CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : réserve cognitive;

Synonyme MeSH : réserve cérébrale; réserve du cerveau;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Variabilité individuelle dans le fonctionnement de la mémoire épisodique au cours du vieillissement normal et pathologique : le rôle de la réserve cognitive
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/nrp/e-docs/00/04/92/50/resume.phtml
2014
John Libbey Eurotext
recommandation professionnelle
maladie
mémoire épisodique
réserve cognitive
rôle
vieillissement
Réserve

---
N1-SUPERVISEE
Réserve cognitive et changements neuronaux associés au vieillissement
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/pnv/e-docs/00/04/58/8E/resume.phtml
L'hypothèse de la réserve cognitive a été proposée pour rendre compte des données indiquant que la sévérité de l'atteinte cérébrale n'est pas toujours un bon indicateur de la sévérité des déficits qui lui sont associés. Selon cette hypothèse, la réserve cognitive modulerait le lien entre l'atteinte cérébrale et ses manifestations cliniques en limitant l'impact qu'ont les atteintes du cerveau sur la cognition. L'objectif de cette revue est de présenter la notion de la réserve cognitive et ses liens avec le vieillissement cognitif et les maladies neurodégénératives. Cette revue porte sur les mécanismes neuronaux proposés comme susceptibles de sous-tendre la réserve cognitive, ainsi que sur les facteurs qui ont été proposés comme étant les plus susceptibles d'augmenter ou au contraire, de réduire la réserve cognitive. Elle présente également les études ayant évalué l'hypothèse de la réserve cognitive auprès de populations cliniques.
2010
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
vieillissement
démence
sujet âgé
réserve cognitive

---
N1-SUPERVISEE
Rôle de la réserve cérébrale en pathologie cognitive
http://rms.medhyg.ch/numero-224-page-2190.htm
L'hypothèse de « réserve cérébrale » est née des discordances observées entre clinique cognitive et neuropathologie. Les personnes hautement éduquées, avec un haut coefficient intellectuel et des responsabilités professionnelles complexes pourraient ne pas présenter de difficulté cognitive fonctionnelle jusqu'à un âge avancé tout en étant porteuses d'authentiques lésions cérébrales de maladie d'Alzheimer. D'autre part, dans la population à haute réserve cérébrale et souffrant de maladie d'Alzheimer, la symptomatologie cognitive inaugurale serait souvent retardée, atypique et peu expressive. Puis, une fois un certain seuil de lésions cérébrales franchi, la maladie se manifeste bruyamment et s'aggraverait très rapidement. Ainsi, la mobilisation des réseaux cérébraux accessoires pourrait permettre d'« Optimiser le vieillissement cérébral ».
2009
false
N
Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
démence
réserve cognitive

---
Courriel
03/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.