Libellé préféré : refus de participer;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Evaluation du taux et des facteurs d’acceptation ou de refus de participation des patients à un essai clinique en médecine générale. Enquête auprès de la population lorraine consultant chez les généralistes
https://petale.univ-lorraine.fr/notice/view/univ-lorraine-ori-30385
Pour toutes les spécialités médicales notamment en médecine générale, la recherche clinique est un moteur essentiel de l’amélioration de la qualité des soins et de l’enrichissement de l’enseignement. En France, un médecin généraliste sur trois souhaite participer à des projets de recherche en soins primaires. Le manque de temps, de formation et de compensation financière, la crainte du médecin d’un ressenti négatif de la part de leurs patients sont les principaux motifs de non-participation à des essais cliniques. Proposer un essai clinique à un patient peut être une démarche inhabituelle pour un médecin généraliste. De nombreux auteurs se sont intéressés à l’opinion et la motivation des patients vis-à-vis de la recherche clinique dans différentes spécialités mais rarement, à notre connaissance, en médecine générale. L’objectif de notre enquête était d’évaluer le taux et les conditions d’acceptation de participation à la recherche clinique en soins primaires sur une large population en région Lorraine
2015
false
false
false
PETALE - Publications Et Travaux Académiques de Lorraine
France
français
thèse ou mémoire
consultation
enquêteur
Évaluation
Participation du patient
refus de participer
facteur
collecte de données
refusé
consultants
généralisé
essais cliniques comme sujet
Taux de participation des patients
a comme patient
Consultation
Essai clinique
dû à
population
médecine générale
médecine clinique
clinique
études d'évaluation comme sujet
orientation vers un spécialiste
essai clinique

---
N1-VALIDE
Les parents qui hésitent à faire vacciner leur enfant : une approche clinique
http://www.cps.ca/fr/documents/position/les-parents-qui-hesitent-a-faire-vacciner-approche-clinique
La plupart des parents canadiens s'assurent de faire vacciner leur enfant aux moments prévus, mais quelques-uns sont hésitants à l'égard de la vaccination, la reportent ou refusent carrément les vaccins recommandés. Le présent point de pratique offre aux cliniciens des conseils probants sur la manière d'aborder les parents qui hésitent à faire vacciner leur enfant, notamment ceux qui s'inquiètent de l'innocuité vaccinale. Les étapes proposées consistent à comprendre les inquiétudes précises des parents à l'égard des vaccins, à utiliser les techniques d'entrevue motivationnelle, à s'en tenir au message et à utiliser un langage clair pour présenter les données probantes sur les risques des maladies ainsi que sur les bienfaits et les risques des vaccins de manière juste et précise, à informer les parents de la rigueur du système d'innocuité vaccinale, à aborder la question de la douleur causée par la vaccination et à éviter de bannir des enfants d'un cabinet parce que les parents refusent de le faire vacciner. Puisque la vaccination est l'une des mesures de santé préventive les plus importantes, grâce à laquelle on sauve littéralement des millions de vies, les dispensateurs de soins doivent se donner comme priorité de calmer les inquiétudes des parents qui hésitent à faire vacciner leur enfant.
2013
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
vaccination
vaccins
enfant
parents
recommandation professionnelle
attitude envers la santé
refus de participer

---
Courriel
19/09/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.