchets
période d'incubation de maladie infectieuse
recommandation

---
Courriel
28/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.