Libellé préféré : ARS Océan Indien;

URL : https://www.ocean-indien.ars.sante.fr/

GIP UNF3S : false;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Le point sur la dengue - Etat des connaissances - février 2018
https://www.ocean-indien.ars.sante.fr/system/files/2018-02/2018-02_Dengue_LePointSur_CireOI.pdf
La dengue est la plus fréquente des arboviroses humaines, son incidence a été multipliée par 30 en cinquante ans à la faveur notamment de la globalisation et de l’urbanisation. Deux épidémies historiques peu documentées ont touché Mayotte en 1993 et La Réunion en 1977-78 avec l’implication d’Aedes albopictus. Depuis, des cas de dengue autochtones sont régulièrement identifiés à La Réunion.
2018
false
false
false
ARS Océan Indien
France
français
dengue

---
N1-VALIDE
Le point sur la syphilis - Janvier 2018
https://www.ocean-indien.ars.sante.fr/system/files/2018-02/Point%20sur%20la%20syphilis%202018.pdf
La syphilis, « grande simulatrice », est une infection bactérienne strictement humaine à transmission presque exclusive-ment sexuelle due à Treponema pallidum. Alors que cette maladie avait quasiment disparu suite à l’utilisation de la pénicil-line, elle est en forte résurgence depuis 2000. A La Réunion, le nombre de cas de syphilis précoce déclarés augmente de-puis 2012 et touche majoritairement les personnes hétérosexuelles, contrairement à la métropole où la population homo-sexuelle masculine est essentiellement concernée. Ainsi, à la Réunion, la syphilis congénitale qui peut être dépistée et trai-tée, est de plus en plus fréquente. Plusieurs cas récents de mort foetale in utero ou décès à la naissance y ont été rapportés.
2018
false
false
false
ARS Océan Indien
France
français
information scientifique et technique
syphilis

---
N1-VALIDE
Le point sur la leptospirose - Janvier 2018
https://www.ocean-indien.ars.sante.fr/system/files/2018-02/2018-01_Leptospirose_LePointSur_CireOI.pdf
La leptospirose est une zoonose particulièrement fréquente dans les îles tropicales sujettes aux inondations et aux fortes pluies : les leptospires peuvent survivre pendant 6 mois dans l’environnement en zone humide et tiède. En 2017 l’incidence annuelle à La Réunion (6,6 cas/100 000 habitants), et à Mayotte (66 cas/100 000 habitants) étaient respectivement de 7 et 70 fois supérieures à celle de la France métropolitaine (0,9 cas/100 000 en 2016). Les cas surviennent tout au long de l'année, mais la majorité est identifiée de janvier à mai.
2018
false
false
false
ARS Océan Indien
France
français
leptospirose
information scientifique et technique

---
Courriel
21/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.