CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : sang;

Définition CISMeF : (B2, C, D1-24, D27, F3) /blood /blood ou /BL s'emploie pour la présence ou l'analyse de substances dans le sang. Il s'emploie également pour l'examen de sang ou ses modifications dans les états pathologiques. Il exclut le sérodiagnostic et la sérologie pour lesquels les qualificatifs diagnostic et immunologie sont respectivement employés.;

Synonyme CISMeF : sg; dosage sérique; taux sérique; concentration sérique; dosage sanguin; taux sanguin; concentration sanguine; dosage plasmatique; taux plasmatique; concentration plasmatique; teneur sérique; teneur sanguine; teneur plasmatique; sa;

Synonyme MeSH : bl;

Abréviation : BL 67;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

(B2, C, D1-24, D27, F3) /blood /blood ou /BL s'emploie pour la présence ou l'analyse de substances dans le sang. Il s'emploie également pour l'examen de sang ou ses modifications dans les états pathologiques. Il exclut le sérodiagnostic et la sérologie pour lesquels les qualificatifs diagnostic et immunologie sont respectivement employés.

N1-SUPERVISEE
BILAN DE SODIUM ET TRANSPORT RENAL DU SODIUM
http://cuen.fr/lmd/spip.php?rubrique72
http://cuen.fr/lmd/spip.php?article112
Un adulte en bonne santé et pesant 70 kg contient environ 3500 mmoles de sodium dont un tiers est présent en tant que minéral osseux et n’est donc pas rapidement mobilisable (ou échangeable). Bilan de sodium, variable régulée, comportement rénal du sodium, les déterminants du transport renal de NaCl, l'adaptation rénale aux variations des apports sodés, et la régulation de la volémie, quelques pathologies simples à comprendre, quelques thérapeutiques simples à comprendre, auto-évaluation.
2016
true
true
false
true
CUEN - Collège Universitaire des Enseignants en Néphrologie
France
cours
glomérule rénal
tubules rénaux
sodium

---
N1-VALIDE
Tests sérologiques dans la maladie cœliaque : Guide pratique à l’usage des cliniciens
http://www.cfp.ca/content/62/1/e11.abstract.fr
http://www.cfp.ca/content/62/1/e11.full.pdf+html
Objectif : Répondre aux questions souvent posées par les généralistes et aux difficultés auxquelles ils font face lorsqu’ils prescrivent des tests sérologiques pour la maladie cœliaque et fournir des conseils pratiques pour aider à interpréter les résultats des tests.
2016
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
maladie coeliaque
tests sérologiques
médecine générale
cas clinique
enfant
maladie coeliaque
transglutaminases
immunoglobuline A
Anticorps anti-transglutaminase

---
N1-VALIDE
Intérêt des biomarqueurs pour exclure les lésions cérébrales en cas de traumatisme crânien léger
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/int%C3%A9r%C3%AAt-des-biomarqueurs-pour-exclure-les-l%C3%A9sions-c%C3%A9r%C3%A9brales-en-cas-de-traumatism
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_261B_biomarkers_mTBI%20Synthese.pdf
Les patients victimes de traumatisme crânien léger (mild Cranial Trauma –mCT) présentent un risque faible mais significatif de lésions cérébrales qui doivent être rapidement identifiées et traitées . La tomodensitométrie (CT-scan) est actuellement considérée comme l’examen de référence pour ce diagnostic en raison de s a grande précision dans la détection des lésions consécutives à un traumatisme crânien . Cette technique présente toutefois deux inconvénients : son prix élevé et l’exposition des patients à une irradiation. L’utilisation de biomarqueurs, en combinaison avec les algorithmes de décision clinique, pourrait permettre d’exclure l’existence de lésions cérébrales sans avoir recours au CT-scan, ce qui permettrait de réserver celui-ci aux cas les plus à risques, et dès lors de diminuer à la fois l’exposition inutile aux radiations et les coûts liés au diagnostic
2016
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
information scientifique et technique
résumé ou synthèse en français
lésions encéphaliques
adulte
sous-unité bêta de la protéine liant le calcium S100
enfant
sous-unité bêta de la protéine liant le calcium S100
évaluation économique
tomodensitométrie
valeur prédictive des tests
marqueurs biologiques
sous-unité bêta de la protéine liant le calcium S100

---
N3-AUTOINDEXEE
Indications du dosage de la 25-hydroxyvitamine D
In : Annales de Biologie Clinique - Volume 74, numéro 1, Janvier-Février 2016
http://www.jle.com/fr/revues/abc/e-docs/indications_du_dosage_de_la_25_hydroxyvitamine_d_306062/article.phtml
Le nombre considérable d’articles sur la vitamine D publiés récemment a attisé l’intérêt de la communauté médicale et scientifique avec, parmi les conséquences, une augmentation très importante du nombre de dosages de vitamine D prescrits en pratique clinique. Comme ces dosages sont remboursés par l’assurance-maladie (B42, soit 11,34 euros en France en janvier 2015), il est légitime d’évaluer si ces prescriptions sont réellement justifiées.
10.1684/abc.2015.1107
2016
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
Vitamine D3 24-hydroxylase
clinique
indication de
biologie
biologique
indicateurs et réactifs
Indicateurs
indicateur
laisse entrevoir

---
N1-SUPERVISEE
FASLODEX (fulvestrant) - Risque de modification inutile du traitement en raison d'un taux faussement élevé d'oestradiol
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/60590a-fra.php
FASLODEX (fulvestrant) peut fausser la mesure des concentrations de l’œstradiol à base d’anticorps par immunodosage en raison de la ressemblance structurale entre le fulvestrant et l’œstradiol. Il peut s’ensuivre une mesure faussement élevée des concentrations d’œstradiol. Des résultats d’analyses de l’œstradiol faussement positifs peuvent donner lieu à des interprétations erronées du statut ménopausique, ce qui pourrait entraîner un risque inutile d’intervention chirurgicale ou de modification d’une hormonothérapie. Les professionnels de la santé devraient envisager de réévaluer le statut ménopausique des patientes traitées par FASLODEX en utilisant une autre méthode, au besoin. Lorsque vous demandez des analyses sanguines comportant le dosage de l’œstradiol, veuillez indiquer si la patiente prend FASLODEX. De nouvelles mises en garde ont été ajoutées à la monographie canadienne de FASLODEX pour faire connaître ce risque...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
oestradiol
tumeurs du sein
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs du sein
ménopause
dosage radioimmunologique
faux positifs
L02BA03 - fulvestrant
fulvestrant
FASLODEX
oestradiol

---
N1-VALIDE
Détection par RT-PCR du virus Zika dans le sang et les urines
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2613150/fr/detection-par-rt-pcr-du-virus-zika-dans-le-sang-et-les-urines
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2613187/fr/detection-par-rt-pcr-du-virus-zika-dans-le-sang-et-les-urines-argumentaire
Pour répondre dans les délais souhaités à cette demande s’intégrant dans un contexte d’urgence de santé publique, la HAS a réalisé une analyse critique de la littérature synthétique issue d’une recherche documentaire systématique, puis recueilli la position du Centre national de référence des arbovirus pour identifier les éléments.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
fièvre à virus zika
virus zika
aedes
infections à arbovirus
arbovirus
infections à arbovirus
infections à arbovirus
infections à arbovirus
signes et symptômes
RT-PCR
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
La première prescription du PSA chez l'homme asymptomatique
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/La-premiere-prescription-du-PSA-chez-l-homme-asymptomatique
http://www.e-cancer.fr/content/download/145176/1814733/file/Premiere-prescription-PSA-homme-asymptomatique-v3_2016.pdf
Ce document à destination des médecins généralistes, propose des informations sur les bénéfices et les risques du dépistage du cancer de la prostate. Il a pour objectif de les aider dans leur pratique et dans l'information à apporter à leurs patients.
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
médecine générale
dépistage systématique
information patient et grand public
adulte
évaluation des risques

---
N1-VALIDE
La vitamine D de 0 à 100 ans : recommandations concernant la supplémentation et le dosage
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/Vitamine_D_de_0_a__100_ans-court-valide_CS.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/Vitamine_D_de_0_a__100_ans-long-valide_CS.pdf
L’intérêt de la supplémentation et du dosage de la vitamine D dans la pratique médicale est controversé. Si le rôle important de la vitamine D dans le métabolisme phosphocalcique et dans la croissance et la minéralisation osseuse est bien établi, il n’en est pas de même pour ses présumés effets extra-osseux. Un déficit en vitamine D est responsable du rachitisme chez l’enfant en croissance et d’ostéomalacie chez l’adulte...
2016
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation de bon usage du médicament
recommandation pour la pratique clinique
adulte
enfant
nourrisson
adolescent
vitamine D
vitamine D
carence en vitamine D
carence en vitamine D
supplémentation en vitamine D
dosage de la vitamine d
administration par voie orale

---
N1-VALIDE
Utilité d’un dosage de la troponine T ultrasensible chez les patients atteints de diabète de type 2 et présentant un risque cardiovasculaire élevé ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2023
Le diagnostic d’infarctus du myocarde aigu repose sur la présence de signes cliniques et/ou électrocardiographiques d’ischémie du myocarde avec élévation et/ou diminution de la concentration de la troponine au cours d’une série de prélèvements sanguins, dont au moins une valeur étant au-delà du 99e percentile de la courbe de référence. Une concentration de troponine supérieure à la valeur du 99e percentile de la courbe de référence en absence de signes d’ischémie aiguë et sans élévation ou diminution au cours d’une série de prélèvements sanguins peut indiquer une nécrose des cellules myocardiques due à une autre cardiopathie. Une étude publiée en 2013 avait montré une concentration de troponine I supérieure au seuil de détection chez 98,5% des patients inclus atteints d’une cardiopathie coronaire stable avec conservation de la fonction systolique. Après une période de suivi de cinq ans, plus de décès cardiovasculaires ou d’insuffisances cardiaques dans le quartile supérieur de la concentration de troponine I versus les trois quartiles inférieurs avaient également été observés.
2016
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
diabète de type 2
troponine T
risque
maladies cardiovasculaires
ischémie myocardique

---
N1-SUPERVISEE
L'échographie comparée aux tests de la fonction hépatique pour le diagnostic de la lithiase du cholédoque
http://www.cochrane.org/fr/node/35864
http://www.cochrane.org/CD011548/LIVER_ultrasound-and-liver-function-tests-for-the-diagnosis-of-common-bile-duct-stones
Contexte : Chez les personnes soupçonnées d'avoir des calculs du cholédoque, l'échographie et les tests de la fonction hépatique (bilirubine et phosphatase alcaline sériques) sont utilisés comme tests de dépistage pour le diagnostic. La précision diagnostique de l'échographie et des tests de la fonction hépatique n'a pas fait l'objet d'une revue systématique antérieure. Objectifs : Déterminer et comparer la précision de l'échographie par rapport aux tests de la fonction hépatique dans le diagnostic de lithiase cholédocienne.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
lithiase cholédocienne
résumé ou synthèse en français
lithiase cholédocienne
bilirubine
phosphatase alcaline
étude comparative

---
N1-VALIDE
Synthèse sur les bénéfices et les risques d'un dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-sur-les-benefices-et-les-risques-d-un-depistage-du-cancer-de-la-prostate-par-dosage-du-PSA
http://www.e-cancer.fr/content/download/145111/1813851/file/Synth%C3%A8se-benefices-risques-depistage-cancer-prostate-par-dosage-psa_2016.pdf
En ligne avec l'action 1.10 du Plan cancer 2014-2019, l’Institut national du cancer a souhaité mettre à disposition des médecins un document de synthèse sur le dépistage du cancer de la prostate par dosage de PSA. L’objectif principal est d’accompagner le médecin dans l’information préalable à communiquer aux hommes qui envisagent de s’engager dans cette démarche de dépistage, afin que le patient soit au fait des limites de la démarche, prenne une décision éclairée et ne s’y engage qu’en toute connaissance de cause. En complément d’un état des connaissances sur les bénéfices et les risques associés à l’ensemble de la démarche, ce document apporte également un éclairage nouveau autour des enjeux éthiques et de responsabilité professionnelle.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
évaluation des risques
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
information en santé des consommateurs
tumeurs de la prostate
thérapeutique

---
N1-VALIDE
Place de la stratégie couplant les dosages de la trypsine immunoréactive (TIR) et de la protéine associée à la pancréatite (PAP) dans le dépistage systématique de la mucoviscidose en France - Note de cadrage
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1739994/fr/place-de-la-strategie-couplant-les-dosages-de-la-trypsine-immunoreactive-tir-et-de-la-proteine-associee-a-la-pancreatite-pap-dans-le-depistage-systematique-de-la-mucoviscidose-en-france
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2036925/fr/place-de-la-strategie-couplant-les-dosages-de-la-tir-et-de-la-pap-dans-le-depistage-systematique-de-la-mucoviscidose-en-france
La méthode utilisée repose sur une comparaison des performances diagnostiques et de l’efficience de différentes stratégies de dépistage, incluant ou non un test génétique. Une analyse des enjeux éthiques a été réalisée afin de mettre en perspective les résultats observés.
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
mucoviscidose
trypsine
trypsine
protéines
dépistage néonatal
évaluation économique
dépistage néonatal
nouveau-né
algorithme
dépistage néonatal
mucoviscidose
protéine CFTR
CFTR gène mutation
analyse génétique
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques

---
N1-VALIDE
Le saturnisme ou intoxication au plomb
http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/le-saturnisme-ou-intoxication-au-plomb
Le saturnisme correspond à une imprégnation excessive des individus, en particulier des enfants, au plomb. Cette substance est toxique pour l’organisme, même à faible concentration. Chez les enfants, une imprégnation correspondant à 100 μg de plomb par litre de sang entraine une déclaration obligatoire du cas, ainsi que des mesures d’intervention pour réduire l’exposition. Les chercheurs tentent aujourd’hui d’améliorer le dépistage des personnes les plus exposées et d’évaluer les mesures de protection afin d’identifier les plus efficaces.
2015
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
français
intoxication par le plomb
information scientifique et technique
plomb
plombémie

---
N1-VALIDE
Démarche diagnostique devant une hyperferritinémie
La Revue de Médecine Interne Volume 36, Issue 8, August 2015, Pages 522–529 - Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0248866314011114
La découverte d’une hyperferritinémie est le plus souvent fortuite. La démarche diagnostique a pour but de rechercher l’étiologie responsable et de vérifier s’il existe ou non une surcharge hépatique en fer. Trois étapes sont proposées. Les éléments cliniques et quelques examens biologiques simples sont suffisants dans un premier temps pour déceler une des quatre causes les plus fréquentes : alcoolisme, syndrome inflammatoire, cytolyse, syndrome métabolique. Aucune de ces causes ne s’accompagne d’une surcharge hépatique en fer importante. S’il existe un coefficient de saturation élevé ( 50 %), une hémochromatose héréditaire sera évoquée en priorité. Dans un deuxième temps, des pathologies plus rares seront recherchées. Parmi celles-ci, seules les pathologies hématologiques chroniques, acquises ou congénitales, sont à risque de surcharge hépatique en fer. Dans un troisième temps, si un doute persiste dans la recherche étiologique, que la ferritinémie est très élevée ou continue à s’élever, il est indispensable de vérifier qu’il n’existe pas une surcharge hépatique en fer. Pour cela, l’IRM avec étude de la charge en fer est l’examen principal qui guidera l’attitude thérapeutique. La découverte d’une cause ne doit pas faire oublier que plusieurs causes sont associées dans plus de 40 % des cas.
2015
false
false
false
Elsevier
France
français
article de périodique
Hyperferritinémie
ferritines
troubles du métabolisme du fer
troubles du métabolisme du fer

---
N1-VALIDE
CRP minute : une petite révolution ?
Médecine thérapeutique / Pédiatrie - Volume 18, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2015
http://www.jle.com/fr/revues/mtp/e-docs/crp_minute_une_petite_revolution__305101/article.phtml
Malgré les recommandations des autorités de santé, la prescription des antibiotiques ne cesse d’augmenter. L’utilisation des tests rapides de la protéine C-réactive (CRP) conduit à une prescription plus raisonnée, tant pour l’antibiothérapie que pour la demande d’examens complémentaires. Elle entraîne une diminution des coûts, et espère-t-on, fera diminuer la résistance des germes aux antibiotiques. Comme toute technique, sa fiabilité n’est pas absolue, et la clinique doit avoir le dernier mot.
2015
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
protéine C-réactive
trousses de réactifs pour diagnostic
protéine C-réactive
enfant
nourrisson

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate : un pas en avant - Dépistage individuel par dosage du PSA en fonction des risques
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/33/fr/fms-02361.pdf
La validité du dosage du PSA a surtout été remise en cause par le biais du Prostate Cancer Prevention Trial. D’autres données montrent cependant que la hauteur du taux de PSA initial pourrait être un paramètre pronostique optimal de l’évolution au long cours d’un carcinome cliniquement pertinent et soulignent ainsi le rôle du PSA comme outil de stratification de risque à long terme.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
antigène spécifique de la prostate
article de périodique
tumeurs de la prostate
évaluation des risques
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Explorations et prise en charge des adénomes hypophysaires non fonctionnels : explorations biologiques et radiologiques
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Adenomes%20hyphysaires%20non%20fonctionnels/mced%20ahnf%20explorations%20biologiques%20et%20radiologiques.pdf
Mots clés : Adénome hypophysaire non fonctionnels, adénomes hypophysaire gonadotrope, adénome hypophysaire silencieux, incidentalome hypophysaire, insuffisance antehypophysaire.
2015
false
false
false
SFE - Société Française d’Endocrinologie
France
français
tumeurs de l'hypophyse
Adénome hypophysaire non fonctionnel
recommandation par consensus
hormones hypophysaires
Déficit hypophysaire
hypopituitarisme
tumeurs de l'hypophyse
imagerie par résonance magnétique

---
N1-VALIDE
Prise en charge des incidentalomes hypophysaires non fonctionnels
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/Adenomes%20hyphysaires%20non%20fonctionnels/mced%20ahnf%20prise%20en%20charge%20incidentalomes%20hypophysaires.pdf
Un incidentalome hypophysaire est une lésion hypophysaire découverte fortuitement sur une imagerie cérébrale (scanner, IRM voir TEP) faite pour une autre raison. Dans le cadre de ce consensus, qui a pour objet les adénomes hypophysaires non fonctionnels (NF), la question complète des incidentalomes hypophysaires ne sera pas traitée et nous limiterons nos propos au diagnostic et à la prise en charge des adénomes cliniquement non fonctionnels
2015
false
false
false
SFE - Société Française d’Endocrinologie
France
français
recommandation par consensus
Adénome hypophysaire non fonctionnel
tumeurs de l'hypophyse
tumeurs de l'hypophyse
tumeurs de l'hypophyse
diagnostic différentiel
tumeurs de l'hypophyse
hormones hypophysaires
observation (surveillance clinique)
algorithme
tumeurs de l'hypophyse
imagerie par résonance magnétique
diagnostic par imagerie
tumeurs de l'hypophyse

---
N1-VALIDE
Recommandation relative au changement d’unité de mesure pour la troponine cardiaque - Recommandation de la Société Suisse de Cardiologie et de la Société Suisse de Chimie Clinique
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/38/fr/fms-02435.pdf
Les troponines cardiaques T et I sont des composantes diagnostiques élémentaires chez les patients présentant une suspicion d’infarctus myocardique aigu.La Société Suisse de Cardiologie et la Société Suisse de Chimie Clinique souhaitent, grâce à cet article, attirer l’attention sur un problème iatrogène épineux et fournir une recommandation afin de l’éviter au mieux.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
troponine I
troponine T
recommandation pour la pratique clinique
infarctus du myocarde
normes de référence

---
N1-VALIDE
Lignes directrices simplifiées sur les lipides - Prévention et prise en charge des maladies cardiovasculaires en soins primaires
http://www.cfp.ca/content/61/10/e439.abstract.fr
http://www.cfp.ca/content/61/10/e439.full.pdf+html
Objectif Produire un guide de pratique clinique comportant une approche simplifiée à la prévention primaire des maladies cardiovasculaires (MCV), en insistant sur l’estimation du risque de MCV et la prise en charge des profils lipidiques à l’intention des cliniciens de soins primaires et leurs équipes; nous avons recherché la contribution de professionnels des soins primaires qui n’avaient que peu ou pas de conflits d’intérêts et nous nous sommes concentrés sur les données probantes de la plus haute qualité accessibles.
2015
false
false
true
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
maladies cardiovasculaires
prévention primaire
évaluation des risques
recommandation par consensus
algorithme
lipides
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
sujet âgé
adulte
sujet âgé de 80 ans ou plus
acide acétylsalicylique
anti-inflammatoires non stéroïdiens
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
médecine générale

---
N1-VALIDE
Suivi thérapeutique pharmacologique des inhibiteurs de protéines kinases
In : Innovations & Thérapeutiques en Oncologie - Volume 1, numéro 1, Septembre-Octobre 2015
http://www.jle.com/fr/revues/ito/e-docs/suivi_therapeutique_pharmacologique_des_inhibiteurs_de_proteines_kinases_305645/article.phtml
La plupart des inhibiteurs de protéines kinases développés en nombre à la suite de l’imatinib partagent avec celui-ci les caractéristiques des médicaments candidats au suivi thérapeutique pharmacologique : importante variabilité pharmacocinétique entre patients, influences de traits pharmacogénétiques et d’atteintes d’organes, potentiel d’interactions médicamenteuses, relations stables entre exposition et efficacité ou toxicité, index thérapeutique restreint. Alors que le profilage génétique des tumeurs ouvre la voie vers une oncologie personnalisée quant au choix des molécules thérapeutiques, le monitoring des concentrations et l’individualisation des posologies devraient assurer que chaque patient est exposé aux concentrations lui garantissant la meilleure efficacité pour le minimum de toxicité
2015
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
inhibiteurs de protéines kinases
surveillance pharmacologique
relation dose-effet des médicaments
médecine individualisée
pharmacogénétique
inhibiteurs de protéines kinases
antinéoplasiques
antinéoplasiques
L01XE01 - imatinib
protein-tyrosine kinases
antienzymes
antienzymes
continuité des soins
Imatinib mésylate [Masse/Volume] Sérum/Plasma ; Numérique
techniques de chimie analytique
inhibiteurs de protéines kinases
antienzymes
antinéoplasiques
Mésylate d'imatinib
Mésylate d'imatinib
Mésylate d'imatinib

---
N1-VALIDE
C reactiv protein (CRP) : ou comment mieux prescrire les antibiotiques
http://devsante.org/base-documentaire/examens-complementaires/c-reactiv-protein-crp-ou-comment-mieux-prescrire-les-antib
Malgré les recommandations des autorités de santé, la prescription des antibiotiques ne cesse d’augmenter, entraînant dans tous les pays un taux alarmant de résistance des germes aux antibiotiques. Le pire est arrivé : certaines bactéries résistent à tous les antibiotiques disponibles, rendant certaines infections mortelles. Il est donc urgent de ne pas prescrire un antibiotique devant tout enfant fébrile. Par exemple, 2/3 des angines sont virales et ne ne relèvent que d’un antipyrétique-antalgique. Il en est de même pour les pneumopathies fébriles. Or, depuis quelques années, nous savons qu’une protéine de l’inflammation, la C Réactive Protein (CRP) ne s’élève de façon importante que dans les infections bactériennes. De plus, un test rapide, la micro CRP minute, permet de savoir rapidement si un traitement antibiotique est justifié pour cet enfant fébrile. L’utilisation des tests rapides CRP conduit donc à une prescription plus raisonnée, tant pour l’antibiothérapie que pour la demande d’examens complémentaires. Elle entraîne une diminution des coûts et, espère-t-on, fera diminuer la résistance des germes aux antibiotiques. Mais, comme toute technique de laboratoire, sa fiabilité n’est pas absolue, et la clinique doit toujours avoir le dernier mot !
2015
false
false
false
Développement et Santé
France
français
information scientifique et technique
protéine C-réactive

---
N1-VALIDE
Les performances des tests de dépistage de la trisomie 21 fœtale par analyse de l’ADN libre circulant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2572426/fr/les-performances-des-tests-de-depistage-de-la-trisomie-21-foetale-par-analyse-de-l-adn-libre-circulant
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2572424/fr/recommandation-trisomie-21-volet-1
La trisomie 21 est une anomalie chromosomique dont la prévalence à la naissance augmente avec l’âge maternel. Son dépistage repose sur la mesure par échographie de la clarté nucale du fœtus combinée au dosage des marqueurs sériques du 1er ou, à défaut, du deuxième trimestre de la grossesse. Ce dépistage estime pour les femmes enceintes un taux de risque qui, s’il est supérieur ou égal à 1/250, peut conduire à proposer un diagnostic de confirmation reposant sur l’analyse du caryotype fœtal, après amniocentèse ou choriocentèse, examens qui comportent un faible risque de perte fœtale. Dans ce premier volet, la HAS a dans un premier temps analysé les données de la littérature portant sur les performances de ces nouveaux tests de dépistage de la trisomie 21.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
022. Grossesse normale
043. Problèmes posés par les maladies génétiques, à propos :
français
évaluation technologique
syndrome de Down
diagnostic prénatal
diagnostic prénatal
analyse génétique
analyse génétique
syndrome de Down
grossesse
France
évaluation des risques
analyse génétique
diagnostic prénatal
ADN
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
analyse de séquence d'ADN

---
N1-VALIDE
Diagnostic par sérologie et/ou par recherche du génome viral de l’infection congénitale à cytomégalovirus
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2572929/fr/diagnostic-par-serologie-et/ou-par-recherche-du-genome-viral-de-l-infection-congenitale-a-cytomegalovirus
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2572928/fr/diagnostic-par-serologie-et/ou-par-recherche-du-genome-viral-de-l-infection-congenitale-a-cytomegalovirus-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’établir si les données issues de l’analyse critique de la littérature synthétique (recommandations de bonnes pratiques, revues systématiques et rapports d’évaluation technologique) sont cohérentes avec le contenu de la demande de l’UNCAM, et donc soutiennent cette demande en vue de l’inscription ou la suppression de la LAP des tests susmentionnés.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
022. Grossesse normale
026. Prévention des risques fœtaux : infection, médicaments, toxiques, irradiation
français
infections à cytomégalovirus
évaluation technologique
infection congénitale à cytomégalovirus
grossesse
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à cytomégalovirus
infections à cytomégalovirus
immunoglobuline M
immunoglobuline G
cytomegalovirus
génome viral
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-VALIDE
Modalité de prise en charge des dyslipidémies
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_maladies_vasculaires/Dyslipidemies_2015_valide_CS.pdf
Nous avons choisi les recommandations de la Société Européenne de Cardiologie. Les recommandations mettent l’accent sur le risque cardio-vasculaire global. Ce risque évalue le risque de décès cardio-vasculaire à 10 ans.
2015
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation pour la pratique clinique
maladies cardiovasculaires
évaluation des risques
cholestérol LDL
dyslipidémies

---
N1-VALIDE
Que savoir de l'ostéomalacie et de la vitamine D ?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/48/fr/fms-02478.pdf
La vitamine D ne coûte presque rien, elle aurait de multiples bénéfices en termes de prévention de maladies chroniques, et elle n’aurait pas d’effets secondaires. Face à ces spéculations, il est important de rester fidèle aux données scientifiques solides issues des essais randomisés contrôlés.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
ostéomalacie
carence en vitamine D
ostéomalacie
ostéomalacie
vitamine D
vitamine D
vitamines

---
N1-VALIDE
Diagnostic biologique de la borréliose de Lyme - Document destiné aux biologistes
http://www.sfdermato.org/media/image/upload-editor/files/Borr%C3%A9liose%20de%20Lyme_biologistes%5B1%5D.pdf
2015
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
information scientifique et technique
maladie de Lyme
maladie de Lyme

---
N1-VALIDE
Autotests de dépistage du VIH - Information à l’intention des professionnels de santé et des associations
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1768844/fr/autotests-de-depistage-du-vih
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2024321/fr/argumentaire-advih-201503
En raison de la commercialisation prochaine des autotests de dépistage de l’infection par le VIH (ADVIH) sur le marché français, la Direction générale de la santé (DGS) a demandé à la HAS de produire un « guide de bonne pratique » d’utilisation des autotests de dépistage du VIH à destination des professionnels en contact avec les usagers ». Ce document s’adresse aux pharmaciens qui délivreront les ADVIH mais également aux autres professionnels de santé au sens large (médecins, sages-femmes, infirmiers) ainsi qu’aux travailleurs sociaux et aux associations susceptibles d’être impliqués dans des questions de prévention et de sexualité en rapport avec le VIH.
2015
false
true
false
Haute Autorité de santé
HAS - Haute Autorité de Santé
France
165. Infections à VIH
français
questions réponses
information scientifique et technique
infections à VIH
sérodiagnostic du SIDA
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
autosoins
résultat thérapeutique
dépistage systématique
dépistage systématique
sérodiagnostic du SIDA
diagnostic précoce
trousses de réactifs pour diagnostic
trousses de réactifs pour diagnostic

---
N1-VALIDE
Un outil d’aide à la décision en cas de demande d’un dépistage du cancer de la prostate par PSA
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/un-outil-d%E2%80%99aide-a-la-d%C3%A9cision-en-cas-de-demande-d%E2%80%99un-d%C3%A9pistage-du-cancer-de-la-pr
Faut-il ou non se soumettre à un dépistage du cancer de la prostate ? La question tracasse bien des hommes à partir de 55 ans, même lorsqu’ils ne présentent aucun symptôme particulier. Pour les aider à prendre une décision bien informée, deux nouveaux outils ont été mis au point par le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) et par LUCAS KU Leuven (à la demande de la Vlaamse Liga tegen Kanker -VLK). Le premier est prévu pour être utilisé par le médecin au cours de la consultation, tandis que le second est destiné aux patients eux-mêmes.
2014
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
résumé ou synthèse en français
rapport
systèmes d'aide à la décision clinique
information en santé des consommateurs
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Transaminases: quand les doser, comment les interpréter ?
http://medicalforum.ch/fr/n-actuel/article/transaminases-quand-les-doser-comment-les-interpreter.html
Cet aperçu systématique a été rédigé dans le but d'aider le clinicien dans l'interprétation des tests hépatiques augmentés et la sélection des étapes diagnostiques suivantes adéquates.
2014
false
false
false
Forum Médical Suisse
-
Suisse
français
transaminases
article de périodique

---
N1-VALIDE
Usage judicieux de 14 analyses biomédicales
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Technologies/INESSS_Usage_judicieux_14_analyses_biomedicales.pdf
Le rapport Usage judicieux de 14 analyses biomédicales a été préparé à la demande du Comité d’experts sur la pertinence-OPTILAB. Il s’agit d’un recueil de recommandations sur l’usage judicieux de certaines analyses de biologie médicale prescrites couramment dans la pratique clinique et dont la non-pertinence selon les indications proposées est largement soulevée dans la littérature scientifique. Il a pour but d’offrir aux cliniciens un outil pratique et convivial, de consultation et d’utilisation faciles. Il cible 14 analyses en biochimie et hématologie. D’autres analyses dans différents secteurs de la biologie médicale pourraient éventuellement être ciblées.
2014
false
false
true
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
amylases
pancréatite
triacylglycerol lipase
aspartate aminotransferases
maladies du foie
bilirubine
cholestase
MB creatine kinase
infarctus du myocarde
électrophorèse des protéines du sang
myélome multiple
macroglobulinémie de Waldenström
lactate dehydrogenases
thyroxine
maladies de la thyroïde
urée
maladies du rein
vitamine D
acide folique
fer
fer
temps de saignement
vitamine B12
sédimentation du sang

---
N1-SUPERVISEE
Contrôle glycémique intensif versus contrôle glycémique classique dans le diabète de type 1
http://www.cochrane.org/fr/CD009122/controle-glycemique-intensif-versus-controle-glycemique-classique-dans-le-diabete-de-type-1
Contexte : Les recommandations cliniques diffèrent concernant les cibles glycémiques conseillées pour les patients atteints de diabète de type 1, et des études récentes sur des diabétiques de type 2 suggèrent que l'objectif de valeurs cibles très basses peut augmenter le risque de mortalité. Objectifs : Évaluer les effets des cibles glycémiques intensives versus conventionnelles chez les patients atteints de diabète de type 1 en termes de complications à long terme et déterminer si des valeurs très basses proches de la normoglycémie apportent un bénéfice supplémentaire
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
étude comparative
glycémie
diabète de type 1

---
N1-VALIDE
Surveillance de la fonction rénale au cours d’un traitement par Mésalazine ou acide 5-aminosalicylique (5-ASA) : Résultats d’une enquête National
http://www.sfndt.org/sn/PDF/epro/ICAR/2014-06.pdf
L’attention des prescripteurs de 5-ASA doit être attirée sur le risque rénal. Certes, peu fréquent, celui-ci justifie une surveillance de la créatininémie tous les 3 mois au cours de la première année de 5-ASA pour permettre un arrêt précoce dès le début de l’atteinte rénale et un avis rapide auprès du néphrologue...
2014
false
false
false
SFNDT - Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation
France
français
mésalazine
continuité des soins
rein
A07EC02 - mésalazine
tests de la fonction rénale
créatinine
néphrite interstitielle
rectocolite hémorragique
article de périodique
collecte de données

---
N1-VALIDE
Expositions au plomb : détermination de nouveaux objectifs de gestion
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=444
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=445
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20140523_expoplombnouvobgest.pdf
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcsps20140523_expoplombnouvobgest.pdf
Actuellement, la concentration de plomb dans le sang (ou plombémie) qui définit règlementairement le saturnisme infantile et implique la déclaration du cas aux autorités sanitaires départementales et le déclenchement de l’enquête environnementale est de 100 μg/L. Cependant, des effets nocifs du plomb sur la santé sont démontrés pour des plombémies inférieures à 100 μg/L chez les jeunes enfants, les adolescents, les adultes et la femme enceinte. En conséquence, le HCSP préconise une politique de réduction des expositions au plus bas niveau possible pour tenir compte des effets sans seuil du plomb
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
recommandation de santé publique
plomb
exposition environnementale
enfant
adulte
adolescent
femmes enceintes
grossesse
plomb
intoxication par le plomb
nourrisson
valeurs limites d'exposition
facteurs de risque
intoxication par le plomb
intoxication par le plomb
dépistage systématique

---
N1-SUPERVISEE
Interaction entre la phénytoïne et la ciprofloxacine chez une patiente âgée de 20 ans
cas clinique
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/953
Résumé Objectif : Décrire une interaction possible entre la ciprofloxacine et la phénytoïne chez une patiente âgée de 20 ans et discuter de la gestion de cette interaction. Résumé du cas : Une patiente de 20 ans a été hospitalisée pour un status epilepticus réfractaire au lorazépam. Après la stabilisation de son traitement antiépileptique, la patiente a reçu de la ciprofloxacine et de la pipéracilline-tazobactam pour une pneumonie, ce qui a possiblement causé une diminution des dosages sériques de la phénytoïne à des niveaux sousthérapeutiques. À la suite de l’arrêt des deux antibiotiques, les dosages sériques de phénytoïne sont retournés à la normale. Discussion : De nombreuses interactions médicamenteuses ont été rapportées en présence de phénytoïne. Quelques cas ont été décrits dans la documentation scientifique en relation avec l’utilisation à long terme de la phénytoïne et de la ciprofloxacine. Le mécanisme d’action n’est pas clairement élucidé. Certains auteurs rapportent que la ciprofloxacine pourrait influencer le cycle entéro-hépatique de la phénytoïne, qu’elle pourrait également diminuer la liaison de la phénytoïne aux protéines plasmatiques ou affecter les enzymes hépatiques responsables du métabolisme de la phénytoïne. Conclusion : La diminution des dosages sériques de phénytoïne chez cette patiente serait possiblement due à l’ajout de la ciprofloxacine. Il faudrait recommander un suivi des dosages sériques de phénytoïne dans les trois jours après le début du traitement à la ciprofloxacine et également à la suite de l’arrêt du traitement...
2014
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
article de périodique
cas clinique
interactions médicamenteuses
antibactériens
anticonvulsivants
jeune adulte
épilepsie
pneumopathie infectieuse
phénytoïne
phénytoïne
anticonvulsivants
anticonvulsivants
dosage sérique de la phénytoïne
continuité des soins
N03AB02 - phénytoïne
biodisponibilité
antibiothérapie
âgé de moins de 20 ans
phénytoïne
ciprofloxacine
présentations de cas

---
N1-SUPERVISEE
De faibles taux d'oxygène dans le sang par rapport aux taux normaux d'oxygène dans le sang chez les patients gravement malades et ventilés
http://www.cochrane.org/fr/CD009931/de-faibles-taux-doxygene-dans-le-sang-par-rapport-aux-taux-normaux-doxygene-dans-le-sang-chez-les-patients-gravement-malades-et-ventiles
Objectifs : Nous avons évalué si l'hypoxémie permissive (qui acceptait un plus faible PaO 2 que la pratique actuelle) chez les patients gravement malades et ventilés mécaniquement affecte la morbidité du patient et la mortalité. Nous avions prévu d'effectuer des analyses en sous-groupes et de sensibilité et d'examiner le rôle des biais pour déterminer le niveau des preuves fournies
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
anoxie
oxygène
ventilation artificielle
mortalité
morbidité
unités de soins intensifs

---
N1-VALIDE
Examens de biologie médicale
http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/exercer-au-quotidien/aide-a-la-pratique-memos/les-memos-de-bonne-pratique/examens-de-biologie-medicale.php
http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/1408204_memoVitamineD.pdf
http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/memo_exploration_biologique_thyroidienne.pdf
http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/CNAM1038_1_Memo_final_Groupe_Sanguin_FU_V2_au_12_1-1.pdf
Consultez les mémos sur le dosage de la vitamine D, l'exploration et la surveillance biologique thyroïdienne, le groupe sanguin et la RAI. Il précisent les situations pour lesquelles ces examens de biologie médicale sont préconisés et pris en charge par l'Assurance Maladie.
2014
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
information scientifique et technique
vitamine D
thyréostimuline
groupage sanguin et épreuve de compatibilité croisée
hémagglutinines

---
N1-SUPERVISEE
Les protéines dans le sang et le liquide céphalorachidien en vue de prédire précocement le développement d'une maladie d'Alzheimer ou d'autres démences chez les personnes atteintes de problèmes cognitifs
http://www.cochrane.org/fr/CD008782/les-proteines-dans-le-sang-et-le-liquide-cephalorachidien-en-vue-de-predire-precocement-le-developpement-dune-maladie-dalzheimer-ou-dautres-demences-chez-les-personnes-atteintes-de-problemes-cognitifs
Objectifs : Déterminer l'efficacité diagnostique des taux d'Aβ dans le plasma et le LCR pour la détection de ceux des patients atteints de DCL qui évolueront au fil du temps vers une démence d'Alzheimer ou une autre forme de démence
2014
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
maladie d'Alzheimer
protéines
maladie d'Alzheimer
démence
diagnostic précoce
déficit cognitif léger
résumé ou synthèse en français
maladie d'Alzheimer
démence
démence
déficit cognitif léger
déficit cognitif léger
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques

---
N1-VALIDE
Diagnostic rationnel de l’embolie pulmonaire: mise à jour - Un article issu de la série «La boîte à outils du médecin de famille»
http://primary-hospital-care.ch/fr/archives/article-detail/?tx_ezmjournal_articledetail[identifier]=pc-f.2014.00773&tx_ezmjournal_articledetail[list]=8
2014
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
embolie pulmonaire
produits de dégradation de la fibrine et du fibrinogène
d-dimère
médecine générale

---
N1-VALIDE
Recommandations en onco-urologie 2013 du CCAFU : Cancer de la prostate
http://urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/recommandations-en-onco-urologie-2013-du-ccafu-cancer-de-la-prostate.html
L’objectif de ce travail a été d’établir par le sous-comité prostate du CCAFU des recommandations pour le diagnostic, le bilan, les traitements et la prise en charge des tumeurs de la prostate.
2014
false
false
true
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
tumeurs de la prostate
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
détection précoce de cancer
pronostic
diagnostic par imagerie
observation (surveillance clinique)
prostatectomie
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
antinéoplasiques hormonaux
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
antinéoplasiques
cryothérapie
récidive tumorale locale
récidive tumorale locale

---
N1-VALIDE
L’effet du dépistage du cancer de la prostate, dépend-il du taux du PSA à l’âge de 60 ans?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/1048
Question clinique Le taux de PSA à l’âge de 60 ans est-il corrélé au risque relatif d’incidence de cancer de la prostate, de métastases ou de mortalité liée au cancer de la prostate ?
2014
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
tumeurs de la prostate
adulte
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
métastase tumorale

---
N1-VALIDE
Estimation du débit de filtration glomérulaire en 2014
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2619&langue=FR
La maladie rénale chronique (MRC) est une affection fréquente qui s’évalue, le plus souvent, par l’estimation du débit de filtration glomérulaire (DFG). La mesure précise du DFG n’est pas envisageable chez tous les patients, même si les techniques qui permettent sa réalisation sont probablement sous-utilisées. L’estimation du DFG repose, donc, sur la détermination de la concentration sérique de créatinine. La créatinine a cependant des limites qui doivent être connues des cliniciens. Ces réserves prises en considération, la créatinine sérique, utilisée dans des formules intégrant l’âge, le sexe et l’ethnie, reste le moyen le plus simple et le plus utilisé pour détecter et évaluer une MRC
2014
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
taux de filtration glomérulaire
créatinine

---
N1-VALIDE
Infection au parvovirus B19 pendant la grossesse
http://sogc.org/wp-content/uploads/2014/12/gui316CPG1412F.pdf
http://www.jogc.com/article/S1701-2163%2815%2930391-1/abstract
Objectifs La présente directive clinique passe en revue les données probantes en ce qui concerne les effets qu’exerce le parvovirus B19 sur la femme enceinte et le fœtus, et traite de la prise en charge (pendant la grossesse) des femmes qui sont exposées au parvovirus B19, qui sont exposées à des risques de contracter une infection au parvovirus B19 ou qui contractent une telle infection. Issues Les issues évaluées ont été les issues maternelles (dont le mégalérythème épidémique, l’arthropathie, l’anémie et la myocardite) et fœtales (dont l’avortement spontané, les anomalies congénitales, l’anasarque fœtoplacentaire, la mortinaissance et les effets à long terme de l’infection). Résultats La littérature publiée a été récupérée par l’intermédiaire de recherches menées dans PubMed et The Cochrane Library le 8 juillet 2013 au moyen d’un vocabulaire contrôlé (« parvovirus » et « pregnancy ») et de mots clés (« parvovirus », « infection », « pregnancy », « hydrops ») appropriés. Les résultats ont été restreints aux analyses systématiques, aux essais comparatifs randomisés / essais cliniques comparatifs et aux études observationnelles. Aucune restriction n’a été imposée en matière de date; toutefois, les résultats ont été limités aux documents rédigés en anglais ou en français. La littérature grise (non publiée) a été identifiée par l’intermédiaire de recherches menées dans les sites Web d’organismes s’intéressant à l’évaluation des technologies dans le domaine de la santé et d’organismes connexes, dans des collections de directives cliniques, dans des registres d’essais cliniques et auprès de sociétés de spécialité médicale nationales et internationales. Valeurs La qualité des résultats est évaluée au moyen des critères décrits dans le rapport du Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs (Tableau).
10.1016/S1701-2163(15)30391-1
2014
false
false
true
false
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
parvovirus humain B19
infections à parvoviridae
grossesse
complications de la grossesse et maladies infectieuses
recommandation pour la pratique clinique
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à parvoviridae
algorithme
immunoglobuline G
immunoglobuline M
anasarque foeto-placentaire
anémie
maladies foetales

---
N1-VALIDE
Apport de la biologie clinique dans l’exploration étiologique et le suivi de l’urolithiase
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/apport-de-la-biologie-clinique-dans-lexploration-e-1016
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/1016
L’urolithiase est une maladie dont la prévalence, déjà très élevée, augmente constamment dans les pays industrialisés, récidivant dans un cas sur deux, avec un risque de complications non négligeable. Dans ce contexte, l’apport du laboratoire est essentiel dans la détermination de l’étiologie, ainsi que dans le suivi thérapeutique du patient lithiasique. L’analyse morphoconstitutionnelle du calcul est l’élément le plus important de l’investigation étiologique. Elle comprend l’examen minutieux de la morphologie du calcul à la loupe binoculaire et la détermination simultanée de sa composition cristalline. Cette dernière peut se faire par différentes techniques mais la spectrophotométrie infra-rouge est la plus performante. L’analyse chimique doit quant à elle être définitivement proscrite. L’analyse de la cristallurie, comprenant la recherche, l’identification et le comptage des cristaux sur les urines fraîches du matin, est utile au diagnostic, mais surtout au suivi thérapeutique. Enfin, le bilan biochimique urinaire et sanguin, en première intention ou en fonction de la composition du calcul, est un volet important dans l’exploration des causes sous-jacentes et l’évaluation du traitement
2014
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
urolithiase
image
urolithiase
urolithiase
cristallurie
calculs urinaires

---
N1-VALIDE
L’estimation de la filtration glomérulaire en 2014 : intérêts et limites des tests et formules
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/lestimation-de-la-filtration-glomerulaire-en-2014--1017
Estimer le débit de filtration glomérulaire (DFG) avec précision est un objectif d’intérêt clinique, de recherche et de santé publique. Le lien solide entre perte progressive de la fonction rénale et excès de morbi-mortalité souligne l’importance du diagnostic et du suivi des maladies rénales. La créatinine est le biomarqueur le plus utilisé pour évaluer le DFG. En raison de déterminants indépendants du DFG, il est nécessaire d’intégrer la créatininémie dans des équations pondérant pour ces principaux facteurs comme l’âge et le sexe.
2014
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
article de périodique
taux de filtration glomérulaire
créatinine

---
N1-VALIDE
Techniques de bases pour le diagnostic microscopique du paludisme – Partie I: Guide du stagiaire. 2e édition
http://www.who.int/malaria/publications/atoz/9241547820/fr/
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/164472/1/9789242547825_fre.pdf?ua=1&ua=1
Les techniciens de laboratoire jouent un rôle essentiel dans les programmes de lutte contre le paludisme, car les services de soins comme la surveillance de la maladie dépendent de leur diagnostic et de leurs compétences techniques. Il faut donc que la formation au diagnostic microscopique du paludisme soit solide et permette d'atteindre les normes élevées d'aujourd'hui. Ce module de formation se compose d'un Guide du stagiaire (Partie I), d'un Guide de l'instructeur (Partie II) et d'un CD-ROM dans lequel on trouve des photographies au microscope des différentes espèces du paludisme et des informations techniques pouvant être montrées pendant les séances de formation et auxquelles les participants peuvent se référer. L'accent est mis sur l'enseignement et l'apprentissage, avec un contrôle et une évaluation des individus et du groupe pendant la formation.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
manuel enseignement
paludisme
microscopie
image
colorants azurés
microscope
microscopie
paludisme
paludisme
plasmodium

---
N1-VALIDE
Pas anodine, la créatinine
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2010%20-%202019/2014/02/023-029DreChapdelaine0214.pdf
M. Rinfret se présente à votre cabinet pour son premier examen. « À 50 ans, j'ai encore les reins solides ! », vous dit-il.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
créatinine
article de périodique
cas clinique
questions réponses
insuffisance rénale chronique
algorithme

---
N1-VALIDE
GLUCOFIX BETA KETONE SENSOR - Bandelette ou électrode de la mesure de la cétonémie
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1723701/fr/glucofix-beta-ketone-sensor
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1723700/fr/glucofix-beta-ketone-sensor
Service attendu Suffisant - l'intérêt diagnostique des bandelettes GLUCOFIX ß-KETONE SENSOR - l'intérêt de santé publique compte tenu de la gravité de l'acidocétose si elle n'est pas diagnostiquée précocement. Amélioration du service attendu V (absence) Les bandelettes GLUCOFIX ß-KETONE SENSOR conditionnées sous blister.
2014
false
N
Suffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
cétose
évaluation technologique
diabète de type 1

---
N1-VALIDE
FREESTYLE OPTIUM BETA CETONE - Bandelette ou électrode de la mesure de la cétonémie
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1723698/fr/freestyle-optium-beta-cetone
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1723697/fr/freestyle-optium-beta-cetone
Service attendu Suffisant - l'intérêt diagnostique des électrodes FREESTYLE OPTIUM ß-CETONE - l'intérêt de santé publique compte tenu de la gravité de l'acidocétose si elle n'est pas diagnostiquée précocément. Amélioration du service attendu III (modérée) par rapport aux systèmes de dosage des corps cétoniques urinaires V (absence) par rapport au système GLUCOFIX PREMIUM (lecteur bandelettes associées)
2014
false
N
Suffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
cétose
évaluation technologique
diabète de type 1

---
N1-VALIDE
Hépatite B et migrants : doit-on mieux faire ?
http://rms.medhyg.ch/numero-421-page-617.htm
L'hépatite B chronique touche plus de 5% de la population mondiale. Les migrants, et en particulier les requérants d'asile, font partie d'une population à risque d'être infectée puisque la plupart viennent de pays à moyenne ou haute endémicité. Pourtant, en Suisse, aucun dépistage de cette infection chronique ne leur est proposé systématiquement. Dans une résolution émise en 2010, l'OMS appelle à promouvoir la vaccination, mais aussi le dépistage des individus à risque, ainsi que la prise en charge des individus infectés. Sur la base d'une enquête bidirectionnelle chez des requérants d'asile du canton de Vaud, le taux de positivité pour les Ac anti-HBc est estimé à 42% et celui des AgHBs à 8%. Les stratégies de dépistage et de prise en charge possibles sont discutées à la lumière de ces données. L'identification des migrants infectés permettrait leur prise en charge, diminuant les complications, ainsi que la transmission du virus entre migrants et à la population locale.
2014
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
hépatite B
population de passage et migrants
émigrants et immigrants
émigration et immigration
article de périodique
dépistage obligatoire
antigènes de surface du virus de l'hépatite B

---
N1-VALIDE
Suppléments de vitamine D - Nécessaires ou pas ?
http://lemedecinduquebec.org/archives/2014/3/supplements-de-vitamine-d/
Une méta-analyse vient de montrer que la prise de vitamine D n'est utile qu'aux personnes présentant un taux de 25-hydroxyvitamine D insuffisant. La plupart des gens n'auraient donc probablement pas besoin de suppléments. Mais comment s'assurer que ceux qui ont des carences sont traités ? Plusieurs solutions sont possibles, mais imparfaites.
2014
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
vitamine D
article de périodique
ostéoporose
carence en vitamine D
24,25-Dihydroxyvitamine D3

---
N1-VALIDE
Saturnisme chez l'enfant, France, 2008-2011
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Environnement-et-sante/2014/Saturnisme-chez-l-enfant-France-2008-2011
http://invs.santepubliquefrance.fr/content/download/87589/321329/version/1/file/rapport_saturnisme_enfant_2008_2011.pdf
Ce rapport présente un bilan de l'activité de dépistage du saturnisme chez l'enfant en France entre 2008 et 2011 et ses principaux résultats. Il fait suite aux bilans nationaux publiés par le Réseau national de santé publique (RNSP) puis par l'Institut de veille sanitaire (InVS)
2014
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
intoxication par le plomb
enfant
rapport
plomb
intoxication par le plomb
France
dépistage systématique
intoxication par le plomb
nourrisson
adolescent
nouveau-né

---
N1-VALIDE
Consensus d’experts : charge virale et risque de transmission du VIH
https://www.inspq.qc.ca/publications/1812
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1812_Charge_Virale_VIH.pdf
préciser la « définition » retenue pour l’expression « charge virale indétectable » (ex. valeur clinique, période d’« indétectabilité », sang, sperme ou autres liquides); • quels facteurs peuvent rendre la charge virale à nouveau détectable (ex. présence d’une ITSS, observance); • quel est l’effet d’une charge virale indétectable sur le niveau de risque associé aux relations orales non protégées et à la pénétration vaginale ou anale non protégée; • est-ce que le risque de transmission est alors semblable, supérieur ou inférieur aux mêmes types de relations sexuelles protégées par un condom?
2014
false
false
true
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
infections à VIH
évaluation des risques
charge virale
recommandation par consensus
comportement sexuel à risque
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infections à VIH
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Dépistage et gestion du mésusage de substances psychoactives susceptibles de générer des troubles du comportement en milieu professionnel
http://www.sfalcoologie.asso.fr/download/AA2013-1_RPCtextecourt.pdf
http://www.sfalcoologie.asso.fr/download/AA2013_RPC-travail-argumentaire.pdf
La Société Française d’Alcoologie (SFA) s’intéresse depuis de nombreuses années aux “conduites addictives en milieu de travail”, organisant différentes manifestations sur le sujet. Plusieurs problèmes l’avaient interpellée : - l’absence relative de données sur le sujet ; - le fait que les conduites addictives ne soient pas toujours repérées par les services de santé au travail. La SFA s’est donc rapprochée de la Société Française de Médecine du Travail (SFMT) afin d’élaborer des Recommandations pour la pratique clinique dans ce domaine.
2013
false
true
true
SFA - Société Française d'Alcoologie
France
français
recommandation professionnelle
addiction
santé au travail
travail
consommation de marijuana
psychoanaleptiques
addiction
troubles liés à une substance
troubles liés à une substance
addiction
troubles liés à une substance
coûts et analyse des coûts
évaluation de programme
facteurs socioéconomiques
consommation d'alcool
signes et symptômes
médecins du travail
rôle médical
psychoanaleptiques
psychoanaleptiques
troubles mentaux
troubles liés à une substance
addiction
santé au travail
médecine du travail
rôle professionnel

---
N1-VALIDE
Eosinophilie sanguine : quel bilan, quel cheminement diagnostique ?
http://rms.medhyg.ch/numero-382-page-819.htm
Bien que peu spécifique, la mise en évidence d'une éosinophilie peut contribuer de manière substantielle au diagnostic de nombreuses maladies infectieuses, allergiques et immunologiques. Cet article vise à faciliter l'interprétation d'une éosinophilie sanguine en détaillant les pathologies associées par ordre de fréquence et en proposant une démarche diagnostique adaptée au contexte clinique.
2013
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
éosinophilie
article de périodique
éosinophilie
éosinophilie
éosinophilie

---
N1-VALIDE
Dosage sérique de l’hormone antimüllérienne en gynécologie : indications et limites
http://rms.medhyg.ch/numero-403-page-1954.htm
L’hormone antimüllérienne (AMH), une glycoprotéine sécrétée par les cellules de la granulosa des follicules (pré)antraux, est un marqueur quantitatif de la réserve ovarienne. Le dosage de l’AMH est prédictif de la réponse à la stimulation ovarienne pour fécondation in vitro (FIV) et permet de détecter les patientes à risque de mauvaise réponse à la stimulation ou de syndrome d’hyperstimulation ovarienne (SHO). L’AMH ne prédit pas les chances de naissance vivante après FIV. Elle ne prévoit pas non plus les chances de grossesse spontanée ou de succès après stimulation ovarienne avec/sans insémination intra-utérine. L’AMH est actuellement étudiée pour prédire l’âge de la ménopause, dans le diagnostic du syndrome des ovaires polykystiques et dans le contexte de traitements chirurgicaux et médicaux pouvant altérer la réserve ovarienne.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
hormone antimullérienne
induction d'ovulation
fécondation in vitro

---
N1-VALIDE
Hyperferritinémie associée au syndrome métabolique : une nouvelle cible thérapeutique ?
http://rms.medhyg.ch/numero-404-page-2002.htm
L’hyperferritinémie dysmétabolique (HD) est actuellement la cause la plus fréquente d’élévation de ferritine dans la population générale et il n’est pas totalement clair si les taux élevés de ce biomarqueur sont une conséquence du syndrome métabolique et/ou un facteur causal de l’insulino-résistance. Néanmoins, quelques observations ont été bien documentées : une alimentation riche en fer ou des taux de ferritine élevés sont des facteurs de risque indépendants associés au risque de développer un diabète, un syndrome métabolique ou un diabète gestationnel. Les approches thérapeutiques visant à réduire les taux de ferritine lors de HD par une consommation réduite de viande rouge, par déféroxamine ou phlébotomies thérapeutiques ont démontré, dans un nombre restreint d’études contrôlées, un effet bénéfique sur l’homéostasie du glucose, le profil lipidique et des paramètres hépatiques perturbés observés lors de stéato-hépatite non alcoolique.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
ferritines
syndrome métabolique X
ferritinémie augmentée
article de périodique
diabète

---
N1-VALIDE
Vieux et nouveaux biomarqueurs inflammatoires : quelle utilité pour l’interniste généraliste ?
http://rms.medhyg.ch/numero-404-page-2008.htm
Le recours aux biomarqueurs inflammatoires, tels que la vitesse de sédimentation, la protéine C-réactive et la procalcitonine, est largement utilisé dans la démarche diagnostique, pronostique et dans le suivi des patients avec un état fébrile ou des syndromes inflammatoires. Cependant, leur vraie précision diagnostique et leur utilité ne sont pas bien connues et sont probablement surestimées. Le but de cet article est de résumer l’évidence actuelle quant à la précision et l’utilité de ces tests dans les différents contextes de la médecine interne.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
sédimentation du sang
protéine C-réactive
calcitonine
procalcitonine
Précurseurs de protéines
inflammation
calcitonine
Précurseurs de protéines

---
N1-VALIDE
GLUCOFIX PREMIUM et bandelettes GLUCOFIX b-KETONE SENSOR, système pour lecture automatique chiffrée de la glycémie et de la cétonémie
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1365911/glucofix-premium-et-bandelettes-glucofix-b-ketone-sensor-systeme-pour-lecture-automatique-chiffree-de-la-glycemie-et-de-la-cetonemie
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1365910/glucofix-premium-b-ketone-sensor-26-fevrier-2013-4399-avis
Service Attendu (SA) : Suffisant , en raison de : - l'intérêt diagnostique du lecteur GLUCOFIX PREMIUM et des bandelettes ß -KETONE SENSOR - l'intérêt de santé publique compte tenu de la gravité de l'acidocétose si elle n'est pas diagnostiquée précocement. ASA de niveau V
2013
false
N
Suffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
glycémie
cétones
évaluation technologique
diabète

---
N1-SUPERVISEE
Elévation de la créatininémie
- Examen Classant National : Question(s) 310 -
http://www.cuen.fr/umvf/spip.php?article255
http://www.cuen.fr/umvf/spip.php?rubrique288
savoir reconnaître une élevation significative d'un dosage isolé de la créatininémie, quand rechercher une insuffisance renale ou une maladie renale, savoir apprecier le caractere ancien ou recent de l'elevation de la creatininemie, l'insuffisance renale est aiguë, l'insuffisance renale est chronique (irc)
2013
true
true
false
true
2eme cycle / master
Campus numérique de Néphrologie
France
255. Élévation de la créatininémie
français
matériel enseignement
créatinine
insuffisance rénale
insuffisance rénale
AUGMENTATION CREATININEMIE

---
N1-VALIDE
Les effets du plomb sur la santé associés à des plombémies inférieures à 100 µg/L
http://www.anses.fr/fr/content/les-effets-du-plomb-sur-la-sant%C3%A9-associ%C3%A9s-%C3%A0-des-plomb%C3%A9mies-inf%C3%A9rieures-%C3%A0-100-%C2%B5gl
http://www.anses.fr/fr/documents/CHIM2011sa0219Ra.pdf
Les questions sur lesquelles porte la demande d'expertise sont : 1 - Les études suggérant des effets néfastes pour des plombémies inférieures à 100 µg/L constituent - elles une base scientifique suffisamm ent robuste pour justifier l'engagement d'actions spécifiques de gestion ? 2 - Ces questions ont - elles été soulevées dans les autres pays de l'Union Européenne? Quelles mesures et actions techniques ont le cas échéant été engagées pour abaisser le niveau d es plombémies inférieures à 100 µg/L ? 3 - Une ou des doses critiques peuvent - elles être définies pour asseoir la gestion des plombémies modérées 1 et ce, pour quelle population et quel effet ? La population des travailleurs exposés au plomb ne sera pas étu diée.
2013
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
plomb
recommandation par consensus
intoxication par le plomb
Plomb sanguin
plombémie
plomb
exposition environnementale
plomb
enfant

---
N1-VALIDE
Guide succinct des méthodes de dosage du plomb dans le sang
http://www.who.int/entity/phe/publications/lead_in_blood/fr/index.html
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/77915/1/9789242502138_fre.pdf
Ce document présente un panorama succinct des méthodes d'analyse couramment utilisées pour le dosage du plomb dans le sang. Il vise principalement à informer le personnel de santé publique et les décideurs qui ne sont pas des spécialistes des techniques de laboratoire mais qui peuvent avoir besoin d'élaborer des plans en vue d'effectuer des dépistages dans la population ou de prendre d'autres mesures de santé publique en rapport avec l'exposition humaine au plomb. Il donne en outre une liste de méthodes de mesure de la plombémie qui ont fait leurs preuves et décrit brièvement quelques-unes de leurs caractéristiques, et notamment leurs avantages et leurs inconvénients
2013
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
plombémie
plomb
recommandation professionnelle
intoxication par le plomb
métal ou autre élément : dosage par spectrométrie d'absorption atomique
analyse spectrale

---
N1-VALIDE
Dosage de la troponine cardiaque hypersensible pour le diagnostic rapide du syndrome coronarien aigu et de l'infarctus aigu du myocarde au service des urgences : évaluation de l'efficacité clinique et de la rentabilité
https://www.cadth.ca/fr/dosage-de-la-troponine-cardiaque-hypersensible-pour-le-diagnostic-rapide
L'objectif du présent rapport était de répondre aux questions de recherche ci-dessous. En cas de soupçon de symptômes de SCA au service des urgences, quelle est la performance diagnostique relative du dosage de la troponine T hypersensible et du dosage de la troponine I hypersensible et quelle est la performance diagnostique de ces dosages par rapport aux dosages classiques de la troponine cardiaque T et de la troponine cardiaque I ? En cas de soupçon de symptômes de SCA au service des urgences, quelle est l'efficacité clinique relative du dosage de la troponine T hypersensible et du dosage de la troponine I hypersensible et quelle est l'efficacité clinique de ces dosages par rapport aux dosages classiques de la troponine cardiaque T et de la troponine cardiaque I ? En cas de soupçon de symptômes de SCA au service des urgences, quelle est la rentabilité relative du dosage de la troponine T hypersensible et du dosage de la troponine I hypersensible et quelle est la rentabilité de ces dosages par rapport au dosage de la troponine cardiaque I classique ?
2013
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
troponine I
syndrome coronarien aigu
infarctus du myocarde
service hospitalier d'urgences
évaluation technologique
dosage de la troponine t cardiaque
troponine T
Troponine cardiaque I

---
N1-VALIDE
Le dépistage du cancer de la prostate - mise à jour 2013
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2013-06-01-fr-depistage-cancer-de-la-prostate.pdf
Indication du niveau de preuve, Ces lignes directrices portent sur la décision de procéder au dépistage du cancer de la prostate par toucher rectal et dosage de l'antigène prostatique spécifique (APS). Le dépistage consiste à rechercher, chez les hommes asymptomatiques, la présence ou non d'un cancer de la prostate. Le dépistage ne consiste pas dans le suivi d'hommes qui ont déjà été traités pour un cancer de la prostate. On exclut aussi de la notion de dépistage la prescription d'analyses dans le cadre d'une investigation pour des symptômes et du suivi de certains traitements. Ce guide s'adresse à tous les médecins du Québec, mais particulièrement à ceux qui sont susceptibles de traiter et de suivre des clientèles masculines, notamment les médecins de famille, les internistes, les gériatres et les urologues.
2013
false
false
O
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
recommandation pour la pratique clinique
toucher rectal
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Détection précoce du cancer de la prostate - Actualisation du référentiel de pratiques de l'examen périodique de santé (EPS)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1623737/en/detection-precoce-du-cancer-de-la-prostate
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1623736/en/actualisation-du-referentiel-de-pratiques-de-lexamen-periodique-de-sante-epsdetection-precoce-du-cancer-de-la-prostate
Dans ce Référentiel de pratiques de l'examen périodique de santé des Centres d'Examen de Santé de l'Assurance Maladie sur la détection précoce du cancer de la prostate, la HAS rappelle que la mise en place d'un programme de dépistage du cancer de la prostate par le dosage du PSA sérique total n'est pas recommandée, que ce soit en population générale ou chez les hommes à haut risque. Des données complémentaires sont apportées sur l'histoire de la maladie, l'épidémiologie, les facteurs de risque, les examens diagnostiques, les traitements, la stratégie de détection précoce en fonction de la situation clinique, la place du médecin de CES dans le dispositif.
2013
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
257. Hématurie
français
détection précoce de cancer
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
toucher rectal
algorithme

---
N1-VALIDE
Numetah G16 %E (500 ml) - risque potentiel d'hypermagnésémie - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Numetah-G16-E-500-ml-risque-potentiel-d-hypermagnesemie-Lettre-aux-professionnels-de-sante/(language)/fre-FR
En accord avec l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et l'agence européenne du médicament (EMA), le laboratoire Baxter souhaite vous communiquer les informations concernant le risque potentiel d'hypermagnésémie lors de l'administration de NUMETAH G16 %E chez les nouveau-nés à terme et les enfants de moins de 2 ans, en particulier chez les patients dont la fonction rénale est altérée et chez les nouveau-nés dont la mère a été supplémentée en magnésium avant l'accouchement...
2013
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
NUMETAH
association médicamenteuse
association de médicaments
solutions d'alimentation parentérale
B05BA10 - associations pour nutrition parentérale
risque
hypermagnésiémie
magnésium
nouveau-né
nourrisson
insuffisance rénale
perfusions parentérales
magnésium
glucose
acides aminés
émulsion lipidique intraveineuse
électrolytes
évaluation des risques
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
NUMETAH G16%E émuls p perf

---
N1-VALIDE
Utilité clinique du dosage de la vitamine D - Rapport d'évaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1356838/fr/utilite-clinique-du-dosage-de-la-vitamine-d-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1662413/fr/utilite-clinique-du-dosage-de-la-vitamine-d-rapport-d-evaluation
L'objectif de cette évaluation est de préciser les situations cliniques pour lesquelles la mesure de la concentration sérique en 25(OH)D est utile
2013
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
vitamine D
évaluation technologique
carence en vitamine D
valeurs de référence
fractures osseuses
évaluation des risques
vitamine D
chutes accidentelles
densité osseuse
tumeurs
hypertension artérielle
maladies cardiovasculaires
hypersensibilité
maladies auto-immunes
diabète
insuffisance rénale chronique
grossesse
mucoviscidose
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Monographie Cancer de la prostate
Revue du Praticien - Prix SPEPS Editorial 2013
http://www.speps.pro/images/speps/evenements/13-2a-cancer%20de%20la%20prostate.pdf
Faut-il traiter les cancers de la prostate ? Dépistage du cancer de la prostate : pourquoi, comment ? Biopsier la prostate : un geste sans risque ? Score de Gleason : de quoi s'agit-il, quelle interprétation ? Quand et comment prescrire un dosage du PSA ? Nouveaux marqueurs du cancer de la prostate. Imagerie dans le cancer de la prostate. Surveillance active du cancer de la prostate à faible risque évolutif. Émergence des thérapies focales du cancer localisé de la prostate. Cancer localisé de la prostate à haut risque de progression. Indications et voies d'abord de la prostatectomie radicale dans le cancer de la prostate Indications et modalités de la radiothérapie (avec ou sans hormonothérapie) dans le cancer de la prostate localisé. La curiethérapie prostatique, une option thérapeutique intéressante, validée dans des indications très précises. Castration pour cancer de la prostate localement avancé ou métastatique Chimiothérapie dans le cancer de la prostate métastatique résistant à la castration. Interprétation des guidelines de prise en charge des cancers de la prostate
2013
false
N
SPEPS - Syndicat de la Presse et de l'Édition des Professions de Santé
France
français
tumeurs de la prostate
article de périodique
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
diagnostic par imagerie
observation (surveillance clinique)
tumeurs de la prostate
prostatectomie
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
métastase tumorale
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Douleurs musculo-squelettiques non systématisées diffuses et déficit sévère en vitamine D. Étude avant-après en médecine générale
La Presse Médicale Prix SPEPS Editorial 2013
http://www.speps.pro/images/speps/evenements/13-5a-douleurs%20musculo-squelettiques%20non%20systmatises.pdf
La vitamine D a un rôle dans la fatigue musculaire, les douleurs musculo-squelettiques persistantes et les douleurs osseuses allant jusqu'à l'ostéomalacie. L'objectif de ce travail était d'évaluer l'effet de la correction du déficit en vitamine D (défini par un taux 50 nmol/L) sur ces douleurs, la fatigue et la qualité de vie.
2013
false
N
SPEPS - Syndicat de la Presse et de l'Édition des Professions de Santé
France
français
médecine générale
article de périodique
carence en vitamine D
fatigue
qualité de vie
douleur musculosquelettique
vitamine D
mesure de la douleur
vitamine D

---
N1-VALIDE
Ostéoporose
http://rms.medhyg.ch/numero-369-page-125.htm
Le diabète de type 2 est associé à une augmentation du risque de fracture. Les suppléments de calcium restent au centre d'une polémique «cardio-vasculaire». Des recommandations suisses, émanant de la Commission fédérale de l'alimentation, sont disponibles pour l'apport de vitamine D. Le zolédronate présente un effet rémanent prolongé d'inhibition de la résorption osseuse. A cinq ans de traitement par dénosumab, l'incidence des fractures reste basse. Les fractures fémorales atypiques, associées au traitement de bisphosphonates, ont été évaluées à l'Hôpital universitaire de Genève.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
fractures ostéoporotiques
article de périodique
diabète de type 2
vitamine D
carence en vitamine D
vitamine D
acide zolédronique
agents de maintien de la densité osseuse
diphosphonates
Imidazoles
Risédronate de sodium
Dénosumab

---
N1-VALIDE
Le point sur le dépistage du cancer de la prostate par le PSA
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/934
La détection du cancer de la prostate est principalement basée sur les taux sériques de PSA et le toucher rectal. Une large utilisation du PSA avec le temps a entraîné une augmentation de l'incidence du cancer de la prostate dans les pays aux ressources les plus élevées avec un taux de mortalité moindre comparé aux régions les moins développées du monde. Le dépistage du cancer de la prostate est l'un des sujets les plus controversés dans le domaine de l'urologie
2013
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
tumeurs de la prostate
antigène spécifique de la prostate
dépistage systématique
article de périodique
toucher rectal
marqueurs biologiques tumoraux

---
N1-VALIDE
Dosage plasmatique des médicaments antidépresseurs
http://rms.medhyg.ch/numero-377-page-577.htm
Indication du niveau de preuve, Le dosage plasmatique des médicaments (DPM) psychotropes, combiné le cas échéant avec des tests pharmacogénétiques du métabolisme, s'avère être un outil puissant pour optimiser la psychopharmacothérapie. Parmi les indications figurent une compliance douteuse, une tolérance limite au médicament, la réponse thérapeutique insatisfaisante à une posologie habituelle, la présence d'une interaction médicamenteuse lors d'une polymédication, et les cas de polymorbidité. Cet article est une adaptation des recommandations du groupe AGNP-DPM (Hiemke et coll., www.agnp.de), mais il est centré spécifiquement sur le dosage plasmatique des antidépresseurs. Le DPM (therapeutic drug monitoring) fournira des résultats optimaux lorsque la méthode est intégrée d'une manière adéquate dans le processus de prise en charge globale du patient.
2013
false
O
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
antidépresseurs
article de périodique
antidépresseurs
pharmacogénétique

---
N1-VALIDE
Procalcitonine : doser ou ne pas doser ?
http://rms.medhyg.ch/numero-402-page-1881.htm
La procalcitonine (PCT) est un biomarqueur fréquemment mesuré pour aider à la prise décisionnelle chez le patient fébrile. Cet article représente une revue, non exhaustive, de la littérature concernant l’utilisation de la PCT comme aide pour l’instauration et l’arrêt d’une antibiothérapie. La PCT a fait la preuve de son utilité dans le cadre d’infections respiratoires et lors de sepsis. Dans ces situations, en se conformant aux algorithmes étudiés, une valeur basse de PCT ( 0,25 μg) permet de ne pas prescrire d’antibiotiques ou de les arrêter précocement avec sécurité. L’évidence est toutefois insuffisante pour encourager le dosage généralisé de la PCT chez tout patient fébrile, notamment pour les patients atteints de maladies auto-immunes, ou pour les patients en période postopératoire. Dans ces situations, la PCT n’est pas suffisamment discriminative pour confirmer ou infirmer une infection bactérienne nécessitant une antibiothérapie.
2013
false
false
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
procalcitonine
procalcitoninémie
calcitonine
Précurseurs de protéines
antibactériens
infections bactériennes
procalcitonine
calcitonine
Précurseurs de protéines
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Thrombophilies constitutionnelles (Les)
- Examen Classant National : Question(s) 135 Module(s) 9 -
http://www.pifo.uvsq.fr/hebergement/cec_mv/135c.pdf
différents types (résistance à la protéine c activée, transition G20210A du gène de la prothrombine, déficit en protéine C et en protéine S, déficit en antithrombine, comparaison des prévalences et du risque associé aux principales thrombophilies), indications du bilan, contenu et interprétation biologiques (indications, critères permettant de sélectionner les patients à explorer, contenu du bilan d'hémostase), conséquences d'un diagnostic positif chez un sujet qui a déjà thrombosé, indications des études familiales, conséquences pratiques de la détection d'une thrombophilie biologique chez les sujets asymptomatiques ; 17 pages
true
N
3eme cycle / doctorat
2eme cycle / master
Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Faculté de médecine Paris-Ouest
Paris
France
224. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire (voir item 326)
français
cardiologie
thrombophilie
thrombophilie
thrombophilie
thrombophilie
thrombophilie
facteurs de risque
thrombophilie
signes et symptômes
facteurs précipitants
tests de coagulation sanguine
prévalence
dépistage systématique
déficit en antithrombine III
déficit en protéine C
déficit en protéine S
résistance à la protéine C activée
évaluation des risques
thrombose
prédisposition génétique à une maladie
thrombose
diagnostic différentiel
hématologie
hémostase
thrombophilie
thrombophilie
thrombophilie
contraceptifs oraux
cours
bibliographie

---
N1-VALIDE
Dépistage du saturnisme infantile autour des sources industrielles de plomb
organisation des programmes de dépistage et évaluation de l'efficacité des mesures de réduction de l'exposition. Tome 2
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/rap_saturnisme_1101/index.html
considérations générales sur le dépistage du saturnisme infantile (le plomb, principes du dépistage du saturnisme), organisation d'un dépistage autour d'un site industriel à risque plomb, actions complémentaires au dépistage et évaluation de l'efficacité des mesures de réduction de l'exposition, références bibliographiques, annexes ; 71 pages
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
plomb
intoxication par le plomb
intoxication par le plomb
dépistage systématique
enfant
plomb
intoxication par le plomb
dépistage systématique
évaluation des résultats et des processus en soins de santé
monographie
rapport

---
N1-VALIDE
Rapport SurF 1
Surveillance des Facteurs de risque liés aux maladies non transmissibles : état actuel des données mondiales
http://whqlibdoc.who.int/publications/2003/9242580309.pdf
introduction, méthodes : contenu du rapport SurF (données démographiques et espérance de vie moyenne, méthodes statistiques, facteur de risque, approche du risque par l'OMS), méthodologie des facteurs de risque (tabagisme, consommation d'alcool, sédentarité, apport en fruits et légumes, obésité et surcharge pondérale, hypertension artérielle, élévation des lipides sanguins, diabète) ; source de données au niveau national ; l'Infobase mondiale NCD de l'OMS (base d'informations mondiale sur les maladies non transmissibles) ; perspectives ; références bibliographiques, appendices ; 44 pages
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
rapport
tableau
exercice physique
démographie
répartition par sexe
facteurs de risque
alcoolisme
facteurs de l'âge
phénomènes physiologiques nutritionnels
fruit
hypertension artérielle
légumes
diabète
obésité
indice de masse corporelle
hypertension artérielle
prévalence
lipides
hyperlipidémies
glycémie
collecte de données
Europe
amériques
asie du Sud-Est
iles du pacifique
enquêtes de santé
Moyen Orient
Afrique
tabagisme
population
cardiopathies
accident vasculaire cérébral
tumeurs
diabète
alcoolisme
besoins nutritifs
maladie chronique

---
N1-VALIDE
Test sanguin de prolifération lymphocytaire au Béryllium (BeLPT) (Le)
de la théorie à la pratique
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/282-TestSanguinLymphocytaireBeryllium.pdf
caractéristiques du béryllium, normes et valeurs de référence pour l'exposition par inhalation, tests de laboratoire disponibles, pathologies attribuables au béryllium, épidémiologie, caractéristiques du BePLT, traitement, dépistage ; 74 pages
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
Québec
français
béryllium
bérylliose
béryllium
béryllium
tests hématologiques
numération des lymphocytes
bérylliose
bérylliose
bérylliose
exposition professionnelle
maladie chronique
Québec
dépistage systématique
exposition par inhalation
rapport

---
N1-VALIDE
Acidémie propionique
http://www.medicalistes.org/acidemiepropionique
Cette liste est réservée aux personnes concernées, de près ou de loin, par l'Acidémie Propionique. C'est-à-dire les patients bien évidemment, leur famille, leurs proches
false
N
Médicalistes
Brest
France
français
Methylmalonyl-CoA decarboxylase
maladies rares
maladies métaboliques
propionates
acide propionique
acidémie propionique
propionates
forum et liste de diffusion patients

---
N1-SUPERVISEE
Hyperglycérolémie
synonyme : Déficit en glycérol-kinase
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=408
false
N
Orphanet
Paris
France
français
maladies rares
glycerol kinase
glycérol
erreurs innées du métabolisme glucidique
hyperglycérolémie

---
N1-SUPERVISEE
Physiologie respiratoire - Transport des gaz dans le sang
http://unf3s.cerimes.fr/media/paces/Grenoble_1112/launois_rollinat_sandrine/launois_rollinat_sandrine_p09/launois_rollinat_sandrine_p09.pdf
http://unf3s.cerimes.fr/media/paces/Grenoble_1112/launois_rollinat_sandrine/launois_rollinat_sandrine_p09/index.htm
Généralités, Structure et propriétés de l’hémoglobine, Transport de l’oxygène, Transport du CO2, Interactions.
2012
false
true
false
true
PACES / bac 1
UNF3S - Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport
France
français
cours
matériel d'enseignement audio-visuel
transport respiratoire
phénomènes physiogiques du sang
gaz
physiologie

---
N1-VALIDE
Dosage du PSA - Recommandations de la Société suisse d'Urologie (SSU)
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2012/2012-06/2012-06-007.pdf
Ces derniers temps, plusieurs publications sur le recours au PSA (antigène spécifique de la prostate) ont semé le doute. Ce guide tient compte des différentes constellations «Prévention», «Suivi thérapeutique» et «Suivi à long terme». La Société suisse d'Urologie (SGU/SSU) recommande toujours une utilisation réfléchie du test PSA.
2012
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Un test BNP pour le diagnostic de l'insuffisance cardiaque chronique ?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/177
Quelle est la valeur diagnostique de la mesure de la BNP versus ECG et RX Thorax en complément des données cliniques chez des patients avec suspicion d'insuffisance cardiaque chronique en médecine générale ?
2012
false
N
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
peptide natriurétique cérébral
défaillance cardiaque
maladie chronique
lecture critique d'article

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate : identification des facteurs de risque et pertinence d'un dépistage par dosage de l'antigène spécifique de la prostate (PSA) de populations d'hommes à haut risque ?
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1238318/cancer-de-la-prostate-identification-des-facteurs-de-risque-et-pertinence-dun-depistage-par-dosage-de-lantigene-specifique-de-la-prostate-psa-de-populations-dhommes-a-haut-risque
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1238317/rapport-d-orientation-cancer-de-la-prostate
Objectifs Evaluer la pertinence d'un dépistage du cancer de la prostate par dosage du PSA ciblé sur des populations d' hommes considérés comme à « haut risque » de survenue de ce cancer
2012
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
287. Epidémiologie, facteurs de risque, prévention et dépistage des cancers
288. Cancer : cancérogénèse, oncogénétique
français
évaluation technologique
recommandation de santé publique
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate
facteurs de risque
tumeurs de la prostate
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate « Dépistage » ou « détection précoce » ?
Médecine. Volume 8, Numéro 3, 129-33, Mars 2012, Concepts et outils
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/med/e-docs/00/04/75/2F/article.phtml
Comme dans de nombreux pays, le cancer de la prostate est le premier cancer de l'homme en France avec plus de 70 000 nouveaux cas en 2010. Son incidence a plus que triplé depuis l'utilisation intensive du dosage sérique du PSA au début des années 1980, sans doute aussi en conséquence du vieillissement de la population, de l'amélioration des techniques diagnostiques et de la déclaration des cas. Sa mortalité tient la troisième place avec 9 300 décès en 2009, soit 3 % des causes de décès chez l'homme après les cancers du poumon et du côlon-rectum. Si l'utilisation du dosage de PSA permet de diagnostiquer plus de cancers de la prostate, l'incertitude demeure, après les résultats contradictoires des deux grands essais randomisés PLCO et ERSPC publiés en 2009, quant à sa capacité à diminuer la mortalité
2012
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
article de périodique
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate

---
N1-SUPERVISEE
Normes biologiques
http://campus.cerimes.fr/maieutique/UE-puericulture/normes/site/html/1.html
http://campus.cerimes.fr/maieutique/UE-puericulture/normes/site/html/index.html
http://campus.cerimes.fr/maieutique/UE-puericulture/normes/site/html/cours.pdf
2012
true
N
true
UMVF - Campus de Maïeutique francophone
France
français
cours
numération formule sanguine
nouveau-né
bilirubine
hyperbilirubinémie

---
N1-VALIDE
Hyperferritinémie - Algorithme
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2012/RMS-342/Hyperferritinemie-Algorithme
Le dosage de la ferritine sérique est un examen très demandé dans la pratique quotidienne. L'insuffisante spécificité de l'hyperferritinémie rend son interprétation difficile. Nous proposons ici un algorithme pour le diagnostic différentiel de l'hyperferritinémie.
2012
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
ferritines
ferritinémie
article de périodique
algorithme
ferritinémie augmentée
diagnostic différentiel
troubles du métabolisme du fer

---
N1-VALIDE
Moins, c'est souvent mieux: une antibiothérapie sur mesure grâce au dosage de la procalcitonine
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2012/46/fr/fms-01332.pdf
Le développement de souches bactériennes résistantes aux antibiotiques représente une remise en question potentielle de nombre de succès de la médecine moderne. Une utilisation ciblée et parcimonieuse des antibiotiques est par conséquent de mise. En opposition avec la pratique largement répandue consistant à prescrire des antibiothérapies de durée fixe, certaines études cliniques ont montré que la détermination du marqueur sanguin procalcitonine pourrait permettre une meilleure personnalisation des antibiothérapies
2012
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
procalcitoninémie
dosage de la procalcitonine
antibiothérapie
antibactériens
calcitonine
procalcitonine
article de périodique
Précurseurs de protéines

---
N1-VALIDE
Hypervitaminémie B 12 : implications cliniques et prise en charge
http://rms.medhyg.ch/numero-360-page-2072.htm
En pratique, le dosage de la vitamine B12 est généralement demandé lors du bilan d'une anémie (souvent macrocytaire), d'un trouble neurologique (polyneuropathie) ou dans le cadre d'un bilan cognitif. Alors que le déficit en vitamine B12 est largement connu et recherché, l'hypervitaminémie B12, souvent trouvée fortuitement, est une anomalie fréquente. Les maladies associées et la prise en charge de l'hypervitaminémie B12 sont moins connues. Le but de cet article est de présenter les implications cliniques et la conduite à tenir devant cette dysvitaminose.
2012
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
vitamine B12
article de périodique
hypervitaminose b
diagnostic

---
N1-VALIDE
TSH «inappropriée» : des situations banales à l'adénome hypophysaire à TSH (adénome thyréotrope)
http://rms.medhyg.ch/numero-362-page-2187.htm
En clinique, devant un patient présentant une hyperthyroïdie et un goitre, l'association de valeurs élevées de T4 libre ou T3 libre face à un taux normal de TSH, doit faire suspecter la présence d'un adénome à TSH. Toutefois, un tableau clinique très proche peut survenir dans le syndrome de résistance aux hormones thyroïdiennes. Le diagnostic différentiel est fait par l'anamnèse et des tests de laboratoires appropriés avant d'envisager une imagerie hypophysaire. Le dosage isolé de la TSH ne permet pas ainsi de diagnostiquer l'adénome à TSH, situation rarement rencontrée, dont la prise en charge est discutée. Une même situation peut se rencontrer en médecine de laboratoire, où le médecin sera attentif à un taux inapproprié de TSH face à une valeur élevée de T4 libre, nécessitant l'établissement d'une étiologie selon une démarche logique en considérant d'abord les causes les plus fréquentes.
2012
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
thyréostimuline
article de périodique
tumeurs de l'hypophyse
cas clinique
tumeurs de l'hypophyse
tumeurs de l'hypophyse
diagnostic différentiel
Adénome thyréotrope

---
N1-SUPERVISEE
Tests biochimiques pour évaluer la fonction placentaire pendant la grossesse
http://www.cochrane.org/fr/CD000108
Évaluer les effets des tests biochimiques sur la fonction placentaire dans les grossesses à haut risque, à risque moindre ou non défini.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
oestriol
grossesse
tests fonctionnels placentaires

---
N1-VALIDE
BNP et NT-proBNP : valeurs de référence et seuils décisionnels
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2250&langue=FR
http://www.rmlg.ulg.ac.be/RMLGFIX/index.php?page=resume?num_id=2250&langue=FR
Les peptides natriurétiques, en particulier BNP et NT-proBNP, sont de plus en plus utilisés comme tests de screening chez les patients avec suspicion d'insuffisance cardiaque (IC), afin d'éviter de recourir d'emblée à des examens spécialisés coûteux tels que l'échocardiographie. Très performants pour la valeur prédictive élevée d'un résultat négatif, permettant ainsi d'exclure l'IC chronique avec une forte probabilité, ces biomarqueurs sont également reconnus pour leur intérêt diagnostique dans cette pathologie. Des taux élevés de peptides natriurétiques sont corrélés avec un risque accru d'hospitalisation pour cause cardiovasculaire et de décès. La stratification du risque chez les patients présentant une insuffisance cardiaque est facilitée par l'utilisation de seuils décisionnels «bas» et «élevé», pour lesquels différentes valeurs ont été proposées dans la littérature. Le présent article a pour objet de faire le point sur le positionnement des seuils décisionnels eu égard aux valeurs de référence de NT-proBNP déterminées dans la population résidant en Province de Liège (Belgique). Les données ont été analysées en fonction de l'âge et du sexe des sujets, deux des facteurs majeurs de variation des concentrations plasmatiques des peptides natriurétiques.
2012
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
peptide natriurétique cérébral
fragments peptidiques
NT-proBNP
valeurs de référence

---
N1-SUPERVISEE
Interventions domestiques visant à prévenir l'exposition domestique au plomb chez les enfants
http://www.cochrane.org/fr/CD006047
Déterminer l'efficacité des interventions domestiques visant à prévenir ou à réduire l'exposition au plomb chez les enfants mesurée par des réductions des niveaux de plomb dans le sang et/ou des améliorations dans le développement cognitif.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
intoxication par le plomb
enfant
exposition environnementale
plomb

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l'harmonisation des techniques de dosage sérique d'hormone de croissance
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/03/FE/FA/resume.md
matériel et méthodes : évaluation des discordances intertechniques, évaluation de l'exactitude des différentes techniques de dosage, expression des résultats et analyse statistique), résultats : précision des dosages, corrélations entre les différentes techniques et concentrations mesurées sur les pools sériques, tests d'exactitude ; discussion : problèmes de spécificité des dosages, d'étalonnage, effet de matrice sur les dosages sériques de la GH ; conclusion, références
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
anglais
article de périodique
tableau
recommandation
dosage immunologique
calibrage
hormone de croissance humaine
hormone de croissance humaine
hormone de croissance humaine

---
N1-SUPERVISEE
Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec - Année 2010 (et projections 2011)
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/a715a16f494b7bc58525795600660a32?OpenDocument
Le Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec - Année 2010 (et projections 2011) s’adresse aux professionnels de la santé, aux associations, aux intervenants, aux groupes communautaires et aux individus engagés, de près ou de loin, dans la lutte contre les ITSS. Il contribue à orienter les interventions et la planification des ressources nécessaires en matière de lutte contre les ITSS, en fonction des caractéristiques et des besoins des personnes touchées ou à risque.
2011
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
notification des maladies à déclaration obligatoire
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
résistance aux substances
adulte
adolescent
jeune adulte
maladies sexuellement transmissibles
homosexualité masculine
toxicomanie intraveineuse
LGBT
rapport
maladies sexuellement transmissibles
Québec

---
N1-VALIDE
Recommandations pour le choix et l'harmonisation des techniques de dosage de la créatinine
http://hdl.handle.net/2268/84378
http://orbi.ulg.ac.be/bitstream/2268/84378/1/jleabc00510.pdf
En 2010, un groupe de travail mixte constitué de la Société franc aise de biologie clinique (SFBC) et de la Société de néphrologie (SN) a formulé les propositions suivantes afin de réactualiser les recommandations pour le dosage de la créatinine plasmatique. Mots clés : créatinine, standardisation, performances analytiques, dépistage de la maladie rénale chronique, débit de filtration glomérulaire
2011
false
N
ORBI - Open Repository and Bibliography - Université de Liège
Belgique
français
analyse chimique du sang
créatinine
adulte
enfant
adolescent
recommandation professionnelle
article de périodique

---
N1-VALIDE
Exposition de la population française aux substances chimiques de l'environnement Tome 1 - Présentation générale de l'étude - Métaux et métalloïdes
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2011/exposition_polluants_enns/index.html
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2011/exposition_polluants_enns/rapport_exposition_polluants_enns.pdf
Pour la première fois en France, les concentrations biologiques de plusieurs substances chimiques de l'environnement ont été mesurées sur un échantillon représentatif de la population. L'Institut de veille sanitaire (InVS) étudie l'exposition de la population française à diverses substances chimiques présentes dans l'environnement en mesurant directement la concentration de ces substances ou de leur(s) métabolite(s) dans les tissus et liquides biologiques des individus (sang, urine, cheveux, etc.
2011
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
exposition environnementale
produits dangereux
France
métaux
antimoine
arsenic
cadmium
chrome
cobalt
étain
mercure
nickel
plomb
uranium
vanadium
exposition environnementale
étude évaluation

---
N1-SUPERVISEE
Interaction rosiglitazone-fénofibrate : baisse paradoxale sévère des taux de cholestérol à lipoprotéines de haute densité
Rosiglitazone-fenofibrate interaction: severe paradoxical decreased high-density lipoprotein cholesterol levels
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/carn-bcei_v21n2-fra.php#a2
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/carn-bcei_v21n2-eng.php#a2
Santé Canada a reçu 8 déclarations de baisse des taux de cholestérol à lipoprotéines de haute densité (HDL) chez des patients utilisant la rosiglitazone et le fénofibrate en concomitance. Des études par observation et des déclarations de cas appuient la possibilité d'une baisse paradoxale sévère du taux de cholestérol HDL avec l'utilisation de divers fibrates (p. ex., fénofibrate, bézafibrate). Certaines études et des déclarations de cas suggèrent que chez certains patients, ces baisses impliquent l'interaction entre la rosiglitazone et le fénofibrate ou le bézafibrate...
2011
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
rosiglitazone
lipoprotéines HDL
fénofibrate
interactions médicamenteuses
thiazolidinediones
hypolipoprotéinémies
hypoglycémiants
hypolipémiants
thiazolidinediones
avis de pharmacovigilance
article de périodique

---
N1-VALIDE
Augmentation aiguë de la créatinine chez l'enfant
http://pap-pediatrie.com/biologieg%C3%A9n%C3%A9tique/20/augmentation-aigu%C3%AB-de-la-cr%C3%A9atinine-chez-lenfant
2011
false
false
false
Pas à Pas en Pédiatrie
France
français
algorithme
information scientifique et technique
créatinine
enfant

---
N1-VALIDE
Détermination prénatale du génotype RHD foetal à partir du sang maternel - Document d'avis
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1108586/determination-prenatale-du-genotype-rhd-foetal-a-partir-du-sang-maternel-document-d-avis
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1108579/document-d-avis-determination-prenatale-du-genotype-rhd-foetal-a-partir-du-sang-maternel
Ce document comporte l'avis de la Haute Autorité de Santé sur le service attendu de la détermination prénatale du génotype RHD foetal à partir du sang maternel, acte du diagnostic biologique de la leptospirose
2011
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
évaluation des actes professionnels
système rhésus
génotype
antigène Rho(D)
diagnostic prénatal

---
N1-VALIDE
Diagnostic biologique d'une carence en fer : en première intention, doser la ferritine seule - Fiche BUTS
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1118809/diagnostic-biologique-d-une-carence-en-fer-en-premiere-intention-doser-la-ferritine-seule-fiche-buts
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1118691/diagnostic-biologique-d-une-carence-en-fer-en-premiere-intention-doser-la-ferritine-seule-fiche-de-bon-usage
Une fiche d'information dite fiche de bon usage des technologies de santé a été créée afin d'informer au mieux la communauté médicale, confrontée aux problèmes de carences en fer.
2011
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
209. Anémie chez l'adulte et l'enfant
français
anémie par carence en fer
ferritines
recommandation de bon usage des dispositifs médicaux

---
N1-VALIDE
Evaluation du débit de filtration glomérulaire, et du dosage de la créatininémie dans le diagnostic de la maladie rénale chronique chez l'adulte - Rapport d'évaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1064297/evaluation-du-debit-de-filtration-glomerulaire-et-du-dosage-de-la-creatininemie-dans-le-diagnostic-de-la-maladie-renale-chronique-chez-ladulte-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1169037/evaluation-du-debit-de-filtration-glomerulaire-et-du-dosage-de-la-creatininemie-dans-le-diagnostic-de-la-maladie-renale-chronique-chez-ladulte-rapport-d-evaluation
Ce document se propose (...) de répondre aux questions suivantes formulées dans le document de cadrage : - quelles sont les équations qui, à partir de la créatininémie, fournissent une estimation du DFG la plus proche de sa vraie valeur: Cockcroft et Gault, MDRD ou CKD-EPI ? - quelles sont les meilleures méthodes de dosage de la créatininémie permettant d'estimer le DGF : les méthodes colorimétriques basée sur la réaction de Jaffé ou les méthodes enzymatiques ?
2011
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
255. Élévation de la créatininémie
256. Protéinurie et syndrome néphrotique de chez l'l'adulte et de l'enfant
258. Néphropathie glomérulaire
français
évaluation technologique
créatinine
insuffisance rénale chronique
taux de filtration glomérulaire

---
N1-VALIDE
Recommandations relatives aux seuils d'intervention sanitaire dans les risques de saturnisme chez l'enfant et l'adulte
http://www.acadpharm.org/dos_public/2011.06.27_Recomm-_Saturnisme_JM_Haguenouer_VF.pdf
l'évolution des connaissances sur les risques aux faibles doses de plomb et l'ensemble des données scientifiques actuelles disponibles démontrent que les réglementations pour la surveillance du saturnisme doivent être révisées.
2011
false
N
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
recommandation
intoxication par le plomb
enfant
adulte
valeurs de référence
plomb

---
N1-SUPERVISEE
Quatrième rapport national sur l'état de santé de la population du Québec - L'épidémie silencieuse : les infections transmissibles sexuellement et par le sang
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/b61878f3a23060658525772900418b4e?OpenDocument
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/cef0b347d9b6e3088525772900430da3?OpenDocument
Quelque 40 0001 Québécois et Québécoises – surtout des jeunes – recevront cette année un diagnostic d’infection transmissible sexuellement ou par le sang (ITSS) : chlamydiose, gonorrhée, syphilis, VIH, hépatite C, virus du papillome humain, herpès. La même chose s’est produite en 2009. Le chiffre impressionne, mais il n’inclut pas les personnes infectées qui l’ignorent. Et si rien n’est fait, l’histoire pourrait bien se répéter l’an prochain.
2010
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
épidémiosurveillance
maladies sexuellement transmissibles
jeune adulte
adolescent
toxicomanie intraveineuse
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
programmes nationaux de santé
facteurs socioéconomiques
homosexualité masculine
maladies sexuellement transmissibles
LGBT
rapport
Québec
maladies sexuellement transmissibles

---
N1-SUPERVISEE
Le dépistage du carcinome de la prostate et ses conséquences
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2010/2010-33/2010-33-101.pdf
Chaque homme entre 50 et 70 ans ayant une espérance de vie d’au moins 10 ans et souhaitant un dépistage individuel doit être impérativement informé de la prévalence du carcinome de la prostate, du risque encouru ainsi que des conséquences d’une abstention thérapeutique. S’ils le désirent, les patients ayant un parent de premier degré atteint d’un carcinome de la prostate devraient être dépistés à partir de la 45e année, cela après avoir été dûment informés. Chez les sujets de plus de 70 ans, un test du PSA ne devrait être effectué qu’en cas de suspicion de carcinome de la prostate symptomatique, si une thérapie est envisagée.
2010
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
adulte d'âge moyen
sujet âgé
antigène spécifique de la prostate
article de périodique
dépistage systématique
carcinomes

---
N1-SUPERVISEE
Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec - Année 2009 (et projections 2010) - Faits saillants
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/4b1768b3f849519c852568fd0061480d/7318a6d60b561a0f852577e4005b52a9?OpenDocument
Ce document est une édition abrégée du Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec. Cette année, le portrait présente les faits saillants et une liste de tableaux et figures. Il constitue la mise à jour des tendances observées concernant l’épidémiologie des ITSS (infection génitale à Chlamydia trachomatis, infection gonococcique, lymphogranulomatose vénérienne, syphilis, hépatites B et C) et de l’infection par le VIH.
2010
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
adulte
adolescent
jeune adulte
rapport
maladies sexuellement transmissibles
Québec

---
N1-SUPERVISEE
Taux élevé de cholestérol (hyperlipidémie)
enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/HeartandBloodVesselDisorders/Pages/High-Cholesterol-Hyperlipidemia.aspx
Le cholestérol est une substance cireuse qu'on retrouve dans le sang et dans les cellules du corps. On l'appelle lipide ou gras. Notre corps produit naturellement du cholestérol. On en retrouve également dans les aliments que nous mangeons. L'organisme a besoin d'une certaine quantité de cholestérol car ce dernier aide à fabriquer les membranes des cellules, certaines hormones et d'autres tissus corporels.
2010
false
true
false
AboutKidsHealth
Canada
hyperlipidémies
hyperlipidémies
hyperlipidémies
hyperlipidémies
hyperlipidémies
hypercholestérolémie
information patient et grand public
enfant
cholestérol

---
N1-SUPERVISEE
Réduction de la limite d'alcool permise dans le sang pour la conduite d'un véhicule automobile
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1054_AbaissementLimiteLegale.pdf
Le but du présent avis de santé publique est donc de formuler des recommandations sur la pertinence d'abaisser la limite légale du TA permise pour conduire un véhicule automobile au Québec à 50 mg/100 ml
2010
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
Alcoolémie
éthanol
accidents de la circulation
Canada
conduite automobile
recommandation pour la politique de santé
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Test OvPlex - pour le dépistage précoce du cancer de l'ovaire
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=593
* Présentation * Littérature disponible * Fournisseurs * Commentaires
2010
false
N
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
tumeurs de l'ovaire
marqueurs biologiques tumoraux
détection précoce de cancer
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Information importante de pharmacovigilance concernant la variabilité des méthodes d'immunoanalyse utilisées pour surveiller les concentrations sanguines de Rapamune (siromilus) et leur impact au niveau clinique
Lettre aux professionnels de santé
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Information-importante-de-pharmacovigilance-concernant-la-variabilite-des-methodes-d-immunoanalyse-utilisees-pour-surveiller-les-concentrations-sanguines-de-Rapamune-siromilus-et-leur-impact-au-niveau-clinique-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En accord avec l'Agence Européenne du Médicament (EMA) et l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps), le laboratoire Wyeth Pharmaceuticals France souhaite porter à la connaissance des prescripteurs des informations importantes concernant la surveillance du traitement par Rapamune : chez un même patient, le passage d'un kit d'immunoanalyse à un autre ou d'un kit d'immunoanalyse à une méthode HPLC peut entraîner des variations cliniquement significatives des résultats et par conséquent des ajustements incorrects de la posologie. Les prescripteurs doivent contacter régulièrement leur laboratoire d'analyse...
2010
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
immunosuppresseurs
immunosuppresseurs
continuité des soins
surveillance pharmacologique
sirolimus
sirolimus
dosage immunologique
RAPAMUNE
chromatographie en phase liquide à haute performance
L04AA10 - sirolimus
RAPAMUNE 1mg cp enr
RAPAMUNE 1mg/ml sol buv
RAPAMUNE 2mg cp enr
RAPAMUNE 0,5 mg cp enr
64597615
61752409
65164182
69171174
3400892380803
3400892288161
3400892460857
3400893539934
avis de pharmacovigilance
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Ostéoporose
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/osteoporose-texte_long.pdf
http://www.conseil-scientifique.lu/fileadmin/files/GT_analyses_laboratoires/osteoporose-texte_court.pdf
L'Ostéoporose (OP) est une maladie caractérisée par une masse osseuse basse, et une détérioration de la l'architecture microscopique du tissu osseux. Ce qui mène à une fragilité osseuse augmentée, et par conséquent un risque de fractures augmenté.
2010
false
N
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
ostéoporose
ostéoporose
marqueurs biologiques
ostéoporose
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
La créatinine : d'hier à aujourd'hui
Annales de Biologie Clinique. Volume 68, Numéro 5, 531-43, septembre-octobre 2010, synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/5D/A5/resume.phtml?type=text.html
Le dosage de la créatinine sérique est un dosage biologique très fréquemment réalisé en pratique quotidienne. Dans cet article de synthèse, nous passerons en revue les données historiques concernant ce marqueur et les différentes modalités pour sa quantification. Nous développerons également les bases physiologiques de son utilisation pour l'estimation de la fonction glomérulaire et leurs limites, tant analytiques que physiologiques. L'utilité de la clairance urinaire de créatinine sera enfin largement discutée
2010
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
créatinine
créatinine
article de périodique

---
N1-VALIDE
Fiche BUTS insuffisance cardiaque: les peptides natriurétiques en médecine ambulatoire
BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1003866/fiche-buts-insuffisance-cardiaque-les-peptides-natriuretiques-en-medecine-ambulatoire
Le dosage des peptides natriurétiques, BNP et NT-proBNP, doit être réservé en médecine ambulatoire à quelques situations spécifiques dans l'insuffisance cardiaque: devant des symptômes atypiques pouvant faire évoquer une insuffisance cardiaque, ou pouvant faire évoquer une décompensation d'une insuffisance cardiaque connue. Par ailleurs, compte tenu des différences physiologiques et analytiques entre le BNP et le NT-proBNP, il est important de toujours prescrire, pour le suivi d'un patient donné, le même peptide dosé dans le même laboratoire (même analyseur) et dans les plus brefs délais après le prélèvement...
2010
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
232. Insuffisance cardiaque de l'adulte
français
peptide natriurétique cérébral
fragments peptidiques
NT-proBNP
défaillance cardiaque
défaillance cardiaque
maladie chronique
continuité des soins
fragments peptidiques
peptide natriurétique cérébral
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
OPTIUM XCEED - Set d'autosurveillance de la glycémie et de la cétonémie
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1010904/optium-xceed-21-decembre-2010-3117-avis
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1010905/optium-xceed-21-decembre-2010-3117-avis
Service Attendu (SA) : Suffisant, en raison de : - l'intérêt diagnostic du lecteur OPTIUM XCEED, le set n'ayant pas d'intérêt spécifique. - l'intérêt de santé publique attendu compte tenu de la gravité de l'acidocétose si elle n'est pas diagnostiquée, le set n'ayant pas d'intérêt spécifique. ; Amélioration du SA: ASA V du set par rapport au lecteur OPTIUM XCEED, conditionné individuellement.
2010
false
N
Suffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
évaluation technologique
corps cétoniques
autosurveillance glycémique
autosoins
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Évaluation du risque de transmission et d'une exposition significative au plomb associé à la transfusion de sang
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1215_EvalTransmPlombTransSang.pdf
Dans le présent document, il sera question tout d'abord de réviser sommairement les connaissances sur le plomb, notamment au regard des principales sources d'exposition, de la toxicocinétique, des effets à la santé et des normes d'exposition en vigueur. De même, seront présentées en détail les données concernant le risque de transmission de plomb lors de la transfusion de sang, incluant la détermination d'un niveau acceptable de plomb dans les poches de sang. La dernière section propose diverses avenues pour la gestion du risque de transmission et d'une exposition significative au plomb reliées à l'usage des produits sanguins au Québec.
2010
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
plomb
transfusion sanguine
exposition environnementale
nourrisson
nouveau-né
adulte
prématuré
exposition environnementale
étude évaluation
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude de la prévalence de la plombémie chez les donneurs de sang au Québec - 2006-2007
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1037_EtudePrevalencePlombemie.pdf
Le plomb est un métal largement répandu dans l’environnement. Dans la population générale, les principales sources d’exposition au plomb proviennent de l’air ambiant, des aliments, de l’eau potable, du sol et des poussières. Selon les études, on estime que les enfants absorbent de 30 à 50 % du plomb ingéré comparativement à 10 % chez un adulte.
2009
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
intoxication par le plomb
plomb
rapport
donneurs de sang
Québec

---
N1-SUPERVISEE
Prévalence de l'élévation du CA 15-3 lors de la rechute métastatique des cancers du sein : corrélation avec l'expression des récepteurs hormonaux et de Her2
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/C9/resume.phtml?type=text.html
Le CA 15-3, qui est un peptide dérivé de MUC-1, protéine régulée par les estrogènes, est le marqueur sérique du cancer du sein le plus largement utilisé. Il s'élève en phase métastatique dans 50-80 % des cas. Bien que l'élévation du CA 15-3 précède la phase symptomatique de deux à neuf mois, le CA 15-3 n'est pas recommandé en routine pour le dépistage de métastases en raison d'une sensibilité moyenne et de l'absence de bénéfice clinique documenté. Nous avons mené une étude rétrospective parmi tous les patients vus en consultation pour un cancer du sein métastatique par trois oncologues seniors dans le même centre sur une période de quatre mois. Nous avons évalué les corrélations potentielles entre le niveau de CA 15-3 lors du diagnostic de métastases et l'expression de RE, RP et Her2 de la tumeur primitive, l'histologie, la taille et le statut ganglionnaire initiaux et les sites métastatiques. Le CA 15-3 était élevé chez 168/272 des patients au moment du diagnostic de métastases (62 %). Cette élévation était fortement corrélée à la positivité des récepteurs hormonaux (RH) [p \; 0,0001]. Pour les tumeurs primitives RH Her2, le CA 15-3 était élevé lors de la rechute métastatique dans 69 % des cas. Il était élevé dans 56 % des cas si RH Her2 , 46 % si RH Her2 et seulement 41 % en cas de tumeurs triple-négatives (p \ 0,003). Ces données confirment que le CA 15-3 s'élève de façon variable lors de la rechute métastatique, cela étant fonction du statut des RH.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
tumeurs du sein
Mucine-1
marqueurs biologiques tumoraux
récidive tumorale locale
gènes erbB-2

---
N1-SUPERVISEE
Intérêt du dosage sérique de la protéine S100B dans la prise en charge du patient après traumatisme crânien léger
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/abc/e-docs/00/04/4D/74/resume.phtml?type=text.html
L'indication du scanner cérébral est difficile à définir pour les patients victimes d'un traumatisme crânien (TC) léger. Actuellement, 90 % des scanners cérébraux réalisés au décours de la prise en charge des TC légers ne retrouvent aucune anomalie. Il est rapporté que la concentration sérique de la protéine S100B peut jouer un rôle dans la décision à réaliser ou non ce scanner. Nous avons donc étudié si la concentration de S100B chez des patients avec TC légers améliore l'indication du recours au scanner cérébral et à la prise en charge des patients. Pour cela, nous avons mené une étude prospective au sein des CHU de Marseille et de Clermont-Ferrand, sur 105 patients se présentant au service d'accueil des urgences, avec un TC léger isolé, dans le but d'évaluer l'intérêt du dosage sérique de la protéine S100B au décours de la prise en charge. Sur les 105 patients, 16 ont présenté des lésions au scanner cérébral (TDM ). Avec un seuil de 0,10 µg/L, la S100B a identifié les patients TDM avec une sensibilité de 100 % et une spécificité de 33 %. Trente-trois pour cent des scanners cérébraux dont la réalisation est actuellement recommandée pourraient alors être évités lors de la prise en charge des TC légers grâce au dosage sérique de la S100B.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
traumatismes cranioencéphaliques
tomodensitométrie
commotion de l'encéphale
protéines S100
gestion des soins aux patients
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La castration chimique - Étude de législation comparée n 202
http://www.senat.fr/noticerap/2009/lc202-notice.html
http://www.senat.fr/lc/lc202/lc202_mono.html
Les expériences étrangères sont souvent citées à l'appui des propositions tendant à imposer aux délinquants sexuels un traitement médicamenteux. Elles sont également mentionnées lorsque la castration physique est évoquée. Il a donc semblé utile d'examiner les normes applicables dans les pays européens auxquels il est généralement fait référence dans ce débat : l'Allemagne, l'Angleterre et le pays de Galles, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Pologne et la Suède.
2009
false
N
Le Sénat
France
français
Allemagne
Grande-Bretagne
Belgique
Danemark
Espagne
Pologne
Suède
infractions sexuelles
infractions sexuelles
testostérone
traitement médicamenteux
étude comparative

---
N1-VALIDE
Amylasémie et lipasémie pour le diagnostic initial de la pancréatite aiguë
http://www.etsad.fr/etsad/index.php?module=dmi&action=recap&p1=524
présentation, données d'évaluation, technologies et applications, état des lieux, réglementations et bonnes pratiques, éléments financiers et fournisseurs
2009
false
N
ETSAD - Evaluation des Technologies de Santé pour l'Aide à la Décision
France
français
amylases
pancréatite
triacylglycerol lipase
maladie aiguë
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Item 126 : Immunoglobuline monoclonale
- Examen Classant National : Question(s) 126 Module(s) 8 -
http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato19/site/html/
électrophorèse des protides sérique, immunifixation, dosage pondéral et immunoglobulines, dosage et caractérisation de la protéinurie, anomalies des gammaglogulines
2009
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Rhumatologie
France
français
épreuves classantes nationales
rhumatologie
paraprotéinémies
électrophorèse des protéines du sang
paraprotéinémies
immunoélectrophorèse
paraprotéinémies
protéinurie
paraprotéinémies
paraprotéinémies
signes et symptômes
continuité des soins
pronostic
paraprotéinémies
cours

---
N1-SUPERVISEE
Antigène spécifique de la prostate (PSA) : dosage en toute connaissance de cause
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2009/2009-28/2009-28-295.pdf
Dans cet article, nous souhaitons aborder les indications reconnues du dosage du PSA et la méthodologie requise pour optimaliser le prélèvement et la phase préanalytique en pratique.
2009
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
antigène spécifique de la prostate
article de périodique

---
N1-VALIDE
Évaluation de l'amylasémie et de la lipasémie pour le diagnostic initial de la pancréatite aiguë
http://www.sfmu.org/upload/consensus/rapport_evaluation_de_lamylasemie_2009-07-27_16-57-49_72.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_827382/evaluation-de-lamylasemie-et-de-la-lipasemie-pour-le-diagnostic-initial-de-la-pancreatite-aigue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_829185/texte-court-evaluation-de-l-amylasemie-et-de-la-lipasemie-pour-le-diagnostic-initial-de-la-pancreatite-aigue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_829190/rapport-evaluation-de-l-amylasemie-et-de-la-lipasemie-pour-le-diagnostic-initial-de-la-pancreatite-aigue
Indication du niveau de preuve, L'objectif de cette évaluation est d'analyser comparativement les performances diagnostiques des dosages de la lipasémie et de l'amylasémie dans le diagnostic biologique de la pancréatite aiguë. Cette démarche a été menée par une actualisation de l'état des connaissances scientifiques sur le sujet, depuis la conférence de consensus française de 2001 consacrée à la pancréatite aiguë. En 2009, la HAS préconise de ne plus doser l'amylasémie, seule la lipasémie doit être dosée pour le diagnostic biologique de la pancréatite aiguë
2009
false
O
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
pancréatite
maladie aiguë
amylases
triacylglycerol lipase
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Évaluation de l'amylasémie et de la lipasémie pour le diagnostic initial de la pancréatite aiguë
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_849413/evaluation-de-lamylasemie-et-de-la-lipasemie-pour-le-diagnostic-initial-de-la-pancreatite-aigue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_841658/fiche-butm-diagnostic-biologique-de-pancreatite-aigue
Devant un tableau clinique évocateur de pancréatite aiguë, le seul dosage biologique à visée diagnostique à réaliser est celui de la lipasémie. Une évaluation de la HAS a confirmé la supériorité de ce dosage sur celui de l'amylasémie, qui n'a plus d'intérêt dans cette indication. Cette fiche revient sur les quatre principales conclusions de cette évaluation.
2009
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
353. Pancréatite aiguë
français
pancréatite
maladie aiguë
amylases
triacylglycerol lipase
recommandation de bon usage des dispositifs médicaux

---
N1-VALIDE
Item 242 : Hémochromatose
- Examen Classant National : Question(s) 242 -
http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato33/site/html/
http://www.lecofer.org/index.php?rub=2cycle&ssrub=cas
objectifs pédagogiques, manifestations ostéo-articulaires, examens biologiques, prise en charge des manifestations ostéo-articulaires, surcharges en fer non hémochromatosiques
2009
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Rhumatologie
France
français
épreuves classantes nationales
analyse chimique du sang
hémochromatose
transferrine
hémochromatose
surcharge en fer
surcharge en fer
maladies articulaires
ostéoporose
hémochromatose
rhumatologie
hémochromatose
hémochromatose
signes et symptômes
diagnostic différentiel
analyse génétique
cours
cas clinique

---
N1-VALIDE
Item 121 : Polyarthrite rhumatoïde
- Examen Classant National : Question(s) 121 Module(s) 8 -
http://www.lecofer.org/index.php?rub=2cycle&ssrub=cas
http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato16/site/html/
polyarthrite rhumatoïde : épidémiologie et physiopathologie, polyarthrite rhumatoïde débutante : un diagnostic précoce Urgent, autoanticorps, évolution d'une polyarthrite rhumatoïde, suivi et surveillance d'un malade atteint d'une polyarthrite rhumatoïde, traitement de la polyarthrite rhumatoïde : principe généraux
2009
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Rhumatologie
France
français
épreuves classantes nationales
rhumatologie
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
continuité des soins
pronostic
prévalence
cytokines
facteur rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
signes et symptômes
diagnostic différentiel
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
anticorps antinucléaires
polyarthrite rhumatoïde
polyarthrite rhumatoïde
ponction-biopsie à l'aiguille
autoanticorps
polyarthrite rhumatoïde
cours
cas clinique

---
N1-SUPERVISEE
Analyse critique de l'essai clinique ACCORD (Action to Control Cardiovascular Risk in Diabetes) évaluant l'impact de la diminution intensive des glycémies chez les personnes ayant un diabète de type 2
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/728
Les auteurs de l'étude ACCORD cherchaient à évaluer les effets sur le taux d'événements cardiovasculaires de la réduction de l'A1c sous la valeur de 6 % comparativement à une réduction cible de 7,0 % à 7,9 %, chez les personnes diabétiques de type 2 d'âge moyen ou élevé, présentant des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires (MCV) ou ayant une MCV déclarée. L'étude a été interrompue 17 mois avant la fin prévue en raison du taux de mortalité plus élevé dans le groupe de traitement intensif...
2009
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
diabète de type 2
glycémie
maladies cardiovasculaires
études de suivi
hémoglobine A glycosylée
États-Unis d'Amérique
Canada
adulte
facteurs de risque
diabète de type 2
diabète de type 2
maladies cardiovasculaires
hypoglycémiants
hypoglycémiants
hypoglycémie
lecture critique d'article

---
N1-VALIDE
Quelles recherches d'anticorps prescrire dans la maladie coeliaque ?
Fiche Bon Usage des Technologies de Santé
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_816018/quelles-recherches-danticorps-prescrire-dans-la-maladie-coeliaque
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/fiche_buts_maladie_coeliaque.pdf
La maladie coeliaque est une entéropathie inflammatoire chronique auto-immune provoquée par un antigène alimentaire, la gliadine du gluten (fraction protéique de céréales). Dans le cadre du diagnostic et du suivi de l'observance du traitement (le régime sans gluten), plusieurs tests sérologiques de recherche des anticorps produits au cours de la maladie ont été successivement développés. La HAS les a évalués et préconise une évolution des prescriptions...
2008
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
maladie coeliaque
maladie coeliaque
tests sérologiques
immunoglobuline A
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Complications obstétricales associées aux analytes anormaux des marqueurs sériques maternels
http://sogc.org/wp-content/uploads/2013/02/gui217CPG0810f.pdf
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)32974-7/abstract
Indication du niveau de preuve, Objectifs : Analyser les issues obstétricales associées aux taux anormalement élevés ou bas d'un ou de plusieurs des analytes des marqueurs sériques maternels les plus fréquemment mesurés dans le cadre du dépistage de l'aneuploïdie. Offrir des repères en vue de faciliter la prise en charge des grossesses présentant des taux anormaux d'un ou de plusieurs marqueurs et évaluer l'utilité de ces marqueurs à titre de test de dépistage.
2008
false
false
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
grossesse
complications de la grossesse
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à l'évaluation des justificatifs concernant un aliment (type soupe instantanée) spécialement formulée pour répondre aux besoins nutritionnels des enfants de 9 à 14 ans atteints de phénylcétonurie ou en état d'hyperphénylalaninémie
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT2006sa0344.pdf
2008
false
N
AFSSA
France
français
enfant
adolescent
phénylalanine
phénylcétonuries
diétothérapie
étude évaluation

---
N1-SUPERVISEE
Augmentation du risque d'élévation marquée des enzymes hépatiques chez les patients traités par SOMAVERT (pegvisomant) en association à un analogue de la somatostatine - Pour les professionnels de la santé
Increased risk of marked hepatic enzyme elevations in patients taking SOMAVERT (pegvisomant) in combination with a somatostatin analogue - For Health Professionals
http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2008/14035a-fra.php
http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2008/14518a-fra.php
Pfizer, en consultation avec Santé Canada, désire vous informer d'une augmentation du risque d'élévation marquée des enzymes hépatiques chez les patients traités par SOMAVERT (pegvisomant) en association avec un analogue de la somatostatine, l'acétate d'octréotide...
2008
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
français
anglais
pegvisomant
Canada
association de médicaments
hormone de croissance humaine
récepteur STH
octréotide
acromégalie
transaminases
alanine transaminase
aspartate aminotransferases
foie
avis de pharmacovigilance

---
N1-SUPERVISEE
Contrôle intensif de la glycémie dans le diabète de type 2: les études ACCORD et ADVANCE
http://www.cbip.be/Folia/Index.cfm?FoliaWelk=F35F10C
Deux études multicentriques à large échelle récentes, l'étude ACCORD et l'étude ADVANCE, ont évalué dans quelle mesure un contrôle encore plus intensif de la glycémie (HbA1c inférieur à 6 ou 6,5 %) diminue davantage le risque de complications vasculaires par rapport au traitement standard (HbA1c 7 à 7,5%) chez des patients atteints d'un diabète de type 2 de longue durée (au moins 8 à 10 ans d'évolution) et présentant un risque cardio-vasculaire élevé (c.-à-d. une affection cardio-vasculaire et/ou au moins un facteur de risque cardio-vasculaire supplémentaire)...
2008
false
N
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
néerlandais
glycémie
diabète de type 2
études de suivi
hémoglobine A glycosylée
angiopathies diabétiques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Pneumonies communautaires, Intérêt des bio-marqueurs
http://www.urgences-serveur.fr/Pneumonies-communautaires-Interet,1458.html
http://www.urgences-serveur.fr/IMG/pdf/marqpnopqatie_desc.pdf
la pneumonie infectieuse, score de fine, les bio-marqueurs dans les PAC, les lactates, la procalcitonine (PCT) marqueur des états septiques graves, PCT et pneumonies communautaires, PCT: marqueur de tri dans les infections respiratoires basses (IRB) de l'adulte, PCT et durée ATB dans pneumonies
2008
true
N
3eme cycle / doctorat
Urgences-Online
Paris
France
français
pneumopathie infectieuse
médecine d'urgence
marqueurs biologiques
marqueurs biologiques
lactates
calcitonine
cours

---
N1-SUPERVISEE
Détermination du facteur Rhésus du foetus dans le sang de la mère: diagnostic génétique non invasif avec conséquence pour la pratique ?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2008/2008-01/2008-01-292.pdf
Le diagnostic prénatal invasif dans le but d'exclure des aneuploïdies foetales et des maladies génétiques s'est établi en clinique depuis les années 1970. Depuis son introduction, la probabilité d'anomalies chromosomiques s'est régulièrement accrue en raison de l'augmentation de l'âge moyen des mères dans les pays industrialisés, spécialement en Europe...
2008
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
système rhésus
système rhésus
diagnostic prénatal
article de périodique

---
N1-VALIDE
Méthodes non invasives d'évaluation de la fibrose/cirrhose hépatique
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_476401
La technique habituelle de mesure de la fibrose/cirrhose est la ponction-biopsie hépatique. De nouvelles méthodes « non invasives » sont désormais à la disposition des professionnels et des patients. Ces méthodes ont été évaluées dans deux rapports de la HAS : une recommandation pour la pratique clinique (Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée) et une évaluation technologique et économique (Méthodes d'évaluation de la fibrose hépatique au cours des hépatopathies chroniques). A partir de ces évaluations, la HAS a émis des avis quant au service apporté par cinq de ces techniques et à leur inscription à la liste des actes pris en charge par l'Assurance maladie.
2008
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
276. Cirrhose et complications
français
cirrhose du foie
cirrhose du foie
évaluation des actes professionnels

---
N1-SUPERVISEE
HDL bas - haut risque, HDL haut - faible risque?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2008/2008-14/2008-14-107.pdf
La relation inverse entre accidents cardiovasculaires et concentration plasmatique de HDL est connue depuis fort longtemps et elle a été confirmée par de nombreuses études épidémiologiques....
2008
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
risque
cholestérol HDL
maladies cardiovasculaires
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Atteinte hépatique de l'anorexie mentale
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hpg/e-docs/00/04/2E/EA/resume.md
L'anorexie mentale est une affection fréquente puisqu'elle touche 1 % des adolescentes. Pourtant, les anomalies des tests hépatiques, fréquentes au cours de l'anorexie mentale, sont mal connues. Ces anomalies biologiques peuvent survenir : 1) au cours de la phase d'amaigrissement, à type d'élévation modérée des transaminases (5 fois la limite supérieure de la normale, observée fréquemment jusqu'à 45 % des sujets) \; 2) au cours de la phase de réalimentation, à type d'hypertransaminasémie transitoire \; 10 fois la limite supérieure de la normale, régressant avec la poursuite de la renutrition.Plus l'index de masse corporelle (IMC) est bas, plus les hypertransaminasémies sont fréquentes et sévères. Lors de dénutrition très sévère avec un IMC inférieur à 13,5 kg/m 2, l'élévation des transaminases peut être très marquée et s'accompagner d'une insuffisance hépatique aiguë. Le mécanisme semble être une hypoxie hépatique liée à une baisse transitoire du débit cardiaque sur un foie en déplétion glycogénique profonde. Une hypoglycémie sévère avec coma hypoglycémique est parfois inaugurale. L'évolution est favorable après réhydratation par perfusion de sérum glucosé et équilibration hydroélectrolytique. Les apports doivent être progressifs avec surveillance rapprochée des électrolytes et particulièrement de la phosphorémie afin d'éviter un « syndrome de renutrition » conduisant à d'éventuelles insuffisances cardiaques aiguës.L'évolution de la fonction hépatique est rapidement favorable après reprise de poids. 7 pages
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
transaminases
anorexie mentale
adolescent
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Homocystéine et risque cardiovasculaire
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/stv/e-docs/00/04/2D/C5/resume.md
Depuis plus de trente ans, l'homocystéine est considérée comme une cause d'athérosclérose.L'hyperhomocystéinémie modérée, pouvant être liée à un déficit en vitamines B6, B12 et acide folique, est un marqueur de risque cardiovasculaire prouvé. En effet, elle est formellement associée à une élévation du risque cardiovasculaire, tant au niveau expérimental que clinique. Il est actuellement démontré qu'il existe une relation indiscutable entre hyperhomocystéinémie, d'une part, et infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, démence et maladie thromboembolique veineuse, d'autre part. Sa causalité directe reste cependant controversée.En effet, si la supplémentation vitaminique a largement prouvé son efficacité sur la réduction des concentrations plasmatiques d'homocystéine, les études actuelles ne mettent pas en évidence d'effet positif de cette supplémentation en termes de réduction du risque cardiovasculaire. L'hypothèse d'une absence d'efficacité a été récemment renforcée par trois études randomisées s'intéressant aux bénéfices potentiels artériels (études NORVIT et HOPE 2), et thromboemboliques veineux (étude VITRO) d'une supplémentation vitaminique.Plusieurs points restent à éclaircir : hypothèse de l'absence définitive d'effet de la supplémentation, nécessité éventuelle d'autres études de puissance supérieure pour mettre en évidence un effet clinique de la supplémentation vitaminique, ou bien encore exploration d'autres voies métaboliques permettant de baisser le niveau d'homocystéinémie
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
risque cardiovasculaire
homocystéine
risque
maladies cardiovasculaires
hyperhomocystéinémie
article de périodique

---
N1-VALIDE
Hypothyroïdies frustres chez l'adulte : diagnostic et prise en charge
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_598104
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_598116
Ces recommandations ont pour objectif de : clarifier la notion d'hypothyroïdie fruste et sa relation avec les différents signes cliniques ou biologiques qui lui sont couramment imputés ; rationaliser la prescription des dosages biologiques (TSH et T4L) ; évaluer l'opportunité d'un dépistage ; évaluer l'utilité d'un traitement de l'hypothyroïdie fruste et ses indications. Elles abordent la question de l'hypothyroïdie frustre uniquement chez l'adulte, notamment en détaillant deux situations particulières : la grossesse ; la personne âgée. .
2007
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
hypothyroïdie
adulte
grossesse
sujet âgé
thyréostimuline
hypothyroïdie
hypothyroïdie
facteurs de risque
maladies cardiovasculaires
dyslipidémies
troubles mentaux
signes et symptômes
enfant
hypothyroïdie
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Comment interpréter une élévation de la ferritine sérique ?
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/359
Le but de cet article est de proposer un algorithme pratique dans la démarche diagnostique d'une hyperferritinémie et de préciser l'approche diagnostique et thérapeutique d'une hémochromatose en médecine générale.
2007
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
hémochromatose
ferritines
algorithme
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à l'évaluation des compléments d'information concernant un aliment diététique destiné au traitement diététique des troubles du métabolisme de la phénylalanine (phénylcétonurie ou hyperphénylalaninémie) à partir de 8 ans
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/NUT2007sa0053.pdf
2007
false
N
AFSSA
France
français
enfant
adolescent
phénylcétonuries
phénylalanine
diétothérapie
adulte
étude évaluation

---
N1-SUPERVISEE
Votre patient essoufflé est-il en détresse respiratoire aiguë ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/043-048DrLebel0607.pdf
PaCO2 élevée. Problème aigu ou chronique ? Qu'en est-il maintenant de l'hypoxémie ? L'oxygène, est-ce dangereux ? La dyspnée est-elle toujours une détresse respiratoire ? ; 6 pages
2007
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
dyspnée
maladie chronique
maladie aiguë
dyspnée
broncho-pneumopathie chronique obstructive
analyse des gaz du sang
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
dyspnée
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
L'interprétation de la gazométrie sanguine : la fin du casse-tête !
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/031-035DrWoods0607.pdf
Quand soupçonner un trouble acidobasique ? Gaz artériels, veineux ou microméthode ? Existe-t-il des troubles acidobasiques à pH normal ? ; 5 pages
2007
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
analyse des gaz du sang
troubles de l'équilibre acidobasique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Quand petit poison deviendra grand : intoxications et troubles acidobasiques
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/037-042DreMorel0607.pdf
Les intoxications volontaires ou involontaires sont monnaie courante à la salle d'urgence et peuvent se révéler un défi de taille pour l'urgentologue. Comme la plupart des patients ne peuvent pas ou ne veulent pas indiquer les produits toxiques qu'ils ont ingérés, les évaluations paracliniques s'avèrent essentielles. Le texte qui suit a pour but de montrer l'utilité de l'évaluation de la gazométrie, du calcul des trous anionique et osmolaire ainsi que des examens paracliniques en présence d'un patient victime d'intoxication.
2007
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
intoxication
analyse des gaz du sang
intoxication
troubles de l'équilibre acidobasique
intoxication
concentration osmolaire
chlorures
hydrogénocarbonates
article de périodique

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir devant une élévation des transaminases
http://pap-pediatrie.com/biologieg%C3%A9n%C3%A9tique/22/conduite-%C3%A0-tenir-devant-une-%C3%A9l%C3%A9vation-des-transaminases
http://pap-pediatrie.com/hepatogastro/conduite-%C3%A0-tenir-devant-une-%C3%A9l%C3%A9vation-des-transaminases
2007
false
false
false
Pas à Pas en Pédiatrie
France
français
transaminases
algorithme
information scientifique et technique
prise en charge de la maladie
transaminases
enfant

---
N1-VALIDE
Exploration biologique thyroïdienne - Aide à l'application des référentiels pour les prescriptions de biologie en première intention
Aide à l'application des référentiels pour les prescriptions de biologie en première intention
http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/Memo_biologie_Dysthyroidie.pdf
explorations biologiques thyroïdiennes à prescrire (en cas de suspicion d'une hypothyroïdie, en cas de suspicion d'une hyperthyroïdie, pour la surveillance biologique d'un traitement à risque thyroïdien, pour la surveillance biologique d'une hypothyroïdie traitée et équilibrée, pour la surveillance biologique d'une hyperthyroïdie traitée) ; 2 pages
2007
false
N
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
tests de la fonction thyroïdienne
maladies de la thyroïde
maladies de la thyroïde
thyréostimuline
continuité des soins
tri-iodothyronine
thyroxine
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Peu probable : La cannelle réduit les taux de sucre et de gras dans le sang
http://www.extenso.org/article/la-cannelle-reduit-les-taux-de-sucre-et-de-gras-dans-le-sang/
Le diabète de type 2 fait grimper de deux à quatre fois le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, hypertension artérielle, etc.). Cela s'explique, entre autres, par les taux élevés de sucre (glycémie) et de gras (lipides) observés dans le sang des diabétiques de ce type. La cannelle peut-elle aider à abaisser ces taux? C'est ce qui a été affirmé dans une étude dont les médias ont abondamment parlé… Beaucoup de bruit pour rien ou effet confirmé? ...
2007
false
false
false
Extenso
Canada
français
diabète de type 2
glycémie
lipides
cinnamomum zeylanicum
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Lignes directrices pour la détection, la prise en charge et la prévention de l'hyperbilirubinémie chez les nouveau-nés à terme et peu prématurés (35 semaines d'âge gestationnel ou plus)
http://www.cps.ca/fr/documents/position/hyperbilirubinemie-nouveau-nes
Indication du niveau de preuve, L'hyperbilirubinémie est très courante et généralement bénigne chez les nouveau-nés à terme et peu prématurés de 35 et 36 semaines complètes d'âge gestationnel. L'hyperbilirubinémie gravissime est rare, mais peut provoquer des anomalies neurologiques à long terme. Le congé précoce du nouveau-né en santé, notamment lorsque l'allaitement n'est pas entièrement établi, peut s'associer à un retard de diagnostic d'hyperbilirubinémie importante. Des lignes directrices pour prédire, prévenir, dépister, surveiller et traiter l'hyperbilirubinémie grave sont présentées.
2007
false
O
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
hyperbilirubinémie néonatale
nouveau-né
nourrisson
bilirubine
hyperbilirubinémie néonatale
photothérapie
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Hypertryptophanémie familiale
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=2224
L'hypertryptophanémie familiale se caractérise par une déficience intellectuelle associées à des troubles du comportement : trouble de l'humeur, comportements affectif et sexuel perturbés...
2006
false
N
Orphanet
France
français
maladies rares
tryptophane
aminoacidopathies congénitales
hypertryptophanémie
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Sarcosinémie
Synonyme(s) : Complexe sarcosine déshydrogénase, déficit en
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=3129
La sarcosinémie est une maladie métabolique, caractérisée par une élévation du taux de sarcosine dans le plasma et dans l'urine due à un déficit en sarcosine déshydrogénase...
2006
false
N
Orphanet
France
français
sarcosine
sarcosine dehydrogenase
maladies rares
sarcosine déshydrogénase humaine
sarcosinémie
aminoacidopathies congénitales
maladies mitochondriales
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Acidémie succinique
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=936
L'acidémie succinique a été décrite chez deux soeurs, dont l'une chez qui l'anomalie a été détectée au stade foetal...
2006
false
N
Orphanet
France
français
acide succinique
erreurs innées du métabolisme
signes et symptômes
maladies foetales
maladies rares
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Carnosinémie
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=1361
La carnosinémie est une maladie héréditaire très rare qui se caractérise par un déficit sérique en carnosinase. Environ 30 cas ont été rapportés dans le monde.
2006
false
true
false
Orphanet
France
français
carnosine
aminoacyL-histidine dipeptidase
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Dosage sanguin de l'évérolimus
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_533159
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_533158
Le dosage de l'évérolimus sanguin est indiqué dans le suivi thérapeutique des transplantés cardiaques et rénaux traités par l'évérolimus. L'évérolimus est un immunosuppresseur de la classe pharmacothérapeutique des inhibiteurs de la protéine m-TOR, dont l'autre représentant est le sirolimus. Il a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) le 15 avril 2004 dans l'indication : prévention du rejet d'organe chez les patients adultes présentant un risque immunologique faible à modéré, recevant une allogreffe rénale ou cardiaque. L'AMM précisait que l'analyse de la relation efficacité-exposition et tolérance-exposition avait montré, tant en transplantation rénale que cardiaque, une incidence plus faible des rejets aigus, confirmés par la biopsie chez les patients atteignant des concentrations résiduelles d'évérolimus dans le sang total supérieures ou égales à 3ng/ml, comparativement aux patients dont les concentrations résiduelles sont inférieures à 3 ng/ml.
2006
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
Évérolimus
Évérolimus
immunosuppresseurs
transplantation cardiaque
transplantation rénale
évaluation des actes professionnels

---
N1-SUPERVISEE
Le dosage plasmatique des médicaments psychotropes à des fins thérapeutiques : recommandations du groupe d'experts AGNP-TDM
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-67/30743
Indication du niveau de preuve, Le monitoring thérapeutique de médicaments (TDM) est bien établi en psychiatrie, mais des recommandations générales pour son utilisation optimale font défaut. Le groupe AGNP-TDM a analysé la littérature concernant les études pharmacocinétiques des psychotropes et celles qui avaient pour but de mettre en évidence une relation taux plasmatiques – effets cliniques du médicament chez des patients psychiatriques. Ces recommandations présentent des notions fondamentales sur la pharmacocinétique et la pharmacogénétique des psychotropes et sur leur analyse, ainsi qu'une description des différentes étapes du processus TDM, depuis la demande d'analyse jusqu'à l'interprétation clinique. Ces recommandations, fruit d'un consensus, ont pour but d'améliorer la psychopharmacothérapie.
2006
false
O
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
psychoanaleptiques
psychoanaleptiques
psychoanaleptiques
troubles mentaux
surveillance pharmacologique
article de périodique
recommandation par consensus
tableau

---
N1-SUPERVISEE
Hémoglobine glyquée : mise au point et nouveautés
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-68/31392
L'abaissement de la glycémie chez les patients diabétiques permet une réduction des complications macrovasculaires et surtout microvasculaires. Le dosage de l'hémoglobine glyquée (HbA1c) est une estimation facile à obtenir de la glycémie moyenne sur les deux derniers mois. Le taux d'HbA1c permet aux soignants et aux patients d'évaluer le contrôle glycémique et de fixer des objectifs thérapeutiques (en parallèle aux autocontrôles glycémiques). Le dosage devrait être effectué par une méthode certifiée, soumise à un contrôle de qualité et donnant des résultats alignés sur la méthode utilisée dans les études DCCT et UKPDS. Il est important de connaître les facteurs autres que la glycémie qui peuvent influencer le taux d'HbA1c et en fausser l'interprétation (hémoglobines anormales, hémolyse, perte de sang, variabilité analytique..)
2006
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
hémoglobine A glycosylée
diabète
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
La cystatine C peut-elle remplacer la créatinine comme marqueur du taux de filtration glomérulaire ?
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-55/31090
La détermination du taux de filtration glomérulaire (TFG) est primordiale dans le dépistage et le suivi d'une insuffisance rénale chronique (IRC). La clairance à l'inuline ou les radio-isotopes représentent le gold standard mais ne peuvent être utilisés de routine. La créatinine plasmatique ainsi que la clairance mesurée et calculée sont plus simples à réaliser mais manquent de sensibilité, en particulier pour détecter une atteinte rénale précoce, en cas d'obésité, de dénutrition ou d'âge avancé. La cystatine C est une molécule produite de façon constante par les cellules nucléées, puis librement filtrée et entièrement catabolisée au niveau du tube proximal. Elle serait un meilleur marqueur du TFG dans certains groupes de patients. De plus, elle aurait un intérêt supplémentaire comme facteur prédictif de risque de mortalité, en particulier cardiovasculaire.
2006
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
cystatine C
inhibiteurs de la cystéine protéinase
insuffisance rénale chronique
taux de filtration glomérulaire
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Rapports lipides/lipides et lipides/apolipoprotéines : qu'apportent-ils au bilan cardiovasculaire ?
http://revmed.ch/rms/2006/RMS-56/31123
La contribution du bilan lipidique à l'appréciation du risque cardiovasculaire est basée sur les valeurs individuelles des lipides. Ceci exige que le médecin praticien tienne compte des influences relatives de différentes fractions. L'utilisation des rapports des fractions lipidiques pourrait peaufiner l'appréciation du risque sans rajouter aux coûts du bilan. La combinaison de facteurs avec effets néfastes et bénéfiques dans un seul indice simplifie l'interprétation pour le généraliste. Ces rapports pourraient fournir des informations sur les facteurs de risque difficiles à analyser en routine et mieux refléter des interactions métaboliques et cliniques entre des fractions pro et antiathérogènes. Ces rapports sont sous-exploités dans les recommandations pour la prévention de maladies coronariennes, mais peuvent apporter un plus à l'appréciation du risque.
2006
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
lipides
apolipoprotéines
lipoprotéines
article de périodique

---
N1-VALIDE
Recherche complémentaire et identification d'un anticoagulant lupique
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_474508
Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est une maladie grave. La recherche d'un anticoagulant lupique fait partie des éléments diagnostiques du SAPL. Les indications principales de cet acte et sa place dans la stratégie thérapeutique sont définies par quatre recommandations. L'identification de la présence d'un anticoagulant lupique permet d'adapter la prise en charge thérapeutique avec un impact positif sur la morbidité et mortalité des patients, d'après quatre recommandations s'appuyant sur l'avis d'experts, des études observationnelles ou des études randomisées ayant des limites méthodologiques
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
190. Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des anti-phospholipides
212. Syndrome hémorragique d'origine hématologique
français
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
inhibiteur lupique de la coagulation
évaluation des actes professionnels

---
N1-SUPERVISEE
Dosage sérique des chaînes légères libres
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_522669
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_522668
L'objectif de ce rapport est d'évaluer la pertinence de doser les chaînes légères libres sériques, dans le diagnostic et/ou le suivi des contextes cliniques s'accompagnant d'une immunoglobuline monoclonale (amylose AL, myélome, etc.). Le diagnostic des immunoglobulines monoclonales repose actuellement sur la triade : détection par électrophorèse, typage par immunofixation et dosage par densitométrie.
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
217. Amylose
316. Lymphomes malins
317. Myélome multiple des os
français
Chaines légères des immunoglobulines
myélome multiple
amyloïdose
sensibilité et spécificité
macroglobulinémie de Waldenström
paraprotéinémies
évaluation des actes professionnels

---
N1-VALIDE
Test de résistance à la protéine C activée ; Recherche de la mutation Facteur V Leiden ; Recherche de la mutation g.20210G A de la prothrombine
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_474527
La recherche biomoléculaire de la mutation FV Leiden et celle de la mutation FII 20210G A s'inscrivent dans le bilan initial de la thrombophilie (maladie multifactorielle). Ils présentent un intérêt pour le diagnostic étiologique des facteurs de risque de récidive de thrombose. Les indications et la place dans la stratégie thérapeutique de ces actes sont définies par sept recommandations qui reposent sur l'avis d'experts. Cependant, un recueil de données complémentaires est nécessaire pour montrer l'impact de ces tests sur la morbidité des patients (bénéfices et risques).
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
212. Syndrome hémorragique d'origine hématologique
français
thrombophilie
thrombophilie
techniques génétiques
évaluation des actes professionnels

---
N1-VALIDE
Hyperprolinémie type I
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=419
L'hyperprolinémie de type I est une anomalie du métabolisme de la proline caractérisée par des taux élevés de proline dans le plasma et les urines...
2006
false
N
Orphanet
France
français
maladies rares
proline
maladies métaboliques
proline dehydrogenase
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Recommandations pour le traitement de la phénylcétonurie et de l'hyperphénylalaninémie
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/paediatrica/vol17/n2/pdf/14.pdf
régime adapté et surveillance thérapeutique
2006
false
N
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
allemand
nourrisson
nouveau-né
enfant
grossesse
phénylcétonurie maternelle
phénylcétonuries
phénylcétonuries
phénylcétonuries
phénylalanine
continuité des soins
adulte
maladies foetales
recommandation pour la pratique clinique
tableau

---
N1-SUPERVISEE
Magnésium et activité physique
http://www.revmed.ch/mh/Revue-medicale-suisse/2006/RMS-74/31577
Le diagnostic du statut en magnésium est difficile, faute de test économique, fiable et adapté à la pratique. Le magnésium sérique ne signale que des déficiences franches rares chez le sportif. Le magnésium érythrocytaire peut révéler une déficience subclinique, mais dont la signification réelle est très controversée. Le test de charge en magnésium constitue la référence, mais est trop lourd pour le cabinet. Une alimentation équilibrée en quantité suffisante couvre les besoins des sportifs de tous niveaux. En cas de magnésiémie normale, les suppléments n'améliorent pas significativement les performances. L'intérêt du magnésium dans le traitement des crampes musculaires à l'effort est exagéré. D'autres troubles électrolytiques liés à la déshydratation ou à l'hyperhydratation et l'insuffisance veineuse jouent certainement un rôle plus important.
2006
false
true
false
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
sports
magnésium
magnésium, carence
composés du magnésium
crampe musculaire
besoins nutritifs
compléments alimentaires
magnésium
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Mise au point d'une hyperferritinémie
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1418&langue=FR
La présence d'une hyperferritinémie et d'un coefficient de saturation de la transferrine élevés doit entraîner la recherche d'une hémochromatose par une analyse génétique (recherche de mutations au niveau du gène HFE). Il s'agit en effet d'une affection dont la prévalence est importante en Europe du Nord. Fréquemment néanmoins, l'hyperferritinémie n'est pas liée à une hémochromatose...
2006
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
ferritines
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Transaminases élevées
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-16/1688
L'élévation des transaminases découverte fortuitement lors d'un bilan de routine est un phénomène fréquent dans la population générale asymptomatique et n'a pas toujours de signification clinique.1,2 En revanche chez les patients toxicodépendants, cette trouvaille est à prendre en compte au regard de la prévalence des hépatopathies d'origine virale ou toxique. Nous n'allons pas passer en revue toutes les causes de perturbations des transaminases largement décrites ailleurs, mais plutôt mettre l'accent sur les spécificités propres à ces patients
2005
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
transaminases
troubles liés à une substance
hépatites virales humaines
signes et symptômes
diagnostic différentiel
article de périodique

---
N1-VALIDE
Emploi des peptides natriurétiques dans l'approche diagnostique des patients présentant une suspicion de décompensation cardiaque (L')
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/lemploi-des-peptides-natriur%C3%A9tiques-dans-lapproche-diagnostique-des-patients-pr%C3%A9s
principaux objectifs et délimitation du sujet, méthodes, efficacité clinique, coût-efficacité, aspects organisationnels et liés aux patients, conclusions, recherche, recommandation ; 78 pages
2005
false
N
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Bruxelles
Belgique
français
anglais
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
peptides natriurétiques
défaillance cardiaque
évaluation de la technologie biomédicale
analyse coût-bénéfice
défaillance cardiaque
peptides natriurétiques
résultat thérapeutique
Belgique
peptides natriurétiques
évaluation technologique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Indications du dosage des IgE spécifiques dans le diagnostic et le suivi des maladies allergiques
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_464884
Indication du niveau de preuve, sommaire, liste des abréviations, résumé, introduction, généralités, méthodes, résultats de l'analyse de la littérature, avis du groupe de travail sur les indications des dosages d'IgE spécifiques dans le diagnostic et le suivi des maladies allergiques, annexes ; 145 pages
2005
false
true
true
Haute Autorité de santé
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
182. Hypersensibilités et Allergies chez l'enfant et l'adulte : aspects physiopathologiques, épidémiologiques, diagnostiques et principes de traitement
français
tableau
figure
évaluation en santé publique
lecture critique d'article
terminologie
immunoglobuline E
immunoglobuline E
hypersensibilité
allergènes
bibliographie médicale
évaluation des résultats et des processus en soins de santé
hypersensibilité alimentaire
hypersensibilité respiratoire
hypersensibilité au latex
morsures et piqûres d'insectes
hypersensibilité médicamenteuse
exposition professionnelle
maladies professionnelles
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
sensibilité et spécificité

---
N1-VALIDE
Intérêt des dosages hormonaux de FSH et LH chez les femmes à partir de 45 ans
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_464901
Chez les femmes entre 45 et 54 ans, la confirmation de la ménopause et l'évaluation de l'activité de la fonction ovarienne, 'arrêt de la contraception et l'éventuelle instauration d'un traitement hormonal substitutif sont des questions fréquemment posées. Le recours aux dosages des gonadotrophines hypophysaires FSH et LH est également observé, en pratique, dans cette tranche d'âge. Dans ce contexte, la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) a saisi la ANAES pour préparer un argumentaire à utiliser dans le cadre d'un accord de bon usage de soins (Acbus), et concernant l'intérêt du recours aux dosages des gonadotrophines FSH et LH, chez les femmes âgées de plus de 45 ans, comme aide au diagnostic et à la prise en charge de la ménopause, ou de la périménopause. Trois thèmes ont été retenus : la description des modifications hormonales survenant au cours de la phase de la périménopause et de la ménopause ; l'étude de la performance diagnostique des différents marqueurs biologiques et cliniques utilisés pour faire le diagnostic de ménopause ou de périménopause ; l'examen des recommandations internationales existantes sur ce sujet.
2005
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
120. Ménopause et andropause
français
santé des femmes
adulte d'âge moyen
tests de la fonction ovarienne
ménopause
hormone folliculostimulante
hormone lutéinisante
signes et symptômes
bouffées de chaleur
aménorrhée
contraception
évaluation technologique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Repérer et traiter les intoxications oxycarbonées
par le groupe des experts chargé d'élaborer les référentiels de la prise en charge des intoxications oxycarbonées du Conseil supérieur d'hygiène publique de France
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/r_mv_180305_intoxications.pdf
intoxications au monoxyde de carbone : physiopathologie, épidémiologie, intoxications professionnelles, signes cliniques de l'intoxication aiguë et accidentelle de l'adulte, chez l'enfant, moyens diagnostiques, traitement, manifestations neurologiques, suivi, prévention, surveillance ; 71 pages
2005
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
intoxication au monoxyde de carbone
grossesse
intoxication au monoxyde de carbone
intoxication au monoxyde de carbone
France
exposition environnementale
exposition professionnelle
intoxication au monoxyde de carbone
signes et symptômes
maladies cardiovasculaires
enfant
adulte
monoxyde de carbone
monoxyde de carbone
manifestations neurologiques
intoxication au monoxyde de carbone
oxygénothérapie
continuité des soins
prévention primaire
intoxication au monoxyde de carbone
prévention primaire
communication
groupes homogènes de malades
surveillance de la population
tabagisme
exposition maternelle
maladie aiguë
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Programme de dépistage du saturnisme infantile autour du site Metaleurop de Noyelles-Godault
bilan de la campagne 2002-2003
http://www.orsnpdc.org/documents/programme-de-depistage-du-saturnisme-infantile-autour-du-site-metaleurop-de-noyelles-godault-bilan-de-la-campagne-2002-2003/
http://www.orsnpdc.org/wp-content/uploads/2015/02/05-1.pdf
méthode suivie, résultats : dosage de la plombémie, motifs de non participation, diagnostic environnementaux, suivi des enfants, résultats de la plombémie et des facteurs associés ; 42 pages
2005
false
true
false
ORS Nord - Pas-de-Calais
France
français
intoxication par le plomb
enfant
intoxication par le plomb
plomb
exposition environnementale
France
dépistage systématique
dépistage systématique
intoxication par le plomb
programmes médicaux régionaux
évaluation de programme
métallurgie
rapport

---
N1-SUPERVISEE
ELECTRODE MEDISENSE OPTIUM CETONE - Electrode pour mesure de la cétonémie
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_398506
Indication du niveau de preuve,
2004
false
O
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
électrodes
cétoses (sucres)
diabète
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Cancer de la prostate
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140913-4-1/TEXF-PU-2004-00140913-4-1.PDF
Indication du niveau de preuve, classification TNM 2002, épidémiologie, diagnostic, dépistage, métastases, échappement hormonal ; 43 pages
2004
false
O
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
France
incidence
répartition par âge
espérance de vie
tumeurs de la prostate
Europe
États-Unis d'Amérique
dépistage systématique
antigène spécifique de la prostate
biopsie
tumeurs de la prostate
métastase lymphatique
pronostic
prostatectomie
tumeurs de la prostate
curiethérapie
ablation par ultrasons focalisés de haute intensité par voie rectale
antinéoplasiques hormonaux
tumeurs de la prostate
stade de la tumeur
tumeurs de la prostate
médecine factuelle
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Diagnostic de cirrhose
http://www.em-consulte.com/article/99977/diagnostic-de-cirrhose
la ponction-biopsie hépatique, méthode diagnostic de référence ?, méthodes diagnostiques non invasives (marqueurs sanguins, imagerie, endoscopie), quelle démarche diagnostique choisir en pratique ?, conclusions et perspectives ; 8 pages
2004
false
N
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
cirrhose du foie
ponctions
biopsie
cirrhose du foie
diagnostic par imagerie
article de périodique

---
N1-VALIDE
Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS n 2003-581 du 15 décembre 2003 relative aux recommandations concernant la conduite à tenir en cas de suspicion d'incident transfusionnel par contamination bactérienne
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2004/04-02/a0020108.htm
recommandations destinées aux établissements de santé concernant les incidents transfusionnels par contamination bactérienne des produits sanguins labiles, aspects cliniques, mesures à prendre, cahier des charges concernant les modalités de réalisations des examens microbiologiques
2003
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
recommandation
transfusion sanguine
transfusion sanguine
infection croisée
infection croisée
bactériémie
gestion de la sécurité
infection croisée
France
image

---
N1-SUPERVISEE
Créatininémie élevée, que faire?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/047-051Tremblay0502.pdf
L'insuffisance rénale (IR) a un éventail de tableaux cliniques très varié. Certains patients auront des symptômes directement liés aux reins, comme de l'hématurie ou une douleur à la loge rénale. D'autres auront des symptômes extrarénaux comme de l'oedème, de l'hypertension ou des signes d'urémie. Cependant, l'atteinte de la fonction rénale est souvent asymptomatique, et le problème est découvert fortuitement dans une analyse sanguine. ; 5 pages
2002
false
N
Le Médecin du Québec
Canada
français
signes et symptômes
créatinine
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale
insuffisance rénale
insuffisance rénale
insuffisance rénale
atteinte rénale aigüe
article de périodique
tableau

---
N1-VALIDE
Cours d'histologie
http://www.chups.jussieu.fr/polys/histo/histoP2/index.html
polycopié illustré d'histologie des organes, systèmes et appareils : tube digestif, glandes digestives, appareil cardio-vasculaire, appareil hypothalamo-hypophysaire, glandes endocrines périphériques, peau et annexes cutanées, glandes mammaires, goût et olfaction, 'il, oreille
2002
true
N
1er cycle / licence
Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie
Paris
France
Paris
français
poils
ongles
hépatocytes
hormones post-hypophysaires
kératinocytes
derme
épiderme
rétine
cellules de langerhans
cellules de merkel
mélanocytes
système nerveux entérique
adénohypophyse
foie
dent
histologie
dent
dentine
pulpe dentaire
émail dentaire
cément dentaire
tissu lymphoïde
muqueuse intestinale
muqueuse gastrique
pancréas
foie
foie
système digestif
glandes salivaires
foie
régénération hépatique
endocarde
myocarde
péricarde
artères
artères
microcirculation
microcirculation
veines
veines
artères
anastomose artérioveineuse
système lymphatique
axe hypothalamohypophysaire
axe hypothalamohypophysaire
glandes endocrines
peau
Cicatrisation de plaie
région mammaire
région mammaire
allaitement maternel
goût
oeil
phénomènes physiologiques oculaires
oreille
oreille
odorat
cours
figure
microscopie

---
N1-VALIDE
Diagnostic de l'insuffisance rénale chronique chez l'adulte
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_272222
indication du niveau de preuve (méthodologie de l'ANAES) ; épidémiologie de l'insuffisance rénale chronique en France (incidence et la prévalence, épidémiologie des maladies responsables de l'insuffisance rénale chronique observées en France, Prévalence estimée des individus à risque), conséquences d'une prise en charge néphrologique tardive et facteurs associés, méthodes d'évaluation de la fonction rénale, valeurs normales du DFG et ses variations, diagnostic de l'insuffisance rénale, quand rechercher une insuffisance rénale et une maladie rénale chroniques, propositions d'actions futures
2002
false
O
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
recommandation pour la pratique clinique
insuffisance rénale chronique
créatinine
signes et symptômes
Paris
taux de survie
rôle médical
iohexol
produits de contraste
cystatines
obésité
analyse chimique du sang
tests de la fonction rénale
adulte
taux de filtration glomérulaire
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale chronique
anamnèse
insuffisance rénale chronique
continuité des soins
indice de gravité médicale
France
insuffisance rénale chronique
incidence
prévalence
néphropathies diabétiques
maladies vasculaires
néphrite interstitielle
glomérulonéphrite
dialyse rénale
durée du séjour
facteur temps
insuffisance rénale chronique
dialyse rénale
facteurs de l'âge
comorbidité
relations interprofessionnelles
valeur prédictive des tests
sujet âgé
valeurs de référence
maladie chronique
maladies du rein
marqueurs biologiques
albuminurie
protéinurie
répartition par sexe
hématurie
rein
maladies du rein
maladies du rein
insuffisance rénale chronique
créatinine
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
médecine factuelle
répartition par âge
bibliographie médicale
morbidité
inhibiteurs de la cystéine protéinase
algorithme
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Elévation des transaminases
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/documents/infos_soignants/25-pdf.pdf
Le but de ce texte est d'apporter une stratégie pour aborder le diagnostic d'une perturbation des tests hépatiques, découverte chez un patient asymptomatique à l'occasion d'un bilan sanguin de routine ou effectué pour d'autres raisons.
2001
false
N
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
transaminases
information scientifique et technique

---
Courriel
29/11/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.