CISMeFÀ propos deSites et documents médicauxTerminologies de SantéConnexion




Libellé préféré : rapports et études;

Définition CISMeF : Compte-rendus et documents étudiant un sujet précis.;

greenArrow Détails


greenArrow Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

greenArrow Vous pouvez consulter :

Compte-rendus et documents étudiant un sujet précis.

N1-VALIDE
Etude observationnelle ANSM-CNAMTS de l’exposition à l’acide valproïque et ses dérivés au cours de la grossesse en France
http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Etude-observationnelle-ANSM-CNAMTS-de-l-exposition-a-l-acide-valproique-et-ses-derives-au-cours-de-la-grossesse-en-France
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) publient les résultats d’une étude épidémiologique initiée en 2015 et réalisée à partir des données du système national interrégimes de l’assurance maladie (SNIIRAM). Elle a pour objectif principal d’estimer la fréquence de l’exposition à l’acide valproïque et ses dérivés chez les femmes enceintes et son évolution durant la période 2007 à 2014, de façon globale et selon l’indication (épilepsie ou troubles bipolaires)...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
rapports et études
exposition maternelle
acide valproïque
acide valproïque
France
acide valproïque
Valproate de sodium
étude d'observation comme sujet
DEPAKINE
DEPAKINE CHRONO
N03AG01 - acide valproïque
grossesse
épilepsie
trouble bipolaire
Issue de la grossesse
Femme susceptible d'être enceinte
comportement de réduction des risques
acide valproïque

---
N1-VALIDE
Vaccination contre les infections à HPV et risque de maladies auto-immunes : une étude Cnamts/ANSM rassurante - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Vaccination-contre-les-infections-a-HPV-et-risque-de-maladies-auto-immunes-une-etude-Cnamts-ANSM-rassurante-Point-d-information
http://ansm.sante.fr/content/download/80841/1023043/version/1/file/Ansm_Gardasil-Hpv2_Rapport_Septembre-2015.pdf
Les résultats de l’étude réalisée conjointement par l’ANSM et l’Assurance Maladie, portant sur une cohorte de 2,2 millions de jeunes filles âgées de 13 à 16 ans, montrent que la vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) par Gardasil ou Cervarix n’entraîne pas d’augmentation du risque global de survenue de maladies auto-immunes, confirmant ainsi les données de la littérature française et internationale. Une augmentation du risque de syndrome de Guillain-Barré après vaccination contre les infections à HPV apparaît toutefois probable. Ce syndrome est déjà identifié dans l’autorisation de mise sur le marché (AMM) du produit. De surcroît, ses conséquences sont limitées (1 à 2 cas pour 100 000 filles vaccinées) compte tenu de la rareté de la maladie, les deux institutions estiment que les résultats de cette étude ne remettent pas en cause la balance bénéfice-risque pour les vaccins concernés...
2015
false
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
rapports et études
information sur le médicament
vaccination
vaccins antipapillomavirus
vaccins antipapillomavirus
GARDASIL
GARDASIL susp inj ser
CERVARIX 20µg/20µg susp inj en ser
CERVARIX
J07BM01 - Papillomavirus (humain type 6, 11, 16, 18)
vaccin papillomavirus humains L1 types 16 et 18
vaccin papillomavirus humains L1 types 16 et 18
J07BM02 - Papillomavirus (humain type 16, 18)
infections à papillomavirus
syndrome de Guillain-Barré
maladies auto-immunes
évaluation des risques
maladies inflammatoires intestinales
tumeurs du col de l'utérus
études de cohortes
Vaccin recombinant quadrivalent contre les papillomavirus humains de type 6, 11, 16 et 18
Vaccin recombinant quadrivalent contre les papillomavirus humains de type 6, 11, 16 et 18

---
N1-VALIDE
Le paracétamol est-il vraiment peu efficace et dangeureux ?
http://www.sfetd-douleur.org/sites/default/files/u3349/DossierdumoisSFETD/2015/dossierdumois150415leparacetamolest-ildangereuxvd.pdf
Se poser la question de la dangerosité potentielle du paracétamol aurait paru saugrenu il y a une dizaine d’années. Actuellement cette question est légitime. Elle s’intègre dans le cadre de la réévaluation globale du rapport bénéfice/risque de chaque médicament et particulièrement des antalgiques. Cette question est d’autant plus justifiée que le grand public reçoit régulièrement des informations alarmistes sur les risques du paracétamol. Ainsi, depuis l’arrêt de commercialisation du dextropropxyphène, de nombreux médias se sont faits l’écho de publications alarmantes concernant le paracétamol, et notamment ses risques hépatiques, digestifs et plus récemment cardio-vasculaires. Parallèlement, d’autres publications mettent en avant l’efficacité modeste, voire nulle, de ce médicament. Bref, on peut aujourd’hui se poser la question, le paracétamol va-t-il rejoindre la liste des médicaments antalgiques retirés du marché ?...
2015
false
false
false
SFETD - Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur
France
français
acétaminophène
acétaminophène
évaluation des risques
résultat thérapeutique
évaluation de médicament
douleur
analgésiques non narcotiques
analgésiques non narcotiques
arthralgie
lombalgie
douleur postopératoire
lésions hépatiques dues aux substances
maladies gastro-intestinales
toxicité digestive
maladies du rein
Toxicité rénale
hypertension artérielle
infarctus du myocarde
douleur chronique
surdosage de paracétamol (trouble)
acétaminophène
automédication
information sur le médicament
rapports et études

---
N1-SUPERVISEE
Pilotage du travail et risques psychosociaux
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/pilotage-du-travail-et-risques-psychosociaux
Selon l’enquête Sumer 2010, un tiers des salariés n’ont ni entretien individuel d’évaluation, ni objectifs chiffrés. L’entretien individuel d’évaluation fondé sur des critères « précis et mesurables » mais sans objectifs chiffrés concerne, quant à lui, 20 % des salariés. Ces derniers déclarent plus souvent que les premiers bénéficier d’autonomie et de soutien social de la part de leur hiérarchie ou de leurs collègues, et moins souvent ressentir des conflits éthiques ou de l’insécurité dans leur emploi. À l’inverse, ceux qui ont des objectifs chiffrés sans bénéficier d’un entretien individuel d’évaluation fondé sur des critères précis et mesurables, soit 13 % des salariés, sont surexposés à la plupart des facteurs psychosociaux de risque : leur travail comporte plus de demande psychologique et émotionnelle, plus de conflits éthiques et d’insécurité, moins de soutien social. Ils signalent aussi plus souvent être en mauvaise santé physique et mentale.
2015
false
false
false
false
Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social
France
français
rapports et études
risques psychosociaux
risque
travail
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Expositions aux spécialités à base d’imidaclopride : synthèse des cas signalés aux centres antipoison français de 1999 à 2012
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Imidaclopride_GT_Phytoveille_VF.pdf
L’imidaclopride entre dans la composition d’un grand nombre de produits commercialisés avec une utilisation fréquente, domestique ou professionnelle, à l’origine de 428 cas d’exposition aux CAPTV. Dans cette étude rétrospective, toutes les expositions accidentelles rapportées sont de gravité faible à modérée. Seules les ingestions volontaires à visée suicidaire ont été à l'origine de troubles neurologiques et cardiovasculaires graves ayant nécessité une prise en charge en unité de soins intensifs. Les doses supposées ingérées à l'origine de ces cas graves pouvaient être relativement faibles (dès 5 g soit environ 30 mL) impliquant une surveillance médicalisée systématique en cas d’ingestion volontaire. Dans le contexte actuel de restriction d’usage des néonicotinoïdes au niveau européen, un nouveau bilan des cas d’exposition à l’imidaclopride pourrait être envisagé à moyen terme...
2014
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
études rétrospectives
France
imidacloprid
rapports et études
exposition environnementale
accidents domestiques
tentative de suicide
insecticides
accidents du travail
jardinage
exposition professionnelle
signes et symptômes
insecticides
imidacloprid
intoxication
exposition professionnelle
Imidazoles
composés nitrés
Imidazoles
composés nitrés

---
N1-VALIDE
Un rapport de l’ANSM fait le point sur les essais cliniques d’un nouveau type en cancérologie - Point d'Information
Conduite des essais cliniques de médicaments en onco/hématologie ciblés, guidés par la génomique
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Un-rapport-de-l-ANSM-fait-le-point-sur-les-essais-cliniques-d-un-nouveau-type-en-cancerologie-Point-d-Information
http://ansm.sante.fr/content/download/70483/898257/version/2/file/ANSM_rapport-essais_cliniques2014_Onco-Hemato2014.pdf
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) propose un état des lieux sur les essais cliniques d’un nouveau type en cancérologie, qui étudient des stratégies thérapeutiques basées sur les anomalies moléculaires des tumeurs. Ces stratégies thérapeutiques ciblées s’inscrivent dans le domaine de l’expérimentation et justifient une organisation et une surveillance particulière. Une dizaine de ces essais actuellement menés en France font l’objet de l’analyse de l’ANSM. L’ANSM, qui autorise ces essais et veille à la sécurité des patients pendant leur déroulement, formule à l’intention des promoteurs un certain nombre de recommandations au regard de ce premier état des lieux afin d’accompagner le développement de la recherche clinique...
2014
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
thérapie moléculaire ciblée
essais cliniques comme sujet
oncologie médicale
hématologie
génétique moléculaire
Pharmacogénomique
rapports et études
recommandation
biologie moléculaire
pharmacogénétique

---
N1-VALIDE
Expositions à des préparations herbicides contenant du paraquat - Etude rétrospective des observations enregistrées par les Centres antipoison et de toxicovigilance français (2008-2013)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Rapport_Paraquat_2008-2013_VF.pdf
Les cas d’exposition au paraquat signalés aux centres antipoison français continuent de diminuer en Métropole mais n’ont pas disparu, alors que six années sont passées depuis l’interdiction de l’utilisation des spécialités phytopharmaceutiques à base de paraquat dans l’Union européenne. Comme indiqué dans les rapports précédents [1 ; 2], il est très probable que les données collectées par les CAPTV sous-estiment l’incidence réelle des intoxications survenant dans les départements d’outre-mer, notamment en raison de la connaissance de la gravité des cas d’intoxication volontaire pour lesquelles il n’est parfois pas proposé de prise en charge hospitalière du fait d’une évaluation du risque et d’un pronostic trop péjoratifs. Il pourrait être proposé une recherche proactive des cas survenus dans les départements d’outre-mer, en demandant aux structures hospitalières et aux autorités sanitaires locales d’identifier les cas, même si ceux-ci n’ont pas donné lieu à la consultation d’un CAPTV. Par ailleurs, ce complément d’étude confirme : - la bénignité habituelle des projections oculaires, des contaminations cutanées et des inhalations aiguës d’aérosols de paraquat puisque que toutes ont guéri sans complication ; nous n’avons pas recensé dans cette série d’ingestion accidentelle. - la gravité des ingestions volontaires avérées, notamment celles avec un index de Yamaguchi de mauvais pronostic et/ou une recherche positive du paraquat dans le sang et les urines, voire dans le liquide gastrique...
2014
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
étude d'observation
études rétrospectives
paraquat
herbicides
PARAQUAT-DICHLORURE
PARAQUAT-DIMETHYLSULFATE
exposition environnementale
exposition professionnelle
paraquat
herbicides
France
accidents domestiques
accidents du travail
jardinage
tentative de suicide
intoxication par le paraquat
rappels et retraits de produits
intoxication
Polynésie française
Guyane française
Réunion
Antilles
rapports et études
Polynésie

---
N1-VALIDE
Actualisation du rapport sur les anticoagulants en France : Etat des lieux en 2014 et recommandations de surveillance
http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/901e9c291a545dff52c0b41365c0d6e2.pdf
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Actualisation-du-rapport-sur-les-anticoagulants-en-France-Etat-des-lieux-en-2014-et-recommandations-de-surveillance
En 2013, environ 3 millions de personnes ont reçu au moins un médicament anticoagulant. Leur utilisation, qui concerne une population de plus en plus large, souvent âgée et fragile, est associée à un risque d'accidents hémorragiques dont la prévention et la prise en charge constituent un enjeu majeur de santé publique...
2014
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
embolie et thrombose
embolie et thrombose
information sur le médicament
rapports et études
recommandation de bon usage du médicament
Inhibiteurs du facteur Xa
anticoagulothérapie
Dabigatran
Rivaroxaban
phénindione
acides pipécoliques
chondroïtine sulfate B
héparitine sulfate
chondroïtines sulfate
hirudines
fragments peptidiques
protéines recombinantes
héparine bas poids moléculaire
polyosides
pyridines
Thiophènes
pyrazoles
pyridones
protéine C
anticoagulants
France
utilisation médicament
revue des pratiques de prescription des médicaments
vitamine K
administration par voie orale
injections
héparine
B01AE - inhibiteurs directs de la thrombine
B01AB - groupe de l'héparine
B01AA - antivitamines K
interactions médicamenteuses
anticoagulants
hémorragie
gestion du risque
thrombine
facteur xa
surveillance post-commercialisation des produits de santé
B01AX - autres antithrombotiques
continuité des soins
acénocoumarol
warfarine
fluindione
MINISINTROM 1 mg cp
SINTROM 4 mg cp quadriséc
COUMADINE 2 mg cp séc
COUMADINE 5 mg cp séc
PREVISCAN 20 mg cp quadriséc
PRADAXA 110 mg gél
PRADAXA 150 mg gél
PRADAXA 75 mg gél
apixaban
XARELTO 10 mg cp pellic
ELIQUIS 2,5 mg cp pellic
nadroparine
daltéparine
énoxaparine
tinzaparine
FRAXIPARINE
FRAXODI
FRAGMINE
LOVENOX
INNOHEP
fondaparinux
ARIXTRA 10mg/0,8ml sol inj
ARIXTRA 2,5mg/0,5ml sol inj
ARIXTRA 5mg/0,4ml sol inj
ARIXTRA 7,5mg/0,6ml sol inj
ACLOTINE 100UI/ml pdre/solv p sol inj
antithrombine-III
argatroban
ARGANOVA 100 mg/ml sol diluer p perf
danaparoïde
danaproïde
ORGARAN 750UI anti-Xa/0,6ml sol inj
bivalirudine
ANGIOX 250mg pdre p sol diluer p perf
PROTEXEL 50UI/ml pdre/solv p sol inj
COUMADINE
ANGIOX
ARIXTRA
ORGARAN
PREVISCAN
PROTEXEL
SINTROM
ACLOTINE
MINISINTROM
PRADAXA
XARELTO
ARGANOVA
ELIQUIS
61469681
64683217
67164882
66048056
62148714
60991573
69449143
68133651
61716295
66209851
61510352
65570603
65693901
65763132
64631925
63245753
60588106
63484283
69340279
3400892340470
3400890840798
3400892695839
3400892807683
3400892382753
3400892807744
3400892807805
3400893234433
3400890226295
3400892315867
3400892113715
3400892113883
3400891669725
3400891839470
3400893208298
3400893208359
3400890751230
3400893720394

---
N1-VALIDE
Facilitation de la notification directe des Effects Indésirables par les patients
http://www.acadpharm.org/dos_public/GTNotif_Patients_Rap_VF__2015.01.22.pdf
Les recommandations suivantes ont pour objectif de faciliter les notifications spontanées des Effets Indésirables (EI) par les patients tant sur le plan quantitatif (augmenter le nombre), que qualitatif (améliorer la pertinence) et en rendre l’exploitation à la fois plus aisée et plus utile...
2014
false
false
false
Académie Nationale de Pharmacie
France
français
recommandation professionnelle
rapports et études
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments
effets secondaires indésirables des médicaments
notification d'effets indésirables médicamenteux
Participation du patient

---
N1-SUPERVISEE
La diffusion des nouveaux antidiabétiques
http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/Points_de_repere_n_40_-_La_diffusion_des_nouveaux_antidiabetiques.pdf
La gestion de l'arrivée de nouveaux médicaments est devenue essentielle à la régulation des systèmes de santé. Un risque réel existe, en effet, d'une diffusion trop rapide des nouveaux médicaments sans l'accompagnement nécessaire permettant de garantir leur bonne utilisation, en conformité aux recommandations en termes de qualité et / ou d'efficience. La littérature internationale se fait l'écho de ces préoccupations et propose des modèles de management de l'entrée des nouveaux médicaments incluant des activités de régulation à trois niveaux...
2013
false
N
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
diffusion des innovations
hypoglycémiants
France
hypoglycémiants
utilisation médicament
administration par voie orale
Allemagne
Grande-Bretagne
Australie
injections sous-cutanées
étude comparative
remboursement par l'assurance maladie
revue des pratiques de prescription des médicaments
A10 - médicaments du diabète
diabète
rapports et études

---
N1-VALIDE
Données d'utilisation et mesures visant à sécuriser l'emploi du méthylphénidate en France : publication par l'ANSM d'un rapport d'analyse et d'une brochure d'information à destination des patients et de leur entourage
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Donnees-d-utilisation-et-mesures-visant-a-securiser-l-emploi-du-methylphenidate-en-France-publication-par-l-ANSM-d-un-rapport-d-analyse-et-d-une-brochure-d-information-a-destination-des-patients-et-de-leur-entourage-Point-d-information
Le méthylphénidate (Ritaline , Ritaline LP , Concerta LP , Quasym LP ) est indiqué dans le cadre de la prise en charge du trouble déficit de l'attention / hyperactivité (TDAH) chez l'enfant de 6 ans et plus, lorsque les mesures correctives psychologiques, éducatives, sociales et familiales seules s'avèrent insuffisantes. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rend public un rapport faisant un état des lieux sur son utilisation et sa sécurité d'emploi en France. En raison des effets indésirables potentiels du méthylphénidate, de la population pédiatrique à laquelle il s'adresse et du risque de mésusage, les médicaments en contenant font l'objet d'une surveillance renforcée en pharmacovigilance comme en addictovigilance et de mesures de minimisation des risques mises en place par l'ANSM et l'agence européenne du médicament (EMA). Les données collectées et présentées dans ce rapport montrent que ces mesures ont permis de limiter les dérives d'utilisation et de confirmer la balance bénéfice/risque positive du méthylphénidate lorsqu'il est utilisé sur la base d'un diagnostic bien établi et dans le respect des conditions d'utilisation définies par les Autorisations de Mise sur le Marché (AMM). L'ANSM maintient le suivi national de pharmacovigilance et d'addictovigilance des médicaments contenant du méthylphénidate mis en place depuis 2006. L'ANSM met par ailleurs à disposition des patients et de leur entourage, une brochure informative intitulée « Vous et le traitement du trouble déficit de l'attention / hyperactivité par méthylphénidate » qui a pour but de rappeler les risques liés au méthylphénidate, les modalités de surveillance et les règles de bonne utilisation...
2013
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
France
méthylphénidate
N06BA04 - méthylphénidate
utilisation médicament
RITALINE
CONCERTA
QUASYM
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
gestion de la sécurité
enfant
surdose
effets secondaires indésirables des médicaments
stimulants du système nerveux central
rapports et études
information sur le médicament
brochure pédagogique pour les patients
gestion du risque

---
N1-VALIDE
Alimentation et état nutritionnel des bénéficiaires de l'aide alimentaire
Etude Abena 2011-2012 et évolutions depuis 2004-2005
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2013/Alimentation-et-etat-nutritionnel-des-beneficiaires-de-l-aide-alimentaire
En 2011-2012, l'état de santé des usagers de l'aide alimentaire demeurait préoccupant avec des prévalences des pathologies liées à la nutrition particulièrement élevées (obésité, hypertension artérielle (HTA), diabète, certains déficits vitaminiques) et une évolution contrastée depuis 2004-2005 (favorable pour l'anémie par déficit en fer mais défavorable pour l'obésité et l'HTA). L'étude souligne en outre l'écart important entre les consommations de certains groupes d'aliments et les recommandations nutritionnelles, en particulier pour les fruits et légumes et les produits laitiers, bien que de légères améliorations aient été observées depuis 2004-2005. L'étude rappelle par ailleurs les conditions de vie difficiles des usagers de l'aide alimentaire, en termes notamment d'isolement, de difficultés de logement, de faibles niveaux de diplôme, de difficultés face à l'emploi, ainsi que d'accès et de renoncement aux soins. De plus, une part importante des usagers était dépendante de l'aide alimentaire pour se procurer des aliments, l'aide alimentaire étant même, pour certains aliments, la source exclusive d'approvisionnement...
2013
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
état nutritionnel
France
rapports et études
assistance alimentaire
état de santé
enquêtes nutritionnelles
troubles nutritionnels
régime alimentaire

---
N1-VALIDE
Place de l'artésunate injectable dans le traitement du paludisme grave de l'adulte et de l'enfant
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20130201_palugraveartesunate.pdf
En 2010, dans sa deuxième édition des « Directives pour le traitement du paludisme », l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a clairement positionné l'artésunate IV comme le traitement de première intention des formes graves de paludisme chez l'adulte et chez l'enfant [2]. Depuis mai 2011, l'artésunate IV est mis à la disposition des cliniciens hospitaliers en France dans le cadre d'une autorisation temporaire d'utilisation nominative (ATU). Dans ce contexte, la Direction générale de la santé a saisi le 16 mai 2012 le Haut Conseil de la santé publique, lui demandant d'établir des recommandations précises sur la place de l'artésunate IV dans le traitement des formes graves du paludisme à P. falciparum mais aussi à P. vivax et P. knowlesi, chez l'adulte comme chez l'enfant, sur le territoire métropolitain ainsi qu'à Mayotte et en Guyane...
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
médecine des voyages
artésunate
P01BE03 - artésunate
adulte
enfant
paludisme à plasmodium falciparum
artésunate
antipaludiques
antipaludiques
antipaludiques
artésunate
résistance microbienne aux médicaments
résultat thérapeutique
France
traitement d'urgence
injections veineuses
nourrisson
paludisme
grossesse
continuité des soins
voyage
Mayotte
Comores
Guyane française
rapports et études
recommandation de bon usage du médicament
Maladie catastrophique
MALACEF
indice de gravité médicale
artémisinines
artémisinines
artémisinines

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance épidémiologique des noyades Enquête NOYADES 2012
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2013/Surveillance-epidemiologique-des-noyades-Enquete-NOYADES-2012
2013
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
rapports et études
épidémiosurveillance
études épidémiologiques
noyade

---
N1-SUPERVISEE
Programme de dépistage du cancer du sein en France : résultats 2010, évolutions depuis 2006
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2013/Programme-de-depistage-du-cancer-du-sein-en-France-resultats-2010-evolutions-depuis-2006
Le programme national de dépistage organisé du cancer du sein a été généralisé en 2004. Il comprend un examen clinique et deux mammographies par sein interprétées par un premier radiologue, suivis si nécessaire d’un bilan de diagnostic immédiat, ainsi qu’une seconde lecture systématique des clichés normaux. Entre 2004 et 2010 le nombre de femmes dépistées est passé de 1 621 000 à 2 362 000.
2013
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
détection précoce de cancer
détection précoce de cancer
détection précoce de cancer
détection précoce de cancer
dépistage systématique
dépistage systématique
dépistage systématique
tumeurs du sein
rapports et études
tumeurs du sein
dépistage systématique
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Poids corporel de la population adulte québécoise : mise à jour 2005. Exploitation des données de l'escc 3.1
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/739_PoidsCorpoPopuAdulteQuebecoise.pdf
2012
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
rapports et études
adulte
population
poids du corps
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Etat des lieux de la consommation des benzodiazépines en France - Rapport d'expertise
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/3f1dc4756b5bc091879c9c254d95e05c.pdf
Compte tenu de l'importance de la consommation des benzodiazépines en France, de leur profil de sécurité d'emploi et de certains usages problématiques, les benzodiazépines font, depuis de nombreuses années, l'objet d'une attention particulière par les autorités sanitaires et notamment par l'Afssaps. De nombreuses mesures ont ainsi été déjà prises pour améliorer le bon usage, maîtriser la consommation et éviter l'usage détourné de ces molécules. Le degré d'exposition élevé et persistant de la population française à ces molécules, la publication récente de plusieurs études et rapports suggérant un lien possible entre ces molécules et la survenue de démences invitent l'Afssaps à une nouvelle mobilisation pour préparer un plan renforcé d'actions ayant pour objectif d'optimiser l'utilisation de ces molécules très utiles à de nombreux patients. Ce rapport en est un élément visant à étudier, de façon synthétique, l'évolution de la consommation en France au cours de ces dernières années...
2012
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
benzodiazépines
France
pharmacoéconomie
utilisation médicament
troubles liés à une substance
benzodiazépines
benzodiazépines
démence
anxiolytiques
hypnotiques et sédatifs
N05BA - dérivés de la benzodiazépine
N03AE - dérivés de la benzodiazépine
anticonvulsivants
N05CD - dérivés de la benzodiazépine
information sur le médicament
rapports et études

---
N1-VALIDE
Insuline glargine (Lantus) et risque de cancer : résultats d'une étude réalisée par la CNAMTS à la demande de l'ANSM - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Insuline-glargine-Lantus-et-risque-de-cancer-resultats-d-une-etude-realisee-par-la-CNAMTS-a-la-demande-de-l-ANSM-Point-d-information
L'insuline glargine (Lantus) est notamment indiquée dans le diabète non insulinodépendant (dit de « type 2 »), lorsque celui-ci nécessite un recours à l'insuline. En 2009, la publication d'études observationnelles, évoquant un lien potentiel entre un traitement par Lantus et un risque de cancers, a amené l'Agence à placer ce médicament sous surveillance renforcée. En parallèle, elle a demandé à la Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) de réaliser une étude, dont le rapport final a été adressé au mois de juillet 2012; sa principale conclusion est qu'il n'a pas été observé d'augmentation significative du risque de cancer avec la consommation d'insuline glargine.L'ANSM rappelle cependant que les recommandations de dépistage du cancer du sein et du cancer colo-rectal intéressent toute la population âgée de 50 ans ou plus et que, par conséquent, elles concernent la majorité des patients diabétiques de type 2, qu'ils soient ou non traités par insuline...
2012
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
évaluation médicament
rapports et études
Insuline glargine
tumeurs
A10AE04 - insuline glargine
LANTUS OPTISET 100 U/ml sol inj
LANTUS SOLOSTAR 100 U/ml sol inj
LANTUS 100 U/ml sol inj en cart
LANTUS 100 U/ml sol inj en fl
études de cohortes
hypoglycémiants
diabète de type 2
tumeurs
évaluation des risques
détection précoce de cancer
adulte
adolescent
enfant
surveillance post-commercialisation des produits de santé
LANTUS
64745003
65286898
61404477
65979151
3400892925998
3400892275963
3400892389387
3400892276106

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse des cas déclarés d'infection génitale à Chlamydia trachomatis, de gonorrhée et de syphilis au Québec par année civile, 2001-2006
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/710_itss.pdf
2012
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
rapports et études
infections à chlamydia
gonorrhée
Québec
syphilis
chlamydia trachomatis

---
N1-SUPERVISEE
Les certificats de santé de l'enfant au 8ème jour (CS8)
http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/seriesource_method27.pdf
Ce document de travail porte sur les certificats de santé au 8eme jour (CS28) des enfants nés en 2008 et en 2009. Il explicite de manière détaillée la méthodologie d’apurement et de redressement des données et propose les principaux tableaux de résultats au niveau national comme départemental.
2012
false
true
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
rapports et études
nouveau-né
enquêtes de santé
France
Santé de l'enfant
protection de l'enfance

---
N1-SUPERVISEE
La santé des collégiens en France / 2010. Données françaises de l'enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC)
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1412
Après cinq vagues successives depuis 1994 en France, l'enquête HBSC entre maintenant dans sa seizième année, avec la participation de quarante-trois pays ou régions en 2010. Pour la première fois depuis que la France participe à l'enquête HBSC et que l'Inpes en publie les données, les auteurs ont fait le choix de présenter les résultats non plus par âge, comme c'est la norme dans le rapport international, mais par classe, de la sixième à la troisième. Les années collège constituent un moment particulièrement sensible dans le cursus des élèves, confrontés à la fois aux bouleversements de l'adolescence et à des exigences scolaires et sociétales accrues, qui se caractérisent bien souvent par une certaine difficulté à exprimer son vécu. C'est pourquoi cet ouvrage, qui repose directement sur les perceptions qu'offrent les intéressés eux-mêmes sur les principales dimensions de leur vie, peut utilement contribuer à la compréhension de cette période.
2012
false
true
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
rapports et études
adolescent
famille
classe sociale
comportement de l'adolescent
habitudes alimentaires
exercice physique
violence
sexualité
personnes handicapées
perception du poids
sommeil
drogues des rues
tabac
boissons alcoolisées
collecte de données
information patient et grand public
collecte de données
France

---
N1-VALIDE
Médicaments du système hormonal et canicules : rapport et recommandations
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1566_MedSystHormonalCanicules.pdf
En théorie, l'augmentation du risque de troubles de la santé liés à la chaleur, allant d'un simple malaise au décès, peut être associée à toute condition compromettant la thermorégulation. Au fur et à mesure des études épidémiologiques sur le sujet, il s'avère toutefois que les populations les plus à risque regroupent des personnes remplissant au moins l'une des conditions suivantes : l'avancement en âge, l'apparition de problèmes de santé chroniques, la consommation de médicaments pour traiter certaines de ces maladies et la dépendance d'un tiers pour assurer ses besoins vitaux...
2012
false
false
true
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
corticothérapie
Ézétimibe
chaleur extrême
facteurs de risque
administration par voie orale
hypoglycémiants
Québec
effets secondaires indésirables des médicaments
hypolipémiants
caractéristiques de la population
bibliographie comme sujet
hormones thyroïdiennes
insuffisance rénale
glibenclamide
radio-isotopes de l'iode
acide zolédronique
minéralocorticoïdes
bromocriptine
insuline
déshydratation
alpha-Glucosidase
A10BF - inhibiteurs de l'alpha glucosidase
recommandation de bon usage du médicament
recommandation pour la pratique clinique
biguanides
A10BA - biguanides
A10BH - inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4)
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
glucagon-like peptide 1
troubles de l'équilibre hydroélectrolytique
acide nicotinique
C10AD02 - acide nicotinique
C10AC - séquestrants d'acides biliaires
C10AB - fibrates
acides fibriques
C10AA - Inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
C10AX09 - ézétimibe
résines échangeuses d'anions
rapports et études
H03AA - hormones thyroïdiennes
diphosphonates
Imidazoles

---
N1-SUPERVISEE
Les étudiants en formation sociale ou de santé pour l'accompagnement des personnes en perte d'autonomie
http://drees.social-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/les-etudiants-en-formation-sociale-ou-de-sante-pour-l-accompagnement-des
En 2009, 5 775 étudiants se sont inscrits à une formation d’auxiliaire de vie sociale (AVS), 7 332 à une formation d’aide médico-psychologique (AMP) et 24 292 à une formation d’aide-soignant (AS), principalement en Île-de-France, en Rhône-Alpes et en Provence-Alpes-Côte d’Azur. En 10 ans, l’offre de formation à ces métiers et le nombre de diplômés ont fortement augmenté.
2011
false
true
false
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
enseignement professionnel
aides-soignants
auxiliaires de vie
auxiliaires psychiatriques
rapports et études
services sociaux et travail social (activité)
étudiants

---
N1-VALIDE
Avis de l'Anses relatif aux usages détournés de gamma-butyrolactone et de 1,4-butanediol
https://www.anses.fr/fr/system/files/REACH2010sa0319.pdf
Le 7 janvier 2010, la Direction Générale de la Santé (DGS) a demandé à l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) de « faire le point sur les données toxicologiques de la gamma-butyrolactone (GBL) et [d']évaluer la possibilité d'interdire à l'échelle nationale la mise sur le marché du grand public des produits contenant de la GBL pure ou à une concentration dans les produits restant à définir.»...
2011
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
butylène glycols
butylène glycols
4-Butyrolactone
butane-1,4-diol
solvants
solvants
butane-1,4-diol
4-Butyrolactone
troubles liés à une substance
Europe
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
gestion du risque
rapports et études
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Evaluation du risque lié à l'utilisation de la quassine dans les produits cosmétiques - Rapport
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/bfd7eac7531098ae036f8935747b2327.pdf
Compte tenu de la faible qualité des études, du faible nombre de données permettant de caractériser le danger, par conséquent il est impossible de réaliser une évaluation du risque de la substance quassine utilisée dans les produits cosmétiques. Ainsi, la Commission de cosmétologie du 03 mai 2011 propose de l'inscrire à l'Annexe II des substances interdites. Néanmoins, il convient de transmettre ce rapport à la Commission européenne afin de saisir le comité scientifque d'experts européens pour la sécurité des consommateurs CSSC (ou SCCS Scientific Committe on Consumer Safety), afin de procéder à son évaluation si toutefois, la quassine est utilisée par d'autres Etats membres...
2011
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
rapports et études
quassine
quassinoïdes
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
perturbateurs endocriniens
reproduction
picrasma
quassia
extraits de plantes
évaluation des risques
cosmétiques

---
N1-VALIDE
Parasitoses et mise en valeur des ressources hydriques : un impératif, la négociation intersectorielle
http://apps.who.int/iris/handle/10665/39413
Cet ouvrage lance un appel à l'action pour que soient prises en considération les conséquences sur la santé des grands projets d'irrigation ou de barrages, trop souvent négligées jusqu'à présent. Il expose un certain nombre d'arguments et de lignes de conduite visant à atténuer les souffrances humaines et les problèmes qui se posent lorsque des projets d'aménagement hydrulique sont exécutés sans que des mesures parallèles de lutte contre la maladie ne soient prévues. Considérant les maladies parasitaires comme l'indicateur le plus fiable et le plus spectaculaire des effets défavorables sur la santé, il a pour but de persuader les personnes qui financent, planifient et gèrent ces projets de placer les préoccupations sanitaires au centre du dialogue sur le développement...
2010
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
anglais
français
espagnol
ressources en eau
résumé ou synthèse en français
rapports et études
maladies parasitaires
vecteurs de maladie
politique de santé
alimentation en eau

---
N1-SUPERVISEE
Rapport sur la santé dans la Région africaine
http://www.who.int/bulletin/africanhealth/fr/index.html
le premier rapport consacré à la santé des 738 millions de personnes vivant dans la Région africaine de l'Organisation mondiale de la Santé – permettent d'espérer que la Région pourra peu à peu, moyennant une aide internationale suffisante, relever les défis colossaux auxquels elle doit faire face. Le Rapport contient une analyse détaillée des principales questions de santé publique et des progrès accomplis dans la Région africaine.
2009
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
Afrique
santé publique
rapports et études

---
N1-SUPERVISEE
La prévention du suicide en milieu carcéral
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/094000387/index.shtml
Comment assurer la prévention et la lutte contre les suicides en milieu carcéral, notamment dans le contexte de recrudescence du nombre de suicides observé en 2008 ? L'objet du présent rapport est de dresser à la fin de l'année 2008 un bilan du dispositif de prévention du suicide en milieu carcéral et de proposer de nouvelles orientations, voire des actions concrètes complémentaires d'amélioration de la politique de prévention. Il présente en ce sens vingt recommandations axées autour de quatre priorités : accentuer la formation des personnels ; améliorer la détection du risque de suicide ; renforcer la protection des personnes détenues ; améliorer la postvention et les connaissances, ou comment gérer l'après-suicide ?
2009
false
N
La Documentation Française
Paris
France
français
suicide
prisons
prisonniers
rapports et études
recommandation pour la politique de santé

---
N3-AUTOINDEXEE
La démographie médicale Étude de législation comparée n 185
http://www.senat.fr/noticerap/2007/lc185-notice.html
2008
rapports et études
enseignement médical
Démographes
législation médicale
démographie

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude d'incidence des cancers sur l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon - Rapport d'étude
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2008/incidence_cancers_saintpierre_miquelon/index.html
2008
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
rapports et études
France
rapport (information)
études de cohortes

---
N3-AUTOINDEXEE
Diagnostic local de santé sur le territoire du Pays de Bièvre-Valloire (Isère)
http://www.ors-rhone-alpes.org/etudes.asp
2007
rapports et études
santé
diagnostic

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude nationale nutrition santé, ENNS, 2006
Situation nutritionnelle en France en 2006 selon les indicateurs d'objectif et les repères du Programme national nutrition santé (PNNS)
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2007/nutrition_enns/index.html
2007
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
rapports et études
surnutrition
collecte de données
objectifs
France
état nutritionnel
malnutrition
programmes nationaux de santé

---
N1-SUPERVISEE
La vie et le souffle : Les maladies respiratoires au Canada
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/2007/lbrdc-vsmrc/index-fra.php
Plus de trois millions de Canadiennes et de Canadiens sont atteints de l'une des cinq maladies respiratoires graves que sont l'asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), le cancer du poumon, la tuberculose et la fibrose kystique. Ces maladies, tout comme d'autres maladies respiratoires telles que la grippe, la pneumonie, la bronchiolite, le syndrome de détresse respiratoire et l'apnée du sommeil, ont une incidence sur toutes les personnes, peu importe l'âge, la culture ou les antécédents - allant des enfants aux parents et aux grands-parents.; 131 pages
2007
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
coûts des soins de santé
maladies de l'appareil respiratoire
Canada
asthme
tuberculose
tabagisme
pneumoconiose
maladies professionnelles
tumeurs du poumon
mucoviscidose
syndrome de détresse respiratoire du nouveau-né
syndromes d'apnées du sommeil
transplantation pulmonaire
broncho-pneumopathie chronique obstructive
maladies de l'appareil respiratoire
pollution par la fumée de tabac
syndrome de détresse respiratoire du nouveau-né
grossesse
syndromes d'apnées du sommeil
pollution de l'air
polluants atmosphériques
pollution de l'air ambiant intérieur
exposition par inhalation
asthme
enfant
adulte
syndromes d'apnées du sommeil
broncho-pneumopathie chronique obstructive
syndromes d'apnées du sommeil
tumeurs du poumon
tuberculose
rapports et études
figure
tableau

---
N3-AUTOINDEXEE
Méthodologie de détermination des valeurs seuils de toxicité aiguë françaises en cas d'émission accidentelle de substances chimiques dans l'atmosphère
http://www.ineris.fr/centredoc/07520a-vf-v2.pdf
2007
INERIS
Verneuil-en-Halatte
rapports et études
méthodes
atmosphère

---
N3-AUTOINDEXEE
Le choix d'une vie ... Étude sociologique des choix des étudiants de médecine à l'issue des épreuves classantes nationales 2005
http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/serieetud66.pdf
Entre le 14 et le 26 septembre 2005, plus de 3 800 étudiants de médecine ont été convoqués nominativement dans un même lieu afin de choisir la filière dans laquelle ils poursuivront leur troisième cycle d’études médicales. À l’issue de cette procédure, 3 822 internes ont été affectés sur les 4 803 postes ouverts. C’était la première année que les choix des étudiants se déroulaient ainsi pour la totalité d’une promotion, puisqu’en 2004, une partie d’entre eux était rattachée au système précédent.
2006
false
true
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
rapports et études
étudiant médecine
comportement de choix

---
N1-SUPERVISEE
L'insatisfaction au travail
http://www.statcan.gc.ca/bsolc/olc-cel/olc-cel?catno=82-003-X20050049496&lang=fra
En 2002, la grande majorité des travailleurs canadiens ont déclaré être satisfaits de leur emploi, mais environ 1 personne sur 12 ne l'était pas, ce qui représente 1,3 million de Canadiens. Selon les données de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2002 : Santé mentale et bien-être, un peu plus de 6 % des travailleurs n'étaient « pas trop satisfaits » de leur emploi, alors que 2 % étaient « insatisfaits »...
2006
false
N
Statistique Canada
Canada
français
travail
Canada
satisfaction professionnelle
rapports et études
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l'Épilobe de Torrey (Epilobium torreyi) au Canada
http://dsp-psd.pwgsc.gc.ca/Collection/CW69-14-508-2006F.pdf
2006
rapports et études
épilobium
études d'évaluation comme sujet
Rapport d'évaluation
Canada

---
N3-AUTOINDEXEE
Usages contemporains de plantes et champignons hallucinogènes
Une enquête qualitative exploratoire conduite en France
http://www.ofdt.fr/publications/collections/rapports/rapports-d-etudes/2006/usages-contemporains-de-plantes-et-champignons-hallucinogenes-une-enquete-qualitative-exploratoire-conduite-en-france-decembre-2/
2006
false
false
false
rapports et études
collecte de données
plantes
France
hallucinogènes
champignons
structures de plante
culture (sociologie)

---
Courriel
10/12/2016


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.