CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire;

Synonyme CISMeF : EC 2.7.1.112; récepteur VEGF;

Synonyme MeSH : récepteurs VEGFR; récepteurs aux VEGF; récepteurs aux facteurs de croissance de l'endothélium vasculaire; récepteurs aux facteurs de croissance vasculaire; récepteurs des VEGF; récepteurs des facteurs de croissance de l'endothélium vasculaire; récepteurs des facteurs de croissance endothéliale vasculaire; récepteurs des facteurs de croissance vasculaire; récepteurs des facteurs de perméabilité de l'endothélium vasculaire; récepteur du facteur de croissance endothélial;

Hypéronyme MeSH : Récepteur au facteur de croissance endothélial;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Zaltrap (aflibercept) : informations relatives au risque d'ostéonécrose de la mâchoire - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux oncologues, gastroentérologues, stomatologues, chirurgiens maxillo-faciaux, chirurgiens-dentistes et pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Zaltrap-R-aflibercept-informations-relatives-au-risque-d-osteonecrose-de-la-machoire-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Zaltrap (aflibercept) en association avec la chimiothérapie irinotécan/5-fluorouracile/acide folinique (FOLFIRI) est indiqué chez les adultes atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRM) résistant ou ayant progressé après un traitement à base d’oxaliplatine. Des cas d’ostéonécrose de la mâchoire ont été rapportés chez des patients atteints de cancer et traités par Zaltrap . Plusieurs d’entre eux avaient reçu un traitement concomitant à base de bisphosphonates intraveineux, pour lesquels l’ostéonécrose de la mâchoire est un risque identifié. Zaltrap peut être un facteur de risque supplémentaire à la survenue d’une ostéonécrose de la mâchoire. Ce risque doit particulièrement être pris en considération lorsque Zaltrap et les bisphosphonates intraveineux sont administrés de façon concomitante ou séquentielle. Les interventions dentaires invasives constituent également un facteur de risque identifié d’ostéonécrose de la mâchoire. Un examen bucco-dentaire ainsi que des soins dentaires préventifs appropriés doivent être recommandés avant d’instaurer un traitement par Zaltrap . Chez les patients traités par Zaltrap et qui ont précédemment reçu ou qui reçoivent des bisphosphonates intraveineux, les interventions dentaires invasives doivent, si possible, être évitées...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
aflibercept
ostéonécrose
L01XX44 - aflibercept
Osteonécrose de la mâchoire
ZALTRAP
ZALTRAP 25 mg/ml sol diluer p perf
perfusions veineuses
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
tumeurs colorectales
facteurs de risque
diphosphonates
surveillance post-commercialisation des produits de santé
continuité des soins
soins dentaires
protéines de fusion recombinantes
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire

---
N1-VALIDE
EYLEA
Extension d'indication
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2589764/fr/eylea
Le service médical rendu par EYLEA 40 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie et solution injectable en flacon, est important dans le traitement chez l’adulte de la baisse d’acuité visuelle due à l’oedème maculaire secondaire à une occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR). Comme LUCENTIS, EYLEA 40 mg/ml, solution injectable et solution injectable en seringue pré-remplie, apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la prise en charge de la baisse d’acuité visuelle due à l’oedème maculaire secondaire à une occlusion de branche veineuse rétinienne...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
oedème maculaire
baisse d'acuité visuelle due à l'oedème maculaire secondaire à une occlusion de la veine centrale de la rétine
occlusion veineuse rétinienne
aflibercept
remboursement par l'assurance maladie
injections intravitréennes
adulte
S01LA05 - aflibercept
facteur de croissance endothéliale vasculaire de type A
résultat thérapeutique
acuité visuelle
avis de la commission de transparence
EYLEA
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
protéines de fusion recombinantes
EYLEA 40 mg/ml sol inj en flacon

---
N1-VALIDE
EYLEA (aflibercept), anti-VEGF
Progrès thérapeutique mineur, comme LUCENTIS, dans la prise en charge de la baisse d’acuité visuelle due à un œdème maculaire diabétique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2025589/fr/eylea
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2025589/fr/eylea-aflibercept-anti-vegf
Extension d'indication. EYLEA a désormais l’AMM dans le traitement de la baisse d’acuité visuelle due à l’œdème maculaire diabétique (OMD) chez l’adulte. Son efficacité a été démontrée versus la photocoagulation au laser. Les différences observées versus ranibizumab en termes de variation de la MAVC, bien que statistiquement significatives, ne sont pas cliniquement pertinentes. Comme LUCENTIS, le progrès thérapeutique apporté par EYLEA dans la prise en charge de la baisse de l’acuité visuelle due à un OMD est mineur en cas de forme diffuse ou de lésions proches du centre de la macula, chez les patients ayant une acuité visuelle inférieure ou égale à 5/10 et chez lesquels la prise en charge du diabète a été optimisée...
2015
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
oedème maculaire
recommandation de bon usage du médicament
baisse d’acuité visuelle due à l’oedème maculaire diabétique
rétinopathie diabétique
aflibercept
aflibercept
remboursement par l'assurance maladie
injections intravitréennes
adulte
S01LA05 - aflibercept
facteur de croissance endothéliale vasculaire de type A
résultat thérapeutique
acuité visuelle
avis de la commission de transparence
EYLEA
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
protéines de fusion recombinantes
protéines de fusion recombinantes
EYLEA 40 mg/ml sol inj en flacon

---
N2-AUTOINDEXEE
ZALTRAP 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion - aflibercept
Code CIS : 60089217
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=60089217
2014
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit
ZALTRAP
aflibercept
Perfusion
perfusion
solution
aflibercept
aflibercept
Solutions
60089217
perfusion
solutions
protéines de fusion recombinantes
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire

---
N1-SUPERVISEE
Les inhibiteurs du récepteur du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire et la microangiopathie thrombotique
Vascular endothelial growth factor receptor inhibitors and thrombotic microangiopathy
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/carn-bcei_v24n1-fra.php#article1
La littérature scientifique semble indiquer une association potentielle entre l'inhibition du récepteur du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (VEGF) et la microangiopathie thrombotique (MAT). Dans certains cas, les manifestations cliniques de la MAT ont disparu ou se sont atténuées suite à l'interruption du traitement. On rappelle aux professionnels de la santé qu'une surveillance rigoureuse et une reconnaissance précoce des signes et symptômes de la MAT sont des éléments importants lors du traitement de patients avec des agents anti-VEGF...
2014
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
microangiopathies thrombotiques
microangiopathies thrombotiques
signes et symptômes
sunitinib
antinéoplasiques
inhibiteurs de l'angiogenèse
L01XE04 - sunitinib
SUTENT
sorafénib
L01XE05 - sorafénib
NEXAVAR
pazopanib
L01XE11 - pazopanib
VOTRIENT
vandétanib
L01XE12 - vandétanib
N-(4-bromo-2-fluorophényl)-6-méthoxy-7-[(1-méthylpipéridine- 4-yl)méthoxy]quinazoline-4-amine
CAPRELSA
axitinib
L01XE17 - axitinib
INLYTA
régorafénib
article de périodique
L01XE21 - régorafénib
STIVARGA
pipéridines
quinazolines
benzènesulfonates
pyridines
indoles
pyrroles
Imidazoles
indazoles
pyrimidines
sulfonamides
Phénylurées
nicotinamide

---
N1-VALIDE
EYLEA (aflibercept), agent anti VEGF
aflibercept
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1751177/fr/eylea
Extension d'indication. le service médical rendu par EYLEA 40 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie et solution injectable en flacon, est important dans le traitement chez l’adulte de la baisse d’acuité visuelle due à l’oedème maculaire secondaire à une occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR). EYLEA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) par rapport à LUCENTIS, chez l’adulte, dans le traitement de la baisse d’acuité visuelle due à l’½dème maculaire secondaire à une occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR)...
2014
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
oedème maculaire
occlusion veineuse rétinienne
recommandation de bon usage du médicament
aflibercept
aflibercept
remboursement par l'assurance maladie
injections intravitréennes
adulte
S01LA05 - aflibercept
facteur de croissance endothéliale vasculaire de type A
résultat thérapeutique
essais contrôlés randomisés comme sujet
acuité visuelle
avis de la commission de transparence
EYLEA
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
protéines de fusion recombinantes
protéines de fusion recombinantes
EYLEA 40 mg/ml sol inj en flacon

---
N1-VALIDE
EYLEA (aflibercept), protéine de fusion anti-VEGF
EYLEA 40 mg/ml, solution injectable en flacon - EYLEA 40 mg/ml, solution injectable en seringue préremplie
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1554433/fr/eylea
Inscription. « EYLEA est indiqué dans le traitement de la forme néovasculaire (humide) de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) chez l'adulte ». La Commission donne un avis favorable à l'inscription d'EYLEA 40 mg/ml, solution injectable en flacon à usage unique et seringue pré-remplie, sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux et sur la liste des spécialités agréées à l'usage des collectivités dans le traitement de la DMLA exsudative rétrofovéolaire chez l'adulte et aux posologies de l'AMM...
2013
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
recommandation de bon usage du médicament
aflibercept
aflibercept
remboursement par l'assurance maladie
injections intravitréennes
adulte
dégénérescence maculaire humide
S01LA05 - aflibercept
facteur de croissance endothéliale vasculaire de type A
facteur de croissance placentaire
résultat thérapeutique
essais contrôlés randomisés comme sujet
acuité visuelle
avis de la commission de transparence
EYLEA
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
protéines de fusion recombinantes
protéines de fusion recombinantes
Protéines de la grossesse
étude comparative
EYLEA 40 mg/ml sol inj en flacon

---
N1-SUPERVISEE
EYLEA 40mg/ml SOL INJ FLACON B/1 - aflibercept
Code CIP/ACL : 3400926783679
http://www.meddispar.fr/Medicaments/EYLEA-40-B-1/(type)/letter/(value)/E/(cip)/3400926783679
prescription, première délivrance, renouvellement
2013
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
information sur le médicament
aflibercept
S01LA05 - aflibercept
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
EYLEA
EYLEA 40 mg/ml sol inj en flacon
injections intravitréennes
dégénérescence maculaire humide
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
protéines de fusion recombinantes

---
N1-SUPERVISEE
Eylea - aflibercept
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/002392/human_med_001598.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
http://www.ema.europa.eu/ema/generateFeed/medicines/WC500132637
Eylea est utilisé pour traiter les adultes atteints de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) de forme humide, une maladie qui touche la partie centrale de la rétine (appelée la macula) située à l'arrière de l'oeil. La macula assure la vision centrale, qui est indispensable pour voir les détails liés aux tâches quotidiennes telles que la conduite, la lecture et la reconnaissance des visages. La forme humide de la DMLA résulte de la croissance anormale de vaisseaux sanguins sous la macula, qui peuvent être associés à des pertes de liquide et de sang et provoquer un gonflement. Ce phénomène entraîne une perte progressive de la partie centrale de la vision. Le médicament n'est délivré que sur ordonnance...
2012
false
N
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
anglais
français
aflibercept
agrément de médicaments
Europe
résultat thérapeutique
S01LA05 - aflibercept
adulte
dégénérescence maculaire humide
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
flux de syndication
facteur de croissance endothéliale vasculaire de type A
facteur de croissance placentaire
injections intravitréennes
protéines de fusion recombinantes
protéines de fusion recombinantes
grossesse
allaitement maternel
fécondité
essais contrôlés randomisés comme sujet
évaluation préclinique de médicament
Protéines de la grossesse
EYLEA
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
étude comparative
EYLEA 40 mg/ml sol inj en flacon
aflibercept

---
N1-SUPERVISEE
L'angiogenèse : une nouvelle cible thérapeutique des cancers thoraciques et ORL
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/47/0A/resume.phtml
L'angiogenèse ou formation de nouveaux vaisseaux est un processus complexe et fondamental impliqué dans le développement tumoral et la survenue de métastases. Actuellement, la plupart des traitements anti-angiogéniques s'opposent à l'action du VEGF considéré comme le principal facteur pro-angiogénique. Ces molécules interagissent directement avec le VEGF ou avec l'activité tyrosine-kinase de son récepteur (VEGFR). Elles représentent une avancée thérapeutique importante dans plusieurs types de tumeurs solides. Les premières études cliniques réalisées dans les cancers thoraciques et les cancers de la sphère ORL révèlent des résultats prometteurs, surtout lors de l'association du traitement anti-angiogénique à d'autres thérapies (chimiothérapie, autre thérapie ciblée, radiothérapie). Outre les effets secondaires communs à cette classe de molécule, des accidents hémorragiques liés à la nécrose tumorale, en particulier dans les carcinomes épidermoïdes bronchiques, ont été spécifiquement observés dès les premières phases de développement clinique. La mise en évidence de facteurs prédictifs de réponse à ces traitements pourrait permettre une meilleure sélection des patients pouvant bénéficier de ces molécules à activité anti-angiogénique éventuellement associées à la chimiothérapie ou à des molécules ciblant d'autres voies métaboliques.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
inhibiteurs de l'angiogenèse
tumeurs du poumon
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
facteur de croissance endothéliale vasculaire de type A
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
Thérapies ciblées des carcinomes hépatocellulaires : progrès récents et futurs développements
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4A/6A/resume.phtml?type=text.html
Le carcinome hépatocellulaire (CHC), cinquième cancer à travers le monde en termes de fréquence, reste un enjeu de santé publique de par le nombre limité d'options thérapeutiques systémiques efficaces. En effet, à un stade avancé, les agents cytotoxiques, l'hormonothérapie ou les traitements ciblant la réponse immunitaire ont échoué à démontrer un bénéfice par rapport aux soins de support. Cela a motivé le développement récent de nombreux essais thérapeutiques évaluant l'impact des thérapies moléculaires ciblées dans le CHC avancé. Nous rapportons ici une synthèse de plusieurs études de phases II-III présentées en 2007 et 2008. Ces résultats sont très encourageants avec un bénéfice clinique (stabilisation ou réponse objective) rapporté chez près de 50 % des patients, que la voie ciblée soit celle de l'EGF/EGFR ou du VEGF/VEGFR.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome hépatocellulaire
facteur de croissance épidermique
Récepteur du facteur de croissance épidermique
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
facteur de croissance endothéliale vasculaire de type A
carcinome hépatocellulaire
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
Les progrès dans le traitement des cancers de la thyroïde à l'ère des thérapies ciblées moléculaires
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/45/B9/resume.phtml?type=text.html
Pendant les 15 dernières années, nous avons observé des progrès importants dans la compréhension de la biologie moléculaire des cancers de la thyroïde. Ces connaissances ont permis le développement de nouvelles approches thérapeutiques chez les patients iodorésistants. Malgré les avancées récentes, la prise en charge de ces patients reste complexe, en raison de l'étendue du spectre de la présentation clinique de ce cancer, des disparités entre les histoires naturelles et le manque de données à partir d'essais randomisés. Mais il y a des raisons d'être optimiste avec l'avènement des thérapies ciblées. Les inhibiteurs de l'angiogenèse (sorafenib, motesanib, axitinib et vandetanib) sont intéressants dans les cancers différenciés de la thyroïde. Le vandetanib, un inhibiteur de RET et de VEGFR, a montré une activité encourageante dans les cancers médullaires de la thyroïde. Les résultats préliminaires de ces études sont discutés dans cette revue.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
thérapie moléculaire ciblée
tumeurs de la thyroïde
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire

---
Courriel
06/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.