CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion


Libellé préféré : récepteur somatostatine;

substance (CISMeF) : O;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Médecine nucléaire: Nouvelle approche thérapeutique potentielle dans le traitement des tumeurs neuroendocrines - Antagonistes des récepteurs de la somatostatine marqués par radioactivité
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2014/5152/fr/fms-02112.pdf
Avec une incidence de 0,5 à 5/100 000, les tumeurs neuroendocriniennes (TNE) représentent un groupe de tumeurs rares qui peuvent survenir dans presque chaque organe mais se manifestent le plus souvent au sein du tractus gastro-intestinal (TNE gastroentéropancréatiques) et des poumons (carcinoïde)
2014
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs neuroendocrines
récepteur somatostatine
radiopharmaceutiques

---
N1-SUPERVISEE
Médecine nucléaire: TEP/TDM au DOTATOC-68Ga ? un nouveau standard pour le diagnostic des tumeurs exprimant les récepteurs de la somatostatine
http://www.medicalforum.ch/docs/smf/archiv/fr/2011/2011-01/2011-01-256.pdf
La stadification fiable des tumeurs neuroendocrines (TNE) est une étape essentielle pour le choix d’un traitement adapté au stade de la maladie. Depuis son introduction dans les années 1980, la scintigraphie des récepteurs de la somatostatine à l’octréotide marqué à l’indium 111 (111In), connue sous le nom Octreoscan , constituait la modalité d’imagerie de référence.
2011
false
true
false
Forum Médical Suisse
Suisse
tumeurs neuroendocrines
tomographie par émission de positons
scintigraphie
tomodensitométrie
article de périodique
récepteur somatostatine
composés organométalliques
octréotide

---
Courriel
02/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.