CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : Respiration de Cheyne Stokes;

Définition du MeSH : Rythme anormal de respiration caractérisé par des périodes alternatives d'apnée et de respiration rapide et profonde. Le cycle commence par des respirations lentes et superficielles qui se transforment en respirations profondes et rapides, suivies par une période d'apnée. L'apnée dure entre 5 et 30 secondes, le cycle se répète à un intervalle entre 45 secondes et 3 minutes [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : Cheyne Stokes; Cheyne-Stokes; respiration de Cheyne Stokes;

Acronyme CISMeF : RCS;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Rythme anormal de respiration caractérisé par des périodes alternatives d'apnée et de respiration rapide et profonde. Le cycle commence par des respirations lentes et superficielles qui se transforment en respirations profondes et rapides, suivies par une période d'apnée. L'apnée dure entre 5 et 30 secondes, le cycle se répète à un intervalle entre 45 secondes et 3 minutes [Traduction effectuée avant 2008]

N1-VALIDE
Évaluation des dispositifs médicaux de ventilation auto-asservie, et prestations associées, pour la prise en charge du syndrome des apnées centrales du sommeil et de la respiration de Cheyne-Stokes
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2036941/fr/evaluation-des-dispositifs-medicaux-de-ventilation-auto-asservie-et-prestations-associees-pour-la-prise-en-charge-du-syndrome-des-apnees-centrales-du-sommeil-et-de-la-respiration-de-cheyne-stokes
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2036940/fr/rapport-d-evaluation-ventilation-auto-asservie-dans-la-prise-en-charge-du-sas-central
Après la révision des catégories homogènes des dispositifs médicaux de pression positive continue pour prise en charge de l’apnée obstructive du sommeil, la Commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (CNEDiMTS) s’est prononcée sur l’intérêt des dispositifs médicaux de ventilation auto-asservie dans la prise en charge du syndrome des apnées centrales du sommeil et de la respiration de Cheyne-Stokes. La liste des produits et prestations remboursables (LPPR) ne prévoit pas le remboursement de ces dispositifs.
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
apnée centrale du sommeil
Respiration de Cheyne Stokes
évaluation technologique
ventilation artificielle
résultat thérapeutique
défaillance cardiaque

---
N1-VALIDE
Respiration de Cheyne-Stokes dans l'insuffisance cardiaque - Signum mali ominis ou innocent bystander ?
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2013/1920/fr/fms-01506.pdf
La respiration de Cheyne-Stokes dans l'insuffisance cardiaque est un signum mali ominis car cette respiration périodique aggrave l'insuffisance cardiaque et augmente la mortalité. La respiration de Cheyne-Stokes diurne et nocturne est fréquente chez les patients en grave insuffisance cardiaque. La respiration de Cheyne-Stokes peut et doit être traitée. La ventilation améliore l'insuffisance cardiaque, la fatigue diurne et la qualité de vie. Il semble actuellement que la servoventilation adaptative soit la forme de ventilation la plus efficace pour le traitement de la respiration de Cheyne-Stokes.
2013
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
Respiration de Cheyne Stokes
défaillance cardiaque
article de périodique
Respiration de Cheyne Stokes
Respiration de Cheyne Stokes

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de la respiration de Cheyne-Stokes dans l'insuffisance cardiaque
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2006/2006-49/2006-49-076.pdf
La respiration de Cheyne-Stokes est très fréquente chez les patients en insuffisance cardiaque grave, pendant la nuit surtout, mais aussi pendant la journée. La respiration périodique aggrave l'insuffisance cardiaque au travers d'une hyperstimulation sympathicotonique, de troubles du sommeil et du manque d'oxygène. Elle ampute la qualité de vie et augmente probablement aussi la mortalité cardiaque. La respiration de Cheyne-Stokes doit donc être recherchée activement, par analyse du sommeil, chez les patients ayant une fraction d'éjection ventriculaire gauche de 40%. Si la respiration de Cheyne-Stokes persiste malgré un traitement médicamenteux optimal de l'insuffisance cardiaque, la ventilation non invasive à pression variable et, pour un groupe particulier de patients présentant des troubles de la conduction intraventriculaire, l'implantation d'un pacemaker biventriculaire pour une resynchronisation cardiaque sont actuellement les options thérapeutiques les plus prometteuses... ; 5 pages
2006
false
N
Forum Médical Suisse
Suisse
français
défaillance cardiaque
Respiration de Cheyne Stokes
Respiration de Cheyne Stokes
Respiration de Cheyne Stokes
Respiration de Cheyne Stokes
article de périodique

---
Courriel
01/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.