Libellé préféré : Académie Nationale de Médecine;

URL : http://www.academie-medecine.fr/

HON : 987249;

GIP UNF3S : N;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Le passage à l’échelle industrielle de la production de cellules souches à usage thérapeutique
http://www.academie-medecine.fr/le-passage-a-lechelle-industrielle-de-la-production-de-cellules-souches-a-usage-therapeutique/
La production de cellules souches pour le traitement des maladies humaines, initiée dans les laboratoires de recherche, est en voie d’être reprise par l’industrie pharmaceutique dont l’objectif est de développer des médicaments de thérapie innovante (MTI) dépourvus d’effets néfastes, homogènes, reproductibles, en quantité suffisante et de coût raisonnable. L’utilisation thérapeutique des cellules souches a débuté avec les cellules souches hématopoïétiques humaines (HSC), médullaires et du sang du cordon, dans le traitement des aplasies, des leucémies et des maladies génétiques hématologiques. Elle s’est développée avec les cellules souches mésenchymateuses (MSC) produites en faible quantité par la moelle, mais aussi d’autres tissus, utilisées après isolement et culture. Des succès thérapeutiques ont été obtenus dans diverses affections cardiaques et cutanées grâce à leurs propriétés sécrétoires paracrines de facteurs de croissance. Un grand pas a été effectué avec l’usage des cellules souches pluripotentes embryonnaires (ESC) ou induites (iPS). Les premières du fait des limites apportées par les lois de bioéthique et des risques de cancérogenèse ont été utilisées uniquement de façon isolée après différenciation, soit dans un but thérapeutique, soit dans le criblage in vitro de médicaments. Les iPS sont produites à partir de cellules adultes après reprogrammation et différenciation, puis utilisées à titre autologue chez le donneur, lui-même, ou allogénique chez d’autres sujets, la 2ème condition permettant seule une production de masse. Le passage à la phase industrielle de la production nécessite d’utiliser un équipement adéquat (bioréacteurs) et de respecter les bonnes pratiques de fabrication lors des phases finales de préparation. Le marché mondial croît chaque année surtout pour le traitement des maladies chroniques répandues (dégénérescence maculaire, arthrose, nécrose cardiaque, ulcères diabétiques…). La France dispose d’une dizaine de sociétés impliquées dans la préparation de ces MTI, et quelques essais thérapeutiques encore limités aux phases I et I/II ont été réalisés. Pour faciliter le développement de start ups, quelques pays ont encouragé des approches partenariales entre les différents acteurs impliqués en montant des plateformes public-privé. La propriété intellectuelle des procédés est assurée par la prise de brevet qui reste impossible pour les cellules mêmes. Les résultats des essais thérapeutiques, même non concluants, devraient être accessibles sur un site ouvert à tous. Les contraintes règlementaires relatives aux MTI et aux MTI préparés ponctuellement relèvent de directives européennes après leur transcription dans la législation Française. La fabrication des MTI obéit aux bonnes pratiques définies par la règlementation. Leur évaluation avant leur mise sur le marché dépend de L’Agence Européenne des médicaments. Les deux Académies recommandent l’assouplissement de la réglementation et l’accélération des procédures afin de faciliter la production de MTI à base de cellules souches ainsi que diverses mesures destinées à aider à la création de start-ups spécialisées, en particulier la mise en place de centres de recherche collaborative pour les accompagner dans les domaines techniques et règlementaires.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
Production
transitoire
dû à
échelle
Échelles
utilisations thérapeutiques
cellules souches
cellule souche
Thérapeutique
industrie
économie
poids et mesures
thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
Localisation de nodules pulmonaires en réalité augmentée grâce au Cone Beam Computed Tomography (CBCT) en vidéo-thoracoscopie
http://www.academie-medecine.fr/localisation-de-nodules-pulmonaires-en-realite-augmentee-grace-au-cone-beam-computed-tomography-cbct-en-video-thoracoscopie/
Résumé Ce travail a pour but d’étudier l’efficacité du CBCT et de son utilisation en réalité augmentée pour localiser des nodules pulmonaires en vidéo-thoracoscopie. Matériels et Méthodes : Les patients inclus étaient âgés de plus de 18 ans. Ils devaient présenter des lésions pulmonaires uniques ou multiples d’une taille allant de 5 à 20 mm. Ces lésions étaient identifiées en préopératoire grâce à un scanner. La procédure, réalisée sous anesthésie générale, débutait par l’introduction des trocarts de chirurgie et la création d’un pneumothorax. Ensuite était réalisée une acquisition en CBCT. La segmentation était ensuite faite permettant d’obtenir une reconstruction 3D de la lésion. Puis, grâce à la réalisation de scopie sur laquelle était projetée la segmentation en réalité augmentée, le nodule était localisé pendant la vidéo-thoracoscopie. Résultats : De mars 2014 à juin 2018, 25 patients ont été inclus dans notre étude. L’âge moyen était de 63 11 ans [37 – 74 ans]. La taille moyenne des lésions était de 13 5 mm [5 – 20 mm] et leur profondeur moyenne par rapport à la plèvre de 19 15mm (5 – 36 mm). La densité moyenne des lésions était de -5 170 HU [-650 – 250 HU]. Quinze patients ont subi un wedge, neuf patients un wedge suivi d’une lobectomie, et un patient une bi-lobectomie (après conversion en thoracotomie). Le temps opératoire moyen était de 106 42 min [60 – 150 min]. Il a été possible de détecter le nodules et de réaliser la résection grâce à la scopie en réalité augmentée chez 24 patients ; un nodule n’a pas été détecté du fait d’un mauvais cadrage du CBCT. Le temps moyen de scopie était de 124 55s [24 – 204 s]. Le temps moyen entre l’incision cutanée et la localisation du nodule était de 12 4min [7 – 17 min]. Conclusion : Ce travail se démarque des techniques actuelles de localisation par son utilisation uniquement per-opératoire en plus de l’utilisation de la réalité augmentée. Le CBCT est un outil efficace pour détecter et aider à la localisation de nodules pulmonaires en chirurgie par vidéo-thoracoscopie. Associé à la réalité augmentée, cet outil offre une avancée significative pour la vidéo-thoracoscopie et la résection de nodules centimétriques non palpables.
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
thoracoscopie
enregistrement sur magnétoscope
nodule
dans
cône
cure BEAM
thoracoscopie
poumon, sai
Nodule
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
carmustine
cytarabine
étoposide
melphalan

---
N2-AUTOINDEXEE
Être schizophrène en prison
http://www.academie-medecine.fr/etre-schizophrene-en-prison/
Depuis les aliénistes, les psychiatres ont toujours constaté la présence de nombreux malades mentaux en détention. Des études épidémiologiques récentes confirment notamment la très large surreprésentation des personnes souffrant de schizophrénie
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
Prisons
Schizophrénie
prisons
schizophrénie
prisonniers

---
N2-AUTOINDEXEE
Usage de substances psychoactives en prison et risques associés
http://www.academie-medecine.fr/usage-de-substances-psychoactives-en-prison-et-risques-associes/
La santé et la prévention constituent en prison un enjeu majeur de santé publique en raison des caractéristiques de la population qui y est détenue : fortes prévalences de l’usage de substances psychoactives à l’entrée en détention, précarité sociale, fréquence des troubles psychiatriques. La promiscuité, le manque d’hygiène, la violence et les conditions actuelles de détention contribuent à aggraver ce risque sanitaire. Des données, bien que très anciennes, existent en France sur l’usage de substances psychoactives à l’entrée en détention, mais il n’existe pas de données d’ampleur nationale sur leur consommation au cours de la détention
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
psychoanaleptiques
prisons
prison
risque
usage abusif de drogue

---
N2-AUTOINDEXEE
La schizophrénie, une affaire de société
http://www.academie-medecine.fr/la-schizophrenie-une-affaire-de-societe/
La schizophrénie est une pathologie mentale sévère se manifestant par des idées délirantes, des hallucinations et des troubles cognitifs. Il s’agit d’un enjeu de santé publique du fait de son important retentissement sur les patients (morbi-mortalité élevée, précarisation sociale,) et sur leurs proches. Parmi les facteurs prédisposants, la consommation de toxiques, les traumatismes infantiles et le contexte social sont prépondérants. La prise en charge de ces patients requière des actions de prévention et une organisation des soins articulant prise en charge hospitalière et ambulatoire dans le but d’une réinsertion précoce. Malgré sa gravité, la schizophrénie a une prévalence relativement stable et n’existe pas en tant que telle dans d’autres espèces. En ce sens, elle pourrait constituer le prix à payer du haut niveau de fonctionnement psychique propre à l’homo sapiens.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
Affaires
schizophrénie
schizophrénie
schizophrénie
sociétés
schizophrenie
commerce

---
N2-AUTOINDEXEE
Le déficit motivationnel dans la schizophrénie
http://www.academie-medecine.fr/le-deficit-motivationnel-dans-la-schizophrenie/
Le déficit motivationnel peut être considéré comme appartenant aux symptômes négatifs de la schizophrénie. Le terme qui s’en rapproche le plus est l’avolition, symptôme que l’on retrouve dans les échelles d’évaluations des symptômes négatifs et dans les critères diagnostiques de schizophrénie. Si le déficit motivationnel a été pris en compte dans « l’Athymhormie» de Dide et Guiraud au début du XXe siècle, il a été par la suite négligé pour réapparaitre récemment au travers d’une des dimensions négatives de la schizophrénie, l’apathie. Cette dimension est indépendante de la dimension ‘expression émotionnelle’ et comprend, outre l’avolition, le retrait social et la réduction du plaisir anticipé. Cette dimension est fortement corrélée au devenir fonctionnel du patient et est sous-tendu par une altération des circuits frontaux-striataux impliqués dans le système de la récompense. Les thérapeutiques médicamenteuses ou autres n’ont pas pour l’instant démontré d’efficacité significative sur cette dimension.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
schizophrénie
schizophrénie
schizophrénie
schizophrenie

---
N2-AUTOINDEXEE
Approches computationnelles de la schizophrénie
http://www.academie-medecine.fr/approches-computationnelles-de-la-schizophrenie/
L’un des défis de la psychiatrie contemporaine est de réussir à articuler des données collectées à différentes échelles (moléculaire, neuronale, comportementale, etc.) en un cadre théorique unifié. Une telle approche permettrait d’affiner nos classifications nosographiques, de prédire l’évolution des troubles mentaux et d’accompagner nos décisions thérapeutiques. Malgré d’indéniables progrès dans le champ de la psychiatrie, ce transfert du fondamental vers la clinique reste complexe, notamment du fait de la très grande hétérogénéité de troubles tels que la schizophrénie. Je souhaite ici défendre l’idée qu’une approche computationnelle pourrait permettre d’atteindre cet objectif : (i) en psychiatrie de manière générale et (ii) dans la schizophrénie en particulier. Afin d’illustrer mon propos, j’exposerai le rôle complémentaire que jouent les modèles computationnels « guidés par les données » et ceux « fondés sur une théorie », en m’appuyant respectivement sur la prédiction diagnostique et pronostique par apprentissage-machine dans la schizophrénie et sur les modèles Bayésiens hiérarchiques de l’expérience psychotique.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
schizophrénie
schizophrenie
schizophrénie
schizophrénie

---
N1-VALIDE
La myosite à inclusions
http://www.academie-medecine.fr/la-myosite-a-inclusions/
La myosite à inclusions sporadique survient en moyenne au début de la soixantaine et touche trois hommes pour une femme. C’est une myopathie lentement évolutive, handicapante. Phénotypiquement, la maladie touche exclusivement la musculature volontaire et ne comprend pas d’autre atteinte viscérale. Il s’agit une myopathie axiale (camptocormie, trouble de la déglutition) et des ceintures (notamment des quadriceps), mais aussi de la musculature distale (notamment des fléchisseurs des poignets et des doigts).
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
myosite à inclusions
myosite à inclusions
myosite à inclusions
myosite à inclusions

---
N1-VALIDE
Simplicité et complexité en médecine
http://www.academie-medecine.fr/simplicite-et-complexite-en-medecine/
Deux phénomènes s’opposent à l’efficacité des soins : d’une part il arrive souvent que les patients ne suivent pas les prescriptions qui leur sont données ; d’autre part les médecins, souvent, ne suivent pas les recommandations de bonnes pratiques. Le premier phénomène est décrit sous le nom de non-observance, le deuxième sous celui d’inertie clinique. Dans ce texte, nous proposons qu’ils reflètent un contraste entre d’une part l’aspect simplificateur du mode de pensée médical actuel, largement dominé par l’Evidence-based medicine (EBM), et d’autre part la pensée complexe des patients et des docteurs, et qu’un changement de paradigme s’impose, conduisant à l’avènement d’une médecine centrée sur la personne.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
médecine factuelle

---
N1-VALIDE
Le rôle des Méga données dans l’évolution de la pratique médicale
http://www.academie-medecine.fr/le-role-des-mega-donnees-dans-levolution-de-la-pratique-medicale/
En face de l’apport des mégadonnées, des questions se posent : le respect du secret médical, plus généralement des droits des patients est-il mis en risque ? Le rôle du médecin sera-t-il mis en cause par ces outils ou par l’utilisation qui en sera faite, y compris dans le contrôle de leur exercice ? Quelle qualité attribuer à l’utilisation de ces ensembles considérables de données dont la validité ne peut être garantie ? Il n’est pas proposé ici de répondre exhaustivement à ces interrogations, mais d’apporter des éléments d’état des lieux et de compréhension.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
mégadonnées
informatique médicale

---
N2-AUTOINDEXEE
ZIKA virus, voies génitales et transmission sexuelle
In Bull. Acad. Natle Méd., 2018, 202, nos 1-2, 255-274
http://www.academie-medecine.fr/zika-virus-voies-genitales-et-transmission-sexuelle/
Le virus Zika a récemment émergé en Asie et aux Amériques. Il est responsable de plusieurs manifestations pathologiques comme quelques affections neurologiques mais le plus souvent l’infection est bénigne, voire asymptomatique. Dans ce contexte, la survenue de graves altérations du développement du fœtus a été source de grande inquiétude et a donné un intérêt particulièrement important à cette infection. Ainsi, l’organisation mondiale de la santé (OMS) désignait, d’avril à novembre 2016, l’épidémie d’infection par le virus Zika comme un problème majeur et urgent de santé publique. La transmission du virus se fait par l’intermédiaire d’un vecteur, le plus souvent les moustiques du sous-genre Aedes, mais des cas de contamination sexuelle ont été rapportés. Nous rapportons et discutons ici les résultats de l’étude prospective « Ziksperm » qui analyse les liens entre sperme et virus chez l’homme ainsi que les résultats des études transversales sur l’appareil génital féminin. Chez l’homme, nous démontrons que l’ARN du virus peut être retrouvé dans le sperme jusqu’à 120 jours après l’infection aigue. Trois profils de patients ont été définis : les non-excréteurs dans le sperme, les excréteurs dans le sperme et dans le sang et/ou les urines de façon concomitante et enfin les longs excréteurs dans le sperme alors que la charge virale dans le sang ou les urines est négative. De plus, au-delà de la détection d’ARN viral, nous mettons en évidence un virus compétent (capable d’infecter des cellules et de se répliquer) dans la population de spermatozoïdes obtenus après préparation. L’infection par le virus Zika a pour conséquences des modifications des caractéristiques du sperme et des hormones de la reproduction. Chez la femme, nous observons de l’ARN viral dans le vagin et au niveau de l’endocol. La durée de l’excrétion virale dans le tractus génital est moindre que dans celui de l’homme. Cependant l’ARN viral peut être détecté à ce niveau même si le virus n’est pas retrouvé dans le sang ou les urines. Ces résultats sont importants pour la compréhension des conséquences de l’infection Zika sur la fonction de reproduction et pour évaluer le risque de transmission sexuelle.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
Infection par le virus Zika
grossesse
Infection par le virus Zika
maladies sexuellement transmissibles virales
système génital
sperme
Virus Zika

---
N2-AUTOINDEXEE
Les déprimés sont-ils trop sensibles aux autres ? Contributions de l’imagerie cérébrale à la physiopathologie de la dépression unipolaire
http://www.academie-medecine.fr/les-deprimes-sont-ils-trop-sensibles-aux-autres-contributions-de-limagerie-cerebrale-a-la-physiopathologie-de-la-depression-unipolaire/
La dépression unipolaire est caractérisée par la persistance d’affects négatifs, des difficultés de concentration, d’attention, de la rumination, symptômes qui affectent les capacités d’interaction sociale des patients. Dans ce travail nous passons en revue les données d’imagerie cérébrale qui sous-tendent au niveau neural ces différents symptômes dépressifs.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
imagerie cérébrale
depression
Autres
dépression
sensible
dépression
Autres
dépression
trouble dépressif
Autres
Imagerie cérébrale
Dépression unipolaire
Autres
Autres
depression
Autres
cerveau
Autres
neuroimagerie

---
N1-SUPERVISEE
Avancées de la recherche sur les marqueurs biologiques de l’arthrose
In Bull. Acad. Natle Méd., 2018, 202, nos 1-2, 173-181
http://www.academie-medecine.fr/avancees-de-la-recherche-sur-les-marqueurs-biologiques-de-larthrose/
Le diagnostic de l’arthrose est basé sur des données cliniques et radiologiques qui sont apparentes à un stade irréversible de la maladie. Il est important de diagnostiquer l’arthrose avant l’apparition des signes radio-cliniques, durant la phase silencieuse de la maladie. Cette phase appelée aussi « moléculaire » est caractérisée par des modifications du métabolisme des tissus articulaires. Les marqueurs biologiques dits « solubles » permettent d’étudier ces changements métaboliques. Malheureusement, il n’existe à ce jour aucun marqueur protéique ayant une spécificité et une sensibilité suffisantes pour être utilisé en clinique dans le but de diagnostiquer précocement la maladie ou de prédire son évolution. La recherche de nouveaux marqueurs, mais aussi de nouveaux outils de détection de ces marqueurs dans les fluides biologiques, sont nécessaires. Récemment, les analyses protéomiques associées à la bio-informatique ont permis l’identification de signatures biologiques de l’arthrose. Cet article résume l’état de l’art et les découvertes récentes sur les marqueurs solubles de l’arthrose. Il propose également quelques réflexions sur les recherches menées dans ce domaine.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
marqueurs biologiques
arthrose

---
N1-VALIDE
De l’arthrose aux arthroses : une nouvelle vision physiopathologique
http://www.academie-medecine.fr/de-larthrose-aux-arthroses-une-nouvelle-vision-physiopathologique/
L’arthrose est la maladie ostéo-articulaire la plus fréquente et associée à une surmortalité liée au handicap fonctionnel dont elle est responsable. Sa physiopathologie a connu de grandes avancées ces dernières années avec une connaissance approfondie du rôle de chaque tissu articulaire, au-delà de la simple atteinte du cartilage. Le rôle de chaque tissu (cartilage, synoviale et os sous-chondral) et de leurs interactions dans les mécanismes de dégradation de l’articulation a ainsi été mieux compris.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
arthrose

---
N1-SUPERVISEE
Avancées et nouveautés thérapeutiques dans l’arthrose
In Bull. Acad. Natle Méd., 2018, 202, nos 1-2, 183-194
http://www.academie-medecine.fr/avancees-et-nouveautes-therapeutiques-dans-larthrose/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2018/03/18.2.27-CHEVALIER-site.pdf
L’arthrose est une maladie complexe qui comprend différentes localisations anatomiques. Les principales avancées thérapeutiques ont été réalisées dans la gonarthrose. Les nouveaux traitements de l’arthrose ciblent deux objectifs : le premier est le contrôle des symptômes, et notamment de la douleur, le second plus ambitieux concerne la protection du cartilage. L’arrivée des anti-NGF a marqué un tournant dans la prise en charge de douleurs de l’arthrose. Avec ces anticorps monoclonaux, l’effet antalgique a été majeur. Néanmoins, cet effet s’est accompagné d’arthropathie destructrice qui, dans un premier temps, en a limité l’application. Les essais ont repris depuis, avec une forme sous-cutanée, et à des doses moindres. De nombreuses autres molécules qui visent à bloquer les voies de la transmission de la douleur, arrivent sur le marché. En ce qui concerne la chondroprotection, il convient de distinguer deux situations. La première concerne ce qu’on pourrait appeler la pré-arthrose situation où le traitement consiste en une bio-ingénierie tissulaire dont le but est de réparer et de régénérer le cartilage La deuxième situation plus classique concerne des patients ayant une arthrose radiographique avérée. Dans cette situation, beaucoup de traitements se sont révélés inefficaces, aussi bien dans le contrôle de la douleur que dans l’évolution de la maladie. Cependant, un essai récent randomisé contre placebo, utilisant des injections intra-articulaires d’un facteur de croissance, le FGF18 a montré pour la première fois un gain d’épaisseur du cartilage dans la partie la plus atteinte. C’est le premier essai montrant un effet chondroprotecteur avec une biothérapie. De très nombreuses molécules visant à contrôler la destruction du cartilage en bloquant différentes voies, comme le WNT ou les enzymes, les chimiokines, ou encore restaurer l’autophagie sont en cours de développement. Il n’est pas démontré que les traitements qui visent à ralentir la maladie soient également efficaces sur le contrôle des symptômes. Au total, il y a eu des avancées considérables dans le domaine de la recherche fondamentale qui permettent d’espérer la mise au point de nouveaux traitements. Il faudra adapter l’administration en fonction du phénotype des malades, mais également en fonction de l’évolution naturelle de la maladie et bien peser la balance bénéfice /risques de ces nouvelles thérapeutiques.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
cartilage
arthralgie
arthrose

---
N2-AUTOINDEXEE
La télémédecine appliquée à l’hémodialyse ou la machine connectée
http://www.academie-medecine.fr/la-telemedecine-appliquee-a-lhemodialyse-ou-la-machine-connectee/
Au XXIe siècle, l’insuffisance rénale est une maladie chronique qui touche plusieurs millions de personnes, en France et dans le monde. Sa prévalence dans la population générale augmente avec l’allongement de l’espérance de vie qui marque les pays développés et qui commence à apparaître dans les pays en voie de développement. L’hémodialyse chronique est un traitement qui a sauvé au 20ème siècle de nombreux enfants ou jeunes adultes dont les reins étaient détruits par plusieurs agents infectieux, toxiques et par des accès d’hypertension maligne dus à des hypertensions non traitées. Ces causes ont été maitrisées grâce aux mesures d’hygiène, les agents pharmacologiques anti-infectieux ou protecteurs du système cardio-vasculaire. Les causes de l’insuffisance rénale terminale aujourd’hui dominées par les maladies dégénératives du vieillissement que sont le diabète et la maladie vasculaire chronique. Le traitement par hémodialyse ne peut pas être toujours relayé par la transplantation rénale. De nombreux patients restent en hémodialyse chronique jusqu’à leur décès. Il importe d’adapter les conditions du traitement à leur vie sociale pour que celles-ci soient les meilleures possibles. C’est l’objectif de la télé dialyse qui consiste à réaliser les séances d’hémodialyse au plus proche du domicile, voire au domicile, tout en assurant la surveillance à distance des séances par la télémédecine. Les pratiques de télémédecine qui caractérisent la télé dialyse sont la télésurveillance médicale, la téléconsultation et la téléexpertise. Le moniteur d’hémodialyse est connecté à la plateforme et envoie en quasi temps réel les principaux paramètres biologiques et cliniques de la séance, lesquels permettent au médecin néphrologue du centre ambulatoire d’évaluer la qualité de la séance. Le système de télé dialyse est construit avec des logiciels spécifiques de mesure des différents paramètres de surveillance et les moyens de communication par videotransmission.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
télémédecine
Applications
Applications
attention
Applications
hémodialyse
machine
Hémodialyse
télémédecine
dialyse rénale

---
N2-AUTOINDEXEE
La dialyse au domicile des patients : l’autonomie des patients vis à vis d’un organe artificiel est-elle possible ?
http://www.academie-medecine.fr/la-dialyse-au-domicile-des-patients-lautonomie-des-patients-vis-a-vis-dun-organe-artificiel-est-elle-possible/
La meilleure façon de rendre un patient dialysé autonome est de le faire réaliser sa dialyse lui-même, à domicile, soit par l’hémodialyse (HD) dite « à domicile », soit par dialyse péritonéale (DP). L’HD à domicile est réalisée depuis les années 1970. Son maximum a été atteint dans les années 1980 avec 20% des patients dialysés dans certains établissements. Ensuite le pourcentage a diminué en France probablement en raison de la transplantation rénale et des unités d’auto-dialyse. Actuellement il existe un regain d’intérêt pour cette méthode due à l’arrivée de nouvelles machines simplifiées et due à de nouveaux programmes de dialyse quotidienne courte. La DP a débuté à partir des années 1980. Elle s’est développée de façon inhomogène en France, pour des questions d’écoles. Actuellement elle est arrivée à maturité et les survies en DP et en HD sont équivalentes. L’état des lieux montre que la France est parmi les pays européens où l’hémodialyse à domicile et la dialyse péritonéale ont la prévalence la plus faible. Les leviers d’action pour essayer de développer la dialyse à domicile en France sont passés en revue. Les mesures incitatives professionnelles ont montré leurs limites et il est probable que des incitations réglementaires ou financières sont maintenant nécessaires à côté d’une politique volontariste.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
patients
organes artificiels
autonomie personnelle
dû à
a comme patient
vis orthopédiques
vie autonome
hémodialyse à domicile
organe artificiel
diagnostic possible
Organisme
Dialyse
virus de l'immunodéficience simienne
Domicile
dialyse
caractéristiques de l'habitat

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact de l’organisation des soins en périnatalité
http://www.academie-medecine.fr/impact-de-lorganisation-des-soins-en-perinatalite/
L’organisation des soins en périnatalité repose sur deux grands principes : assurer la sécurité des patientes et des nouveau-nés / permettre à chacun(e) d’avoir des soins appropriés à son niveau de risque. Pour cela des décrets ont établi des normes pour les centres périnataux aussi bien en personnels qu’en équipements et en nombre d’accouchements. Une des plus importantes conséquences de ces décrets (et des contraintes budgétaires) a été la fermeture de nombreuses maternités, y compris dans les années récentes. Ceci a entrainé une augmentation importante des accouchements dans les établissements faisant plus de 3000 accouchements par an (19 % en 2010 et 29 % en 2016). On doit s’interroger sur cette évolution en termes d’accès et de qualité des soins. Les études réalisées montrent que le temps moyen d’accès au lieu d’accouchement a peu varié. Les interventions telles que césariennes ou épisiotomies ont diminué et elles restent plus fréquentes dans les petits établissements. Ces éléments objectifs ne doivent pas faire oublier des données plus subjectives d’insatisfaction. Quant aux résultats ils montrent que, même si la mortalité maternelle par hémorragie a diminué, la mortalité périnatale et la mortalité néonatale, en baisse, restent à un niveau moyen par rapport aux autres pays européens et que les inégalités persistent. L’organisation des soins périnatals a aussi été mise en place pour les situations à très haut risque comme les naissances très prématurées (avant 32 semaines). Les deux enquêtes EPIPAGE montrent que la mortalité et les handicaps ont diminué pour cette population. Toutefois la dernière enquête a révélé que la situation pour les extrêmes prématurés ( 27 semaines) posait des problèmes. Les données présentées ici montrent qu’il existe encore des améliorations nécessaires aussi bien pour les situations à bas risque que pour les situations à très haut risque, dans trois domaines : celui de la prévention, de la lutte contre les inégalités, de la participation des femmes et des parents dans les décisions.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
Organisation
organisation
organisateurs embryonnaires
soins
périnatologie
Organisation

---
N1-VALIDE
Retour à la vie « normale » après traitement d’un cancer
http://www.academie-medecine.fr/apres-cancer-fertilite-parcours-de-soin/
L’incidence du cancer et le nombre de sujets en vie après un cancer augmentent. En 2008, en France, trois millions de personnes ayant eu un cancer sont en vie et 18 millions sont prévus en 2022. La réinsertion de ces patients dans la vie « normale » soulève des problèmes sociétaux, familiaux et professionnels. Ces trois sujets sont abordés dans ce rapport. A la fin des traitements quel que soit l’impact psychologique du cancer, le retour à la vie « normale » passe par l’acceptation d’être guéri de la peur de mourir (...) Ce rapport est un plaidoyer pour coordonner toutes les mesures existantes garantissant au maximum de patients un retour à la « vie normale »
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
fécondité
tumeurs
survivants
Survivants du cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Diabète et insuffisance cardiaque : données épidémiologiques et implications thérapeutiques
http://www.academie-medecine.fr/diabete-et-insuffisance-cardiaque-donnees-epidemiologiques-et-implications-therapeutiques/
L’association d’un diabète de type 2 et d’une insuffisance cardiaque est fréquente et induit un risque accru de mortalité intra-hospitalière ou extra-hospitalière et d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque. Le traitement de l’insuffisance cardiaque du patient diabétique n’est pas différent de celui préconisé chez le patient non diabétique mais le risque d’hyperkaliémie ou de détérioration de la fonction rénale est accru lors de l’utilisation des inhibiteurs du système rénine angiotensine aldostérone. La sécurité d’emploi des anciens médicaments antidiabétiques vis-à-vis du risque d’insuffisance cardiaque est mal connue en l’absence d’essais contrôlés randomisés. La metformine et l’insuline ne semblent pas associées à une augmentation de risque mais un doute subsiste pour les sulfamides hypoglycémiants. Le traitement du diabète du patient insuffisant cardiaque à fraction d’éjection altérée contre-indique l’utilisation des glitazones. La saxagliptine est associée à un sur risque d’insuffisance cardiaque mais non la sitagliptine. Un doute subsiste sur le risque induit par les analogues GLP1. Les inhibiteurs SGLT2 réduisent significativement le risque d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque et sont actuellement testés dans cette dernière indication.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
insuffisance cardiaque
Thérapeutiques
défaillance cardiaque
Thérapeutiques
Epidémiologie
diabète
épidémiologie
insuffisance cardiaque
Epidémiologie
insuffisance cardiaque
Epidémiologie
Epidémiologie
Insuffisance cardiaque
ensemble de données
Thérapeutique
Epidémiologie
Épidémiologistes
Diabète
ensemble de données
thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
Le contrôle glycémique réduit il les complications cardiovasculaires du diabète de type 2 ?
http://www.academie-medecine.fr/le-controle-glycemique-reduit-il-les-complications-cardiovasculaires-du-diabete-de-type-2/
Toutes les études d’observation montrent une forte corrélation entre le niveau d’HbA1c et le risque cardiovasculaire du diabète de type 2, mais il peut s’agir d’une association sans valeur de causalité en raison d’éventuels facteurs confondants, d’où l’importance des études d’intervention où on regarde si un strict contrôle glycémique, quels que soient les agents antidiabétiques utilisés pour l’obtenir, permet une prévention des complications cardiovasculaires par rapport à un contrôle glycémique moins strict. Quatre études ont posé cette question, UKPDS, ACCORD, ADVANCE et VADT. Aucune de ces études, prises individuellement, n’a montré un bénéfice statistiquement significatif du strict contrôle glycémique mais la tendance était positive et devenait significative en moyenne après 5 à 10 ans de suivi, ce qui permet de conclure, dans les méta-analyses, à un bénéfice cardiovasculaire vraisemblable du strict contrôle glycémique même si le niveau de preuve est faible et si il faut attendre un certain temps pour que ce bénéfice se manifeste. Enfin, tous les antidiabétiques ne sont pas équivalents vis-à-vis du risque cardiovasculaire, certains, dans les antidiabétiques modernes, ayant démontré un bénéfice surajouté à celui qu’on peut attendre de la réduction glycémique.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
complications du diabète
complication diabétique
réductible
complications du diabète
diabete de type 2
diabète non insulino-dépendant
glycémie
complications du diabète
Diabète de type 2
diabète de type 2
contrôlé

---
N2-AUTOINDEXEE
Le risque cardiovasculaire du diabétique : les évidences
http://www.academie-medecine.fr/le-risque-cardiovasculaire-du-diabetique-les-evidences/
La prévention des complications cardiovasculaires du patient diabétique représente un objectif important pour le clinicien car les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité des patients diabétiques, devant le cancer. Le risque de maladies cardiovasculaires est ainsi deux fois plus important pour les patients avec un diabète par rapport à la population non-diabétique d’âge équivalent. L’artériopathie des membres inférieurs est deux à trois fois plus fréquente chez le patient diabétique que chez le non-diabétique. En France, l’incidence de l’accident vasculaire cérébral (AVC) est supérieure à celle de l’infarctus du myocarde chez les patients diabétiques. Des données récentes sont en faveur d’un sur-risque relatif de mortalité comparable pour un patient diabétique de type 2 et un patient non-diabétique en prévention secondaire, soulignant le haut niveau de risque des individus diabétiques. De nombreuses études convergentes soulignent que le sur-risque relatif d’infarctus ou d’AVC associé au diabète est plus élevé chez les femmes que chez les hommes par comparaison à une population non-diabétique, ce qui suggère d’optimiser la prévention cardiovasculaire pour les femmes diabétiques.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
Diabète
risque cardiovasculaire
diabète
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Le concept d’activité physique pour la santé
http://www.academie-medecine.fr/le-concept-dactivite-physique-pour-la-sante/
Au cours de ces dernières années, de nombreuses publications ont démontré que l’activité physique (AP) régulière est un facteur de santé à la fois en termes de prévention des principales maladies chroniques mais aussi dans le cadre de leur prise en charge. A l’inverse l’inactivité physique et les comportements sédentaires (temps éveillé passé assis) sont tous les deux des facteurs de risque à part entière pour la santé. Les recommandations pour un mode de vie actif pour la santé sont de pratiquer une AP régulière associant endurance et renforcement musculaire (pour maintenir la masse musculaire) et de diminuer les temps passés assis dans la journée. Cependant, pour beaucoup, il existe une confusion entre lestermes d’AP et de sport, alors que le sport n’est qu’une des composantes de l’AP, et entre inactivité physique et sédentarité. Les effets respectifs de l’AP et de la sédentarité sur la santé sont encore insuffisamment connus.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
Physique
Conception
physique
Physique
activité motrice
conception
phénomènes physiques
santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Le syndrome de Marfan et apparentés
http://www.academie-medecine.fr/le-syndrome-de-marfan-et-apparentes/
Le syndrome de Marfan est une pathologie dont les limites ont évolué au cours des années. Initialement décrite comme un morphotype particulier par Marfan, l’atteinte aortique a été associée des années plus tard, et la découverte de lamutation dans le gène de la fibrilline, FBN1, à la fin du siècle dernier [1]. Depuis la compréhension a continué de beaucoup évoluer, et l’on considère que l’on a gagné plus de 30 ans d’espérance de vie au cours des 30 dernières années.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
Syndrome de Marfan
apparence personnelle
syndrome de marfan
syndrome de Marfan

---
N1-SUPERVISEE
Le concept de prescription de l’activité physique
In Bull. Acad. Natle Méd., 2017, 201, nos 4-5-6, 869-878
http://www.academie-medecine.fr/le-concept-de-prescription-de-lactivite-physique/
La définition précise de la prescription, est « une recommandation thérapeutique, éventuellement consignée sur ordonnance, faite par le médecin ». La prescription d’activité physique et sportive (APS) dans un but de santé s’adresse donc à des porteurs de pathologies chroniques pour lesquels elle aura une action thérapeutique et une action de prévention des complications. Cette prescription repose sur 4 paramètres caractérisant l’APS, nature, intensité, durée et fréquence des séances et devra être personnalisée. Des recommandations actualisées existent, relayées par les pouvoirs publics qui ont récemment officialisé cet acte de prescription par une loi pour les affections de longue durée. Le concept de prescription de l’activité physique associée à l’indispensable lutte quotidienne contre la sédentarité est une avancée majeure du rôle des APS comme facteur de santé et de la prise de conscience de la nécessité de modifier les comportements. Il reste cependant à s’assurer des compétences des différents acteurs, en termes de prescription médicale et de prise en charge spécifique...
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
exercice physique
ordonnances
maladie chronique

---
N3-AUTOINDEXEE
La place de la France dans les essais cliniques à promotion industrielle
http://www.academie-medecine.fr/la-place-de-la-france-dans-les-essais-cliniques-a-promotion-industrielle/
La place de la France dans la réalisation des essais cliniques à promotion industrielle recule depuis 10 ans. Les raisons en sont multiples : 1 /une diminution de l’offre thérapeutique française liée à un recul de l’industrie pharmaceutique française qui n’a pas pris à temps le virage des biotechnologies, à la difficulté des Biotechs à atteindre une taille critique et des Medtechs à créer des leaders de taille mondiale.2 / des lourdeurs administratives entrainant un retard des réponses de l’ANSM et des CPP aux procédures d’essais cliniques. 3/ une capacité d’inclusion insuffisante dans les délais impartis.4 /une démotivation des investigateurs. A l’issue de ses auditions, le groupe de travail de l’Académie Nationale de Médecine formule des pistes de réflexion et une série de propositions pour permettre à la France de retrouver son attractivité dans un domaine capital de l’innovation médicale pour le bien des patients.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
Essai clinique
France
clinique
français
France
France
France
industrie
France
régions promotrices (génétique)
essais cliniques comme sujet
essai clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance radiologique des grandes prothèses des membres
http://www.academie-medecine.fr/surveillance-radiologique-des-grandes-protheses-des-membres/
Les grandes prothèses des membres (épaule, hanche, genou) ont transformé la vie de millions de personnes. Comme tout assemblage de pièces mobiles, elles nécessitent un suivi. Quand leur fonctionnement est satisfaisant, un examen clinique et des radiographies simples à intervalle régulier suffisent. En cas de problème, les radiographies, malgré les renseignements nombreux et irremplaçables qu’elles fournissent, doivent être complétées par une imagerie en coupes. La présence de quantité importante de métal a longtemps constitué un obstacle majeur pour celles-ci. Depuis quelques années des progrès techniques en scanner (scanner biénergie, imagerie spectrale, algorithmes de réduction des artéfacts métalliques…) sont en train de changer profondément la donne. Cela est encore plus vrai en IRM, longtemps considérée comme impossible, compte tenu de l’intensité rédhibitoire des artéfacts. Des séquences anti-artéfacts métalliques efficaces de divers types sont actuellement disponibles, qui ouvrent la voie à une sémiologie nouvelle. Le but de ce travail est de faire le point, essentiellement sur ces nouvelles technologies et les nouveaux protocoles d’examen qui en découlent.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
Prothèse
prothèse de membre
membres artificiels
Prothèses
radiologique
Radiologie
Membres
contrôle des radiations
prothèses et implants
radiologie
membres

---
N3-AUTOINDEXEE
Les prothèses d’épaule : résultats à moyen et long terme
http://www.academie-medecine.fr/les-protheses-depaule-resultats-a-moyen-et-long-terme/
La prothèse d’épaule est la troisième arthroplastie pratiquée derrière la prothèse totale de la hanche et du genou en chirurgie orthopédique et traumatologique. Deux types d’implant sont à notre disposition : la prothèse totale anatomique et la prothèse inversée. La prothèse totale anatomique reproduit au mieux l’anatomie de l’épaule et est utilisée pour traiter les affections dégénératives et certaines fractures. Les résultats obtenus sont bons à court et moyen termes (5 à 10 ans), avec un score fonctionnel de Constant d’environ 95 %. À long terme, au-delà de 15 ans, la situation se dégrade en raison principalement d’un descellement du composant glénoïdien. Les pistes suivies actuellement pour améliorer la survie de cette arthroplastie et l’amélioration des matériaux et du design de la glène prothétique et de la technique de pose par l’utilisation de la navigation, de la planification numérique ou encore des ancillaires de pose dédiés au patient. La prothèse inversée d’épaule est une invention française du professeur Paul Grammont qui a révolutionné le traitement des omarthroses excentrées par grande rupture de la coiffe des rotateurs, des fractures de l’extrémité supérieure de l’humérus de la personne âgée. Néanmoins son taux de complication reste élevé, supérieur à 10 % et la survie de cet implant : Les résultats à long terme, à plus de 10 ans et plus restent bons, avec un score de Constant d’environ 70 % et un taux de survie de 95 % des prothèses inversées mises en place pour une omarthrose excentrée, de 88 % pour les séquelles de fracture et de 80 % dans les reprises. Les encoches du col de la scapula sont par contre très fréquentes (50 à 70 %) et menacent la tenue de l’implant glénoïdien (glénosphère) à très long terme. Les progrès sont attendus par l’aide informatique pour placer la métaglène en position optimale pour éviter ces encoches, en l’orientant et en le translatant vers le bas, en le latéralisant par greffe osseuse (bio-RSA) ou en utilisant des implants quasi sur mesure pour obtenir cette latéralisation mais aussi palier à une usure de la glène asymétrique ou à une perte de substance osseuse dans la chirurgie de reprise. Le but à atteindre est d’éloigner au maximum la prothèse humérale du col de la scapula.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
long
Prothèses
ayant comme résultat
Prothèse d'épaule
prothèse

---
N3-AUTOINDEXEE
Résultats à long terme des prothèses du genou
http://www.academie-medecine.fr/resultats-a-long-terme-des-protheses-du-genou/
Les données actuelles concernant les prothèses totales du genou retrouvent un nombre d’intervention en croissance continue. Ce chapitre présente les résultats actuels à long terme de cette intervention, aussi bien sur le plan de la survie des implants que sur l’aspect fonctionnel. L’influence du chirurgien, du patient et de la prothèse sur ces résultats sont évoqués, ainsi que les stratégies actuelles et futures pour essayer d’améliorer encore ces résultats.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
ayant comme résultat
long
prothèse
prothèse de genou
Prothèses

---
N3-AUTOINDEXEE
Les prothèses totales de hanche
http://www.academie-medecine.fr/les-protheses-totales-de-hanche/
Chaque année, environ 140 000 patients subissent une arthroplastie totale de la hanche (THA). Ceci est considéré comme une intervention médicale sûre et efficace pour restaurer la fonctionnalité de la hanche et retrouver une mobilité indolore chez les patients souffrant d’arthrose. Le nombre de personnes opérées ou devant être réopérées devrait augmenter en raison du vieillissement de la population et de la diminution de l’âge moyen à la première opération. Les prothèses de hanche sont des produits d’ingénierie biomédicale innovants et de haute qualité. Alors qu’ils sont normalement conçus pour durer 20 ans ou plus, leur durée de vie peut être limitée par l’usure, ou d’autres complications. Le résultat clinique à long terme de la prothèse dépend de facteurs liés au type de prothèse, de l’état de santé du patient et de ses activités physiques postopératoires, et dépend également de l’expertise et de la pratique du chirurgien. Il est probable que le coût sociétal croissant des maladies musculo-squelettiques ne pourra être géré que par une technologie médicale améliorée mais aussi compte tenu de la demande croissante par des mesures adéquates qui devraient être prises pour réduire la demande de chirurgie de révision.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
prothèse de hanche
Prothèses
prothèse de la hanche

---
N3-AUTOINDEXEE
Pollution de l’air et baisse de la biodiversité : quels enjeux pour le patient allergique ?
http://www.academie-medecine.fr/pollution-de-lair-et-baisse-de-la-biodiversite-quels-enjeux-pour-le-patient-allergique/
Au cours des dernières décennies, la prévalence de l’asthme et des allergies a doublé. Cette élévation du nombre d’asthmatiques et d’allergiques est due à des causes environnementales ; les modifications génétiques nécessitant des périodes plus longues pour se produire. Les facteurs de risque environnementaux peuvent cependant agir sur les marques épigénétiques et ainsi bloquer la fonctionnalité des gènes, parfois même les rendre inopérants. La pollution atmosphérique et la perte de biodiversité sont parmi les facteurs environnementaux le plus souvent évoqués pour expliquer cette augmentation. Depuis une cinquantaine d’années la pollution atmosphérique de l’intérieur et de l’extérieur a augmenté notamment en raison de l’urbanisation. De plus en plus de données expérimentales et épidémiologiques de populations relient celles-ci non seulement à l’aggravation mais aussi au développement de l’asthme et des allergies. En même temps, on a assisté à une perte de biodiversité, ce qui peut affecter la capacité immunomodulatrice de l’intestin et des poumons, et ainsi faciliter le développement de la réponse allergique dans ces organes comme commencent à le montrer des données récentes. Des actions sont possibles pour lutter contre ces deux facteurs. Cependant, c’est par la prise en compte simultanée des différentes expositions par une approche exposomique au cours de la vie en vue de la mise en œuvre d’une prévention personnalisée que la progression des allergies pourra être arrêtée.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
pollution de l'air
Air
biodiversité
patients
hypersensibilité
réaction d'hypersensibilité
Pollution
pollution de l'air
Allergie
a comme patient

---
N3-AUTOINDEXEE
Allergologie aujourd’hui. Un livre blanc pour enseignement et pratiques
http://www.academie-medecine.fr/allergologie-aujourdhui-un-livre-blanc-pour-enseignement-et-pratiques/
Les allergies respiratoires sévères sont une problématique majeure de santé publique. Quasiment inexistantes dans les années 80, les formes sévères se développent aujourd’hui de manière inquiétante. Trop souvent sous estimées et assimilées à des pathologies bénignes, elles ont pourtant des répercussions majeures d’un point de vue social et économique. Avec une exposition croissante de la population aux polluants environnementaux, cette problématique se pose avec d’autant plus d’insistance et nécessite la mise en œuvre d’un plan d’action national. Après la création en 2017 de la spécialité universitaire « Allergologie », il est maintenant temps de structurer l’offre, des soins primaires aux soins tertiaires. Le livre blanc rédigé par la Fédération Française d’Allergologie et soutenu par la Fédération Française de Pneumologie ambitionne de susciter une prise de conscience globale, tant de la part des pouvoirs publics et des professionnels de santé que du grand public, sur les conséquences d’une maladie trop souvent banalisée voire méconnue. Défendre l’accès des patients allergiques respiratoires sévères aux meilleurs soins est l’affaire de tous.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
Blancs
Allergologues
Pratique
Enseignement
Allergologie
Enseignant
coloration blanche
enseignement
population d'origine européenne
allergie et immunologie

---
N2-AUTOINDEXEE
« De la bientraitance en obstétrique – La réalité du fonctionnement des maternité »
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2018/09/Rapport-M-cr%C3%A9pin-18-septembre-2018.pdf
http://www.academie-medecine.fr/de-la-bientraitance-en-obstetrique-la-realite-du-fonctionnement-des-maternites/
Au fil des années, les actions visant à améliorer la sécurité de la naissance ont porté leurs fruits ; les morbi-mortalités maternelle et périnatale ont diminué de façon spectaculaire. Cependant, ces excellents résultats sont tempérés par de nombreuses critiques concernant l’hétérogénéité des pratiques et des carences manifestes dans l’accompagnement humain de la naissance. Dans ce rapport, nous décrivons la réalité du fonctionnement des maternités tout en faisant état des motifs d’insatisfaction exprimés par les patientes. Nous proposons des axes d’amélioration : meilleure formation des soignants, meilleure information des femmes et leur famille, harmonisation des pratiques, modification du fonctionnement des maternités, en insistant sur la nécessaire implication des usagers dans l’élaboration des projets de service. Ces propositions pourront servir de support aux actions à entreprendre progressivement dans chaque maternité afin d’améliorer la qualité des soins.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
obstétrique
service hospitalier de gynécologie et d'obstétrique
obstétrique
maternités (hôpital)
maternité

---
N3-AUTOINDEXEE
Traiter tôt l’infection à VIH
Pourquoi?
http://www.academie-medecine.fr/traiter-tot-linfection-a-vih-pourquoi/
De grandes avancées récentes dans la prise en charge de l’infection à VIH convergent pour démontrer l’impact majeur des traitements initiés précocement. De nombreux arguments se sont accumulés et l’étude des réservoirs ont apporté de nombreuses pièces au puzzle de la physiopathologie de l’infection à VIH. L’ensemble des résultats virologiques, immunologiques et cliniques ont contribué aux recommandations internationales, indiquant la nécessité de traiter au plus tôt tout sujet diagnostiqué séropositif pour le VIH. L’organisation et la mise en place du dépistage de l’infection et le développement de la prévention auprès des populations exposées sont des enjeux importants, dans l’objectif de réduire l’incidence de l’infection dans le monde.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
vih
infection à virus de l'immunodéficience humaine
thérapeutique
Infection
Traités
infections à VIH
coopération internationale

---
N3-AUTOINDEXEE
Remplacement de la valve aortique par voie percutanée
Les voies d’abord
http://www.academie-medecine.fr/remplacement-de-la-valve-aortique-par-voie-percutanee-les-voies-dabord/
Le rétrécissement aortique calcifié (RAC) est la plus fréquente des valvulopathies au sein des pays industrialisés. Il atteint approximativement 2% de la population entre 70 et 80 ans, et 3 à 9 % après 80 ans. Le remplacement valvulaire aortique par voie percutanée est devenu la technique la plus utilisée dans le traitement de cette pathologie. La voie d’abord fémorale est la plus utilisée en raison de sa simplicité et de son efficacité. Cependant, dans 10 à 15% des cas, des sténoses sur les voies artérielles ilio-fémorales ne permettent pas l’utilisation de cette voie. Des voies alternatives ont été développées. La voie transapicale qui consiste à aborder chirurgicalement la pointe du cœur pour implanter de façon rétrograde la valve a été la première voie alternative. Elle a été largement abandonnée en raison de son taux élevé de complications. Les voies transaortique et sousclavière sont peu utilisées en raison de leur complexité. La voie carotidienne a été développée en France. La carotide primitive est abordée chirurgicalement ce qui permet la mise en place d’un désilet dans l’artère et le passage de la valve sur son système de largage. La valve est positionnée sous fluoroscopie. Les résultats préliminaires de cette technique sont encourageants ; elle permet un lever et une sortie précoces. Le développement de cette voie contribuera dans l’avenir à l’expansion des indications du remplacement valvulaire aortique par voie percutanée.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
valve aortique
aorte, sai
administration par voie cutanée

---
N3-AUTOINDEXEE
Importance des micromycètes dans le microbiote intestinal
Le modèle Candida albicans
http://www.academie-medecine.fr/importance-des-micromycetes-dans-le-microbiote-intestinal-le-modele-candida-albicans/
Les champignons microscopiques ou micromycètes représentent une fraction peu abondante du microbiote, identifiée comme le « mycobiote », et estimée à moins de 0.1 % de la biosphère microbienne de l’intestin. Des travaux récents suggèrent que des modifications de la composition du mycobiote jouent un rôle dans la physiopathologie de nombreuses affections dont les maladies inflammatoires de l’intestin. Beaucoup de ces travaux mettent en avant une augmentation de la fréquence de colonisation par Candida spp., et notamment C. albicans, un micromycète présent au niveau de l’intestin chez plus de 50 % des sujets sains. C. albicans est donc un organisme modèle pour comprendre le rôle physiopathologique du mycobiote intestinal. L’épithélium intestinal est la première barrière au cours de l’interaction de C. albicans avec la muqueuse. Dans les conditions normales, les entérocytes n’assurent pas l’internalisation de C. albicans par endocytose, et seule une pénétration active par C. albicans est possible. Nous présentons des résultats montrant que l’endocytose par les entérocytes est restaurée en cas d’altération des jonctions serrées qui ménage en temps normal un accès au pôle basolatéral des cellules épithéliales intestinales. Nous montrons d’autre part que C. albicans est capable d’utiliser les cellules microfold (ou cellules M), des cellules spécialisées dans l’endocytose de molécules ou de micro-organismes de la lumière intestinale, pour traverser la barrière intestinale in vitro. Ces résultats donnent une base cellulaire aux hypothèses impliquant le mycobiote dans la pathogenèse de l’inflammation intestinale. Ils permettent également de mieux comprendre les mécanismes en jeu à la phase précoce des candidoses systémiques d’origine intestinale.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
candida albicans
Microbiome gastro-intestinal
tractus intestinal, sai
Intestins
microbiote
candida albicans
intestins
microbiote

---
N3-AUTOINDEXEE
Microbiote et régénération de l’épithélium intestinal
Des signaux cryptiques décryptés dans la crypte
http://www.academie-medecine.fr/microbiote-et-regeneration-de-lepithelium-intestinal-des-signaux-cryptiques-decryptes-dans-la-crypte/
La coévolution entre le microbiote intestinal et les mammifères a créé une symbiose mutualiste dans plusieurs processus physiologiques vitaux comme l’immunité, la nutrition et le métabolisme, la maturation du système nerveux. Nous montrons qu’elle a aussi établi les conditions d’une protection des cellules souches intestinales contre des agressions endogènes ou exogènes, préservant ainsi la régénération épithéliale dans des conditions pathologiques. La reconnaissance du muramyl-dipeptide (MDP) bactérien par le senseur cytosolique Nod2 exprimé à haut niveau dans les cellules souches est centrale dans ce mécanisme cytoprotecteur.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
glande intestinale, sai
Épithélium intestinal
régénération
microbiote
régénération
épithélium intestinal
Signaux
muqueuse intestinale
Microbiome gastro-intestinal
microbiote
signaux

---
N3-AUTOINDEXEE
L’évolution du concept d’agent infectieux
http://www.academie-medecine.fr/levolution-du-concept-dagent-infectieux/
Les travaux expérimentaux de Louis Pasteur ont démontré le rôle des germes dans les maladies infectieuses. Ce concept a permis d’identifier de nombreux agents infectieux (bactéries, protozoaires, champignons, virus), chacun étant spécifique d’une maladie donnée. On a pu ainsi prévenir et combattre les maladies contagieuses par les vaccins et les médicaments anti-infectieux. Cela a entraîné une chute de la mortalité par infection et un essor démographique sans précédent de la population humaine. On a d’abord cru que le conflit entre un agent pathogène et un hôte entraînait une infection aiguë aboutissant à la guérison ou la mort. En réalité, cette interaction est beaucoup plus complexe et peut prendre un caractère chronique, un agent infectieux pouvant induire des cancers ou des affections inflammatoires chroniques. Récemment, de nouveaux agents infectieux ont été découverts, notamment les prions à l’origine de démences transmissibles et mortelles. Ces agents non conventionnels sont des protéines qui déclenchent une destruction des neurones en changeant leur conformation tridimensionnelle. Le fait que certaines démences à prions soient d’origine génétique montre une frontière ténue entre maladies transmissibles et maladies génétiques. Une autre surprise est venue du séquençage du génome humain : 45 % de notre patrimoine génétique est constitué d’éléments mobiles, principalement des rétrotransposons, qui sont des cicatrices d’infections virales très anciennes, fossiles de rétrovirus accumulés dans le génome des mammifères et des hominidés depuis des millions d’années. Ces rétrotransposons peuvent se mobiliser avec l’âge et s’insérer au hasard dans des gènes. On les a incriminés dans le processus de sénescence et dans certaines maladies génétiques. Ces découvertes montrent l’extraordinaire diversité des agents infectieux et de leurs manifestations pathologiques.
2018
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
conception
Conception
agent infectieux
fécondation

---
N1-SUPERVISEE
Arrêt cardiaque subit : pour une meilleure éducation du public
http://www.academie-medecine.fr/arret-cardiaque-subit-pour-une-meilleure-education-du-public/
L’arrêt cardiaque extra-hospitalier représente un problème de santé publique majeur, avec plus de 40000 évènements chaque année en France. Moins de 10% des patients survivent. Les premières minutes de prise en charge sont cruciales, et une réanimation adaptée initiale plus systématique par le témoin, associant massage cardiaque externe et usage d’un défibrillateur, devrait permettre d’atteindre des taux de survie plus élevés. Un programme ambitieux et coordonné basé sur l’éducation de toute la population aux gestes qui sauvent, dès le jeune âge, est indispensable pour améliorer le pronostic. L’Académie Nationale de Médecine propose dans ce document une stratégie, identifiant quatre mesures essentielles pour une meilleure éducation de la population aux gestes qui sauvent.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
éducation du patient comme sujet
défibrillateurs
massage cardiaque
recommandation
rapport
Arrêt cardiaque subit
arrêt cardiaque
mort subite cardiaque

---
N1-VALIDE
Les douleurs chroniques en France. Recommandations de l’Académie nationale de médecine pour une meilleure prise en charge des malades
http://www.academie-medecine.fr/les-douleurs-chroniques-en-france-recommandations-de-lacademie-nationale-de-medecine-pour-une-meilleure-prise-en-charge-des-malades/
Près de 20 millions de français (environ 30 % de la population adulte) souffrent de douleurs chroniques rebelles aux traitements antalgiques conventionnels. La France a été l’un des premiers pays déterminés à lutter contre la douleur chronique, en mettant en place plusieurs plans gouvernementaux. Toutefois, l’état actuel fait apparaitre de réelles menaces sur la prise en charge des malades douloureux chroniques, en raison : -de départs prochains à la retraite de nombreux médecins spécialisés, qui avaient créé les “structures spécialisées douleur chronique” (SDC) – et de grandes difficultés de recrutement de leurs successeurs. L’Académie nationale de médecine émet les recommandations suivantes : 1 – Consolider l’existence des 273 SDC pour les années à venir. 2 – Désigner, au sein de chaque faculté de médecine, un « coordinateur universitaire douleur » rattaché à la sous-section « Thérapeutique-médecine de la douleur » du Conseil national des Universités ou à une des grandes disciplines universitaires concernant la douleur. 3 – Veiller au renouvellement des équipes des SDC par : -des médecins ayant reçu une formation spécialisée transversale (FST) « Médecine de la douleur », en plus de leur Diplôme d’études spécialisées (DES) d’origine -d’autres soignants (infirmières, psychologues, physiothérapeutes…) ayant bénéficié d’une formation « douleur ». 4- En plus de l’indispensable formation initiale de tous les médecins et soignants à la spécificité de la douleur chronique, faciliter l’accès à des formations complémentaires sur les nouvelles approches non médicamenteuses, technologiques et psycho-sociales. 5 – Développer la recherche clinique et fondamentale translationnelle par la mise en place de choix stratégiques, politiques et organisationnels...
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
recommandation
douleur chronique
Douleur rebelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Conclusion de la séance dédiée : « Évolution de la prise en charge de l’hypertension artérielle »
http://www.academie-medecine.fr/conclusion-de-la-seance-dediee-evolution-de-la-prise-en-charge-de-lhypertension-arterielle/
La banalisation des traitements généralisés d’une maladie expose à des pratiques médicales approximatives : la prise en charge de l’hypertension artérielle en France en est un exemple. Les résultats des enquêtes successives sur la connaissance, le traitement et le contrôle de l’hypertension, avec toutes leurs limites, ne sont pas favorables, ni dans les dix dernières années en France ni par comparaison aux évolutions observées dans d’autres pays [1]. Comment améliorer les performances en prenant en compte les changements de société et les progrès techniques actuels ?
2018
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
gestion des soins aux patients
Hypertension artérielle
hypertension artérielle
maladie hypertensive

---
N1-SUPERVISEE
Les imperfections actuelles des traitements antihypertenseurs et leur correction
http://www.academie-medecine.fr/les-imperfections-actuelles-des-traitements-antihypertenseurs-et-leur-correction/
Il existe un paradoxe entre d’un côté le grand nombre de molécules disponibles et bon marché et la quasi-gratuité des médicaments et d’autre part leur sous-utilisation par inertie thérapeutique et inobservance. Nous souhaitons souligner ici certaines imperfections concernant les traitements antihypertenseurs en France et suggérer quelques moyens de les corriger. Cela concerne en premier lieu l’utilisation des génériques. Nous proposons la généralisation de la prescription DCI (Dénomination Commune Internationale) et l’utilisation par le patient d’un générique de la même marque tout au long de son traitement pour éviter toute erreur de prise et favoriser l’observance médicamenteuse. Le deuxième problème concerne les bithérapies fixes d’antihypertenseurs de première intention, insuffisamment prescrites malgré un niveau de preuve croissant alors que leur utilisation est maintenant recommandée par les sociétés savantes européennes. Il est nécessaire de sensibiliser les médecins et les patients, ainsi que les industriels du médicament à l’intérêt de contrôler rapidement l’hypertension. La troisième imperfection concerne l’absence de remboursement des combinaisons fixes triples d’antihypertenseurs, prescrites en deuxième intention. Les industriels du médicament devraient être encouragés à mettre en place des essais thérapeutiques randomisés qui prendraient en compte l’amélioration de l’observance à court et à long terme, la baisse de la pression artérielle et la réduction des complications cardiovasculaires, de manière à convaincre les membres de la Commission de la Transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) et obtenir ainsi un remboursement. Enfin, de manière plus spécifique, la prescription d’eplerenone devrait être autorisée et remboursée en cas d’HTA résistante sans hyperaldostéronisme primaire chez les patients intolérants à la spironolactone...
2018
false
true
false
Académie Nationale de Médecine
France
association de médicaments
hypertension artérielle
traitement médicamenteux
Observance par le patient
traitement médicamenteux
France
article de périodique
antihypertenseurs

---
N2-AUTOINDEXEE
La prévention de l’HTA en France métropolitaine et dans les DOM-ROM (Outre-mer) : agir ensemble sur notre environnement !
http://www.academie-medecine.fr/la-prevention-de-lhta-en-france-metropolitaine-et-dans-les-dom-rom-outre-mer-agir-ensemble-sur-notre-environnement/
Dans sa stratégie nationale de santé pour les maladies hypertensives, la Société française d’HTA (www.sfhta.eu) propose des recommandations de prévention globale avec une correction des inégalités sociales et géographiques en intégrant les spécificités des DOM-ROM (recommandations 5 à 9). Il s’agit d’intégrer la prévention de l’HTA dans les actions générales de santé publique à enseigner dès la petite enfance, en accord avec les préconisations de la Fédération Française de Cardiologie (www.fedecardio.org) : la lutte contre la sédentarité, la pratique d’une activité physique régulière, une alimentation équilibrée, l’absence de la première cigarette, la prévention du stress chronique en particulier au travail et de la dépression. Il est recommandé de prévoir un plan de lutte spécifique contre l’obésité en Outre-Mer et d’amener tous les professionnels de santé à renforcer le dépistage du surpoids et de l’obésité à tous âges. Il est nécessaire d’informer le patient hypertendu que l’hygiène de vie permet de renforcer l’efficacité du traitement voire de l’alléger. Il convient de favoriser le dépistage de l’HTA surtout en présence d’un contexte familial d’HTA ou de mauvaises conditions socio-économiques, notamment en Outre-mer. Le médecin traitant, le pharmacien et l’infirmier y ont leur place ainsi que les centres de santé au travail et les centres d’examens de santé de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.
2018
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
France
maladie hypertensive
hypertension artérielle
français
France
France
océans et mers
hta
diméthoxyméthylamphétamine
Environnement
France
France
Environnement
évaluation de la technologie biomédicale
environnement

---
N2-AUTOINDEXEE
Évolutions dans la prise en charge de l’HTA et des facteurs de risque cardio-vasculaire en France entre 2007 et 2017
http://www.academie-medecine.fr/evolutions-dans-la-prise-en-charge-de-lhta-et-des-facteurs-de-risque-cardio-vasculaire-en-france-entre-2007-et-2017/
La prise en charge de l’HTA et des facteurs de risque cardio-vasculaire constitue l’activité prédominante des professionnels de santé en France en particulier en soins primaires. Pour estimer la prise en charge de l‘HTA et des facteurs de risque les données obtenues par les enquêtes FLAHS (French League Against Hypertension Survey) ont été analysées. Dans les trois enquêtes réalisées en 2007, 2012 et 2017, l’indicateur retenu dans la population âgée de 35 ans et plus a été le pourcentage de la prescription de médicaments antihypertenseurs, de médicaments hypolipémiants , de médicaments antidiabétiques et d’un tabagisme actif. En 2007, la prévalence des sujets âgés de 35 ans et plus traités pour une HTA était de 32 % [IC 95, 30-34], ceux traités pour une dyslipidémie était de 22 % [IC 95, 21-23], ceux traités pour un diabète était de 8 % [IC 95, 7-9], ceux ayant un tabagisme actif de 19 % [IC 95, 18-20]. En 2017, les prévalences étaient respectivement de : 28 % [IC 95, 27-29], 17 % [IC 95, 16-18], 9 % [IC 95, 8-10] et 16 % [IC 95, 15-17]. Ces changements dont les causes sont multiples ont le potentiel de modifier défavorablement les indices de santé prédicteurs des maladies cardio-vasculaires dans la prochaine décennie en France.
2018
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
facteurs de risque
facteur de risque
France
France
évaluation de la technologie biomédicale
appareil circulatoire, sai
risque cardiovasculaire
gestion des soins aux patients
prise de risque
hypertension artérielle
France
français
+ - avec facteurs de risques cardio-vasculaires
Fossette cornéenne de Fuchs
hta
maladie hypertensive
France
France
Fracture de fatigue

---
N2-AUTOINDEXEE
Un deuxième souffle pour l’hypertension artérielle : propositions de la Société Française d’Hypertension Artérielle
http://www.academie-medecine.fr/un-deuxieme-souffle-pour-lhypertension-arterielle-propositions-de-la-societe-francaise-dhypertension-arterielle/
Toutes les études épidémiologiques réalisées en France depuis 2007 montrent une stabilité ou même une diminution du nombre de patients hypertendus traités et contrôlés. La Société Française d’Hypertension Artérielle a lancé un travail afin d’analyser cette situation alarmante et proposer différentes actions afin d’améliorer la prise en charge de l’HTA en France. 37 médecins, chercheurs, pharmaciens, infirmiers et patients ont rédigé un document comportant 60 propositions réparties en 10 chapitres. Une prévention hygiéno-diététique dès l’école doit être favorisée en particulier dans les DOM-ROM. Une plus grande transparence des réseaux de soins locaux du médecin généraliste au centre spécialisé doit exister pour nos concitoyens associant plus infirmiers et pharmaciens. Une meilleure prise en charge de l’HTA passe aussi par le remboursement de la mesure ambulatoire de la pression artérielle, des appareils d’automesure et des combinaisons de 2 ou 3 antihypertenseurs. Les dosages d’antihypertenseurs doivent être disponibles afin d’améliorer l’observance. La formation des professionnels de santé doit être accentuée. Il faut favoriser la recherche fondamentale, clinique et en organisation de santé. Enfin, les techniques non médicamenteuses, la E santé et en particulier la télémédecine doivent être validées avant leur diffusion. Ces différentes propositions sont actuellement présentées aux autorités de santé.
2018
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
souffle
Hypertension artérielle
hypertension artérielle
maladie hypertensive
proposita

---
N2-AUTOINDEXEE
Décellularisation de greffons digitaux humains vascularisés : une approche sous-unitaire de l’ingénierie tissulaire de la main
http://www.academie-medecine.fr/decellularisation-de-greffons-digitaux-humains-vascularises-une-approche-sous-unitaire-de-lingenierie-tissulaire-de-la-main/
La mutilation digitale, unitaire ou multiple, a un impact critique sur la fonctionnalité de la main avec une diminution importante de la qualité de vie des patients. La reconstruction échappe souvent aux techniques avancées d’autotransplantation, et l’allotransplantation est ici contre-indiquée. L’expérience en bio-ingénierie de la face humaine a suggéré cependant que l’application à des greffons digitaux de cette approche pouvait ouvrir une nouvelle alternative thérapeutique. Huit greffons humains de doigts longs ont été prélevés post mortem, avec leurs pédicules vasculaires, puis décellularisés avec succès par perfusion séquentielle de détergents et de solvant polaire. La déplétion cellulaire a été confirmée par histologie standard, avec diminution significative de l’ADN (95,3%, p 0.0001). La préservation structurelle de la matrice extra-cellulaire (MEC) a été étudiée qualitativement par histologie, par quantification de la densité osseuse, et par mesure des propriétés mécaniques de l’ensemble digital. Toutes les données obtenues se sont révélées comparables aux contrôles non décellularisés. In vitro, des fibroblastes cultivés sur les matrices ainsi obtenues ont conservé leur viabilité, avec une distribution homogène. In vivo, la reperfusion sur receveur porcin a montré la perméabilité vasculaire durant 3 heures d’observation. Nous avons ainsi pu démontrer la possibilité de produire des matrices acellulaires de greffons digitaux, préservant leur MEC et un arbre vasculaire transplantable, premier pas vers une greffe immuno-compatible et ses applications cliniques.
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
ingénierie tissulaire
main
glucosides digitaliques
humains
digitalis
transplants
digitalis
néoformation de vaisseaux sanguins
digitalis
homo sapiens
transplant

---
N2-AUTOINDEXEE
La maternité en détention
http://www.academie-medecine.fr/la-maternite-en-detention/
La maternité en milieu carcéral constitue un épiphénomène. Conformément aux recommandations du Conseil de l’Europe, toute mesure alternative est recherchée pour limiter les situations d’incarcération de femmes enceintes ou mère d’un jeune enfant. Néanmoins, lorsque la situation s’impose à l’administration pénitentiaire, les conditions de prise en charge de la femme enceinte, de la mère d’un jeune enfant et du nourrisson qui peut l’accompagner restent complexes. Elles nécessitent une parfaite coordination des différents acteurs chargés de la prise en charge de ces publics afin d’assurer le respect de l’intérêt premier de l’enfant. En effet, toute mesure prise impactera directement son développement psychomoteur et comportemental.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
loisir
maternités (hôpital)
prisonniers
femmes enceintes
grossesse
prisons

---
N1-VALIDE
Communiqué - Pour une utilisation optimale des associations fixes de médicaments. Recommandations de prescription
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2017/03/17.2.28-BOUVENOT-communiqué-site.pdf
S’il n’y a pas lieu de discuter l’intérêt ou la nécessité de traiter de nombreuses pathologies par des associations de médicaments, la question posée est de savoir s’il est, d’une manière générale, plus pertinent de recourir à une association de principes actifs donnés séparément (association libre) ou, au contraire, à une AF considérée comme plus « pratique »...
2017
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
recommandation pour la pratique clinique
ordonnances médicamenteuses
association médicamenteuse
association de médicaments
résultat thérapeutique
évaluation des risques
adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Nuisances sanitaires des éoliennes terrestres
http://www.academie-medecine.fr/nuisances-sanitaires-des-eoliennes-terrestres/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2017/05/Rapport-sur-les-%C3%A9oliennes-M-Tran-ba-huy-version-3-mai-2017.pdf
L’extension programmée de la filière éolienne terrestre soulève un nombre croissant de plaintes de la part d’associations de riverains faisant état de troubles fonctionnels réalisant ce qu’il est convenu d’appeler le «syndrome de l’éolienne ». Le but de ce rapport était d’en analyser l’impact sanitaire réel et de proposer des recommandations susceptibles d’en diminuer la portée éventuelle.
2017
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport

---
N2-AUTOINDEXEE
La conservation des ovocytes
http://www.academie-medecine.fr/la-conservation-des-ovocytes/
La conservation des ovocytes s’effectue par vitrification, en France depuis 2011, et seules y sont autorisées les conservations destinées à la préservation de la fertilité, donc les indications médicales. Cette technique s’adresse surtout aux femmes atteintes de pathologies malignes, dont un traitement gnonadotoxique, par chimiothérapie ou radiothérapie risque de dégrader la fonction ovarienne. Elle concerne pareillement les femmes menacées d’insuffisance ovarienne prématurée.À ces indications se sont ajoutées depuis quelques années des demandes dites « non médicales », en fait de palliation de l’infertilité liée à l’avancée en âge. Sans perspective prévisible de grossesse, surtout faute de stabilité de couple, des femmes sensibles à la baisse de la fertilité avec l’âge, souhaitent faire prélever et conserver leurs ovocytes afin d’y avoir éventuellement recours plus tard, par FIV, si elles éprouvaient alors des difficultés à concevoir. Les chances de grossesse dépendent essentiellement de l’âge auquel les ovocytes ont été recueillis, au mieux avant 35 ans. Les risques et les avantages possibles de ces démarches, sont discutés. Non autorisées en France elles sont effectuées par les Françaises dans les centres étrangers. Cependant la Loi de Bioéthique du 07 juillet 2011 a étendu aux femmes majeures n’ayant jamais procréé la possibilité de participer au don d’ovocytes. En contrepartie ces femmes peuvent conserver pour elles-mêmes, si leur nombre le permet, une partie des ovocytes recueillis. Ainsi est ouverte la voie légale de la conservation des ovocytes pour palliation de l’infertilité liée à l’âge.
2017
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
ovocytes

---
N2-AUTOINDEXEE
Tatouages, la diffusion de la pratique et la diversité des produits utilisés justifient de nouvelles précautions
http://www.academie-medecine.fr/tatouages-la-diffusion-de-la-pratique-et-la-diversite-des-produits-utilises-justifient-de-nouvelles-precautions/
Le travail, très complet et bien documenté, dirigé par Jean Civatte en 2007, analysait tous les risques encourus lors ou à la suite de la réalisation de tatouages, gestes toujours invasifs ; quelques mois plus tard, une règlementation a été mise en place par les Pouvoirs Publics, s’appuyant sur un certain nombre d’arrêtés et décrets. On constate depuis ces dernières années, un attrait croissant pour les tatouages. Ainsi, L’Académie de Médecine est aujourd’hui dans l’obligation de constater que l’effet de cette réglementation demeure insuffisant. La pratique inquiétante des tatouages (et à un moindre degré celle des piercings) est en forte augmentation : les personnes tatouées sont estimées à 10% en France, 29% aux Etats Unis ; soit 25 à 35% de la population des jeunes et adultes de moins de 40 ans. Toutes les populations et tranches d’âge sont concernées, bien au-delà des groupes marginaux autrefois adeptes de ces pratiques (1). Les tatouages sont parfois très étendus, plus de 50% de la surface corporelle, de fait la quantité d’encre injectée -1mg d’encre par cm2- est alors très importante.
2017
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
facteurs socioéconomiques
tatouage
tatouage
diffusion
tatouage
diffusion
propagation

---
N1-VALIDE
Améliorer le suivi des patients après chirurgie bariatrique
http://www.academie-medecine.fr/ameliorer-le-suivi-des-patients-apres-chirurgie-bariatrique/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2017/12/Chirurgie-bariatrique-rapport-final-27-novembre.pdf
Le nombre de patients ayant bénéficié, en France, d’une intervention de chirurgie bariatrique a été multiplié par trois entre 2006 et 2014. Cet engouement ne doit pas faire oublier que plus de la moitié de ces patients sont perdus de vue, malgré le risque de graves complications post-opératoires et de séquelles souvent sous-estimées. L'Académie nationale de médecine propose une démarche pragmatique et des pistes concrètes de solution.
2017
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
Chirurgie bariatrique
Chirurgie bariatrique
recommandation
médecins généralistes
rôle professionnel
Chirurgie bariatrique
Chirurgiens
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Addictions en milieu professionnel
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2017/10/17.10.10-GOULLE-rapportv-17.10.13-AK1.pdf
L’Académie nationale de médecine propose un certain nombre de recommandations en raison de la gravité des conséquences sanitaires liées aux conduites addictives en milieu professionnel.
2017
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
Comportement toxicomaniaque
travail

---
N1-VALIDE
La médecine scolaire en France
http://www.academie-medecine.fr/la-medecine-scolaire-en-france/
L’objectif de ce rapport est d’attirer l’attention sur la situation alarmante de la médecine scolaire en France, qui met en grande difficulté les actions éducatives fondamentales en matière de prévention pour les enfants et les adolescents scolarisés.
2017
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
recommandation
établissements scolaires
médecine préventive
services de santé scolaire

---
N1-VALIDE
A propos de la nouvelle présentation du Lévothyrox
http://www.academie-medecine.fr/a-propos-de-la-nouvelle-presentation-du-levothyrox/
La substitution par l’hormone thyroïdienne assure un développement statural, intellectuel et un confort de vie pratiquement normaux des sujets déficients - Le changement de formulation du Lévothyrox n’a pas été sollicité par les prescripteurs - Le faux problème des excipients - Un défaut d’information ? - Des effets dits « indésirables » ?…en tous cas inattendus !...
2017
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
Lévothyroxine sodique
administration par voie orale
LEVOTHYROX
information sur le médicament
continuité des soins
dosage de la thyréostimuline
thyréostimuline
hypothyroïdie
LEVOTHYROX 25 microgrammes, comprimé sécable
LEVOTHYROX 100 microgrammes, comprimé sécable
LEVOTHYROX 175 microgrammes, comprimé sécable
LEVOTHYROX 125 microgrammes, comprimé sécable
LEVOTHYROX 150 microgrammes, comprimé sécable
LEVOTHYROX 200 microgrammes, comprimé sécable
LEVOTHYROX 50 microgrammes, comprimé sécable
LEVOTHYROX 75 microgrammes, comprimé sécable
expertise
diffusion de l'information
excipients pharmaceutiques
thyroxine

---
N2-AUTOINDEXEE
Précarité, pauvreté et santé
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2017/06/rapoort-Pr%C3%A9carit%C3%A9-pauvret%C3%A9-et-sant%C3%A9-version-21-juin-2017-apr%C3%A9s-vote.pdf
Ce rapport propose des dispositifs spécifiques et coordonnés qui pourraient améliorer, pour les personnes pauvres et précaires, l'accès aux droits en santé, le recours aux soins et la prévention.
2017
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
précarité
facteurs socioéconomiques
santé
statut de pauvreté
pauvreté

---
N1-VALIDE
Le burn-out
http://www.academie-medecine.fr/le-burn-out/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/02/26-fev-2016-RAPPORT-ACADEMIE-Burn-out-V3.pdf
L’expansion du terme burn-out est une source de confusion en raison des limites imprécises de cette réalité. La symptomatologie du burn-out regroupe plusieurs dimensions : épuisement émotionnel, dépersonnalisation, réduction de l’accomplissement personnel. Les nosographies médicales ne mentionnent pas le burn-out. Celui-ci peut s’apparenter soit à un trouble de l’adaptation, soit à un état de stress post traumatique, soit à un état dépressif. Il peut aussi désigner un tableau de désarroi psychologique d’intensité infra clinique à celle qui est requise pour désigner une pathologie caractérisée. C’est ce que tendent à confirmer les quelques données biologiques qui ont rapporté une dys-régulation de l’axe hypothalamohypophyso- adrénocorticotrope, du système immunitaire ou encore des taux circulants de facteurs trophiques (tel le BDNF).
2016
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
Épuisement professionnel
Épuisement professionnel
signes et symptômes
Épuisement professionnel
Épuisement professionnel

---
N1-VALIDE
Rapport et recommandations sur la mise en œuvre en France des techniques de séquençage de nouvelle génération
http://www.academie-medecine.fr/rapport-et-recommandations-sur-la-mise-en-oeuvre-en-france-des-techniques-de-sequencage-de-nouvelle-generation/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/02/Rapport-ANM-AcadTech-29-01-16-1.pdf
Les techniques de séquençage de l’ADN nées à la fin des années 70, se sont automatisées au cours du projet Génome Humain (années 90) pour devenir d’exécution rapide et hautement performantes. On parle aujourd’hui de séquençage de nouvelle génération (« Next generation sequencing » ou NGS). Le coût du nucléotide séquencé a été divisé par 100 000, et le temps d’acquisition des données génomiques extrêmement réduit. Ces progrès répondent aux exigences d’une approche clinique des maladies humaines et d’une médecine personnalisée ou de précision. L’utilisation des données de séquençage du génome du patient permet dans un nombre croissant de cas d’affiner le diagnostic médical et le pronostic, et de choisir le traitement le plus adapté à la pathologie décelée.
2016
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
analyse de séquence d'ADN
analyse de séquence d'ADN
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Alcoolisation foetale. De nouveaux outils efficaces au service des mères et des enfants en danger
http://www.academie-medecine.fr/alcoolisation-foetale-de-nouveaux-outils-efficaces-au-service-des-meres-et-des-enfants-en-danger-2/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/03/Rapport-alcoolisation-foetale-d%C3%A9finitif-14-3-16.pdf
L’exposition prénatale à l’alcool touche un nombre grandissant de pays .La France n’est pas épargnée par ce fléau qui atteint les enfants de la naissance à l’adolescence. Elle se manifeste dans sa forme la plus grave et complète par le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale associant une dysmorphie cranio faciale, un retard de croissance et un déficit mental. Il existe beaucoup d’autres aspects réunis sous la terminologie de Troubles Causes par l’Alcoolisation Fœtale dominés par les troubles de l’apprentissage, de la mémorisation responsables de difficultés scolaires, de troubles cognitifs et du comportement. Depuis le communiqué publié par l’Académie Nationale de Médecine en 2004, des progrès significatifs ont été accomplis dans les domaines de l’épidémiologie, de la connaissance des mécanismes de toxicité de l’alcool sur le cerveau et des méthodes de détection clinique et biologique de l’intoxication alcoolique.
2016
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
troubles du spectre de l'alcoolisation foetale
grossesse
enfant
adolescent
adulte
signes et symptômes
nouveau-né
troubles du spectre de l'alcoolisation foetale
recommandation pour la politique de santé
rapport

---
N3-AUTOINDEXEE
Médicaments onéreux: un choix de société
http://www.academie-medecine.fr/medicaments-onereux-un-choix-de-societe/
2016
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
médicament
sociétés
préparations pharmaceutiques
comportement de choix

---
N1-VALIDE
De l’usage des Rayons X en radiologie (diagnostique et interventionnelle), à l’exclusion de la radiothérapie. Rapport et recommandations
http://www.academie-medecine.fr/de-lusage-des-rayons-x-en-radiologie-diagnostique-et-interventionnelle-a-lexclusion-de-la-radiotherapie-rapport-et-recommandations/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/12/16.11.15-DUBOUSSET-rapport-v-16.12.8-AK.pdf
Dès leur découverte (W.C. Roentgen, 1895), les Rayons X font immédiatement progresser l’efficacité de la médecine. Aujourd’hui, l’imagerie médicale diagnostique connaît un développement majeur en devenant « interventionnelle », comme aide au geste chirurgical au bloc opératoire. Mais ces radiations « ionisantes », aussi les premières à traiter le cancer (A. Béclère vers 1900), comportent une dangerosité potentiellement dommageable, surtout chez les enfants et les adultes jeunes, les plus sensibles, comme les personnels médicaux et paramédicaux (accumulation des expositions). Le groupe de travail rappelle les conséquences des rayonnements ionisants. Invisibles, ils ne suscitent pas la méfiance. Or, la radioprotection s’impose car l’effet des doses d’exposition reçues tout au long de la vie est cumulatif. Les Directives et Recommandations internationales, européennes et nationales encadrent étroitement la radioprotection, en collaboration avec la Société Française de Radiologie (SFR) en diagnostic autant que pour les actes de radiologie interventionnelle (500.000/an en France). Préoccupée par les conditions de mise en œuvre de cette radioprotection, l’Académie nationale de Médecine a communiqué et invité plusieurs communications à sa tribune, depuis plus de 10 ans. En dépit de cela, chirurgien orthopédique infantile, nous observons des manquements fréquents aux recommandations officielles. Pourtant, une radioprotection insuffisante est source de complications potentielles pour les patients et les praticiens. La littérature internationale et nos Agences nationales démontrent que, pourtant, la moitié des complications (survenant autrefois en radiothérapie) surviennent aujourd’hui dans les suites d’actes de radiologie interventionnelle ou de diagnostic (dont le dentaire). Ceci nous a conduit à une bibliographie de 20 ans démontrant la réalité de la question et au rappel des indications des nouvelles techniques d’imagerie minimisant la dose délivrée de rayons X. Cela, en insistant sur celles n’utilisant pas de radiation ionisante (IRM, échographie, techniques optiques), avec leurs indications respectives. Des recommandations en résultent.
2016
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
radioprotection
Exposition aux rayonnements
exposition professionnelle
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Les hémochromatoses
http://www.academie-medecine.fr/les-hemochromatoses/
A l’occasion de la Semaine nationale de l’hémochromatose prévue du 30 mai au 4 juin 2016, l’Académie nationale de médecine souhaite rappeler les conclusions de la séance qu’elle a organisée le 16 février 2016 sur les maladies associées à une surcharge en fer dont les hémochromatoses génétiques constituent la forme la plus fréquente.
2016
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
hémochromatose
hémochromatose

---
N1-VALIDE
Thérapeutique fœtale
http://www.academie-medecine.fr/therapeutique-foetale/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/05/THERAPEUTIQUE-F%C5%92TALE-ANM-V11-finale1.pdf
La thérapeutique fœtale s’est développée depuis 50 ans à partir des possibilités de diagnostic prénatal de maladies ou de malformations congénitales dont l’aggravation pendant la vie intra-utérine leur confère un caractère létal ou entraine un handicap grave et irréversible par un traitement postnatal. Son développement continue de s’opérer par la mise au point de traitements médicaux et chirurgicaux innovants. Les intérêts de la femme enceinte et du fœtus doivent être garantis par une approche scientifique et éthique rigoureuse et multidisciplinaire, au sein de centres d’excellence. La douleur fœtale doit être prise en charge. Le suivi des enfants nés après une thérapeutique fœtale doit être assuré. Les droits de la femme enceinte à l’interruption médicale de grossesse ainsi que ceux à l’accompagnement d’un nouveau-né au-delà de toute ressource thérapeutique doivent être assurés.
2016
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
thérapies foetales
Relations médecin-patient

---
N1-VALIDE
Prise en charge des maladies chroniques - Redéfinir et valoriser le rôle du médecin généraliste
http://www.academie-medecine.fr/prise-en-charge-des-maladies-chroniques-redefinir-et-valoriser-le-role-du-medecin-generaliste/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/06/Maladies-chroniques-derni%C3%A8re-version-21-Juin-16-1.pdf
Les maladies chroniques sont la première cause de décès et la source principale des dépenses de santé. Leur dépistage précoce permet de limiter leur gravité évolutive et de réduire sensiblement leur coût. Mais, leur suivi thérapeutique se heurte à deux obstacles : le défaut fréquent d’observance du traitement par le patient et aussi, plus rarement, l’inadaptation thérapeutique à l’évolution clinique par le médecin. C'est pourquoi, il faut revoir fondamentalement la prise en charge du patient chronique pour le rendre autonome dans la gestion de sa maladie tout en donnant au praticien les moyens de gérer et de coordonner les diverses étapes de son parcours de soin.
2016
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
maladie chronique
rôle médical
médecins généralistes
médecine générale
éducation du patient comme sujet
Formation médicale continue comme sujet
Observance par le patient

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladie de Lyme
Prise de position de l’Académie nationale de médecine
http://www.academie-medecine.fr/maladie-de-lyme-prise-de-position-de-lacademie-nationale-de-medecine-2/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/10/16.9.20-conclusions-Maladie-de-Lyme.pdf
Une polémique se développe et s’amplifie actuellement en France comme aux USA sur la Maladie de Lyme (ML). L’Académie nationale de Médecine a décidé de consacrer sa séance du 20 septembre 2016 à ce sujet. À l’issue, les remarques et propositions suivantes ont été formulées.
2016
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
médecine
maladie de lyme
positif
Académies
maladie de Lyme
académies et instituts

---
N3-AUTOINDEXEE
Modifications du génome des cellules germinales et de l’embryon humains
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2016/04/Vesrion-bulletin-11.pdf
2016
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
altéré
génome humain
lymphocyte u'
Embryon
cellules germinales
génome humain
structures de l'embryon

---
N1-SUPERVISEE
La pharmacoépidémiologie: un dispositif nécessaire pour renforcer l’efficacité, la sécurité et le bon usage des médicaments
http://www.academie-medecine.fr/la-pharmacoepidemiologie-un-dispositif-necessaire-pour-renforcer-lefficacite-la-securite-et-le-bon-usage-des-medicaments/
La pharmacoépidémiologie doit contribuer à la juste prescription du médicament, en permettant notamment de choisir les prescriptions médicamenteuses à partir de critères cliniques pertinents : morbidité, mortalité, qualité de vie...
2015
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
pharmacoépidémiologie

---
N1-VALIDE
Pertinence économique de la chirurgie ambulatoire
http://www.academie-medecine.fr/pertinence-economique-de-la-chirurgie-ambulatoire/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2015/03/Chir-ambul-mars-2015.pdf
L’académie nationale de médecine, depuis plus de dix ans, considère la chirurgie ambulatoire avec un grand intérêt. Les estimations des économies qu’elle permettrait varient de 0.5 milliards à 6 milliard. Cela s’explique par l’absence d’études fondées sur des comparaisons factuelles bien établies. De plus, les estimations reposent, en partie, sur des comparaisons internationales qui sont biaisées par l’absence de définition claire et concrète de cette « chirurgie ».
2015
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
procédures de chirurgie ambulatoire
coûts et analyse des coûts
information scientifique et technique
pertinence

---
N1-VALIDE
Les autopsies médico-scientifiques sont indispensables au progrès médical
http://www.academie-medecine.fr/les-autopsies-medico-scientifiques-sont-indispensables-au-progres-medical/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2015/04/Rapport-Autopsies-ANM-2015-3.pdf
L’autopsie médico-scientifique (distincte de l’autopsie médico-légale et du don d’organe ou de tissu à la science ou à visée thérapeutique) est en voie de disparition en France chez l’adulte et l’enfant. L’utilité de cet acte, comme celle de la foetopathologie bien plus largement pratiquée, est pourtant incontestable pour la santé publique et l’épidémiologie: il révèle un nombre non négligeable d’erreurs diagnostiques, parfois majeures et multiples ayant échappé aux techniques d’investigation les plus modernes; il est nécessaire au diagnostic de certaines maladies et à certaines recherches… L’Académie nationale de Médecine rappelle les dispositions réglementaires qui en garantissent l’éthique. Elle analyse les causes de sa désaffection: réglementation parfois mal adaptée, tabous sociologiques, raisons religieuses erronées, croyance tant des médecins que des familles en l’infaillibilité des techniques modernes de diagnostic ante-mortem qui contraste, dans une société imprégnée de multiples cultures, avec la remise en question du pouvoir médical et la crainte de poursuites judiciaires. S’y ajoutent le coût de l’autopsie, des techniques modernes qui doivent lui être associées et de la mise aux normes des salles d’examen. L’Académie nationale de Médecine rappelle enfin la raréfaction des spécialistes de cette pratique et son absence du cursus d’enseignement médical. Elle préconise six mesures susceptibles de remédier à cette situation.
2015
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
autopsie
autopsie
autopsie
autopsie
France
rapport
carte géographique
recommandation

---
N1-VALIDE
Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine
http://dictionnaire.academie-medecine.fr/
Chaque terme, chaque concept est accessible à la fois par son entrée en français et par une entrée en anglais lorsqu’elle existe. Chaque article complet comporte les entrées, une brève définition lexicologique, un commentaire plus encyclopédique, une référence à l’auteur de la publication princeps et la date de celle-ci, l’étymologie des mots clés, le ou les synonymes ou antonymes et un renvoi à d’autres concepts voisins accessibles dans le dictionnaire par simple clic.
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
dictionnaire médical

---
N2-AUTOINDEXEE
La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac ?
http://www.academie-medecine.fr/la-cigarette-electronique-permet-elle-de-sortir-la-societe-du-tabac/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2015/03/15.3.3-DUBOIS-rapport-v-EC-15.3.5.pdf
La cigarette électronique inquiète car elle pourrait ne pas être sans danger, être un moyen d’initiation des jeunes à la nicotine, rendre impossible l’application de l'interdiction de fumer du tabac dans les lieux clos et couverts. Sa place comme moyen d’arrêt du tabac est en cours d’évaluation. Bien qu’encore partielles, les études indiquent que si la cigarette électronique doit être surveillée et réglementée, elle est aussi une opportunité nouvelle car son développement est accompagné d’une baisse notable du tabagisme en France.
2015
false
true
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
électron
Dispositifs électroniques d'administration de nicotine
nicotiana tabacum
sociétés
tabac

---
N1-VALIDE
La transplantation utérine
http://www.academie-medecine.fr/la-transplantation-uterine/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2015/06/15.6.16-HENRION-rapport-v-15.6.16.pdf
Après avoir fait le récit des événements qui ont précédé la première transplantation utérine ayant abouti à la naissance d’un enfant vivant et bien portant et fait un état des lieux, les auteurs exposent la législation française actuelle sur la greffe d’organes. Puis ils abordent les aspects cliniques, insistant sur la complexité de l’acte chirurgical, le dilemme du choix entre donneuse en état de mort cérébrale ou décédée et donneuse vivante et les indications chez la receveuse. Ils décrivent ensuite le traitement immunosuppresseur avant et pendant la grossesse, les complications plus ou moins graves qui peuvent en émailler le cours et la surveillance particulièrement attentive qu’elles nécessitent, mais aussi les doutes sur l’opportunité de l’allaitement maternel. Ils s’interrogent sur l’avenir de l’enfant à moyen et long terme, son développement psychomoteur et celui de son système immunitaire. Ils retracent les nombreuses et délicates questions éthiques que pose la transplantation utérine, qu’il s’agisse des particularités de la greffe d’utérus, qui n’est pas vitale mais permet de donner la vie, du choix entre transplantation avec donneuse en état de mort cérébrale ou donneuse vivante, de la pénurie d’organes à greffer, des risques courus par la receveuse, du devenir physique et psychologique de l’enfant, enfin du choix entre transplantation utérine et gestation pour autrui et de l’éventualité de dérives. En fait, la transplantation utérine est une chirurgie encore au stade expérimental et seuls l’avenir et le recueil exhaustif de toutes les données la concernant permettront de s’assurer de son bien fondé.
2015
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
utérus
rapport
grossesse
immunologie en transplantation
développement de l'enfant
transplantation d'organe

---
N1-VALIDE
La buprénorphine à haut dosage : mésusage et détournements d’usage
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2015/07/Communiqu%C3%A9-Bupr%C3%A9norphine-30-06-2015-Version-corrig%C3%A9e-du-30-6-151.pdf
Le nombre des héroïnomanes actuellement traités par buprénorphine est estimé à 150 000 en France. La buprénorphine orale à haut dosage (HD) se substitue à l’héroïne pendant 24 heures sur les récepteurs opiacés cérébraux, ce qui atténue les effets du sevrage contrairement à l’héroïne par voie veineuse qui est éliminée rapidement...
2015
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
buprénorphine
surdose
mauvais usage des médicaments prescrits
administration par voie orale
SUBUTEX
traitement de substitution aux opiacés
troubles liés aux opiacés
recommandation de bon usage du médicament
stupéfiants
injections veineuses
SUBOXONE
antagonistes narcotiques
toxicomanie intraveineuse
médicaments génériques
trafic de drogue
N07BC01 - buprénorphine
N07BC51 - buprénorphine en association
Association de buprénorphine et de naloxone
Abus de médicaments sur ordonnance

---
N3-AUTOINDEXEE
Les Médicaments falsifiés. Plus qu’un Scandale, un Crime
http://www.academie-medecine.fr/les-medicaments-falsifies-plus-quun-scandale-un-crime/
La falsification des médicaments, les médicaments falsifiés, constitue un fléau mondial dont le trafic ne cesse de croître. Dans tous les pays, notamment dans ceux en développement, un préjudice grave est créé à l’égard des malades qui ne peuvent bénéficier d’un accès à des médicaments de qualité en vue d’un traitement efficace. Plus récemment, la vente de médicaments sur Internet représente un danger supplémentaire mondial. Face aux carences des acteurs de tous niveaux, au premier rang politiques, les moyens de lutte sont dramatiquement limités. A l’initiative de l’Académie de médecine, le rapport rédigé en commun avec les Académies de Pharmacie et Vétérinaire de France rappelle l’impérative nécessité d’une lutte contre ce trafic particulièrement rentable et ses trafiquants, nouvelle mafia, hors de contrôle. Les Académies insistent sur la nécessité de dénoncer le préjudice sanitaire porté aux populations les plus démunies et, par le biais d’Internet, à toutes les Nations. Elles soulignent l’urgence d’adopter des mesures coercitives sévères de la part des décideurs politiques, des organisations internationales et régionales concernées par cette lutte, et une mobilisation des industriels, des importateurs et distributeurs et des professionnels de santé de toutes disciplines. Elles préconisent en outre une communication forte, répétée et suivie sur le risque engendré par les médicaments falsifiés auprès du public, y compris par le canal d’Internet. Elles insistent, en outre sur la nécessité d’un suivi régulier des progrès réalisés ou des carences maintenues.
2015
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
crime
contamination de médicaments
falsification
médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
La vaccination demeure un des fondements de la médecine préventive
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2015/06/15.6.16-BEGUE-v-15.6.18-EC.pdf
2015
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
information scientifique et technique
vaccination
vaccination
médecine préventive
vaccination

---
N1-VALIDE
Le dépistage organisé du cancer du sein
http://www.academie-medecine.fr/le-depistage-organise-du-cancer-du-sein/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2015/06/pages-369-386.pdf
L’intérêt du dépistage des cancers du sein est actuellement remis en cause. Deux points sont l’objet de débats : le premier concerne l’importance de la réduction de la mortalité par cancer du sein que l’on peut attribuer au dépistage, le second est le problème du « sur-traitement » de lésions non évolutives. Après près de dix années de réalisation d’un programme national de dépistage organisé du cancer du sein, il est légitime de s’interroger sur les résultats obtenus en termes de bénéfices, d’effets néfastes et sur la nécessité de modifier certains éléments du programme. Tout comme les soins curatifs, le dépistage doit faire l’objet d’une remise à jour régulière de l’état de la science, des faits contrôlés et des incertitudes pour tout prescripteur (en acte ou en parole) de dépistage.
2014
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
évaluation de programme
tumeurs du sein
dépistage systématique
information scientifique et technique
mammographie
tumeurs du sein

---
N1-VALIDE
Les antidépresseurs préviennent le suicide… en attendant mieux !
http://www.academie-medecine.fr/les-antidepresseurs-previennent-le-suicide-en-attendant-mieux/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/04/1.4.14-COURTET-site.pdf
Le suicide représente un problème majeur de santé publique dans le monde avec 1,5 millions de morts annuels. La France est au septième rang de l’UE. Les patients souffrant de dépression représentent une majorité des sujets suicidés. Dans la mesure où en majorité ces sujets ne sont pas traités, il est légitime de considérer que traiter la dépression réduira la mortalité suicidaire. Cependant, les dix dernières années ont vu apparaître une controverse sur un éventuel effet suicidogène des antidépresseurs. Nous reviendrons sur les données issues des différents types d’études qui ont jeté l’opprobre un peu vite sur des médicaments qui permettent de sauver des vies lorsqu’ils traitent efficacement la dépression. En outre, la connaissance de la physiopathologie du trouble « conduite suicidaire » devrait conduire à proposer des cibles thérapeutiques pour des molécules innovantes qui permettront de prévenir le suicide.
2014
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
antidépresseurs
idéation suicidaire
article de périodique
trouble dépressif

---
N1-VALIDE
Information et questionnement sur le dépistage organisé des cancers colorectaux
http://www.academie-medecine.fr/le-depistage-organise-des-cancers-colorectaux/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/04/25.2.14-ROUESSE-info-colorectal-site.pdf
Le dépistage organisé du cancer colo-rectal a été mis en place en France sur l’ensemble du territoire en 2008. Il concerne les sujets âgés de 50 à 74 ans n’ayant aucun antécédent personnel ou familial imposant une politique spécifique de dépistage. Malgré les campagnes de sensibilisation organisées par les pouvoirs publics, la participation de la population à cette action reste faible de l’ordre de 30%. Le dépistage repose sur la recherche tous les deux ans d’un saignement digestif occulte mis en évidence dans les selles par un test au gaïac. Ce test doit êtr,e dans un avenir que l’on espère proche, remplacé par un test immunologique plus simple et plus performant. La place de la colonoscopie et de la recto-sigmoïdoscopie de dépistage devrait être discutée suite aux récentes publications sur ce sujet.
2014
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
tumeurs colorectales
tumeurs colorectales
dépistage systématique
évaluation de programme

---
N1-VALIDE
La Prévention en santé chez les adolescents
http://www.academie-medecine.fr/la-prevention-en-sante-chez-les-adolescents/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/06/DreuxPr%C3%A9vention-rapport-17.6.14final1.pdf
Près de 90% des adolescents de 12 à 18 ans s’estiment en bonne santé, mais on observe chez certains d’entre eux des comportements à risque pouvant entraîner des troubles irréversibles pour leur devenir. Il s’agit en particulier de l’usage des drogues légales et illégales, de troubles psycho comportementaux pouvant conduire au suicide, d’une sexualité naissante mal contrôlée, d’habitudes alimentaires défavorables associées à la sédentarisation, d’une consommation excessive et peu contrôlée des technologies d’information et de communication (TICS) par ailleurs indispensables aujourd’hui. Pour tenter d’informer objectivement les adolescents, les méthodes de communication ciblées sur les adultes sont impuissantes et il faut mettre en place des actions spécifiques faisant appel, notamment, aux groupes de jeunes, les pairs, ayant suivis une formation adaptée pour éviter la stigmatisation des ados souvent victimes de groupes de pression ou du sectarisme de certains « éducateurs ». Le rôle de la famille, de l’école, de la médecine scolaire (à refondre) est capital surtout dans la préadolescence (6-12ans). L’accent est mis sur l’importance des activités physiques et sportives sur le plan de la santé mais aussi au niveau psycho-comportemental. Une attention particulière doit se porter sur les jeunes issus de milieux défavorisés qui, comme nous l’avons écrit dans le 1er rapport (La culture de prévention : des questions fondamentales adopté à l’unanimité par l’Académie de médecine le 15/10/2013), sont trop souvent oubliés. La prévention « humaniste » et le développement du lien social doivent constituer la base de nos actions. Aux 10 recommandations prioritaires concluant le premier rapport nous en avons ajouté 8 plus spécifiques aux adolescents.
2014
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
médecine préventive
adolescent
médecine de l'adolescent
rapport
psychiatrie de l'adolescent
psychologie de l'adolescent
recommandation
suicide
sexualité
vaccins
vaccination

---
N1-VALIDE
Rapport sur les anticoagulants oraux directs (AOD) (antérieurement appelés « nouveaux anticoagulants oraux » ou NACO)
http://www.academie-medecine.fr/rapport-sur-les-anticoagulants-oraux-directs-aod-anterieurement-appeles-nouveaux-anticoagulants-oraux-ou-naco/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/06/aod2805.pdf
Pendant des décennies, les traitements anticoagulants oraux n’ont comporté qu’une seule classe pharmacologique, celle des antagonistes de la vitamine K (AVK). C’est pourquoi, l’arrivée sur le marché, entre 2008 et 2013, de trois nouveaux anticoagulants oraux directs non AVK (AOD) de mêmes indications thérapeutiques que les AVK mais de mécanismes d’action plus spécifiques, a suscité l’espoir qu’à efficacité égale ou peut-être supérieure, ils pourraient induire moins de complications hémorragiques. Il s’agit d’un antithrombine, le dabigatran, et de deux anti Xa, le rivaroxaban et l’apixaban. Ces anticoagulants ne nécessitent pas de surveillance de leur activité anticoagulante, ce qui est une contrainte en moins par rapport aux AVK mais ce qui, en contrepartie, limite la possibilité d’adaptations posologiques individualisées. Par ailleurs, ils sont actuellement dépourvus d’antidote, un inconvénient non négligeable face aux situations d’urgence traumatique ou chirurgicale. S’ils présentent l’avantage, par rapport aux AVK, de ne pas entraîner d’interactions avec les aliments, ils ne sont pas dénués d’interactions médicamenteuses. Leurs données de pharmacovigilance n’autorisent pas, en l’état actuel, de comparaison avec les AVK mais permettent cependant de préciser les facteurs de risque, par exemple ceux des effets indésirables hémorragiques : âge, insuffisance rénale, poids corporel 50 kg, associations médicamenteuses, pathologies ou interventions à risque hémorragique. Les principaux effets indésirables concernent d’abord les accidents hémorragiques (surtout la sphère digestive et plutôt dans les indications médicales) puis thromboemboliques, plutôt au décours de la chirurgie. Un suivi à long terme s’avère nécessaire pour s’assurer, au-delà des résultats des essais cliniques et des premières données d’utilisation, de leur sécurité à long terme. En prévention de la maladie thromboembolique veineuse en chirurgie orthopédique, leurs avantages principaux versus le traitement héparinique auquel ils sont une alternative particulièrement bienvenue pour des sujets jeunes, sans insuffisance rénale ni hépatique, en l’absence de comorbidités, sont la possibilité d’un traitement oral et l’absence d’obligation de contrôles biologiques répétés. Dans l’indication de la prévention des accidents vasculaires cérébraux et des embolies systémiques chez les patients atteints de fibrillation atriale non valvulaire, il n’existe à l’heure actuelle aucun argument scientifique pour privilégier les nouveaux anticoagulants oraux par rapport aux AVK, à plus forte raison pour remplacer, chez un patient, un traitement AVK efficace et bien toléré par un anticoagulant oral direct, sans parler de la dangerosité inhérente au passage d’un AVK à un nouvel anticoagulant, quelles que soient les précautions prises.
2014
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
anticoagulants
administration par voie orale
rapport
anticoagulants
interactions médicamenteuses
thromboembolie
anticoagulants
pyridines
apixaban
pyrazoles
pyridones
fibrillation auriculaire
antithrombiniques
thiazoles
édoxaban
syndrome coronarien aigu
anticoagulants
ELIQUIS
vitamine K
procédures orthopédiques
anticoagulothérapie
Dabigatran
Dabigatran
Rivaroxaban

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations conjointes des Académies nationales de Médecine et de Pharmacie sur le respect de l’information officielle du médicament
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/11/Recommandations-ANM-ANP-Respect-information-médicament-21-10-14.pdf
2014
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
médecine
pharmacie
recommandations comme sujet
Recommandations
préparations pharmaceutiques
médicament
Académies
conjoints
directives de santé publique
académies et instituts

---
N1-VALIDE
Technétium un risque de pénurie inquiétant pour la santé publique
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/02/TechnetiumANM-V5.pdf
L'Académie nationale de Médecine recommande que les pouvoirs publics mettent en oeuvre les mesures permettant de prévenir la pénurie annoncée de 99mTc et d'assurer une disponibilité durable de cet élément radioactif incontournable pour la prise en charge de dizaines de milliers de patients...
2014
false
N
Académie Nationale de Médecine
France
français
Technétium 99m
technétium
scintigraphie
Technétium 99m
technétium
substitution de médicament
recommandation
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques

---
N1-VALIDE
Réponse à la saisine du Conseil d'Etat sur la conduite à tenir chez les personnes dans un état pauci relationnel
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/05/Re´ponse-saisine-Conseil-Etat-22-04-14.pdf
Par sa décision du 14 février 2014 relative à la situation de Monsieur Vincent Lambert, le Conseil d'État a invité l'Académie nationale de médecine, le Comité consultatif national d'éthique, le Conseil national de l'ordre des médecins ainsi que M. Jean Leonetti à lui présenter des observations écrites de caractère général de nature à l'éclairer utilement sur l'application des notions d'obstination déraisonnable et de maintien artificiel de la vie au sens de l'article L.1110-5 du Code de la Santé publique, en particulier à l'égard des personnes qui sont, comme M. Lambert, dans un état pauci relationnel.
2014
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
malades en phase terminale
information scientifique et technique
R40.10 - État paucirelationnel
soins de maintien des fonctions vitales

---
N1-VALIDE
Importance du concept de fragilité pour détecter et prévenir les dépendances «évitables» au cours du vieillissement
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/05/Rapport-Fragilité_Commission-XIII-Handicap_12-Mai-14.pdf
L'actualité du thème de la fragilité s'explique par le vieillissement de la population française qui devrait compter en 2060, 73,6 millions d'habitants dont 32% de plus de 60 ans. Ce vieillissement de la population s'associe à une pandémie de maladies chroniques et d'incapacités fonctionnelles. Les coûts de la dépendance liée à l'âge sont déjà fort élevés et le seront encore davantage. Des mesures urgentes s'imposent pour réduire les dépendances « évitables » au cours du vieillissement.
2014
false
N
Académie Nationale de Médecine
France
français
personne âgée fragile
vieillissement
rapport
sarcopénie
personnes dépendantes à domicile
sarcopénie
sarcopénie
fragilité (signe)
Fragilité

---
N1-VALIDE
Les antidépresseurs
http://www.academie-medecine.fr/les-antidepresseurs/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2014/05/olieVERSIONn%C2%B011Le-diagnostic-de-d%C3%A9pression-RECOMMANDATIONS-AUTEURS-1.pdf
es médicaments antidépresseurs doivent être prescrits dans le respect des règles de bonne pratique : diagnostic d'épisode dépressif majeur ou de trouble relevant de ce type de traitement, posologie et durée de prescription adéquats. Les effets neurobiologiques de ces médicaments demeurent insuffisamment élucidés : l'impact monoaminergique n'est qu'un des aspects au côté des effets neurotrophiques ou épigénétiques. On connaît trop peu les effets de ces molécules sur le foetus et l'enfant : ceci ne justifie pas de méconnaitre les états dépressifs de la femme durant ou après la grossesse ou de l'enfant et l'adolescent. Les antidépresseurs sont un moyen de réduire le risque suicidaire chez l'enfant ou l'adolescent, l'adulte jeune ou âgé.
2014
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
-
France
français
antidépresseurs
rapport

---
N1-VALIDE
Contraception orale et risque vasculaire
http://www.academie-medecine.fr/contraception-orale-et-risque-vasculaire/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/contraception-et-risque-vasculaire-27-02-131.pdf
L'accès des femmes à la contraception a transformé leur vie, et leur a permis des progrès sociétaux considérables. Malgré ces progrès, le très grand nombre de grossesses non désirées, et d'interruptions volontaires de grossesse rend indispensable le renforcement de l'offre contraceptive. La contraception oestroprogestative est la méthode la plus utilisée en France chez les femmes jeunes du fait de son efficacité et de la simplicité de son usage. Le revers de la médaille, reconnu dès les années 60, est une augmentation du risque de thrombose, essentiellement veineuse (phlébite, éventuellement compliquée d'embolie pulmonaire) de 3 à 7 fois plus élevé que chez les non utilisatrices.
2013
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
contraceptifs oraux hormonaux
recommandation professionnelle
thromboembolie

---
N1-VALIDE
L'éducation thérapeutique du patient (ETP), une pièce maîtresse pour répondre aux nouveaux besoins de la médecine
http://www.academie-medecine.fr/leducation-therapeutique-du-patient-etp-une-piece-maitresse-pour-repondre-aux-nouveaux-besoins-de-la-medecine/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/12/jaffiolRapport-ETP-vot%C3%A9-10-XII-13-_3_.pdf
L'expansion des maladies chroniques a mis en évidence l'impossibilité de concevoir et de mettre en oeuvre dans l'avenir une réelle politique de santé publique sans impliquer les patients dans le suivi de leur maladie, et sans donner parallèlement aux médecins la possibilité d'être plus à leur écoute et plus disponibles en termes de temps et de compétence éducative.
2013
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
éducation du patient comme sujet
rapport
maladie chronique
équipe soignante
professions de santé
enseignement professionnel

---
N1-VALIDE
Améliorer la pertinence des stratégies médicales
http://www.academie-medecine.fr/ameliorer-la-pertinence-des-strategies-medicales/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/2-Rapport-Pertinence-des-strat%C3%A9gies-m%C3%A9dicales-27-mars1.pdf
2013
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
pertinence
soins aux patients
recommandation

---
N1-VALIDE
La prise en charge des soins ophtalmologiques en France
http://www.academie-medecine.fr/la-prise-en-charge-des-soins-ophtalmologiques-en-france/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/Rapport-Arne-Ophtalmlo3.pdf
Ce groupe de travail a eu pour mission d'apprécier l'état actuel de la prise en charge des affections ophtalmologiques en France, de mettre en l'évidence les difficultés rencontrées et de proposer des solutions pour pallier les problèmes liés à l'insuffisance de soins.
2013
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
rapport
maladies de l'oeil
maladies de l'oeil
ophtalmologie
ophtalmologie
médecins
médecins
ophtalmologie
recommandation
France

---
N1-VALIDE
Mort subite au cours des activités physiques et sportives - Recommandations pour des mesures préventives
http://www.academie-medecine.fr/mort-subite-au-cours-des-activites-physiques-et-sportives-recommandations-pour-des-mesures-preventives/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/11/QueneauVDDAnmRapportMortSubiteAuCours-Pratiques-Sportives.%E2%80%A6.pdf
L'étude par l'Académie nationale de médecine de la mort subite au cours des activités physiques et sportives a pour objectif essentiel de contribuer par des mesures préventives à limiter le nombre de personnes exposées à ce drame.
2013
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
mort subite cardiaque
sports
recommandation de santé publique
prédisposition génétique à une maladie
exercice physique
mort subite cardiaque

---
N1-VALIDE
Thérapies complémentaires - acupuncture, hypnose, ostéopathie, tai-chi - leur place parmi les ressources de soins
http://www.academie-medecine.fr/therapies-complementaires-acupuncture-hypnose-osteopathie-tai-chi-leur-place-parmi-les-ressources-de-soins/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/4.rapport-Th%C3%A9rapies-compl%C3%A9mentaires1.pdf
Les thérapies complémentaires ont-elles une place dans les hôpitaux publics ? Telle est la question que posent les auteurs après l’apparition de ces techniques dans la pratique de plusieurs établissements. Les revues et méta-analyses d’essais cliniques contrôlés montrent que l’acupuncture, la médecine manuelle-ostéopathie et l’hypnose (thérapies les plus pratiquées dans les hôpitaux de Paris) ne font preuve d’utilité que dans un nombre restreint de situations : lombalgies, cervicalgies, certaines céphalées (acupuncture et manipulations du rachis), nausées et vomissements de la chimiothérapie anticancéreuse (acupuncture et hypnose), prévention de la douleur liée aux soins chez l’enfant (hypnose). De même le tai-chi paraît efficace pour la prévention des chutes et l’amélioration de l’équilibre chez les personnes âgées. Toutefois l’avantage de ces méthodes par rapport aux soins de référence est peu ou non significatif, et quand une intervention placebo est réalisable (acupuncture, certaines manipulations) la thérapie authentique n’est pas supérieure à la thérapie simulée. L’effet placebo pourrait donc être le mécanisme commun d’action de ces thérapies. Malgré ces limites, les thérapies complémentaires sont très appréciées du public et la plupart des facultés de médecine françaises leur consacrent des enseignements optionnels de troisième cycle. Les hôpitaux publics, et notamment les CHU et les centres d’oncologie, ne peuvent donc être critiqués d’accorder à ces pratiques une place dans leur offre de soins. Les auteurs émettent cependant plusieurs recommandations afin que, en adoptant ces thérapies, l’hôpital soit perçu non comme garant de leur efficacité, mais comme lieu d’exemplarité de leur pratique et espace ouvert à la recherche et à l’évaluation objective et rigoureuse du bénéfice qu’elles apportent au patient. Ils rappellent à ce titre que ces thérapies ne sont que des méthodes adjuvantes, pouvant compléter les moyens de la médecine conventionnelle, mais ne pouvant s’y substituer.
2013
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
thérapies complémentaires
rapport
thérapie par acupuncture
ostéopathie
manipulation de chiropraxie
tai chi
résultat thérapeutique
acupuncture
chiropraxie
hypnose
thérapies complémentaires
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Le parcours qualifiant des chirurgiens
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/Acad%C3%A9mie-nationale-de-m%C3%A9decine-Academie-nationale-de-chiru%E2%80%A61.pdf
2013
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
rapport
chirurgien (chirurgie générale)

---
N1-VALIDE
La Culture de prévention en santé : des questions fondamentales
http://www.academie-medecine.fr/la-culture-de-prevention-en-sante-des-questions-fondamentales/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/11/DreuxRapport-Culture-de-pr%C3%A9vention-en-sant%C3%A9.pdf
Ce rapport ne prétend pas être exhaustif car de nombreux textes généraux sur la prévention en santé sont déjà parus. Certains figurent dans la base documentaire. Il a essentiellement pour but d'alerter les pouvoirs publics décisionnels sur les moyens à mettre en oeuvre pour développer, en France, une véritable culture de prévention dans le domaine de la santé
2013
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
médecine préventive
recommandation pour la politique de santé
disparités de l'état de santé

---
N1-SUPERVISEE
Signalement des évènements indésirables en médecine - Protection juridique
http://www.academie-medecine.fr/12-03-signalement-des-evenements-indesirables-en-medecine-protection-juridique/
Le signalement des évènements indésirables (EI) en médecine et l’exploitation de l’erreur sont à la base de la gestion des risques dans les établissements de soins : c’est une exigence du développement de la culture qualité-sécurité. Ils rendent nécessaire le recours à un double anonymat : celui de qui signale et celui du dossier médical qui peut être impliqué dans le signalement.
2012
false
true
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments
erreurs médicales
erreurs médicales
faute professionnelle
rapport

---
N1-VALIDE
Prise en charge pré-hospitalière des urgences vitales de l'adulte en pratique civile
http://www.academie-medecine.fr/prise-en-charge-pre-hospitaliere-des-urgences-vitales-de-ladulte-en-pratique-civile/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/Rapport-prise-en-charge-._.-DUBOIS-et-WATEL.pdf
Ce rapport se limitera à l'aspect médical de la question sans s'étendre sur les aspects administratifs et réglementaires. De plus, les situations de catastrophe, les risques naturels et techniques ne seront pas abordés. Enfin, le sujet sera volontairement limité à la prise en charge des urgences vitales de l'adulte en pratique civile, hors transfert entre hôpitaux.
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recommandation
rapport
adulte
services des urgences médicales
urgences

---
N1-VALIDE
Statut vitaminique, rôle extra osseux et besoins quotidiens en vitamine D - Rapport, conclusions et recommandations
http://www.academie-medecine.fr/12-06-statut-vitaminique-role-extra-osseux-et-besoins-quotidiens-en-vitamine-d/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2017/01/tap-1011-10151.pdf
Le but de ce rapport est multiple : · Définir la déficience et la carence en vitamine D à partir du dosage de la 25 OHD sérique · Définir la toxicité de la vitamine D en fonction des apports et du taux de la 25 OHD · Démontrer les effets bénéfiques de la vitamine D non seulement sur le métabolisme phospho-calcique et la prévention des maladies osseuses (rachitisme et ostéomalacie) mais dans d'autres affections telles que les infections, les maladies auto-immunes, le diabète, les maladies cardiovasculaires et les cancers par inhibition des cellules tumorales.
2012
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recommandation professionnelle
vitamine D
carence en vitamine D
grossesse
nouveau-né
adolescent
sujet âgé
nourrisson

---
N1-VALIDE
Académie Nationale de Médecine
http://www.academie-medecine.fr/
composée de médecins, chirurgiens, pharmaciens, vétérinaires et membres libres ayant pour mission de conseiller les pouvoirs publics sur toutes les questions relatives à la santé, et de contribuer au perfectionnement et à la diffusion des sciences médicales ; historique et statut ; agenda des manifestations, communiqués de presse et scientifique, derniers rapports adoptés dont certains accessibles au format rtf ; informations sur l'attribution des prix, lauréats, médailles et bourses ; HISTMED base de données biographiques et iconographiques, concernant l'Histoire de la Médecine ; publication mensuelle du Bulletin de l'Académie de Médecine dont les sommaires des derniers n sont accessibles, liste des fascicules thématiques publiés, présentation du Dictionnaire ; présentation de la bibliothèque, accompagnée d'un historique des fonds, d'informations sur les archives, les manuscrits et le fonds iconographique, liste des périodiques ; liste détaillée des membres ; accès en partie réservé : journalistes (rapports, communiqués, informations), membres des commissions (calendriers et compte-rendus des séances, documents des commissions)
false
N
Paris
France
Paris
français
France
histoire de la médecine
site institutionnel

---
N1-VALIDE
Bibliothèque de l'Académie Nationale de Médecine
http://bibliotheque.academie-medecine.fr/
historique des fonds, informations sur les archives, les manuscrits et le fonds iconographique, liste des périodiques, catalogue ancien (1471-1960) des ouvrages, catalogue des incunables, base de données biographiques et iconographiques HISTMED
false
N
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
Paris
français
histoire de la médecine
portraits comme sujet
incunable comme sujet
archives
manuscrits médicaux
périodiques comme sujet
bibliothèque médicale

---
N1-VALIDE
Bulletin de l'Académie de Médecine (Le)
http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/
accès aux sommaires des derniers n , fascicules thématiques, dictionnaire de l'Académie
false
N
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
santé publique
périodique

---
N1-VALIDE
Contribution à la « réflexion publique des citoyens, sur l'accompagnement des personnes en fin de vie » (Mission Sicard)
http://www.academie-medecine.fr/contribution-a-la-reflexion-publique-des-citoyens-sur-laccompagnement-des-personnes-en-fin-de-vie-mission-sicard/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/Contribution-ANM-Fin-de-vie-11-12-12.pdf
Les situations souvent douloureuses de la fin de vie des personnes sont bien connues des médecins et, de tout temps sont une préoccupation de l'Académie de médecine. Leur accompagnement est l'une des missions du médecin inscrite aux articles 37 et 38 du Code de Déontologie médicale. Bien que le « mot » n'ait pas été prononcé et ne figure dans aucun document officiel concernant la Commission Sicard, la réflexion publique sur ce sujet, objet de l'engagement électoral n 21 du Président de la République relance le débat sur l'euthanasie. Les médias s'en sont immédiatement fait l'écho, et nul ne s'y trompe.
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
arrêt du traitement
malades en phase terminale
recommandation professionnelle
sujet âgé
soins terminaux
ordres de réanimation
euthanasie active
nouveau-né
personnes atteintes de troubles mentaux

---
N1-VALIDE
Évaluation de la dangerosité psychiatrique et criminologique
http://www.academie-medecine.fr/evaluation-de-la-dangerosite-psychiatrique-et-criminologique/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/ANM-dangerosit%C3%A9-26.09.12docm.pdf
Après l'exposé des motifs de ce rapport et quelques remarques préliminaires, les chapitres analytiques successifs traitent de la saisie de la dangerosité psychiatrique et criminologique par le droit pénal, du dilemme permanent entre asile ou prison, des apports de la médecine pour comprendre et résoudre les problèmes liés à la dangerosité, du rôle de l'expertise médicale, des modalités de l'évaluation de la dangerosité mises à sa disposition et des mesures à prendre pour améliorer la qualité de ces expertises.
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
troubles mentaux
crime
comportement dangereux
personnes atteintes de troubles mentaux
expertise
recommandation
psychiatrie légale
rapport

---
N1-VALIDE
Les adjuvants vaccinaux : quelle actualité en 2012 ?
http://www.academie-medecine.fr/les-adjuvants-vaccinaux-quelle-actualite-en-2012/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/tap-1177-1181.pdf
Les questions posées pour ce rapport sont les suivantes: 1. Les adjuvants vaccinaux sont-ils nécessaires, en particulier ceux comportant de l'aluminium ? 2 2. Que sait-on actuellement du cheminement de l'aluminium vaccinal dans l'organisme humain ? 3. Existe-t-il des preuves établies d'une possibilité de toxicité neurologique de l'aluminium vaccinal ? 4. Quels sont les nouveaux adjuvants vaccinaux, leur utilité, leur toxicité éventuelle ? 5. L'auto-immunité due aux adjuvants est-elle une menace réelle ?
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
rapport
adjuvants immunologiques
adjuvants pharmaceutiques
vaccins
vaccination
aluminium

---
N1-VALIDE
Les nuisances sonores de voisinage dans l'habitat - analyse et maîtrise
http://www.academie-medecine.fr/les-nuisances-sonores-de-voisinage-dans-lhabitat-analyse-et-maitrise/
Si les nuisances sonores de voisinage dans l’habitat sont bien connues, leurs répercussions sur la santé s’avèrent souvent sous-estimées par l’opinion publique. Reflet de la société, les nuisances de voisinage ne peuvent être maîtrisées par la seule réglementation. Les maires jouent maintenant un rôle majeur dans cette maîtrise en recourant avant tout à l’éducation, à l’information et à la médiation tout en utilisant la réglementation à bon escient.
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recommandation
rapport
bruit
bruit

---
N1-VALIDE
Diabète et précarité
http://www.academie-medecine.fr/diabete-et-precarite-2/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/07/tap-1187-1189.pdf
Une enquête récente entreprise à l'initiative de l'Académie nationale de médecine a permis d'évaluer les conséquences de la précarité sur le diabète. Cette enquête s'est déroulée de 2006 à 2011, à Montpellier et à Narbonne, en Languedoc, la région qui, avec le Nord-Pas de Calais, connaît le plus fort taux de pauvreté et de précarité en France ... L'Académie a jugé opportun de résumer brièvement les conclusions de cette enquête et de formuler les recommandations qui en découlent
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recommandation
précarité
facteurs socioéconomiques
diabète
pauvreté

---
N3-AUTOINDEXEE
Publicité pour l'alcool : pour un retour à l'esprit de la loi Evin
http://www.academie-medecine.fr/publicite-pour-lalcool-pour-un-retour-a-lesprit-de-la-loi-evin/
Depuis le vote de la loi du 10 janvier 1991, dite loi Evin, de nombreux reculs législatifs et réglementaires ont conduit à la situation défavorable constatée dans le rapport 2011 de la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES) du Ministère de la santé sur l’état de santé de la population en France [1] : ralentissement de la baisse de consommation, augmentation des usages à risque et des ivresses répétées chez les jeunes. Ce rapport estime à 12,4 litres d’alcool pur par habitant de quinze ans et plus la consommation des Français en 2009, soit plus de 40 g par jour pour les hommes et un peu moins de 20 g pour les femmes. Malgré une diminution de 14 % entre 1999 et 2009 (2 litres), l’objectif de la loi de santé publique d’une baisse de 20 % entre 1999 et 2008 n’a pas été atteint. Pire, « depuis 2005 le rythme s’est nettement ralenti ».
2012
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
rapport
esprit et humour comme sujet
alcoolisme
publicité comme sujet
jurisprudence
alcool
alcools

---
N1-VALIDE
Techniques d'analyse du génome et de son expression : applications médicales
http://www.academie-medecine.fr/techniques-danalyse-du-genome-et-de-son-expression-applications-medicales/
Ce rapport a pour objet de dresser un état, certes partiel, de cette évolution scientifique en traitant de quatre méthodes analytiques « globales » : la spectrométrie de masse, la résonance magnétique nucléaire, le séquençage de l'ADN et les puces ADN, et en abordant ensuite quatre chapitres de l'oncologie, domaine médical ou les retombées pratiques, en particulier thérapeutiques, sont sans doute les plus prometteuses.
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
génome humain
rapport

---
N3-AUTOINDEXEE
Pour un renforcement du contrôle du tabac en France : place des hausses dissuasives et répétées des taxes sur le tabac.
http://www.academie-medecine.fr/pour-un-renforcement-du-controle-du-tabac-en-france-place-des-hausses-dissuasives-et-repetees-des-taxes-sur-le-tabac-2/
Le premier traité international élaboré sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Convention Cadre de Lutte AntiTabac (CCLAT), comporte les mesures efficaces pour contrôler mondialement l’épidémie tabagique [1]. Parmi ces mesures que les signataires se sont engagés à appliquer (interdiction de la publicité, protection des non fumeurs, éducation et information, aide à l’arrêt du tabac…), il en est une qui a une place particulière par son importance : l’augmentation des prix des produits du tabac. La Banque Mondiale a démontré depuis longtemps qu’une augmentation de 10 % du prix des produits du tabac est suivie d’une baisse des ventes de 4 % dans la population générale, de 8 % chez les jeunes.
2012
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
rapport
impôts
renforcement (psychologie)
motivation
tabac
France

---
N1-VALIDE
Conséquences médicales des variations de la température ambiante et des variations climatiques
http://www.academie-medecine.fr/consequences-medicales-des-variations-de-la-temperature-ambiante-et-des-variations-climatiques-2/
Il y a entre le changement global du climat auquel nous assistons et l'augmentation de la fréquence et de la gravité des événements extrêmes (comme les pluies excessives, les sécheresses et les vagues de chaleur) une relation de cause à effet maintenant solidement établie. Ce travail a pour objet l'analyse des conséquences médicales prévisibles de ce type de changements qu'ils soient progressifs ou subis et en se restreignant aux changements de la température externe.
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
changement climatique
changement climatique
exercice physique
coup de chaleur
changement climatique
climatisation
virus
maladies cardiovasculaires
rapport

---
N1-VALIDE
De la pratique excessive des jeux sur écrans aux addictions
http://www.academie-medecine.fr/de-la-pratique-excessive-des-jeux-sur-ecrans-aux-addictions/
Les technologies modernes (ordinateurs, tablettes, consoles, téléphones ….) mettent à la disposition de chacun de nouveaux modes de jeux: essentiellement jeux vidéo chez l'enfant et l'adolescent, auxquels s'ajoutent chez l'adulte les jeux d'argent en ligne. ...
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
jeux vidéo
Comportement toxicomaniaque
jeu de hasard
enfant
adolescent
adulte
recommandation

---
N1-VALIDE
A propos de la commotion cérébrale chez les sportifs : communiqué
http://www.academie-medecine.fr/a-propos-de-la-commotion-cerebrale-chez-les-sportifs/
Lors d’une séance dédiée spécifiquement aux traumatismes sportifs et à leur prévention, qui s’est déroulée le 5 octobre 2010, l’Académie nationale de médecine a rappelé que des études longitudinales couplant un examen clinique à la neuro-imagerie avaient été entreprises en France, dès 1986, chez les boxeurs amateurs et professionnels ayant subi un traumatisme crânien, afin de déterminer la nature des lésions observées, aiguës ou chroniques et l’origine de ces lésions.
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
boxe
traumatismes sportifs
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Médicaments et adaptation néonatale : l'héritage médicamenteux
http://www.academie-medecine.fr/12-04-medicaments-et-adaptation-neonatale-lheritage-medicamenteux/
Les effets délétères potentiels des médicaments administrés à la mère sur l’enfant
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
nouveau-né
grossesse
effets secondaires indésirables des médicaments
rapport
recommandation

---
N1-VALIDE
La prescription des médicaments chez la personne âgée
http://www.academie-medecine.fr/la-prescription-des-medicaments-chez-la-personne-agee/
Les prescriptions de médicaments à la personne âgée ont été une préoccupation constante de l'Académie nationale de médecine. Ses principaux rapports et communications dans le domaine sont rappelés en annexe. Sous le terme de « personnes âgées » sont concernés les sujets de 75 ans et plus, mais aussi ceux de plus de 65 ans en cas de polypathologie, ce qui correspond en France à un effectif populationnel compris entre 11 millions (sujets de plus de 65 ans) et 5 800 000 personnes (sujets de plus de 75 ans) selon les données INSEE au 1er janvier 2011.
2012
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recommandation professionnelle
sujet âgé
ordonnances médicamenteuses

---
N1-VALIDE
Les handicaps physiques congénitaux non cérébraux
http://www.academie-medecine.fr/11-10-les-handicaps-physiques-congenitaux-non-cerebraux/
recommandations concernant les modalités nouvelles de leur prise en charge médicale Concernant l'échographie pour Diagnostic prénatal Concernant les Centres de référence Concernant les centres de Compétence
2011
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recommandation professionnelle
rapport
malformations
personnes handicapées

---
N1-VALIDE
Perturbateurs Endocriniens (PEs) de l'environnement - Mécanismes et risques potentiels en cancérologie
http://www.academie-medecine.fr/11-12-perturbateurs-endocriniens-pes-et-cancers-analyse-des-risques-et-des-mecanismes-propositions-pratiques/
L'objectif initial de ce rapport était d'évaluer le risque cancérigène potentiel de divers perturbateurs endocriniens (PEs) de l'environnement, d'en préciser les mécanismes et de proposer éventuellement des mesures de précaution.
2011
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
rapport
recommandation
perturbateurs endocriniens
exposition environnementale
cancérogènes environnementaux
tumeurs
bisphénol A
phénols
risque
composés benzhydryliques

---
N1-VALIDE
L'enfant handicapé mental - Son présent, son avenir
http://www.academie-medecine.fr/11-09-lenfant-handicape-mental-son-present-son-avenir/
La volonté des pouvoirs publics d'améliorer le dépistage et la prise en charge de l'enfant handicapé mental et la disponibilité active des associations de parents contraste avec le manque de moyens matériels et l'insuffisance de formation des personnels soignants et enseignants. Le retard pris par notre pays en ce domaine aboutit à des diagnostics tardifs, générateurs d'aggravations de handicap et d'insuffisance de prise en charge par la communauté.
2011
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
rapport
enfants handicapés
personnes handicapées mentales
parents
vieillissement

---
N1-VALIDE
L'Académie nationale de médecine recommande, dans l'intérêt des malades, un humanisme médical pour notre temps.
http://www.academie-medecine.fr/11-07-un-humanisme-medical-pour-notre-temps/
Tout au long de son histoire et de ses travaux, l'Académie Nationale de Médecine a été animée de la préoccupation constante d'inscrire ses démarches dans la tradition française d'une Médecine Humaniste. Depuis qu'elle exerce des fonctions de conseil auprès des Ministères de tutelle, qu'elle s'attache aux avancées scientifiques et propose des recommandations, elle a toujours considéré de son devoir de veiller aux pratiques d'Humanisme Médical, pour le respect et la dignité de la personne humaine souffrante. Ce rapport s'inscrit donc dans une longue suite de publications de l'Académie et de ses membres sur tous les sujets inhérents à ce thème. Il se propose de rappeler que les évolutions fructueuses et étonnamment rapides de la Médecine du XXI siècle, ne dispensent en aucune façon de ses fondamentaux, c'est-à-dire une Clinique Humaniste.
2011
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
rapport
recommandation
humanisme
enseignement médical

---
N1-VALIDE
Sécurité du médicament et pharmacovigilance
http://www.academie-medecine.fr/11-08-securite-du-medicament-et-pharmacovigilance/
L'Académie Nationale de Médecine, consciente de la préoccupation du public et de l'ensemble des acteurs du système de Santé relative à la sécurité du médicament, s'est à nouveau saisie de la question de la sécurité du médicament et de la pharmacovigilance. Elle souhaite rappeler un certain nombre de faits et formuler plusieurs recommandations.
2011
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recommandation
surveillance pharmacologique

---
N1-VALIDE
Mise au point sur la prescription des molécules onéreuses en cancérologie
http://www.academie-medecine.fr/11-04-mise-au-point-sur-la-prescription-des-molecules-onereuses-en-cancerologie/
Ce document concerne exclusivement la cancérologie, bien que l'Académie soit pleinement consciente que ce sujet intéresse bien d'autres disciplines médicales, la cancérologie n'étant là que comme modèle de la problématique envisagée. Il n'a pas non plus la prétention d'émettre un avis sur le niveau de prix, sujet pour lequel une expertise complète mériterait d'être mandatée, au niveau national voire européen. Quand bien même il s'ouvre en introduction sur des questions de charges financières élevées, ce rapport prend en fait les prix pour donnés, et se veut le témoin d'une réflexion sur les leviers à développer pour assurer le meilleur usage de ces médicaments onéreux.
2011
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
ordonnances médicamenteuses
antinéoplasiques
coûts des médicaments
rapport

---
N1-VALIDE
A propos de l'accouchement dans le secret
http://www.academie-medecine.fr/a-propos-de-laccouchement-dans-le-secret/
A l'occasion de la parution du rapport de la mission parlementaire récemment remis au premier ministre par son rapporteur, Madame Brigitte Barèges, sur l'accouchement dans le secret qui préconise, entre autres, de supprimer la possibilité pour une femme d'accoucher dans l'anonymat, accouchement dit sous X, tout en maintenant la possibilité d'accoucher dans le secret, l'Académie nationale de médecine confirme sa position déjà émise à deux reprises en 2000
2011
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
anonymes et pseudonymes
parturition
recommandation

---
N1-VALIDE
Les eaux de consommation humaine et la santé publique
http://www.academie-medecine.fr/11-02-les-eaux-de-consommation-humaine-et-la-sante-publique-en-france-metropolitaine/
Ce rapport confirme tout d'abord la nécessité d'améliorer et de préserver la qualité des ressources en eau en vue du développement durable et de poursuivre les efforts entrepris pour améliorer à la fois le traitement des eaux usées et la qualité de l'eau de consommation, grâce à l'évolution constante des recherches et des innovations techniques dans ces domaines ainsi que le développement de l'assurance qualité.
2011
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
eau de boisson
Préservation des ressources en eau
consommation de boisson
alimentation en eau
France
pollution de l'eau
polluants de l'eau
recommandation de santé publique
ressources en eau

---
N1-VALIDE
Réflexions et propositions relatives aux allégations de santé et aux compléments alimentaires
http://www.academie-medecine.fr/11-01-reflexions-et-propositions-relatives-aux-allegations-de-sante-et-aux-complements-alimentaires/
le Règlement N 1924/2006 du Parlement européen et du Conseil, en date du 20 décembre 2006, modifié en date du 18 janvier 2007, est entré en application en date du 1er juillet 2007. Il encadre les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires, objet jusqu'alors de toutes sortes de promesses fantaisistes sans fondement. La qualité de l'alimentation étant un important facteur d'environnement pour la santé, les Académies nationales de Médecine et de Pharmacie ont souhaité faire le point sur la mise en oeuvre de ce Règlement trois ans après son entrée en vigueur
2011
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
compléments alimentaires
tromperie
aliments
législation sur les aliments
rapport
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport sur le projet de loi relatif à la bioéthique adopté à l'Assemblée Nationale en première lecture le 15 février 2011
http://www.academie-medecine.fr/avis-sur-le-projet-de-loi-relatif-a-la-bioethique-adopte-a-lassemblee-nationale-en-premiere-lecture-le-15-fevrier-2011/
Après avoir adopté un rapport intitulé « Réflexions relatives au rapport 2235 de la mission parlementaire sur la révision des lois de bioéthique », document qui comportait de nombreux commentaires et propositions de modifications, l’Académie nationale de médecine avait formulé en décembre 2010 des « Remarques sur le projet de loi No 2911 relatif à la bioéthique présenté au conseil des ministres le 20 octobre 2010 ».
2011
false
true
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
Questions bioéthiques
bioéthique

---
N1-VALIDE
La situation de la médecine générale en France.
http://www.academie-medecine.fr/11-06-la-situation-de-la-medecine-generale-en-france-reflexions-et-propositions-de-lacademie-nationale-de-medecine/
la situation de la Médecine générale en France devient de plus en plus préoccupante. Au cours des derniers mois, plusieurs rapports lui ont été consacrés, à la demande notamment des plus hautes instances de l'état (M.LEGMANN ; E.HUBERT). Dans le cadre de ces réflexions qui devraient précéder des décisions importantes, l'Académie nationale de Médecine croit utile de rappeler et de compléter ses propositions antérieures. Sans aucunement prétendre à l'exhaustivité, ceci concerne la place de la médecine générale, l'orientation, la sélection et la formation des étudiants, les conditions d'exercice des médecins généralistes, la féminisation de la Médecine, enfin la démographie médicale et l'inégale répartition de l'offre de soins.
2011
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recommandation pour la politique de santé
médecins généralistes
médecine générale
France

---
N1-VALIDE
Mortalité maternelle et mortalité périnatale des enfants nés à terme en France
http://www.academie-medecine.fr/10-11-mortalite-maternelle-et-mortalite-perinatale-des-enfants-nes-a-terme-en-france/
Le rapport EuroPeristat sur la mortalité maternelle dans sa version 2008, et sur des données de 2003-2004, (1) situe la France au 13ème rang des pays européens, plus mauvais que la moyenne européenne, au même niveau que le Portugal et que l'Irlande, et loin derrière la Suède la mieux placée (...) Dans le même temps, la France dispose des meilleurs indicateurs de natalité avec en 2009, 821000 naissances et un Indice Conjoncturel de Fécondité à 1,99 (Insee 2010). Ces constats divergents ont alerté l'Académie Nationale de Médecine en vue d'établir la réalité des faits, les facteurs responsables de cette situation défavorable, les moyens d'éventuellement y remédier et en définitive d'élaborer des recommandations
2010
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
mortalité périnatale
mortalité maternelle
France
rapport
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
A propos des dangers des vaccins comportant un sel d'aluminium
http://www.academie-medecine.fr/a-propos-des-dangers-des-vaccins-comportant-un-sel-daluminium/
De façon récurrente, l'aluminium dans les vaccins est incriminé. En 1998 une équipe de chercheurs français a décrit la myofasciite à macrophages (MFM) caractérisée par une lésion inflammatoire localisée au seul point d'injection ; ils ont relié cette lésion particulière à un syndrome comportant fatigue chronique et douleurs musculaires et articulaires et l'ont imputé à l'aluminium de l'adjuvant vaccinal. Une étude conduite avec l'AFFSAPS n'avait pu conclure en 2004 à la relation entre les signes systémiques et la lésion histologique et ne remettait pas en cause la balance bénéfice-risque des vaccins contenant un adjuvant aluminique. Ces constatations avaient été faites également en 2003 par l'Académie nationale de médecine. Un travail plus récent en 2009, sur de courtes séries comparatives, démontre la présence de troubles des fonctions cognitives chez les malades ayant une MFM. L'hypothèse invoquée d'une atteinte neurologique en partie due à l'aluminium n'a pas été confirmée. Pourtant, récemment, une étude annoncée ' mais non publiée - accusant l'aluminium des vaccins de favoriser la maladie d'Alzheimer, a relancé la polémique...
2010
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
adjuvants immunologiques
hydroxyde d'aluminium
composés de l'aluminium
phosphates
phosphate d'aluminium
vaccins
rapport

---
N1-VALIDE
Secourisme en France : panorama et perspectives
http://www.academie-medecine.fr/le-secourisme-en-france-panorama-et-perspectives/
50.000 personnes décèdent en France chaque année de mort subite et d'accidents domestiques, de la vie quotidienne ou de la route… ce qui constitue la 1ère cause de mortalité. Une victime ne bénéficiant pas des gestes de premiers secours en attendant le Samu a 2 à 4% de chance de survie. Ce taux monte à 20% si un sauveteur pratique ces gestes pendant ce laps de temps. Alors que 80% des allemands sont formés aux premiers secours, en France, selon une enquête de la Croix Rouge, en 2009, à peine 27% de nos concitoyens avaient un diplôme de secourisme et 17% avaient été initiés.
2010
false
N
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recommandation
premiers secours

---
N1-VALIDE
Santé des voyageurs sur des vols aériens de longue durée
http://www.academie-medecine.fr/10-09-sante-des-voyageurs-sur-des-vols-aeriens-de-longue-duree-role-du-medecin-traitant-health-risks-of-long-distance-air-travel-role-of-the-general-practitioner/
Trois milliards deux cents millions de passagers aériens en 2006, le double entre 2006 et 2020 (Organisation Internationale de l'Aviation Civile), dont un nombre croissant sur vols « longue durée », eux-mêmes plus fréquents : ces chiffres augmentent constamment. Les vols peuvent durer jusqu'à 16-18 heures, grâce à l'allègement des machines (matériaux composites en fibres de carbone remplaçant l'aluminium). La répétition des vols, l'augmentation du nombre des passagers d'un avion (plus de 600 ! déjà courant sur Corsair avec certains vols 747) s'ajoutent à l'avance en âge des voyageurs (groupes de retraités) pour amplifier le risque de survenue, d'aggravation ou de révélation de manifestations diverses. L'homme d'affaire pressé (et stressé), par la fréquence de ses déplacements, même sur vols domestiques de brève durée, est aussi concerné
2010
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
médecine des voyages
voyage
médecine aérospatiale
rôle médical
soins dispensés dans un avion
véhicules de transport aérien
santé du voyageur
T70.2 - effets de l'altitude, autres et non précisés
rapport
recommandation

---
N1-VALIDE
La prévention médicale de la récidive chez les délinquants sexuels
http://www.academie-medecine.fr/10-08-la-prevention-medicale-de-la-recidive-chez-les-delinquants-sexuels-medical-prevention-of-recidivism-by-sexual-delinquents/
L'Académie nationale de médecine s'est (...) proposé d'analyser les données scientifiques connues portant sur la prévention de la récidive des délinquants sexuels, de comparer ces données aux pratiques existant en France et d'en tirer des recommandations destinées à améliorer la situation actuelle.
2010
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
prévention secondaire
récidive
infractions sexuelles
recommandation pour la politique de santé
délinquant sexuel

---
N1-SUPERVISEE
L'automesure tensionnelle
http://www.academie-medecine.fr/recommandations-concernant-lautomesure-tensionnelle/
Consciente des avantages démontrés de l'automesure tensionnelle à domicile, l'Académie recommande sa plus grande diffusion accompagnée d'une amélioration des pratiques
2010
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
surveillance ambulatoire de la pression artérielle
recommandation

---
N1-VALIDE
Cellules souches et perspectives thérapeutiques
http://www.academie-medecine.fr/10-12-cellules-souches-et-perspectives-therapeutiques/
L'Académie a abordé récemment le sujet des cellules souches dans le cadre des remarques qu'elle a formulées à propos des recommandations accompagnant le rapport de la mission parlementaire sur la prochaine révision des lois de bioéthique . Le document ci-dessous résultant du travail de la commission I (biologie) apporte un élément d'information supplémentaire sur un thème en pleine évolution scientifique et dont les applications médicales espérées restent encore largement prospectives. Les résultats obtenus à ce jour soulignent cependant l'immense intérêt de cette voie de recherche et incitent à renouveler notre demande d'assurer aux chercheurs travaillant en France la liberté nécessaire à leurs recherches, en particulier sur les cellules souches embryonnaires humaines
2010
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
thérapeutique
cellules souches
cellules souches embryonnaires
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations de l'Académie Nationale de Médecine sur la délégation de formation aux structures non universitaires
http://www.academie-medecine.fr/recommandations-de-lacademie-nationale-de-medecine-sur-la-delegation-de-formation-aux-structures-non-universitaires/
2010
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
rapport
Formation académique
recommandations comme sujet
enseignement
médecine

---
N3-AUTOINDEXEE
Réflexions relatives au rapport d'information n 2235 de la mission parlementaire sur la révision des lois de bioéthique
http://www.academie-medecine.fr/10-07-reflexions-relatives-au-rapport-dinformation-no-2235-de-la-mission-parlementaire-sur-la-revision-des-lois-de-bioethique/
À la parution du rapport d’information de la mission parlementaire consacré à la révision des lois de bioéthique, l’Académie nationale de médecine a jugé utile d’entreprendre une étude critique de ce rapport et, en particulier des 95 propositions qui sont avancées, afin de formuler à leur égard les points d’accord, des remarques, des propositions de rédaction plus appropriée sur certains points, ou des réserves.
2010
false
true
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
bioéthique
Questions bioéthiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Expositions aux rayons ultraviolets artificiels : leur danger n'est toujours pas suffisamment pris en compte
http://www.academie-medecine.fr/expositions-aux-rayons-ultraviolets-artificiels-leur-danger-nest-toujours-pas-suffisamment-pris-en-compte/
La fréquence du recours aux cabines de bronzage conduit à rappeler le danger des expositions aux rayons ultraviolets artificiels : il s’avère en effet que l’actuelle réglementation, en principe destinée à éviter les trop fréquentes conséquences désastreuses pour la santé de ces expositions, non seulement n’a pas été suivie des résultats attendus, mais a manifestement donné lieu à des interprétations erronées faisant croire à l’innocuité de ces irradiations.
2010
false
true
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
bain de soleil
rayons ultraviolets

---
N3-AUTOINDEXEE
Les formations médicales spécialisées en France
http://www.academie-medecine.fr/10-02-les-formations-medicales-specialisees-en-france/
La spécialisation en médecine est un processus évolutif qui accompagne le progrès des connaissances et des techniques d’investigation. La maîtrise de la spécialisation en médecine est nécessaire en raison de ses implications éthiques, organisationnelles et économiques. Un grand nombre de qualifications ont été individualisées. Elles donnent au praticien le droit d’exercer comme spécialiste ou une reconnaissance de compétence. L’accès à la spécialisation peut être obtenu par des formations spécialisées dans le cadre du troisième cycle des études médicales, elles confèrent le Diplôme d’Étude Spécialisé (DES). Des spécialisations peuvent être obtenues par des formations spécialisées plus courtes, Diplômes d’Étude Spécialisé Complémentaire (DES.). Enfin, la qualification et le droit d’exercer une spécialité peuvent être obtenus sur demande individuelle argumentée par un dossier, après avis d’une Commission de qualification sous l’autorité de l’Ordre des Médecins. La régulation du flux de spécialistes est imparfaitement contrôlée en dehors de quelques spécialités soumises à une filière spécifique nationale. L’acquisition d’une spécialité par les médecins de diplôme étranger acquis hors de l’Union Européenne a été réformée très récemment. La formation qui se rapproche de celle du DES est encadrée de la même façon, elle permet d’obtenir un diplôme et non une attestation comme antérieurement. La spécialisation a pu susciter des réserves dans la mesure où elle a été accusée de conduire à négliger la prise en charge du malade dans l’originalité de l’ensemble de sa personnalité. L’attrait prioritaire vers les spécialités a appauvri le recrutement vers la médecine générale qui est choisie par défaut. La spécialité de Médecine Générale a été instituée pour tenter de corriger ce déséquilibre. Des propositions ont déjà été formulées par l’Académie nationale de médecine et par les responsables universitaires pour pallier les défauts du dispositif de spécialisation. Elles sont approfondies et développées dans ce rapport.
2010
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
rapport
spécialisation
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport adopté le 19 janvier 2010 sur la demande d'une nouvelle orientation thérapeutique, en rhumatologie, de la commune d'Allègre-les-Fumades (Gard)
http://www.academie-medecine.fr/10-04-sur-la-demande-dune-nouvelle-orientation-therapeutique-en-rhumatologie-de-la-commune-dallegre-les-fumades-gard/
2010
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
rapport
rapport (information)
rhumatologie
adoption
orientation
communication

---
N3-TITRE
Les cellules souches du cordon et du placenta : De la recherche aux applications thérapeutiques
http://www.academie-medecine.fr/10-03-les-cellules-souches-du-cordon-et-du-placenta-de-la-recherche-aux-applications-therapeutiques/
Un groupe de travail s’est constitué autour de J. Caen, membre de l’Académie Nationale de Médecine, avec pour objectif de faire la synthèse des connaissances actuelles sur les cellules souches du cordon et du placenta et de réfléchir à leur utilisation thérapeutique. La première partie du rapport présente une synthèse des connaissances actuelles sur les cellules souches du sang de cordon, de la moelle osseuse et du tissu adipeux, et sur les cellules souches mésenchymateuses de cordon et de placenta.
2010
false
true
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
expérimentation thérapeutique humaine
recherche sur les cellules souches
transplantation de cellules souches de sang du cordon

---
N1-VALIDE
Aménagement du temps scolaire et santé de l'enfant
http://www.academie-medecine.fr/10-01-amenagement-du-temps-scolaire-et-sante-de-lenfant/
l'Académie nationale de Médecine a créé un groupe de travail qui a procédé à des consultations de différents acteurs du système scolaire du Ministère de l'Education nationale ainsi que de chercheurs spécialistes des rythmes biologiques et psychophysiologiques de l'enfant et de leurs rapports avec la santé de l'enfant
2010
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
établissements scolaires
enfant
adolescent
rythme circadien
périodicité
étudiants
recommandation

---
N1-VALIDE
Les risques des antennes de téléphonie mobile Mise au point
http://www.academie-medecine.fr/les-risques-des-antennes-de-telephonie-mobile-2/
L’Académie nationale de médecine rappelle les données scientifiques suivantes — Les antennes de téléphonie mobile entraînent une exposition aux champs électromagnétiques cent à cent mille fois plus faible que les téléphones portables : être exposé pendant vingt-quatre heures à une antenne à un volt par mètre donne la même exposition de la tête que de téléphoner avec un portable pendant trente secondes.
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
Téléphones portables
exposition environnementale
champs électromagnétiques
radiofréquences, hyperfréquences micro-ondes, antennes
information scientifique et technique
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Prise en charge des urgences allergiques sévères
http://www.academie-medecine.fr/09-17-prise-en-charge-des-urgences-allergiques-severes/
L'anaphylaxie sévère se définit par l'association de symptômes cardio-vasculaires, respiratoires, cutanés et digestifs, d'apparition immédiate après le contact avec l'allergène, menaçant potentiellement la vie. Les quatre expressions cliniques en sont le choc anaphylactique caractérisé par la survenue d'un collapsus cardio-vasculaire associé à des manifestations cutanées, respiratoires et digestives, la réaction systémique sérieuse portant sur deux organes ou plus, l'angioedème laryngé à risque de suffocation, le bronchospasme aigu.
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
anaphylaxie
gestion des soins aux patients
recommandation professionnelle
rapport

---
N1-VALIDE
Diffusion et validation des tests génétiques en France
http://www.academie-medecine.fr/09-18-diffusion-et-validation-des-tests-genetiques-en-france/
L'organisation et la réglementation de la génétique moléculaire en France sont détaillées ainsi que les questions posées par l'ensemble des tests génétiques pratiqués : nécessité de contrôles de qualité et d'un conseil médical pertinent, interdiction d'utiliser ces tests à des fins discriminatoires, en particulier en termes d'assurance et d'emploi, problèmes posés par la diffusion des tests de convenance personnelle. Dans le cadre de la révision en cours des lois de bioéthique, ce rapport formule plusieurs recommandations.
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
biologie moléculaire
techniques génétiques
France
rapport
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Les bonnes pratiques de désinfection des sondes d'échographie endo-vaginales et endo-rectales
http://www.academie-medecine.fr/09-19-les-bonnes-pratiques-de-desinfection-des-sondes-dechographie-endo-vaginales-et-endo-rectales/
L'échographie per-cutanée est une investigation diagnostique. Les paramètres qui garantissent son innocuité sont bien définis. Mais sa précision dépend en partie de l'épaisseur des tissus qui séparent la sonde émettrice de l'organe exploré. Il était donc logique d'utiliser les voies naturelles, et notamment le vagin et le rectum pour rapprocher la sonde de sa cible. Pour répondre à ce besoin, des techniques concernant la désinfection de ces sondes et les recommandations nécessaires ont été progressivement mises au point en France sous la forme de Guides de bonnes pratiques régulièrement mises à jour
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
stérilisation
désinfection
échographie
équipement et fournitures
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
recommandation pour la pratique clinique
rapport

---
N1-VALIDE
La biologie du vieillissement
http://www.academie-medecine.fr/09-01-biologie-du-vieillissement/
Notre propos se limitera à la biologie du vieillissement : pourquoi vieillit-on ? Quels sont les processus cellulaires et moléculaires du vieillissement ? Qu'apporte l'étude des maladies génétiques du vieillissement à la compréhension de ces processus ? Y a-t-il des marqueurs biologiques du vieillissement et comment évoluent les paramètres biologiques avec l'âge ? Comment vieillissent nos divers organes, quelles sont les maladies de l'âge et comment différencier les symptômes du vieillissement normal des symptômes pathologiques ? Doit-on adapter la thérapeutique à l'âge et comment ?
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
vieillissement
vieillissement de la cellule
vieillissement
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Sport et santé
http://www.academie-medecine.fr/09-03-sport-et-sante/
Ce rapport fait état des diverses dimensions du sport et de sa relation avec la santé aux différents stades de la vie (adolescents, âge adulte, personnes âgées). Il précise les bénéfices du sport sur la santé et ses risques, avec en particulier la notion du surentraînement. Il donne des indications sur la formation nécessaire des étudiants en médecine avec la notion nouvelle « d'ordonnance d'activités physiques ».
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
sports
exercice physique
rapport
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Réadaptation après un accident vasculaire cérébral et unités neuro-vasculaires
http://www.academie-medecine.fr/readaptation-apres-laccident-vasculaire-cerebral-et-unites-neuro-vasculaires-2/
Le 7 décembre 2004, l'Académie Nationale de Médecine recommandait de considérer l'accident vasculaire cérébral (AVC) comme une urgence vitale et d'augmenter le nombre d'unités neurovasculaires. Quatre ans plus tard, sous la responsabilité des neurologues, 80 unités sur les 140 nécessaires pour traiter efficacement les 130 à 150 000 accidents vasculaires cérébraux annuels sont ouvertes. Prenant acte de l'avancée majeure pour la santé publique que représentent les Unités Neuro-Vasculaires et consciente que ces créations n'ont de sens que complétées par le développement et la structuration des filières post hospitalières, l'Académie Nationale de Médecine recommande :
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
Réadaptation après un accident vasculaire cérébral
accident vasculaire cérébral
traitement d'urgence
accident vasculaire cérébral
accident vasculaire cérébral
recommandation

---
N1-VALIDE
Bloc opératoire : de la salle d'opération à la plate-forme interventionnelle
http://www.academie-medecine.fr/09-11-bloc-operatoire-de-la-salle-doperation-a-la-plate-forme-interventionnelle/
Le bloc opératoire est une enceinte dédiée à des actes invasifs réalisés quelles qu'en soient la modalité et la finalité, en ayant recours aux équipements adéquats et en regroupant toutes les compétences médicales et paramédicales requises, pour assurer la sécurité des patients
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
blocs opératoires
blocs opératoires
recommandation
rapport

---
N1-VALIDE
Recommandations de l'Académie nationale de médecine concernant le traitement des tumeurs malignes des tissus mous
http://www.academie-medecine.fr/recommandations-de-lacademie-nationale-de-medecine-concernant-le-traitement-des-tumeurs-malignes-des-tissus-mous/
Les sarcomes des tissus mous sont définis comme les tumeurs malignes développées aux dépens du tissu conjonctif commun extra-squelettique : tissu adipeux, tissu musculaire, vaisseaux et système nerveux périphérique. L’entité « sarcomes des tissus mous » recouvre une cinquantaine de types et sous types histologiques différents. Leur prise en charge initiale est défectueuse dans plus de la moitié des cas ce qui a des conséquences fâcheuses sur le pronostic. L’exérèse chirurgicale correctement effectuée d’emblée, c’est-à-dire passant partout en tissu sain au-delà des îlots tumoraux, est de loin le facteur pronostique essentiel pour la survie de ces malades. Les rattrapages radiothérapiques et/ou chimiothérapiques ne sont pas satisfaisants ni pour la survie ni pour la fonction. Ceci entraîne donc les recommandations suivantes : toute tumeur des tissus mous susceptible d’être maligne, soit parce que survenant chez un enfant, soit parce que profonde, soit parce que de taille supérieure à trois centimètres nécessite un examen IRM avec injection, suivi d’une biopsie effectuée selon les critères oncologiques reconnus, La prise en charge inclue l’envoi des lames à un laboratoire compétent référent, car ces tumeurs sont fréquemment d’interprétation et de classement difficiles. Ce n’est qu’après ces examens qu’un geste chirurgical adapté pourra être effectué en accord ou au sein d’un centre référent, comme cela se passe déjà ou devrait se passer pour les tumeurs osseuses malignes dans la quasi totalité de notre pays.
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
tumeurs des tissus mous
tumeurs des tissus mous
diagnostic par imagerie
tumeurs des tissus mous
recommandation professionnelle
tumeurs des tissus mous

---
N1-VALIDE
Le recours aux donneurs vivants en transplantation d'organes
http://www.academie-medecine.fr/09-08-le-recours-aux-donneurs-vivants-en-transplantation-dorganes/
Au cours des vingt-cinq dernières années, la transplantation d'organes s'est fortement développée en Europe et dans le reste du monde. Ce développement s'est accompagné d'un écart croissant entre le nombre des indications et celui des organes disponibles en dépit des mesures préconisées pour réduire cet écart. Le recours a un donneur vivant constitue pour des organes tels le rein, le foie, voire le poumon, une ressource susceptible de le limiter. Si la recherche d'une meilleure adéquation entre le besoin et l'offre d'organes est un impératif indiscutable, le recours aux donneurs vivants impose une réflexion éthique approfondie
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
événements indésirables associés aux soins
transplantation d'organe
donneur vivant
transplantation d'organe
donneur vivant
transplantation d'organe
rapport
recommandation

---
N1-VALIDE
Adapter et consolider les enseignements de pharmacologie et de thérapeutique dans les études médicales
http://www.academie-medecine.fr/09-07-adapter-et-consolider-les-enseignements-de-pharmacologie-et-de-therapeutique-dans-les-etudes-medicales/
nos recommandations successives n'ont pas été entendues et (...) il importe de les renouveler. Cette nécessité est d'autant plus grande que la complexité des prescriptions des médicaments mais aussi d'autres traitements, n'a fait que croître depuis les premières mises en garde, notamment chez les personnes âgées recevant simultanément plusieurs médicaments et chez les malades à risque
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
pharmacologie
traitement médicamenteux
enseignement médical
thérapeutique
rapport
recommandation

---
N1-VALIDE
Modifications à apporter à la législation sur les centres de ressources biologiques.
http://www.academie-medecine.fr/09-06-modifications-a-apporter-a-la-legislation-sur-les-centres-de-ressources-biologiques/
Les Centres de Ressources Biologiques (ou Plateformes de Ressources Biologiques) qui collectent, caractérisent, préservent et distribuent des produits humains acquis dans des établissements de soins, sont devenus des structures indispensables aux recherches biomédicales modernes, génomiques et post-génomiques, théoriques et translationnelles. L’Académie nationale de médecine recommande : — La définition de leur statut, qui doit à la fois être souple et garantir leur autonomie, leur permettant de disposer d’un conseil scientifique et de bénéficier d’un personnel et d’un financement propres. — L’harmonisation et la simplification indispensables des textes législatifs et réglementaires les concernant.
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
biologie
biotechnologie
recommandation
rapport

---
N1-VALIDE
La gestation pour autrui
http://www.academie-medecine.fr/la-gestation-pour-autrui-rapport-09-05/
Après avoir défini la gestation pour autrui (GPA) et distingué les cas où la femme n'est que gestatrice et ceux où elle est à la fois gestatrice et génitrice, les auteurs font la synthèse de l'analyse des législations étrangères, du contenu des auditions devant le groupe de travail, et de la littérature. Ils dégagent des arguments pour une levée de la prohibition et des arguments contre
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
mères porteuses
États-Unis d'Amérique
Royaume-Uni
Grèce
France
mères porteuses
grossesse
mères porteuses
risque
enfant
infertilité féminine
parents
recommandation

---
N1-VALIDE
Air extérieur, air intérieur et santé
http://www.academie-medecine.fr/09-13-air-exterieur-air-interieur-et-sante/
Air extérieur et santé : malgré la réduction globale de la pollution atmosphérique, à l’exception du dioxyde de carbone, il y a consensus parmi les scientifiques pour admettre qu’il demeure une relation statistique plausible, entre les différents constituants de la pollution atmosphérique d’une part, et certaines maladies respiratoires et cardio-vasculaires à court et long terme d’autre part. Bien que les risques relatifs mis en évidence soient faibles, la prévalence universelle de l’exposition entraîne un coût sanitaire non négligeable. Par contre, la crainte fréquemment exprimée d’effets imprévisibles dus à des effets synergiques de polluants paraît infondée, tant la situation sanitaire présente, caractérisée par un risque marginal, est déjà le résultat d’un mélange extrêmement complexe de polluants dont la concentration ne fait que décroître depuis plus de trente ans. L’attention se focalise actuellement sur le rôle de l’ozone et des fines particules. Une meilleure caractérisation de l’origine des particules, de leur composition, de leur taille et de leur mécanisme potentiel d’action toxique est nécessaire. Air intérieur et santé : les conséquences sanitaires possibles de l’exposition aux polluants de l’air intérieur constituent un problème émergent. En termes de risques, l’exposition domestique cumule les polluants de l’air extérieur et ceux propres à l’habitat en nombre élevé et dangerosité variable, pour une durée d’exposition représentant 80 % du temps ; à partir d’enquêtes récentes, 9 % de l’habitat apparaît très pollué
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
Installation professionnelle
polluants atmosphériques
pollution de l'air
pollution de l'air ambiant intérieur
recommandation de santé publique
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Réduire l'exposition aux ondes des antennes-relais n'est pas justifié scientifiquement
http://www.academie-medecine.fr/reduire-lexposition-aux-ondes-des-antennes-relais-nest-pas-justifie-scientifiquement/
L'Académie nationale de Médecine, l'Académie des Sciences et l'Académie des Technologies ont constitué un groupe d'experts auquel a été demandé un avis sur les risque sanitaires des radiofréquences. Il approuve sans réserve les conclusions du rapport scientifique de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire Environnementale et au Travail (Afsset) sur les radiofréquences, rendu public le 15 octobre 2009, qui confirment celles de nombreuses autres expertises collectives.
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
champs électromagnétiques
Téléphones portables
exposition environnementale
radiofréquences, hyperfréquences micro-ondes, antennes
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
La démographie médicale. Prévoir et maîtriser son évolution. Assurer une meilleure répartition de l'offre des soins sur l'ensemble du territoire national.
http://www.academie-medecine.fr/09-02-la-demographie-medicale-prevoir-et-maitriser-son-evolution-assurer-une-meilleure-repartition-de-loffre-de-soins-sur-lensemble-du-territoire-national/
Tout le corps médical, quelles que soient les spécialités considérées, est évidemment concerné, mais c'est à la Médecine Générale que nous nous limiterons ici, car elle est la base essentielle du système sanitaire français, ce que l'Académie Nationale de Médecine a d'ailleurs déjà souligné par les nombreux rapports qu'elle lui a consacrés ces dernières années.
2009
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
médecins généralistes
médecine générale
démographie
médecine générale
France
médecins généralistes
rapport
recommandation pour la politique de santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Boissons alcooliques : responsabiliser le consommateur
http://www.academie-medecine.fr/recommandations-de-lacademie-nationale-de-medecine-concernant-les-boissons-alcooliques-responsabiliser-le-consommateur-2/
Les boissons alcooliques font actuellement l’objet d’informations multiples et souvent contradictoires. Ces messages, plus polémiques que sanitaires, ne facilitent pas l’adoption d’une attitude responsable, tenant compte des données validées sur les conséquences sanitaires, sociales et économiques de l’usage et du mésusage d’alcool. L’Académie nationale de médecine s’est prononcée à de nombreuses reprises depuis 2003 [1] pour délivrer un message clair de santé publique à destination du consommateur afin de lui éviter un mésusage d’alcool.
2009
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
rapport
alcoolisme
Obligation de rendre compte
consommation de boisson
alcool
consommation d'alcool
Boissons alcooliques

---
N3-AUTOINDEXEE
Le tabagisme
http://www.academie-medecine.fr/09-12-le-tabagisme/
La consommation du tabac a beaucoup diminué en France depuis deux décennies, notamment depuis 2002, néanmoins elle reste très élevée et la Direction générale de la santé a demandé à l’Académie nationale de médecine d’évaluer des actions susceptibles de la réduire. L’augmentation du prix de tabac apparaît comme la méthode la plus urgente à mettre en œuvre et la plus efficace, puisque l’absence de diminution de la vente depuis 2004 apparaît liée à la stabilité du prix. La réglementation du transport de tabac à travers les frontières entre les pays de l’UE apparaît nécessaire, étant donné les grandes différences du prix et des taxes selon le pays. Cependant l’analyse de la situation actuelle montre qu’il faut aussi lutter contre des différents moyens de publicité occulte mis en œuvre par l’industrie du tabac, notamment à travers les films et la télévision, rendre moins séduisant les paquets des cigarettes, mettre en œuvre les articles 5 et 13 de la convention de l’OMS notamment dans le domaine de la santé publique et de l’éducation. La proportion élevée des femmes enceintes qui fument (22 %) est particulièrement préoccupante en raison des conséquences sur le nouveau-né. Elle nécessite des actions vigoureuses, notamment dans l’organisation des services d’obstétrique et * Membre de l’Académie nationale de médecine. ** Constitué de : Gérard DUBOIS, Catherine HILL, Karine GALLOPEL-MORVAN, Serge KARSENTY, Roger NORDMANN, Maurice TUBIANA (Président), Cyr VOISIN. Les membres du groupe remercient vivement Pierre ARWIDSON et Pascal MÉLIHAN-CHEININ pour leur aide et avis, Philippe JEAMMET (Prof. de Pédopsychiatrie) pour les documents sur la maturation du cerveau et J. SIMON et Pierre ROUZAUD pour une fructueuse discussion concernant le rôle du médecin généraliste. des maternités avec mesure systématique de taux de CO dans l’air exhalé par les femmes enceintes. Il faut noter que le personnel soignant, en particulier médecin, sage femme et infirmière fumant en public, donnent un mauvais exemple. Il faut renforcer leur formation et leur rappeler leurs responsabilités. L’éducation pour la santé à l’école mérite des initiatives et des expérimentations. Un plan cancer est prévu et son contenu fait actuellement l’objet de discussion. Cette contribution souligne la nécessité de tenir compte dans la stratégie de prévention des récents et importants progrès concernant la cancérogenèse et les mécanismes de défense à l’échelle de la cellule et du tissu. Les relations entre alimentation et cancer nécessitent en particulier un effort de recherche important.
2009
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
rapport
rapport (information)
tabagisme
Fumer
tabagisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport sur la sécurisation du circuit du médicament dans les établissements de soins
http://www.academie-medecine.fr/09-16-securisation-du-circuit-du-medicament-dans-les-etablissements-de-soins/
La persistance d’évènements indésirables graves liés à des dysfonctionnements dans le circuit du médicament au sein des établissements de santé a incité les Académies nationales de médecine et de pharmacie à étudier concrètement leurs conditions de survenue et les moyens pratiques à mettre en œuvre pour prévenir les accidents. Les remarques et recommandations qui découlent de ce travail concernent les caractéristiques cindyniques générales du circuit, les diverses formations auxquelles tous les intervenants des établissements de soins doivent être soumis, les améliorations à apporter aux différentes étapes du circuit, depuis la livraison à la pharmacie à usage intérieur par le fournisseur jusqu’à l’administration du médicament au patient, ce que l’on peut attendre du contrôle informatique du circuit à toutes les étapes de son déroulement et les résultats que l’on peut espérer compte tenu des moyens à mettre en œuvre.
2009
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
rapport
rapport (information)
établissements de santé
préparations pharmaceutiques

---
N1-VALIDE
Les risques des cosmétiques pour bébés (Mise au point)
http://www.academie-medecine.fr/les-risques-des-cosmetiques-pour-bebes-2/
La question des risques des cosmétiques pour bébés se situe dans le contexte général de l'exposition de l'organisme humain aux milliers de composés chimiques présents dans l'environnement.
2008
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
cosmétiques
nourrisson
enfant
exposition environnementale
recommandation

---
N1-VALIDE
Cancers du sein, incidence et prévention
http://www.academie-medecine.fr/08-01-cancers-du-sein-incidence-et-prevention/
Dans tous les pays à revenus élevés, l’augmentation de l’incidence du cancer du sein depuis ces trente dernières années atteignant, en France, plus de 41 000 cas annuels fait que ce cancer, le premier cancer féminin en terme de fréquence et de mortalité est devenu un problème de Santé Publique. Même si la mortalité commence à baisser depuis 2000 du fait des progrès des traitements et du dépistage, le cancer du sein avec environ 11 000 décès par an reste la première cause de mortalité par cancer chez la femme La prévention pose de nombreux problèmes l’étiologie de ce cancer étant multifactorielle, elle repose sur la définition des indicateurs individuels de risque. Mis à part les rares cas (6 à 10 % des cas) liés à des prédispositions génétiques et ce qui concernent les lésions « pré invasives » biopsiées, l’appréciation du risque est insuffisante. Cependant on peut dès maintenant proposer quelques attitudes de prévention qui associées devraient faire baisser cette incidence. Les données épidémiologiques montrent que des règles de bonne hygiène de vie (en évitant le sédentarisme, l’obésité, l’abus d’alcool, le tabagisme et la prise non contrôlée d’hormones) devraient avoir une action bénéfique. Une modification de la vie génitale privilégiant une première grossesse précoce, un allaitement au sein et des prescriptions plus modérées des traitements hormonaux des symptômes de la ménopause pourraient aussi diminuer l’incidence ce qui est fortement suggéré par la baisse récente de celle-ci aux USA. En ce qui * Membre de l’Académie nationale de médecine ** Membre correspondant de l’Académie nationale de médecine *** Ont participé à ce groupe de travail : Mmes R.M. Ancelle-Park, C. Hill, H. Sancho-Garnier, D. Stoppa-Lyonnet et A. Tardivon. MM., D. Birnbaum, Ph. Bouchard, J. Estève, Ph. Jeanteur, Y. Le Bouc, H. Léridon, T. Maudelonde, G. Schaison, et M. Tubiana qui est à l’origine de ce groupe de travail. concerne les formes majoritaires qui expriment les récepteurs des estrogènes, les données de prévention médicamenteuses à base d’anti-estrogènes (ou SERM) apportées par des essais randomisés doivent amener à réviser l’attribution de certaines AMM pour les femmes à très haut risque de cancer du sein et à encourager de nouvelles études randomisées innovantes et efficaces. Enfin un effort supplémentaire de recherche orienté vers une meilleure connaissance de la cancérogenèse mammaire humaine devrait améliorer une prévention ciblée des cancers du sein.
2008
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
tumeurs du sein
France
incidence
facteurs de risque
tumeurs du sein
hormones
prédisposition génétique à une maladie
tumeurs du sein
hormonothérapie substitutive
Antagonistes des oestrogènes
dépistage systématique
rapport
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Réflexions sur la recherche clinique en France et recommandations de l'Académie nationale de médecine
http://www.academie-medecine.fr/reflexions-sur-la-recherche-clinique-en-france-et-recommandations-de-lacademie-nationale-de-medecine/
La recherche clinique a pour sujet d’étude l’homme sain ou malade, ou les éléments biologiques et anatomiques du corps humain, avec tout ce que cela implique en matière scientifique, sécuritaire et éthique. Elle recouvre ainsi tout un champ d’activités très variables : les études physiologiques chez l’homme normal, l’épidémiologie et la recherche des causes des maladies, l’étude des mécanismes intervenant dans leur émergence et leur évolution et enfin les essais cliniques et thérapeutiques permettant de préciser l’efficacité de nouvelles stratégies diagnostiques ou thérapeutiques.
2008
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
recherche biomédicale
recherche biomédicale
recherche biomédicale
recherche biomédicale
France
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Laits et produits laitiers dans la prévention et le traitement des maladies par carence
http://www.academie-medecine.fr/laits-et-produits-laitiers-dans-la-prevention-et-le-traitement-des-maladies-par-carence/
recommandations de l'Académie Nationale de Médecine : Jusqu'à l'âge de 5-6 mois, les adolescents, chez la femme enceinte, chez l'adulte et la femme ménopausée, ajustement en fonction de la pathologie, mise en garde
2008
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
lait
produits laitiers
calcium alimentaire
régime alimentaire
nourrisson
enfant d'âge préscolaire
adolescent
grossesse
adulte d'âge moyen
lait humain
préparation pour nourrissons
recommandation

---
N1-VALIDE
Les risques du téléphone portable - Mise au point
http://www.academie-medecine.fr/les-risques-du-telephone-portable-mise-au-point/
Les risques potentiels des téléphones portables ont fait l'objet de très nombreuses études, justifiées par le développement massif de la téléphonie mobile depuis 1993. Ces études relèvent soit d'une approche expérimentale (sur l'animal, sur des cultures cellulaires, voire sur des végétaux) soit d'une approche épidémiologique fondée sur des études cas-témoins...
2008
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
Téléphones portables
exposition environnementale
tumeurs
recommandation

---
N1-VALIDE
Les Doulas : profession émergente ?
http://www.academie-medecine.fr/08-04-les-doulas-une-profession-emergente/
Le terme « Doula » est le féminin de « Doulo » qui signifie, en grec ancien, esclave, connotation péjorative que certains préfèrent traduire par « servante». Bien qu'il y ait des différences notables entre diverses associations, dont la plus ancienne tient à la dénomination d'« Accompagnante de la naissance », nous utiliserons, par commodité, le terme générique de « Doula ». Il désigne des femmes qui proposent aux futurs parents un accompagnement non médical, du début de la grossesse au post-partum, en complément du suivi médical normal, pour répondre aux questions et aux angoisses maternelles et paternelles...
2008
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
profession de sage-femme
aidants
soins à domicile
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Les vaccins des papillomavirus humains. Leur place dans la prévention du cancer du col utérin
http://www.academie-medecine.fr/les-vaccins-des-papillomavirus-humains-leur-place-dans-la-prevention-du-cancer-du-col-uterin/
épidémiologie, vaccins HPV, Évolution actuelle des méthodes de dépistage et d'évaluation du cancer du col, les bilans coût/bénéfices du dépistage du cancer du col, questions posées par la vaccination HPV, Recommandations sur la vaccination par les vaccins HPV ; 11 pages
2007
false
true
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
tumeurs du col de l'utérus
Vaccins contre les papillomavirus
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
analyse coût-bénéfice
dépistage systématique
femmes
enfant
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Dépistage organisé du cancer colorectal - Situation actuelle et évolution souhaitable
http://www.academie-medecine.fr/07-04-depistage-organise-du-cancer-colorectal-situation-actuelle-et-evolution-souhaitable/
L'utilité d'un dépistage précoce des cancers colorectaux ou des polypes susceptibles d'évoluer en cancers n'est plus à démontrer. L'Académie nationale de médecine a pris position sans ambiguïté dans un communiqué adopté en 2002, puis un rapport voté en 2004 en association avec l'Académie nationale de pharmacie. La recherche de sang occulte dans les selles suivie en cas de positivité du test d'une coloscopie est la méthode appliquée dans pratiquement tous les pays ayant mis en place un dépistage organisé. Cette méthode est recommandée chez les personnes de 50 à 74 ans. La technique basée sur la recherche de sang dans les selles avec la réaction au gaïac est la seule préconisée jusqu'ici en France et utilise le test HEMOCCULT II . Cette méthode non spécifique du sang humain présente des performances limitées, particulièrement en terme de sensibilité. L'étude, chez 10. 000 personnes d'une nouvelle méthode de détection du sang humain dans les selles par une technique immunologique automatisée en comparaison avec l'HEMOCCULT II fait preuve d'une réelle avancée tant en sensibilité qu'en spécificité si l'on adapte le seuil de positivité du test aux nécessités du dépistage, il faut tenir compte néanmoins des rares complications et du caractère pénible de la coloscopie qui imposent une spécificité élevée pour éviter les coloscopies inutiles. L'Académie nationale de médecine recommande notamment que dans les nouveaux départements proposés pour le dépistage en 2007 la méthode immunologique automatisée soit privilégiée par les autorités de santé. Dans ces départements de même que dans les 23 premiers utilisant l'HEMOCCULT, une évaluation des résultats devra être effectuée tous les deux ans en tenant compte, en particulier, du rapport coût / efficacité du dépistage. 8 pages
2007
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
tumeurs colorectales
dépistage systématique
tumeurs colorectales
sang occulte
sujet âgé
France
fèces
rapport
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Rapport sur la fiabilité des examens médicaux visant à déterminer l'âge à des fins judiciaires et la possibilité d'amélioration en la matière pour les mineurs étrangers isolés
http://www.academie-medecine.fr/07-01-sur-la-fiabilite-des-examens-medicaux-visant-a-determiner-lage-a-des-fins-judiciaires-et-la-possiblite-damelioration-en-la-matiere-pour-les-mineurs-etrangers-isoles/
La lecture de l'âge osseux par la méthode de Greulich et Pyle permet d'apprécier avec une bonne approximation l'âge de développement d'un adolescent en dessous de 15 ans. Il existe cependant, même si elles sont relativement rares, des situations où l'âge de développement et âge réel comportent des dissociations. La double lecture de l'âge osseux (radio pédiatre et endocrino-pédiatre) et l'examen du développement pubertaire en milieu spécialisé avec éventuellement un contrôle 6 mois plus tard, doivent augmenter la fiabilité de la détermination.
2007
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
mineurs
émigration et immigration
Détermination de l'âge à partir du squelette
médecine légale
enfant
adolescent
rapport

---
N3-AUTOINDEXEE
La réponse sanitaire au défi du terrorisme hors conflit armé
http://www.academie-medecine.fr/introduction-36/
Le contexte géopolitique du IIIe millénaire facilite le risque terroriste. Ce fléau inquiète les populations et les dirigeants politiques. Il perturbe par son insidiosité protéiforme la sérénité des responsables de la sûreté de l’état et de la sécurité des citoyens. La République Française, état de droit, doit se doter avec efficience et information claire, des moyens en personnels et matériels encadrés par un système administratif et juridique pour assurer la préservation sécuritaire des personnes et des biens.
2007
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
recommandation
conflit (psychologie)
terrorisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Médiation pour les conflits médicaux (La)
http://www.academie-medecine.fr/la-mediation-pour-les-conflits-medicaux/
Les remarquables progrès de la Médecine ont favorisé les risques de son exercice et augmenté les plaintes en justice pour ses éventuelles responsabilités. Les doléances sont actuellement soumises à nos institutions pénales. En matière médicale, les magistrats ne sont pas orfèvres et trop souvent le secret de l’instruction n’étant pas respecté, l’accusé n’en sort pas indemne. Nous proposons, avec la Médiation , (mediare s’interposer) une procédure permettant de résoudre à l’amiable les conflits entre le public, les médecins ou la médecine. Il existe en France des instances médiatrices dans différents ministères (Finances, Éducation Nationale, Poste, etc.). Par ailleurs, les Conseils des Prud’hommes règlent par la conciliation les litiges concernant le commerce, l’industrie, l’agriculture. Cette médiation est également appliquée dans les hôpitaux depuis le 6 mai 1995. Les conflits concernant la médecine pourraient être confiés à des instances qui existent déjà, à savoir le Conseil départemental de l’Ordre des Médecins , la Commission régionale de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux et l’ Office d’indemnisation des accidents médicaux . Ce dispositif ne pourrait cependant pas écarter le recours éventuel au jugement d’un tribunal, mais nous pensons que la médiation favoriserait les règlements amiables des litiges.
2007
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
rapport
défense du patient
conflit (psychologie)
Médiation

---
N1-VALIDE
Évolution des conduites d'alcoolisation des jeunes : motifs d'inquiétude et propositions d'action
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/03/2007.6.pdf
Pages 1175 à 1184 La consommation des boissons alcooliques diminue régulièrement en France depuis 40 ans . Malgré cette diminution, l'alcool représente la deuxième cause de mortalité évitable (après le tabac) dans l'ensemble de la population et la première cause chez les jeunes. Le mésusage d'alcool est de plus responsable d'une morbidité importante pour le consommateur, ainsi que de conséquences sociales et économiques délétères pour lui-même, son entourage et la nation ...
2007
false
true
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
consommation d'alcool
France
adolescent
consommation d'alcool
troubles liés à l'alcool
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Virus Chikungunya : son extension récente dans le sud de l'Océan Indien et à l'Île de la Réunion (2005-2006) (Le)
Chikungunya virus : its recent spread to the Southern Indian ocean and the Reunion Islands (2005-2006)
http://www.academie-medecine.fr/le-virus-chikungunya-son-extension-recente-dans-le-sud-de-locean-indien-et-a-lile-de-la-reunion-2005-2006/
Le virus Chikungunya (alphavirus, Togaviridae) est transmis par des moustiques du genre Aedes et responsable d’une infection aiguë ressemblant à la dengue, avec toutefois une majoration des atteintes articulaires qui peuvent persister plusieurs mois voire des années. Sa répartition géographique est très vaste intéressant l’Afrique intertropicale de l’ouest, du centre, de l’est et du sud, ainsi que de l’Inde et tout le Sud-est asiatique. Depuis février 2005, il a progressivement envahi des Îles du sud de l’Océan Indien : l’Archipel des Comores, l’Île Maurice, les Seychelles et surtout celle de la Réunion. Dans ce département français, on estime qu’il a pu provoquer entre 110 000 et 200 000 infections, des atteintes neurologiques, de nombreux décès et des infections congénitales, manifestant une virulence qui n’avait pas été observée au cours d’épidémies précédentes.
2006
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
anglais
virus du chikungunya
Fièvre chikungunya
Réunion
Fièvre chikungunya
Fièvre chikungunya
virus du chikungunya
Fièvre chikungunya
signes et symptômes
facteurs de risque
Fièvre chikungunya
maurice
Comores
lutte contre les moustiques
Fièvre chikungunya
Seychelles
prévalence
incidence
rapport

---
N1-VALIDE
Pharmacogénétique et pharmacogénomique
http://www.academie-medecine.fr/pharmacogenetique-et-pharmacogenomique-rapport-06-01/
polymorphisme génétique et génotypage, polymorphismes génétiques portant sur le génome constitutionnel (variants des gènes du métabolisme et du transport des médicaments, variants des gènes cibles des médicaments en association ou non avec des variants des gènes du métabolisme, variants de gènes étrangers au métabolisme ou à la cible cellulaire), mutations somatiques du génome de la cible et réponse aux médicaments, phénotypage et génotypage, perspectives, recommandations, bibliographie ; 12 pages
2006
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
anglais
français
antivitamines K
anticoagulants
vitamine K
immunosuppresseurs
antinéoplasiques
mutation
pharmacogénétique
génomique
polymorphisme génétique
Maladie iatrogène
effets secondaires indésirables des médicaments
génotype
préparations pharmaceutiques
biotransformation
Maladie iatrogène
antivitamines K
recommandation
indènes
4-Hydroxycoumarines

---
N1-VALIDE
De la sanction à la prévention. Pour une prévention des événements indésirables liés aux soins.
http://www.academie-medecine.fr/de-la-sanction-a-la-prevention-de-lerreur-medicale-propositions-pour-une-reduction-des-evenements-indesirables-lies-aux-soins/
traitement juridique des événements indésirables, défaillances systémiques ; diversité des modèles, importance quantitative des événements indésirables, pour une politique cohérente de prévention des événements indésirables, un nécessaire changement de comportement, recommandations ; 18 pages
2006
false
N
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
événements indésirables associés aux soins
thérapeutique
qualité des soins de santé
erreurs médicales
responsabilité légale
qualité des soins de santé
qualité des soins de santé
prestations des soins de santé
responsabilité légale
erreurs médicales
France
gestion du risque
rapport
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Attractivité des centres hospitaliers et universitaires pour les étudiants étrangers dans les formations médicales spécialisées.
http://www.academie-medecine.fr/06-05-recommandations-concernant-lattractivite-des-centres-hospitaliers-et-universitaires-pour-les-etudiants-etrangers-dans-les-formations-medicales-specialisees/
Malgré la réputation internationale de la France, les formations médicales spécialisées que nous proposons aux jeunes médecins étrangers attirent de moins en moins ceux qui viennent de pays dont le niveau médical et scientifique est élevé. L’objet de ce rapport est de suggérer des propositions pour y remédier.
2006
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
rapport
spécialisation
émigrants et immigrants
étudiants
centres hospitaliers universitaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Lutte contre le tabac (La)
http://www.academie-medecine.fr/la-lutte-contre-le-tabac/
Les succès récemment obtenus dans la lutte contre le tabagisme créent une atmosphère propice au renforcement de cette lutte. Une des lacunes actuelles est l’absence de protection des non-fumeurs en raison du non-respect des dispositions de la loi Evin, or le tabagisme dans les lieux publics donne un mauvais exemple aux jeunes et rend difficile l’arrêt du tabac. Il faut donc faire appliquer la loi notamment sur les lieux de travail, les hôpitaux et les lieux d’enseignements. On devrait également améliorer la situation dans les bars et restaurants. Il faut lutter contre le tabagisme des femmes enceintes qui a de redoutables conséquences. La lutte contre le tabac, priorité nationale, nécessite une mobilisation de tous, notamment de tous les fonctionnaires pour faire respecter la loi. Le prix du tabac à rouler, anormalement bas, devrait être augmenté et la lutte contre la contrebande renforcée à l’échelle nationale et européenne. On devrait aussi parallèlement accroître les recherches destinées à mieux comprendre les raisons psychosociologiques qui conduisent les jeunes Français à être ceux qui fument le plus dans l’Union européenne. Il apparaît ainsi nécessaire d’amplifier les efforts dans de nombreux domaines pour que les résultats favorables récents soient consolidés et amplifiés.
2004
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
rapport
tabac

---
N3-AUTOINDEXEE
Aspects juridiques de la lutte contre le tabac
http://www.academie-medecine.fr/aspects-juridiques-de-la-lutte-contre-le-tabac/
La loi Evin contre le tabagisme a constitué un progrès important mais nécessite quelques précisions et modifications. En ce qui concerne la lutte contre la publicité, il faut une définition plus précise des actes de promotion, une aggravation des peines, une mobilisation des parquets. Il faudrait parallèlement renforcer la protection des non-fumeurs (en particulier les enfants et les femmes enceintes) sur tous les lieux publics et privés ce qui nécessite la mobilisation de tous les fonctionnaires concernés.
2004
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
rapport
tabac

---
N1-VALIDE
Recommandations pour améliorer l'évaluation et le contrôle des dispositifs médicaux
http://www.academie-medecine.fr/recommandations-pour-ameliorer-levaluation-et-le-controle-des-dispositifs-medicaux/
Ensemble très hétérogène, les dispositifs médicaux (DM) sont soumis à une réglementation fondée sur trois concepts : — le marquage CE, organisé à l’échelle européenne, qui subordonne la mise sur le marché à la démonstration préalable de la sécurité et des performances des DM, — l’évaluation du service rendu ou de son amélioration par ces DM, qui conditionne la prise en charge par l’Assurance Maladie en France, — et enfin la matériovigilance, organisée également au niveau national, qui permet la détection des failles de conception ou de fabrication et celle des anomalies de fonctionnement ou de vieillissement. Ce système récent a pour points forts d’être fondé sur une législation européenne développée et un référentiel, et d’aborder l’ensemble des dispositifs malgré leur diversité. Il présente cependant plusieurs faiblesses : — les organismes notifiés habilités à délivrer le marquage CE sont inégaux en moyens et en exigences ; — la banque de données européenne sur les DM n’est pas encore opérationnelle ; — les essais précliniques sont souvent limités à un minimum, notamment pour tout ce qui a trait au vieillissement des matériaux et des dispositifs sur banc physique ou après implantation chez l’animal ; — les essais cliniques de marquage CE sont parfois abusivement remplacés par un dossier d’analyse de la littérature ; — l’essai clinique randomisé, développé pour l’évaluation des médicaments, est mal adapté aux DM. Des méthodes spécifiques d’évaluation des dispositifs médicaux doivent être développées et enseignées ; — le suivi des DM après leur mise sur le marché, qui est en principe obligatoire, a un faible retour. Un tel suivi pourrait détecter précocement les cas qui relèvent de la matériovigilance, et éviter ainsi la diffusion de DM non sûrs ; — l’évaluation du service rendu apporté par un DM, n’est pas suffisamment dissociée des procédures de prise en charge, et devrait être effectuée avec une méthodologie adaptée aux DM ; — la matériovigilance est difficile à mettre en œuvre parce que le dossier de conception des DM et des risques encourus n’est pas simple à expertiser et qu’il n’existe pas de structure de coordination au plan international. Les recommandations de l’Académie concernent : — la recherche méthodologique qui doit être développée dans les domaines suivants : analyse de risque, essais précliniques et cliniques, évaluation du service médical rendu et évaluation des coûts des DM ; — la formation à la méthodologie et à la pratique de l’évaluation des DM ; — le développement du suivi après mise sur le marché ; — l’évaluation du service rendu qui devrait être dissociée de celle des coûts et de la prise en charge, organisée au niveau européen et confiée à des professionnels représentatifs des secteurs public et privé, indépendants et rémunérés ; — la matériovigilance qui devrait prendre en compte les problèmes d’ensemble des produits de même catégorie, permettre un examen rétrospectif de l’analyse de risque et du dossier de conception des DM, et enfin être coordonnée au niveau européen ; — le vieillissement et l’obsolescence : les DM devraient être soumis à une évaluation périodique concernant l’ensemble des produits de même catégorie et prenant en compte l’évolution des techniques.
2003
false
false
N
Faible
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
anglais
équipement et fournitures
France
Europe
équipement et fournitures
évaluation des risques
conception d'appareillage
évaluation de la technologie biomédicale
essais cliniques comme sujet
agrément de dispositif
ablation de dispositif
surveillance post-commercialisation des produits de santé
essais contrôlés randomisés comme sujet
essais cliniques comme sujet
équipement et fournitures
recommandation

---
N1-VALIDE
Rapport sur le dépistage du cancer de la prostate par le dosage de l'antigène spécifique de la prostate (PSA) dans le plasma
http://www.academie-medecine.fr/sur-le-depistage-du-cancer-de-la-prostate-par-le-dosage-de-lantigene-specifique-de-la-prostate-psa-dans-le-plasma/
Le cancer de la prostate est le plus fréquent des cancers de l’homme de plus de 50 ans. Son incidence a augmenté à cause de l’allongement de la durée de vie. C’est une maladie d’évolution lente. Si en cas d’espérance de vie inférieure à 10 ans, le risque de décès d’une autre cause que le cancer est probable, ce n’est pas le cas chez les sujets plus jeunes qui, non traités, ont un risque élevé de décéder de leur cancer. D’où la nécessité de dépister précocement la maladie par le toucher rectal et le dosage de l’antigène spécifique de la prostate (PSA), la confirmation étant obtenue par la biopsie prostatique. La prostatectomie radicale et la radiothérapie sont des traitements capables de ralentir l’évolution de la maladie et, même, de la guérir. La concentration de PSA dans le plasma fournit un marqueur d’atteinte prostatique facile à doser et de coût acceptable ; mais sa spécificité et, surtout, sa sensibilité, restent insuffisantes. Elles sont améliorées par le suivi de la cinétique et le rapport PSA libre / PSA total. L’ensemble de ces données conduit à recommander, en accord avec l’Association Française d’Urologie, qu’un dosage de PSA soit proposé et qu’un toucher rectal soit effectué par le médecin traitant dès 50 ans et jusqu’à 75 ans dans la population masculine, et dès 45 ans au vu d’antécédents familiaux. En cas d’anomalie, le malade doit consulter un urologue qui décidera quels examens et quel traitement proposer. En outre, des études sont nécessaires pour évaluer l’efficacité au long cours des principaux traitements, connaître la distribution des concentrations plasmatiques de PSA en fonction de l’âge, améliorer la sensibilité et la spécificité des tests de dépistage.
2003
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
dépistage systématique
tumeurs de la prostate
incidence
facteurs de l'âge
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
France
antigène spécifique de la prostate
tumeurs de la prostate
tumeurs de la prostate
facteurs de risque
prostatectomie
taux de survie
recommandation pour la politique de santé
rapport

---
N1-VALIDE
Accouchement sous X : les nouvelles dispositions législatives
http://www.academie-medecine.fr/accouchement-sous-x-les-nouvelles-dispositions-legislatives/
Le 10 janvier 2002, les députés ont définitivement adopté, à l’unanimité, la loi relative à l’accès aux origines des personnes adoptées et pupilles de l’Etat, publiée au journal officiel du 23 janvier 2002. Son décret d’application signé le 3 mai 2002 concerne le Conseil national pour l’accès aux origines personnelles (CNAOP). Cette loi, cherche à concilier l’intérêt des adultes à la recherche de leur origine, celui des femmes enceintes qui souhaitent taire leur maternité, et celui des enfants, qui ont le droit de naître vivant dans les meilleures conditions et d’avoir, si possible, une enfance heureuse. En un mot, le législateur s’est efforcé de trouver un équilibre entre des souffrances extrêmes. La loi nouvelle ne contraint pas la mère de naissance à communiquer son identité, même de manière confidentielle. La femme qui demande, lors de son accouchement, la préservation du secret de son admission et de son identité est invitée à laisser, si elle l’accepte, des renseignements sur sa santé et celle du père, les origines de l’enfant et les circonstances de la naissance ainsi que, sous pli fermé, son identité. Ce pli sera conservé par le service de l’Aide sociale à l’enfance du département (ASE) et ne sera ouvert que par un membre du CNAOP si cet organisme est saisi d’une demande d’accès à la connaissance de ses origines par l’enfant devenu adulte ou, si il est mineur, par son ou ses représentants légaux ou par lui-même avec l’accord de ceux-ci. Dans ce cas, la mère sera recherchée et contactée par le CNAOP qui lui demandera de confirmer ou non son désir de secret. D’autre part, la mère de naissance est informée qu’à tout moment, elle peut lever le secret de son identité qu’elle ait accouché sous X ou confié son identité sous pli fermé, mais qu’elle n’aura pas la possibilité légale de rechercher son enfant. Les effets bénéfiques ou non des nouvelles dispositions législatives ne pourront être jugées que dans quelques années. L’une des clés du problème est dans une meilleure prise en charge de ces femmes dans les services de gynécologie-obstétrique.
2003
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
rapport
parturition
anonymes et pseudonymes
mères
caractéristiques de la population
enfant abandonné
réforme des soins de santé
pères
France
parturition
grossesse
confidentialité

---
N1-VALIDE
Campagnes nationales de prévention assurées par des médecins généralistes
http://www.academie-medecine.fr/campagnes-nationales-de-prevention-assurees-par-des-medecins-generalistes/
préambule et recommandations générales ; recrutement, formation et évaluation des pratiques des médecins généralistes ; organisation pratique et fonctionnement, évaluation des résultats
2003
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
médecine générale
prévention primaire
prévention primaire
Formation médicale continue comme sujet
prévention primaire
médecine préventive
France
médecins généralistes
médecins généralistes
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Rapport sur la Loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé
http://www.academie-medecine.fr/sur-la-loi-no-2002-303-du-4-mars-2002-relative-aux-droits-des-malades-et-a-la-qualite-du-systeme-de-sante/
secret médical, réparation des conséquences des risques sanitaires ; 3 pages
2003
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
droits des patients
confidentialité
prestations d'assurance
prestations des soins de santé
rapport

---
N1-VALIDE
Rapport sur la situation actuelle de la profession d'ophtalmologiste
http://www.academie-medecine.fr/sur-la-situation-actuelle-de-la-profession-dophtalmologiste/
La démographie décroissante des ophtalmologistes va provoquer un changement à court terme du mode d’exercice de la profession. Les besoins de soins — glaucome, diabète, dégénérescence maculaire liée à l’âge — ne sont déjà pas suffisamment assurés, pas plus que le dépistage des troubles visuels de l’enfant et cette déficience va s’aggraver dans l’avenir du fait de l’allongement de la durée de la vie. Pour pallier ces difficultés une partie des actes techniques doit être transférée aux orthoptistes, collaborateurs naturels des ophtalmologistes, sous la responsabilité de ceux-ci. L’Académie nationale de médecine recommande, outre l’augmentation du nombre d’ophtalmologistes en formation et l’accroissement de celui des orthoptistes, la collaboration étroite entre ces deux professions et la création de réseaux de soins.
2003
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
Ophtalmologistes
France
ophtalmologie
ophtalmologie
orthoptie
orthoptie
démographie
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Réflexions sur le rôle, les missions et les attentes des médecins généralistes
http://www.academie-medecine.fr/reflexions-sur-le-role-les-missions-et-les-attentes-des-medecins-generalistes/
Soucieuse de l’importance de la médecine générale dans la santé publique française, l’Académie nationale de médecine a créé un groupe de travail sur le rôle, les missions et les attentes des médecins généralistes. Ce groupe de travail a procédé à des auditions de plusieurs médecins de famille et de représentants d’associations de malades et a interrogé par lettre les syndicats médicaux. Il ressort de cette étude que, mises à part les questions relevant spécifiquement de l’action syndicale, les principales attentes des médecins généralistes concernent une meilleure reconnaissance de l’importance de leur rôle ; une formation professionnelle initiale et continue mieux adaptée ; des relations améliorées avec les hôpitaux et avec les organismes de protection sociale et une possibilité d’évolution professionnelle et de prise en compte de leurs diverses tâches, notamment dans la participation à des campagnes de prévention. Pour répondre à ces attentes, le groupe de travail avance diverses suggestions, concernant notamment l’organisation prochaine de véritables assises nationales de la médecine générale. Il annonce qu’il poursuivra sa réflexion pour approfondir ses propositions et examiner les conditions de leur mise en œuvre.
2002
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
anglais
médecine générale
France
rôle médical
enseignement médical
relations interprofessionnelles
hôpitaux
médecins généralistes
médecins généralistes
médecins généralistes
rapport

---
N1-VALIDE
Aide au geste chirurgical par les navigateurs et les robots (L')
http://www.academie-medecine.fr/laide-au-geste-chirurgical-par-les-navigateurs-et-les-robots/
Les navigateurs chirurgicaux fournissent en temps réel une vision en trois dimensions des relations anatomiques des organes nobles avec l’instrumentation et la lésion traitée. Les robots contrôlent les déplacements des appareillages interventionnels selon une programmation pré ou per opératoire plus ou moins sophistiquée, dans le but de pallier l’imperfection du maniement manuel de ces instruments. Souvent associés, ces deux dispositifs améliorent la sécurité, l’efficacité et le confort de beaucoup de gestes chirurgicaux. Il est recommandé de soutenir leur perfectionnement et leur généralisation, et la prise en compte des problèmes économiques, éthiques et juridiques qu’ils soulèvent.
2002
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
Interventions chirurgicales robotisées
coûts et analyse des coûts
imagerie tridimensionnelle
chirurgie assistée par ordinateur
imagerie tridimensionnelle
imagerie tridimensionnelle
rapport
recommandation

---
N1-VALIDE
Banques de sang de cordon autologue (Les)
http://www.academie-medecine.fr/les-banques-de-sang-de-cordon-autologue/
analyse de la situation présente, principes de fonctionnement du système Français, applications de la greffe de sang de cordon (greffes allogéniques extra-familiales et intra-familiales, greffes autologues), domaine de la recherche (plan fondamental et appliqué), conclusions et réponses (cadre d'applications thérapeutiques courantes et reconnues, cadre de la recherche sur les cellules souches)
2002
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
sang foetal
France
sang foetal
banques de sang
transplantation homologue
transplantation autologue
banques de sang
recherche
rapport

---
N1-VALIDE
Thérapie génique : bilan et perspectives
http://www.academie-medecine.fr/la-therapie-genique-bilan-et-perspectives/
situation actuelle de la thérapie génique (modalités, indications, nécessité, utilisation, étape de la thérapie génique (concept, évaluation préclinique, essais cliniques et réglementation, bilan), obstacles au développement de la thérapie génique et recommandations ; 21 pages
2001
false
false
N
false
Académie Nationale de Médecine
Paris
France
français
anglais
thérapie génétique
thérapie génétique
thérapie génétique
essais cliniques comme sujet
essais cliniques comme sujet
France
Europe
recherche
thérapie génétique
rapport
recommandation pour la politique de santé

---
Courriel
16/11/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.